Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'emploi de la couleur dans la guérison (Alice Bailey)

Aller en bas

L'emploi de la couleur dans la guérison (Alice Bailey)  Empty L'emploi de la couleur dans la guérison (Alice Bailey)

Message par Archange le Lun 4 Nov - 19:52

(Extrait des "Lettres sur la méditation Occulte" Alice Bailey) 
 
 
L'application de la couleur dans la guérison 
 
 
 Dans la méditation, le travail de guérison est entièrement envisagé du point de vue 
mental. La direction de la moindre force viendra du corps mental du patient et 
de là, travaillera vers le physique via l'émotionnel. 
Ceci implique de la part de la personne ou du groupe qui entreprend ce 
travail la vérification de certains faits. Enumérons-les brièvement en vue de 
clarifier le mental du lecteur : 
 
 
1. Le travail sera largement subjectif et traitera les causes et non les 
effets. Le but principal du groupe de guérison sera de découvrir la 
cause originaire du trouble ; et ayant déterminé cette cause, soit dans 
le corps émotionnel ou dans le corps mental, les membres du groupe 
se mettront alors en devoir de traiter l'effet tel qu'il est démontré dans 
le physique ou l'éthérique. Si le trouble est entièrement physique 
comme c'est le cas dans un accident d'une sorte ou d'une autre, ou 
dans une affliction qui est purement le résultat de l'hérédité ou d'un 
trouble congénital, les méthodes scientifiques normales et de premier 
ordre du plan physique seront d'abord appliquées, et le travail des 
guérisseurs consistera à aider ces méthodes par la concentration sur les 
corps subtils. 
 
Ceci sera appliqué pendant la période de transition dans laquelle la 
race est maintenant entrée. Plus tard, quand la connaissance de la 
guérison occulte sera plus familière et que les lois qui régissent les 
corps subtils seront mieux connues, la science du plan physique sera 
supplantée par la science préventive des plans plus subtils, cette 
science qui vise à l'approvisionnement de justes conditions et à 
l'édification des corps qui, à la fois, se protègent et neutralisent toute 
attaque. Il sera découvert que la compréhension de la loi de 
vibration, et l'effet d'une vibration sur une autre vibration renferment 
la clé de l'établissement de meilleures conditions de vie et de corps 
sains sur tous les plans. 
Mais dans l'état actuel des choses, la maladie, les corruptions de 
différentes sortes, et les troubles dans tous les corps sont partout 
contactés, et quand les conditions sont ainsi reconnues, les moyens 
pour aider doivent être ardemment recherchés. Ceci nous amène à 
notre prochain point : 
 
 
2. L'établissement par le groupe qui pratique la guérison d'amples 
informations en ce qui concerne le patient, basées sur les questions 
suivantes : 
 
a. Quelles sont ses lignes fondamentales de pensée ? Par quelles 
formes-pensées est-il principalement entouré ? 
 
b. Quelle est la teinte prédominante de son corps émotionnel ? Quel 
est son taux de vibration ? Est-ce que le patient est sujet à de 
soudaines agitations qui jettent la confusion dans tout son corps 
émotionnel ? 
 
c. Quels sont ses sujets de conversation les plus courants ? Quels 
sont ses principaux intérêts ? Quelle littérature étudie-t-il ? 
Quelles sont ses occupations favorites ? 
 
d. Quelle est la condition des centres de son corps ? Quels sont les 
centres éveillés ? Certains centres tournent-ils dans l'ordre de la 
quatrième dimension ? Quel est le centre majeur dans un cas 
particulier quelconque ? 
 
e. Quel est l'état du corps éthérique ? Présente-t-il des symptômes de 
dévitalisation ou de congestion ? Le patient manque-t-il de 
vitalité ? Quelle est l'importance de son action magnétique sur les 
autres êtres ?  
 
Ayant étudié le patient sous tous ces angles et non avant, le groupe qui 
se propose de guérir étudiera en détail le véhicule physique lui-même. 
Ensuite, ayant une certaine idée des conditions intérieures qui sont à la 
base du trouble, il recherchera comme suit : 
 
f. La condition du système nerveux, donnant une attention 
particulière à l'épine dorsale et à la condition du feu intérieur. 
 
g. L'état des différents organes du corps et spécialement l'organe ou 
les organes qui provoquent la maladie. 
 
h. La structure elle-même ; étudiant les os, la chair, et la condition 
du fluide vital, le sang. 
 
 
 
La vision supérieure et la santé 
 
 
Comme vous pouvez le voir, ceci implique nécessairement soit une 
connaissance scientifique directe, soit la capacité de la vision intérieure qui 
perçoit l'affection partout où elle peut être, et peut voir par clairvoyance 
l'ensemble du corps et des organes, localisant ainsi instantanément une maladie 
quelle qu'elle soit. Cette faculté présuppose le développement de ces pouvoirs 
intérieurs qui donnent la connaissance dans les trois mondes, prévenant ainsi 
les erreurs désastreuses qui surviennent si souvent dans la pratique de la 
médecine moderne ainsi que vous appelez l'art de guérir. 
 
Dans les jours futurs de guérison, il n'y aura pas autant de dangers 
d'erreurs, mais ce que je cherche à signaler c'est que malgré la suppression de 
ces erreurs dans le cas du corps physique, bien du temps s'écoulera encore 
avant qu'une pleine compréhension du corps émotionnel ait atteint le point où 
la science moderne situe le corps physique. La guérison du corps physique, sa 
juste compréhension et son étude peuvent être poussées plus loin par l'homme 
qui possède la vision intérieure. Avec sa faculté de voir sur les niveaux 
émotionnels, il peut coopérer avec le médecin moderne éclairé et le préserver 
ainsi de l'erreur, lui permettant de déterminer véritablement l'étendue 
du mal, le siège de l'affliction, le concours qu'il peut apporter ainsi que le 
progrès de la cure. 
 
Le trouble émotionnel qui est manifesté dans le corps physique, comme 
c'est aujourd'hui le cas dans la majorité des maux physiques, peut 
ordinairement être déterminé et éliminé par un traitement judicieux. Mais le 
trouble émotionnel qui est profondément enraciné dans le corps subtil doit être 
traité des niveaux mentaux, ceci requiert un mental psychique pour traiter et 
éliminer ce trouble. Toutes ces méthodes entraînent naturellement l'active
coopération consciente du patient lui-même. 
 
 
De la même manière, le trouble mental doit être traité directement du 
niveau causal et nécessite donc l'assistance de l'Ego et l'aide de quelqu'un ayant 
la vision et la conscience causale. Cette dernière méthode ainsi que la majeure 
partie de ces types de troubles résident dans un avenir encore lointain pour la 
race et nous concernent donc peu actuellement. Néanmoins, le traitement des 
indispositions physiques qui ont leur siège dans le corps émotionnel commence 
déjà à être connu et quelque peu étudié. L'étude de la psychologie et la 
compréhension des maladies et troubles nerveux ainsi que leur relation 
provoquera le prochain pas en avant dans la science médicale. 
 
Le lien entre le corps des émotions et le corps physique est le corps 
éthérique. Le prochain pas immédiat consiste à considérer le corps éthérique de 
deux façons : soit comme un transmetteur du prana, la force de vie, la vitalité 
ou le magnétisme, soit comme le véhicule qui relie la nature émotionnelle au 
physique dense. Le physique suit invariablement les ordres de cette nature 
quand ils sont transmis via l'éthérique. 
 
Dans la formation des groupes pour la guérison sous des conditions 
idéales, vous aurez à la tête du groupe une personne ayant une conscience 
causale, qui peut traiter un trouble quelconque dans le corps mental et étudier 
l'alignement de tous les corps avec l'Ego. Le groupe inclura 
également : 
 
a. Une ou plusieurs personnes qui peuvent voir par clairvoyance le corps 
subtil des émotions. 
 
b. Un certain nombre de personnes qui connaissent quelque peu les 
rûdiments de la loi de vibration, et par le pouvoir de la pensée peuvent 
d'une manière précise employer certaines ondes de couleurs pour 
effectuer certaines cures, et par la compréhension scientifique amener 
à bonne fin les résultats désirés. 
 
c. Un membre du groupe devra être également un membre de la 
profession médicale, qui travaillera avec le corps physique sous la 
direction de clairvoyants conscients. Il étudiera la résistance du corps, 
emploiera certains courants, certaines couleurs et vibrations qui auront 
un effet physique direct, et la coopération de toutes ces unités dans le 
groupe apportera des résultats qui mériteront le nom de miracles. 
 
d. Dans le groupe se trouveront également un certain nombre d'êtres 
pouvant méditer occultement et qui, par le pouvoir de leur méditation, 
pourront créer le canal nécessaire pour la transmission des forces de 
guérison venant du Soi supérieur et du Maître. 
 
e. Dans chaque groupe se trouvera, en outre, une personne qui pourra 
transcrire avec précision tout ce qui a lieu, écrivant ainsi des notes qui 
se révéleront être la littérature de la nouvelle école de médecine. 
J'ai ici parlé du groupe idéal ; de toutes façons il n'est pas encore possible 
de le réaliser, mais un commencement peut être entrepris par l'utilisation des 
connaissances et des pouvoirs qui peuvent être trouvés parmi ceux qui 
cherchent à servir leur race et le Maître. 
 
 
Comme vous le noterez d'après ce qui précède, les couleurs seront 
employées de deux façons :  
 
 
1. Sur les plans subtils par le pouvoir de la pensée, et 
2. Par le moyen de lumières colorées appliquées au corps physique. 
 
 
La couleur exotérique sera appliquée sur le plan physique, tandis que la 
couleur ésotérique le sera sur le plan plus subtil. Jusqu'à ce que l'ésotérique 
devienne l'exotérique, le travail sera donc largement dans les mains des 
étudiants occultes du monde travaillant en groupes organisés sous une 
compétente surveillance. 
 
Vous demandez quel est exactement le point où ces groupes peuvent 
maintenant commencer à travailler avec la couleur ? La chose qui doit être en 
ce moment la première à être surmontée est de développer le savoir nécessaire 
concernant l'éthérique, d'inculquer la construction de corps purs et d'étudier 
l'effet des différentes couleurs sur le physique dense. Ceci n'a été que peu 
étudié jusqu'ici. Il sera trouvé que certaines couleurs affecteront d'une manière 
précise certaines maladies, traiteront certains troubles nerveux, extirperont 
certaines tendances nerveuses, tendront à la construction de nouveaux tissus ou 
à la cautérisation de la corruption. Tout ceci doit être étudié. Les expériences 
peuvent être faites dans le domaine de la vitalisation et du magnétisme qui 
comprennent l'action directe sur l'éthérique, et ceci se trouvera encore caché 
dans la loi de la vibration et de la couleur. Plus tard... nous pourrons 
entreprendre d'une manière plus détaillée le travail de ces groupes de guérison 
quand ils seront rassemblés dans la méditation. J'ajouterais seulement ici que 
certaines couleurs ont un effet déterminé, bien que je puisse seulement jusqu'à 
présent en énumérer brièvement que trois : 
 
1. L'orangé qui stimule l'action du corps éthérique ; il supprime la 
congestion et augmente l'influx du prana. 
 
2. Le Rose qui agit sur le système nerveux, tend à la vitalisation, élimine 
la dépression et les symptômes de débilité ; il accroît la
volonté de vivre. 
 
 
3. Le vert qui a un effet général de guérison et peut sans crainte être 
utilisé dans les cas d'inflammation et de fièvre ; mais il est presque 
impossible, jusque là, de se procurer les justes conditions pour 
l'application de cette couleur ou pour arriver à la nuance adéquate. 
C'est une des couleurs fondamentales à être éventuellement employée 
dans la guérison du corps physique dense, étant la couleur de la 
tonalité de la nature. 
 
Ceci vous paraît-il vague et insuffisant ? Il en est ainsi, même davantage 
qu'il vous est impossible de le saisir. Mais n'oubliez pas ce que je vous ai 
souvent dit, que la poursuite de brèves suggestions d'une façon continue 
conduit au sentier qui mène à la source de toute connaissance. 

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'emploi de la couleur dans la guérison (Alice Bailey)  Empty Re: L'emploi de la couleur dans la guérison (Alice Bailey)

Message par obsidienne le Jeu 19 Fév - 3:12

obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum