Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

du riffifi dans la callebassse

Aller en bas

du riffifi dans la callebassse Empty du riffifi dans la callebassse

Message par tchektuf le Jeu 19 Fév - 4:18


dans cette periode de confusion accelerée,il faut se laisser enseigner avec discenement    par le ballet
effervescent des infos souvent contradictoires ou incompatibles qui créént par leurs chocs réciproques un vide que l'on se doit de remplir à sa maniére ,selon son temps de cerveau ou d'intuition disponibles.Parce que déployer l'énergie pour tracer son chemin,égo à discrétion,est ce qui constitue notre aptitude à être par nous même, reconductible de vies en vies.

Il est rarissime d'entendre parler de générosité métaphysique envers soi_même,enfin;de dépasser l'horizon convenu des traditions qui nous clouent aux possibilités du moment, héritant de toutes les errances du passé qui témoignent de l'amateurisme des imatures d'en haut qui dansent dans leur royaume, interdit aux agents de la microscopie qui font de la conscience humaine sur terre, un zéro de paradis,pointé juif errant.

L'homme de par le fait qu'il subit le plus durement la congelation de son potentiel,   sous prétexte qu'il a à subir l'infamie de la liberté destructrice du patrimpoine commun détruit par l'action de ceux qui succombent à la facilité de l'égoîsme incontournable,L'homme a la possibilité d'utiliser cette liberté pour élaborer sa propre conscience et concevoir un royaume d'évolution où tous les déméntis terrestres effrroyables ne s'étalent  plus au grand jour depuis tant de millénaires comme
une négation de ce qu'est être censée exprimer l'humanité dans ce cycle présent et les cycles futurs.De ce point de vue la disparition de la présence du christianisme annoncée par le Christ dans l'évangile,montre sa grande lucidité sur ce qu'est ce systéme d'évolution réglé par la charia du karma.

C'est dans cet esprit de lucidité que je propose le texte ci dessous


Opération COINTELPRO
http://blog.syti.net/index.php?article=505
Dans les années 60, sans qu'elle l'ait vu venir, l'oligarchie s'est trouvée confrontée à un grand mouvement de contestation globale, en fait une révolution. Soudain, la jeunesse remettait en cause les valeurs de la société et refusait en bloc le travail, l'argent, et la société de consommation, s'attaquant ainsi aux principaux piliers du capitalisme.

Aux Etats-Unis, pour neutraliser et détruire ce mouvement, le FBI de John Edgar Hoover a développé un programme secret: COINTELPRO (Counter Intelligence Program), une vaste opération de désinformation et un sabotage en règle des mouvements politiques radicaux.

Outre les moyens classiques comme les pressions ou l'envoi de lettres anonymes menaçantes, il s'agissait de répandre de fausses informations, de fausses rumeurs, d'infiltrer les organisations subversives afin de les désintégrer de l'intérieur en semant la zizanie parmi les membres, ou encore d'organiser des diversions pour égarer les militants et les empêcher de faire des choses utiles. Il y eut aussi la création d'organisations bidon pour répandre des idées destinées à polluer la réflexion collective. Les agents infiltrés avaient pour rôle d'être le plus extrémistes possibles, afin d'être insoupçonnables de collusion avec le pouvoir et surtout de pousser les mouvements à se radicaliser et à devenir leur propre caricature, ce qui permettait de les décrédibiliser aux yeux du plus grand nombre et de faire fuir les militants et sympathisants plus modérés.

Ces méthodes ont été très efficaces dans les années 70.
Aujourd'hui, COINTELPRO n'existe plus officiellement, mais les mêmes méthodes ont été utilisées pour contrer un nouveau mouvement apparu à la fin des années 90, l'opposition à la mondialisation et au néo-libéralisme, qui s'accompagnait là encore d'une contestation globale du capitalisme et de la société de consommation.

Mais la différence par rapport aux années 70, c'est que désormais l'essentiel des activités subversives a lieu sur Internet, où les mouvements contestataires sont beaucoup plus faciles à infiltrer et à saboter. Il est on ne peut plus facile de créer des sites bidons, qui auront plus de moyens financiers que les sites militants indépendants, qu'ils peuvent rapidement dépasser en audience et en influence. Ils vont au départ reprendre de vraies infos et des idées partagées par les membres de leur cible et qui vont servir d'appât, pour ensuite répandre de fausses infos et de multiples diversions, reprises en toute bonne foi par de nombreux sites et blogs indépendants.

Une fois encore, le mouvement de contestation initial a été poussé à se radicaliser, à se décrédibiliser, à devenir sa propre caricature, jusqu'à faire fuir les militants de la première heure, et finalement à éclater en factions qui n'ont plus rien de commun.

C'est exactement ce rôle qu'ont joué des sites comme ceux d'Alex Jones, ou en France, d'Alain Soral. Sont-ils des "agents" en service commandé ? On peut sérieusement se poser la question quand on regarde les effets qu'ils ont produit. Grâce à eux, le mouvement d'opposition au "nouvel ordre mondial" est désormais dominé par la peur ou la haine et par les intox en tous genres, son regard détourné loin des véritables enjeux et surtout des véritables responsables du nouvel esclavage et de la guerre sociale en cours.

Thèmes: Manipulations
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

du riffifi dans la callebassse Empty Re: du riffifi dans la callebassse

Message par Archange le Jeu 19 Fév - 21:06

Très intéressant, toujours cette guerre de l'information où il devient quasi impossible au citoyen fatigué de trier le bon grain de l'ivraie et donc finit par rejeter en bloc ce qui n'est pas avalisé par nos médias muselés.

L'infiltration et propagation de fausses thèses conspirationnistes ubuesques et risibles du point de vue du grand public au milieu d'autres parfaitement sourcées et argumentées finit par noyer le poisson et induire si bien en erreur que le citoyen pressé et fatigué finit par se rabattre sur l'info prémâchée des médias comme source fiable d'une réalité qui même si virtuelle, mensongère, ou partielle, ou partiale, a le mérite de maintenir malgré tout une certaine cohésion sociale puisque partagée par la plupart des "moutons".

Ca me fait penser au magazine l'Express qui récemment a sorti un article sur les sites "d"infaux" pour ridiculiser l'info dite alternative et dont l'un des principaux arguments était de mettre en avant d'emblée le complot reptilien, pour ridiculiser auprès d'un public qui généralement ne croit plus aux forces invisibles (dû au conditionnement matérialiste des masses conçu au sein des
loges occidentales, comme l'a révélé Steiner, et qui elles par contre y croient évidemment...), toute info qui sort des rangs, ainsi la pique à bestiau ramène le mouton dans l'enclos et le troupeau est bien gardé.

Concernant Soral, c'est surtout sa personnalité et sa manière de présenter les choses, qui le rend pas fédérateur du tout, même s'il a de bonnes analyses, trop mégalo, brutal, destructeur, d'ailleurs il a trouvé le moyen de se mettre à dos toute la "dissidence" récemment en un temps record, assez étrange.....

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

du riffifi dans la callebassse Empty Re: du riffifi dans la callebassse

Message par tchektuf le Jeu 19 Fév - 23:53

quand les esprits seront fatigués de se faire charier par la charia du karma alors ils auront une  possibilité de sortir du conformisme.c'est ce que permettent souvent les grandes épreuves de la vie.
Pour le moment le confort relatif est encore trop attractif.
On peut critiquer Soral pour son approche rugueuse mais c'est une façon superficielle de comprendre son parcours.
Il faut savoir ce que veut dire découvrir par soi même le chemin de la vérité alors que les pretres du savoir qui sont censés ouvrir le chemin de la connaissance le ferment.
ce qui explique pourquoi le Christ a été violent avec les pharisiens :"sepulcres blanchis qui ferment les portes du ciel au lieu de les ouvrir."

les élements de la discidence sont encore dans lillusion que le rassemblement des hétéroclismes fait la force.
Soral a compris que c'est l'associativité locale qui est la solution et il est fatigué de faire du prémaché pour ceux qui ne veulent pas prendre leur croix de de l'individualité et se coltiner eux même le systéme dans l'action.

Sa nature surtout rajasique est allée à l'exces pour secouer la nature tamasique des aspirants à la discidence.Il a vu à ses dépends ce qu'il en coute de manquer de nature sattvique.

Si l'on consulte son théme astro on voit que,comme Coluche,il a en lui des tendances négatives qui peuvent le pousser aux excés du lutteur qui perd sa lucidité et se met dans le rouge comme il l'a fait récemment par surexposition.

On peut dire toutefois que pour ses vies futures Soral a grandement développer son potentiel.Ce qui n'est pas forcémment le cas de ceux qui pensent plutôt à le critiquer que de s'en inspirer pour l'action.

C'est ignorer la voie du disciple,qui quand il se met dans le champs du service, se voit  confier des énergies qui gonflent nécessairement l'égo au contact du mondes d'égos où s'exprime l'action. c'est inévitable dans le temps de crise agravée aujourd'hui.  c'est la raison pour laquelle les disciples ne sont pas nombreux dans le champs du pouvoir où opére soral,champs à prédominance rayon I où les demi_sels de la dissidence sont disperdés par la peur de recevoir des coups;ce qui n'est pas le cas de soral .

Etre son propre patron est une des   1éres épreuves sur le chemin de l'autonomie  et les efforts pour ce faire ne sont plus disponibles pour la critique.Beaucoup n'en sont pas du tout conscients.
Soral donne l'exemple en soulignant bien que beaucoup de ses opposants son t payés par le systéme pour l'être.
Des allégations graves ont été prononcées sur les sources de financement de Soral c'est dans ce sens qu'elles rejoignent les interrogations qu'il y a dans cet article sur soral.Cela nous incite à la vigilence
l
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

du riffifi dans la callebassse Empty Re: du riffifi dans la callebassse

Message par Archange le Ven 20 Fév - 21:21

tchektuf a écrit:
On peut critiquer Soral pour son approche rugueuse mais c'est une façon superficielle de comprendre son parcours.


Peut-être, mais c’est néanmoins cela qui retient l’attention et importe de prime abord pour beaucoup de personnes, et si la forme déplaît, heurte, eh bien ils n’iront même pas jeter un œil sur le fond. Et ce bien sûr d’autant plus quand les médias ont eu recours à la débilitante mais néanmoins terrorisante et efficace reductio ad hitlerum quant au personnage en question.

Il faut une certaine souplesse qui n’est effectivement pas le trait caractéristique du R1, pour dévoiler le Système et proposer des alternatives tout en étant capable de rallier un maximum de personnes, pour être une personnalité qui serait plus fédératrice, moins clivante comme un Chouard par ex, qui est beaucoup plus rassurant pour le citoyen formaté par les médias mais hélas, ne disposant pas de l’énergie, du courage et du charisme d’un Soral. Ayant refusé de traiter Soral de fasciste, et ayant donné sa définition de la véritable extrême droite, du véritable fascisme, il a subi les pires calomnies, menaces, et sous les pressions a fini par abandonner le combat.




Cela dit il faudra bien apprendre à se passer de maîtres à penser, même s’il est inévitable que quelques personnalités sortent du lot et guident d’une certaine manière, montrent une vision nouvelle, servent de « phare » au peuple. Mais dans la perspective où ces personnes se fassent suicider car devenant trop dérangeantes pour le Système, alors il ne faudrait pas que les suiveurs, les auditeurs de ces hommes brillants et courageux se retrouvent démunis, esseulés et impuissants. Pour tuer un mouvement, un espoir, on tue le leader et tout retombe comme un soufflé, c’est une calamité. L’idée de Chouard d’ateliers citoyens est excellente et de toute façon rien ne changera vraiment tant que les citoyens ne s’impliqueront pas, ne prendront pas les rênes de leur destinée en main.

Soral roule pour sa gloire personnelle (et également pour un quelque chose qui le dépasse), quitte à dégommer sur son chemin ceux qui pourraient lui faire un peu d’ombre au sein de la « dissidence ». Déséquilibre patent de nature Premier Rayon en force. Il roule pour sa gloire personnelle indiscutablement éclatante et sans concessions et ce faisant il stimule beaucoup de monde et notamment des jeunes à se bouger, à agir, à ne pas subir passivement. Les êtres dotés d’une énergie supérieure à la moyenne stimulent les autres. Il faut dire qu’une pensée aussi nettement virile dénote très fortement dans le paysage français, dont une des représentations les plus criantes et désespérantes est le mollusque que nous avons pour Président.

Que Soral roule pour sa gloire et pour celle de la France c’est déjà certes, beaucoup mieux que de rouler à l’insu de son plein gré, le plus passivement et aveuglément du monde tel un gentil mouton pour un Système monstrueux, spoliateur, où règnent Mensonge et violence, et qui d’ailleurs peine de plus en plus à sauvegarder les apparences, en raison entre autres du vacarme de quelques trublions de l’espèce de Soral.


tchektuf a écrit:C'est ignorer la voie du disciple,qui quand il se met dans le champs du service, se voit  confier des énergies qui gonflent nécessairement l'égo au contact du mondes d'égos où s'exprime l'action. c'est inévitable dans le temps de crise agravée aujourd'hui.  c'est la raison pour laquelle les disciples ne sont pas nombreux dans le champs du pouvoir où opére soral,champs à prédominance rayon I où les demi_sels de la dissidence sont disperdés par la peur de recevoir des coups;ce qui n'est pas le cas de soral .


La voie du disciple se fait dans une impersonnalité croissante, sacrifice dans le service, l’hyperstimulation de l’ego n’est en rien un passage inévitable, y compris face à la violence du Système défié, Dieudo est soumis aux mêmes risques sans virer pour autant à l’hystérie égotiste. La trajectoire de Soral est plus typique du R1 destructeur, tête brûlée qui avance, détruit les obstacles, ignore royalement les risques, provoque, fanfaronne, brise une à une ses alliances, en mode « il n’en restera qu’un Morray ». Quoi qu’il en soit, un sacré uppercut dans le ventre mou du Système autiste virant au totalitarisme. Mais la psychologie de Soral est une affaire de seconde zone, seuls comptent au final l’œuvre et ses fruits. A chacun de voir s’il s’agit d’une œuvre réconciliatrice ou définissant des lignes de clivage qui serviraient un certain Agenda.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

du riffifi dans la callebassse Empty Re: du riffifi dans la callebassse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum