Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Textes et citations sur DIEU

Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 5 Déc - 19:04





DIEU




Ce que nous appelons Dieu (et que les scientifiques appellent énergie) est une grande Entité dont le corps de manifestation compose notre système solaire. Les lois de la nature sont les lois gouvernant les processus naturels de ce corps. La Vie de Dieu, Son énergie et Sa vitalité, se trouvent dans chaque atome manifesté ; Son essence (ou Esprit) habite toutes les formes. Pour autant Dieu lui-même est autre que ces formes (tout comme l’être humain est autre chose que les corps dont il est constitué). Dieu est volonté et Dessein. C’est un être en évolution. Et tandis qu’il évolue, ce Dessein et cette Volonté se définissent en lui de plus en plus consciemment.

Dieu est ainsi le créateur de toutes les formes manifestées à travers les différents règnes de la nature. Toute forme en manifestation est le résultat de la pensée de Dieu. L’homme, à l’image de Dieu, possède également cette capacité à créer des formes.

La clé du "comment" et du "pourquoi" se trouve, pour l'homme, dans la compréhension qu'il a de ses propres activités mentales. Une juste notion de ce que représente cette grandiose forme-pensée de Dieu qu'est un système solaire et le maintien de sa cohésion, se développera chez l'homme au fur et à mesure qu'il comprendra ses propres formes-pensées et la façon dont il crée lui-même son entourage et colore lui-même sa vie. Il se construit son propre monde par la puissance de ses processus mentaux et les modifications du fragment du principe pensant universel qu'il s'est approprié pour son usage personnel.

Qu'on se souvienne que Dieu, le Logos solaire, constitue la somme de tout état de conscience ou de connaissance. L'homme – l'humanité dans son ensemble comme l'unité individuelle – fait partie de cette somme. Les diverses unités mentales, depuis le mental de l'atome (reconnu par la science) jusqu'au mental de Dieu Lui-même, en passant par tous les degrés de penseurs et tous les niveaux de conscience, sont à l'origine de toutes les formes pouvant se trouver dans notre système. Tandis que nous travaillons en allant de l'infiniment petit à l'infiniment grand, du microcosme au macrocosme, un état de conscience s'élargissant graduellement et une condition de connaissance consciente croissante deviennent manifestes.


Alice Bailey - La Lumière de l’Ame p 335-336.



La divinité (pour utiliser le mot dans son sens séparatif) implique l'expression des qualités du deuxième aspect de Dieu ou aspect constructeur ; magnétisme, amour, inclusivité, non-séparativité, sacrifice pour le bien du monde, désintéressement, compréhension intuitive, coopération avec le Plan de Dieu, et bien d'autres termes semblables. Le mécanisme, après tout, implique la création d'une forme de matière et l'imprégnation de cette forme d'un principe de vie qui se manifestera dans le pouvoir de croître, de reproduire, de préserver une identité d'un genre quelconque, de s'épanouir en certaines réactions instinctives et de préserver sa propre nature spécifique et qualitative. La vie ressemble au combustible qui, en conjonction avec le mécanisme, fournit le principe, le motif, et rend l'activité et le mouvement nécessaires possibles.

Mais il y a dans la manifestation davantage que des formes qui possèdent un principe de vie. Il y a une diversité qui parcourt toute la nature et un principe de qualification qui différencie les mécanismes ; il y a une synthèse générale et un dessein général qui défient les pouvoirs de l'homme de les imiter dans un sens créateur, et qui constituent la caractéristique principale et éminente de la divinité. Elle s'exprime par la couleur et la beauté, par la raison et l'amour, par l'idéalisme et la sagesse, et par les nombreuses qualités et le dessein qui, par exemple, animent l'aspirant. Telle est, brièvement et exprimé d'une manière inadéquate, la Divinité. C'est cependant, une expression relative de la Divinité. Lorsque chacun de nous se trouvera où se trouvent les Maîtres et le Christ, il considérera toute cette question d'un autre point de vue. Le développement des vertus, la culture de la compréhension, la preuve d'un caractère élevé, des buts supérieurs, l'expression d'un point de vue éthique et moral constituent des fondations nécessaires qui précèdent certaines expériences bien définies. Ces dernières font entrer l'âme dans des mondes de réalisation si éloignés de notre point de vue présent que toute définition qu'on en ferait n'aurait aucune signification. Ce que nous sommes en train de faire, c'est de développer les qualités et les vertus qui "clarifieront notre vision" car elles amènent la purification des véhicules de façon à ce que le sens véritable de la divinité puisse commencer à émerger dans notre conscience.



Alice Bailey - Traité sur les 7 Rayons Vol. II p 64-65.



A côté de ce Dieu systémique (le Logos solaire), existe un Dieu planétaire ou appelé Logos planétaire (ou encore Sanat Kumara, l’Ancien des Jours…).

A travers l’évolution de l’humanité, des révélations sur les qualités de Dieu se sont produites. D’abord, Dieu était perçu comme une intelligence créatrice, il était dit qu’il avait créé le ciel et la terre et tout ce qui s’y trouvait. Dieu a d’abord ainsi été perçu à travers les qualités du R3 (3eme rayon). Puis le message du Christ a révélé que Dieu était Amour, relation et conscience (R2). Depuis peu, l’humanité commence à toucher du doigt que Dieu est Dessein et Vie, existence pure. Cette perception de Dieu atteste que nous devenons de plus en plus sensible à l’aspect R1 de Dieu. C’est la prochaine voie de développement, qui intègre les deux précédentes : Intelligence créatrice – Amour / Sagesse et Volonté – Puissance. Tels sont les aspects majeurs de Dieu. Dieu se révèle progressivement et cycliquement à mesure que l'homme est prêt à recevoir plus de connaissance.

Dieu simplement EST. Dieu EST, en dehors de toute expression, de toute manifestation, Celui qui manie l'énergie, le Créateur du tangible et de l'intangible. Celui qui anime la vie, ou qui réside en toutes formes. Dieu est L'UNIQUE qui peut se retirer et qui, en se retirant, disperse, dissipe et dévitalise tout ce qui a été créé (ces termes étant utilisés dans leur signification la plus entière). Il vous apparaîtra donc clairement que, dans ces trois activités de la Réalité non identifiée aux apparences, la volonté de Dieu, aspect destructeur de la Divinité, est présente d'une manière bénéfique. L'acte d'abstraction produit la dispersion du monde illusoire de la pensée le retrait de l'attention divine dissipe l'univers sensible et provoque la fin du mirage ; l'arrêt de la direction divine amène la mort du monde physique. Toutes ces activités sont des démonstrations de la volonté ou premier aspect, volonté-de-bien qui peut fonctionner et fonctionnera à la perfection lorsque la bonne volonté sera finalement pleinement manifestée sur la terre par l'intermédiaire de l'humanité.



Alice Bailey - Le Mirage, problème mondial p 169-170.


Les Rayons sont les 7 expressions majeures de Dieu, ils donnent un cadre à l’évolution du Dessein de Dieu et à son expression. Toutes les formes créées sont animées par l’un ou l’autre (souvent plusieurs) de ces Rayons. Ils constituent les prototypes.




Le rapport entre l’homme et Dieu


Parlant nécessairement en symboles, considérons l'âme universelle, ou la conscience du Logos qui créa notre univers. Regardons la Déité imprégnant de vie la forme de Son système solaire, conscient de Son travail, de Son projet et de Son but. Ce système solaire est une apparence, mais Dieu demeure transcendant. Dans toutes les formes Dieu est immanent, et cependant éloigné et retiré. De même, un être humain, pensant et intelligent, fonctionne à travers son corps, mais habite surtout dans sa conscience mentale ou dans ses réactions émotionnelles, ainsi Dieu demeure, retiré dans Sa nature mentale ; le monde qu'Il a créé et imprégné de Sa vie, poursuit sa route vers le but pour lequel il a été créé.

(…)

La nature formelle de l'homme réagit dans sa conscience à la nature formelle de la Déité. Le vêtement extérieur de l'âme (physique, vital et psychique) fait partie du vêtement extérieur de Dieu.

L'âme soi-consciente de l'homme est en rapport avec l'âme de toutes choses. Elle fait partie intégrante de l'Âme universelle, c'est pourquoi elle peut devenir consciente du dessein conscient de la Déité ; c'est pourquoi elle peut coopérer intelligemment avec la volonté de Dieu et travailler ainsi avec le plan de l'Évolution.

L'esprit de l'homme est un avec la vie de Dieu et réside en lui, au plus profond de son âme, comme son âme réside dans le corps.

C'est cet esprit qui, dans un temps plus ou moins éloigné, le mettra en rapport avec l'aspect transcendant de Dieu, et c'est ainsi que tout fils de Dieu trouvera finalement son chemin vers ce centre, abstrait et caché, où Dieu demeure derrière les confins du système solaire.



Alice Bailey - Traité sur les 7 Rayons Vol. I p 77-79.


… toutes les routes mènent à Dieu et le sens de la divinité est si dominant et si inhérent à l'être humain que jamais rien ne pourra l'écraser ni le faire disparaître ; la vie, l'expérience, les épreuves, la douleur et l'orientation humaine instinctive conduisent finalement tous les hommes à la lumière de Dieu.


Alice Bailey- Extériorisation de la Hiérarchie p 190.


Le cri de ces personnes disant que "Dieu aime tous les hommes" est vrai – éternellement vrai – c'est l'un des faits inaltérables de l'existence même – Dieu aime – sans distinction, et quelle que soit la race ou la croyance. Pour cette Grande Vie, rien n'a d'importance que l'humanité et son progrès, car de l'humanité dépend le salut de tous les règnes de la nature. Mais cette déclaration (faite dans le temps et l'espace, et concernant l'aspect forme, et non l'esprit de l'homme) est fréquemment trompeuse, et les simples d'esprit sont aptes à oublier que le Christ a dit "Celui qui n'est pas avec moi est contre moi."


Alice Bailey - Extériorisation de la Hiérarchie p 426.




Dieu transcendant / Dieu immanent :


Dieu transcendant, plus grand, plus vaste, plus inclusif que le monde qu'Il a créé, est reconnu universellement, et on a généralement mis l'accent sur lui. Toutes les croyances peuvent dire avec Shri Krishna (parlant comme Dieu, le Créateur) : "Ayant pénétré tout l'univers d'un fragment de moi-même, Je demeure." Ce Dieu transcendant a dominé la pensée religieuse de millions de personnes simples ou spirituelles, au cours des siècles écoulés depuis que l'humanité a commencé à avancer vers la divinité.

Lentement, dans la conscience humaine qui s'éveille, se fait jour la grande vérité parallèle de Dieu immanent, qui "pénètre" divinement toutes les formes, qui conditionne de l'intérieur tous les règnes de la nature, exprimant la divinité innée par les êtres humains et – il y a deux mille ans – dépeignant la nature de cette immanence divine en la Personne du Christ. Aujourd'hui, comme conséquence de cette Présence divine qui se développe, il entre un nouveau concept dans la pensée des hommes de partout : celui du Christ en nous, espérance de la gloire. On croit de plus en plus que le Christ est en nous, comme Il était en Jésus, et cette croyance va changer les affaires du monde et modifier toute l'attitude de l'homme envers la vie.



Alice Bailey - Extériorisation de la Hiérarchie p 531 et Le Retour du Christ p 33.



Les croyances orientales ont toujours insisté sur le Dieu Immanent au plus profond du cœur humain, "plus proche que mains et pieds", le SOI, l'UN, l'ATMA, plus petit que le petit et, cependant, incluant tout. Les croyances occidentales ont présenté le Dieu Transcendant, spectateur, extérieur à Son univers. La notion du Dieu Transcendant fut tout d'abord prédominante, parce que l'action de ce Dieu Transcendant apparaissait dans l'évolution de la nature. Plus tard, lors de la Loi mosaïque, Dieu apparut comme le Jéhovah de la tribu, comme l'âme (une âme plutôt déplaisante) d'une nation. Puis Il apparut comme un homme parfait, et le divin homme-Dieu vint sur terre, dans la personne du Christ. Aujourd'hui, la conception du Dieu Immanent en tout être humain et en toute forme créée se répand rapidement et s'affirme de plus en plus. Les Eglises devraient maintenant présenter une synthèse des deux idées, synthèse résumée par la déclaration de Shri Krishna, dans la Bhagavad-Gîta : "Ayant imprégné l'univers entier d'une parcelle de Moi-même, Je demeure." Dieu, plus grand que tout le "créé", mais en même temps présent dans sa moindre parcelle ; Dieu Transcendant est la garantie du plan pour notre monde et en est le But qui conditionne toute vie, depuis l'atome le plus infime jusqu'à l'homme, en passant par tous les règnes de la nature.



Alice Bailey - Le Retour du Christ p 118.


Nous avons parlé ici de Dieu en employant le terme de Personne, et nous avons donc utilisé les pronoms, IL et Son. Doit-on en conclure que nous traitons d'une Personnalité prodigieuse que nous appelons Dieu, et appartenons-nous donc à cette école de pensée que l'on appelle l'école anthropomorphique ? L'enseignement Bouddhiste ne reconnaît aucun Dieu ni aucune Personne. Notre approche et notre point de vue sont-ils donc faux, ou bien sont-ils justes ? Seule, une compréhension de l'homme en tant qu'expression divine dans le temps et l'espace peut révéler ce mystère.

Les deux écoles de pensée ont raison et ne se contredisent aucunement. Dans leur synthèse et dans leur fusion, la vérité, telle qu'elle existe, peut commencer, oui, mais faiblement, à apparaître. Il existe un Dieu Transcendant Qui "ayant pénétré tout l'univers d'un fragment de Lui-Même" peut encore dire "Je demeure." Il existe un Dieu Immanent Dont la vie est la source de l'activité, de l'intelligence, de la croissance et de l'attraction de chaque forme dans chacun des règnes de la nature. De même, il y a dans chaque être humain une âme transcendante qui, lorsque le cycle de vie sur terre est arrivé et reparti, et lorsque la période de manifestation est terminée, devient de nouveau le non-manifesté, le sans-forme et qui peut aussi dire "Je demeure." Dans la forme et dans la manifestation, la seule façon dont un mental et un cerveau humains peuvent exprimer leur reconnaissance de la vie divine qui conditionne est de s'exprimer en termes de Personne, d'Individualité. De là vient que nous parlons de Dieu comme d'une Personne, de Sa volonté, de Sa nature et de Sa forme.

Toutefois, derrière l'univers manifesté se tient l'Unique sans formes, Ce qui n'est pas un individu, n'étant pas soumis aux limitations de l'existence individualisée. Par conséquent, les Bouddhistes ont raison lorsqu'ils insistent sur la nature non-individualisée de la Déité et refusent de personnaliser la Divinité. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit de la théologie chrétienne, incorporant comme ils le font les triplicités de toutes les théologies, disparaissent aussi dans l'Unique lorsque la période de manifestation est terminée. Ils demeurent en tant qu'Unique, avec leur qualité et leur vie intactes et non-différenciées, tels qu'ils sont pendant la manifestation.

Une analogie de ce fait se présente lorsque l'homme meurt. Alors, ses trois aspects, mental ou volonté, émotion ou amour et apparence physique s'évanouissent. Il n'y a plus alors de personne. Et pourtant, si l'on accepte l'existence de l'immortalité, l'être conscient demeure ; sa qualité, son dessein et sa vie sont unis à son âme qui ne meurt pas. La forme extérieure, avec ses différenciations en une trinité manifestée, est partie, pour ne plus jamais revenir exactement la même ou expression dans le temps et l'espace.

Les rapports réciproques entre l'âme et le mental produisent l'univers manifesté, avec tout ce qui existe en lui. Lorsque ces rapports persistent, soit en Dieu soit en l'homme, nous utilisons (car comment pourrions-nous parler autrement avec clarté ?) des termes d'origine humaine, et, par conséquent, limitatifs, car tel est notre stade de présente compréhension ; ou bien, devrions-nous dire, de non compréhension ? C'est ainsi que l'idée d'individualité, de personnalité et de forme est construite. Lorsque ces rapports cessent et que la manifestation se termine, de semblables termes ne conviennent plus ; il n'ont plus aucun sens. Et pourtant, celui qui ne meurt pas, que ce soit Dieu ou un homme, persiste.

Nous avons ainsi dans la pensée humaine, préservée pour nous par le grand Educateur de l'Orient, le Bouddha, le concept de la Déité transcendante, séparée des triplicités, des dualités et de la multiplicité de manifestation. Il n'y a qu'une seule vie, sans formes, non soumise à l'individualité, inconnue. Dans les enseignements de l'Occident, préservés et formulés pour nous par le Christ, le concept de Dieu immanent est préservé, Dieu en nous et dans toutes formes. Dans la synthèse des enseignements Orientaux et Occidentaux, et dans la fusion de ces deux grandes écoles de pensée, quelque chose du Tout superlatif peut être perçu, perçu seulement, mais pas connu.


ALICE BAILEY Traité sur les 7 Rayons Vol. II p 218 à 220.



Dernière édition par Archange le Ven 16 Jan - 15:03, édité 2 fois

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 5 Déc - 19:27




Omraam Mikhaël Aïvanhov : Vivre dans l'Harmonie Cosmique



"Il existe un monde de l'harmonie, un monde éternel d'où est sortie la multiplicité infinie des formes, des couleurs, des sons, des parfums, des saveurs... Celui qui parvient à s'approcher de ce monde goûte des sensations d'une telle richesse, d'une telle intensité qu'il ne désire plus rien. C'est quelque chose d'indescriptible, presque impossible à supporter. Au contact de cette harmonie, il comprend comment vit l'univers, comment il vibre, quelle est sa structure, quelle est sa prédestination. On s'imagine que, pour découvrir les secrets de la création, il faut chercher, étudier, lire. Non, pour connaître l'univers il faut apprendre à vibrer à l'unisson avec lui, grâce aux organes de la connaissance spirituelle : le plexus solaire, le centre Hara, l'aura... Toute la puissance du spiritualiste est dans sa volonté de se mettre en harmonie avec le corps universel, d'atteindre le sommet et vivre la vie cosmique."






L'espérance et la foi ne suffisent pas



Pour consoler les chrétiens l'Église leur dit: "Vous êtes pauvres, faibles, malades, mais ayez l'espérance et la foi, l'amour du Seigneur est infini, vous serez un jour à son côté dans le paradis." Donc, voilà ce que doit être l'entourage du Seigneur: de pauvres bougres, misérables, en lambeaux. Malheureusement pour les chrétiens, le Seigneur ne veut être entouré que de splendeurs, des créatures les plus lumineuses, les plus pures, les plus puissantes. Alors, il vaut mieux pour eux ne pas tellement compter qu'ils auront dans le ciel toutes les félicités qu'ils n'ont pas eues sur la terre. Qu'ils s'occupent plutôt de déclencher intérieurement les puissances spirituelles qui leur permettront d'obtenir dès maintenant la lumière, l'amour, la joie. Quand vous semez une graine, toutes les puissances du ciel et de la terre sont là pour soutenir votre travail et vous aurez bientôt des fleurs et des fruits. Mais si vous n'avez rien semé, rien ne poussera, même si vous avez l'espérance et la foi.

Dieu a créé l'homme à son image

Tâchez de me comprendre et non seulement vous ne vous étonnerez plus quand je vous dis que je cherche dans chaque homme et chaque femme la divinité qui l'habite, mais vous essaierez de faire comme moi. Car en agissant ainsi, nous montrons notre respect pour les oeuvres de Dieu. Parce que j'admire la sagesse du Créateur, je sens qu'il y a en tout être quelque chose d'infiniment beau et précieux qui mérite d'être considéré et aimé. Tant pis si, en voyant mon attitude, certains se moquent et pensent que je vis dans l'illusion! Moi, je sais que je vis, au contraire, dans la foi véritable qui repose sur des vérités éternelles. Une de ces vérités, c'est que Dieu a créé l'homme à son image. Alors, en cherchant la divinité en chaque homme, en chaque femme, non seulement nous manifestons au Créateur notre foi et notre amour, mais nous vivifions aussi sa présence en nous-même.

L'Église doit montrer l'exemple

Jésus fustigeait les pharisiens et les sadducéens. Mais s'il revenait, ne ferait-il pas les mêmes reproches aux papes, cardinaux, évêques, etc., qui, depuis des siècles, se sont succédé à la tête de l'Église? Ils devraient enseigner aux humains à prendre conscience que toutes les ressources et les richesses spirituelles sont en eux-mêmes, et comment les développer. Au lieu de cela, la plupart d'entre eux se sont efforcés d'accaparer la Divinité et ils ont prêché: "Hors de l'Église, pas de salut." Je veux bien, ce n'était pas si mauvais, mais à condition que l'Église montre l'exemple en sachant donner la première place aux principes spirituels. La vérité, c'est qu'elle s'est laissée aller aux mêmes erreurs que les royaumes de la terre, elle a voulu devenir une puissance temporelle, et a mis l'accent sur l'organisation. Alors, maintenant c'est sûr, l'Église est extérieurement un édifice magnifiquement organisé, mais à l'intérieur de cet édifice, combien de choses s'effritent et périclitent et continueront à péricliter si elle ne retrouve pas sa véritable vocation spirituelle!

Dieu est au-dessus du bien et du mal

Nous avons naturellement tendance à identifier Dieu au bien. Mais, en réalité, non, le bien n'est pas encore Dieu Lui-même; il est une manifestation de Dieu, mais il n'est pas Dieu. Dieu est au-dessus du bien et du mal, et nous ne pouvons pas savoir ce qu'Il est réellement. Mais puisque le bien est pour nous la plus haute manifestation de Dieu, en pensant au bien nous nous lions à Lui: notre conscience sort de la région des ténèbres où sont les souffrances, les angoisses, les terreurs et elle va rejoindre le Centre, le Principe créateur. Puisque c'est Dieu qui a tout créé, Il connaît les propriétés de tous les éléments, de toutes les forces, de toutes les créatures dans l'univers et Il nous donnera les moyens de remédier à nos lacunes. La création est vaste, immense, infinie, et nous ne pouvons pas tout savoir. Mais le Créateur possède tout le savoir, tous les pouvoirs, et c'est donc à Lui que nous devons recourir pour demander de l'aide, car Il est au-dessus du bien et du mal.

Lorsque vous priez le seigneur


Nous ne pouvons toucher Dieu, l'Esprit cosmique, qu'en touchant l'esprit en nous, notre Moi supérieur. Donc, comprenez bien ceci: lorsque vous priez le Seigneur, c'est en réalité le sommet de votre être que vous cherchez à atteindre. Et si vous y parvenez, vous déclenchez une vibration tellement pure et subtile qu'en se propageant elle produit en vous les transformations les plus bénéfiques. Et même si vous n'obtenez pas pour cette fois ce que vous avez demandé, vous gagnez au moins quelques éléments très précieux. L'utilité de cette demande, c'est que vous avez essayé d'atteindre un sommet en vous-même et que vous avez pu mettre en mouvement une force là-bas, très loin, très haut, qui, en venant jusqu'à vous, produit des vibrations d'une extrême subtilité, des sons, des parfums, des couleurs, et régénère tout votre être.

Dieu est la source unique de la vie

Dieu est la source unique de la vie, c'est Lui qui a tout créé, et rien ni personne n'existe en dehors de Lui. Tout être vivant vit la vie de Dieu. Il faut donc accepter l'idée que même ces êtres que l'on appelle les démons ont aussi reçu la vie de Lui. Car ils vivent, on ne peut pas le nier, et puisque Dieu ne leur retire pas la vie, c'est qu'Il accepte leur existence. Si les entités ténébreuses ne tenaient pas leur vie de Dieu, qui la leur aurait donnée? Auraient-elles pu la créer elles-mêmes? Ou l'auraient-elles reçue d'un autre Créateur?

La lumière, l'amour, la patience de Dieu alimentent toutes les créatures. Évidemment, celles qui ne restent pas auprès de Lui se privent de ses bénédictions. Mais ce sont elles qui s'en privent, ce n'est pas le Seigneur qui les leur a retirées.

Il existe une flamme en vous

Vous êtes tous habités par une flamme, une aspiration divine, et, si faible soit-elle, il est en votre pouvoir de l'alimenter pour qu'elle devienne un brasier gigantesque. Quand vous commencez à sentir cette flamme brûler en vous, soyez prudents, ne l'exposez pas à tous les courants d'air qui pourraient l'éteindre. C'est-à-dire ne fréquentez pas n'importe qui, ne lisez pas n'importe quoi, n'allez pas voir n'importe quel spectacle: choisissez les nourritures bonnes pour le coeur, pour l'intelligence, pour l'esprit, des nourritures qui vous renforcent intérieurement. Quand vous serez vraiment forts, vous pourrez tout affronter, et les mêmes conditions ou rencontres qui vous auraient démolis auparavant augmenteront au contraire votre lumière et votre paix. Lorsqu'une flamme a trouvé suffisamment de nourriture pour devenir un brasier, le vent ne l'éteint plus. Au contraire, il ne fait que l'attiser.


Dernière édition par Archange le Ven 5 Déc - 21:53, édité 2 fois

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 5 Déc - 21:29




"Cet état de méditation est survenu avec le disparition totale du soi. Le commencement peut être le processus éternel, un éternel commencement. Est-il possible pour un cerveau humain d'être absolument libéré du méditant? On ne se pose plus alors le problème de l'existence de Dieu; la méditation est la méditation de l'univers. Est-il possible d'être totalement libéré? Je pose la question. Ne répondez pas, gardez-la en vous. Comprenez-vous ce que je veux dire? Laissez-la faire son chemin, et ainsi l'énergie s'accumule et ce ne sera pas vous qui agirez, mais elle.(...)
Alors, avons-nous compris ce qu'est la nature de Dieu? "






"C'est la vérité qui libère, non l'effort que l'on fait pour se libérer."

"Qui croit en Dieu ne pourra jamais le rencontrer."

"L'esprit qui se trouverait dans un état où le neuf peut avoir lieu - le neuf que vous pouvez appeler la vérité, ou Dieu, ou autrement - aurait cessé d'acquérir, d'amasser; il aurait délaissé toutes ses connaissances. Un esprit surchargé de savoir ne peut absolument pas comprendre le réel, l'immesurable."

"Si vous connaissez l'amour, le moi n'est pas. Là où est l'amour, le moi n'est pas."

"Lorsqu'il y a cessation du soi, l'éternité peut entrer en existence".

"Ce n'est que lorsque l'esprit est dans cet état de félicité et de calme, sans faire le moindre mouvement, sans qu'il y ait projection de pensée, consciente ou inconsciente, que l'éternel peut naître."

"Si l'on s'écarte complètement, par la compréhension que l'on en a, de la structure entière du moi, alors l'éternel, l'intemporel, l'immesurable, peut entrer en existence. Vous ne pouvez pas aller à lui; il vient à vous."



Krishnamurti

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 5 Déc - 21:46




1 Jean 4
Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.…


1 Jean 3:10
C'est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n'est pas de Dieu, non plus que celui qui n'aime pas son frère.


1 Jean 4:16
Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 5 Déc - 22:02

Hébreux 12:29
car notre Dieu est aussi un feu dévorant.





___________




"C'est alors que je compris que même l'Infini est en changement et qu'il se dirige vers une fin impensable. Je vis que le Cosmos est ORDRE et qu'il est lui même une partie de ce mouvement infini qui englobe tout l'espace, qu'il est un ORDRE à l'intérieur d'un niveau D'ORDRE supérieur, toujours en mouvement, harmonieux à travers l'espace."


"Sois assuré que partout dans l'immensité de la création la LUMIÈRE est toujours dominante et qu'elle englobe tout de ses bannières de flamme.
De même que l'infini existe caché et dissimulé dans le fini, ainsi en creusant sans cesse à travers le voile des Ténèbres tu trouveras la LUMIÈRE.


De la même façon, perdu et flottant à travers le Tout, tu découvriras l'existence du CERVEAU INFINI qui vit à travers le TOUT CE QUI EST. Vois ici la lumière que tu cherches, celle de l'intelligence universelle et lumineuse. Dans tout l'espace il n'y a qu'UNE SAGESSE. Même si elle semble parfois fragmentée elle est UNE AVEC L'UN. Tout ce qui existe provient de la LUMIÈRE qui elle-même provient du TOUT.
Tout ce qui est créé est basé sur L'ORDRE. La LOI ordonne l'espace partout à l'infini. Les grandes époques de l'histoire se dirigent en harmonie et en équilibre vers l'éternité de la fin. Sache, O homme, que loin dans l'espace temps, l'INFINI lui-même se transformera."


"Écoute moi et sois attentif à la Voix de la Sagesse: Sache que Tout est en Tout pour toujours."


"Je fus alors saisi par une force qui dépasse l'entendement et qui me projeta vers l'abysse et des espaces inconnus de l'homme.
Là j'ai vu comment l'ordre se forme à partir du chaos et des angles de la nuit. Et ensuite j'ai vu comment la lumière jaillit de l'Ordre et j'ai entendu la voie de la Lumière.


J'ai vu la flamme émerger de l'Abysse se projeter en avant pour produire l'Ordre et la Lumière.


LA LUMIÈRE JAILLISSANT PAR SOI-MÊME DES TÉNÈBRES.
J'ai vu l'Ordre émerger du chaos.
La lumière émerger de l'Ordre.
La vie émerger de la lumière.



C'est alors que j'ai entendu la voix me dire:


“Écoutes et comprends. La flamme est la source de toute chose. Elle contient toutes les choses en potentialité. Le VERBE EST L'ORDRE qui produit la lumière. La vie provient du VERBE ET IL EN EST DE MÊME DE TOUT CE QUI EXISTE.”


La voix divine poursuivit:

“Ce que tu appelles la VIE EN TOI c'est le VERBE. Retrouves cette vie en toi et tu trouveras les pouvoirs pour utiliser ce VERBE”.

J'ai contemplé longtemps cette torche de lumière qui provenait de l'essence du feu. J'ai réalisé que LA VIE EST ORDRE ET L'HOMME EST UN AVEC LE FEU.


Ensuite je suis revenu dans mon corps et j'ai été vers le NEUF pour entendre à nouveau la voix des CYCLES. Avec ses pouvoirs vibrants elle me dit:


“Saches Ô Thoth que LA VIE EST LE VERBE DU FEU. La force de vie que tu recherches est le verbe qui se montre comme un feu dans le monde. Suis la voie du VERBE et les pouvoirs viendront de surcroît.”


Observe dans ta vie où sont les désordres. Équilibre et ordonne ta vie. Apaise le Chaos de tes émotions et l'ordre s'installera dans ta vie.


L'ORDRE qui sortira du Chaos apportera avec lui le VERBE DE LA SOURCE qui te donnera le pouvoir des CYCLES. Il donnera à ton Âme une force de liberté qui s'étendra à travers les âges, UN PARFAIT SOLEIL DE LA SOURCE.”


Sache que celui qui veut atteindre cet état doit toujours se maintenir dans L'ORDRE. Parce que l'usage du VERBE à travers le désordre a toujours été et sera toujours impossible.


Conquière le désordre et tu deviendras UN AVEC LE VERBE.





Les 15 tablettes de Toth

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 12 Déc - 12:59




Dieu se manifeste d'abord comme Triplicité, puis comme Septénaire



Pour créer le soleil et les sept planètes sacrées qui composent notre
système solaire, notre Logos employa de la matière déjà imprégnée de
certaines qualités. Dans son livre Avatars (que certains d'entre nous
considèrent comme le plus précieux de tous ses écrits parce que le
plus évocateur) Mme Annie Besant affirme : "Notre système solaire
est formé d'une matière déjà existante, d'une matière déjà douée de
certaines propriétés…" (page 48, édition anglaise). C'est pourquoi
nous en déduisons que cette matière contenait secrètes certaines
facultés qui furent contraintes de se révéler d'une certaine manière
selon la Loi de Cause à Effet comme tout ce qui existe dans l'univers.


Toute manifestation est de nature septénaire et la Lumière Centrale
que nous nommons DIEU, l'unique Rayon de la Divinité, se manifeste
d'abord comme Triplicité, puis comme Septénaire. Le Dieu unique se
manifeste par Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit, et
ceux-ci sont de nouveau reflétés par les Sept Esprits devant le trône ou
les Sept Logoï Planétaires.
Les étudiants en occultisme, non chrétiens
d'origine, appellent quelquefois ces Etres : Le Rayon Unique, se
manifestant par les trois Rayons majeurs et les quatre Rayons
mineurs, formant ainsi un divin Septénaire. Le Rayon synthétique, qui
les réunit tous, est "le grand Rayon Amour-Sagesse, car en vérité
"Dieu est Amour".
Ce Rayon est le Rayon de couleur indigo et le
rayon unificateur. C'est celui qui, à la fin d'un grand cycle, absorbera
les autres dans l'accomplissement de la perfection synthétique. Il est la
manifestation du second aspect de la vie logoïque. C'est cet aspect,
celui du Bâtisseur de Formes, qui fait de notre système solaire, le plus
concret des trois systèmes majeurs. L'aspect Amour ou Sagesse se
révèle par la construction de la forme, car "Dieu est Amour" et dans ce
Dieu d'Amour, "nous vivons, nous nous mouvons et avons l'être" et
ceci jusqu'à la fin de la manifestation æonienne.


Les sept plans de la manifestation divine, ou les sept plans majeurs de
notre système, ne sont que les sept sous-plans du plan cosmique le
plus bas. De même les sept Rayons dont nous entendons tant parler et
qui présentent tant d'intérêt et de mystère, ne sont que les sept sous rayons
d'un seul Rayon cosmique. Les douze Hiérarchies créatrices ne
sont elles-mêmes que les branches subsidiaires de l'unique Hiérarchie
cosmique. Elles forment un accord dans la symphonie cosmique.
Ce
n'est que lorsque ce septuple accord cosmique, dont nous formons une
part si insignifiante, résonnera dans une perfection synthétique, que
l'on comprendra les paroles du Livre de Job : "Alors que les étoiles du
matin éclataient en chants d'allégresse." Actuellement la dissonance et
le désaccord résonnent dans plusieurs systèmes, mais au cours des
âges, se produira une parfaite harmonie et le jour viendra où (si l'on
peut parler d'éternité en termes de temps) le son de l'univers parfait
résonnera jusqu'aux limites les plus reculées des plus lointaines
constellatoins. On comprendra alors le mystère du "chant nuptial des
cieux
".




Alice Bailey, Initiation humaine et solaire

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 12 Déc - 22:01




Dans l'évolution tout progresse par fusion



Un inexplicable principe de mutation existe dans l'Intelligence du Logos
ou Déité de notre système solaire, et gouverne toutes Ses actions. Nous ne
voyons que les formes sans cesse changeantes, nous entrevoyons par éclairs la
vie qui évolue sans cesse au sein de ces formes, mais nous n'avons pas encore
la clé pour comprendre le principe qui opère à travers le kaléidoscope mouvant
des systèmes solaires, des rayons, des hiérarchies, des planètes, des plans, des
systèmes, des révolutions, des races et des sous-races. Ils s'entrelacent, se
chevauchent et s'interpénètrent l'un l'autre, et nous restons frappés de stupeur
alors que se déploie sous nos yeux leur prodigieux canevas. Nous savons que
quelque part dans l'ordre de la nature, nous, la hiérarchie humaine, avons notre
place. Tout ce que nous pouvons donc faire, est de saisir quelque donnée qui
semble affecter notre propre destin et concerner notre propre évolution et,
partant de l'étude de l'être humain dans les trois mondes, essayer de
comprendre quelque chose du macrocosme. Nous ne savons pas comment l'un
peut devenir trois, comment les trois peuvent devenir sept et continuer ainsi
vers l'infinie différentiation.
Aux yeux des humains cet enchevêtrement des
phénomènes au sein du système est d'une inimaginable complexité,
dont la clé ne semble pas encore près d'être trouvée. Du point de vue du Maître,
nous savons que tout procède dans une succession ordonnée. Selon la vision
divine, le tout se meut dans un unisson harmonieux, aboutissant à une forme
géométrique parfaitement exacte
. Browning avait saisi une fraction de cette
vérité lorsqu'il écrivait :


"Tout est changeant, mais pourtant éternel" et il continuait :
"La vérité est à l'intérieur, la vérité est à l'extérieur ;
"Et entre deux, l'erreur est ce qui change, la vérité est ce qui
dure.
"La vérité prend des formes successives, un degré toujours
au-dessus de sa dernière apparence..."


Nous devons nous rappeler également que, au-delà d'un certain point, il
n'est ni prudent ni sage de révéler ce qui concerne le système solaire. Beaucoup
de choses doivent demeurer ésotériques et voilées
. Il est bien plus dangereux
d'en savoir trop, que trop peu. La connaissance implique responsabilité et
puissance, deux choses pour lesquelles la race n'est pas encore
prête. Ainsi tout
ce que nous pouvons faire est d'étudier avec toute la sagesse et la discrétion
dont nous sommes capables, utilisant la connaissance que nous pouvons
recevoir pour le bien de ceux que nous cherchons à aider, et reconnaissant que
le sage usage de la connaissance nous rend plus réceptifs à la sagesse cachée.
De pair avec la sage application de la connaissance aux expériences qui nous
entourent, doit se développer la discrétion, et s'exercer le discernement. Quand
nous saurons appliquer sagement nos connaissances, rester discrets et discerner
clairement, nous donnerons la plus sûre garantie aux Instructeurs qui veillent
sur la race, que nous sommes prêts pour une nouvelle révélation
.
Nous devons nous résigner à ce que le seul moyen qui puisse nous fournir
la clé du mystère des rayons, des systèmes et des Hiérarchies, soit l'étude de la
loi de correspondance ou d'analogies. C'est le seul fil qui puisse nous guider à
travers le labyrinthe, le seul rayon de lumière qui brille dans les ténèbres de
l'ignorance qui nous enveloppe
.
H.P. Blavatsky nous l'a dit dans la Doctrine
secrète, mais jusqu'à présent les étudiants ont bien peu su tirer profit de cette
indication. En étudiant cette loi, il faut se rappeler que la correspondance réside
dans son essence et non dans la manifestation exotérique des détails
, comme
nous croyons le voir de notre point de vue actuel. Le facteur temps, par
exemple, nous égare et c'est une aberration que de vouloir fixer des délais ou
des limites déterminées ; tout, dans l'évolution, progresse par fusion et se
déroule selon un constant processus de superposition et d'interpénétration
.
L'étudiant moyen ne peut reconnaître que quelques analogies fondamentales et
doit se contenter de généralisations. Dès qu'il tente de les exprimer en schémas
et en classifications détaillées, il se fourvoie dans des régions nébuleuses où il
est certain de s'égarer.



Alice Bailey, Initiation humaine et solaire

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Mar 16 Déc - 19:32

Tu portes en toi-même un ami sublime que tu ne connais pas. Car Dieu réside dans l'intérieur de tout homme, mais peu savent le trouver. L'homme qui fait le sacrifice de ses désirs et de ses oeuvres à l'Etre d'où procèdent les principes de toute chose, et par qui l'univers a été formé, obtient par ce sacrifice la perfection. Car celui qui trouve en lui-même son bonheur, sa joie, et en lui-même aussi, sa lumière, est un avec Dieu. Or, sache-le, l'âme qui a trouvé Dieu est délivrée de la renaissance et de la mort, de la vieillesse et de la douleur et boit l'eau de l'immortalité.



Bhagavad-Gita





Ecoutez en vous-mêmes et regardez dans l'infini de l'Espace et du Temps. Là retentissent le chant des Astres, la voix des Nombres, l'harmonie des Sphères.

Chaque soleil est une pensée de Dieu et chaque planète un mode de cette pensée. C'est pour connaître la pensée divine, ô âmes! que vous descendez et remontez péniblement la route des sept planètes et de leurs sept cieux.

Que font les astres? que disent les Nombres? que roulent les Sphères? -Ô âmes perdues ou sauvées, ils disent, ils chantent, ils roulent - vos destinées!



Fragment (d'après Hermès)




Comme les fleuves qui s'écoulent, se perdant dans la mer en abandonnant noms et formes ainsi l'âme illuminée, délivrée de son nom et de sa forme, rejoint l'Etre qui est le plus haut du plus Haut...



Mundka Upanishad ( chap. III Verset 8 )


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Mer 14 Jan - 21:15




« Une image peut nous donner, approximativement, une idée de Dieu : celle de l'électricité. Nous nous servons de l'électricité pour nous éclairer, nous chauffer et faire fonctionner toutes sortes d'appareils. Mais que de précautions à prendre pour ne pas provoquer d'accidents! Un contact direct avec l'électricité peut être mortel; pour la faire venir jusqu'à nous et pouvoir l'utiliser sans danger, il faut la canaliser au moyen de transformateurs. Il en est de même de Dieu : Dieu est comparable à une électricité pure qui ne peut descendre jusqu'à nous qu'au travers de transformateurs. Ces transformateurs, ce sont les innombrables entités lumineuses qui peuplent les cieux et que la tradition a appelées hiérarchies angéliques. C'est par elles que nous recevons la vie divine, et c'est par elles que nous parvenons à entrer en relation avec Dieu. »


Omraam Mikhaël Aïvanhov

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Dim 18 Jan - 14:35





“Dieu est pur amour, rien qu'amour,


non pas sagesse sublime, ni puissance suprême.

Dieu a conservé l'amour,

mais il a partagé la puissance et la sagesse avec Lucifer et Ahrimane.

La sagesse, il l'a partagée avec Lucifer, la puissance avec Ahrimane,

pour que l'homme soit libre ,

pour que l'homme puisse continuer de progresser sous l'influence de la sagesse.”




RUDOLF STEINER

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Lun 26 Jan - 20:40




Dieu ne regarde pas les œuvres en soi, mais uniquement ce qu’il y a d’amour, de ferveur et d’esprit dans ces œuvres.



Dieu ne veut absolument pas que nous possédions quoi que ce soit en propre, ne fût-ce que la petite poussière que je pourrais avoir dans l’œil. Car tous les dons qu’Il nous a jamais accordés, dons de la nature ou dons de la grâce, Il ne nous les a jamais accordés qu’en voulant que nous ne les possédions pas en propre. Il veut être, lui seul et pleinement, notre propriété.



Car, dans la mesure où tu es en paix tu es en Dieu, et dans la mesure ou tu n’es pas en paix tu es hors de Dieu. Tout ce qui est en Dieu a la paix : autant l’on est en Dieu, autant l’on est en paix. Reconnais par là jusqu’à quel point tu es ou non en Dieu : as-tu ou non la paix ?



Tout le mal vient sûrement et uniquement de ce que tu ne te réfugies pas en Dieu seul et vers Dieu seul. Et si tu étais complètement formé et né dans la Justice, à coup sûr rien ne pourrait te causer une souffrance, pas plus que la Justice ne peut faire souffrir Dieu lui-même.



Cœur à cœur, un dans l’Un, voilà ce que Dieu aime. Tout ce qui est étranger à l’Un et loin de l’Un, Dieu le hait. C’est vers l’Un que Dieu appelle et attire. C’est l’Un que recherchent toutes les créatures, même les plus infimes, et c’est l’Un que les plus élevées trouvent. Emportées au-dessus de la nature et transformées, elles cherchent l’un dans l’Un, l’Un en lui-même.



Dieu et moi nous sommes un.



Qui est comme s’il n’avait et n’eût jamais été,  O seul délice, est purement devenu Dieu.




Dieu tient autant à moi que Lui m’est nécessaire, Je L’aide à soutenir son être et Lui le mien.




Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.



L'astrolabe des mystères de Dieu, c'est l'amour.




Maître Eckhart

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Jeu 29 Jan - 21:11

http://www.le-tibetain.com/8-le-retour-du-christ/4626-i-l-existence-de-dieu




L'EXISTENCE DE DIEU



Il est avant tout essentiel de reconnaître le fait de l'existence de Dieu. Cette Réalité centrale peut être désignée du nom que chacun préférera, suivant son tempérament mental, émotif ou sa tradition et son hérédité raciales, car elle ne peut être définie ou conditionnée par des noms. Les êtres humains sont toujours obligés de se servir de noms pour exprimer ce qu'ils perçoivent, sentent ou connaissent, tant du monde phénoménal que de l'intangible. Consciemment ou non, tous les hommes reconnaissent Dieu Transcendant et Dieu Immanent. Ils sentent que Dieu est le Créateur et l'Inspiration de tout ce qui est.

Les croyances orientales ont toujours insisté sur le Dieu Immanent au plus profond du coeur humain, "plus proche que mains et pieds", le SOI, l'UN, l'ATMA, plus petit que le petit et, cependant, incluant tout. Les croyances occidentales ont présenté le Dieu Transcendant, spectateur, extérieur à Son univers. La notion du Dieu Transcendant fut tout d'abord prédominante, parce que l'action de ce Dieu Transcendant apparaissait dans l'évolution de la nature.

Plus tard, lors de la Loi mosaïque, Dieu apparut comme le Jéhovah de la tribu, comme l'âme (une âme plutôt déplaisante) d'une nation. Puis Il apparut comme un homme parfait, et le divin homme-Dieu vint sur terre, dans la personne du Christ. Aujourd'hui, la conception du Dieu Immanent en tout être humain et en toute forme créée se répand rapidement et s'affirme de plus en plus. Les Eglises devraient maintenant présenter une synthèse des deux idées, synthèse résumée par la déclaration de Shri Krishna, dans la Bhagavad-Gîta :

"Ayant imprégné l'univers entier d'une parcelle de Moi-même, Je demeure."

Dieu, plus grand que tout le "créé", mais en même temps présent dans sa moindre parcelle ; Dieu Transcendant est la garantie du plan pour notre monde et en est le But qui conditionne toute vie, depuis l'atome le plus infime jusqu'à l'homme, en passant par tous les règnes de la nature
.


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Jeu 29 Jan - 21:13




LE RAPPORT ENTRE L'HOMME ET DIEU



La seconde vérité que chacun reconnaît – quelle que soit sa foi – est celle des rapports qui existent entre l'homme et Dieu. La conception de la divinité, souvent confuse et mal définie, est inhérente à la conscience humaine. "Vous êtes tous fils de Dieu." (Gal., III, 26.) "Nous avons un seul Père, Dieu Lui-même", dit le Christ, et tous les Instructeurs du Monde, tous les Avatars, le répètent d'âge en âge. "Tel Il est, tels nous sommes aussi dans ce monde" dit la Bible. (I Jean, IV, 17.) "Il est plus proche que le souffle, plus près que mains et pieds", chantent les Hindous, et saint Paul affirme triomphalement : "Christ en nous, espérance de la gloire."

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Jeu 29 Jan - 21:24





LA CONTINUITÉ DE LA RÉVÉLATION ET LES AVENEMENTS DIVINS




Une quatrième vérité essentielle, et qui éclaire toute l'oeuvre prévue par le Christ, est liée à la Révélation spirituelle et au besoin que l'homme a de Dieu et que Dieu a de l'homme. Jamais, en aucun temps, la divinité n'a laissé les hommes privés de son témoignage. Jamais l'homme n'invoqua la lumière, sans que la lumière ne parût. Jamais il n'y eut d'époque, de cycle ou de période mondiale, où l'enseignement et l'aide spirituelle nécessaires à l'homme lui furent refusés. Chaque fois que le coeur et l'esprit des hommes se sont tournés vers Dieu, la divinité elle-même s'est approchée de l'homme.

L'humanité invoque la lumière et demande un contact avec Dieu ; Dieu lui répond en lui donnant cette lumière et en s'approchant d'elle : c'est là. en réalité toute son histoire. Toujours le Sauveur, l'Avatar ou l'Instructeur du Monde est descendu du Lieu secret du Très-Haut pour apporter à l'homme une nouvelle révélation, un espoir nouveau et une nouvelle stimulation à une vie spirituelle plus complète.

Quelques-unes de ces approches ont eu une importance majeure, affectant l'humanité toute entière, et d'autres ont été d'une moindre importance, n'affectant relativement qu'une petite partie de l'humanité
– une nation ou un groupe. Ceux qui révèlent l'Amour de Dieu viennent du Centre spirituel que le Christ nomma le "Royaume de Dieu" (Matt, VI, 33.). C'est là que demeurent "les esprits des justes parvenus à la perfection" (Hébr., XII, 23), que se trouvent les Guides spirituels de la race ; c'est là que les Exécuteurs du Plan divin vivent, travaillent et surveillent les affaires humaines et planétaires. Ce Centre est indiqué par des noms divers. On l'appelle la Hiérarchie spirituelle, le Séjour de la Lumière, le Centre où se trouvent les Maîtres de la Sagesse, la Grande Loge Blanche. C'est de là que nous viennent les Messagers de la Sagesse divine, gardiens de la vérité telle qu'elle est en Christ, et Ceux dont la tâche est de sauver le monde, de donner la prochaine révélation et de manifester la divinité. Toutes les Écritures saintes du monde témoignent de l'existence de ce centre d'énergie spirituelle. Cette Hiérarchie spirituelle s'est graduellement rapprochée de l'humanité, à mesure que les hommes devenaient plus conscients de la divinité et plus capables d'entrer en contact avec elle.

Une nouvelle approche de la divinité et une grande révélation spirituelle sont maintenant possibles. Une nouvelle révélation plane au-dessus de l'humanité, et Celui Qui doit l'apporter et l'instaurer Se rapproche de nous de plus en plus. Ce que cette grande approche apportera à l'humanité, nous l'ignorons encore. Elle produira certainement des résultats aussi précis que le firent toutes les révélations antérieures et les missions de Ceux qui, dans le passé, vinrent en réponse à l'invocation de l'humanité. La guerre mondiale a purifié l'humanité. De nouveaux cieux et une nouvelle terre sont en formation.

Qu'entendent exactement les théologiens orthodoxes par ces mots "de nouveaux cieux" ? Ces paroles ne pourraient-elles signifier une conception entièrement nouvelle du monde des réalités spirituelles ? Ne se pourrait-il pas que Celui qui vient nous apporte une nouvelle révélation de la nature même de Dieu ? Savons-nous déjà de Dieu tout ce qu'on peut en savoir ? Si tel est le cas, Dieu est vraiment très limité. Ne se pourrait-il pas que notre conception actuelle de Dieu, en tant qu'Intelligence universelle, Amour et Volonté, puisse être enrichie par quelque idée ou qualité nouvelle, pour lesquelles nous n'avons encore aucun nom, et dont nous n'avons pas la moindre compréhension ? Ces trois concepts de la divinité – de la Trinité – étaient entièrement nouveaux lorsqu'ils furent présentés pour la première fois et successivement à l'intelligence ou à la conscience de l'homme.

Depuis quelques années maintenant la Hiérarchie spirituelle de la planète se rapproche de l'humanité
, et c'est à ce rapprochement que l'on doit ces grands concepts de liberté, si chers à tous les hommes. Le rêve de fraternité, d'amitié, de coopération internationale et de paix, basé sur de justes rapports entre les hommes, se précise de plus en plus dans nos esprits. Nous imaginons aussi une nouvelle religion mondiale, une foi universelle, qui prendra sa source dans le passé, mais qui éclaircira une nouvelle conception du beau et la révélation vitale qui s'approche.

Ce dont nous pouvons être certains, c'est que cette approche prouvera d'une certaine manière – à la fois profondément spirituelle et tout à fait pratique – le fait de l'Immanence de Dieu. Les Églises ont accentué et exploité l'idée de la Transcendance de Dieu ; elles ont proclamé l'existence d'un Dieu Créateur qui soutient activement Sa création, mais reste en même temps un observateur insondable, extérieur à elle. L'erreur de cette conception doit être clairement démontrée, et il faut lui opposer celle de la manifestation de Dieu dans l'homme, l'espérance de la gloire. C'est certainement là ce que démontrera l'Approche imminente ; elle prouvera aussi l'étroite relation qui existe entre Dieu Transcendant et Celui "en qui nous avons la vie, le mouvement et l'être", car "ayant pénétré l'univers entier d'une parcelle de Lui-même, IL DEMEURE". Dieu est immanent dans les formes de toutes choses créées ; la gloire qui sera révélée par l'intermédiaire de l'humanité sera celle de l'expression de cette divinité intérieure dans tous ses attributs et ses aspects, ses qualités et ses pouvoirs.

La nouvelle religion sera basée sur le fait de l'existence de Dieu et des rapports qui existent entre l'homme et le divin ; sur le fait de l'immortalité et de la continuité de la révélation, et sur le fait que constamment se manifestent des Messagers venant du Centre divin. A ces faits doivent s'ajouter celui de la connaissance sûre et instinctive qu'a l'homme du Sentier qui mène à Dieu ; de sa capacité de le suivre lorsque le processus évolutif lui aura fait entrevoir une nouvelle conception de la divinité, et lorsqu'il aura accepté le fait de Dieu Transcendant et Immanent en toute forme vivante.

Telles sont les vérités fondamentales sur lesquelles se basera la religion de l'avenir. Sa note dominante sera la Divine Approche.
"Approchez-vous de Dieu et Il s'approchera de vous" (Jacques, IV, 8), est la grande injonction qui, en ce moment, émane du Christ et de la Hiérarchie en termes nouveaux et clairs.

Le thème principal de la nouvelle religion mondiale sera la reconnaissance des nombreuses approches divines et de la continuité de la révélation manifestée par chacune d'elles. La tâche qui incombe aux hommes spirituels du monde d'aujourd'hui est de préparer l'humanité à cette Approche imminente, peut-être la plus grande de toutes. La méthode employée sera l'usage intelligent et scientifique de l'Invocation et de l'Evocation, et la reconnaissance de leur puissance considérable.


L'homme invoque l'Approche divine de plusieurs façons : par l'appel confus et inarticulé des masses, et aussi par l'invocation consciente et précise des aspirants spirituels, des travailleurs, disciples et initiés, intelligents et convaincus, en un mot, de tous ceux qui forment le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde.

La science de l'invocation et de l'évocation remplacera ce que nous appelons aujourd'hui "prière" et "culte". Ne vous laissez pas rebuter par l'emploi du mot "science", car il ne s'agit pas ici de cette chose froidement intellectuelle dont on parle si souvent. En réalité, il s'agit de l'organisation intelligente de l'énergie spirituelle et des forces de l'amour, et celles-ci, lorsqu'elles seront efficaces, évoqueront la réponse d'Etres spirituels, qui pourront à nouveau marcher ouvertement parmi les hommes et établir ainsi entre l'humanité et la Hiérarchie spirituelle un rapport étroit et une communication constante.

Pour plus de clarté, disons qu'il y a trois sortes d'invocations : il y a d'abord, comme on l'a dit plus haut, la demande inconsciemment formulée des masses et l'appel douloureux qui jaillit du coeur des hommes à chaque période de crise, telle que celle que nous traversons en ce moment. Cet appel monte sans cesse de tous ceux qui vivent au milieu du désastre ; il s'adresse à cette puissance extérieure qui, selon eux, peut et devrait venir à leur aide dans leurs moments de détresse extrême. Cette grande et muette Invocation monte aujourd'hui de toutes parts. Ensuite, il y a l'invocation (en groupe) des hommes sincères participant aux rites de leur religion et profitant d'un culte commun pour présenter à Dieu leur requête. Ceux-ci, joints à la masse des hommes, constituent un immense groupe d'êtres qui invoquent ; à l'heure actuelle, leur intention unie assume de grandes proportions et leur invocation s'élève jusqu'au Très-Haut.

Finalement, il y a les disciples préparés et prêts, et les aspirants qui emploient certaines formules, certaines invocations précises, et qui – en ce faisant – fixent l'invocation des deux autres groupes, lui donnant une juste direction et une puissance accrue. Actuellement, ces trois groupes entrent tous en activité, consciemment ou non, et l'ensemble de leurs efforts garantit l'évocation attendue.

Ce nouveau travail d'invocation sera la note dominante de la nouvelle religion mondiale et se divisera en deux parties distinctes. Tout d'abord, il y aura l'invocation des masses, que les personnes spirituellement orientées (travaillant autant que possible dans les églises, sous la direction d'un clergé éclairé) auront préparé à reconnaître l'afflux des énergies spirituelles concentrées à travers le Christ et Sa Hiérarchie spirituelle ; elles seront alors prêtes aussi à exprimer de façon adéquate leur demande de Lumière, de compréhension et de libération. Il y aura aussi l'invocation efficace de ceux qui ont formé leur esprit par la méditation, qui connaissent la puissance des formules, des mantrams et des invocations, et qui s'en servent consciemment.

Graduellement, ils feront usage de certaines grandes formules qui seront plus tard données à la race, de même que le Christ nous enseigna autrefois le "Notre Père" et que la Hiérarchie, récemment, nous donna la Grande Invocation.

Cette nouvelle science religieuse, à laquelle la prière, la méditation et les rituels ont préparé l'humanité, entraînera ses fidèles à formuler – à des époques définies de l'année – la requête de tous les peuples du monde aspirant à entrer en contact avec Dieu et en rapports spirituels plus intimes avec leurs frères. Ce travail, s'il est exécuté de façon correcte, évoquera la réponse de la Hiérarchie qui attend, et celle de son Chef, le Christ. Grâce à cette réponse, la foi des masses se changera graduellement en conviction et en connaissance. De cette façon, la masse des hommes sera transformée et spiritualisée, et les deux grands groupes ou centres divins d'énergie – la Hiérarchie et l'Humanité – commenceront à travailler en harmonie et en parfaite union. Alors, en vérité, le Royaume de Dieu sera à l'oeuvre sur la terre.

Il va de soi que la nouvelle religion mondiale ne peut être décrite que dans ses grandes lignes. L'expansion de la conscience humaine qui résultera de la prochaine Grande Approche, permettra à l'humanité de saisir non seulement les liens qui l'unissent à la Vie spirituelle de notre planète, à "Celui en qui nous avons la vie, le mouvement et l'être", mais aussi d'avoir un aperçu du rapport de notre planète avec le cercle des vies planétaires qui se meuvent dans l'orbite du soleil, et avec le cercle, plus grand encore, des influences spirituelles que subit notre système, tandis qu'il poursuit sa révolution dans les cieux, à travers les douze constellations du Zodiaque. Les recherches astronomiques et astrologiques ont prouvé ces relations et ces influences, mais il y a encore, à ce sujet, beaucoup de spéculations hasardeuses et d'interprétations fantaisistes.
Cependant, l'influence des astres est une chose que les Églises ont toujours reconnue et dont la Bible témoigne : "De leurs sentiers, les étoiles combattent contre Sisera." (Juges, V, 20.) De nombreux autres passages confirment cette attestation des Connaisseurs. La lune et les signes du Zodiaque déterminent la date de nombreuses fêtes de l'église. Des recherches prouveront que tel est le cas – et, lorsque le rituel de la nouvelle religion sera universellement établi, ce sera l'un des facteurs les plus importants dont il sera tenu compte.

Le fait de fixer certaines grandes fêtes par rapport à la lune et, à un moindre degré, au Zodiaque aura pour résultat d'intensifier l'esprit d'invocation et l'afflux des influences évoquées. L'efficacité de toute invocation est basée sur le pouvoir de la pensée, particulièrement dans sa nature, son rapport et son aspect télépathiques. La pensée invoquante et unanime des masses, jointe à la pensée concentrée et dirigée du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, constitue un courant d'énergie ascendant, qui atteindra télépathiquement ces Etres spirituels, sensibles et réceptifs à de telles influences. Leur réponse ainsi évoquée, émise sous forme de courant d'énergie spirituelle, atteindra à son tour l'humanité, après avoir été transposée en énergie mentale et formulée de la façon la plus apte à influencer les esprits des hommes, à les convaincre et à leur apporter inspiration et révélation. Il en a toujours été ainsi dans l'histoire du développement spirituel du monde et c'est le même procédé qui nous a donné les Écritures sacrées.

Secondement, la création d'une certaine uniformité dans les rituels religieux du monde permettra aux hommes de s'entraider plus efficacement dans leur travail et augmentera la puissance des courants de pensée dirigés vers les Etres spirituels en attente. A présent, les chrétiens ont leurs grandes fêtes, les bouddhistes en célèbrent d'autres et les hindous d'autres encore. Quand le monde futur sera organisé, tous les hommes spirituels célébreront les mêmes jours saints. Ceci créera une réserve de ressources spirituelles, un effort unanime et une invocation dont la puissance spirituelle sera considérable.



http://www.le-tibetain.com/8-le-retour-du-christ/4629-iv-la-continuite-de-la-revelation-et-les-avenements-divins

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Ven 13 Fév - 21:36

http://herosdelaterre.blogspot.fr/search/label/Dieu





LORSQUE L'ÉTERNEL A TRACÉ UN CERCLE À LA SURFACE DE L'ABÎME




Quand Dieu veut descendre dans notre monde, Il doit se vêtir, tout comme nous. Et se vêtir, cela signifie entrer dans la matière. Mais comme Dieu ne veut pas descendre et se limiter jusqu'au point où II devrait emprunter un corps physique pour nous rencontrer, Il nous invite chez Lui, dans sa demeure, qui est aussi la nôtre. Oui, notre demeure est en réalité infiniment plus vaste que nous ne pouvons l'imaginer. Notre demeure, c'est l'univers que Dieu pénètre, imprègne et soutient de sa présence, et c'est en parcourant cet univers que nous pourrons Le rencontrer.

Parcourir l'univers ne signifie pas seulement l'explorer avec des fusées ou des engins spatiaux, mais l'étudier par tous les moyens que le Créateur nous a donnés, par les organes de nos sens physiques, bien sûr, mais aussi et surtout les organes de nos sens spirituels, par notre âme et par notre esprit. C'est ainsi que nous rencontrerons Dieu. Ce n'est pas Lui qui descendra encore jusqu'à nous; Il s'est déjà limité dans sa création, Il ne se limitera pas davantage.

Vous pensez: « Mais Dieu est absolument libre! Comment faut-il comprendre cette limitation? » Je vous l'expliquerai. Les séphiroth Kéther, Hohmah, Binah correspondent à cette entité que la religion chrétienne appelle Dieu .

Kéther, Hohmah, Binah représentent la Sainte Trinité, Dieu en trois personnes. C'est cette Trinité (que la Kabbale situe dans le plan des émanations, Atsilouth) qui a créé le monde et reste présente en lui. La première séphira, Kéther, représente le commencement de toutes les manifestations; c'est pourquoi on l'identifie au Père. Et Kéther a engendré Hohmah. Qu'est-ce que C'est le Verbe, c'est-à- dire une énergie qui s'est condensée, ordonnée pour devenir la matière de la création. C'est pourquoi saint Jean a écrit: « Au commencement était le Verbe ».

Imaginez que vous vouliez inventer un nouveau moyen de vous exprimer: vous commencerez par créer l'équivalent d'un alphabet. Cet alphabet cosmique, disons que c'est Hohmah. Et maintenant que vous avez les lettres, vous pouvez les agencer, les organiser pour former des mots, des phrases intelligibles et sensées. Et c'est la troisième étape, la séphira Binah, la matière primordiale. Par matière primordiale il faut entendre des essences, et non des éléments matériels tels que nous les connaissons et que les étudie la science. Dans Binah, la substance donnée par Hohmah se différencie et ce n'est qu'après un long processus de condensation qu'elle apparaît dans le plan physique sous la forme des corps que nous appelons oxygène, hydrogène, fer, zinc, etc. Les éléments du Verbe - lettres et nombres - groupés en phrases, sont les archétypes des corps matériels et ils ont des propriétés déterminées, inchangeables. Chaque élément a reçu sa place, sa composition, son poids, ses propriétés, et c'est la troisième séphira, Binah, qui les lui a donnés.

La séphira Kéther est au-dessus du temps et de l'espace. L'espace est apparu avec Hohmah, représenté matériellement par Mazaloth, le zodiaque, et le temps est apparu avec Binah, représenté par Chabtaï, Saturne.

Quand Dieu, c'est-à-dire la Trinité Kéther-HohmahBinah, se retirera, il n'y aura plus ni temps ni espace et l'univers disparaîtra. Lorsque cessera ce sacrifice qu'implique la limitation de Dieu, le monde créé retournera au néant, mais de ce néant émergera une autre création dont nous ne savons rien. Rien n'est éternel, excepté Dieu Lui-même, et un jour toute la création rentrera en Lui. Mais qu'entend-on par ce mot « création »? Si l’on dit que c'est la matière primordiale émanée par Dieu, les éléments qui la constituent, ceux-là sont indestructibles, ils resteront en Dieu, et c'est avec eux qu'il pourra toujours engendrer de nouveaux mondes. Mais si on appelle « création » les mondes que Dieu a formés avec ces éléments, ceux-là ne sont pas éternels. Tout ce qui naît doit mourir. L'éternité n'est pas une suite de siècles; c'est, si l'on peut dire - mais il est très difficile de définir une pareille notion - une qualité de la matière... Oui, l'éternité est une fusion de la matière et de l'esprit. Lorsque nous faisons, nous, l'expérience de l'éternité, il s'agit d'une sensation que nous éprouvons: s'il peut nous arriver d'avoir pendant quelques secondes une sensation d'éternité, c'est parce que nous sommes entrés dans un ordre supérieur des choses, nous avons été projetés dans un monde où la matière est animée par les plus hautes vibrations de l'esprit.

La matière primordiale est une substance que Dieu a projetée hors de Lui-même et condensée.

Elle seule est indestructible, éternelle.
C'est avec cette matière que Dieu a créé les mondes, et ces mondes un jour se désagrégeront pour réapparaître sous de nouvelles formes. C'est dans ce sens que l'on peut dire que la création aura une fin.

« Le ciel et la terre passeront, disait Jésus, mais mes paroles ne passeront pas. » Quand il s’exprimait ainsi, Jésus s'identifiait à la deuxième personne de la Trinité, le Fils, la deuxième séphira, Hohmah, le Verbe. Le ciel et la terre passeront, c'est vrai, mais les germes qui sont dans Hohmah, les archétypes pour un nouveau ciel et une nouvelle terre, ne passeront pas, car ils sont éternels.

« Lorsque l’Eternel traça un cercle à la surface de l'abîme, j'étais là, » dit Hohmah, la Sagesse, dans le Livre des Proverbes. Et qu'est- ce que ce cercle? Les frontières que Dieu Lui- même a tracées pour créer le monde. C'est dans ce sens qu'il faut comprendre que Dieu s'est limité. Se limiter signifie: s'enfermer dans un univers qui fonctionne et évolue selon ses lois propres. Au-dehors, au-delà de cet univers, on ignore ce qui existe. Les lois de la vie qu'étudie la science ne sont pas autre chose que les limites que Dieu s'est imposées dans sa création. Ce sont ces limites qui donnent structure, forme, contour et cohésion à la matière. Un monde qui ne serait pas circonscrit dans des limites serait instable et ne pourrait pas subsister, car à l'intérieur de ces limites toute la matière est en mouvement et ne demande qu'à s'échapper.

Dieu a tracé un cercle pour retenir sa propre substance. Le cercle est un tracé magique. Au centre, Dieu a placé le noyau de la création et son travail a commencé. Dans la nature tout nous révèle comment Dieu a procédé pour créer le monde. Une cellule, avec sa membrane, déjà nous l'explique... Et si la boîte crânienne n'existait pas, où serait notre cerveau?... C'est exactement aussi la fonction de la peau: elle sert de limite. Observez les choses autour de vous et partout vous trouverez un reflet de ce cercle que Dieu a tracé comme limite de sa création.

Si on n'enferme pas un parfum dans un flacon,  il s'évapore. Et même pour construire une maison, il faut d'abord tracer ses limites: sans murs, où sera la maison? Dans le domaine spirituel aussi, il faut comprendre ce que signifient les limites: avant de convoquer les esprits lumineux pour un travail, le mage s’entoure d'un cercle; et le disciple aussi doit savoir qu'au moins par la pensée il doit tracer chaque jour un cercle de lumière autour de lui, afin de conserver ses énergies spirituelles.

Dieu existe sous tous les aspects, depuis la pierre où II est limité à l'extrême et où nous pouvons Le toucher, jusqu'à la substance la plus immatérielle, la lumière, et encore au-delà... Il est omniprésent dans les pierres, les plantes, les animaux, les humains, les anges et toutes les hiérarchies célestes, et plus loin encore... Il a ses membres profondément enfoncés partout dans la création, mais il y a des régions où Il est plus libre. Dans les formes les plus denses de la matière, Il ne peut plus bouger, mais dans son Royaume II est libre. Si vous comprenez cela, des fenêtres s'ouvriront devant vous sur de merveilleux horizons...


Dieu est libre, oui, mais en dehors de notre monde. Lorsqu'il entre dans notre monde, Il se trouve limité. C'est pourquoi, quand les gens indignés devant certains événements se révoltent en disant: « Dieu ne devrait pas permettre des choses pareilles! » c'est qu'ils n'ont rien compris. S'ils possédaient le vrai savoir, ils comprendraient que Dieu justement ne peut pas intervenir.

Sur la terre, Dieu est limité, et c'est nous qui Le limitons. Dieu est à la fois limité et illimité. Il est limité dans nos cœurs, mais II est libre dans le cœur des anges. Je vous donnerai une image. Supposez un homme qui se serait amusé à cimenter un de ses pieds dans le sol: il ne peut plus soulever son pied, mais tout le reste de son corps est libre. De même, Dieu a accepté d'être limité, prisonnier, mais en partie seulement, dans le ciment que nous sommes! Le jour où Dieu se libérera tout à fait, retirera son pied du ciment, il n'y aura plus d'humanité.

Ce n'est évidemment qu'une image, mais elle peut vous aider à mieux comprendre la réalité des choses. Pour se manifester, Dieu s'est limité. Allons plus loin: c'est même grâce à cette limitation que nous existons et que nous pouvons penser et parler à son sujet. C'est Dieu Lui-même qui nous a donné cette possibilité. La preuve que Dieu existe, c'est bien que je suis là en train de vous parler de Lui, et que vous êtes là vous aussi pour m'écouter. S'il n'existait pas, je n'existerais pas et vous non plus. Tout ce qui existe est la preuve de l'existence de Dieu.

Maintenant, bien sûr, si les gens veulent se faire une autre idée de Dieu pour pouvoir dire ensuite qu'il n'existe pas... ou qu'il est mort, c'est leur affaire. Jésus disait: « Vous êtes le temple du Dieu vivant. » Ce Dieu dont nous sommes le temple est Dieu manifesté, et II est plus ou moins limité en nous selon notre degré d'évolution. Au fur et à mesure que nous nous élevons et nous nous purifions, nous libérons Dieu en Lui permettant de Se manifester plus librement dans notre temple comme puissance, lumière, amour, beauté...


Bien sûr, toutes ces idées sont difficiles à saisir et vous les oublierez, je le sais. Mais il en restera quelque chose dans votre subconscient, et un jour, quand vous serez capables de comprendre, elles vous reviendront en mémoire. Si vous voulez accélérer cette compréhension, vous devez entraîner votre cerveau, qui est le meilleur des instruments. Il ne s'affaiblit pas en même temps que les autres organes, car les hiérarchies divines y ont déposé leurs puissances. Mais il faut l'exercer par l'activité de la pensée. La pensée est une sorte d'échelle que nous avons reçue de l'intelligence cosmique et il est essentiel d'apprendre à nous en servir pour nous élever.


Omraam

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Archange le Dim 15 Fév - 15:29





Qui est Dieu ?




 LA RELATION DE L'HOMME à DIEU
 

"Dans les chapitres précédents, nous avons considéré l'homme en relation avec trois des cinq Mondes qui forment le champ de son évolution. Nous avons partiellement décrit ces Mondes et nous avons noté par quels véhicules de conscience il leur est relié. Nous avons étudié ses relations avec les trois autres Règnes: minéral, végétal et animal, et pris note des différences entre leurs véhicules, leurs états de conscience et ceux de l'homme. Nous l'avons suivi pendant un cycle de vie à travers les trois Mondes et avons étudié les deux lois des Conséquences et de la Renaissance dans leur effet sur l'évolution humaine.


  Afin de mieux saisir de nouveaux détails sur le progrès de l'homme, il est maintenant nécessaire d'étudier sa relation avec le Grand Architecte de l'Univers: avec Dieu et avec les Hiérarchies d'Etres Célestes qui se tiennent aux divers échelons de l'échelle de Jacob, échelle de perfectionnement, qui va de l'homme à Dieu et au-delà.

C'est là une tâche d'une extrême difficulté, rendue plus ardue encore par le fait que la plupart de ceux qui s'intéressent à ce sujet n'ont sur Dieu que des notions assez peu définies. Il est vrai qu'un mot, en lui-même et par lui-même, n'a que peu d'importance, mais il importe beaucoup que nous sachions quelle signification y est attachée; autrement, il y aura des méprises, et si les auteurs et les instructeurs ne s'accordent pas sur une nomenclature commune, la confusion actuelle se perpétuera et s'accroîtra.



  Tableau 8. L'Être suprême, les Plans cosmiques et Dieu

Quand le mot "Dieu" est employé, on ne sait jamais s'il désigne l'Absolu, l'Existence Unique, l'Etre Suprême Qui est le Grand Architecte de l'Univers, ou bien Dieu, l'Architecte de notre Système Solaire.

La division de la Divinité en "Père", "Fils" et "Saint-Esprit" est également une cause de confusion. Bien que les Etres désignés par ces noms soient infiniment supérieurs à l'homme et dignes de toute la vénération et de toute l'adoration dont il est capable envers sa plus haute conception de la Divinité, ils sont, en réalité, différents les uns des autres.

Le tableau 6 et "Les Aspects 1, 3, 7 et 10 de Dieu et de l'Homme" feront peut-être mieux saisir le sujet. Il ne faut pas oublier que les Mondes et les Plans Cosmiques ne se trouvent pas les uns au-dessus des autres dans l'espace, mais que les sept Plans Cosmiques s'interpénètrent et pénètrent aussi les sept Mondes. Ce sont des états de l'esprit-matière les uns dans les autres, de sorte que Dieu et les autres Grands Etres qui sont mentionnés ne se trouvent pas loin de nous dans l'espace. Ils demeurent dans toutes les parties de leurs propres royaumes et dans ceux d'une densité plus grande que les leurs. Nous énonçons une vérité absolue en disant de Dieu "qu'en Lui, nous avons la vie, le mouvement et l'être" (Actes 17:28), car pas un de nous ne pourrait vivre en dehors de ces Grandes Intelligences qui pénètrent notre monde et le soutiennent de Leur Vie.

Nous avons montré que la Région Ethérique s'étend au-delà de l'atmosphère de notre Globe physique, que le Monde du Désir s'étend dans l'espace au-delà de la Région Ethérique, et aussi que le Monde de la Pensée s'étend encore plus loin que les deux autres dans l'Espace interplanétaire. Naturellement, les Mondes de substance plus raréfiée occupent plus d'espace que le Monde plus dense qui s'est cristallisé, s'est condensé et a ainsi limité son étendue.

Le même principe s'applique aux Plans Cosmiques. Le plus dense est le septième (en comptant à partir du plus élevé). Nous l'avons représenté sur le tableau 6 comme s'il était plus vaste que n'importe lequel des autres plans, pour la raison que c'est le plan cosmique qui nous intéresse plus particulièrement et que nous désirons indiquer ses principales subdivisions. Cependant le fait est qu'il occupe moins d'espace que n'importe lequel des autres Plans Cosmiques, quoiqu'il faille bien se rappeler que, même en tenant compte de la réserve faite au sujet de son étendue, il n'en est pas moins immensément vaste, bien au-delà du pouvoir de conception de l'esprit humain le plus puissant et qu'il comprend dans ses limites des millions de Systèmes Solaires analogues au nôtre, qui sont le champ d'évolution de nombreuses légions d'êtres d'un rang à peu près égal au nôtre.

Nous ne savons rien des six Plans Cosmiques supérieurs au nôtre, si ce n'est qu'ils sont le champ d'activité de grandes Hiérarchies d'Etres d'une splendeur indescriptible.

    Partant de notre Monde Physique et passant par les Mondes plus subtils de notre Plan Cosmique, nous trouvons que Dieu, l'Architecte de notre Système Solaire, la Source et le But de notre existence se trouve dans la plus haute division du septième Plan Cosmique. C'est là Son propre Monde.*

Son Royaume comprend les plans d'évolution des autres planètes de notre Système: Uranus, Saturne, Jupiter, Mars, la Terre, Vénus, Mercure et leurs satellites.

Les grandes Intelligences Spirituelles qu'on nomme les Esprits Planétaires guident ces évolutions et sont "les Sept Esprits devant le Trône" (Apocalypse 1:4). Ils sont les Ministres de Dieu et chacun d'eux gouverne une certaine province de son Royaume: notre Système Solaire.* Le Soleil est aussi le champ d'évolution des Etres les plus développés de notre Cosmos. Eux seuls peuvent supporter les vibrations solaires d'une puissance énorme grâce auxquelles ils progressent. Le Soleil est la meilleure approximation que nous ayons d'un symbole visible de Dieu; cependant, il n'est qu'un voile pour Ce qu'il cache. Ce que Cela est ne peut être révélé publiquement.

Quand nous essayons de découvrir l'origine de l'Architecte de notre Système Solaire, nous trouvons qu'il nous faut nous élever jusqu'au plus haut des sept Plans Cosmiques. Nous sommes alors dans le Royaume de l'Etre Suprême, émané de l'Absolu.

L'Absolu est au-delà de toute compréhension. Il n'y a pas une seule expression ou une seule comparaison qui puisse en donner une idée. Une manifestation implique une limitation. Par conséquent,le mieux que nous puissions faire est de caractériser l'Absolu en en parlant comme de l'Etre sans limites, de la Source de l'Existence.

De cette Source de l'Absolu procède l'Etre Suprême*, à l'aube de la manifestation. Il est L'UNIQUE.



Dans le premier chapitre de l'Evangile de Jean, ce Grand Etre est appelé Dieu.* De cet Etre Suprême émane le Verbe, le Fiat Créateur, "sans lequel rien n'a été créé" et ce Verbe est le Fils unique, né de Son Père (l'Etre Suprême) avant tous les mondes; mais Il n'est pas le Christ. Quelque grand et glorieux que soit le Christ, dominant de toute sa hauteur la nature humaine ordinaire, Il n'est pas cet Etre exalté qu'est le Verbe. En vérité, "le Verbe fut fait chair" non pas dans le sens limité de la chair d'un corps, mais de la chair de tout ce qui est dans notre Système Solaire et dans des millions d'autres Systèmes Solaires.

Le Premier Aspect de l'Etre Suprême peut être caractérisé par le mot POUVOIR. De lui procède le Deuxième Aspect, LE VERBE; et de ces deux Aspects procède le Troisième Aspect, le MOUVEMENT.

De ce triple Etre Suprême procèdent les sept Grands Logoï. Ils contiennent en Eux toutes les grandes Hiérarchies qui se différencient de plus en plus à mesure qu'Elles occupent les divers Plans Cosmiques (tableau 6). Il y a 49 Hiérarchies sur le second Plan Cosmique; 343 Hiérarchies sur le troisième. Chaque plan comporte des divisions et des subdivisions septénaires, en sorte que sur le Plan Cosmique le plus inférieur, dans lequel se manifestent les Systèmes solaires, le nombre des divisions et des subdivisions est presque infini.

Dans le Monde le plus élevé du septième Plan Cosmique, se trouvent le Dieu de notre Système Solaire et les Dieux de tous les autres Systèmes Solaires de l'Univers. Ces Grands Etres sont également triples dans leur manifestation, comme l'Etre Suprême. Leurs trois aspects sont: la Volonté, la Sagesse et l'Activité.

Chacun des sept Esprits Planétaires qui procèdent de Dieu et qui sont chargés de l'évolution de la Vie sur une des sept planètes est également trinitaire et différencie en lui-même des Hiérarchies Créatrices qui passent par une évolution septénaire. L'évolution, guidée par un certain Esprit Planétaire, diffère de la méthode de développement de chacun des autres Esprits.

 

On peut ajouter que, au moins en ce qui concerne le système planétaire auquel nous appartenons, les entités supérieures des premiers âges, qui avaient atteint un degré élevé de perfection dans des évolutions précédentes remplissent les fonctions de l'Esprit Planétaire original et se chargent de l'évolution, tandis que l'Esprit Planétaire original cesse d'y prendre une part active, mais guide Ses Régents.

Tels sont les renseignements relatifs à tous les Systèmes Solaires; mais nous limitant au Système auquel nous appartenons, les enseignements qui suivent sont ceux qu'un clairvoyant suffisamment développé peut obtenir lui-même en faisant personnellement des recherches dans la mémoire de la nature."




                                                          Source : Les écrits de Max Heindel Cosmogonie des Rose-Croix, chapitre 5

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Textes et citations sur DIEU Empty Re: Textes et citations sur DIEU

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum