Eternel Retour De Nietzsche.

Aller en bas

Eternel Retour De Nietzsche. Empty Eternel Retour De Nietzsche.

Message par debbie le Dim 9 Déc - 22:49

Voila une Pensée Profonde a analyser.......


Nietzsche avait eu la vision de l'Eternel Retour de toutes choses ; parce que l'Éternel Retour n'était pas une idée, une théorie née d'une base rationnelle, mais une révélation, comme lui-même le déclare. Une idée qui vint soudainement, d'en haut, ou des profondeurs, et qui explosa dans le centre de son être. Ce que Nietzsche dut faire ensuite, c'est lutter pour que cette révélation ne se transforme pas en religion, et lui, en prophète, ou en possédé. Il voulut étudier à l'Université de Vienne les mathématiques supérieures et la physique pour habiller cette idée avec des vêtements prestigieux, et compréhensibles. Lou Salomé, cette femme extraordinaire, si belle, amour spirituel de Nietzsche et de Rilke, révèle dans une lettre que « Nietzsche retournait sans cesse à son idée erronée de trouver une base scientifique irréductible à son idée, au moyen d'études de physique et de la théorie des atomes. Il voulait étudier les sciences à l'Université de Vienne ou de Paris. Ensuite, et seulement après de nombreuses années de silence absolu, il voulait revenir parmi les hommes comme le Docteur de l'Éternel Retour... » Nietzsche dit1 : « L'idée de l'Éternel Retour, cette formule suprême de l'affirmation, la plus haute qui se puisse concevoir, date du mois d'août 1881. Elle est jetée sur une feuille de papier avec cette inscription : « A six mille pieds par delà l'homme et le temps. Je parcourais ce jour-là la forêt, le long du lac de Silvaplana ; près d'un formidable rocher qui se dressait en pyramide, non loin de Surlei, je fis halte. C'est là que cette idée m'est venue ». Et Lou Salomé écrit, au début de sa lettre : « Elles sont pour moi inoubliables, ces heures au cours c'est-à-dire, quelque chose dont la vérification et la preuve lui causaient de l'horreur ; il parlait à mi-voix, avec tous les signes de la terreur la plus profonde ». Toujours, depuis ma première lecture de Nietzsche, ce qui m'a le plus impressionné et que je devais conserver en moi, c'est sa  conception de l'Eternel Retour, et je me suis efforcé d'arriver à la comprendre, sans y parvenir pleinement. (Mais Nietzsche lui-même y est-il parvenu ?) Certes, je savais que cette doctrine n'avait rien à voir, ni avec la métempsycose, la réincarnation, ni avec le dogme de la résurrection de la chair, même si on pouvait commettre l'erreur de les y relier. Une sensation précise m'a poursuivi, que là se cache quelque chose de fondamental, capté d'une façon entièrement nouvelle, jusqu'alors jamais pénétré de cette manière, et qui devra être actualisé, même au risque de souffrir d'une pareille épouvante. Nietzsche a tenté de donner une base scientifique à sa révélation, et ce, comme nous le dit Lou Salomé, en étudiant la physique des atomes. Mais à la fin du dix-neuvième siècle desquelles il me confia pour la première fois cette pensée, comme un secret,on n'avait pas encore pénétré dans cet univers fantasmagorique de la physique subatomique et quantique, qui devrait rendre possible,  selon nous, un retour de l'Eternel Retour. Chose qui nous paraît urgente, car l'essence de sa révélation n'a jamais été approchée. Tout là-haut, l'aigle continue à tracer ses cercles.
Bruno Dietsch " L' éternel retour."


Dernière édition par oursagora le Mer 12 Déc - 8:34, édité 1 fois
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

Eternel Retour De Nietzsche. Empty Eternel Retour De Nietzsche.

Message par debbie le Mar 11 Déc - 15:06

C'est ainsi qu'il tente d'exposer sa révélation de Sils-Maria : «La quantité de force à l'ouvrage dans l'univers est déterminée, elle n'est pas infinie. Par conséquent, le nombre de positions, de variations, de combinaisons et de développements de cette force est certainement énorme et pratiquement incalculable, mais toujours déterminé et jamais infini. C'est-à-dire, cette force est éternellement égale et éternellement active ; parce que le temps dans lequel se développe cette force est indéfini. Jusqu'à l'instant présent elle a déjà parcouru une durée indéfinie, et donc, tous les développements possibles de ladite force se sont déjà effectués. Par conséquent, tous les développements momentanés doivent être des répétitions. Ainsi donc, ce que cette force produit et ce qui naît d'elle, et ainsi de suite dans le futur et dans le passé, tout cela a déjà existé un nombre infini de fois, dans la mesure où l'ensemble de toutes les forces reproduit ses évolutions. »' « En d'autres temps on croyait qu'à l'activité indéfinie dans le temps correspondait une force infinie, inextinguible. Maintenant on pense que la quantité de force reste la même et qu'elle n'est pas nécessairement infinie. La force est éternellement active, mais elle ne crée pas nécessairement un nombre infini de choses ; elle peut se répéter : telle est ma conclusion. » « Un devenir toujours nouveau jusqu'à l'infini est une contradiction ; cela supposerait une force qui puisse croître jusqu'à l'infini. Mais d'où pourrait venir une telle force ...Il faudrait qu'elle ait commencé à un moment donné et elle devrait cesser à un moment donné. La conception d'un commencement est absurde, parce qu'elle supposerait un état d'équilibre de la force. Si elle était ou avait été en équilibre, cet état devrait être étemel. S'il y avait eu un moment où les forces eussent été en état d'équilibre parfait, cet état durerait encore... Il n'y a pas de variations à l'infini, éternellement nouvelles, mais un cercle d'un nombre déterminé de variations qui se répètent sans cesse ; l'activité est éternelle ; le nombre de produits et de systèmes de forces est fini. »' « Tout est nécessairement déjà survenu, parce que le temps a déjà duré une éternité, il n'y a plus de nouvelles possibilités, et tout a déjà existé un nombre infini de fois. » > « A partir de chaque instant en comptant vers le passé on trouve toujours un temps infini. » « Si le monde avait une fin, celle-ci aurait déjà été attrepos durant lequel le monde aurait véritablement eu l'être, ne fôt-ce que pour un moment, c 'en serait fait du devenir ! » ! « Gardons-nous d'attribuer à ce cercle des choses des tendances, une fin, ou de le considérer, suivant nos besoins, comme stupide, ennuyeux, etc... Certainement que nous pouvons y voir aussi bien le degré suprême de l'irrationalité que tout le contraire ; mais nous ne pouvons pas le mesurer suivant un critère de rationalité ou d'irrationalité, puisque ces prédicats ne sont pas d'application universelle... Le mouvement circulaire ne s'est pas formé après coup ; c'est la loi primordiale. Le chaos du tout, comme négation de toute finalité, n'est pas en contradiction avec l'idée d'un mouvement circulaire ; ce dernier est simplement une nécessité aveugle, sans aucune sorte de finalité formelle, éthique ou esthétique. Il n'y a aucune intention, ni dans la partie, ni dans le tout... Il ne faut pas penser que le tout ait tendance à réaliser certaines formes, qu'il veut être plus beau, plus parfait, einte. S'il pouvait y avoir pour le monde un état définitif, il aurait également été atteint. S'il y avait un état permanent et un plus compliqué. Tout ça c'est de L' antropomorphisme...' Tout est répétition : Sirius et l'araignée, et tes idées en ce moment, et cette pensée que tu formules maintenant comme quoi "tout est répétition." » « Le monde entier est la cendre d'innombrables êtres vivants, et l'ensemble de ce qui est vivant, même si ce n'est qu'une infime partie du tout, a déjà vécu en d'autres temps et vivra de nouveau. Si nous admettons un temps éternel nous devons admettre un mouvement édans ia suite indéfinie du temps» ces forces auraient diminué jusqu'à leur annihilation complète. Le monde des forces ne rencontre pas le moindre repos, car dans le cas contraire ce repos aurait déjà été atteint et l'horloge de l'existence se serait arrêtée. Par conséquent, le monde des forces n'est jamais en équilibre ; il n'a pas un seul moment de repos ; la quantité de force et de mouvement reste toujours égale. N'importe quel état que ce monde puisse atteindre, il l'a assurément déjà atteint, et pas rien qu'une fois, mais avec un nombre infini de répétitions. Ainsi l'instant présent a déjà eu lieu dans un autre temps et il reviendra, avec la même distribution de forces ; et il en va de même de l'instant précédent et de l'instant suivant. Homme ! toute ta vie est pareille à une horloge à sable, qui se renverse sans cesse, avec toujours le même sable qui s'écoule, le temps d'une minute, pendant laquelle toutes les conditions qui déterminent ton existence reviennent dans l'orbite du temps. Et tu rencontreras à nouveau chacun de tes amis et de tes ennemis et chaque espoir et chaque erreur, et chaque brin éternel de la matière. » « Qui que tu sois, étranger aimé, que je rencontre pour la première fois, livre-toi à l'enchantement de cette heure et du silence qui nous entoure de toutes parts, et laisse-moi te parler d'une pensée qui s'élève devant moi pareille à une étoile et qui voudrait jeter sa lumière sur toi comme sur tout autre, parce que telle est la mission de l'étoile. » «Le monde des forces ne souffre pas la moindre diminution, car dans le cas contraire, d'herbe, et chaque rayon de lumière, et toute la multitude des objets qui t'entourent. Cet anneau dont tu es un petit maillon, éternellement reviendra briller. Et dans le cours de chaque vie humaine il y aura toujours une heure où, d'abord un seul, puis beaucoup, puis tous, seront illuminés par l'idée la plus f puissante de toutes, l'idée de l'Eternel Retour de toutes choses : ce sera pour l'humanité l'Heure du grand Midi."
Bruno Dietsch " L' éternel retour."


Dernière édition par oursagora le Mer 12 Déc - 8:37, édité 1 fois
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

Eternel Retour De Nietzsche. Empty Re: Eternel Retour De Nietzsche.

Message par debbie le Mar 11 Déc - 18:07

L'ermite poursuit : « Ma doctrine est la suivante : vis de façon à désirer vivre une nouvelle fois ! Tu vivras toujours une autre fois ! La question à te poser sur tout ce que tu entreprends, c'est : est-ce que cela est de telle nature que je voudrais le faire pour une éternité ? Imprimons le sceau de l'éternité sur notre vie ! Tu sens que doit arriver l'heure des adieux, et peut être bientôt, et le crépuscule de ce sentiment illumine ton bonheur. Ne néglige pas ce témoignage que tu aimes la vie et que tu t'aimes toi-même en aimant la vie comme tu l' as vécue et comme elle t'as traité, et que tu aspires à l'éterniser. Mais n'oublie pas que le périssable entonne sa chanson et qu'en entendant la première strophe tu meurs presque de nostalgie à l'idée que tout pourrait passer pour toujours. »' «Tu crois que tu disposeras d'un long repos avant ta renaissance ? Eh bien, tu te trompes ! Entre le dernier instant de ta conscience et le premier reflet de la nouvelle vie il n'y a pas d'espace pour le temps ; c'est comme un éclair. L'intemporalité et la suc - cession s'allient l'une à l'autre dès que dis - paraît l'intellect. » «Etes-vous préparés? Vous devez avoir traversé tous les degrés du scepticisme et vous être baignés avec délice dans les eaux du torrent ; sinon vous n'avez aucun droit à cette idée. Une vallée entre des glaces dorées et un ciel pur... »
Bruno Dietsch " L' éternel retour."
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

Eternel Retour De Nietzsche. Empty L' Eternel Retour De Nietzsche.

Message par debbie le Ven 31 Mai - 1:15

Que pensez en définitive de cet éternel retour des choses......
J' ai bien ma petite idée.

Nietzsche cogitait beaucoup........
Trop sans doute pour finir, entre autres, dans la folie pure.
Me reste a présent a découvrir ce qu' il cachait.......

Car cette idée me trotte la téte !
Si mettons vous aviez le meme sentiment que moi n' hésitez surtout pas......
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

Eternel Retour De Nietzsche. Empty Re: Eternel Retour De Nietzsche.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum