Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les hautes Entités ailées Quête cognitive au royaume des Archanges

Aller en bas

Les hautes Entités ailées Quête cognitive au royaume des Archanges Empty Les hautes Entités ailées Quête cognitive au royaume des Archanges

Message par obsidienne le Dim 24 Jan - 21:08

Les hautes Entités ailées
Quête cognitive au royaume des Archanges
János Darvas


Les Anges se soustraient au regard. Ils ne souhaitent manifestement pas non plus être solidement « cloués » sur des positions déterminées de la topographie céleste. Cela vaut, avant tout pour ceux-là ressentis comme des êtres très sublimes, caractérisés par le nom d’Archange. Les Archanges ont été placés, sur « l’échelle céleste », passablement bas dans maintes doctrines angéliques systématiques de l’Antiquité et du Moyen-Âge, carrément un grade au-dessus des Anges gardiens des êtres humains individuels.
Au-dessus d’eux s’amoncellent, sur des hauteurs étourdissantes, de
puissantes Hiérarchies. Malgré cela, on rencontre dans les textes traditionnels des entités comme Michaël 1, Raphaël ou Gabriel, qui sont caractérisées en tant qu’Archanges — dans la Bible le plus souvent en tant qu’Anges — et par leur être et leur conscience vont jusqu’à atteindre immédiatement la sphère même de la divinité la plus haute et, de là, rapportent les messages aux êtres humains tout en bas. La caractérisation « Archange » (Archangelos) n’apparaît qu’une fois dans un texte biblique, dans le neuvième paragraphe de L’épître de Jude 2 dans le Nouveau Testament, où elle se rapporte à Michaël. En tant que nom d’Ange, seul celui de Gabriel est nommé dans les écrits canoniques du Tenach, la Bible hébraïque, en dehors de Michaël. Raphaël se présente dans le livre pseudo-épigraphique de Tobie — qui n’a été repris que dans le canon catholique —.
Cette Triade, et seulement celle-ci, apparaît plus tard comme un constante, aussi bien dans l’angéologie hébraïque que celle chrétienne. La multiplicité des autres Anges et Archanges et leurs noms qui viennent s’adjoindre est extrêmement variable et s’organise constamment autour du groupe principal désigné. Les noms des trois Hiérarques bibliques ont une certaine valeur déclarative, mais qui reste vraiment générale. Tous trois se terminent avec le Nom de Dieu « El », auquel une racine vocable met en avant une qualité de Dieu : « Gabriel » — « Dieu est puissant », « Raphaël » —« Dieu guérit ». Le nom « Michaël » est remarquable car c’est une interrogation — « Qui est comme Dieu ? ». Il se trouve manifestement en rapport avec l’anthropologie et l’éthique biblique — la ressemblance de l’être Humain à l’image de Dieu et le commandement de l’imitatio dei
, l’imitation de Dieu (« Soit sacré comme Je suis sacré », Lev. 20, 7)3. Le nom « Michaël »
retentit donc comme si son porteur amenait la question au sujet l’accomplissement de cet axiome, en y exhortant l’être humain. Malgré tout, on doit se demander si des nomenclatures linguistiques etdes déterminations de lieux, procurent des accès à la réalité de l’Ange. C’est un problème fondamental : est-il possible à partir de la disposition de notre conscience contemporaine de traiter des Anges, des Dieux et des Dévas — ou bien comme nous voulons les désigner —  sans désir du penser ou projections mentales ? Tentons cela de la manière suivante. Considérons, par exemple, la tradition judaïque ou biblique, dans laquelle il est question d’Archanges. Peut-être s’y trouve-t-il des motifs qui offrent une incitation productive à l’écart de toute dogmatique. Pour cela nous
devons apprendre à connaître forcément des noms et des ordonnancements. En même temps nous recherchons des voies d’un accès s’appuyant sur l’expérience pour ce qui est appelé « Archange ».
Notre intérêt spirituel s’y oriente moins d’après les nomenclatures, mais au contraire plutôt dans un geste méditatif d’ordre cognitif.

(la suite de l'article) :

http://www.triarticulation.fr/AtelierTrad/TDK/DG1718A14.pdf

En cas de citation, merci d'indiquer la source :
Les traductions de Daniel Kmiecik - www.triarticulation.fr/AtelierTrad
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum