Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Jeu 30 Jan - 1:23

en préambule:  j'écoute des musiques de toutes les époque et toutes les civilisations,je dis bien musique, et non bruit ou distraction sonore.
les choix que je fais sont en connaissance de cause, par connaissance des musique,
Je ne parlerais ici que de la musique qui est empreinte d'harmonie et de mélodies et pas de conceptions mentales appelées "musique" qui sont organisées par une créativité mentale et dont l'impact s'adresse au mental.je ne parlerais pas non plus de l'opéra qui souvent relates des scenes de la vie où s'étale l'idolatrie chantée du déréglement des sentiments qui est du ressort du monastere ou de la psychiatrie.

le 20 éme siecle a vu s'exprimmer un grand nombre de musiciens ,bien plus qu'un autre siécle pour bien des raisons.
l'académisme musical  était un long fleuve tranquille jusqu'au 19éme siécle
où les romantiques ont commencé a faire prévaloir la fiévre grandissante des sentiments, des angoisses les plus profondes aux exaltations les moins contenues;
extrémes toujours temperés par la musique "molle et frivolle" des classes dirigeantes: les fameuses viennoiseries du baroque aux strauss.

un grand domaine musical s'est ouvert avec la musique de film; là encore il
y a le meilleur et le pire

souvent quand un musicien me plait particuliérement je vais voir son théme astro pour aller plus loin dans ce que je ressens de sa musique,parfois cela accroit la portée de l'écoute de l'oeuvre .
c'est le cas de phippe Glass que j'apprécie particuliemenr par la variété et l'étendue de l'oeuvre, un pionner que j'apprécie pour son originalité,avec des restrictions sur certaines de ses oeuvres minimalistes et musiques de chambre un peu limites.
Je conviens que ceux qui sont attachés à la musique conventionnelle, quelque soit le style ,auront surement du mal car cette musique demande une participation interieure parfois soutenue  et le gout de l'aventure esthétique jusquà la syncope,
question d'uranus ,quoi !!! qui le marque profondément.

en ce sens je je suis un peu limite par rapport à l'exigence de mélodie et d'harmonie
affichée,malgré les réserves sur le minimalisme et ......mais dans le cas de glass c'est l'aventure de l'artiste qui prime pour moi .regardez son profil sur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_Glass
et découvrez l'énerguméne dans les extraits cités ci dessous

musique de film
The Hours
https://www.youtube.com/watch?v=Wkof3nPK--Y  
Koyaanisqatsi
https://www.youtube.com/watch?v=LFBijDU8PpE
kundun
https://www.youtube.com/watch?v=_xRFvVtApAY&list=PL50A4C9AF054A18BA
les animaux amoureux
https://www.youtube.com/watch?v=6CF8_gdjuDU

musique minimaliste
https://www.youtube.com/watch?gl=IL&v=wqW72w77luQ&hl=en

opera
Akhnaten
https://www.youtube.com/watch?v=d4a9y1jaXEI
https://www.youtube.com/watch?v=pHXgbJEMJAo

glass avec ravi shankar
https://www.youtube.com/watch?v=NV0xp-qAwfE&list=PL786B0A96E75B452E
https://www.youtube.com/watch?v=QBB9d_tSZJA&list=PL786B0A96E75B452E

musique d'inauguration

https://www.youtube.com/watch?v=ZNsVwBv_jcw

enfin son témoignage perso sur son parcours qui retrace la découverte de la musique oriental par un occidental et les conséquences
https://www.dailymotion.com/video/xbprqz_philip-glass-art-of-glass_music
http://www.francemusique.fr/emission/tapage-nocturne/2013-2014/philip-glass-de-nadia-boulanger-aujourd-hui-09-06-2013-00-00

ce n'est que le 1er de la liste
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Jeu 30 Jan - 1:28

le titre est : quelques musiciens remarquables du 20 éme siécle
comme j'ai des soucis avec windaube et le matos cela donne des ratés : c'est le karma de chez windaube
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Jeu 30 Jan - 23:20

Ok lol j'ai corrigé le titre  quelques musiciens remarquables du 20éme siécle 3137858649 

Merci pour le partage! j'aime plus que tout la musique... Je ne suis pas un grand connaisseur donc merci car j'aurais découvert encore ce soir quelques pépites... je suis très dark ambient, musiques atmosphériques, mais j'aime découvrir aussi ce vers quoi je ne vais pas forcément spontanément... question dark ambient j'apprécie particulièrement William Basinski dont j'ai déjà posté quelques morceaux, musique minimaliste extrêmement raffinée, mélancolique et/ou sombre:


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Ven 31 Jan - 13:45

cette musique de William Basinsk ,à mon gout,ne stimule pas le coté lumineux de l'homme : le synthétique sans le rythme et la mélodie n'est pas bénéfique.

en écoutant des musiques differentes on peut savoir celles qui nous introvertissent souvent dans l'atonification et celles qui nous extravertissent dans la tonicité, tout ceci a l'interieur de nous même

voici une musique pour l'exaltation du coeur qui me remue composée par john barry un des grands de la musique de film
'Until September' 1984
https://www.youtube.com/watch?v=WbKgcCPpnMk
https://www.youtube.com/watch?v=Z1rGTjKtdeY

pour le load de préférence en flac et non mp3
http://avaxhome.cc/music/ost_soundtrack/John_Barry_Until_September.html

Out Of Africa Soundtrack Suite
https://www.youtube.com/watch?v=eWZ2adCaKo4

le site http://avaxhome.cc/music/classical
pemet de loader bcp de musiques en tous genres

il suffit de choisir son style ici je t'ai inqiué la rubrique classic à choisir sur le coté gauche de la page comme
http://avaxhome.cc/music/ost_soundtrack    
pour les musiques de films

les extraits des musiques de films permettent de voyager dans l'experience humaine et nous faire sortir du quotidien et se demander aprés coup quel est l'essentiel
voici justement un bestof d'un des plus talentueux compositeurs de  musiques de films : john_william

http://avaxhome.cc/music/ost_soundtrack/john_williams_and_various_orchestras_-_greatest_hits_1969_1999_repost.html
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Ven 31 Jan - 14:16

le site http://avaxhome.cc/music/classical
sans le [b] qui vadrouille selon s humeurs
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Ven 31 Jan - 21:47

Lumineux non, c'est pas forcément ce qu'évoque cette musique de Basinski - encore que... -, c'est plutôt dans la mélancolie, voire très dark ambient sur certains morceaux. Mais celui-ci évoque mille choses pour moi c'est spécial, entre mélancolie et allégresse pure qui ressort des tréfonds de cette traversée mélancolique...

Le pouvoir évocateur de la musique est incroyable, réveillant des tréfonds oubliés, faisant vibrer des fibres insoupçonnées, c'est vraiment une exploration et un plongeon en soi court circuitant les résistances et refus du mental, frappant droit au cœur. Comment remercier ces compositeurs qui ont marqué nos existences, comment exprimer sa gratitude pour ceux qui ont fait vibrer nos âmes...

Il y a des musiques d'une tristesse si irrémédiable que je ne peux tout simplement pas supporter d'écouter, comme Greensleeves, ou le fameux adagio de Barber, à déconseiller absolument aux suicidaires... ce que je ne suis pas, mais ça plonge dans un fichu mauvais trip.

J'aime beaucoup la BO d'"out of africa", tout comme j'avais beaucoup aimé aussi la composition de James Horner pour "Braveheart"





Sans oublier Georges Delerue:





Un des morceaux de musique classique qui m'émeut le plus est le fameux Canon de Pachelbel:



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Ven 31 Jan - 23:24

en fait les gouts évoluent avec son éducation musicale et l'âge .
celui qui été éduqué dans les musiques rock sataniques est difficilement récupérable et y en a bcp comme cela.


Comme il n'y avait pas de zyk chez mes parents j'ai commencé avec les microssillons à la fac et ensuites les discothéques municipales.
le fameux canon de pachebel a été un de mes 1ers morceaux Préférés
je n'ai écouté au départ que du classique et de l'ethnique. toute le reste au panier  à part joan baez ,une militante sud américaine mondialement connue comme anarchiste.
je suis donc passé à coté du bruit d'usine pour rendre les gens zombies comme tous les genres de rock
A lépoque je ne savais pas que le rock féllé était financé par des gens comme rockefeller

la zombification est réussie car quand je vois les reflexes de la grande majorité des conducteurs auto qui ne peuvent rester dans le silence face à eux même dans leur voiture;c'est effarant et grande est la consternation quand j'entends ce qu'ils écoutent,rock,rapp,disco........

je leur souhaite bon vent quand apres leur mort tout ce fleuve de disharmonie et violence sortira de leur corps ethérique et astral et ira provoquer des catastrophes un peu partout dans le cosmos qui évidemment seront renvoyées sur terre.
Comme d'habitude le sens du diabolique ayant lourdement écrasé le sens du sacré, le diabolique devient normal passe dans les medias parce que largement sponsorisé ( ya des videos la dessus  assez définitives)

cela meriterait peut etre d'ailleurs un topic.

en fait on se conditionne soi  même dans ses gouts par l'ancrage des 1eres attractions ou répulsions sur les genres de musique ,que ce soit par choix libre ou par obeissance à un conditionnement et c'est ce noyau "esthétique là qui va faire,si on s'en contente , le choix musical.
Pour ma part évitant le mondanisme musical j'ai toujours été en recherche de découverte.?

bref mon parcours m'a rendu par experience de l'écoute (j'ai plus de 2 To de musiques en tous genre  ) je suis devenu tres selectif et ne gobe pas la corruption généralisée qui dit que toutes les zyk sont écoutables ,voire, se valent comme le disent bcp de musiciens et chefs d'orchestre.
Question Ultime quel est le champ d'expression humaine qui n'est pas sinistré ?
peut être la folie !!!
en tout cas il y a des grands noms de la zyk de films et Delereue et James horner en sont. Y en a une bonne 50aine Mais il faut dire que ce sont les musiciens classique de l'europe qui ont monté peu à peu la qualité de la musique de film
(St Saens a été le er à en écrire une) et que les compositeurs Usa ont perfectionné.
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Mer 5 Fév - 21:37



J'aime aussi beaucoup Wim Mertens et la délicatesse, la profondeur qui se dégage de ses compositions:







_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Jeu 6 Fév - 22:43

Mertens c'est du néo romantisme light qui est créé surtout du coté anglo saxon comme un imperatif d'alleger la pesanteur sclérosante du modernisme,souvent à base de piano.
l'effet est bénéfique mais manque de puissance comme l'avait le romantisme du 19 éme siécle par qu'incarné ;natamment celui de Bruckner,
peu accessible à la sensibilité latine qui préfére le larmoyant italien ou la légereté française

je choisirait des morceaux de bruckner dont la musique ,à mon gout reflete d'une certaine maniére le combat spirituel qui s'est déroulé dans les cieux,
quand l'archange Mikael y a fait le ménage rejetant les esprits des ténébres vers la terre.
ce n'est donc pas pour les "esprits superficiels"

mais le motif de l'insertion musicale ici est la découverte inopinée et surprenante :
The Original Music for Rudolf Steiner's Mystery Dramas
Evidemment il faut connaitre les drames pour apprécier pleinement .
mais c'est aussi un bon exercice d'immaginer à quel contenu spirituel des drames les morceaux se rapportent . Si c'est écouté comme tel c'est un vrai régal, comme une sorte de méditation,en somme.

En tout cas on reconnait tout de suite l'empreinte romantqiue surtout allemande.




pour le début du post je ferais des insertions plus tard
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Sam 8 Fév - 20:24

Tout dépend comment on veut apprécier une musique, en la plaçant dans un certain contexte ou en écoute pour ainsi dire directe comme expression directe de l'état d'âme du moment, ou de celui exprimé par le compositeur, pour autant qu'il puisse se dissocier totalement de la coloration d'une époque donnée...
Parfois la contextualiser peut rajouter au plaisir, comme ça peut aussi en retrancher du fait d'étiqueter d'avance, de comparer.

En tout cas ça doit être en effet une expérience intéressante d'écouter cette musique des drames mystères de Steiner...  (drames mystères que je ne connais pas encore, fiou ya tellement à lire dans cette œuvre si prolifique)... et de reconnaître ainsi subjectivement les connexions avec l'œuvre elle-même...


________________


Pour l'anecdote, un des plus grands morceaux de la musique électronique (Cafe del mar - Energy 52, remixé d'innombrables fois) reprend un sample du "Struggle for pleasure" de Mertens:



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Jeu 13 Fév - 19:06

Gustave Holst, Les planètes : Neptune le mystique


Les Planètes (The Planets) est une œuvre pour grand orchestre de Gustav Holst. C'est en grande partie à cette pièce que Holst doit sa notoriété. Il a ainsi étudié sept planètes du système solaire et leur a donné à chacune une couleur propre.

La pièce fut composée entre 1914 et 1917 et créée à Londres le 29 septembre 1918, sous la direction d'Adrian Boult. Suite à l'échec de The Cloud Messenger en 1913, Holst est invité en villégiature chez son ami Balfour Gardiner. Le compositeur Arnold Bax et son frère Clifford les rejoignent afin d'apporter leurs lumières sur la composition et l'orchestration. Cela eut pour effet de motiver et d'encourager Holst davantage. Clifford Bax s'intéressait aussi à l'astrologie, ce qui incita Holst à étudier le sujet.

Le premier mouvement Mars fut composé juste avant le début de la Première Guerre mondiale (1914). Il s'agit, pour Holst, d'exprimer plus son sentiment d'une fin du monde, qu'une réaction face à la tragédie de la guerre. Le dernier mouvement Mercure, sera dicté en grande partie à des proches collègues[réf. nécessaire], à cause d'une névrite au bras droit, et sera achevé en 1916. Holst rangera ses partitions après les avoir terminées, croyant que personne ne pourrait monter en temps de guerre une œuvre demandant un aussi grand orchestre.

Septembre 1918, Balfour Gardiner loue le Queen's Hall pour une représentation semi-privée. Le chef Adrian Boult n'aura que deux heures pour répéter cette pièce très complexe, ce qui fera dire plus tard à Imogen la fille du compositeur :

« Ils [les deux à trois cents amis et musiciens qui étaient venus écouter] trouvèrent les clameurs de Mars presque insupportables après quatre années d'une guerre qui se poursuivait. […] Mais c'est la fin de Neptune qui fut inoubliable, avec son chœur de voix féminines s'évanouissant au loin, jusqu'à ce que l'imagination ne pût faire la différence entre le son et le silence. »

Le septième et dernier mouvement est la pièce la plus impressionniste de Holst. Les instruments semblent errer dans le vide sans qu'aucun thème défini, comme dans les autres mouvements, ne prenne forme. Un chœur de femmes hors-scène se fait entendre, sans paroles. Ce son semble lointain, céleste. La clarinette émet un motif repris par les violons jusqu'à ce qu'un accord arrête brusquement la musique. Les harpes et le célesta annoncent la fin de l'œuvre, laissant la place à un long decrescendo des voix de femmes a cappella semblant se perdre dans l'infini. (Wikipédia)




_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Ven 14 Fév - 19:33


il fallait être l'original gustav Holst pour se risquer à faire des poémes
symphoniques  sur les planétes surout  dans le climat  d'agacement
qui régnait entre le post romantisme  aasombri par  l'industrialisme
guerrier et le modernisme, impatient de  se vautrer dans le débridement "esthétique".

Il écrivit les planétes aprés avoir été
initié à l'astrologie
dans une conception  parfois difficilement qualifiable ou identifiable tellement le théme est insolite
 et son developpement orchestral insolite,comme le poeme sur uranus,
il fallait s'y attendre ,vraiment uranien  dans toutes ses uranies .


Un examen de son théme astro.,assez indiqué pour "les planetes"
car confirme les côté inventif et novateur du verseau bien présent dans son théme,mais dans le cadre d'une ethétique sure (balance),
et solidemment construite (vierge ) qu'on lui reprochera un peu trop
austère ou dépouillée  (esentialité saturnienne et ératisme uranien).

Le rendu morpho psychologique de son visage  illustre  à merveille
son théme astro car il montre avant que c'est l'imaginaire uranien et
neptunien qui lui  a permi de se commettre dans cette oeuuvre remarquable ,empiétant sur le ciel réservé des sciences materialistes


En tout cas un grand moment de musique qui sut concilier harmonieusement l'héritage du romantisme et le mouvement d'inovation, renvoyant le conventionalisme musical à sa neurasthénie grandissante,
réveillée  parfois par  des ruades intempestives du grand Stravinsky
qui a fait trembler les chaumieres misicales  au début du 20 éme siécle,
ou sommée de se guerrir avec des oeuvres turbulentes comme
"l'apprenti sorcier de Ducas" ou "le boléro" de Ravel


l'impression musicale qui se dégage  illustre la vision des planétes dans
'inconscient collectif et c'est trés réussi .
Par contre c'est trés subjectif  par rapport a "l'action" des planétes sur
les humains, qui n'ont aucune  idée de ce que l'esprit des planéte installent
comme climats intérieurs,  qui sont rarement identifiés comme
signifiants de la structure intérieure individuelle.

En tout cas cela peut effectivement ouvrir les portes portes sur  
 l'inconscient collectif  planétaire  qui module les consciences
individuelles,si on prend cette musique avec le sérieux nécessaire.
Et à condition d'accepter l'invitation au voyage dans le ciel
intérieur avec la loupe musicale de toutes ces planétes orchestrales;


Loin du petit refain de la mélodie  terrestre convenue qui suffit à la
diversion quotidienne, la chansonette ,le crincrin ou les vaticinations
elcectro_acoustiques du chimpanzé en santiagues enfermé à l'usine,
que le comique laurent Gera a si bien mimé avec le bonnet,
le gambadou simiesque et les onomatopées maugréantes qui echouent
sur le micro.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gustav_Holst
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Ven 14 Fév - 20:04

pour l'oeuvre de mertens elle est encore écoutable
mais pour le remix (Cafe del mar - Energy 52 ou d'autres idem qui en sont faits c'est ce que j'appelle le bruit d'usine qui fabrique les zombies.
je prefere voir un bonze qu'un zombre.

comme pour beaucoup de faits la réaction du corps, synthése de l'harmonie des mondes, indique la nature des effets concernés.
Pour la musique les experiences ont été faites sur les minéraux ,végétaux,animaux et c'est assez concluant.
J'ai entendu une fois un punk, à jeun et sans sniff,dire que son corps était imparfait et qu'y mettre des percings le rendait plus parfait.
il y aurait tout un topic à faire sur la dégradation du corps organisée consciemment .
la plus horrible ,étant à mon gout les films où on voit des robots reouverts d'apparence humaine.
Le crime est abyssal et un bon nombre trouve cela réjuoissant comme spectacle
Le triomphe absolu d'ahriman!!!!
et les enfants peuvent voir cela
C'est un crime cosmique qui provoquera une révolte des esprits de la nature qui n'accepteront pas d'être supplantés

Bon c'est un HS mais les megaremix elctro_dégénératifs créént le contexte où ahriman s'incarne dans les individus.
Chacun se responsabilise ou pas
ahriman démission ,ahriman démission ,ahriman démission .... continuons le combat .....
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Sam 15 Fév - 12:33

La musique de Mertens écoutable, oui et même plus que ça mais chacun ses goûts, façonnés par son milieu, sa culture, ses tendances innées etc...
Certains n’hésitent pas à comparer Stromae à Brel, d’autres ne supportent pas la comparaison... en même temps de nos jours on est vite qualifié de « génie » lorsqu’on propose quelque chose d’un peu original et inspiré, qui se fait d’autant plus aisément remarquer qu’il émerge au sein d’un océan de médiocrité générale.

Ce très fameux Energy 52 qui a marqué toute une génération et plus, un des morceaux techno le plus remixé sinon le plus remixé, pour avoir connu un tel succès doit vraiment être très emblématique de quelque chose de profond,

"Café del Mar" is a song first released in 1993 by the trance project Energy 52. It is named after the famous bar located in Ibiza, Islas Baleares, Spain. Almost instantly recognisable by its distinct melody, its popularity is reflected in the countless remixes that have since been created as well as its being featured on hundreds of CD compilations. The main melody of 'Café del Mar' is based on Struggle for Pleasure by Belgian composer Wim Mertens.[1]

The song has charted three times in the UK Singles Chart, all featuring remixes by Three 'N One. It first made number 51 in March 1997, a second release (Café del Mar '98) featuring a Nalin & Kane remix reached number 12 in July 1998, and a further release featuring remixes by Marco V reached number 24 in October 2002.

The song was included on the soundtrack to the 1999 movie Human Traffic. It was voted number one out of fifty nominated tracks in the 'Top 20 Dance Tracks of Last 20 Years' users poll by listeners of BBC Radio 1

https://www.youtube.com/watch?v=NgxHI_Hmb84


emblématique de notre époque de règne de la machine, ahrimanienne, avec cette froideur déshumanisée typique de cette musique techno qualifiée de « musique tam tam » dans un article que j’ai posté sur le topic sur les effets de la musique sur l’homme.  

A la fin de cette vidéo très psychédélique/festive du lien youtube plus haut, des images effrayantes font soudainement leur apparition : des sortes de zombies écorchés qui hurlent une souffrance innommable, puis un plan sur un œil dans le noir qui jette son regard en tous sens de manière fébrile et absolument incessante (ne serait-ce pas là un symbole possible d’Ahriman, de la « pensée angoissée » et contradictoire qui caractérise le mal introduit par Ahriman qui destructure, détruit les fibres du monde... telle une note discordante dans la symphonie des Sphères) puis un mort vivant avec un masque à gaz comme symbole éventuellement d’une humanité prisonnière de son enfer terrestre, l’esprit affreusement mutilé par des forces cristallisantes... une fin très « enfer nazi »

Mais bon ma foi tout est question d’équilibre, je ne sais pas si on peut être aussi catégorique que ça, le risque réside dans le fait de ne s’abreuver que de ça et de perdre toute sensibilité, finesse ou subtilité intérieure, ce qui causerait des dommages sévères et des obstacles sérieux pour se spiritualiser si on en prend le chemin : Max Heindel dit que la musique des Sphères est notre bien le plus précieux, il est déjà fort ardu de s’accorder à cette harmonie sublime, du fait des bruits terrestres qui nous assaillent en permanence, sans parler des pensées anarchiques qui ne cessent d’harceler les cervelles, si on ajoute à cela la destruction systématique de la sensibilité on n’est en effet pas sortis de l’auberge.

La zik techno c’est fait pour s’ « éclater » en boîte ou en rave, et c’est de cette façon de nos jours qu’on « communie » avec nos semblables, chacun dans sa bulle et dans son « trip », semi zombies semi shootés, parmi la foule.
Cette musique tam tam qui pousse à l’état de transe, transe qui est un état de possession... il faut toujours se méfier des sensations violentes qui exigent, appellent leur renouvellement constant pour se sentir « exister »... car c'est là qu'Ahriman avance ses pions et gagne du terrain...

J'aime vraiment beaucoup le Neptune de Holst, qui est en somme, sombre, énigmatique, et si je me laissais aller je dirais limite glauque, ça crée une ambiance bien précise et particulière. Rien de bien christique, mais encore une fois j'essaie de varier et de pas me coller à une coloration particulière, par trop sombre.

Un de ces 4 j'ouvrirai un topic sur comment identifier en soi les influences ahrimaniennes/lucifériennes, histoire de pouvoir rassembler dans ce topic toutes les caractéristiques de ces deux pôles et ainsi en les reconnaissant pouvoir maintenir un équilibre dynamique, c'est bien vicieux tout ça car ça se produit en nous, dans l'invisible et il est difficile parfois d'y voir clair, le faux s'amalgamant au vrai, ça va du plus grossier au plus subtil et sournois, et on est sans cesse bombardé de multiples influences...
Au final le détachement est la maîtresse clé, permet de ne pas se laisser emporter par ces influences, le conditionnement glissant sur soi sans laisser de trace. Krishnamurti disait qu'il fallait simplement rejeter tout ce qui n'est pas Amour. Et dans l'Amour, pas de place pour la mémoire (lucifer) ni pour le temps (ahriman)... l'Amour est explosif et hors du temps, il n'est pas dans la linéarité, il doit finalement nous libérer du perpétuel combat des polarités.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Sam 15 Fév - 15:08

Archange. ,vu le commentaire que j'ai fait sur gustave holst
cela illustre mon insertion dans l'univers musical.
seuls ceux qui vont vers le spirituel peuvent s'interroger sur leur attitude vis à vis de la musique.(je ne parle pas des préférences

je fais partie d'une génération qui pour une part a su se préserver du bruit usuel ambiant Radio TV .
De préference j'aime le silence et l'instrusion sonore tappe de plein fouet. j'ai une réaction instincive sur la nature des sons.

l'expérimentation de la parodie ,la caricature,l'imposture a été largement et trop vécue pour qu'on poursuive l'experience.

Il n'est pas difficile de repérer le monde qui meure par auto_destruction et auto_vampirisme et le monde qui cherche à naitre.
il y a un choix à faire à l'aurée du nouveau millénaire et son début devrait nous inciter à être définis dans nos choix
Le prix de la liberté  doit être assumé par la fidélité à ses
choix .Elle accroit toujours plus la polarisation entre construction et destruction qui est annoncée depuis 50 ans.

Il y a en conséquence 2 poles karmiques qui s'expriment a travers les esprits qui s'incarnent depuis 50 ans et + ,les poles construction et destruction et pour le moment nous voyons celui qui l'emporte.

Ayant dit ceci ,mon attitude s'éclaire ,d'autant qu'ayant un referentiel tres large en musique je peux situer les prestations sonores entre le laid et disharmonieux  et le beau et l'harmonieux.
c'est une forme d'enquete esthetique sur la musique dans les civilisations a travers les ages

Harmonia mundi ,et autres ,a fait des coffrets qui retacent l'histoire des musiques de l'antiquité à nos jours,qui permet d'éduquer son sens musical en connaissance de cause/

Ecouter du rapp indou est agréable car drole , Ecouter du rapp
occidental l'est beaucoup moins.

Ecouter de la musique traditionnelle indoue  rapproche toujours du ciel , Ecouter de la country  traditionnelle sur des enregistrements du début du 20émé siecle te rapproche un peu plus de ta tombe.
On peut pas attendre  d'une contrée "phare" d'ahriman,le ténébreux ,les usa & co , qu'elle produise une musique d'un pays ancestral d'obédience  traditionnellement luciferienne,lumineuse.


Ce qui explique au demeurant le va et vient entre la jeunesse assombrie des usa qui est allée en Inde chercher un peu de lumiere et les Maitres Indoux qui sont venus apporter leur fameuse lumiére aux Usa (entre autres Mahesh yogi et Bagwan Rajnesh)

Il y a une grande difference entre travailler à réouvrir les portes de la vie (fermées depuis longtemps) aux setiments et pensées et élargir les portes de la mort en collant ses oreilles sur le vacarme electonique anglosaxon.


il peut etre interressant de connaitre dans son théme astro la position de sa lune_neptune. et mars venus avec les aspects planétaires pour comprendre la portée évolutive de ses préferences musicales.
Pour ma part c'est sans ambiguité
: la diversité harmonieuse pour l'élévation : lune neptune mars en balance , venus en sagitaire
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Sam 15 Fév - 16:56

S'interroger sur son attitude vis à vis de la musique et du bruit en général, est inévitable quand on commence à devenir vigilant sur ce qu'on laisse pénétrer en soi et y produire ses dégâts ou ses bienfaits... On devient conscient de ce qui nourrit le penser et le sentiment et on cesse de gober passivement, pour commencer à évoluer consciemment.

J'appartiens plutôt à la génération où la cessation d'un brouhaha continu tape de plein fouet... où le silence provoque une angoisse soudaine qu'il faut évacuer via une occupation, quelle qu'elle soit. Toujours être occupé, absorbé dans quelque chose; toujours être parasité par quelque chose. Evidemment dans ces conditions écouter de la musique, écouter la radio, regarder la tv relève plus du remplissage d'un certain vide intérieur inconnu qui effraie, que d'une activité saine effectuée en pleine conscience. D'où l'exhortation constante d'un krishamurti à prendre conscience de ce fait: les hommes s'occupent sans discontinuer pour fuir leur vide intérieur, en face duquel ils se trouvent démunis: à partir de ce face à face on peut comprendre qu'on fut sans cesse alimenté de l'extérieur sans prendre conscience des richesses que recèle l'univers intérieur... de son pouvoir intérieur. Terrible névrose... terrible déséquilibre. Alimenté autant que possible évidemment par une certaine élite qui sait comment maintenir les masses sous hypnose... Ce n'est en rien une excuse pour autant, les choses sont ainsi, on est poussés à évoluer au milieu de forces adverses...

Le gros problème n'est pas telle ou telle forme de musique, c'est le manque de vigilance, de pleine conscience, et de finir addict de telle ou telle forme de fuite de soi-même, de basculer dans le déséquilibre...  quelques musiciens remarquables du 20éme siécle 981077774 pouvoir faire un reset à volonté de tout ce qui nous a pénétré, impacté, conditionné; et accéder à un état où les choses vous traversent sans pouvoir trouver d'aspérité où se loger et poursuivre leur activité insidieuse...  Il faut faire place nette, pour pouvoir "entendre" ce qui est plus subtil en soi...

Tu dis "insertion dans le domaine musical" de part tes connaissances larges dans le domaine ou tu es ou as été toi-même musicien ?

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Sam 15 Fév - 18:32

j'aurais bien voulu être musicien mais c'est pas l'objectif  pour cette fois ci ,je me sui interessé à la musique par l'écoute ,les biographies des musiciens et l'étude de leur thémes astro

j'aurais bien voulu participer à un art vocal d'improvisation sans tenue de porteé musicale .j'ai expérimenté la chorale et c'est beaucoup trop contraigant la portée musicale ;aucune créativité.
car. ma motivation est l'épanouissemnt spirituel dans l'univers sonore

les tentatives que j'ai faiites ont été éphémères le tokotama
ou l'art vocal de david hykes  les problemes d'égo imbuvables chez .ces musiciens m'ont fait lâcher l'affaire.

bref ce sera pour autre incarnation

voici toutefois david hykes avec lequel j'ai fait une journée à paris
c'est  cette direction qui me convient.
n'ayant pas la télé je ne savais pas qu'il était passé chez Ziegel

voici une vidéo chez Ziegel pour connaitre et les atres pour persister et à ecouter les yeux fermée
poour accompagner le son en soi

y est mentionné les solaires un must qu j'ai souvent écouté





https://www.youtube.com/watch?v=E8HDHZA27PY




tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Dim 16 Fév - 18:26

tchektuf a écrit:

j'aurais bien voulu participer à un art vocal d'improvisation sans tenue de porteé musicale .j'ai expérimenté la chorale et c'est beaucoup trop contraigant la portée musicale ;aucune créativité.
car. ma motivation est l'épanouissemnt spirituel dans l'univers sonore


En effet, quand il y a une trame à laquelle il faille se conformer, ça reste du répétitif, très mécanique-ahrimanien, pas créatif, tout est prévu d’avance, et roule la mécanique... cela restera au niveau d’une activité ordinaire chapeautée par le mental…


tchektuf a écrit:les tentatives que j'ai faiites ont été éphémères le tokotama
ou l'art vocal de david hykes  les problemes d'égo imbuvables chez .ces musiciens m'ont fait lâcher l'affaire.


raaa jimagine hélas très bien le truc  Rolling Eyes on peut être un grand artiste et un bouseux sur le plan humain, Matthieu Ricard en parle très bien quand il explique qu'étant le fils du philosophe Jean François Revel il a eu l'occasion de rencontrer dans sa jeunesse beaucoup de ces soi-disant "grands hommes", "génies" dont entre autres le compositeur russe Tchaikovsky; il ne les trouva en rien admirables sur le plan humain et cela le questionna très tôt sur les véritables qualités humaines, ce qui finalement l'amena à abandonner sa carrière scientifique pour devenir moine bouddhiste...


tchektuf a écrit: voici toutefois david hykes avec lequel j'ai fait une journée à paris
c'est  cette direction qui me convient.
n'ayant pas la télé je ne savais pas qu'il était passé chez Ziegel

voici une vidéo chez Ziegel pour connaitre et les atres pour persister et à ecouter les yeux fermée
poour accompagner le son en soi

y est mentionné les solaires un must qu j'ai souvent écouté





https://www.youtube.com/watch?v=E8HDHZA27PY






C’est assez fascinant tout ça, ce côté improvisation qui fait puiser à l’intérieur de soi-même des ressources inédites, entrant au cœur d’un processus qui court circuite la lourde machinerie du mental…

Quand on puise ainsi au fond de soi-même, échappant à la mécanique ordinaire de l’esprit cela peut mener à des effets fabuleux… cela peut même guérir totalement en profondeur comme le montre l’histoire de Laura dans ce lien : https://portail-initiation.forumgratuit.org/t20-quelques-recits-d-eveil-eckhart-tolle-krishnamurti-arnaud-desjardins   ;  elle guérit « miraculeusement » de son cancer car elle a pu lors d’un séminaire axé sur le chant,… contacter une part d’elle-même, des forces, jusqu’à présent bloquées par la chape de plomb, l’étouffoir que constitue la croyance en une identité séparée, isolée, linéaire… :



C'était le second jour du séminaire. Laura, depuis plusieurs heures, chantait une comptine, la répétant sans s'interrompre. son chant soudain de métamorphosa. son sentiment, alors, fut qu'elle ne chantait plus, mais qu'elle-même était devenue chant. Elle dit que ses doigts ne finissaient pas au bout de ses doigts mais se prolongeaient dans l'air, dans le ciel. L'air et le ciel étaient vivants, et elle en était partie intégrante. Terre, pieds, corps, bras, ciel, chanson, chanteur ne formaient plus qu'un seul être. Laura ne pensa pas à ce qui lui arrivait; elle le vécut, simplement. L'expérience l'avait totalement investie.

Le lendemain, son cancer du foie en phase terminale avait disparu. (...) elle irradiait littéralement; une présence palpable émanait d'elle telle une douce flamme, et toute sa conception de la vie était radicalement transformée. Laura s'était spontanément éveillée à ce que l'on pourrait appeler la nature fondamentale de l'être, un état où son cancer n'était pas la réalité ultime. Pendant ces dernières années, elle se considérait comme quelqu'un qui allait mourir d'un cancer. Elle prit soudain conscience que cette perception était fictive. Tous ses efforts et ses désirs de santé étaient basé sur cette fiction. Pendant un instant, elle se vécut comme pure conscience, et elle en fut transformée. (...)

Laura était inhibée lorsqu'elle commença à chanter, mais la colère lui donnait des forces. Des heures passèrent, puis survint la grande rupture. Laura n'a pas eu accès à cette énergie supérieure en débloquant simplement un niveau relatif de son identité où elle pensait: "je n'arrive pas à chanter; j'ai peur. Je dois y arriver, il faut que je me donne encore plus" et d'autres réflexions du même ordre. Surmonter ces structures, qui limitent considérablement la vitalité, permet de franchir le premier obstacle. La plupart des gens arrivent à dépasser ce stade et abordent une profondeur de créativité souvent étonnant. Dans ce cas, la structure énergétique fondamentale s'est agrandie pour intégrer une vitalité nouvelle, mais n'est pas transcendée.

Chez Laura survint précisément cette transcendance de soi. Toute la conscience de son identité céda, elle réalisa que rien de ce qu'elle avait jusqu'à présent su, vécu, et cru n'avait de réalité. Son identité personnelle, son cancer, rien n'était réel. Elle se percevait comme témoin: à aucun moment, elle ne se sentait perdue dans cette aventure. Dans cet état d'ouverture, aucune des structures de la conscience ordinaire n'avait de poids. Elle était devenue réalité, perfection totale et paix. Ses vieilles structures n'étaient que des ombres, des voiles recouvrant cette inconscience relative qui gouvernait sa vie jusqu'alors, inconscience qu'elle avait confondue avec réalité. Immédiatement, elle comprit que rien ne serait jamais plus comme avant. Elle était libre comme jamais elle n'aurait pu rêver de l'être. Laura s'était éveillée: elle était devenue et est demeurée une personne vibrant sur une nouvelle fréquence. Elle se rendit compte que dès l'âge de deux ans, lorsqu'elle s'élabora son sens de l'identité - son sentiment d'être "Laura"- elle avait cessé d'être totalement en vie. Elle arrivait à remonter le temps et voyait vraiment comment le développement de son moi égoïque avait commencé à piéger sa vitalité. C'est alors qu'elle avait commencé à mourir.

Au moment où l'énergie la submergea comme un torrent, elle sentit son coeur s'arrêter. Elle pensa: "Voilà; c'est une façon parfaite de partir; je suis prête". Puis, lorsque les battements de son coeur reprirent, et que l'énergie envahit chacune de ses cellules avec une puissance incroyable, elle comprit: "Il m'appartient de faire ce que je veux". A cet instant, tout à fait spontanément, elle décida d'aller totalement bien. "Je veux aller complètement bien; pas seulement être guérie de mon cancer. Totalement bien". (...) A ce stade, le choix d'aller totalement bien n'était pas seulement un souhait; c'était l'expression de son être tout entier. Il n'était aucunement dicté par la peur; ni la personne malade, ni celle qui désirait aller bien n'avait de réalité pour elle. La décision d'opter pour le bien-être total n'était en fait pas un choix. Elle avait spontanément jailli du plus profond d'elle-même, au moment où ce qu'elle pensait était indissociable de ce qu'elle était. »




Faire un avec le chant, faire un avec ce que l’on fait, avec la vie, tout ceci le mental vérolé nous en empêche et nous emmène tout droit vers la désintégration et la maladie…

2 ou 3 fois où j’avais brièvement connecté intérieurement des harmonies sublimes où au cœur de cette Création tout semblait éternellement neuf, d’une pureté inconcevable pour l’esprit.  Cette Création au cœur de nous-mêmes, au centre, à jamais libre, pure et intouchée par les pollutions du mental…

Que ne faut-il pas faire pour échapper à ce mental vérolé qui nous coupe de la vie authentique, créative… pour certains ce sera via la drogue, l’alcool, les distractions en tous genres,… des échappatoires, aveu d’échec, mais pour échapper aux griffes d’Ahriman il n’y a pas 36 voies, il faut être créatif, et donc perpétuellement détruire, construire, dans une sorte de danse joyeuse qui échappe aux vues d’Ahriman. Le discontinu pour vaincre le continu... dans la discontinuité, donc la créativité, qui est perpétuelle régénérescence…

S’épanouir spirituellement par le son, c’est très 4ème rayon si on en croit maître DK … je connais pas précisément quels sont les rayons qui me conditionnent (sur les niveaux physique astral et mental), c'est un peu compliqué tout ça, mais je me sens en tout cas aussi très embarqué par le son qui me guide souvent pour "brancher" certaines vibrations etc.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Admin le Dim 16 Fév - 20:40





Ca donne envie de chanter quand on le regarde faire toutes ces modulations avec sa voix  Smile 







Quand j'entends ceci ça me rappelle une sorte de long mantra que j'avais une fois entendu dans mon sommeil... ce mantra qui semblait être prononcé par plusieurs voix avait un effet extraordinaire sur mes corps subtils, montant en vibration à un point que je n'avais jamais effleuré jusque là  Exclamation j'en étais restée les trois jours suivants dans un état tout bizarre...

Le son a vraiment des effets extraordinaires, il peut détruire comme il peut rassembler et élever  Exclamation

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Dim 16 Fév - 21:10

David Hykes (2 mars 1953 - ) est un musicien américain. Il est chanteur, compositeur, auteur et professeur de méditation. Il est connu pour avoir popularisé le chant harmonique après avoir étudié les chants mongols et tibétains.

le wiki sur le chant harmonique .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chant_diphonique

pour trouver ses rayons il y a peu de livres (en anglais) et pour moi pas concluants.

la 1ére approche un peu rationnelle est de voir son theme et constater d'apres l'importance . des planetes en signes voir les rayons associés  qui prédominent .
Pour moi globalemnt c'est les rayons impaires qui dominent et particuliéremnt le rayon 3

pour  l'anecdote quand j'ai commencé à faire une formation de psychosynthses à Paris une participante de la formation connaissait un couple qui était capable de voir les rayons des gens .
je lui ai bien sur demandé si je pouvais les contacter .Cette personne de la formation ne le sentait pas ;donc niet.
J'ai été un peu contrarié car ce n'était pas à elle de décider s'il était profitable pour moi de connaitre mes rayons,mais plutot à ceux qui étaient capables de les voir.
Etant l'intermédiaire ,elle s'en est arrogé le droit;
Quelques temps aprés je m'en suis bien marré ;je laisse le soin à la providence de faire des pieds de nez  à qui elle veut.
je ne me suis pas laissé aller à la formule usuelle  :c'est qe cela ne devait pas se faire, car à ce rythme aplliquée souvent partout cette maxime "cache_ignorance"  aurait pu permettre au christ de ne jamais descendre sur terre; il se serait contenté de dire :l'humanité n'arrive pas à suivre son cehemin d'évolution ;c'est que cela ne doit pas se faire.
j'ai rangé cette opportunité dans le rayon :? et j'ai ramené l'égo à son ignorance(il aime pas ça)

le corps humain étant la synthése de la perfection des mondes ,c'est le meilleur instrument de musique;
qui plus est,habité par l'âme et l'esprit.
Que demander de plus ? et nous sommes restés des pequenots  à jouer avec des  instrument de musique
materiels voir éléctroniques(engremlinisés par par le grinçant argneux ahriman).

et quand on voit le conventionalisme du répertoire chanté souvent pour les braves bourgeois arrimés au materialisme, même rafiné;alors on se console avec quelques fleurons;mais c'est bien maigre.

et l'on se prend à épouser la colére d'achille .pour evoquer le temps où certains hommes étaient encore assez prés des dieux pour leur préter des . sentiments humains et ainsi dépasser leur petitesse d'humains.
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Lun 17 Fév - 0:39

il serait interessant d'approfondir l'écoute de la musique dans ce qu'elle peut révéller de déconditionant pourvu évidemment que l'on soit motivé pour une exploration qui sorte un peu de la réalité humaine.

Cela est possible pour la musique qui evoque des climats naturels  notamment avec les instruments à vent ou les cordes pincées que l'on peut trouver chez.n Bruckner dont j'ai déjà parlé;
on peut encore aller plus loin en evoquant les esprits de la nature
.


Si l'on a quelques connaissances sur les esprits des éléments  il est plus facile d'évoquer ce à quoi ils peuvent correspondre en musique. R.Steiner en a abondamment parlé.

Mais le propos pour le moment est  l'écoute de la musique

Je choisisrais une oeuvre particulieremnt connue l'ouverture du "songe d'une nuit d'été" de Mendelsohn dont la marche nuptiale est mondialement connue.
Ce qui est interessant ici c'est qu'y est évoqué l'atmosphere des elfes ,esprits de l'air toujours plein d'entrain ,d'une grande velocité  en mouvements incessants.

Mendelsohn s'en est donné à choeur joie du fait que c'est précisemenent l'élément qui le caraterise ,dans sa modalité verseau ,qui accentue le caractére trépident et rythmique des elfes.

c'est la raison pour laquelle on peut dire que cette oeuvre est particulieremnt  représentative de l'univers des elfes .et que cela permet de prendre de la hauteur et du tonus par rapport à la réalité plombante d'ahriman qui régne dans les élément terre et eau qui eux ne décollent pas.

A ma connaissance ce genre d'écoute n'est pas proposé; raison de plus pour commencer




je citerais maintenant une autre oeuvre remarquable par l'originalité de sa richesse mélodique et orchestrale et de l'intensité dramatique. C'est l'Ondin de Dvorak.Là nous plongeons dans l'univers de l'esprit de l'eau .Là l'intensité se rammasse sur elle même;

Elle ne peut plus voler vers les hauteurs dans la légéreté de la lumiére;au contraire nous commençons à entrer dans un univers où régnent les ombres et où les formes apparaissent chargées de ténebres et où le destin retentit dans une direction inconnue ..plus de place au rêve..la conscience est aux aguets..

Toutesfois . c'est l'intigue du théme qui prime sur l'aspect aquatique qui n'est pas spécifiquement développé..c'est plutot la densité du couple eau terre qui est développée qui contraste fortement  avec la tonalité air-lumiere du "songe d'une nuit d'été" ;

mais Dvorak est marqué par l'élément terre dans sa modalité vierge,et  est à même  d'élaborer cette musique construite rigoureusement où souffle toutefois le genie incomparable de la musique des pays de l'est , qui trouve une dimension grandiose dans sa symphonie du nouveau monde.

tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Admin le Lun 17 Fév - 22:21

Je viens de créer une nouvelle rubrique "Partages musiques tous autres styles" (étant donné qu'il y a déjà une rubrique pour les musiques de relaxation), donc le sujet est déplacé, ça fera plus net comme ça que des posts "musique" entre deux vidéos animalières/humour/Messages du jour  Wink  quelques musiciens remarquables du 20éme siécle 55828457 


***


C'est une bien jolie plongée dans les activités des esprits de la nature que tu nous proposes Tchektuf, original comme angle d'écoute  quelques musiciens remarquables du 20éme siécle 55828457 

Une musique que j'adore, Le Matin d'Edvard Grieg, magnifiquement bucolique, une très belle ode à la journée qui vient  quelques musiciens remarquables du 20éme siécle 596092337 



_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Mar 18 Fév - 1:00

Admin  la musique scandinave est particulierment liée aux esprits de la nature car le contact avec la réalité y est plus direct plus rude et porte moins à l'intellectualité qui oblitére les capacités de reception de la présence des esprits des elements .les  2 noms prestigieux qui dominent la musique scandinave  sont grieg et sibelius et j'y ferais des incursions.
paradoxalement la musique russe developpe une spiritualité qui tend. à s'émanciper de la prégnance de la nature à part le monumental sacre du printemps de stravinsky..qui dévoile un peu de ses mysteres quand on consulte le theme astro sulfurique de stravinsky.

il y aurait bcp de thémes à développer  en musique

comme pourquoi ce sont les musiciens russes qui ont remis au 1er plan la musique traditionelle espagnole d'une façon particulieremnt brillante comme la rota aragonaise de Glinka.
il faut voir cela dans le contexte de la réincarnation et des cooperations entre les ames des peuples .Vaste sujet .....
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Archange le Mar 18 Fév - 21:48

tchektuf a écrit:il serait interessant d'approfondir l'écoute de la musique dans ce qu'elle peut révéller de déconditionant pourvu évidemment que l'on soit motivé pour une exploration qui sorte un peu de la réalité humaine.

Cela est possible pour la musique qui evoque des climats naturels  notamment avec les instruments à vent ou les cordes pincées que l'on peut trouver chez.n Bruckner dont j'ai déjà parlé;
on peut encore aller plus loin en evoquant les esprits de la nature
.


Si l'on a quelques connaissances sur les esprits des éléments  il est plus facile d'évoquer ce à quoi ils peuvent correspondre en musique. R.Steiner en a abondamment parlé.

Mais le propos pour le moment est  l'écoute de la musique

Je choisisrais une oeuvre particulieremnt connue l'ouverture du "songe d'une nuit d'été" de Mendelsohn dont la marche nuptiale est mondialement connue.
Ce qui est interessant ici c'est qu'y est évoqué l'atmosphere des elfes ,esprits de l'air toujours plein d'entrain ,d'une grande velocité  en mouvements incessants.

Mendelsohn s'en est donné à choeur joie du fait que c'est précisemenent l'élément qui le caraterise ,dans sa modalité verseau ,qui accentue le caractére trépident et rythmique des elfes.

c'est la raison pour laquelle on peut dire que cette oeuvre est particulieremnt  représentative de l'univers des elfes .et que cela permet de prendre de la hauteur et du tonus par rapport à la réalité plombante d'ahriman qui régne dans les élément terre et eau qui eux ne décollent pas.

A ma connaissance ce genre d'écoute n'est pas proposé; raison de plus pour commencer




je citerais maintenant une autre oeuvre remarquable par l'originalité de sa richesse mélodique et orchestrale et de l'intensité dramatique. C'est l'Ondin de Dvorak.Là nous plongeons dans l'univers de l'esprit de l'eau .Là l'intensité se rammasse sur elle même;

Elle ne peut plus voler vers les hauteurs dans la légéreté de la lumiére;au contraire nous commençons à entrer dans un univers où régnent les ombres et où les formes apparaissent chargées de ténebres et où le destin retentit dans une direction inconnue ..plus de place au rêve..la conscience est aux aguets..

Toutesfois . c'est l'intigue du théme qui prime sur l'aspect aquatique qui n'est pas spécifiquement développé..c'est plutot la densité du couple eau terre qui est développée qui contraste fortement  avec la tonalité air-lumiere du "songe d'une nuit d'été" ;

mais Dvorak est marqué par l'élément terre dans sa modalité vierge,et  est à même  d'élaborer cette musique construite rigoureusement où souffle toutefois le genie incomparable de la musique des pays de l'est , qui trouve une dimension grandiose dans sa symphonie du nouveau monde.



Les livres (le peu de livres) sur les rayons c’est relativement abstrait ça m’a pas grandement aidé, l’astrologie c’est compliqué mais assurément je finirai bien par m’y plonger sérieusement, en attendant, tu connais sûrement un site qui permet de faire des thèmes relativement corrects ? On m’avait fait mon thème ya longtemps mais à l’époque je m’en fichais plutôt, et surtout je n’avais aucune confiance en la personne en question – clairement engagée sur la voie de la main gauche...  


Eh bien on peut dire que tu mets de l'art dans ta façon d’appréhender la musique  quelques musiciens remarquables du 20éme siécle 3137858649 , en jetant ainsi les ponts entre les diverses disciplines ça donne des perspectives inédites sur l’œuvre musicale en question, ça permet notamment grâce à l’astrologie d’entrapercevoir La grande symphonie invisible, en filigrane, qui relie toutes choses... très intéressant tout ça, comme il est intéressant pour moi de constater avec le recul que des années durant mes goûts musicaux m’ont porté avec une certaine constance vers la lourdeur plombante des éléments de l’eau et de la terre, notamment et surtout via le dark ambient. Une certaine allergie pour la vivacité joyeuse elfique , une certaine complaisance dans le sombre... parfois il faut faire l’effort d’aller vers ce vers quoi on n’irait pas spontanément, et se remettre à vibrer sur de nouvelles cordes, pour éviter la cristallisation, l’embourbement dans des couleurs particulières au détriment des autres...


Ce morceau de Basinski illustre parfaitement à mon goût l’étouffoir insidieux de l’activité ahrimanienne, on pourrait presque voir Ahriman se jetant sur sa proie pour l’étouffer avec méthode, glaciale détermination et grande industrie :




Pour revenir à un peu de joie sereine:



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par tchektuf le Jeu 20 Fév - 22:13

on peut toujours se consoler en pensant qu'on developpera des forces pour se sortir de cet amoindrissement vibratoire ;
c'est un chemin bien long dans une vie d'autant plus courte que l'on viellit

voici une version dans le même style où on commence un peu à décoller

tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

quelques musiciens remarquables du 20éme siécle Empty Re: quelques musiciens remarquables du 20éme siécle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum