Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Jeu 26 Déc - 20:40

Considérations sur le révérenciel humains où se manifeste l’astrologie

Il est difficile de commencer un sujet aussi considérable que l'astrologie car quand on est attiré par l'astrologie on ne songe pas à examiner d'où vient cet attrait et pourquoi il est là ,à ce moment de notre existence.
Est ce une promotion mondaine de soi même ? Est ce simplement une curiosité perso ?
Une nécessite perso ? Un appel qui retentit d'on ne sait où ?.
Ce questionnement n'est déjà possible que pour quelqu'un qui a dépassé le stade d'être identifié à la programmation de la lignée dont il est un aboutissement comme duplicata biologique et version socioculturelle actualisée.
Krishnamurti résume cela à un paquet cadeau de mémoires qui s'entretiennent en relation avec d'autres paquets de mémoires .(Krishnamurti : lune noire moyenne en verseau, nœud lunaire sud en vierge= le technicien de la révolution au service du grand nombre)


1ére observation :
le désir ,l'attrait,l'appel de l'astrologie sont bien minuscules par rapport aux préoccupations et prétentions de l'astrologie.
Il suffit de lire ce que l'on attribues aux signes et planètes pour confronter, si l'on en a le courage le constat d'attribuer des comportements humains et situations humaines dont on ne comprend pas l'origine et le fonctionnement à des crottes de matière que sont les planètes où à des groupes  d’étoiles qui sont à des milliers et centaines de milliers d'années lumières ,que sont les constellations


Cela est le summum de l'esprit insensé qui fait de son ignorance une œuvre d'art à grand spectacle ,pour le moins, dans le champ des constellations.
Évidemment cet esprit insensé n'est pas mis à jour sinon on ne pourrait plus faire mu muse avec  les théories astrologiques.
(même avec la muse de Mu ,le vieux continent,cela serait fortement incongru, du fait qu'à cette époque la conscience captait encore les mondes etheriques,animés par les forces astrales)
Donc le point de départ de la plupart des astrologues est une fraude métaphysique :
Non identification de la nature des pensées, sentiments, volitions
(elles viennent d'où?) et leur collage , à l'insu de son plein gré,sur des mouvements apparents d'objets matériels dans le ciel.


Et pourquoi  peut on faire cela ? Parce qu'à l'époque de l’intellectualisme tout est envisageable et se justifie par l'intellect. ;tout tombe dans le domaine du profane et ,point besoin d'art sacré auquel on accède après une longue préparation, comme une initiation .
Avant le début du kali yuga l'homme se considérait comme appartenant au créateur comme à sa création.
Il gardait encore sa condition de poids plume et pouvait s'élever vers les hauteurs.
En fin de kali yuga l'homme dit :le monde est à moi dans mon intellect.il est devenu un poids lourd incapable de s'élever tout juste bon à se prendre pour une autruche avec la tête dans le trou,en train de contempler ses médailles avec des lunettes roses : marxisme libéralisme, psychanalisme, scientisme matérialisme......, toutes médailles astiquées par les diablotins des spectres etheriques non dissous de Marx,Freud,Smith,Einstein,cabanis...........


Évidemment
cette façon de considérer l'astrologie ne fait pas recette.
Ce qui fait tiroir caisse c'est la manipulation exhibitionniste du jargon astrologique
qui assomme les clients comme le jargon latin assommait le peuple pendant la messe.
C'est d'autant plus facile à notre époque matérialiste que la majorité ne comprends pas la nécessité de la connaissance de soi ,hors conditionnement.

Étant
noyauté par son conditionnement,on ne sait pas s'observer dans une direction d'authenticité et de perfectionnement.et l'on n'a pas d'échelle de valeur fiable et durable qui permet d'identifier ses comportements. C'est ce que montre la dégradation constante des populations depuis le début de l’ère industrielle . dégradation constante en regard de la progression de l'intellect matérialiste qui a permis d'édifier une décadence si savante,manigances des loges incluses.


Les questionnaires ou tests de personnalité nous renvoient souvent au manque de connaissance de soi surtout quand les questions impliquent des comportements attendus.
Et il n'est pas dit que l'astrologue se connaisse mieux que celui qui le consulte., car il serait bien en peine de dire d'où il vient et où il va


La façon dont les livres d'astrologie sont conçus, témoignent d'un esprit parcellaire ,mécanique,acculé de ce fait à être associatif et combinatoire sur des données difficilement justifiables.


Le thème représente une multifactorialité dont le défi pour l'astrologue est de découvrir l'alchimie comportementale à travers une mufti-interactivité des facteurs(planètes signes aspects avec les éléments non matériels : maisons lune noire,nœuds lunaires.....)


Comment identifier clairement au cœur de cette interactivité multifactorielle la nature de chaque élément ? C'est pourtant ce qui est fait sans introduction sans justification dans les livres d'astrologie. chaque element ou combinaison de 2 elements se fait indépendament de l'ensemble
= à prendre ou à laisser. Je crains que les astrologues soient toujours à l'essai. autant que les études astrologiques par informatique qui vous livrent  le menu du moment et lieu de naissance.
Attention à l'indigestion. Gourmands ..... s'abstenir


un maître ne joue pas à ces jeux hasardeux
.il est censé voir le profilage des vies successives chez une personne et et percevoir la trajectoire qui l’amène dans le contexte d'incarnation où elle fait présentement ses experiences.C'est cette capacité de voir qui devrait être acquise car elle capte des mises en formes intelligentes et cohérentes fondées sur les lois de la création qui animent les esprits en retour à l'incarnation.


Pendant des siècles l'astrologie en occident a été pratiquée sans la perspective de la réincarnation sur des sujets qui étaient en haut de la pyramide sociale,donc ne représentant que leur profilage astrologique et c'est cela qui est à la base de la doctrine astrologique.
Ceci pose question?
Comment le contenu des vies antérieures est inscrit dans un thème ?
Si l'on ne s'en préoccupe que maintenant, quelle est la valeur de la doctrine astrologique, qui vient du passé , où la réincarnation est restée ignorée?.


Évidemment aborder ces questions mettrait mal à l'aise l'astrologue car cela relativiserait  son rôle. La seule parade disponible est de dire que par expérience une partie des données est vérifiée ou captée par intuition.
Pour le reste quand la patient ne confirme pas le diagnostique du grimoire astrologique c'est qu'il n'assume pas son thème .et il y a toutes les manières de le dire habillement .


L'on se garde bien de dire que dans une période de fin de kali yuga l'entropie est la dégradation des destins par défaillances réciproques dans les couples  :homme-femme, parents-enfants, employés-patrons, électeurs-élus ,croyants-pretres , spectateurs-acteurs-producteurs.......


rudolf steiner est allé jusqu'à dire qu'en fonction de cette dégradation galopante les lois du karma devenaient défectueuses car les anges des humains ont maintenant du mal à s'entendre pour organiser les compensations karmiques.
Nous voyons donc que le désordre installé sur terre est remonté au ciel.


La réflexion sur l'astrologie est l'occasion de porter un regard plus général sur les conditions de l’accès au savoir. Ce que nous pouvons constater c'est que le savoir est transmis en groupe dans le cadre d'une énergie de groupe qui hisse les participants à un niveau d’énergie de groupe qu'ils n'ont pas individuellement.
l
e conditionnement par le savoir ,qui se fera ainsi , sera supérieur et plus fort que le potentiel individuel. D’où la difficulté à identifier la nature de ce conditionnement que l'on a accepté surtout quand il nous ouvre les possibilités d'une insertion professionnelle.
C'est la raison pour laquelle ce savoir sert difficilement à l'évolution de l'humanité, parce qu'il n'est pas désintéressé ,qu'il vise à notre insertion dans la société.
C''est le magnifique pot au roses ,dont les praticiens ne parleront pas .


Pour conclure sur la formations des spécialistes,ce que je décris est ce qui est majoritaire ,il n’exclut pas ceux qui pour exprimer leur vocation ont besoin de passer par ce corps de savoir sans s'en laisser conditionner pour autant.c'est la minorité.
S
teiner n'a pas épargné dans ce sens les Dr Deshonoris Causette qui assurent la pérennité de ce conditionnement infra-évolutif.


Et oui parmi toute cette engeance de crétins diplômés peu ses soucient d'avoir une connaissance réelle de l'être humain sous toutes ses facettes manifestées sur notre planète.
Ils sont les maîtres de l'horizon mental conformiste, assurant d'être du monde dans le monde à pleines théories.


c'est la raison pour laquelle nous avons si peu de questionnements libres sur le phénomène « astrologie » car on courbe l'échine sous l'autorité du savoir. Fut il ésotérique ou ésotérant.
Ceci s'applique à la plupart des savoirs acquis et transmis par des spécialistes,ayant par définition une vue partielle de la réalité.
L’assemblage des savoirs partiels peut faire miroiter l'approche d'un début de globalité.
Ceci n'est pas négligeable comme acquis individuel mais si l'on regarde le résultat
de l'utilisation de ces savoirs dans la civilisation , ,elle nous mène à notre perte collective.

Alors quid de la progression individuelle ?


L'astrologie qui fait miroiter une sorte de regard global sur l'existence individuelle
et collective (avec l'astrologie mondiale) ressemble fort à un type de conditionnement 4 étoiles,petit déjeuné compris.



Comment donc des individus qui ne comprennent pas le monde en profondeur pourraient ils amener en en surface ses mystères ? La majorité des astrologues comprennent t'ils le monde ,toutes disciplines confondues ?


La relativité du savoir humain vient qu'il est inséré et limité par les nécessités économiques (survie individuelle) et les nécessites de liberté(en opposition aux dogmes des pouvoirs régnants,qui ont montré leurs capacités de nuisance au fil de siècles)
Krishnamurti a été un des rares à offrir l'art de l'exploration des ses conditionnements, renvoyant en quelque sorte l'astrologie usuelle à une ineptie qui colorise et anime des conditionnements selon des trajectoires convenues par les astres.


Le soi-disant astrologue, qu'a- t-il en face de lui dans une consultation ?
A voir les psychopitres qui se nomment psychologues le cours de la psyché est tombé bien bas ..
Que dire alors des psychologisables en consultation psycho ou astro ?

Évidemment
pour celui qui lit ces lignes ,il sera devenu évident ,qu'y est exposé le point de vue de celui qui opte pour la libération des enfermements propre a notre civilisation matérialiste.
Une libération effective palpable et non comme un miroir mental des possibles comme le renvoi le plus souvent l'astrologie usuelle qui se contente de la doxa astrologique en cours structurant mentalement ,avec persuasion, des individus peu structurés.


Pour l'anecdote 
: j'ai rencontré au début de mes investigations astrologiques un maître hindou ,assez lumineux ,à la société théosophie de paris où je logeais, Nous lui avions demandé une étude astrologique puisqu'il enseignait une forme d'astrologie spirituelle.
Des amies ressortaient ravies de leur consultation.Quand commença ma consultation j'étais confiant pour avoir des eclaircissements.sur mon thème du point de vue de l'astrologie hindoue, que je voyais nimbée d'un turban, après quelques commentaires que je connaissais déjà et quelques détails anecdotiques,
je le voyais fort embarrassé et je me disais qu'il allait me dire un commentaire particulièrement jouissif.
Cela n'a pas manqué : 
" Avec votre Uranus on ne peut rien prévoir ".
Youpie c'est bien sur ce que j'attendais, avec fébrilité.
La consultation tourna court. Je lui demandais quels livres d'astro,il pouvait me conseiller.
Il me donna des livres courants dont ceux d'alan leo, bien connu.
l'aterrement devint complet, pour moi qui espérait décoller,il n'y avait un parfum indéfinissable
car j'avais connu la même expérience avec ma 1ere consultation de voyance avec un voyant célèbre qui ,en regardant ma main, écarquilla les yeux, parce qu'il ne voyait rien.
Ce maître hindou est connu dans les livres de Leila Chellabi,canalisant Morya, comme maître E.K.
j'en reviens donc au contraste stupéfiant entre la qualité de la personne qui se dit astrologue et l'ampleur de la vision que suppose une astrologie qui expose une action structurante d'un environnement astral de naissance dont la connaissance rudimentaire dans ce qui est visible parait insignifiante.

Il est tout de même surprenant qu'un initié comme R.Steiner décrive de façon précise les planètes comme sphères de présences des hiérarchies spirituelles non
visibles parmi lesquelles nous avons préparé les caractéristiques de notre vie future
et qu'il considère l'astrologie courante( comme bien d'autres disciplines d'ailleurs) comme pur dilettantisme
je terminerais sur le fait que je ne parle par de ceux qui cherchent à aider leur prochain et qui ont besoin d'un support pour focaliser leur intuition, comme les cartes ou les astres, je parle de ceux qui pensent que la théorie astrologique est une affaire sérieuse,telle qu'elle est exposées dans les livres où les cours
la preuve efficace et rédhibitoire qui recadrerait l'importance du miroir astrologique
serait de faire des études de destin sur un échantillon assez grand de personnes
ayant même thème de naissances pour faire le constat des faits et bilans communs entre les personnes concernées et l'on verrait ce qu'il y a à voir .
Déjà l'étude sur les faux jumeaux donnent des indications sur le résultat prévisible.

la suite concernera les bases de l'astrologie usuelle et les bases dune astrologie plus évoluée
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par obsidienne le Jeu 26 Déc - 23:06

Merci Tchektuf  pour cette introduction  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 1279667558 

ça fait des années que je tire les cartes mais juste pour des amis(es) et pour moi meme et à ma façon.  Je pose 12 cartes en cercle qui correspondent aux 12 maisons puis faut couvrir le jeu......    ça fonctionne bien et l'inspiration aussi  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 1335085699

Pour connaitre mes incarnations j'ai un jour répondu à une annonce dans une revue ésotérique.  Moyennant payant je suis bien tombé et cela m'a mis sur la voie Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 4103375246  Ma vie a été un long cheminement sans savoir quel en était le but mais c'est surement normal car à chaque étape il faut toujours repartir sur de nouvelles bases.  Il ne faut jamais lacher le fils de ses pensées cyclops  

J'attend la suite sur l'astro Tchektuf  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 3072055055 
Et ton uranus est dévergondée par qui ?  une planète ou par la maison ?  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 981077774
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Ven 27 Déc - 0:59

obsidienne
alors tu veux tout savoir
uranus carré jupiter,carré lune ,carré saturne,oposé mercure Bref toutes ces planetes sont en carré et oppositions reciproques
uranus est le maitre de l'ascendant  carré à saturne le maitre du soleil bref du kit boxing permanent avec comme récréation du punching ball le tout imbriqué à plusieurs niveaux
et comme si çà sufisait pas un carré soleil mars neptune qui vient galvaniser le tout en cas d'épuisement avec quelques semi et sesqui carrés de pluton pour la route, en cas de mollement
Uranus étant la planete de l'éclatement ,c'est fou ce que je m'éclate  dans ce charivari récalcitrant.
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par obsidienne le Ven 27 Déc - 1:15

Pauvret !  Tu ne t'ennuies pas sur terre dans cette vie  Laughing Et pas facile à vivre de jongler tout le temps pas de répis donc Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 21464816 

Mais tu dois avoir acquis de l'expérience tout de même !

Je préfère mon thème avec des triangles  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 3911546372
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Ven 27 Déc - 2:16

obsidienne
chaque incarnation est inscrite comme une étape dans un cycle d'incarnations
les strucures en carrés sont des moments de syntheses qui préparent de futurs trigones d'accomplissement qui ne doivent pas être confondus avec des trigones "avance sur recette" qui sont des prets evolutifs qu'il faudra rembourser parfois sous forme de carrés rétributifs et cette diference est difficilement perceptible dans un théme
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par obsidienne le Ven 27 Déc - 2:24

Ha !  C'est embétant ça !

J'en ai assez vu dans cette vie que déjà je sais plus où j'en suis !

Je ferais bien de me retirer du monde comme ça je pourrais méditer en paix sans faire du karma  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 3137858649
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Ven 27 Déc - 18:56

il n'y a qu'une structure en trigones qui peut aspirer 
au rythme de croisiere
le karma mondial qui arrive à grands pas pour sonner le cocotier de l'humanité ,va faire imploser les karmas et bourgeonner les dharmas. le chophar harangue déjà à la levée des héros et un drôle de ayrault a répondu à l'appel ,franc du macadam,vrp en truelles qui prépares une grande fête de fin de régne dont  quelques pétards annoncent la rumeur
Godfrey Bloom au parlement européen : "Les gens vont vous pendre et ils auront raison..." - 21 Novembre 2013
url http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=6581#NAVIGATION

karma et dharma sont les  2 mamelles de la condition humaine .vive l'hermaphrodisme
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Admin le Ven 27 Déc - 19:25

Bonsoir Tchektuf  Smile ,

Tout d'abord merci pour ce texte et ce topic.  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 1937255986  Je ne connais rien encore en astrologie, le seul livre que je possède à ce sujet est "Astrologie Scientifique simplifiée" de l'initié Max Heindel: je ne sais pas ce que ça vaut, je ne l'ai pas encore étudié, le connais-tu?

Ah j'oubliais j'ai aussi "Astrologie Esotérique" d'Alice Bailey mais là j'attends d'avoir un peu plus de bagage car c'est du chinois pour moi  Exclamation

Ta critique sur l'astrologie démontre une grande exigence, je partage ce point de vue sur cet excès de matérialisme qu'on retrouve malheureusement partout en ce Kali Yuga Exclamation

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Ven 27 Déc - 21:29

Admin

je ne suis pas un specialiste de l'astrologie car je  ne ne peux me spécialiser

néanmoins j'ai assez pratiqué et lu pour pouvoir en parler dans le sens d'élargir l'horizon
 pour stimuler les lecteurs sur ce que peut nous apporter  un regard astrologique sur le monde

non à la maniére d'une caricature mais comme une synthéses de differents savoirs qui sont synthétisés dans un regard astrologique ouvert,libre ,qui s'auto régule en n'outrepassant pas sa capacité d'approche pour se gonfler d'importance,
ce qui est le cas de beaucoup de praticiens qui se voilent la face parce que l'appetit de connaissance et de pouvoir par la connaissance les motivent
c'est le cas de bien des spécialistes qui ecrivent des livres identiques.c'est vraiment puéril et qui prennent leur patient commes des  outils d'experimentaion de leur perfectionement et leur autosatisfaction d'un faux service
Astrologie Esotérique d'Alice Bailey ;
indigeste pour la grande majorité des astrologues.Utile pour des disciples avancés mais avec peu de personnes sur qui appliquer ce savoir
Astrologie Scientifique simplifiée  de Max Heindel
utile pour le débutant pour se familiariser à la pratique usuelle de l'Astrologie sur laquelle néanmoins j'emets de fortes réserves si elle n'est pas pratiquée avec des dons réels mais elle est néanmoins fortement insuffisante
quand j'aurais terminé mon exposé je citerais quelques livres

tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Ven 27 Déc - 23:11

Merci pour cet excellent topic tchektuf  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 2289982784 


tchektuf a écrit:  Est ce une promotion mondaine de soi même ? Est ce simplement une curiosité perso ?
Une nécessite perso ? Un appel qui retentit d'on ne sait où ?.
Ce questionnement n'est déjà possible que pour quelqu'un qui a dépassé le stade d'être identifié à la programmation de la lignée dont il est un aboutissement comme duplicata biologique et version socioculturelle actualisée.
Krishnamurti résume cela à un paquet cadeau de mémoires qui s'entretiennent en relation avec d'autres paquets de mémoires .(Krishnamurti : lune noire moyenne en verseau, nœud lunaire sud en vierge= le technicien de la révolution au service du grand nombre)


Sans concession Krishnamurti! Il n'a pas tort, mais c'est vrai que ça peut paraître un peu brutal et humiliant comme façon de décrire l'humanité non éveillée, mais il a raison de ne pas y aller par 4 chemins, car en effet il est temps qu'on se réveille.


tchektuf a écrit:Cela est le summum de l'esprit insensé qui fait de son ignorance une œuvre d'art à grand spectacle ,pour le moins, dans le champ des constellations.


Ah ben c'est sûr que ça fait sentir moins misérable d'un coup, que nos minuscules destins soient roulés dans cette fine et gigantesque mécanique... enfin tout dépend du point de vue, en fait, car se dire que tout cela n'est qu'une gigantesque mécanique, si finement huilée soit-elle, est un peu décevant, à moins alors qu'on ne se dise que tout cet ordonnancement travaille à une seule chose, l'éclosion d'une conscience de plus en plus inclusive, ce qui donnerait plutôt envie de se bouger et d'évoluer plus vite.


tchektuf a écrit: Avant le début du kali yuga
[/b]l'homme se considérait comme appartenant au créateur comme à sa création.
Il gardait encore sa condition de poids plume et pouvait s'élever vers les hauteurs.
En fin de kali yuga l'homme dit :le monde est à moi dans mon intellect.il est devenu un poids lourd incapable de s'élever tout juste bon à se prendre pour une autruche avec la tête dans le trou,en train de contempler ses médailles avec des lunettes roses : marxisme libéralisme, psychanalisme, scientisme matérialisme......,


Nous en avons tous dans une certaine mesure, la nostalgie, la nostalgie d'une époque où on sentait appartenir à un Tout, où on sentait encore le frisson du sacré... comment en est-on passé de ça à la dérisoire beaufitude des temps présents, à la vulgarité, au mental inférieur, à tourner en rond au milieu d'idées mortes tels des déchets inutiles: encore le doux présent d'une universelle mécanique, éventuellement au passage passablement déréglée par des forces obscures et rebelles. Heureusement, les astres inclinent mais n'obligent pas.


tchektuf a écrit:rudolf steiner est allé jusqu'à dire qu'en fonction de cette dégradation galopante les lois du karma devenaient défectueuses car les anges des humains ont maintenant du mal à s'entendre pour organiser les compensations karmiques.
Nous voyons donc que le désordre installé sur terre est remonté au ciel.


Outch! Où Steiner a parlé du fait que les forces régissant le karma étaient dépassées par la situation actuelle de dégradation galopante? Voilà qui n'arrange pas le tableau...  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 292959374 


tchektuf a écrit: Ce maître hindou est connu dans les livres de Leila Chellabi,canalisant Morya, comme maître E.K.


Tiens, j'avais acheté une fois un bouquin de Leila Chellabi, "la septième étape", je reconnais des qualités à son œuvre mais j'ai franchement du mal à croire qu'elle canalise Morya, j'ai du mal à me faire à l'idée qu'un Maître de la Sagesse, en ces temps de crise mondiale catastrophique, ait du temps à perdre à offrir au monde cet espèce de charabia semi-poétique -ou alors c'est moi qui n'y ait rien compris- je reste sur ma faim, je ne retrouve pas la rigueur extrême des livres de Bailey. Au fait qui est Maître E.K.? De mémoire ça ne me dit rien, Bailey ne l'a jamais mentionné il me semble?

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Ven 27 Déc - 23:19

obsidienne a écrit:J'en ai assez vu dans cette vie que déjà je sais plus où j'en suis !

Je ferais bien de me retirer du monde comme ça je pourrais méditer en paix sans faire du karma  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 3137858649

roooo mais non obsidienne c'est has been ça...  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 404404663 il faut savoir méditer et travailler dans ce monde de bruit et de confusion, s'en extraire intérieurement et ça c'est un sacré challenge, mais je comprends que du fait que tu ressens les énergies et les entités ça doit pas être confortable tous les jours...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par obsidienne le Ven 27 Déc - 23:24

Elles ne me gènent pas les entités. Ce sont les gens désagréables qu'ils faut se coltiner ......

Et la je faisais référence à ça et surtout au mal....
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Ven 27 Déc - 23:28

Ah, ça Rolling Eyes on peut pas dire que cette planète donne foncièrement envie de se réincarner à nouveau... quel sacrifice pour les initiés, les libérés qui se réincarnent uniquement en vue du service de l'humanité!

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Lun 30 Déc - 12:10

errata jai crayonné les pinceaux
le titre de ce topic est
Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Phénoménologie de l'astrologie.......

avant d'entamer les bases de l'astrologie usuelle et les bases dune astrologie plus évoluée ,il me semble nécessaire d'élargir la mise en relief de l'identité de l'astrologue et de l'astrologisé ,déjà envisagée, dans le contexte collectif où ils évoluent et dont ils gardent l'empreinte depuis la naissance. ;empreinte qui s'est agrégée dans un noyau psycho-affectif qui préfigure les postures psycho-sociales futures active dans le jeu relationnel et existentiel
voici un exemple de type d'astrologie qui représente un
Essai d'équilibre entre la théorie et la réalité humaine à laquelle ,elle s'applique

Regard critique de Astrologie conditionaliste de JP Nicola
«  Nicola, plus que Rudhyar [18] , interprète les signes zodiacaux en fonction de présupposés socioculturels, et en limite leurs possibilités virtuelles à leurs manifestations communes dans la société occidentale moderne. Ses analyses présupposent des valeurs enracinées dans la mentalité de cette société : la puissance matérielle et intellectuelle, l'efficacité, la compétitivité, le rendement, la "force" sous toutes ses formes. Cette réduction empêche de saisir la spécificité des virtualités zodiacales, indépendamment de leur enracinement dans une culture donnée. Chaque signe zodiacal est d'abord la figure d'un potentiel intrinsèque, d'une positivité inaliénable, et indépendante, autant qu'il est possible, de tout système de valeurs, car il représente un univers spécifique, un complexe d'options qui lui est propre. Certes il est nécessaire de restituer l'interprétation dans son contexte socioculturel, mais seulement dans un deuxième temps, et par une analyse collatérale. En effet l'interprétation du thème est l'occasion pour chacun de prendre conscience de ses aspirations, de son étrangeté, de ce qui fait qu'un individu est toujours quelque part étranger à sa société et à son époque, qu'il recèle un grain de folie à lui, qu'il s'inscrit nécessairement en faux face aux critères normatifs qui lui sont imposés de l'extérieur. L'astrologue a tendance à transfigurer les capacités et prédispositions virtuelles de son patient à l'aune des modes et des idéologies. Cette adaptation coûte que coûte ne lui est pas nécessairement salutaire, et l'astrologue, généralement ignorant des avancées de l'antipsychiatrie et des thérapies post-freudiennes, reproduit les pratiques psycho-thérapeutiques communes qui soumettent le patient aux normes du milieu social, comme si le thème natal ne représentait pas, précisément, le "lieu de pouvoir" de l'individu, son potentiel à devenir et à développer des inclinations propres, son destin.



Le terme "conditionaliste" connote la notion de possibilité, en tant qu'elle est la condition absolue, incidente, mais ni contingente ni impérative, de toute manifestation. Il traduit la relativité du conditionnement astral : "sous condition" d'une prise en compte des facteurs extra-astrologiques (héréditaires, socio-culturels, géo-climatiques...) et illustre la condition astrale de l'individu, son idiosyncrasie inexpugnable, quels que soient son degré de réalisation, sa force morale, son oeuvre accomplie, ou le poids des circonstances. Enfin et surtout, il fait référence au réflexe conditionnel d'Ivan Pavlov. L'originalité de l'astrologie conditionaliste, et notamment son rapport à la réflexologie et à "l'explication" neuro-physiologique, s'est transformée en handicap socio-culturel dans le petit monde vénal des trafiquants de produits horoscopiques. Et l'étiquette d'une astrologie soviétique, marxiste-léniniste parce que pavlovienne -- "Vous savez, le chien qui salive!" -- , aussi fausse soit-elle, a pu être le frein le plus assuré à son expansion. Ce qui justifierait, sans les légitimer pour autant, ses velléités pragmatiques par compensation. On trouve désormais en kiosque certaines revues conditionalistes ou néo-conditionalistes, conduites par une politique du compromis, et par l'abandon de la référence pavlovienne, embarrassante dans un marché où elle n'a pas sa place. Ainsi l'inspiration initiale du conditionalisme discorde avec son incapacité à tirer les conséquences logiques et éthiques de ses principes, ses veules concessions au marché de l'astro-babillage dans lequel il ne se distingue plus de ses concurrents, et son obstination à faire de l'adaptation la pierre de touche de l'interprétation. »


Commentaire perso
texte raffiné ,propre sur lui, qui omet de voir et pour cause que la capacité
de structuration ,que possède l'astrologue averti , est très loin de celle ses consultants qui sont en quête de connaissance de soi de leur destin et qu'ils sont à mille lieux de pouvoir appréhender ce type de langage qui n'a de force d'évidence que pour celui qui l'élabore et l'entretient . Même s'il est reformulé au niveau du client ,il perdra de ce fait sa consistance parce qu'il ne pourra provoquer que peu de résonance chez le noyau affectif_mental concret qui est toujours le moteur 1er en grande majorité chez le client qui ne se retrouvera pas dans ce miroir intellectuel structurant, à moins que le praticien soit un pédagogue hors pair ,ce qui est assez rare.


Et que le vrai rôle de l'astrologue est de valoriser le possible, du plus accessible au moins accessible, et cela n'est véritablement possible que par clairvoyance ou par une connaissance par le haut qui touche à l'ésotérisme véritable. Ces 2 voies d'approches ne sont pas considérées dans Astrologie conditionaliste et très exceptionnellement dans les autres Astrologies,qui se restreint à une astrologie rationnelle fort sophistiquée, intellectuellement, qui appuie sur la réaction humaine aux « influences astrale » ,considérant comme acquises la corrélation entre contexte astral et réaction humaines ;


Pour toute personne qui accepte la responsabilité de penser correctement
il serait oiseux de dépasser le stade de la corrélation qui reste qu'un fait mental.La causalité de mes comportements est interne, non matérielle
En quoi pourrait elle être en rapport avec des éléments matériels dans l'espace .
La 1 ère matérialité avec laquelle je suis en rapport est celle de mon corps.
Et la façon on décrit le rapport psychisme_corps frise l'escroquerie
verbale œcuménique où nous barbotons comme des bienheureux.
Car le terme interne pour parler du psychisme est théorique il n'évoque aucune réalité sensorielle, qui nous renvoie seulement la réalité physique de notre corps.Cet interne est à interner sûrement, parce qu'il se trouve nulle part
Mes émotions prennent le petit déjeuné le matin ?
Mes pensées vont elles s'enfiler le café matinal ?
L’intérieur dans le corps ne sera toujours que du physique
mon intérieur à moi est non localisable.
Notre société matérialiste patauges dans les commodités de langage
pour se masquer l'évidence : la création est une concrétion de l'invisible .
Nous nous pontifions l'habit qui s'est créé lui même,bien entendu, et le moine est en vadrouille ,on ne sait où.


Toutes les fadaises théoriques, dont celles de l’astrologie usuelle ,
repose sur le fait immédiat que l'on assume pas sa nature psychique comme non localisable parce que cela fout la trouille, …...on risquerait de piquer mon corps;pas touche !!!! mon corps c'est moi.....


les mystiques radicaux comme Ramakrisna ont raillé l'amour du corps
dans les couples en réduisant le corps à un ensemble de viscères ,d'os
et de conduits.Est-ce la vocation de la vie que d'aimer cela ?


Cette façon frontale de poser le statut de l'identité dans le creuset du couple
met en relief l'illusion matérialiste,qu'il ne faut surtout pas voir,parce
quelle nous remplit d'une façon si agréable........
Beaucoup diront que cette approche est caricaturale et que l'on aime bien plus que le corps,l'âme soit-disant.
Est ce que le conditionnement des enfants à la décadence galopante est du goût de l'âme de enfants ? Sûrement !!! Oui, bien sur, les professeurs aiment l'âme des enfant ,pardi ;même mieux que leurs parents,pardi !!!


Alors si mon corps c'est moi ,pourquoi ma conscience disparaît ,la nuit?
Qui fait le claquement de doigt pour qu'elle disparaisse le soir et pour qu'elle réapparaisse le matin, dont sait où ?
Ce mystère est quotidien,mais il est dénié car l'accepter avec ses conséquences rendrait le matérialisme caduque.


Cette petite digression montre que l'errance des humains qui n'ont pas assumé le minimum syndical métaphysique est bien en peine d'arriver dans les domaines où ils travaillent à des résultats qui sont propices à l'élévation de la conscience collective et l'astrologie usuelle en est une confirmation fâcheuse.


Désenclaver le regard matérialiste que l'on a sur soi ouvre à la possibilité d'envisager un autre type d'astrologie qui considère la réalité invisible oeuvrante comme l'essentiel du dialogue entre la créature et la création aux mains des hiérarchies créatrices . On comprend que cela puisse défriser
le clergé scientiste du matérialisme et de tous ses fidèles,surtout les têtes de gondoles des spécialités réputées : astronomie,biologie ,psychologie ,sociologie.......qui tirent à boulets rouges sur une astrologie qui, se voulant scientificarde,offre un bâton pour se faire battre ; n'ayant réussi à établir aucun protocole de validation utilisable par les astrologues pour établir leurs compétences.
__________________________________________________________________
C'est la raison pour laquelle nous assistons a ceci vu par un défenseur averti
d'une astrologie sérieuse Patrice Guinard qui a écrit Le Manifeste astrologique dont voici des extraits :


L'ANIMOSITÉ DE L'HISTORIEN
«  L'astrologie, comme son histoire [1], ont resurgi simultanément à la fin du XIXè siècle sous la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux. Les historiens la présentent comme une superstition absurde, une idolâtrie, une maladie de l'esprit : l'indigne parente de l'astronomie aurait infecté pendant deux millénaires les différents domaines de la culture. Il n'est pas d'historien académique qui lui soit favorable : seuls quelques isolés modèrent leur hostilité.[2] Envers l'astrologue, l'historien s'autorise des objurgations et des mercuriales que même l'ethnologue a appris à refouler dans ses travaux sur les sociétés sans écriture. On n'en finirait pas de rapporter les allégations douteuses proférées par ces idéologues de la mémoire des cultures, dont l'aveuglement est d'autant plus taré qu'ils sont de loin les plus avertis parmi les détracteurs de l'astrologie. On trouve aussi parmi les plus acharnés certains ex-astrologues désillusionnés sur leur capacité à apporter une contribution originale à l'édifice astrologique [3] : "ceux qui ont essayé d'être astrologues mais qui ont échoué", septième des dix catégories d'ennemis de l'astrologie selon Albumasar.[4] »


« l'astrologie aurait succédé à l'astrolâtrie et précédé l'astronomie : "Toutes les nations parvenues jusqu'à l'âge des systèmes ont sacrifié à cette fausse science. « 
«  "La vanité de cette doctrine mensongère ayant été mise à jour, personne n'osa plus s'intéresser [après le XVIè siècle] à des supercheries de pseudo-prophètes, »
« l'astrologie : une "perverse synthèse" d'irrationnel et de rationnel, dont "l'invraisemblable dessein a séduit l'imbécillité naturelle des hommes."


« L'hostilité se réduit parfois à de simples insinuations envers un savoir chimérique dont pourtant ils entreprennent l'étude historique.[15] Avec ce présupposé : les hommes des cultures néolithiques, le babylonien, le grec, le chinois, l'arabe et l'homme médiéval auraient pensé le réel sous divers degrés de superstition et d'immaturité intellectuelle, que la raison moderne, émancipée des naïvetés, préjugés et idéologies passés, aurait éradiquées. »


Le Manifeste astrologique 4/4 _11. L'ANIMOSITÉ DE L'HISTORIEN par Patrice Guinard
LA SOPHISTIQUE SOCIOLOGIQUE
"Toute notre sociologie ne connaît pas d'autre instinct que celui du troupeau,
, de zéros additionnés." (Nietzsche : Fragments posthumes 1888-1889)


«  Le sociologue, contrairement à l'historien, ne connaît pas l'astrologie et ne veut rien en connaître : elle n'a d'intérêt pour lui qu'en tant que syndrome culturel, et résurgence, dans l'environnement de la pensée moderne, d'une mentalité archaïque, irrationnelle, populaire. Aussi se borne-t-il à interroger l'activité de l'astrologue : ce barbare égaré dans la technopole moderne ne serait pas un chercheur ou un homme de connaissance, mais un charlatan, un exploiteur de la crédulité publique ou un instigateur du retour de la superstition populaire.
Edgar Morin : "Au moment où l'homme a fait ses premiers pas sur la lune s'est épanoui quelque part sur Terre le culte de Madame Soleil." »


«  Le touche-à-tout Roland Barthes formule la même critique à l'égard de la rubrique astrologique d'un magazine féminin : l'astrologie "n'est pas voie d'évasion, mais évidence réaliste des conditions de vie de l'employée, de la vendeuse." [33] L'observation est juste tant qu'elle ne s'étend pas à une critique générale de l'astrologie dont les gratte-papier des rubriques horoscopiques seraient les représentants. On n'évalue pas le bien-fondé de la psychanalyse par les commérages radiophoniques de tel animateur à la mode, ou la justesse d'une théorie économique par les opinions du vendeur de chaussettes du coin. Il est logique que les acteurs médiatiques émettent des opinions médiatiques : à cet égard, il en va de l'astrologie comme de n'importe quelle autre discipline.

Mais le sociologue, en identifiant l'astrologue à son bouffon, corrobore les lamentables scénarios de l'affairisme médiatique. Il n'étudie pas l'astrologie, mais sa parodie qu'est "l'astrologie de masse", ni même l'astrologue, mais cet histrion que les médias encouragent et que le discours sociologique récupère. Il semble ignorer que pour boucler une rubrique horoscopique, il n'est justement pas requis d'être astrologue : on peut être comédien, chanteur, commerçant, usurier... »
«  L'argumentation anti-astrologique des sociologues n'est ni sérieuse, ni travaillée. On sait avec quelle précipitation Edgar Morin a lancé son équipe de franc-tireurs à la poursuite de leurs proies. Le sociologue, qui se meut aux confins de l'industrie scientifique, a déjà beaucoup à faire pour défendre le caractère "orthodoxe" de son activité. Ce qui lui est demandé, c'est un exercice littéraire et moralisateur sur la condition de toutes les catégories d'exclus, en vue de leur acculturation et de leur subordination aux exigences et aux idéaux de la modernité. Il a pour fonction de rendre compte de l'activité paradoxale de ces marginaux et d'illustrer à travers ses analyses les diverses manifestations de la crise de la conscience contemporaine. »
« l'astrologue appartiendrait à la catégorie des "inadaptés sociaux".[39] Il
"appréhende la profession d'astrologue à travers l'hypothèse d'une conduite d'échec".[40] « 
« La politique anti-astrologique devient claire : dans un premier temps on marginalise l'astrologue en l'écartant des structures d'enseignement et de recherche, dans un deuxième temps on dénonce sa marginalité à laquelle on donne des explications fantaisistes - car il faudrait qu'il sorte de l'astrologie pour rentrer à l'université -, dans un troisième temps on favorise la prolifération de parasites qui font figure d'astrologues pour le public et les médias, ce qui justifie aux yeux de l'intelligentsia le maintien de l'ensemble du processus. Ainsi : l'idéologie bâillonne l'astrologue ; le commerce donne la parole à son singe. »
Le Manifeste astrologique 4/4 _12. LA SOPHISTIQUE SOCIOLOGIQUE par Patrice Guinard
L'IMPÉRITIE DES "ASTROLOGUES"
«  Le praticien se dit astrologue, et le vacarme médiatique corrobore sa prétention. Les hommes de la Renaissance avaient plus de modestie, sans doute parce qu'ils étaient davantage en relation avec de grandes choses, avec des hommes, avec des passions. »
«  Le praticien, souvent pragmatiste et laxiste, guidé par la curiosité et l'avidité de nouvelles recettes, essaye les "techniques" les plus disparates, sacrifiant la cohérence de l'ensemble. Il cherche à satisfaire la demande d'une clientèle soucieuse de réconfort ou d'un lectorat avide de spectaculaire. Le "ça marche" de la démarche empirique autorise toutes les aberrations. Ça marche d'ailleurs toujours, eu égard au peu d'exigence réclamée dans l'adéquation de l'interprétation à la réalité appréhendée »
«  En outre les facteurs astrologiques sont choisis arbitrairement. Il n'en résulte aucune hypothèse sur le possible fonctionnement de l'incidence astrale, ni même sur une logique interne qui justifierait, astrologiquement, l'utilisation de ces facteurs. L'astrologien examine quelques thèmes : il parle de ses "recherches". Il a lu quelques manuels et donné quelques consultations : il parle de son "expérience". Il ne fait qu'utiliser des outils en vue d'une application particulière de l'astrologie, à savoir l'interprétation psychologique de thèmes. Certains imaginent de nouvelles techniques (bien souvent de simples aménagements de plus anciennes), en poursuivant le même but. Un empirisme imaginaire est le seul garant de leur supposée efficace. Tout ceci n'a pas grand chose à voir avec l'astrologie. C'est une satisfaction personnelle, une application subjective d'un savoir qui se situe au-delà, une petite affaire privée : comment pourrait-elle intéresser les universitaires ? Car l'astrologie concerne essentiellement le général, et qu'indirectement le particulier : c'est une manière de penser, un mode de fonctionnement de la pensée, une logique de l'aperception. »
« l'astrologue doit réunir au moins trois des quatre composantes de sa discipline : métaphysique, astronomie, histoire, psychologie. Celui qui ne possède pas la corde philosophique présente des vues un peu courtes sur son sujet et son discours ne se démarque pas des idéologies du moment ; le piètre technicien a tendance à rester prisonnier de modèles surannés ; celui qui ignore ses prédécesseurs croit à la nouveauté absolue de son discours et manque de recul pour en apprécier la valeur réelle ; une déficience au niveau psychologique peut mener à se leurrer sur le sens et les significations des symboles astrologiques. »


Le Manifeste astrologique 4/4 _13. L'IMPÉRITIE DES "ASTROLOGUES" par Patrice Guinard
L'ARGUMENTATION TECHNIQUE
« Une saine critique des problèmes relatifs à l'astrologie n'appartient pas plus aux idéologues qui lui sont hostiles, qu'elle n'appartient elle-même aux pantins, charlatans et bouffons qui s'en réclament. Ainsi les innombrables objections relatives à ses techniques et à ses méthodes d'interprétation, inévitables au regard de sa longévité, de sa diversité inter-culturelle et de
la multiplication de ses doctrines au sein d'une même culture, vivifient les
« l'activité astrologique recouvre au moins trois réalités :


la recherche de l'astrologue [49], dont la démarche est réflexive, c'est-à-dire théorique et pratique, et qui est susceptible de proposer une véritable conception d'ensemble du réel (et non de simples envolées lyriques à prétention poético-métaphysique),
l'astrologie appliquée et contractuelle du praticien ou de l'astrologien (échange de services astrologiques, cours, consultations ou thérapies, contre une rémunération),
l'astrologie confidentielle de l'astrophile, amateur ou sympathisant.


La consultation n'est qu'une application du savoir astrologique parmi beaucoup d'autres. L'astrologue-consultant entretien le même rapport à la recherche astrologique que le médecin ou l'ingénieur à la recherche scientifique : un rapport d'exécution et, le plus souvent, d'exploitation commerciale. Certes une familiarité avec la pratique des thèmes est nécessaire [50], mais elle n'est qu'une condition minimale, et ne concerne qu'une des formes possibles du savoir astrologique, celle de l'astrologie horoscopique.


L'essentiel n'est pas de dresser des thèmes, mais de vivre l'astrologie, c'est-à-dire d'acquérir une véritable vision astrologique du réel. Il ne s'agit pas simplement de conjecturer la tendance saturnienne ou vénusienne d'un individu, mais de transfigurer l'ensemble de ses représentations mentales, d'utiliser globalement les opérateurs astrologiques, et non isolément et arbitrairement tout en continuant à raisonner de manière dualiste »


«  Le principal argument d'Origène a trait à l'impossibilité pour l'esprit de former des jugements synthétiques, autrement dit d'interpréter le thème si ce n'est par accumulation de combinaisons duelles (association signe- planète ou signe- maison ou planète- maison par exemples), insatisfaisantes, mais seules accessibles à la pensée analytique : quel astrologue est véritablement capable de synthétiser l'écheveau impliqué par une conjonction Soleil-Saturne en Lion et maison II, au carré de Jupiter en Scorpion ?
Origène appelle syncrasis ces "mélanges d'influences astrales qui surviennent dans tels ou tels schématismes dont eux-mêmes [les astrologues] se reconnaissent incapables de saisir l'ensemble".[59] Une véritable saisie globale d'une configuration partielle, et a fortiori de la totalité du thème natal, dépasse les limites de l'astrologie comme celles des facultés de l'esprit. D'autant plus qu'une configuration natale nécessite d'être enracinée dans une problématique personnelle qui tienne compte du contexte social, culturel, familial et mental dans lequel évolue le natif (même en faisant abstraction des influences génétiques et telluriques). C'est pourquoi la lecture astrologique de la réalité humaine reste un idéal impraticable. Le savoir astrologique, hors de portée de l'esprit humain, ne serait pleinement accessible qu'aux "anges". »
14. Le Manifeste astrologique 4/4 _L'ARGUMENTATION TECHNIQUE par Patrice Guinard
Ces extraits placent l'astrologie en contact avec la réalité sociale où elle s’insère fort difficilement parce qu'elle témoigne d'un effort de dépasser
la condition de limitation ou d’enfer ment que beaucoup ressentent dans leurs existence ,sans avoir les moyens d'en éluder le sens.
L'astrologie fait encore souvent office plus d'oracle que d'outil de connaissance de soi,qui témoigne d'une initiative pour découvrir le mystère de son existence,si on le voit comme tel.
Toutes fois elle peut aussi apaiser les incapacités ou angoisses à se définir soi même pour aider à trouver une place ,un rôle, une activité dans la société.
C'est ce que témoigne le sucés de l'astrologie en cette période de crise où le discours astrologique porte nécessairement plus à faux ,du fait que dans la réalité les possibilités de vivre et les repères on considérablement décru. L'astrologue ressemblera de plus en plus au politicien qui fait beaucoup de promesses pour exister,promesses que la réalité ne permet pas de se réaliser au moment où elles sont faites.
Ainsi se termine cette petite excursion sur l'astrologie dans la société
Vont suivrent les bases de l'astrologie usuelle et les bases dune astrologie plus évoluée
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Lun 30 Déc - 12:20

apparament la mise en forme est défectueuse dommage pour le confort de lecture
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Lun 30 Déc - 12:38

mettre en echec un fonctionnement normal fai partie des aptitudes d'un uranus dévergondé
notez :la mise en forme est respectée au début et à la fin ,absente au milieu.
c'est lempire du milieu qui a lancé le cri qui décolorise,pour concurence deloyale vis à vis de l'astrologie chinoise bien,bien differente.
confucius est enore en train de roupiller à la modernité.
le texte affiché est tres fade par rapport à l'original
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Lun 30 Déc - 18:48

En effet tchektuf, tu nous avais habitués à mieux  No 

Un petit effort, édite ton message et envoie le un peu bouler cet uranus dévergondé...  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 3137858649

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Lun 30 Déc - 22:08

archange
je ne comprends pas ta réponse
le texte original est correct sur open office
c'est le logiciel qui est utilisé sur ce blogue qui buggue
je ne vais pas annuler la mise ne forme du texte original pour la cpier sur la gestion de texte deficente de ce blogue et refaire la mise en forme. Désolé mais c'est le karma des logiciels defectueux et de ceux qui les utilisent voila une vision réaliste saturniene et non uraniene
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Lun 30 Déc - 22:17

archange si tu as une solution autre que celle que j'ai évoqué  ci dessus  qui est absurde  tu peux me l'indiquer. la seule possibilité apparamment serait de le publier ailleurs avec succes  et inserer ici un lien
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Lun 30 Déc - 22:28

Oki, pas de souci tchektuf de toute manière ça ne gêne pas vraiment la lecture, puis, le fond prime sur la forme ^^ . Juste dommage que ton travail de mise en forme n'apparaisse pas tel quel bizarre, on va laisser comme ça pour le moment je vais voir si je peux remédier à ce problème. Bonne soirée  Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 1279667558

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Lun 30 Déc - 23:47



apres  quelques essais sur le comportement un peu particulier pour le moins du logiciel ,car il ne reconnait pas la mis en en forme ou ne sait pas la traduire quand le texte est copier de l'exterieur,j'ai réussi à refaire une mise en forme differente  acceptable en esperant qu'à sa validation elle soit acceptée. 

le titre du topic est  apres démelage des crayons
Phénoménologie de l'astrologie

avant d'entamer les bases de l'astrologie usuelle et les bases dune astrologie plus évoluée ,il me semble nécessaire d'élargir la mise en relief de l'identité de l'astrologue et de l'astrologisé ,déjà envisagée, dans le contexte collectif où ils évoluent et dont ils gardent l'empreinte depuis la naissance. ;empreinte qui s'est agrégée dans un noyau psycho-affectif qui préfigure les postures psycho-sociales futures active dans le jeu relationnel et existentiel
voici un exemple de type d'astrologie qui représente un
Essai d'équilibre entre la théorie et la réalité humaine à laquelle ,elle s'applique

Regard critique de Astrologie conditionaliste de JP Nicola
par Patrice Guinard
«  Nicola, plus que Rudhyar [18] , interprète les signes zodiacaux en fonction de présupposés socioculturels, et en limite leurs possibilités virtuelles à leurs manifestations communes dans la société occidentale moderne. Ses analyses présupposent des valeurs enracinées dans la mentalité de cette société : la puissance matérielle et intellectuelle, l'efficacité, la compétitivité, le rendement, la "force" sous toutes ses formes. Cette réduction empêche de saisir la spécificité des virtualités zodiacales, indépendamment de leur enracinement dans une culture donnée. Chaque signe zodiacal est d'abord la figure d'un potentiel intrinsèque, d'une positivité inaliénable, et indépendante, autant qu'il est possible, de tout système de valeurs, car il représente un univers spécifique, un complexe d'options qui lui est propre. Certes il est nécessaire de restituer l'interprétation dans son contexte socioculturel, mais seulement dans un deuxième temps, et par une analyse collatérale. En effet l'interprétation du thème est l'occasion pour chacun de prendre conscience de ses aspirations, de son étrangeté, de ce qui fait qu'un individu est toujours quelque part étranger à sa société et à son époque, qu'il recèle un grain de folie à lui, qu'il s'inscrit nécessairement en faux face aux critères normatifs qui lui sont imposés de l'extérieur. L'astrologue a tendance à transfigurer les capacités et prédispositions virtuelles de son patient à l'aune des modes et des idéologies. Cette adaptation coûte que coûte ne lui est pas nécessairement salutaire, et l'astrologue, généralement ignorant des avancées de l'antipsychiatrie et des thérapies post-freudiennes, reproduit les pratiques psycho-thérapeutiques communes qui soumettent le patient aux normes du milieu social, comme si le thème natal ne représentait pas, précisément, le "lieu de pouvoir" de l'individu, son potentiel à devenir et à développer des inclinations propres, son destin.



Le terme "conditionaliste" connote la notion de possibilité, en tant qu'elle est la condition absolue, incidente, mais ni contingente ni impérative, de toute manifestation. Il traduit la relativité du conditionnement astral : "sous condition" d'une prise en compte des facteurs extra-astrologiques (héréditaires, socio-culturels, géo-climatiques...) et illustre la condition astrale de l'individu, son idiosyncrasie inexpugnable, quels que soient son degré de réalisation, sa force morale, son oeuvre accomplie, ou le poids des circonstances. Enfin et surtout, il fait référence au réflexe conditionnel d'Ivan Pavlov. L'originalité de l'astrologie conditionaliste, et notamment son rapport à la réflexologie et à "l'explication" neuro-physiologique, s'est transformée en handicap socio-culturel dans le petit monde vénal des trafiquants de produits horoscopiques. Et l'étiquette d'une astrologie soviétique, marxiste-léniniste parce que pavlovienne -- "Vous savez, le chien qui salive!" -- , aussi fausse soit-elle, a pu être le frein le plus assuré à son expansion. Ce qui justifierait, sans les légitimer pour autant, ses velléités pragmatiques par compensation. On trouve désormais en kiosque certaines revues conditionalistes ou néo-conditionalistes, conduites par une politique du compromis, et par l'abandon de la référence pavlovienne, embarrassante dans un marché où elle n'a pas sa place. Ainsi l'inspiration initiale du conditionalisme discorde avec son incapacité à tirer les conséquences logiques et éthiques de ses principes, ses veules concessions au marché de l'astro-babillage dans lequel il ne se distingue plus de ses concurrents, et son obstination à faire de l'adaptation la pierre de touche de l'interprétation. »


Commentaire perso
texte raffiné ,propre sur lui, qui omet de voir et pour cause que la capacité
de structuration ,que possède l'astrologue averti , est très loin de celle ses consultants qui sont en quête de connaissance de soi de leur destin et qu'ils sont à mille lieux de pouvoir appréhender ce type de langage qui n'a de force d'évidence que pour celui qui l'élabore et l'entretient . Même s'il est reformulé au niveau du client ,il perdra de ce fait sa consistance parce qu'il ne pourra provoquer que peu de résonance chez le noyau affectif_mental concret qui est toujours le moteur 1er en grande majorité chez le client qui ne se retrouvera pas dans ce miroir intellectuel structurant, à moins que le praticien soit un pédagogue hors pair ,ce qui est assez rare.


Et que le vrai rôle de l'astrologue est de valoriser le possible, du plus accessible au moins accessible, et cela n'est véritablement possible que par clairvoyance ou par une connaissance par le haut qui touche à l'ésotérisme véritable. Ces 2 voies d'approches ne sont pas considérées dans Astrologie conditionaliste et très exceptionnellement dans les autres Astrologies,qui se restreint à une astrologie rationnelle fort sophistiquée, intellectuellement, qui appuie sur la réaction humaine aux « influences astrale » ,considérant comme acquises la corrélation entre contexte astral et réaction humaines ;


Pour toute personne qui accepte la responsabilité de penser correctement
il serait oiseux de dépasser le stade de la corrélation qui reste qu'un fait mental.La causalité de mes comportements est interne, non matérielle
En quoi pourrait elle être en rapport avec des éléments matériels dans l'espace .
La 1 ère matérialité avec laquelle je suis en rapport est celle de mon corps.
Et la façon on décrit le rapport psychisme_corps frise l'escroquerie
verbale œcuménique où nous barbotons comme des bienheureux.


Car le terme interne pour parler du psychisme est théorique il n'évoque aucune réalité sensorielle, qui nous renvoie seulement la réalité physique de notre corps.Cet interne est à interner sûrement, parce qu'il se trouve nulle part
Mes émotions prennent le petit déjeuné le matin ?
Mes pensées vont elles s'enfiler le café matinal ?


L’intérieur dans le corps ne sera toujours que du physique
mon intérieur à moi est non localisable.
Notre société matérialiste patauges dans les commodités de langage
pour se masquer l'évidence : la création est une concrétion dans sa forme dense de l'invisible .
Nous nous pontifions l'habit qui s'est créé lui même,bien entendu, et le moine est en vadrouille ,on ne sait où.


Toutes les fadaises théoriques, dont celles de l’astrologie usuelle ,
repose sur le fait immédiat que l'on assume pas sa nature psychique comme non localisable parce que cela fout la trouille, …...on risquerait de piquer mon corps;pas touche !!!! mon corps c'est moi.....


les mystiques radicaux comme Ramakrisna ont raillé l'amour du corps
dans les couples en réduisant le corps à un ensemble de viscères ,d'os
et de conduits.Est-ce la vocation de la vie que d'aimer cela ?


Cette façon frontale de poser le statut de l'identité dans le creuset du couple
met en relief l'illusion matérialiste,qu'il ne faut surtout pas voir,parce
quelle nous remplit d'une façon si agréable........
Beaucoup diront que cette approche est caricaturale et que l'on aime bien plus que le corps,l'âme soit-disant.
Est ce que le conditionnement des enfants à la décadence galopante est du goût de l'âme de enfants ? Sûrement !!! Oui, bien sur, les professeurs aiment l'âme des enfant ,pardi ;même mieux que leurs parents,pardi !!!


Alors si mon corps c'est moi ,pourquoi ma conscience disparaît ,la nuit?
Qui fait le claquement de doigt pour qu'elle disparaisse le soir et pour qu'elle réapparaisse le matin, dont sait où ?
Ce mystère est quotidien,mais il est dénié car l'accepter avec ses conséquences rendrait le matérialisme caduque.


Cette petite digression montre que l'errance des humains qui n'ont pas assumé le minimum syndical métaphysique est bien en peine d'arriver dans les domaines où ils travaillent à des résultats qui sont propices à l'élévation de la conscience collective et l'astrologie usuelle en est une confirmation fâcheuse.


Désenclaver le regard matérialiste que l'on a sur soi ouvre à la possibilité d'envisager un autre type d'astrologie qui considère la réalité invisible oeuvrante comme l'essentiel du dialogue entre la créature et la création aux mains des hiérarchies créatrices . On comprend que cela puisse défriser
le clergé scientiste du matérialisme et de tous ses fidèles,surtout les têtes de gondoles des spécialités réputées : astronomie,biologie ,psychologie ,sociologie.......qui tirent à boulets rouges sur une astrologie qui, se voulant scientificarde,offre un bâton pour se faire battre ; n'ayant réussi à établir aucun protocole de validation utilisable par les astrologues pour établir leurs compétences.
__________________________________________________________________
C'est la raison pour laquelle nous assistons à ceci vu par un défenseur averti
d'une astrologie sérieuse ,Patrice Guinard ,qui a écrit Le Manifeste astrologique dont voici des extraits :


L'ANIMOSITÉ DE L'HISTORIEN
«  L'astrologie, comme son histoire [1], ont resurgi simultanément à la fin du XIXè siècle sous la conjonction Pluton-Neptune en Gémeaux. Les historiens la présentent comme une superstition absurde, une idolâtrie, une maladie de l'esprit : l'indigne parente de l'astronomie aurait infecté pendant deux millénaires les différents domaines de la culture. Il n'est pas d'historien académique qui lui soit favorable : seuls quelques isolés modèrent leur hostilité.[2] Envers l'astrologue, l'historien s'autorise des objurgations et des mercuriales que même l'ethnologue a appris à refouler dans ses travaux sur les sociétés sans écriture. On n'en finirait pas de rapporter les allégations douteuses proférées par ces idéologues de la mémoire des cultures, dont l'aveuglement est d'autant plus taré qu'ils sont de loin les plus avertis parmi les détracteurs de l'astrologie. On trouve aussi parmi les plus acharnés certains ex-astrologues désillusionnés sur leur capacité à apporter une contribution originale à l'édifice astrologique [3] : "ceux qui ont essayé d'être astrologues mais qui ont échoué", septième des dix catégories d'ennemis de l'astrologie selon Albumasar.[4] »


« l'astrologie aurait succédé à l'astrolâtrie et précédé l'astronomie : "Toutes les nations parvenues jusqu'à l'âge des systèmes ont sacrifié à cette fausse science. « 
«  "La vanité de cette doctrine mensongère ayant été mise à jour, personne n'osa plus s'intéresser [après le XVIè siècle] à des supercheries de pseudo-prophètes, »
« l'astrologie : une "perverse synthèse" d'irrationnel et de rationnel, dont "l'invraisemblable dessein a séduit l'imbécillité naturelle des hommes."


« L'hostilité se réduit parfois à de simples insinuations envers un savoir chimérique dont pourtant ils entreprennent l'étude historique.[15] Avec ce présupposé : les hommes des cultures néolithiques, le babylonien, le grec, le chinois, l'arabe et l'homme médiéval auraient pensé le réel sous divers degrés de superstition et d'immaturité intellectuelle, que la raison moderne, émancipée des naïvetés, préjugés et idéologies passés, aurait éradiquées. »

Le Manifeste astrologique 4/4 _11. L'ANIMOSITÉ DE L'HISTORIEN par Patrice Guinard
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA SOPHISTIQUE SOCIOLOGIQUE
"Toute notre sociologie ne connaît pas d'autre instinct que celui du troupeau,
, de zéros additionnés." (Nietzsche : Fragments posthumes 1888-1889)


«  Le sociologue, contrairement à l'historien, ne connaît pas l'astrologie et ne veut rien en connaître : elle n'a d'intérêt pour lui qu'en tant que syndrome culturel, et résurgence, dans l'environnement de la pensée moderne, d'une mentalité archaïque, irrationnelle, populaire. Aussi se borne-t-il à interroger l'activité de l'astrologue : ce barbare égaré dans la technopole moderne ne serait pas un chercheur ou un homme de connaissance, mais un charlatan, un exploiteur de la crédulité publique ou un instigateur du retour de la superstition populaire.
Edgar Morin : "Au moment où l'homme a fait ses premiers pas sur la lune s'est épanoui quelque part sur Terre le culte de Madame Soleil." »


«  Le touche-à-tout Roland Barthes formule la même critique à l'égard de la rubrique astrologique d'un magazine féminin : l'astrologie "n'est pas voie d'évasion, mais évidence réaliste des conditions de vie de l'employée, de la vendeuse." [33] L'observation est juste tant qu'elle ne s'étend pas à une critique générale de l'astrologie dont les gratte-papier des rubriques horoscopiques seraient les représentants. On n'évalue pas le bien-fondé de la psychanalyse par les commérages radiophoniques de tel animateur à la mode, ou la justesse d'une théorie économique par les opinions du vendeur de chaussettes du coin. Il est logique que les acteurs médiatiques émettent des opinions médiatiques : à cet égard, il en va de l'astrologie comme de n'importe quelle autre discipline.

Mais le sociologue, en identifiant l'astrologue à son bouffon, corrobore les lamentables scénarios de l'affairisme médiatique. Il n'étudie pas l'astrologie, mais sa parodie qu'est "l'astrologie de masse", ni même l'astrologue, mais cet histrion que les médias encouragent et que le discours sociologique récupère. Il semble ignorer que pour boucler une rubrique horoscopique, il n'est justement pas requis d'être astrologue : on peut être comédien, chanteur, commerçant, usurier... »
«  L'argumentation anti-astrologique des sociologues n'est ni sérieuse, ni travaillée. On sait avec quelle précipitation Edgar Morin a lancé son équipe de franc-tireurs à la poursuite de leurs proies. Le sociologue, qui se meut aux confins de l'industrie scientifique, a déjà beaucoup à faire pour défendre le caractère "orthodoxe" de son activité. Ce qui lui est demandé, c'est un exercice littéraire et moralisateur sur la condition de toutes les catégories d'exclus, en vue de leur acculturation et de leur subordination aux exigences et aux idéaux de la modernité. Il a pour fonction de rendre compte de l'activité paradoxale de ces marginaux et d'illustrer à travers ses analyses les diverses manifestations de la crise de la conscience contemporaine. »
« l'astrologue appartiendrait à la catégorie des "inadaptés sociaux".[39] Il
"appréhende la profession d'astrologue à travers l'hypothèse d'une conduite d'échec".[40] « 
« La politique anti-astrologique devient claire : dans un premier temps on marginalise l'astrologue en l'écartant des structures d'enseignement et de recherche, dans un deuxième temps on dénonce sa marginalité à laquelle on donne des explications fantaisistes - car il faudrait qu'il sorte de l'astrologie pour rentrer à l'université -, dans un troisième temps on favorise la prolifération de parasites qui font figure d'astrologues pour le public et les médias, ce qui justifie aux yeux de l'intelligentsia le maintien de l'ensemble du processus. Ainsi : l'idéologie bâillonne l'astrologue ; le commerce donne la parole à son singe. »
Le Manifeste astrologique 4/4 _12. LA SOPHISTIQUE SOCIOLOGIQUE par Patrice Guinard
[b][b]-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------[/b][/b]
L'IMPÉRITIE DES "ASTROLOGUES"
«  Le praticien se dit astrologue, et le vacarme médiatique corrobore sa prétention. Les hommes de la Renaissance avaient plus de modestie, sans doute parce qu'ils étaient davantage en relation avec de grandes choses, avec des hommes, avec des passions. »
«  Le praticien, souvent pragmatiste et laxiste, guidé par la curiosité et l'avidité de nouvelles recettes, essaye les "techniques" les plus disparates, sacrifiant la cohérence de l'ensemble. Il cherche à satisfaire la demande d'une clientèle soucieuse de réconfort ou d'un lectorat avide de spectaculaire. Le "ça marche" de la démarche empirique autorise toutes les aberrations. Ça marche d'ailleurs toujours, eu égard au peu d'exigence réclamée dans l'adéquation de l'interprétation à la réalité appréhendée »
«  En outre les facteurs astrologiques sont choisis arbitrairement. Il n'en résulte aucune hypothèse sur le possible fonctionnement de l'incidence astrale, ni même sur une logique interne qui justifierait, astrologiquement, l'utilisation de ces facteurs. L'astrologien examine quelques thèmes : il parle de ses "recherches". Il a lu quelques manuels et donné quelques consultations : il parle de son "expérience". Il ne fait qu'utiliser des outils en vue d'une application particulière de l'astrologie, à savoir l'interprétation psychologique de thèmes. Certains imaginent de nouvelles techniques (bien souvent de simples aménagements de plus anciennes), en poursuivant le même but. Un empirisme imaginaire est le seul garant de leur supposée efficace.

 
Tout ceci n'a pas grand chose à voir avec l'astrologie. C'est une satisfaction personnelle, une application subjective d'un savoir qui se situe au-delà, une petite affaire privée : comment pourrait-elle intéresser les universitaires ? Car l'astrologie concerne essentiellement le général, et qu'indirectement le particulier : c'est une manière de penser, un mode de fonctionnement de la pensée, une logique de l'aperception. »

« l'astrologue doit réunir au moins trois des quatre composantes de sa discipline : métaphysique, astronomie, histoire, psychologie. Celui qui ne possède pas la corde philosophique présente des vues un peu courtes sur son sujet et son discours ne se démarque pas des idéologies du moment ; le piètre technicien a tendance à rester prisonnier de modèles surannés ; celui qui ignore ses prédécesseurs croit à la nouveauté absolue de son discours et manque de recul pour en apprécier la valeur réelle ; une déficience au niveau psychologique peut mener à se leurrer sur le sens et les significations des symboles astrologiques. »



Le Manifeste astrologique 4/4 _13. L'IMPÉRITIE DES "ASTROLOGUES" par Patrice Guinard [b][b]-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[/b]
[/b]

L'ARGUMENTATION TECHNIQUE
« Une saine critique des problèmes relatifs à l'astrologie n'appartient pas plus aux idéologues qui lui sont hostiles, qu'elle n'appartient elle-même aux pantins, charlatans et bouffons qui s'en réclament. Ainsi les innombrables objections relatives à ses techniques et à ses méthodes d'interprétation, inévitables au regard de sa longévité, de sa diversité inter-culturelle et de
la multiplication de ses doctrines au sein d'une même culture, vivifient les
« l'activité astrologique recouvre au moins trois réalités :


la recherche de l'astrologue [49], dont la démarche est réflexive, c'est-à-dire théorique et pratique, et qui est susceptible de proposer une véritable conception d'ensemble du réel (et non de simples envolées lyriques à prétention poético-métaphysique),
l'astrologie appliquée et contractuelle du praticien ou de l'astrologien (échange de services astrologiques, cours, consultations ou thérapies, contre une rémunération),
l'astrologie confidentielle de l'astrophile, amateur ou sympathisant.


La consultation n'est qu'une application du savoir astrologique parmi beaucoup d'autres. L'astrologue-consultant entretien le même rapport à la recherche astrologique que le médecin ou l'ingénieur à la recherche scientifique : un rapport d'exécution et, le plus souvent, d'exploitation commerciale. Certes une familiarité avec la pratique des thèmes est nécessaire [50], mais elle n'est qu'une condition minimale, et ne concerne qu'une des formes possibles du savoir astrologique, celle de l'astrologie horoscopique.


L'essentiel n'est pas de dresser des thèmes, mais de vivre l'astrologie, c'est-à-dire d'acquérir une véritable vision astrologique du réel. Il ne s'agit pas simplement de conjecturer la tendance saturnienne ou vénusienne d'un individu, mais de transfigurer l'ensemble de ses représentations mentales, d'utiliser globalement les opérateurs astrologiques, et non isolément et arbitrairement tout en continuant à raisonner de manière dualiste »


«  Le principal argument d'Origène a trait à l'impossibilité pour l'esprit de former des jugements synthétiques, autrement dit d'interpréter le thème si ce n'est par accumulation de combinaisons duelles (association signe- planète ou signe- maison ou planète- maison par exemples), insatisfaisantes, mais seules accessibles à la pensée analytique : quel astrologue est véritablement capable de synthétiser l'écheveau impliqué par une conjonction Soleil-Saturne en Lion et maison II, au carré de Jupiter en Scorpion ?
Origène appelle syncrasis ces "mélanges d'influences astrales qui surviennent dans tels ou tels schématismes dont eux-mêmes [les astrologues] se reconnaissent incapables de saisir l'ensemble".[59] Une véritable saisie globale d'une configuration partielle, et a fortiori de la totalité du thème natal, dépasse les limites de l'astrologie comme celles des facultés de l'esprit. D'autant plus qu'une configuration natale nécessite d'être enracinée dans une problématique personnelle qui tienne compte du contexte social, culturel, familial et mental dans lequel évolue le natif (même en faisant abstraction des influences génétiques et telluriques). C'est pourquoi la lecture astrologique de la réalité humaine reste un idéal impraticable. Le savoir astrologique, hors de portée de l'esprit humain, ne serait pleinement accessible qu'aux "anges". »
14. Le Manifeste astrologique 4/4 _L'ARGUMENTATION TECHNIQUE par Patrice G[b][b][b][b][b][b]uinard ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------[/b][/b][/b][/b]

[/b]
[/b]

Ces extraits placent l'astrologie en contact avec la réalité sociale où elle s’insère fort difficilement parce qu'elle témoigne d'un effort de dépasser
la condition de limitation ou d’enfer ment que beaucoup ressentent dans leurs existence ,sans avoir les moyens d'en éluder le sens.
L'astrologie fait encore souvent office plus d'oracle que d'outil de connaissance de soi,qui témoigne d'une initiative pour découvrir le mystère de son existence,si on le voit comme tel.
Toutes fois elle peut aussi apaiser les incapacités ou angoisses à se définir soi même pour aider à trouver une place ,un rôle, une activité dans la société.
C'est ce que témoigne le sucés de l'astrologie en cette période de crise où le discours astrologique porte nécessairement plus à faux ,du fait que dans la réalité les possibilités de vivre et les repères on considérablement décru. L'astrologue ressemblera de plus en plus au politicien qui fait beaucoup de promesses pour exister,promesses que la réalité ne permet pas de se réaliser au moment où elles sont faites.
Ainsi se termine cette petite excursion sur l'astrologie dans la société
Vont suivrent les bases de l'astrologie usuelle et les bases dune astrologie plus évoluée
apparament la mise en forme est défectueuse dommage pour le confort de lecture
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Mar 31 Déc - 0:17

je constate que c'est vraiment bugué car à la prévisualisation le texte était impecable comme la version précedante, dont la mise en forme avait disparu,  au moins dans celle là les couleurs sont restées parce que je les ai ajoutées sur cette page de saisie et qu'elle ne vient pas de l'exterieur .

Ayant sévi 24 ans dans l'informatique cet état de fait m'est banal quoique navrant

Yaurait vraiment long à dire sur l'informatique si ça vous interesse je pourrais faire un topic la dessus car peu de personne comprennet la materialité electromagnétique de l'informatique ,qui est un prodige  ahrimanien stupefiant abysalement grandiose qui demande une grande concentration et entendement pour être appéhendé
et que personne ne veut connaitre évidemment . d'où la mainmise d'ahriman sur l'humanité .
un coup de chalumeau solaire sur la planéte ,tous les circuits electroniques sont grillés ,les ordinateurs Hs et le cahos sur terre . les pompes d'alimentaion en eau arretés, les cartes electroniques des voitures et des tranports grillées ...et tous le services publics hs.
imaginons qu'il soit produit par harpp ...
pas de pilotage manuel comme dans les avions. peu se rendent compte de l'extraodinaire fragilité moderne de notre société.
une éruption solaire gigantesque a eu lieu il y a une dizaine d'années.la terre n'était pas en face sinon notre compte était bon . voila à quoi mene un bug de traitement de texte .....
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Jeu 2 Jan - 18:50

Mince quand ça veut pas ça veut pas... j'ai imprimé le texte je vais lire ça à tête reposée...

Un post sur l'informatique du point de vue anthroposophique, est le bienvenu évidemment n'hésite pas à nous concocter ça, je ne connais pas la question dans le détail, et il y aurait apparemment beaucoup à en dire. Les exégètes de Steiner ont apparemment beaucoup parlé du réseau internet comme un précurseur de l'incarnation d'Ahriman, c'est fou comme les prédictions de Steiner se déroulent point par point, sous nos yeux ébahis... Shocked

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par tchektuf le Ven 2 Mai - 21:14

voici les12 signes Astro.  crées par le peintre Johfra Bosschart

ces representations peuvent être occasion de reflexions
certains signes sont plus suggestifs que d'autres
ses commenataires  sur chaque signe sont dans un livre qui y est dédié


on peut  voir l'évolution des saisons de  signes en signes  ou par dynamisme
les signes cardinaux  qui ouvrent les saisons aux solstices et equinoxes
les signes fixes  qui b fixent le le caractére de la saison
les signes mutable   qui mutent le saison en cours dans  la saison suivantes

ou bien  suivre  l'évolution de l"éléments des  signes via les des saisons




Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Signesastro




par  la même occasion d'autres




Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé 60315479


Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Alphab1





Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Aries40q3x4.7@150





Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Taurus-3x4.1






Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Gemini40q3x4.5






Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Cancer3x4.1





Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Leo-3x4.1





Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Virgo40q






Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Libra3x4.4@150






Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Libra3x4.4@150





Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Sagittarius-3x4.1Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Capricorn3x4.3@150Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Aquarius3x4.1









Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Johfra-Bosschart-Pisces-3x4.1@150
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Archange le Sam 3 Mai - 13:25

Superbes ces images! Après pour apprécier pleinement les symboles il faut effectivement s'y connaître, j'ai pas encore étudié du tout l'astrologie, mais ça ne saurait trop tarder. Ca me parait un outil indispensable pour se faire une image de l'ordonnancement du monde, de l'interpénétration des choses, de la grande mécanique universelle:

"Que font les astres ! que disent les Nombres ! que roulent les Sphères ! – O âmes perdues ou sauvées,ils disent, ils chantent, ils roulent – vos destinées !"

Hermès

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Phénoménolie de l'astrologie  par un uranus dévergondé Empty Re: Phénoménolie de l'astrologie par un uranus dévergondé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum