Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

où vas l'allemagne ?

Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty où vas l'allemagne ?

Message par tchektuf le Jeu 19 Fév - 1:30


la trés ambigue me Merkel navigue à vue avec le petit cacatois laissant lerdameer à la mousse....

Mais question education : Archtung bicyclette, hissez le grand cacatois
pour organiser le tirlipoton ..Dire que R.Steiner présentait l'esprit allemand comme le maillon nécessaire au contact avec le spirituel par l'individualité

.Le genie Allemand broutte maintenant à raz le génital




Allemagne : préservatifs, érection, masturbation, positions et plaisir au menu des cours des enfants du primaire






Apprendre à enfiler un préservatif de la bonne taille sur un concombre... Être rassuré sur toutes les questions qu'on se pose sans oser les aborder avec ses parents : érection, masturbation, phimosis, acné, taille des seins ou du pénis, éjaculation précoce, frigidité... Et rentrer chez soi avec trois paquets de préservatifs de couleurs et de goûts différents. Dès l'école primaire, les petits Allemands, accompagnés de leurs enseignants, vont régulièrement suivre des stages d'éducation sexuelle dans un centre spécialisé.

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/02/17/allemagne-preservatifs-positions-et-plaisir-au-menu-des-cours-deducation-sexuelle/

Il est loin, le temps où ils jouaient au docteur sous la couette du lit de leur chambre d'enfant, achetaient sous cape un magazine érotique au kiosque à journaux de la gare ou étaient solennellement convoqués dans le bureau du père "pour parler en quelques minutes de certaines choses"... Les jeunes Allemands d'aujourd'hui sont incollables quand il s'agit de sexe. Ce ne sont plus seulement les méthodes contraceptives et les dangers des maladies vénériennes ou du sida qu'ils apprennent, mais aussi les différentes positions, le moyen le plus sûr de donner du plaisir à son partenaire, les incertitudes et les ratés de la sexualité. Les cours d'éducation sexuelle actuels ne laissent plus rien au hasard des premières expériences.

Trop tôt, trop explicite, trop cru

Mais, depuis un an, les parents d'élèves défilent par centaines dans les rues allemandes sous la bannière "Parents inquiets". Ils s'opposent aux cours d'éducation sexuelle à l'école qui, selon eux, blessent la pudeur de leurs enfants et risquent de les traumatiser à vie. Trop tôt, trop explicite, trop cru, se plaignent ces parents montés sur les barricades. Ils estiment que c'est dans le giron de la famille et selon les normes de celle-ci que les enfants doivent apprendre "les choses de la vie et de l'amour". "Bas les pattes ! Ne touchez pas à nos enfants !", "Les enfants ont besoin d'amour, pas de sexe !" s'exclament ces parents scandalisés que ces cours soient obligatoires. En effet, ceux qui refusent que leurs enfants participent à ces stages sont passibles de poursuites judiciaires. Une manifestation est prévue chaque mois dans une grande ville : en mars à Munich, en avril à Kassel.

Soupçonné d'avoir été récupéré par des chrétiens intégristes, des extrémistes de tout bord et des groupuscules homophobes, le mouvement prône le retour à la famille traditionnelle et à ses solides valeurs. Les militants les plus durs accusent l'école de recommander le libertinage sexuel et de pousser les jeunes à l'homosexualité. Béatrice Bourges, cofondatrice de la Manif pour tous en France et désormais présidente du groupuscule Printemps français, est venue apporter son soutien l'an dernier à Cologne à ces "parents inquiets"...

http://www.lepoint.fr/monde/allemagne-preservatifs-positions-et-plaisir-au-menu-des-cours-d-education-sexuelle-15-02-2015-1905241_2
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty Re: où vas l'allemagne ?

Message par obsidienne le Jeu 19 Fév - 2:45

Dire que R.Steiner présentait l'esprit allemand comme le maillon nécessaire au contact avec le spirituel par l'individualité a écrit:

C'est la Russie que Steiner envisageait comme un épanouissement de la spiritualité dans le futur. Mais c'est pour plus tard encore...

Ce que nous vivons actuellement c'est le début de l'ère matérialiste qui va durer jusqu'en l'an 3500 ; elle s'appelle aussi l'époque de conscience où les individu vont plonger dans la matière dense.

Je pense que les  âmes bien avancées saura trouver son chemin au milieu de toutes ces infamies où vas l'allemagne ? 1293111565   Nous avons vécu suffisamment d'époques antérieure pour être capables de réagir positivement au mal.  Mais il est certain que les parents doivent redoubler d'attention à ce qui se passe à l'extérieur dans la société et de préparer, protéger leurs enfants sur tout !
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty Re: où vas l'allemagne ?

Message par tchektuf le Jeu 19 Fév - 4:50

d'aprés ce que j'ai compris c'est l'esprit allemand qui peut fonctionner au niveau du moi spirituel qui doit servir de transition et préparer le terrain avec les pays de l'est pour la russie dont le role sera effectif plus tard
les pays qui doivent conrebalancer l'esprit materialistes de l'ame de conscience ont été neutralisés pour le moment par les loges de l'ouest.la degenerescence materialiste va arriver beaucoup plus vite que prévu et c'est plus que vivsible maintenant.
on va voir dans peu de temps si la planete X va casser cette voie sans issue (épuisement des matieres 1eres) et réduction de la population par catastrophes comme par le passé .
les banksters ne financeront pas la transition technologique mais noyauteront psychiquement par la technologie ceux qui survivront.Il y aura toujours une élite .reste à voir si l'humanité ne doit réussir qu'une élite
tchektuf
tchektuf

Messages : 448
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Revenir en haut Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty Re: où vas l'allemagne ?

Message par Archange le Jeu 19 Fév - 20:44


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty Re: où vas l'allemagne ?

Message par Archange le Lun 23 Fév - 19:56

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/02/23/la-face-cachee-du-miracle-allemand-la-pauvrete-atteint-des-niveaux-records-outre-rhineuractiv/



La face cachée du « miracle » allemand : la pauvreté atteint des niveaux records outre-Rhin


où vas l'allemagne ? 61250710


Douze millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté outre-Rhin, un record selon l’étude d’une association allemande d’aide sociale. Qui estime que l’introduction du salaire minimum ne résoudra rien.

La pauvreté a atteint un niveau jamais atteint en Allemagne, selon un rapport réalisé par l’organisation d’aide sociale Paritätischer Wohlfahrtsverband. Le rapport indique qu’environ 12,5 millions de personnes étaient touchées par la pauvreté en 2013, soit une augmentation de 15 % à 15,5 % comparé à l’année précédente.

« Depuis 2006, on observe clairement une dangereuse tendance d’augmentation à la pauvreté », a déclaré Ulrich Schneider, directeur général  de l’organisation Paritätischer Gesamtverband. Durant cette période, le rapport montre que le nombre de pauvres en Allemagne a augmenté de 11 %.


« La pauvreté en Allemagne n’a jamais été aussi élevée et la fragmentation régionale n’a jamais été aussi sévère qu’aujourd’hui », s’inquiète Ulrich Schneider. Au vu du dernier rapport sur la pauvreté, le gouvernement allemand certifie que l’écart entre les riches et les pauvres diminue, une affirmation qui pour Ulrich Schneider est « tout simplement fausse ».

En effet, l’Allemagne s’approche de la moyenne européenne en terme de pauvreté. Les statistiques européennes révèlent que près d’un quart de la population de l’UE était menacée de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2013.

L’écart se creuse entre les régions riches et pauvres

Selon le rapport, la pauvreté a augmenté à l’échelle nationale, mais le fossé entre les régions plus et moins affectées par la pauvreté s’est creusé de 18 % à près de 25 %, comparé à 2006. Les régions allemandes les plus sévèrement touchées par la pauvreté sont le Land de Brême, Berlin et le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Eurostat considère une personne « exposée au risque de pauvreté » quand celle-ci vit au sein d’un ménage avec un revenu égalisé disponible en-dessous du seuil du risque de pauvreté, qui est fixé à 60 % du revenu national médian égalisé, c’est-à-dire une fois les transferts sociaux faits.

Lire : Un citoyen européen sur quatre menacé par la pauvreté 

En Allemagne, les personnes vivant seules avec un revenu inférieur à 892 euros par mois sont classées dans la catégorie des pauvres. Une famille avec deux enfants est considérée pauvre si elle vit avec moins de 1 872 euros par mois.

Près de la moitié des familles monoparentales sont pauvres

Les mères célibataires sont particulièrement exposées au risque de pauvreté, indique le rapport. En effet, plus de 40 % d’entre elles basculent dans la pauvreté. Même si ces dernières années, le taux de chômage n’a cessé de baisser, la pauvreté se multiplie dans toute la population.

« La pauvreté est un problème bien de chez nous », a souligné Ulrich Schneider, commentant les résultats du rapport. L’Allemagne a clairement un problème croissant de distribution de la richesse , a-t-il estimé.

L’organisation d’aide sociale Paritätischer Wohlfahrtsverband constate, quant à elle, que le nouveau salaire minimum, entré en vigueur début 2015, ne permet pas et ne permettra pas de changer la donne. Le salaire minimum légal impose que les employés et la plupart des stagiaires en Allemagne soient payés au moins 8,50 € brut de l’heure.

C’est un « signe positif », a commenté Ulrich Schneider, mais cela ne change pas le fait que de nombreux pauvres occupent et occuperont des mini-emplois ou qu’ils reçoivent des aides du gouvernement pour compléter leurs revenus et atteindre le niveau de subsistance.

Les ressources du Fonds social européen sont insuffisantes

De la même façon, le projet d’Andrea Nahles, la ministre allemande du Travail, de subventionner les emplois avec des fonds publics n’est pas assez efficace, constate Ulrich Schneider.

À la fin de l’année dernière, la ministre du Travail a soumis un projet de réduction du chômage de longue durée, s’appliquant au million de chômeurs de longue durée en Allemagne.

Grâce à ce programme, les chômeurs de longue durée sans qualification professionnelle doivent recevoir des subventions salariales de l’économie privée. Par ailleurs, des séances de coaching permettent de s’assurer que les entreprises gardent les participants au programme après la période de subvention.

Entre 2015 et 2019, le ministère espère ainsi aider 33 000 personnes avec ce programme fédéral grâce aux 900 millions d’euros qui proviendront, en grande partie, des ressources du Fonds social européen (FSE).

Le chômage et la pauvreté risquent de devenir monnaie courante

Selon l’organisation Paritätischer Gesamtverband, ces mesures n’aident qu’une petite partie de la population menacée ou déjà touchée par la pauvreté. Selon l’organisation, pour véritablement avoir un impact, le secteur de l’emploi subventionné devrait être étendu.

Ulrich Schneider craint également que dans de telles circonstances, le chômage ne devienne encore plus fréquent. Il illustre ses propos par un exemple terrible pour les jeunes générations : « Dans de nombreuses régions, les résidents de quartiers entiers ont été au chômage pendant une longue période. Pour les enfants qui y grandissent, la dépendance vis-vis de l’État est une situation tout à fait normale. »

Les syndicats ont également appelé à des contre-mesures urgentes. Selon Annelie Buntenbach, membre du conseil d’administration de la Fédération allemande des syndicats, « il faut mettre un terme aux emplois précaires comme le travail temporaire et les contrats de travail abusifs ».

La pauvreté liée à l’âge a augmenté de manière drastique

La situation des retraités, analysée par le rapport, est particulièrement alarmante. Le nombre de pauvres dans ce groupe de la population a augmenté de 48 % depuis 2006.

Ulrich Schneider voit cette hausse comme un « effondrement de la politique de lutte contre la pauvreté ». Aucune autre tranche de la population n’a aussi rapidement sombré dans la pauvreté, a-t-il déclaré. Depuis 2006, le pourcentage de pauvres chez les retraités a grimpé quatre fois plus rapidement que dans d’autres groupes de la société.

L’association d’aide sociale VdK a également exprimé ses inquiétudes face à cette situation. « Au vu des bonnes conditions économiques, le fait que la pauvreté s’installe au sein de certains groupes de la population et continue d’entrainer de plus en plus de personnes dans son tourbillon infernale est un véritable paradoxe », a souligné Ulrike Mascher, le président de VdK.

Concernant la pauvreté croissante chez les retraités, VdK rejette la faute sur les politiques de retraite des dernières années.

« Il est évident que la baisse du niveau des retraites ne passe pas inaperçue dans la vie des retraités », s’indigne Ulrike Maschner. Selon lui, la retraite devrait être stabilisée à 50 % du revenu net moyen.



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty Re: où vas l'allemagne ?

Message par Archange le Mer 25 Fév - 19:28






20 % des Allemands ne croient pas vivre en démocratie et veulent une révolution



où vas l'allemagne ? German10




Source: Russia Today



Selon une étude menée par l’Université libre de Berlin, 20 % des Allemands estiment que quelles que soient les réformes mises en place par tel ou tel gouvernement, cela ne changera rien à leurs conditions de vie, et que seule une révolution peut faire en sorte que la société évolue de façon satisfaisante.

Cette étude, intitulée « Contre l’État et le Capital, en route vers la Révolution », mettait l’accent sur l’opposition au capitalisme, au fascisme et au racisme, et semble indiquer que les Allemands sont davantage de gauche dans les faits que l’on aurait pu le penser précédemment. L’objectif des chercheurs était d’analyser les similitudes structurelles principales que l’on retrouve aussi bien dans les mouvements d’extrême gauche que d’extrême droite.

Vingt-cinq ans après la chute du mur de Berlin, la division idéologique entre l’ancienne RFA et l’ancienne RDA est toujours visible, puisque les idées de gauches sont plébiscitées dans l’ancienne Allemagne de l’Est. Selon cette étude, 60 % des Allemands qui vivent dans l’Est considèrent que le socialisme est globalement une bonne doctrine politique, contre seulement 37 % des résidents de l’Ouest. Près de 50 % des personnes interrogées ont affirmé avoir remarqué une surveillance accrue des dissidents gauchistes par la police et l’État, tandis qu’un tiers des Allemands craint que l’espionnage des citoyens du pays ne dérive vers une dictature.

Cette recherche, qui s’étend sur plusieurs années, a été menée dans le cadre d’un programme fédéral, les Forces d’initiative de la démocratie. Au cours de ce sondage représentatif, près de 1 400 personnes ont été interrogées en répondant aux questions de l’institut de sondage Infratest Dimap.

20 % des sondés ont affirmé considérer la montée du néofascisme en Allemagne comme un danger réel, tandis que 48 % d’entre eux pensent que des racines xénophobes profondes subsistent toujours en Allemagne.

Une majorité des Allemands interrogés (62 %) considèrent que la démocratie de leur pays n’est pas une vraie démocratie, car elle est dirigée par le monde de la Finance.

Une autre conclusion de cette étude menée par le professeur Klaus Schroeder : la montée des actes de violence commis par des groupes d’extrême gauche ces dernières années, le plus souvent dirigées contre des cibles d’extrême droite ou contre la police.

Un exemple de cette violence fut l’attaque d’un commissariat de police à Leipzig, au mois de janvier, une attaque menée par cette fraction extrémiste de gauche. Lors de cet incident, 50 personnes encagoulées s’en sont prises à un commissariat de police local, ont mis le feu à une voiture de patrouille, et lancé des pierres, des bouteilles et des bombonnes de peinture sur les vitres de sécurité. Selon la police, l’attaque a duré moins d’une minute, puis le groupuscule s’est dispersé dans l’obscurité de la nuit.

Plus tôt ce mois-ci, des activistes gauchistes ont également été soupçonnés d’avoir vandalisé des affiches du parti d’extrême droite AfD (Alternative for Germany) lors des élections locales de Hambourg. Les slogans de l’AfD ? « Stop Islamists » ou encore « Immigration needs strict regulation » (l’immigration doit être encadrée par des règlementations strictes).



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

où vas l'allemagne ? Empty Re: où vas l'allemagne ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum