Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Rêve sublime où n'existait aucune interférence de la pensée...

Aller en bas

Rêve sublime où n'existait aucune interférence de la pensée... Empty Rêve sublime où n'existait aucune interférence de la pensée...

Message par Archange le Mar 11 Fév - 19:54

Rêve sublime où n'existait aucune interférence de la pensée... Eterni10


Il y a environ deux ans, j'avais fait un rêve comme j'en fais peu - à mon grand dam, avec des sensations extraordinaires...

Je regardais un écran de télévision, écran qui peu à peu s'est fluidifié, comme tout l'environnement tout autour, les limites de l'espace, des objets dans l'espace se dissolvaient, tout devenait comme une mer dans laquelle j'étais moi-même plongé, avec lequel je faisais moi-même Un; le bruit extraordinaire des vagues "me" traversait, le mouvement des vagues "m"'hypnotisait, il me semblait éclairer toute la scène de l'intérieur, la lumière n'était pas la lumière extérieure.

Le moi distinct, la pensée séparatrice, une fois dissouts, je ne faisais plus qu'un avec des sensations sublimes où n'existait absolument aucune interférence de la pensée... délicieuse sensation!! on peut se dire alors, comment revient-on à soi-même, comment se souvient-on de cela? puisqu'il n'y avait pas de pensée... en fait, il n'y avait pas de cette pensée habituelle, mécanique, qui crée la dualité sujet/objet et crée les limites et délimitations illusoires dans l'Espace; mais il y avait forcément une forme de pensée même si plus subtile sinon je ne vois pas comment j'aurais pu en revenir et m'en souvenir.


La sensation d'Espace immense, ressentie lorsque la pensée "extérieure" et mécanique, une fois dissoute cesse de projeter un univers 3D, était très bénéfique et régénératrice, j'en veux pour preuve la mine extraordinaire et la pêche d'enfer que j'avais au réveil; où habituellement ma mine ressemble plus à ceci  Rêve sublime où n'existait aucune interférence de la pensée... 464987692 qu'à la mine respirant une santé d'enfer que j'avais ce matin là...


Ainsi le "moi", qui est énergie cristallisée, est un fossoyeur d'énergie universelle... "la solitude est un blocage de toute énergie" (Krishnamurti)
Le penseur n'est pas différent de la pensée, il est la pensée, ils ne font qu'un... s'en dissocier et essayer de se créer un îlot séparé tel qu'un "moi", qui vivrait dans son petit monde virtuel, en chérissant des souvenirs qui sont choses mortes, est une illusion finalement rapidement fauchée par la mort... d'où l'intérêt de rejoindre la totalité tant qu'on est encore incarné, en traquant sans cesse les ruses de l'ego...

Un matin de gueule de bois, j'avais tellement mal à la tête que je m'étais mis à méditer sans relâche pour m'échapper de ce corps... jamais je n'avais vu avec autant d'acuité combien la pensée automatique habituelle, combien le penseur séparé de la pensée, revient très exactement à se lier soi-même ineptement à un piquet comme un âne !! Je ne sais ce qui se passa ensuite, j'ai eu l'impression brève de faire un avec un souffle subtil et de pouvoir m'échapper avec.

Je conclus de ce rêve que la pensée mécanique détruit peu à peu la santé, puisqu'elle encadre, restreint, limite la Vie. L'absence d'interférence de la pensée restaure et régénère... hélas il est bien difficile de vaincre la pensée, mais c'est pourtant une nécessité pour retrouver l'unité, la Vie et la santé...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum