Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique

Aller en bas

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Empty l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique

Message par Archange le Lun 30 Nov - 18:51









A la rencontre de l’Amrit Kalash Maharishi





l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Mak7-300x112
L’Amrit Kalash Maharishi est le Rasayana de tous les Rasayanas






Le terme Amrit Kalash signifie littéralement pot (kalash) de l’immortalité (amrita), une ambition en phase avec le but ultime de l’Ayurvéda : « ayurveda amritanam », l’Ayurvéda est pour ceux qui s’intéressent à l’immortalité. Rappelons l’origine de cette préparation qualifiée aussi de « Rasayana des tous les Rasayanas » ! Un jour, en réponse à la question qui lui était posée par le sage Maharishi Mahesh Yogi « Existe-t-il une préparation qui convienne à toutes les maladies? », le Docteur Balaraj Maharshi (voir à son sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/rencontre-avec-un-medecin-ayurvedique-hors-du-commun/) lui répondit qu’en des temps anciens, la question avait été posée par un grand roi à son équipe de médecins. Leur réponse, qui n’avait jamais été notée par écrit, était connue d’un sadhu-vaidya[1] qui l’avait donnée à au Docteur Balaraj Maharshi il y a longtemps, avec instruction expresse qu’elle devait être utilisée au bénéfice de toute l’humanité. Balaraj Maharishi décida alors d’appeler cette formule ‘Amrit’, tant ses propriétés étaient similaires à celles de l’Amrit cité dans la Caraka Samhita, le traité fondateur de l’Ayurvéda. Afin de ne pas être confondue avec d’autres préparations portant dans leur appellation le terme Amrit, elle est commercialisée actuellement sous le nom de Maharishi Amrit Kalash[2] (MAK), complément alimentaire destiné à renforcer la santé et la longévité. Elle se compose de deux préparations : une pâte et des comprimés.


« Cette préparation exceptionnelle représente la quintessence de la phytothérapie de l’Ayurvéda » explique le Docteur Nancy Lonsdorf[3], spécialiste de l’Ayurvéda Maharishi. Elle explique que les Rishis, ces grands sages de la tradition védique, ont noté que certaines plantes avaient les mêmes qualités vibratoires que celles de l’intelligence vibratoire qui gouverne certaines parties la physiologie humaine. Ils ont eu cette cognition en faisant l’expérience de ces vibrations dans leur propre physiologie et avec certaines plantes. Lorsqu’une personne est malade, la cause ultime de la maladie se situe au niveau des blocages et des distorsions de ces vibrations primordiales de la physiologie. Pour obtenir la guérison, il suffit d’introduire au niveau de la physiologie la plante appropriée afin que soit éveillée l’intelligence ayant la même vibration. C’est sur ce principe de résonance que fonctionne la phytothérapie ayurvédique. Ce phénomène est bien connu en physique : si vous faites vibrer un diapason d’une fréquence donnée et l’amenez près d’un autre diapason de même fréquence, ce dernier va se mettre aussi à vibrer alors que jusque là il était silencieux. C’est donc ainsi – et non à cause des constituants chimiques qu’elles contiennent – que les plantes animent et équilibrent doshas, sous-doshas et dhatus (tissus) : grâce aux effets spécifiques de leurs résonances. Chacun des doshas, sous-doshas et dhatus ont en effet leur propre qualité vibratoire que certaines plantes vont animer et équilibrer grâce à la résonance.

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Mak4-300x284

Le Docteur Balaraj Maharshi

Aujourd’hui, l’Ayurvéda propose tout un ensemble de préparations afin de restaurer l’équilibre de chaque individu. Ces préparations sont appelées ‘Rasayanas’. Traduit littéralement, le terme signifie ‘quintessence’ pour rasa[4] et ‘ce qui entre’ ou ‘ce qui pénètre’  pour ayana. Les Rasayanas nourrissent, équilibrent et renforcent notre esprit et notre physiologie à leur niveau le plus profond, c’est-à-dire celui de la conscience elle-même[5]De tous les Rasayanas, le MAK est de loin le plus universel dans son application et le plus bénéfique dans ses effets. C’est la première des préparations de l’Ayurvéda Maharishi. Qu’est-ce qui rend si différent ce Rasayana des autres Rasayanas? Le MAK aide le corps à se défendre lui-même en renforçant son immunité naturelle. Il apporte l’équilibre du système immunitaire et lui permet de réagir de manière appropriée à son environnement en favorisant la purification de la physiologie. Les travaux du Docteur Hari Sharma, chercheur au Collège de Médecine de l’Université d’Etat de l’Ohio, montrent que le MAK est mille fois plus puissant que la vitamine C ou E en tant qu’antioxydant et nettoyeur de radicaux libres. Sa consommation régulière aide à débarrasser les cellules des types d’ama les plus dangereux. En effet, le MAK permet d’évacuer les toxines hydrosolubles ainsi que les toxines liposolubles, réputées très difficiles à éliminer. Le ghee contenu dans la pâte du MAK facilite la pénétration des plantes dans la cellule alors que le sucre qu’il contient agit tel un véhicule pour aider à l’assimilation des plantes par la physiologie[6]Le MAK contient un grand nombre de bioflavonoïdes qui favorisent le développement des états supérieurs de conscience : il soutient l’expérience de la transcendance ainsi que l’état délicat d’équilibre de la physiologie nécessaire pour cette expérience de « silence intérieur ».

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Nancy-Lonsdorf-300x225

Le Dr. Nancy Lonsdorf, spécialiste d’Ayurvéda Maharishi

La consommation du MAK favorise entre autre un plus grand bien-être, une diminution de la douleur et des infections, le maintien d’un poids idéal ainsi qu’un meilleur appétit. Prendre de l’Amrit Kalash Maharishi, c’est introduire dans notre physiologie l’intelligence de certaines lois de la nature qui ravivent la mémoire de la totalité de la vie. Cette préparation combine plus de 40 plantes médicinales et fruits dans des proportions très précises. Elles sont plus puissantes que chacune des plantes prise séparément. La vibration spécifique d’intelligence apportée par chaque plante est amplifiée par la présence des autres. Exemple : c’est le cas avec l’Amalaki. Cet ingrédient majeur contenu dans le MAK est l’une des plantes les plus précieuses de l’Ayurvéda. Elle est renommée pour ses propriétés rajeunissantes. Le Catkin séché – appelé aussi ‘poivre long’ ou Pippali – est aussi un excellent rajeunissant. Lorsque les deux sont combinés, l’Amalaki devient plus facile à assimiler. Résultat ? Il atteint les cellules plus rapidement. En plus de la synergie qui démultiplie leurs effets, ces plantes sont préparées de manière traditionnelle. La fabrication du MAK nécessite plus de 250 étapes extrêmement minutieuses. Les ingrédients sont cuits lentement, à basse température, afin de protéger les nutriments essentiels qui seraient détruits par la chaleur. Cette attention particulière au respect de la tradition et au détail assure l’obtention d’un produit d’une qualité unique. A titre indicatif, notons qu’il faut près de 10 kg d’ingrédients bruts pour produire un pot de 600 grammes de pâte de MAK.

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Mak3-300x253

Le Kalash, pot contenant l’Amrit

Le Docteur Nancy Lonsdorf explique que cette préparation soutient ‘bala’, la force vitale qui aide à maintenir la santé au niveau de la physiologie. Elle nourrit les sept tissus de l’organisme: plasma et lymphe, sang, muscles, graisse, os, moelle osseuse et fluides reproducteurs. En clair, l’Amrit Kalash Maharishi combat des maladies telles que l’ostéoporose. Il équilibre aussi les trois doshas, Vata, Pitta et Kapha. Au lieu de traiter les symptômes apparents de la maladie, il aide à en déraciner les causes cachées. Les comprimés et la pâte forment un sorte de ‘super aliment’ contenant les nutriments de 45 fruits et plantes. Il est recommandé de les utiliser ensemble, pâte et comprimés, afin d’obtenir un effet maximum. La Caraka Samhita affirme que l’Amrit est capable de favoriser la longévité, la souplesse du corps et de l’esprit, la mémoire, l’éclat de la peau, la qualité de la voix, l’efficacité de la parole ou encore la puissance des sens et de l’intelligence. Il favorise également l’apprentissage, la rétention et le rappel de l’information, ce qui en fait un produit idéal pour les étudiants. Il ralentit en outre le processus de vieillissement, soutient le système cardiaque et cardio-vasculaire ainsi que la santé du cerveau en réduisant les dommages des radicaux libres. C’est aussi le cas du MAK. L’analyse chimique montre que ce dernier contient une forte concentration de composés phytochimiques protecteurs de la santé grâce à leur fort pouvoir antioxydant. On y trouve pêle-mêle les vitamines C et E, des polyphénols, des bioflavonoïdes, de la bêta-carotène, de la catéchine, de l’acide tannique et du resvératrol[7]. Les polyphénols sont dotés de forts pouvoirs antioxydants. Ce sont des chélateurs des ions métalliques contenus dans les radicaux libres qui endommagent nos cellules. « Les bioflavonoïdes sont présents dans leur forme la plus concentrée dans l’Amrit Kalash Maharishi » précise à ce sujet le Docteur Hari Sharma dans son livre « Freedom from disease »[8]. La vitamine C aide à renforcer l’immunité. Quant à la vitamine E, en plus de son pouvoir antioxydant, elle lutte contre le vieillissement et contre la peroxydation des lipides dans le cerveau. Enfin, le resvératrol est un polyphénol dont les puissantes propriétés antioxydantes aident à protéger le cholestérol LDL de l’oxydation et favorisent la santé des plaquettes du sang. Rappelons que c’est l’agrégation de ces plaquettes qui provoque l’infarctus du myocarde.

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Mak6-259x300

Le Dr. Hari Sharma, Collège de Médecine, Université de l’Ohio

De quoi se compose exactement l’Amrit Kalash Maharishi ? Les comprimés sont faits à partir d’une préparation aux effets particulièrement bénéfiques pour le cerveau et les fonctions cognitives. Elle contient neuf plantes rares de l’Himalaya dont les noms[9] suivent : Meda Milkweed, Black Musale, Heart-leaved Moonseed, East Indian Globe Thistle, Butterfly Pea, Réglisse, Vanda Orchid, Elephant Creeper, Indian Wild Pepper. Tous ces ingrédients sont naturels et sans conservateurs. Quant à la pâte, elle aide à renforcer et à équilibrer les principales fonctions de la physiologie, en particulier le système immunitaire, le cœur, le cerveau ainsi que le métabolisme. Ce concentré contient à lui seul plus de 38 ingrédientsnaturels méticuleusement combinés : Sucre de canne complet, Indian Gooseberry, Indian Gallnut, Ghee, Miel, Cardamome, Cannelle, Dried Catkins, Indian Pennywort, Cyperus, Nutgrass, Santal blanc, Aloeweed, Butterfly Pea, Shoe Flower, Réglisse et Curcuma. Ces plantes sont préparées dans de l’extrait aqueux à base des ingrédients suivants : Castor Root, Country Mallow, Thatch Grass, Eragrostis cynosuroides, Sucre de Canne, Indian Asparagus, Spreading Hogweed, Giant Potato, Winter Cherry, Indian Kudju, Trumpet Flower, Premna Integrifolia, Desmodium gangeticum, Uraria picta, Yellow-berried Night Shade, Small Caltrops, Phaseolus trilobus, Teramnus labialis, Bengal Quince, Cashmere Bark.

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Amrit-300x300

Le pot de l’immortalité selon la Caraka Samhita

Bien sur, l’Amrit Kalash Maharishi a fait l’objet de très nombreuses recherches un peu partout dans le monde. Nous en avons évoqué certaines dans plusieurs articles de ce blog, notamment ses propriétés anticancer découvertes par le Docteur Hari Sharma (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/layurveda-accorde-la-priorite-a-la-prevention-du-cancer/). Je n’y reviendrai pas. Parmi des les nombreuses recherches disponibles, j’ai ai sélectionné deux nouvelles qui m’ont paru significatives. La première – publiée dans Biochemical Archives[10] – confirme les effets protecteurs du MAK sur les organes. L’expérience a été menée sur des lapins au département de pathologie du Collège de Médecine à l’Université d’Etat de l’Ohio. Les résultats ont été comparés avec ceux d’un groupe témoin. Les lapins ont reçu six mois durant la pâte de l’Amrit Kalash Maharishi. Différents paramètres biochimiques ont été évalués, en plus de tests de la fonction hépatique, de la fonction rénale, de la fonction pancréatique, des enzymes ainsi que d’autres tests révélateurs d’éventuels dommages tissulaires. Les résultats montrent uneprévention des dommages au niveau de tous les organes étudiés chez les lapins ayant reçu du MAK.

l’Amrit Kalash Maharishi, panacée de la médecine ayurvédique Mak8

L’Amalaki entre dans la composition de l’Amrit Kalash Maharishi

La seconde étude a été présentée au Symposium International de la recherche sur les radicaux libres qui s’est tenue à Berkeley en janvier 1990. Elle a été menée conjointement au département de pharmacologie du Centre Médical de Loyola University (Maywood, Illinois) et au département de physiologie de l’Université Maharishi de Management (Fairfield, Iowa). Son objet ? Confirmer les bienfaits du MAK contre le vieillissement. Même si le concept n’est pas clairement défini, au plan opérationnel, le vieillissement augmente la susceptibilité à la maladie et aux dysfonctionnements. Ce qui retarde ou inverse ce processus a pour effet de diminuer la maladie et augmenter du même coup la qualité de vie et le temps moyen de survie. A cet effet, cinquante-huit souris ont reçu du MAK pendant 25 mois. Par rapport à un groupe témoin, elles ont montré de façon significative plus d’activité (+ 85%), plus de coordination (+ 23%) et un poids cardiaque plus faible (-30%). Dans ce groupe d’étude, 80% des souris étaient encore vivantes à 23 mois contre 48% pour le groupe témoin. Dans une autre expérience, le MAK a augmenté la survie de rats 7 jours après l’injection d’une drogue cytotoxique[11] : tous les rats du groupe d’étude étaient encore en vie contre seulement 33% pour le groupe témoin. Même si les mécanismes précis des effets de l’Amrit Kalash Maharishi restent à déterminer, ses effets anti-vieillissement ont été confirmés, tant sur les animaux que chez l’homme.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum