Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

le dieu cosmique .

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

le dieu cosmique . Empty le dieu cosmique .

Message par debbie le Jeu 1 Déc - 1:28

introduction .


source pére festugiére .



ce n' est pas que le nom d' hermés couvre un vrai systéme de philosophie , un ensemble de vues nouvelles et cohérentes sur dieu , le monde et l' homme . sans doute les traités du corpus hermeticum , l' asclépius latin et les extraits hermétiques de stobée prennent ils habituellement ces thémes pour objet . sans doute aussi y trouve t on ca et la des bribes de doctrine plus technique . mais il est assez visible dans ces morceaux que l' auteur se borne a répéter une lecon plus ou moins bien comprise et qu' il est parfaitement incapable de penser par lui meme . quand il aborde un probléme un peu difficile , quand il veut savoir , par exemple , si l' exercice de l' intelligence implique un patir , il n' aboutit qu' a un galimatias tout a fait inintelligible . " c' est en vain que l' hermétiste se donne de grands airs : comme dit le proverbe , il a entendu sonner les cloches , mais il ne sait pas ou elles pendent ." on ne doit donc pas demander au trismégiste une philosophie digne de ce nom . et , si méritoire qu' en soit l' effort , il serait vain de refaire l' exposé des enseignements hermétiques sur dieu , le monde , l' homme , la morale et la religion . car ou bien on se trouve en présence de doctrines qui n' offrent aucune originalité , mais sont devenues , depuis l' éclectisme , le bien commun de toutes les sectes ou , pour parler plus justement encore , le bien commun de l' école : nous sommes , ne l' oublions pas , a l' age des manuels scolaires , et plus d' un passage des hermetica témoigne de l' influence de ces écrits . ou bien ces doctrines hermétiques sont diverses et inconciliables parce que l' auteur , souvent dans un meme traité , ne fait que suivre les grands courants de l' époque , lesquels ne s' accordent point . or c' est la justement que réside l' intérét de la littérature hermétique . dans la mesure meme ou il n' est pas original , le trismégiste sert de témoin . il renseigne sur la diffusion depuis le premier siécle de notre ére . il porte témoignage sur les courants qui se partagent la pensée religieuse de l' époque gréco - romaine .

or cette pensée religieuse , d une maniére générale , est dominée par deux tendances , qu on peut dire une tendance optimiste et une tendance pessimiste .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty le dieu cosmique .

Message par debbie le Jeu 1 Déc - 12:46

introduction .


source pére festugiére .



la premiére tendance , optimiste , considére le monde comme beau : il est essentiellement un ordre . la région sublunaire elle meme manifeste cet ordre , par le retour des saisons , par la configuration harmonieuse de la terre et l' équilibre qui s' y fait entre les quatre éléments qui la composent , par la structure admirable des étres vivants et en particulier de l' homme , par la subordination naturelle des plantes et des animaux a l' homme . mais l' ordre apparait surtout dans la région du feu ou de l' éther qui se trouve au - dessus de la lune . la subsistent les astres , les planétes d' abord , dont les cercles concentriques se meuvent selon des mouvements complexes mais réguliers , puis les astres fixes , attachés a la voute supréme du ciel . un tel ordre suppose un ordonnateur : c' est la , pour l' hermétiste , une vérité d' évidence . en sorte que la vue du monde conduit naturellement a la connaissance et a l' adoration d' un dieu démiurge du monde .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Jeu 1 Déc - 17:34

introduction .


source pére festugiére .




dans la seconde tendance , pessimiste , le monde est considéré comme mauvais . le désordre y domine , du fait de ce désordre initial et foncier que constitue , chez l' homme , la présence d' une ame immortelle , originellement pure et divine , dans un corps matériel , corruptible et souillé de par son essence meme . le dévot du dieu cosmique portait son regard sur l' ensemble de l' univers : et comme il y voyait surtout de l' ordre , il estimait que les désordres de la terre se résorbent dans l' ordre , qu' ils en font en quelque sorte partie , qu' ils en sont eux aussi un élément nécessaire . car il n' y a point d' ordre sans multiplicité , et il n' y a point de multiplicité sans diversité . l' ordre implique l' existence des contraires , il implique donc le mal , contraire du bien . le dualiste porte son regard sur soi meme : et comme il se voit profondément divisé , comme il sent en lui un divorce radical entre le corps et l' ame , la matiére et l' esprit , ce désaccord intime lui fait conclure que le désordre est partout , que rien dans le monde n' est bon . dés lors , le dieu qu' il concoit ne peut avoir aucun rapport avec le monde . il ne peut étre directement le créateur du monde . il ne peut avoir , comme fonction premiére , de régir le monde . bien au contraire , ce dieu sera infiniment éloigné , infiniment au - dessus du monde . il sera hypercosmique . entre lui et le monde , on supposera toute une série d' intermédiaires , et c' est a l' un de ces intermédiaires que sera due , en propre , la formation de l' univers concret . d' autre part , pour atteindre ce dieu hypercosmique , on ne pourra plus passer par le monde . loin de la , il faudra fuir tout ce qui est matiére ; et la vue du ciel lui meme , puisqu' il est fait de matiére , ne sera d' aucun fruit pour la vraie religion .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Jeu 1 Déc - 20:45

introduction .


source pére festugiére .




voila les deux tendances entre lesquelles se répartissent les écrits philosophiques de l' hermétisme . courant optimiste , avec des morceaux empruntés a la tendance dualiste , l' asclépius dans l' ensemble , certains morceaux a stobée . courant pessimiste , certains morceaux de l' asclépius et le fond de stobée ( koré kosmou ) . or elles ont l' une et l' autre une longue histoire ; et , plutot que de m' essayer , une fois de plus , a décrire l' hermétisme comme un systéme bien lié , plutot aussi que de me perdre dans la recherche , assez vaine , des sources grecques , juives , égyptiennes ou iraniennes des doctrines de trismégiste , j' ai cru qu' il valait la peine de retracer cette histoire . cette étude a donc pour objet la religion du dieu cosmique , cependant
. on se meut la sur un terrain solide . qu' il s agisse de l' une ou l' autre tendance , nous ne manquons pas de textes qui permettent de reconnaitre comment les idées se sont formées , comment elles se sont transmises durant la période hellénistique , comment enfin elles ont constitué le milieu ou l' hermétisme a pu prendre naissance .

la source commune de ces deux courant est platon , qui peut bien étre dit le pére de la philosophie religieuse hellénistique . dans l' oeuvre immense de ce sage , il est aisé de discerner un double mouvement .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Jeu 1 Déc - 21:36

introduction .


source pére festugiére .



il y a d' abord , c' est le plus apparent , un mouvement dualiste . au monde de l' intelligible , immuable et divin , s' oppose radicalement le monde du sensible , ou tout change et se corrompt . l' ame est enchainée dans le corps comme dans une prison . par suite , tout l' effort du sage consiste a se délivrer du corps ; la vie est une méditation de la mort , une préparation a la mort , puisque la mort sépare les deux termes antagonistes , qu' elle rend a l' ame sa liberté , qu' elle lui permet de remonter a dieu . la matiére , dans cette conception , a valeur de réalité positive et comme le principe mauvais , qui résiste positivement a l' intellect divin , qui en entrave l' efficace dans les démarches de la conduite humaine et dans le gouvernement de ' univers . le mal est en lutte contre le bien : il faut donc échapper au mal et , par suite , au régne de la matiére . " fuir , d' ici bas , la haut " , telle pourrait étre la devise de ce platonisme dualiste , le plus connu , le plus influent sous l' empire a partir du deuxiéme siécle .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Jeu 1 Déc - 22:03

introduction .


source pére festugiére .



mais il y a un autre platonisme , celui des derniers écrits , du timée et des lois . dans ces écrits , il n' y a plus une opposition radicale du sensible a l' intelligible . le monde concret est relié aux idées par l' intermédiaire de l' ame . en effet , ce monde , tel un grand étre vivant , est doué de mouvement autonome : ce qui suppose une ame . et le mouvement du monde , du moins dans la région céleste , est un mouvement régulier , qui manifeste un plan , une raison : ce qui suppose que l' ame motrice de l' univers est une ame intelligente . de fait , l' intellect du monde contemple le bel ordre idéal , et c' est en vertu de cette contemplation qu' il imprime a l' univers un mouvement ordonné . dés lors , le monde est vraiment un ordre , un kosmos . certes , le désordre y trouve place : non plus cependant comme un mal essentiel , mais seulement comme un moindre bien . dés la qu' il n' y a point d' ordre sans étres multiples , donc limités , ni sans étres divers , donc plus ou moins riches de bien , il s' ensuit nécessairement qu' a ne considérer qu' une partie de l' ensemble on y découvre des défauts de bien , des désordres : mais c' est qu' on ne considére qu' une partie ; on n' a pas regard au tout . si l' on s' efforce d' embrasser d' une seule vue tout l' ensemble , le désordre désormais s' efface , il trouve son explication dans l' ensemble , il se résorbe dans l' ordre . " avoir toujours regard au tout " : telle sera donc la maxime de cette sagesse volontairement optimiste . dans son dernier fond , cette doctrine dérive d' une certaine conception de la matiére . pour le dualiste , la matiére était une réalité postive , qui résistait effectivement au bien . dans cette conception en revanche , la matiére n' est qu' une limite , le lieu extréme ou l' efficace de l' intellect divin trouve son point mort . et pourquoi l' action du bien se voit elle ainsi limitée ? c' est qu' en définitive , si l' intellect veut former un ordre , il doit produire des étres limités , distincts de lui et différents les uns des autres : il doit donc faire appel a un principe autre que lui , a un principe de multiplicité , de dissemblance : ce principe , c' est la matiére . a coté de la nécessité de l' intellect , il y aura donc une nécessité de la matiére : mais ces deux termes ne sont plus en lutte ouverte . en fin de compte , c' est l' intellect qui l' emporte .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 0:36

introduction .


source pére festugiére .




cette doctrine a donné lieu a une philosophie religieuse dont on peut suivre la genése et l' évolution de platon a l' hermétisme , en passant par aristote , le stoicisme , la philosophie éclectique de cicéron , du de mundo et de philon . a partir du premier siécle avant notre ére , c' est a dire a partir de l' heure ou la philosophie sort des sectes proprement dites pour se divulguer dans ce qu' on peut nommer déja la " classe de philosophie " et ou elle devient , dés lors , l' un des éléments obligés de la culture de l' élite , cette doctrine religieuse est le bien commun de tout homme qui pense , dans la mesure ou il veut accorder sa raison avec sa foi , sa conception de l' univers avec son besoin d' adorer et de se relier au divin . si , dans l' étude de ce mouvement , je me suis arrété a philon , ce n' est pas que philon en marque le dernier terme , mais au contraire qu' aprés philon tous les auteurs , ou presque , du temps des premiers césars en subissent plus ou moins l' influence . traiter de sénéque , de pline l' ancien , de dion chrysostome , d' epictete , m' eut conduit a d' interminables redites sans apporter rien de neuf . en outre , par son éclectisme meme , par le mélange qu' on voit sans cesse en ses ouvrages du dualisme platonicien et du monisme stoicien , philon porte témoignage sur les tendances diverses du milieu alexandrin ou ont du naitre les écrits hermétiques ; il prépare ainsi a les mieux entendre .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 1:38

introduction .


source pére festugiére .



cette doctrine a donné lieu a une sagesse , qui trouve son expression la plus parfaite dans marc - auréle . si toute sagesse consiste a s' oublier dans la contemplation et le service d' une cité divine qui nous dépasse , qui durera encore quand nous ne serons plus , et dont l' excellence rehausse la valeur des actes médiocres que nous accomplissons pour elle , il est juste de déclarer que la religion du dieu cosmique fut éminemment une sagesse . le sage contemple l' ordre de l' univers , et la vue de ce bel ordre lui fait oublier sa misére . il ne se considére que comme partie du tout ; il se garde bien de prétendre a la perfection du tout ; loin de se plaindre de ce qu' on ne lui ait pas donné davantage , il remercie de ce qu' il a recu et se tient pour satisfait s' il a pu contribuer au bonheur de l' ensemble . plotin , dans son traité contre les gnostiques , a sur ce point des pages admirables qui sont comme le testament de la sagesse paienne .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 13:46

introduction .


source pére festugiére .



cette doctrine enfin a donné lieu a une mystique . la vue du ciel étoilé a toujours exercé sur l' homme ancien , qui est un homme du midi , une influence profonde . quand , a la jouissance de ce spectacle , naturellement admirable , l' on a pu ajouter l' idée que la marche des corps célestes dénotait une pensée , quand aussi , depuis l' epinomis , les philosophes ont enseigné que ces astres visibles étaient eux memes des dieux , non pas sans doute le dieu supréme , mais des étres divins de second ordre qui faisaient cortége a ce grand monarque , le sentiment esthétique s' est enrichi d' une vue scientifique du monde et il s' est accordé aux besoins religieux de l' ame humaine . ainsi est né le mysticisme astral , qui inspira les écrits de manilius par exemple , de vettius valens , de ptolémée . par la contemplation du ciel , l' homme quitte sa propre infortune , il se réfugie dans un monde meilleur , ou tout n' est qu' ordre et beauté . davantage , il communie avec ces étres divins en vertu de la parenté qui relie son ame a la leur . et ainsi , bien que fixé encore a la terre , il participe au gouvernement du monde et vit dés ici - bas de la vie des dieux . je ne pouvais tout dire en cette étude , et me suis donc borné a l' aspect philosophique de la religion cosmique .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 18:30

introduction .

source pére festugiére .


en outre , les textes hermétiques qui s' inspirent de cette doctrine ne sont pas proprement mystiques ; ils ne conduisent pas a l' extase , a la fusion compléte de l' étre humain avec dieu . s' ils admettent , comme toute la pensée religieuse hellénistique , l' origine divine de l' ame , ils ne font pas de celle ci la parente , la compagne des astres . c' est dans l' autre courant , le courant dualiste , qu' il est parlé de déification , d' entrée en dieu : ici on se borne le plus souvent a développer le théme de la connaissance de dieu par la vue du monde ; l' homme religieux contemple l' univers , il l' admire , et cette admiration le porte a reconnaitre le créateur et a l' adorer .

ces textes hermétiques ne proposent pas non plus une sagesse , sinon dans le sens trés large ou la religion du dieu cosmique méne nécessairement a la piété . ils n' enseignent pas a servir la cité divine . on n' y trouve nulle part l' accent de marc - auréle , ni la fiére assurance de plotin quand il défend , contre les gnostiques , le sérieux , la gravité , la noble et pure austérité de la sagesse paienne .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 18:50

introduction .


source pére festugiére .



je pouvais donc me contenter de décrire les idées religieuses qui ont servi de base a cette mystique et soutenu ces principes de conduite morale . aprés une introduction sur les ouvrages philosophiques du trismégiste , sur le genre littéraire auquel ils appartiennent , enfin sur les traités qui décélent plus particuliérement l' influence du courant optimiste , je suis l' histoire de la religion du monde depuis sa naissance jusqu' a l' hermétisme . comme les deux courants , optimiste et pessimiste , ne prennent toute leur valeur que si on les confronte , la conclusion générale a été renvoyée a la fin de l' étude , ou je porterai un jugement d' ensemble sur la philosophie religieuse hellénistique .

on s' étonnera peut étre que , dans cette histoire , je n' aie pas fait plus de place a posidonius . c' est que les travaux les plus récents sur ce philosophe ne permettent plus guére de distinguer ce qu' il faut lui laisser en propre . en outre , il apparait chaque jour davantage que bien des doctrines attribuées jusqu' ici a posidonius sont en réalité plus anciennes . la chose est sure en tout cas pour notre sujet . il se peut que tel auteur du premier siécle , cicéron par exemple ou l' auteur du de mundo , emprunte a posidonius ; mais posidonius a son tour emprunte a platon ou aux stoiciens , il ne constitue qu' une étape . dans l' ignorance ou nous sommes du vrai posidonius , puisque nous avons au moins la certitude que la religion du monde lui est bien antérieure , il n' a pas semblé nécessaire d' ajouter un chateau de cartes a tous ceux qu' on a batis déja . au surplus je me sens peu de gout pour ces constructions fragiles .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 19:11

introduction .


source pére festugiére .



qu' on me permette , pour finir , une remarque .

le mot de religion , dans cette étude , ne doit pas s' entendre a la lettre . la religion du dieu cosmique n' a jamais impliqué de culte . elle n' a point connu de temple ou d' images . ou plutot son temple était l' univers ; ses images , les astres du ciel . et si l' auteur de l' epinomis a vraiment essayé de substituer le culte des astres au culte des dieux civiques , on doit reconnaitre qu' il a échoué . il n' y aura de religion cosmique , au sens strict , qu' au troisiéme siécle de notre ére avec la religion du dieu soleil qui , elle , comportera des sanctuaires et des images . mais l' introduction de ce culte solaire est tout indépendante de l' hermétisme et du mouvement philosophique qui l' a précédé . pour l' époque qui nous intéresse , il ne s' agit que d' une attitude religieuse . et encore cette attitude ne se rencontre t elle que dans l' élite . elle suppose certaines connaissances astronomiques , une vue d' ensemble de l' univers . lors meme qu' elle revét un aspect banal et populaire , comme dans les écrits d' hermés , elle se ressouvient de ses origines savantes .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 21:01

les hermética .


source pére festugiére .



la nature composite du corpus hermeticum se découvre mieux encore si l' on examine la forme littéraire de chaque traité . il convient donc de décrire briévement ces opuscules . je ne vise pour l' instant qu' a les situer en les rattachant a un genre connu . dans le chapitre suivant , j' analyserai plus en détail , le logos hermétique d' enseignement .

c' est un récit de vision et de mission , a la premiére personne évidemment . au cours de la vision , il y a bien apparence de dialogue , mais ces bréves répliques s' insérent dans le récit : le nous se montre au prophéte , lui parle et celui ci répond . la vision achevée , le prophéte rapporte , toujours a la premiére personne , comment il a entrepris sa mission d' apotre et quel effet eut cette mission . il conclut par un hymne au dieu nous . le ton est celui d' un dévot inspiré , d' un évangéliste préchant une religion nouvelle ; la doctrine est toute gnostique . ce logos ressortit tout ensemble a l' arétalogie et a la littérature apocalyptique .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Ven 2 Déc - 22:40

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .



1) dieu visible en sa création .

voici d' abord ce qui nous sert de point de départ a notre étude :

si donc tu veux voir dieu , considére le soleil , considére le cours de la lune , considére l' ordonnance des astres . qui est celui qui en maintient l' ordre ? tout ordre en effet suppose une délimitation quant au nombre et au lieu . le soleil , dieu supréme parmi les dieux du ciel , lui a qui tous les dieux célestes cédent le pas comme a leur roi et dynaste , le soleil donc avec sa taille immense , lui qui est plus grand que la terre et la mer , supporte d' avoir au - dessus de lui , accomplissant leur révolution , des astres plus petits que lui meme . qui révére t il ou qui craint il , mon enfant ? tous ces astres qui sont dans le ciel n' accomplissent ils pas , chacun de son coté , une course semblable ou équivalente ? qui a déterminé pour chacun d' eux le mode et la longueur de sa course ? voici l' ourse , qui tourne autour d' elle meme , entrainant dans sa révolution le ciel entier : qui est ce qui posséde cet instrument ? qui est ce qui a enfermé la mer dans ses limites ? qui est ce qui a assis la terre sur son fondement ? car il existe quelqu' un , o tat , qui est le créateur et le maitre de toutes ces choses . il ne se pourrait en effet que ou le lieu ou le nombre ou la mesure fussent observés avec soin indépendamment de celui qui les a créés . car tout bon ordre suppose un créateur , seule l' absence de lieu et de mesure n' en suppose pas . mais ceci meme n' est pas sans maitre , mon enfant . et en effet , si l' inordonné existe , déficient , il n' en obéit pas moins au maitre qui ne lui a pas encore imposé le bon ordre .



debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 0:42

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .

source pére festugiére .



plut au ciel qu' il te fut donné d' avoir des ailes et de t' envoler vers l' air , et la , placé au milieu de la terre et du ciel , de voir la masse solide de la terre , les flots répandus de la mer , les cours fluents des fleuves , les mouvements libres de l' air , la pénétration du feu , la course des astres , la rapidité du ciel , son circuit autour des memes points ! oh ! que cette vue est la plus bienheureuse , enfant , quand on contemple en un seul moment toutes ces merveilles , l' immobile mis en mouvement , l' inapparent se rendant apparent au travers des oeuvres qu' il crée . tel est l' ordre du monde , et tel , le monde de cet ordre .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 2:36

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .



1) dieu visible en sa création .



contemple en outre par moi le monde soumis a ta vue , et considére attentivement comme il est beau , corps sans souillure et dont rien ne dépasse l' antiquité , éternellement dans la force de l' age , et jeune , et toujours plus florissant . vois aussi la hiérarchie des sept cieux , formés en bon ordre suivant une disposition éternelle , remplissant chacun par une course différente l' éternité . vois toutes choses pleines de lumiére sans qu' il y ait de feu nulle part : car l' amitié et la combinaison des contraires et les dissemblables est devenue lumiére , répandue en bas par l' énergie du dieu qui est générateur de tout bien , chef et conducteur du bon ordre entier des sept cieux . vois la lune qui court en avant de tous ces cieux , instrument de la vie physique , transformant la matiére d' ici - bas . vois la terre , sise au milieu du tout , bien établie comme fondement de ce monde si beau , nourrice qui alimente les créatures terrestres . considére encore combien est immense la multitude des vivants immortels , immense celle des mortels , et vois , les séparant les uns des autres , immortels et mortels , la lune poursuivant sa ronde . tout est plein d' ame , tous les étres sont en mouvement , les uns dans le ciel , les autres sur la terre , et ni ceux qui doivent étre a droite ne vont a gauche , ni ceux qui doivent étre a gauche ne vont a droite , ni ceux qui doivent étre en haut ne vont en bas , ni ceux qui doivent étre en bas ne vont en haut . que tous ces étres aient été produits , trés cher hermés , tu n' as plus besoin de l' apprendre de ma bouche : ce sont des corps en effet , ils ont une ame , et ils sont mus . or tous ces étres ne peuvent converger en un étre unique sans quelqu' un qui les assemblke . il faut donc qu' un tel assembleur existe et qu' il soit absolument unique .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 3:24

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source ,pére festugiére .


1) dieu visible en sa création .



iras tu dire maintenant : " dieu est invisible ?" ne parle pas ainsi : qui est plus manifeste que dieu ? il n' a tout créé que dans le seul dessein de se montrer a toi a travers tous les étres . c' est la le bien de dieu , le pouvoir miraculeux de dieu , de se manifester lui meme a travers tous les étres . car il n' y a rien d' invisible , meme parmi les incorporels . l' intellect se rend visible dans l' acte de penser , dieu dans l' acte de créer .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 4:07

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .



1) dieu visible en sa création .



dieu , lui , enveloppe tout et pénétre tout : car il est énergie et puissance . et il n' y a rien de difficile a concevoir dieu , mon enfant . et si tu veux meme le contempler , vois le bel arrangement du monde et la belle ordonnance de cet arrangement . vois la nécessité qui préside a tout ce qui s' offre a notre vue , et la providence qui régle les choses du passé et celles qui se produisent aujourd' hui . vois comme la matiére est toute remplie de vie . vois ce dieu immense en mouvement avec tous les étres qu' il contient , bons et beaux , les dieux , les démons , les hommes . - mais tout cela , o pére , ce sont des énergies - admettons donc qu' il n' y ait la que des énergies , mon enfant : par qui donc ces énergies sont elles mises en acte ? par un autre dieu ? ne vois tu pas que , tout comme sont parties du monde le ciel , l' eau , la terre et l' air , de la meme maniére sont membres de dieu la vie , l' immortalité , la nécessité , la providence , la nature , l' ame , et l' intellect , et que c' est la permanence de tout cet ensemble qu' on nomme le bien ? et il n' est donc plus rien , ni dans les choses actuelles , ni dans les choses du passé , ou dieu ne soit présent . - dieu est donc dans la matiére , o pére ? - suppose , mon enfant , que la matiére existe séparée de dieu , quel lieu vas tu lui assigner pour sa part ? et que crois tu qu' elle soit d' autre qu' une masse confuse , aussi longtemps qu' elle n' est pas mise en oeuvre ? et si elle est mise en oeuvre , par qui l' est elle ? car les énergies qui opérent sont , nous l' avons dit , parties de dieu . par qui donc sont vivifiés tous les étres vivants ? par qui sont immortalisés les étres immortels ? qui produit le changement dans les étres changeants ? que tu parles de matiére ou de corps ou de substance , sache que ces choses aussi sont elles memes énergies de dieu , énergie de la matiére la matérialiaté , énergie des corps la corporeité , énergie de la substance la substantialité : et dieu est ceci , le tout . dans le tout il n' y a rien que dieu ne soit pas . dés lors aucun de ces prédicats , grandeur , lieu , qualité , figure , temps , ne peut étre attribué a dieu : car dieu est tout ; et le tout pénétre toutes choses et enveloppe toutes choses .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 4:18

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .



1) dieu visible en sa création .



celui ci , l' inengendré=dieu - souverainement puissant , un et seul , est réellement sage en toutes choses , parce qu' il n' a rien qui lui soit antérieur : il est donc le premier et dans l' ordre du nombre , et dans l' ordre de la grandeur , et par la variété des étres qu' il crée , et par la continuité de sa création . en outre , les étres venus a l' étre sont visibles , mais lui est invisible : c' est pourquoi justement il crée , afin de se rendre visible . il crée donc tout le temps : en conséquence il est visible . voila ce qu' il faut concevoir , et dés lors admirer , et , ceci fait , s' estimer bienheureux , puisqu' on a connu le pére .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 20:36

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .


1) dieu visible en sa création .



il y a cette différence entre l' intelligence discursive et l' intellect intuitif que notre intelligence parvient seulement , a force d' application , a saisir et a discerner le caractére de l' intellect du monde , et ce n' est qu' ensuite , une fois appréhendé le monde , qu' elle s' éléve a la connaissance de l' éternité et des dieux supracosmiques . c' est par le biais qu' il nous est donné , a nous hommes , de voir , comme a travers un brouillard , les choses du ciel , autant que le permet la condition de l' esprit humain . sans doute , lorsqu' il s' agit de contempler des objets si hauts , notre puissance de vision est elle resserrée en des limites trés étroites : mais immense , quand elle voit , est la félicité de l' ame connaissante .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Sam 3 Déc - 20:55

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .


2) la veine panthéiste .


quant a dieu , il n' est pas dépourvu de sensation et d' intellection , comme certains le penseront - c' est par un excés de révérence qu' ils blasphément . dieu est pour nous le premier objet de pensée , bien qu' il ne soit pas objet de pensée pour lui meme . car tous les étres qui existent , asklepios , c' est en dieu qu' ils existent , étant faits par dieu et dépendant de la - haut , soit qu' ils exercent leur activité par le moyen des corps , soit qu' ils meuvent par le moyen d' une substance psychique , soit qu' ils vivifient par le moyen d' un souffle , soit meme qu' ils recoivent en eux tout ce qui est mort : et c' est raisonnable . ou plutot , je déclare que dieu ne les contient pas , mais , pour manifester le vrai , qu' il est tous les étres :: il ne se les ajoute pas a lui meme du dehors , c' est lui qui les donne de lui meme et les produit au dehors . ceci donc est la sensation de dieu et l' intellection de dieu : mouvoir toujours tous les étres . et il n' y aura jamais un temps ou quelqu' un des étres sera abandonné de dieu : en effet , quand je dis " quelqu' un des étres " , je veux dire " quelque chose de dieu " ; or dieu contient en lui meme tout ce qui est , et rien n' est en dehors de lui , et lui n' est en dehors de rien .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty le dieu cosmique .

Message par debbie le Dim 4 Déc - 1:09

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .


2) la veine panthéiste .



on a indiqué la difficulté que nous éprouvons a définir d' une maniére un peu précise le dieu cosmique des hermetica , je veux dire ce dieu créateur et maitre du monde que nous atteignons par la contemplation du monde . rappelons que ce dieu cosmique se distingue radicalement du dieu " gnostique " , atteint par la gnose , c' est a dire par une contemplation tout intérieure qui fait abstraction du monde puisque le monde , par définition , est mauvais . sous un aspect , ce dieu apparait comme supérieur au monde , situé au sommet du monde ou meme au dela du monde . sous un autre aspect , ce dieu est immanent au monde ou coextensif au monde , il l' enveloppe et le pénétre : l' on va meme parfois jusqu' a dire qu' il se confond avec le monde , s' il est vrai que tout étre dans le monde , tout étre existant , est partie de dieu . nous allons retrouver cette équivoque en d' autres traités hermétiques .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Dim 4 Déc - 2:10

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .



2) la veine panthéiste .



un traité prend pour théme général le probléme tout scolaire de la sensation et de l' intellection . l' auteur considére ces deux facultés en l' homme , dans le monde et en dieu . quand il en vient a dieu , il affirme d' abord que dieu n' est pas , comme certains le pensent , dépourvu de sensation et d' intellection . loin de la : se confondent en dieu , avec son énergie créatrice qui produit le mouvement universel . tout ce qui donc , dans l' univers , manifeste une énergie quelconque dépend directement de l' énergie , c' est a dire de la sensation - intellection , de dieu lui meme . cet argument pourrait s' entendre en métaphysique aristotélicienne : mais c' est au panthéisme qu' il aboutit chez notre auteur .
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Dim 4 Déc - 2:20

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .


source pére festugiére .


2) la veine panthéiste .



dans un traité , qui offre comme un conspectus de tout l' ensemble des doctrines hermétiques , part de l' idée de dieu : dieu , qui est le pére , s' identifie au bien . quant a l' activité de dieu , qui se confond avec sa volonté et son essence , c' est de vouloir l'existence de tout ce qui existe . ceci encore serait parfaitement légitime dans l' hypothése d' un dieu transcendant . mais l' auteur poursuit : " qu' est ce en effet que dieu , le pére , le bien , sinon l' étre de toutes choses alors meme qu' actuellement elles ne sont pas , que dis je , la propre réalité de tout ce qui est ."
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par debbie le Dim 4 Déc - 2:39

les éléments du mysticisme cosmique dans la littérature hermétique .

source pére festugiére .


2) la veine panthéiste .


un traité , auquel nous avons emprunté déja pour le motif " dieu invisible - visible " , est une révélation sur dieu et le tout , c' est a dire sur dieu considéré dans ses relations avec les étres du devenir , par ces intermédiaires que sont l' éternité , le monde et le temps . dieu , l' éternité , le monde , le temps , le devenir constituent une hiérarchie ou le supérieur produit et enveloppe l' inférieur : ainsi l' éternité est en dieu , le monde dans l éternité , le temps dans le monde , le devenir dans le temps , et tout ensemble chacun des termes supérieurs peut étre dit l' ame du terme immédiatement inférieur ( dieu ame de l' éternité , éternité ame du monde , a la condition de se souvenir que , comme dans le timée , l' ame n' est pas logée dans le corps qu' elle anime , c' est elle au contraire qui l' enveloppe et l' anime de l' extérieur : " tout ce grand corps , dans lequel se trouvent contenus tous les corps , une ame pleine de l' intellect et de dieu le remplit a l' intérieur et l' enveloppe a l' extérieur , vivifiant le tout - a l' extérieur ce vaste et parfait vivant qu' est le monde , a l' intérieur tous les vivants , et , tandis qu' en haut , dans le ciel , elle demeure stable par l' identité , ici - bas , sur la terre , elle produit les variations du devenir."
debbie
debbie

Messages : 1874
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 60
Localisation : avec vous

Revenir en haut Aller en bas

le dieu cosmique . Empty Re: le dieu cosmique .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum