Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-17%
Le deal à ne pas rater :
WD – My Passport 2To Noir – Disque dur externe portable
79.99 € 95.99 €
Voir le deal

NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS

Aller en bas

NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS Empty NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS

Message par obsidienne le Mar 19 Mar - 23:54

NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS

https://vidya-ayurveda.org/votre-sante-par-les-jus-frais-de-legumes-et-de-fruits/

Chercheur de réputation mondiale dans le domaine de la biologie, de la santé et de la nutrition, le scientifique Norman W. Walker a consacré près de soixante-dix ans de sa vie à l’exploration des possibilités d’accroître la longévité et la santé humaines. Il était lui-même la preuve vivante qu’on peut conquérir une santé florissante grâce à un état d’esprit, un régime alimentaire et une hygiène de vie appropriés.

Son « secret » pour mener une longue vie, saine et productive, ce « rêve à portée de main », le Dr Walker vous propose de le partager avec lui grâce à ses ouvrages de diffusion internationale sur la santé et la nutrition.

Norman Walker est arrivé aux USA lorsqu’il avait 15 ans et il y exerça différents métiers pour ensuite ouvrir avec un médecin un bar à jus au début des années 30. Il développe un service de livraison mais doit faire face à la réglementation qui interdit la commercialisation de jus non pasteurisés.

Il est notamment le créateur de la revue New Health Movement

http://www.utovie.com/
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS Empty Re: NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS

Message par obsidienne le Ven 22 Mar - 19:51

Extrait :

Jus de carotte, betterave et concombre.

Petites concrétions et calculs biliaires et rénaux sont le résultat de l’incapacité de l’organisme à éliminer les dépôts de calcium inorganiques issus d’une consommation de sucres et d’amidons concentrés.

La vésicule biliaire est directement reliée au foie et à la circulation sanguine par le biais des canaux biliaires et hépatiques. Tous les aliments que nous mangeons sont désintégrés au cours de la digestion, et les éléments qu’ils contiennent sont transportés par le sang jusqu’au foie où ils subiront des séparations et des transformations plus poussées. Aucune nourriture concentrée à base de farine ou de céréales ne pourra être utilisée en totalité pour la reconstruction des cellules et des tissus, surtout si elle a été dévitalisée par la chaleur. Ses constituants, cependant, devront obligatoirement transiter par le foie ; et parmi ces éléments, nous retrouvons le calcium.

Il faut savoir que les molécules d’amidon ne sont pas solubles dans l’eau. Or le calcium organique et vital dont a besoin tout notre corps, le seul calcium qui soit soluble dans l’eau, ne se trouve que dans les fruits et les légumes, et dans leurs jus frais et crus. Sous cette forme, le calcium peut passer à travers le foie et être complètement assimilé.

Le calcium des sucres et amidon concentrés soumis à la chaleur n’est pas organique, et donc insoluble dans l’eau. Sa présence dans l’organisme étant vécue comme intruse et étrangère, il est donc écarté à la moindre occasion par le système sanguin et lymphatique. Le premier dépôt d’ordures sera le canal biliaire qui exposera le calcium vers la vésicule. Le second est ce que nous pouvons appeler les « impasses » des vaisseaux sanguins, soit au niveau de l’abdomen avec pour résultat des tumeurs, soit au niveau de l’anus avec pour résultat des hémorroïdes. Les atomes de calcium inorganique qui parviennent à franchir ces barrages finissent par aboutir dans les reins.

Quelques atomes de calcium inorganique dans la vésicule biliaire ou les reins peuvent ne pas représenter une grande nuisance, mais avec une consommation continue de pain, de céréales, de gâteau et autres produits à base de farine, les dépôts s’accumulent progressivement et aboutissent à la formation de sable ou de cailloux dans ces organes.
Une longue expérience nous a appris que l’enlèvement de ces dépôts par intervention chirurgicale est souvent inutile, aux cas les plus extrêmes près : il n’est même pas sûr que de meilleurs résultats ne pourraient être obtenus en aidant la nature par une utilisation intelligente des moyens naturels qu’elle nous offre.

Le jus de citron – c’est-à-dire le jus d’un citron pour un verre d’eau chaude – plusieurs fois par jour, complété d’un verre de jus carotte-betterave-concombre trois à quatre fois par jour, permet souvent aux personnes souffrantes de se débarrasser définitivement du sable et des calculs en l’espace de quelques jours à quelques semaines.

La meilleure démonstration pourrait être l’exemple de cet homme d’une quarantaine d’années qui souffrait de violentes douleurs depuis plus de vingt ans. Les radios prises avec et sans idophthaléine avaient confirmé la présence de calculs biliaires, déjà diagnostiquée par le médecin. Seule la crainte de l’intervention chirurgicale avait empêché ce patient de se faire retirer la vésicule.

Ayant entendu parler des succès obtenus grâce à la thérapie par les jus, notre homme   consulta l’une des premières éditions de cet ouvrage et vint me demander conseil. Je lui expliquai que s’il souhaitait connaître un soulagement relativement rapide grâce aux jus, il devrait s’attendre à passer par une période, même brève, de souffrances pire que celles qu’il avait subites jusque-là. Ces douleurs pourraient durer de quelques minutes à une heure à chaque crise, mais elles cesseraient totalement dès que le calcium dissous serait évacué. Il accepta et but tout au long de la première journée une douzaine de verres d’eau chaude additionnée d’un jus de citron chacun, ainsi qu’un litre et demi de jus carotte-betterave-concombre. Le deuxième jour, il fut pris de terribles spasmes de 10 à 15 mn chacun. A la fin de la semaine, la crise survint et il passa une demi-heure à se rouler par terre de douleur. Puis la douleur cessa comme elle était venue et quelques minutes plus tard, il évacuait ses calculs biliaires sous la forme d’une sorte de boue dans ses urines.

Rajeuni de vingt ans, émerveillé de la simplicité des miracles de la nature, ce patient était ce soir-là un homme nouveau.

L’association des jus de carotte-betterave-concombre nous procure l’un des plus parfaits auxiliaires de nettoyage et de guérison de la vésicule biliaire, du foie, des reins, de la prostate et des autres glandes sexuelles.

Un point qui doit demeurer bien clair à l’esprit est le fait que la consommation de viande entraîne une production excessive d’acide urique dans l’organisme que celui-ci ne peut apparemment pas éliminer en totalité par l’action des reins. La pression à laquelle sont soumis ces organes a des répercussions sur tout le corps. La combinaison de jus préconisée est donc très précieuse eu égard à cette nécessité de nettoyer le système. Dans ce temps de nettoyage, il serait également souhaitable d’éliminer les sucres et amidons concentrés tout autant que la viande, au moins pour laisser au corps le temps dont il a besoin pour retrouver une condition normale. Une fois la bonne santé rétablie, naturellement, nous savons d’expérience que pour dévitaliser à nouveau notre corps il suffit, si nous choisissons cette option, de revenir à des nourritures dévitalisées. Il est extrêmement gratifiant cependant de se rendre compte que nombreux sont ceux qui n’ont aucun désir de revenir à un état de santé médiocre et dégradé. Ils ont pris conscience que la santé, la vigueur, l’énergie et la vitalité sont des biens précieux à conserver et que ce n’est en rien un sacrifice que de troquer ce qu’ils jugeaient autrefois délectable contre ce qu’ils savent aujourd’hui être sain.

Néanmoins, je tiens à souligner que les nourritures saines sont et peuvent être rendues parfaitement délectables ! Il suffit de s’initier à des méthodes simples de préparation.
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS Empty Re: NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS

Message par obsidienne le Ven 22 Mar - 21:00

« Oh, vous avez encore attrapé un rhume ? »

Vous avez le nez bouché ? Vous éternuez ? Vous vous sentez abattu ? Oh, vous avez encore attrapé un rhume !

Depuis de très nombreuses années, les chercheurs cherchent, et tentent de trouver, d’isoler et d’identifier un « microbe » insaisissable qui serait responsable du simple rhume.
Au milieu des années 20, la recherche scientifique fit les gros titres des journaux avec la « découverte » de ce fameux « microbe », qui était cependant trop petit et trop insaisissable pour être isolé ou même visible au moyen des microscopes les plus puissants de l’époque. Et pourtant, on avait « découvert » ce microbe !

Les microscopes électroniques, de plus en plus performants, permettent aujourd’hui d’agrandir des milliers, et même des centaines de milliers de fois, le virtuellement invisible. En sorte que les scientifiques caressent encore l’idée d’attraper un jour ce microbe, mais à ma connaissance, les recherches n’ont toujours rien donné.

Bien sûr, ils ont réussi à identifier une bonne centaine de microbes, virus, et bactéries différents, mais aucun d’entre eux n’est capable de provoquer un rhume. Tous se développent sur le mucus présent en cas de rhume : c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils existent, pour dissoudre, désintégrer, décomposer et évacuer le mucus qui accompagne le simple rhume.

Mais le microbe ou le virus censé démarrer un simple rhume n’a jamais été détecté, et selon moi, ne le sera jamais.

Soyez-en persuadés, il n’existe aucun microbe au monde qui puisse être la cause d’un rhume. Encore une fois, l’analogie avec l’électricité va se montrer intéressante pour expliquer le fonctionnement des rhumes. Votre installation électrique est équipée de fusibles, nous sommes d’accord ? Que se passe-t-il lorsque le circuit électrique est en surchauffe parce que vous avez surchargé la ligne en faisant fonctionner trop d’appareils en même temps ? Est-ce qu’un « microbe » vous avertit qu’un fusible va sauter ou que la surchauffe des fils électriques risque de mettre votre maison à feu ? Non, absolument pas. Si le fusible ne saute pas, la surcharge et la surchauffe des fils provoqueront un court-circuit qui déclencher un incendie.

Repensez à cette histoire la prochaine fois que vous « attrapez un rhume ».

Dans l’ordre naturel des choses, s’ils ne sont pas évacués de l’organisme, les déchets produisent dans le corps une fermentation et une chaleur anormale. Quand cette fermentation atteint un degré de toxicité suffisamment élevé, la Nature, alarmée par notre négligence à faire le ménage à l’intérieur de notre organisme, nous adresse une mise en garde sous la forme de cette élimination de mucus que l’on appelle de tout temps un « rhume ». C’est aussi simple que cela, et la preuve m’a été apportée un nombre incalculable de fois que si l’avertissement de la Nature est ignoré, des pathologies plus graves se développent, dont la liste bien connue couvre des pages entières d’encyclopédies médicales.

Ne maudissez jamais un rhume qui vous tombe dessus. Soyez bien plutôt reconnaissants de cet avertissement fort à propos et intervenez en conséquence. Aucun médicament n’a jamais guéri un rhume sans entraîner le développement d’affection secondaire d’une nature parfois plus grave et que l’on n’attribue jamais à ces médications.

En résumé, le rhume est le résultat de la sécrétion d’un trop plein de déchets accumulés, et de leur élimination insuffisante et inadéquate. Le côlon est le réceptacle de toutes ces toxines. De là, celles-ci se propagent dans tout le corps et occasionnent une production malsaine de mucus dans les sinus. Une accumulation excessive de selles dans le côlon est un facteur contribuant à la production de mucus. Et le résultat en est … le rhume !

Toute personne intelligente devrait accorder son attention à ces faits et entreprendre ce que d’innombrables de ses semblable entreprennent dès les premiers symptômes de rhume : effectuer des irrigations coliques et des lavements pour en éliminer la cause. Des jus de fruits et un jeûne d’un jour ou deux – pendant lesquels on ne boira que de l’eau et des jus de fruits – se révèleront très efficace pendant cette période de nettoyage.

Un régime à base d’aliments crus et de jus crus, et une hygiène interne scrupuleuse, tout particulièrement du côlon, sont sans contexte les meilleurs moyens de prévenir l’accumulation de toxines et la formation de mucus.

obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS Empty Re: NORMAN WALKER – VOTRE SANTÉ PAR LES JUS FRAIS DE LÉGUMES ET DE FRUITS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum