Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses

Aller en bas

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Empty Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses

Message par Archange le Sam 15 Fév - 15:16

METHODES ET COMPOSITIONS DU PROGRAMME DE BASE

UN PROGRAMME HYPNOTIQUE POUR LA MASSE



Notre société est dirigée par des fous ayant des objectifs démentiels. Je pense que nous sommes gouvernés par des maniaques ayant des fins maniaques et je pense avoir des chances d’être mis à l’écart comme fou pour avoir dit ça. C’est ce qui est fou à propos de ça. » - John Lennon, avant son assassinat par Mark David Chapman, sujet contrôlé mentalement par la CIA



Pour le programme de base le subliminal est utilisé à grande échelle sur les populations. C'est le programme installé dans le show-business et à hollywood. Les mots DECLENCHEURS sont injectés par hyptnose et messages subliminaux dans les programmes de divertissements, la musique, et surtout les dessins animés et autres productions pour enfants (jeux vidéo, Pokemons, cartes Magik, etc.). Dans le programme de base la cible est les enfants, plus facile à manipuler.



Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses MariacarreyMéthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses BritneyMéthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses AlanisMéthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Beatles



La programmation est mise à jour périodiquement et renforcées par le biais de visuels, d'auditifs et de supports écrits. Certains des premiers thèmes de la programmation comme dans les productions holywoodiennes " LE MAGICIEN D'OZ " et " ALICE AU PAYS DES MERVEILLES ", sont à la fois fortement saturée d'occultisme symbolique Egyptien mais détourné de son sens.

Beaucoup de films récents et de dessins animés de Disney sont utilisés dans une double manière: désensibilisant la majorité de la population, en utilisant le subliminal et la programmation neuro-linguistique, la construction spécifique déclenche délibérément des clés pour la programmation de base sur les enfants et des ados.

La dernière version d'
ALICE de Tim Burton sera moins occulte, n'utilisant que la clef de la conscience d'ALICE et le fameux combat du bien contre le mal (CHAOS / COSMOS ou encore tout simplement le NOIR contre le BLANC).



SECTES & PSY



Attention aux psychiatres et aux psychothérapeutes, ce sont des charlatans et des assassins de l'âme !



Selon Stéphane Laurens, maître de conférences, « L'influence interindividuelle ou l'influence sociale fascine et effraye. (...) les terribles faits divers qui lui sont attribués (Suicides collectifs, crimes rituels…) ainsi que de troublantes études scientifiques (Travaux sur l'hypnose, études expérimentales sur le conformisme ou soumission à l'autorité…) nous affirment l'existence d'une force quasiment irrésistible et qui pourrait nous pousser à faire ou à penser des choses que nous ne voudrions pas, une force qui pourrait même nous conduire à notre perte.Il y a, avec l'influence, l'idée d'une intrusion, d'un véritable viol de la conscience, de la volonté… qui semble pouvoir passer sous le contrôle ou la volonté d'un autre. Ce n'est plus moi qui veut ou qui agit, c'est la volonté d'un autre qui est entrée en moi et c'est un autre qui agit à travers moi (sentiment de possession) ».

Denis Duclos, sociologue, exprime la tension qui existe autour de la notion de manipulation mentale quand elle est perçue comme localisée uniquement dans les sectes. Pour beaucoup, la notion semble applicable à toutes sortes d'activités légales, comme la publicité par exemple, voire plus simplement encore dans les relations de la vie quotidienne. Mais notre monde n'est-il pas inventé comme une secte géante? C'est le cas, et les sectes utilisent la même "programmation" non pas pour déprogrammer un sujet mais bien pour le reprogrammer!



TECHNIQUES DE MANIPULATION



Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2Pavlov
Pavlov en explorant expérimentalement au début du XXe siècle des voies simples de conditionnement animal par la récompense ou la punition ouvre des perspectives de compréhension de certains réflexes comportementaux pouvant être déclenchés par des stimuli (il faisait tinter une cloche lorsque qu'il présentait à un chien de la nourriture). En répétant l'expérience le tintement de cloche déclenchait la salivation, même sans présentation de nourriture. Ce comportement – qu'il n'avait pas avant – est le résultat de ce conditionnement). Pavlov a démontré qu'on peut utiliser de nombreux stimuli et programmer de nombreuses réactions organiques réflexes. Ici, la répétition du stimulus est un facteur essentiel.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 Méthode PDH
PDH signifie Douleur-Drogue-Hypnose (Pain, Drug and Hypnosis), et évoque une méthode qui aurait été utilisée en Corée du Nord sur les soldats prisonniers de guerre, par des psychiatres et les services secrets.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 Projet MKULTRA
Le Projet MKULTRA (ou MK-ULTRA) fut le nom de code d'un projet de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances psychotropes. Face à l'échec de la méthode MKULTRA, tous les enregistrements ont été détruits en 1973, par ordre du directeur d'alors de la CIA, Richard Helms.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 La méthode MICE
Le "MICE" (acronyme signifiant souris (pluriel) en anglais) : Money, Ideology, Compromise et Ego recense les leviers psychologiques que les services secrets, notamment pendant la Guerre froide auraient utilisés pour obtenir des informations ou la collaboration d'agents ennemis, "acheter" ses services, le convaincre, le compromettre (ou le rendre sexuellement dépendant) ou en le flattant, selon des protocoles inspirés d'études et d'expérimentations de psychologie.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 Messages subliminaux
Dès les années 1950, le développement du cinéma et de la télévision aurait été l'occasion de tester une méthode de manipulation mentale fondée sur l'insertion d'une image subliminale, c'est-à-dire si brièvement présente que l'on ne peut la percevoir consciemment. La théorie étant fondée sur le fait que l'inconscient en garderait néanmoins une trace, poussant à agir par la suite d'une manière prédéterminée (comme pour l'achat d'un produit spécifique, par exemple). L'image doit être simple et non équivoque (symbole, couleur, logo). La théorie, établie par James Vicary et Vance Packard, remet en cause la publicité.

Voir : Messages subliminaux

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 Manipulation par l'angoisse et la violence
Le principe de base – étudié dans les années 1930 – soutient qu'un individu en état de peur manifesterait des réactions de fuite et d'évitement les plus primaires et donc les plus prévisibles. Les fonctions complexes du cerveau, n'offrant pas de solution immédiate, seraient désactivées, rendant l'individu manipulable dans une situation d'extrême angoisse. Le sujet terrorisé – comme l'animal poursuivi par le chasseur – ne pourrait éviter les pièges qu'on lui tend. La terreur fut effectivement utilisée depuis l’Antiquité pour assurer le pouvoir des despotes, par la « méthode par l'exemple » appuyée par les dénonciations, interrogatoires, enlèvements, disparitions et exécutions aléatoires, etc. mais l'Histoire montre que la méthode n'a jamais été longtemps efficace, se retournant généralement après quelques années ou décennies contre les manipulateurs.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 Duggestion psychothérapeutique
Une autre forme de manipulation mentale est à l’œuvre dans certaines psychothérapies, notamment par les faux souvenirs induits. Ces thérapies sont, dans la littérature, appelées TMR, thérapies de la mémoire refoulée ou retrouvée. Les objectifs sont de retrouver à l'âge adulte des souvenirs d'abus sexuels « refoulés » (au sens freudien) survenus dans l'enfance. Dans certains cas, la façon dont la thérapie est conduite pourrait générer de faux souvenirs qui semblerait pourtant très réels à la personne concernée. Dans un article publié le 13 décembre 2008 dans les Dossiers de l'Observatoire Zététique, intitulé "Faux souvenirs et manipulation mentale", l’auteur Brigitte Axelrad analyse comment la manipulation mentale conduit des patient(e)s en psychothérapie, qui avaient gardé de leur enfance le sentiment qu’ils ou elles avaient été heureux, à « retrouver » sous l’influence de leur thérapeute des souvenirs d’abus sexuel jusque là ignorés. L’article se réfère notamment aux expériences de Stanley Milgram (Soumission à l'autorité) et à l'ouvrage de Robert Cialdini (Influence et Manipulation).

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce2 Méthode chimique
L'utilisation à hautes doses d'antidépresseurs et de sédatifs ou de certaines drogues aurait selon certains pour effet de limiter les capacités cognitives et discriminantes du sujet, suffisamment pour le conditionner. Une littérature romanesque ou de science fiction évoque la possibilité de conditionner l'individu ainsi drogué, sans qu'il garde la trace des informations ou du conditionnement opéré. Divers régimes totalitaires ont néanmoins utilisé des produits chimiques pour mettre leurs victimes en état de peur et de souffrance ou dans le cadre de la torture.



MIND CONTROL DES ONDES SOLAIRE



La NASA, les projets HAARP et DARPA (programme de recherche du Pentagon sur le contrôle de la masse) sont le bras armé du seigneur pour le CHAOS. HAARP et HIPAS seraient les projet de réchauffement de la ionosphère et du contrôle des esprits par les ondes.

La ionosphère nous protège des radiations cosmiques du soleil et des perturbations éléctromagnétiques. En contrôlant ces phénomènes il est possible de contrôler la météo sur terre. Les scientifiques ont donc découvert l'influence de la ionosphère et les effets sur l'homme et sur son cerveau. Maintenant ils construisent des antennes partout, et ce n'est pas un hasard que la bande de fréquence choisie pour l'utilisation du téléphone cellulaire soit celle de Wilhelm Reich, qui a découvert dans les années 1940 comment pour manipuler un esprit sans que la victime ne s'en apperçoive. Reich a travaillé sur ce projet secret de la CIA pendant plus de 5 ans, à partir de 1947-1952, jusqu'à ce que la CIA utilise le contrôle de l'esprit sur le peuple américain.

Voir : Projet HAARP

Cette technologie est hors de portée de la compréhension, car elle est invisible et presque imperceptible. Les ondes électromagnétiques scalires sont des armes pour controler éléctroniquement la terre dans son ensemble. Les ondes scalires EM sont des ondes gravitationnels longitudinales dont les vibrations se font dans un aller retour, par opposition aux classiques ondes éléctromagnétiques transversales dont les vibrations se font de haut et en bas perpendiculairement à la direction de l'onde.

Les ondes scalires longitudinales sont décrites à 20 par les équations de Maxwell en 1864. Après la mort de Maxwell, le physicien Oliver Heaviside réalise une simplification à 4 en 1882 dans l'édition du livre de Maxwell. Mais la simplification des équations de Maxwell ne sont qu'une approximation de la solution exacte et cela à cause de l'omission des ondes scalires longitudinales. Dans les années 1890,
NICOLA TESLA découvra les ondes scalires EM et le fait savoir, mais le livre de Maxwell ne sera jamais corrigé pour autant. Nicola Tesla sera oublié et ses expériences cachées au monde. Les scientifiques continuent de nos jour à ignorer les découvertes de Nicola Tesla et ceux qui dévoilent la vérité sont sont éliminés, comme ce fut le cas pour J.F. KENNEDY qui voulait dévoilier la vérité sur l'emprise des Illuminati sur notre monde ...



NOUVEL RELIGION ET UFOLOGIE


La création d'une nouvelle religion était dans le programme Monark



La drogue est largement propagée pour l'expérience du divin et changer en profondeur la société en favorisant l'éclosion du NOUVEL ÂGE. Dans un ouvrage aujourd'hui introuvable, la journaliste Catherine Dreyfus donna une bonne illustration de ce que fut réellement ses organisations tel que " l'Institut Esalen ": « Le programme s'étoffe, il y en a pour tous les goûts. Séminaires de libération de la créativité en art, ateliers de danse, de gymnastique chinoise ou Taï-Chi-Chuan, d'initiation aux tarots, à la parapsychologie, groupes de réflexion religieuse, groupes de recherches mystiques, de massage, d'expression corporelle, groupes de rencontre, de Gestalt, de bio-énergie, ».

En 1969, une étude du Bureau des narcotiques américain révéla que, bien souvent, les étudiants étaient initiés au LSD par leurs professeurs. Leary, par exemple, enseignait la psychologie à Harvard et se vantait de distribuer des milliers de « doses » à ses élèves. Commentant le rapport du Bureau des narcotiques, le journaliste américain John Marks allait dévoiler une incroyable réalité : « Un seul détail, vital pourtant et dont ils ne pouvaient soupçonner l’existence, leur échappa : c’est qu’il fallait que quelqu’un ait initié les professeurs et qu’au sommet du triangle de distribution du
LSD se trouvaient les spécialistes de MK ULTRA.

De la parapsychologie à l'hypnose en passant par les électrochocs, il y avait de nombreux échecs. Les médiums se révélaient incapables de mettre en application le don de clairvoyance dont ils étaient censés jouir. Quant aux hypnotiseurs et aux psychiatres, ils étaient bien en peine de changer la personnalité des sujets qu'on leur soumettait avec l'espoir de pouvoir faire un jour d'un ennemi un fidèle collaborateur. Parmi ces échecs, il y eut celui du LSD.

On se demande comment des laboratoires
SANDOZ le LSD put arriver en Amérique et jouer le rôle que l'on sait dans l'évolution du Flower Power et l'apparition du nouvel âge. Dès qu'elle eut connaissance de l'existence du LSD, la CIA entreprit de l'acheter aux laboratoires SANDOZ pour le tester à grande échelle. Comme elle avait auparavant testé les champignons hallucinogènes. Au début, les fonctionnaires de l'agence américaine espéraient que la nouvelle drogue permettrait tant de faire parler les agents ennemis capturés que de créer de super-combattants, insensibles à la douleur.

Les applications et les expériences restent secrètent. On ne sait pas aujourd'hui comment la CIA utilise le programme qu'elle a fabriqua, ni les sujets de ces nouvelles expériences. Le fait que des contestataires firent le jeu de la CIA en assurant la promotion du
LSD auprès des jeunes ne manque pas d'ironie. Et le nouvel âge, qui doit tant à la frange mystique du mouvement hippie, doit aussi par conséquent beaucoup à la drogue. Le nouvel âge s'était incarné. Il lui fallait à présent des représentants plus présentables que ne pouvaient l'être les Hippies et autres « papes » du psychédélisme qui lui avaient donné vie. Depuis les années 1980 les sectes font le travail.

Et puis il y a le phénomène
OVNI. Soucoupes volantes, enlèvements, épaves de vaisseaux accidentés, bases secrètes souterraines dans l’état du Nouveau Mexique, tout cela fut créé par les gouvernements. Après la guerre froide les agences américaines ont réellement conduit à long terme des campagnes de désinformation qui font la promotion des ovnis. Les ovnis sont la couverture idéale pour dissimuler l’aviation expérimentale des regards russes à l’affût ainsi que des regards de leurs propres citoyens. Les ufologues sont les pestiférés de la sécurité de l’USAF, n’ayant de cesse de déterrer ses projets secrets ou de s’introduire dans leurs systèmes. Ils doivent donc être dirigés vers des pistes extraterrestres, pour empêcher toute découverte au sujet d’expériences hautement classifiée sur l’armement ou l’aviation, ou un autre secret plus important et moins clownesque, comme de vrais OVNI!

La plupart des faux documents et histoires bidons ‘fuitées’ semblent venir du bureau des enquêtes spéciales de l’USAF (AFOSI). Une formidable manipulation! De nos jours il semble qu’Adamski était innocent et avait été dupé, Orthon et les vaisseaux n’étaient pas sortis de son imagination stupide ou corruptible mais étaient plutôt de vraies personnes avec des véhicules fournis par la CIA. Faux vaisseaux, faux aliens, faux documents et même une fausse base aliène souterraine, cela semble bien trop élaboré et même couteux. Mais l’Amérique avait l’argent nécessaire, disposant de millions de dollars pour les opérations de la CIA. Le Pentagone avait déjà eu son lot de fausses histoires puisqu’il avait sponsorisé un film de recrutement dans les années 70 affirmant la réalité des ovnis. Le film montrait une séquence d’atterrissage de soucoupe volante sur une base de l’USAF, et un couple d’aliens sortant de l’engin.

Voir : Oecumenisme



TEMOIGNAGES ET RECITS



Le premier cas documenté d'un agent secret MKULTRA / MONARCH est celle de la voluptueuse modèle 1940, Candy Jones. Le livre, Le Contrôle de Candy Jones, (Playboy Press) représente ses 12 années d'intrigues et de suspense en tant qu' espion de la CIA. Jones, dont le nom de naissance est Jessica Wilcox, avait apparemment le bon profil physiologique pour être l'un des premièrs cobayes humains du projet.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce Paul Bonaci un courageux survivant qui a connu pendant près de deux décennies de dégradation dans le cadre du projet MONARCH, a divulgué des éléments de preuve de crimes et de corruption à grande échelle au niveau de l'État. Il a témoigné à propos des abus sexuels sur des hommes dans le Nebraska, par le commandant Bill Plemmons et l'ancien lieutenant-colonel Michael Aquino. Après avoir tourmenter les jeunes garçons, ils ont été utilisés (avec les filles) dans la pornographie et la prostitution. Bonnaci fut transporté de la base aérienne par des avions cargos de McClelland AFB, en Californie avec d'autres malheureux adolescents. Il a été conduit à l'élite en retraite au "
BOHEMIAN GROVE ".

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce Cathy O'Brien , un " modèle présidentiel " (une prostituée) et sa fille de 8 ans étaient sujettes à un programme de contrôle de l'esprit impliquant l'armée américaine, la CIA, la NASA et d'autres agences du gouvernement américain. Elles ont été secourues, rééduquées et prises en charge en Alaska en 1988 par Mark Phillips. Cathy O'Brien, raconte dans son autobiographie (The True Life Story of a CIA Slave) l'inceste et l'éventuelle introduction du projet MONARCH en elle perverti par son père. Avec le co-auteur Mark PhiIlips (son sauveteur et deprogrammeur), Cathy dévoile une incroyable gamme de crime : prostitution (traite des blanches) porteuse de drogue " drogue mule " et activités de messagerie. Elle dévoile aussi les liens de l'industrie de la musique avec les activités illégales de la CIA.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce K. Sullivan qui révèle que " plusieurs personnes entraînèrent, conditionnèrent puis brisèrent ma volonté et ma psyché, et me programmèrent à différents états altérés ". Les états altérés sont des personnalités différentes qui sont créées indépendamment les unes des autres dans le même corps. Ces personnalités, ces " alter ", peuvent être réactivées à volonté pour faire effectuer des tâches spécifiques à la personne programmée. Les déclencheurs de ces alter peuvent être des tonalités téléphoniques, des comptines, des dialogues de film ou des signes de la main. Lorsque le déclencheur est perçu par la personne programmée, cette dernière se met à exécuter le plan qu'on lui aura préalablement inséré dans l'esprit à l'aide de drogues ou d'hypnose. D'une seconde à l'autre, un citoyen inoffensif préalablement programmé va inconsciemment changer de personnalité grâce à un déclencheur, et pourra devenir un assassin en puissance. K. Sullivan pouvait être soit au service sexuel d'hommes et de femmes, garde du corps, assassin ou encore utilisée pour libérer des otages selon le déclencheur employé. Le comportement des parents et arrière parent de K. Sullivan nous ramène directement aux événements censés se passer dans la forêt du Bohémian Club : " Mon père fut celui qui m'en fit subir le plus. Il le fit par la terreur. Il le fit par la torture. (…) Son père était un Druide gallois qui avait été vendu enfant à un capitaine qui l'amena aux Etats-Unis. C'est du moins la mentalité de ma famille, l'esclavage des enfants est admis. J'ai entendu cela des membres les plus vieux de la famille. Ils ne l'ont jamais nié. Mais mon grand-père était également un druide clandestin. Je suis sûre qu'il avait amené cette religion avec lui du Pays de Galles. Une des choses qu'il faisait était d'aller dans le cimetière voisin déterrer des cadavres, les ramener dans la cave, et s'amuser avec. Il faisait aussi parfois des rituels de nuit dans la forêt durant lesquels il sacrifiait des bébés ". K. Sullivan parle de son milieu d'origine comme d'un mélange réunissant une soumission à l'élite de génération en génération et un comportement relié au satanisme.

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce Brice Taylor était un "mannequin présidentiel" dont la programmation consistait à avoir des relations sexuelles avec les présidents, comme elle le révèle dans son livre Starshine : One Woman's Valiant Escape from Mind Control (Comment une femme a courageusement échappé au contrôle de l'esprit). Elle fréquentait alors les hommes qui soutenaient le Nouvel Ordre Mondial, une politique qu'elle explique de la façon suivante : " C'est la tentative de mettre en place un gouvernement mondial permettant aux familles de l'élite d'obtenir ce qu'elles veulent. Leur croyance était que la planète était surpeuplée et que quelque chose devait être fait : une guerre psychologique et biologique. Ils considéraient le contrôle de l'esprit comme un outil, leur atout maître, une chose vraiment différente qui pourrait agir comme une arme invisible ". Ceux qui dirigent toutes ces manigances sont en fait un " groupe d'hommes qui se tient au-dessus de Kissinger et des Rockefeller. Ils ont été configurés génétiquement de façon à … posséder différentes capacités à diriger. C'est aux, en fait, qui prennent les décisions".

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Puce Ted L. Gunderson prit sa retraite du F.B.I. en 1979 alors qu'il dirigeait le bureau de Los Angeles dans lequel 800 personnes étaient sous ses ordres. Il fut ensuite détective privé et consultant en sécurité. En1993 il déclare : " Au cours des années j'ai rassemblé des données. Jusqu'il y a environ deux ans, j'ai continué à dire qu'il y avait un réseau clandestin à l'oeuvre dans ce pays, impliquant la drogue, la pédophilie, la prostitution, la corruption, etc. Depuis l'approfondissement de mes recherches, je suis convaincu que c'est beaucoup plus sérieux. Plus qu'un réseau clandestin de relations, il s'agit d'une réelle conspiration - et vous savez bien comment les médias vous traitent lorsque vous utilisez ce terme. Mais je vais vous le prouver. Dans les faits, cette conspiration concerne la pornographie, la drogue, la pédophilie et les enlèvements organisés d'enfants ". Son site est rempli de documents et témoignages d'autres victime de MK-Ultra et elle dédie sa vie en dépit des dangers qu'elle court à diffuser la vérité et les atrocités dont nos leaders et "héros", (Bob Hope par exemple, quelle déception), enfin des gens en qui on avait une grande confiance, en sont les maniganceurs et les auteurs.



DEPROGRAMMATION ET REVELATIONS



Le Dr. Corydon Hammond, un psychologue de l'Université de l'Utah, a fait une étonnante conférence intitulée " L'hypnose dans le MPD : Ritual Abuse " à la quatrième Conférence régionale annuelle de l'Est sur l'abus et de la personnalité multiple le 25 Juin 1992 à Alexandria, en Virginie. Il a essentiellement confirmé les soupçons à foule attentive de professionnels de la santé mentale, dans lequel un certain pourcentage de leurs clients avaient subi le contrôle de l'esprit dans une activité de programmation de manière systématique. Hammond fait allusion à la connexion nazis, des militaires et la CIA sur le contrôle de l'esprit, et a mentionné expressément le PROJET MONARK comme une forme de dispositif de conditionnement.

Peu après son discours novateur, il a reçu des menaces de mort. Ne voulant pas compromettre la sécurité de sa famille, M. Hammond a cessé la diffusion d'informations. Mark Phillips, un ancien sous-traitant en électronique pour le Ministère de la Défense, a été privé de quelques-uns des meilleurs secrets sur le contrôle mental et les activités perpétrées par le gouvernement américain mais il a révélé le fonctionnement interne du projet en 1991. D'après la légende, il a aidé Cathy O'Brien à échapper à ses ravisseurs et a été en mesure de la déprogrammer. Depuis, il y a un grand nombre de témoignages et de cas, comme thérapeute Valerie Wolf a présenté deux de ses patients, deux femmes courageuses. Wolf et ses deux patients ont déclaré avoir récupéré le souvenir de ce programme de la CIA, sans les techniques de régression ou de l'hypnose. Wolf consacre actuellement beaucoup de son temps aux survivants.

Un ancien procureur du travail pour Atlantic Richfield Co., David E. Rosenbaum, a effectué neuf années d'enquête (1983-1992) concernant des allégations de torture physique et de conditionnement coercitif sur de nombreux salariés d'une usine à ARCO Monaca, PA. Ses clients, Jerry L. Dotey et Ann White, ont été victimes de l'exposition à un rayonnement mais comme M. Rosenbaum a sondé plus profondément, une " boîte de Pandore " a été dévoilé. Ils présentent tous les deux des caractéristiques indiquant qu'ils sont des jumeaux et auraient été soumis à la torture sous hypnose. Chaque victime a été formé pour entrer dans un état hypnotique, avec l'apparition de stimuli spécifiques. Le Dr Bernard Diamond, Dr. Martin Orne et le
Dr Josef Mengele ont visité régulièrement l'usine ARCO, en tant que vétéran du projet MONARK selon le procureur David E. Rosenbaum.

D'autres thérapeutes de renom impliqués dans la déprogrammation sont Cynthia Byrtus, Pamela lundi, Steve Ogilvie, Bennett Braun, Jerry Mungadze et Colin Ross. Certains conseillers chrétiens ont été en mesure d'éliminer les pièces de la programmation avec un succès limité.

Lorsque l'on a demandé publiquement à l'ancien directeur de la CIA, William Colby des explications sur le projet
MONARK, Il a répondu avec colère et de façon ambiguë : "Nous nous sommes arrêtés entre la fin des années 1960 et au début des années 1970." Cependant nous retrouvons encore les codes du programme de base dans les productions récentes...


Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Oz

De nombreuses victimes du Projet MONARCH ont désespérément besoin d'aide.

MK ULTRA ET DROGUES



San Francisco, 1955. Des prostituées, payées 100 dollars la nuit, lèvent des hommes dans les bars et les ramènent dans deux bordels financés par la CIA. Les clients se font servir à leur insu des boissons au puissant hallucinogène LSD, expérimenté à l'époque dans les milieux psychiatriques. Derrière des glaces sans tain, des agents des services secrets observent, photographient, se rincent l'oeil.

L'opération
Midnight Climax était menée par George Hunter White, un vieux routier du Bureau des narcotiques embauché la nuit par la CIA, tandis que le jour, il chassait les dealers dans les rues de la ville. Elle s'inscrivait dans le cadre du programme MK-ULTRA,

Quand il évoque l'intérêt de la CIA pour son invention, le chimiste
Albert Hofmann parle de «revers imprévus», en regard des objectifs thérapeutiques visés par Sandoz. La CIA et l'armée voulaient savoir si le LSD pouvait servir d'«arme inhibitrice non mortelle contre des ennemis», raconte-t-il dans un long entretien publié cette année. Les premières expériences de la CIA laissèrent penser que l'on avait trouvé le Saint-Graal de l'espionnage.

Un employé, à qui l'on avait ordonné de ne pas livrer un secret militaire en donna tous les détails sous l'effet de l'hallucinogène. Mieux, il ne se souvint pas en avoir parlé ! Enthousiaste, la CIA lança alors, en 1953, son plus ambitieux programme concernant les drogues et la manipulation des cerveaux, le MK-Ultra, qui se prolongea durant une décennie.

Le chercheur Hofmann s'en souvient: «Au cours de ces années, Sandoz produisit pour la CIA de grandes quantités de LSD. Il nous fut même demandé d'informer l'organisme américain à propos d'éventuels autres acquis significatifs qui nous auraient été commandés.» Il ajoute que la CIA avait diversifié ses recherches en impliquant l'armée et en finançant des institutions médicales, qui confièrent à des psychiatres l'étude de la substance. De nombreux tests furent faits sur des soldats et des civils nord-américains, sur des Cambodgiens et des Vietnamiens. D'autres expériences furent entreprises en Grand-Bretagne et en Norvège.

Aujourd'hui, la société Novartis, qui a absorbé
SANDOZ, se refuse à tout commentaire sur le sujet, prétextant que la substance n'a jamais été developpée jusqu'au stade du produit de vente. «Actuellement, Novartis ne produit pas de LSD», selon son porte-parole Bruno Hofer. Lorsque le LSD descendit dans la rue, devenant le catalyseur et le symbole de la contre-culture de la «beat generation», il fit peur au gouvernement qui l'interdit. Sandoz cessa de le produire mais l'hallucinogène se mit à proliférer sur le marché noir. Selon divers acteurs de l'époque, comme l'écrivain William Burroughs ou le professeur de psychologie Timothy Leary, cités dans « LSD et CIA », la vague d'acide des années soixante fut au moins en partie le fruit d'une manipulation de la CIA, qui fermait les yeux sur certains trafics en échange de renseignements, et comptait sur les drogues pour endormir la révolte.

Pour un assassina, la CIA indique qu'en général, il est nécessaire d'assommer ou de droguer le sujet avant de le pousser. C'est ce qui est vraisemblablement arrivé au Dr Frank Olson, durant la nuit du 28 novembre 1953. Ce scientifique, qui travaillait pour la division des opérations spéciales de l'armée américaine, où il développait des armes biologiques comme l'anthrax, est tombé du 13e étage de l'hôtel Statler Hilton à New York, alors qu'il était accompagné d'un agent de la CIA. L'enquête conclut rapidement à l'accident ou au suicide. Lorsqu'en 1975, le «Washington Post» révéla qu'un employé civil de l'armée avait été l'objet d'un test de LSD à son insu dans le cadre du
PROGRAMME ARTICHAUT et que cela s'était mal terminé, la famille Olson sut qu'il s'agissait de Frank.

Pour étouffer une nouvelle fois l'affaire, Donald Rumsfeld et Dick Cheney, déjà à la Maison-Blanche à l'époque, arrangèrent un entretien de conciliation avec le président Gerald Ford. La famille reçut une compensation financière. Selon la version officielle, Frank serait mort d'une dépression suicidaire neuf jours après l'expérience au LSD, alors qu'il était en traitement médical. Mais son fils Eric n'était pas satisfait. Il fit son enquête et découvrit que son père avait été embrigadé dans la CIA, qu'il avait été le témoin d'interrogatoires brutaux en Allemagne l'année de son décès, et qu'il cherchait sérieusement à quitter les services secrets. Il aurait été tué parce qu'il en savait trop. En 1994, Eric obtint l'exhumation de son père. Le médecin légiste détermina que la victime avait été brutalisée avant sa chute. Une enquête fut rouverte en 1996...

Ces détails, et bien d'autres, sont minutieusement racontés dans le documentaire «La CIA et le LSD - Nom de code Artichaut» d'Edmont Koch et Michael Wech.



Association de lutte contre l'abus des armes psycho-physiques



Swetlana Schunin est un citoyen allemand, ainsi que co-organisateur et président de l'Association de lutte contre l'abus des armes psycho-physiques. Selon l'Association, la responsabilité de ces crimes sont pris en charge par l'OTAN et les services secrets ainsi que le crime organisé, les maçons et les sectes.

La situation est comparable avec le Troisième Reich, mais avec des armes de haute technologie à l'échelle mondiale. Ce génocide possible d'un nouveau genre n'a pas le droit d'exister. Les coupables doivent être traduits devant le tribunal international du droit de faire face à leurs responsabilités.




_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses Empty Re: Méthodes et compositions du programme de base d'hypnose des masses

Message par Archange le Sam 15 Fév - 15:17


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum