Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La séparativité entrave le travail des écoles ésotériques (Alice Bailey)

Aller en bas

La séparativité entrave le travail des écoles ésotériques (Alice Bailey)  Empty La séparativité entrave le travail des écoles ésotériques (Alice Bailey)

Message par Archange le Dim 15 Déc - 13:20


La séparativité entrave le travail des écoles ésotériques


Alice Bailey – Extériorisation de la Hiérarchie



La grande entrave au travail de la majorité des écoles ésotériques est aujourd’hui leur sens de séparativité et leur intolérance envers d’autres écoles et méthodes. Les dirigeants de ces écoles doivent bien comprendre le fait suivant. Toutes les écoles qui reconnaissent l’influence de la Loge trans-himalayenne et dont les membres sont liés consciemment ou inconsciemment avec des Maîtres de la Sagesse tels que le Maître Morya ou le Maître K.H., forment une seule école et font partie d’une seule « discipline ». Il n’y a donc aucun véritable conflit d’intérêts. Du côté intérieur, si elles fonctionnent avec quelque efficacité, les diverses écoles sont considérées comme une unité. Il n’y a aucune différence de base dans l’enseignement, même si la terminologie utilisée peut varier ; la technique du travail est fondamentalement identique. Si l’on veut que le travail des Grands Etres avance comme il est souhaité en ces temps de tension et de besoin mondial, il est impératif que ces divers groupes commencent à reconnaître leur unité de but, de direction et de technique, et que leurs dirigeants réalisent que c’est la peur d’autres dirigeants et le désir que leur groupe soit le plus important numériquement, qui favorisent l’usage fréquent de certaines réflexions, comme : « c’est une discipline différente » ou « leur travail n’est pas le même que le nôtre ». c’est une attitude qui empêche la vraie croissance de la vie et de la compréhension spirituelles chez les nombreux étudiants, groupés dans les multiples organisations extérieures.

Actuellement, la « grande hérésie de la séparativité » les corrompt. Les dirigeants et les membres parlent en termes de « nôtre » et « vôtre », de telle « discipline » ou de telle autre, de telle méthode qui est bonne (généralement la leur) et de telle autre qui est peut-être correcte, mais probablement douteuse, sinon franchement mauvaise. Chacun considère son groupe comme étant spécifiquement voué à lui et à son mode d’instruction, et menace les membres de conséquences désastreuses s’ils coopèrent avec les membres d’autres groupes. Ils devraient au contraire reconnaître que tous les étudiants qui travaillent dans les écoles analogues et selon la même impulsion spirituelle sont les membres d’une seule école, unis par une unité subjective fondamentale. Il faut qu’un jour ces divers corps ésotériques, à présent séparatifs, proclament leur identité, et que les dirigeants, étudiants et secrétaires se rencontrent et apprennent à se connaître et à se comprendre. Cette reconnaissance et cette compréhension les amèneront, un jour, à essayer de joindre leurs efforts mutuels, à échanger des idées et, en vérité et en fait, à constituer une grande école ésotérique dans le monde, avec des cours et des degrés différents, et ayant pour but d’instruire les aspirants, de les préparer à l’état de disciple, et de surveiller le travail des disciples se préparant à l’initiation. Alors cessera la tentative actuelle d’entraver le travail par des comparaisons de méthode et de technique, par la critique et la diffamation, par les mises en garde et le culte de la peur et par l’exclusivité. Ce sont ces attitudes et ces méthodes qui, à l’heure actuelle, entravent l’entrée de la pure lumière de la vérité.


Les aspirants, dans ces écoles, présentent un problème différent de celui des médiums ordinaires. Ils se sont soumis à un entraînement intellectuel et un processus accéléré qui est censé amener la fleur de l’âme à une floraison prématurée, pour SERVIR la race humaine plus rapidement et plus efficacement, et pour coopérer au plan de la Hiérarchie. Ce faisant, ces étudiants se rendent vulnérables à des dangers et des difficultés qu’ils auraient évités s’ils avaient choisi un chemin plus long, mais tout aussi sûr. Ce fait doit être compris de tous ceux qui travaillent dans ces écoles ; le problème doit être soigneusement expliqué au nouvel aspirant, pour qu’il soit sur ses gardes et observe scrupuleusement règles et instructions. Il ne doit pas avoir peur ni refuser de se soumettre à un processus accéléré, mais il doit l’aborder avec les yeux ouverts ; il faut lui enseigner comment profiter des protections offertes et de l’expérience des étudiants plus anciens.


Dans toutes les écoles ésotériques, l’accent est mis nécessairement et à juste titre sur la méditation. Du point de vue technique, la méditation est le processus par lequel le centre de la tête est éveillé, maîtrisé et utilisé. Lorsqu’il en est ainsi, l’âme et la personnalité sont coordonnées et fusionnées ; une unification a lieu qui produit chez l’aspirant un influx considérable d’énergie spirituelle, qui galvanise tout son être, le rend actif, et attire à la surface tout le bien latent et aussi le mal. C’est là que se trouve une grande partie du problème et du danger. D’où l’accent mis dans les vraies écoles sur la nécessité de la pureté physique et pas assez sur la nécessité d’éviter tout fanatisme et toute intolérance. Ces deux défauts entravent l’étudiant bien plus qu’un mauvais régime ; ils nourrissent les feux de la séparativité plus que n’importe quel autre facteur.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum