Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Réaliser la Vacuité : trancher le Mal à la racine

Aller en bas

Réaliser la Vacuité : trancher le Mal à la racine Empty Réaliser la Vacuité : trancher le Mal à la racine

Message par Admin le Ven 11 Mai - 20:26

La vacuité


Lorsque le bouddhisme enseigne que la vacuité est la nature ultime des choses, il veut dire que les phénomènes et les fonctions qu’ils remplissent sont dénués d’existence autonome et permanente. La vacuité n’est donc pas une sorte d’entité indépendante. C’est le mode d’être des choses tel qu’il est révélé par l’analyse. Il ne s’agit en aucun cas du néant, de l’absence de tout phénomène comme les premiers commentateurs occidentaux du bouddhisme l’avaient cru. La notion de vacuité, à son tour, ne doit pas servir de support à l’élaboration de nouvelles fixations conceptuelles. C’est pourquoi le Bouddha prend la précaution de parler de “vacuité de la vacuité”. En effet, les concepts d’existence et de non-existence n’ont de sens que l’un par rapport à l’autre. Si on ne peut pas parler d’existence réelle, parler de non-existence devient absurde. Dans son Traité fondamental de la perfection de la sagesse, Nagarjuna dit :

“Ceux qui s’attachent à la vacuité Sont dit incurables”.


Pourquoi incurables? Parce que la méditation sur la vacuité est le remède qui permet de se libérer des concepts erronés sur la nature des choses, de l’attachement à une réalité solide. Or si ce remède devient lui-même une source d’attachement à une “vacuité”, il n’y a plus de cure possible. Le même traité conclu : “Par conséquent, le sage ne demeurera ni dans l’être ni dans le non-être.”
Selon le bouddhisme, cette analyse fait partie intégrante du chemin spirituel, car elle permet de dissiper notre croyance en l’existence intrinsèque des phénomènes. La connaissance de la nature de notre esprit et celle de la nature des phénomènes s’éclairent et se renforcent mutuellement, et leur but ultime est de dissiper la souffrance.



Source: http://www.matthieuricard.org/index.php/blog/130_sur_la_vacuite/
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

Réaliser la Vacuité : trancher le Mal à la racine Empty Re: Réaliser la Vacuité : trancher le Mal à la racine

Message par Archange le Lun 23 Mar - 20:55

http://kadampa.org/fr/reference/la-vacuite/





La vérité ultime, la vacuité




Extrait du livre Transformez votre vie par Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso.


La vacuité ce n’est pas le néant, c’est la nature réelle des phénomènes.
Vérité ultime, vacuité et nature ultime des phénomènes signifient la même chose.

Il faut que nous sachions que tous nos problèmes viennent du fait que nous ne réalisons pas la vérité ultime. La raison pour laquelle nous sommes toujours dans la prison du samsara est que, sous l’influence de nos perturbations mentales, nous continuons à commettre des actions contaminées. Toutes nos perturbations mentales proviennent de l’ignorance de saisie du soi.

L’ignorance de saisie du soi est la source de toute négativité et de tous les problèmes, et réaliser la vacuité est le seul moyen de l’éradiquer. Ce n’est pas facile de comprendre la vacuité, mais il est extrêmement important de faire des efforts pour la comprendre. Nos efforts seront récompensés. Le résultat ultime sera la cessation permanente de toutes nos souffrances et la félicité éternelle de la pleine illumination.

Comprendre et méditer sur la vacuité a pour objectif de délivrer notre esprit des conceptions erronées et des apparences fallacieuses afin de pouvoir devenir un être complètement pur, ou illuminé.

Dans ce contexte, « conception erronée » se rapporte à l’ignorance de saisie du soi, un esprit conceptuel qui saisit les objets comme s’ils existaient vraiment, et « apparence fallacieuse » se rapporte à l’apparence des objets qui existent vraiment. Les conceptions erronées sont les obstructions à la libération et les apparences fallacieuses sont les obstructions à l’omniscience. Les bouddhas sont les seuls à avoir abandonné les deux obstructions.

Il y a deux types de saisie du soi : la saisie du soi des personnes et la saisie du soi des phénomènes. La première saisit le soi, ou je, de soi-même ou des autres, comme existant vraiment, et la deuxième saisit tout phénomène qui n’est ni notre propre soi, ni celui des autres, comme existant vraiment. Tout esprit qui saisit notre corps, notre esprit, nos biens et notre monde comme existant vraiment est un exemple de saisie du soi des phénomènes.

La méditation sur la vacuité a pour objectif principal de réduire et de finalement éliminer les deux types de saisie du soi. La saisie du soi est la source de tous nos problèmes, l’intensité de notre souffrance est directement proportionnelle à l’intensité de notre saisie du soi.

Par exemple, si notre saisie du soi est très forte nous ressentons une douleur mentale très vive quand les autres ne font que nous taquiner d’une manière amicale, alors que si elle est faible nous rions avec eux. Une fois que nous aurons complètement détruit notre saisie du soi, tous nos problèmes disparaîtront naturellement. Méditer sur la vacuité est très utile, même de façon temporaire, pour vaincre l’anxiété et l’inquiétude.

Vous pourrez en apprendre plus sur la vacuité dans les livres Le manuel de méditation, Le cœur de la sagesse, et Océan of Nectar.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum