Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La concentration, la méditation et la prière

Aller en bas

La concentration, la méditation et la prière Empty La concentration, la méditation et la prière

Message par Archange le Sam 14 Fév - 13:11

Dépliants "online" de
The Rosicrucian Fellowship





La concentration, la méditation et la prière



La concentration, la méditation et la prière sont autant d'efforts de l'Esprit en l'homme pour s'élever au-dessus des considérations purement matérielles, pour prendre conscience de la permanence de tout Bien et pour découvrir cette étincelle vitale du Dieu intérieur cachée dans tout être humain.

  La faculté de concentrer l'intellect est essentielle au progrès spirituel. Elle permet d'acquérir le contrôle du corps du désir et finalement d'entrer consciemment en contact avec les mondes invisibles.

  Pour apprendre l'art de la concentration, nous devons diriger notre attention sur un point et nos pensées sur un seul objet ou sur une seule situation. Nous devons prendre conscience que cette force-pensée est notre pouvoir principal, et devons apprendre à en avoir le contrôle. Ceci ne s'accomplit pas aisément, mais une simple tentative dans cette direction aura son utilité. Il est impératif d'acquérir le contrôle de nos pensées, car sans celui-ci, la force se dépense sans but, n'arrivant à rien. Quand nous aurons appris à nous concentrer sur une seule chose à l'exclusion de toutes les autres, nous pourrons augmenter notre pouvoir de la pensée et la faculté de l'utiliser de façon efficace. Nous gagnons en qualité, ce que nous perdons en quantité souvent excessive.

  Durant la concentration les sens sont inactifs comme dans un profond sommeil, tandis que l'Esprit demeure au-dedans en plein contrôle de toutes ses facultés. L'aspirant apprend à s'absorber à volonté dans n'importe quel sujet. Dans les Mystères Rosicruciens, on nous dit qu'il est plus facile d'apprendre à se concentrer tant que nous vivons dans le Monde Physique. Le corps dense est une ancre et un bouclier qui nous protègent des influences subtiles et déroutantes qui prévalent dans les mondes supérieurs. C'est pourquoi nous devons développer la faculté de concentration dans le Monde Physique où la matière sert de pondérateur. Si nous prenons conscience de la valeur de la concentration, nous désirons ardemment la pratiquer chaque jour. Max Heindel nous conseille de mettre à profit le temps que nous passons dans les transports en commun et autres endroits similaires, où l'intellect a tendance à vagabonder, pour nous exercer à nous concentrer sur un objet ou sur un idéal.

  Les bruyants transports en commun pleins de passagers ne semblent pas être le meilleur endroit pour se concentrer, mais on nous fait remarquer qu'on apprend mieux dans des conditions défavorables; car ayant réussi à se concentrer lorsque cela est difficile, on trouvera toujours plus facile de rassembler ses pensées dans une seule direction lorsque se présentera la possibilité de se concentrer calmement. En règle générale, nous ne maintenons pas suffisamment longtemps une pensée pour pénétrer sa nature et connaître sa vraie signification. Obtenir le contrôle de nos pensées est un grand exploit. Celui qui est arrivé à ce résultat difficile possède la clé du succès dans n'importe quel domaine.

  Nous éprouvons tous, par moments, un urgent besoin d'envoyer à autrui des pensées d'aide, mais quel que soit notre désir d'y parvenir, seules des pensées concentrées ont la force de parvenir à leur destination. Elles doivent être rassemblées dans une seule direction pour atteindre leur objectif, tout comme les rayons du Soleil, concentrés par une lentille, deviennent brûlants au point de produire du feu. L'aspirant à la vie supérieure doit apprendre à contrôler et à diriger ses pensées, et par un effort soutenu il atteindra son but qui est celui de la concentration parfaite de la pensée, à volonté et à tout moment.

  Dans la Cosmogonie des Rose-Croix, chap. 17, Section "L'Oraison Dominicale", il est dit: "L'aspirant à la vie supérieure réalise l'union de sa nature inférieure et de sa nature supérieure par la méditation". L'aspirant sincère choisit pour sa méditation des sujets élevés qui lui révèlent la nature des Mondes Supérieurs lui montrant la réalité du Bien, du Vrai et du Beau. Son but est toujours d'obéir aux injonctions de son Moi Supérieur .

  Une intense concentration crée une forme-pensée vivante, une image claire et vraie. La méditation nous permet d'apprendre beaucoup de choses au sujet de cette forme-pensée; sa pratique nous aide à pénétrer la relation de cette forme-pensée avec le monde. Dans la concentration nous dirigeons toute notre attention sur un sujet ou sur une idée. Dans la méditation, nous rassemblons toutes les connaissances possibles sur ce sujet. L'intellect évalue et tâtonne, ajoutant toujours de nouvelles bribes d'information obtenant par là une nouvelle signification et une nouvelle compréhension. Si nous suivons cette méthode pendant quelque temps, elle enrichira notre propre monde de la pensée de sorte que nous pourrons atteindre de nouveaux champs de connaissance et y obtenir une nouvelle compréhension. Toutes les vérités spirituelles deviennent plus claires lorsque nous en avons compris une entièrement; et les paroles de notre bouche deviennent plus sages avec le temps.

  Lorsque nous méditons sur un concept aussi inspirant que celui de "sagesse" et de "connaissance" et que nous réfléchissons au sens et à la réalité de ces deux mots, nous entrons en contact avec des forces qui ont leur demeure dans des sphères plus élevées et plus pures que celles de notre environnement quotidien. Nous savons que nous n'avons pas le droit de négliger nos devoirs et nous devons souvent vivre au milieu du vacarme d'un monde affairé, pour la seule raison que nous avons besoin d'acquérir de l'expérience. Mais peu importent les circonstances, nous pouvons et nous devons prendre le temps chaque jour pour méditer en silence. La méditation dans le silence est une aide réelle à la croissance de l'âme. Grâce à cette pratique, nous sommes capables de construire un sanctuaire à l'intérieur de nous-mêmes. Nous pouvons alors bâtir ce Temple Vivant qui n'est pas fait de main d'homme et y pénétrer chaque fois que nous avons besoin de restaurer l'harmonie à laquelle nous aspirons.

  On a beaucoup écrit sur la prière, car c'est un sujet universel. Depuis les races primitives jusqu'aux races les plus avancées, toutes s'adressent à un Grand Esprit, un Etre Suprême, avec crainte et tremblement, ou avec adoration et confiance. L'origine divine de chacun se fait sentir, et l'Etincelle Divine en l'homme aspire à reconnaître la Source élevée de tout être.

  L'homme s'approche de Dieu dans la confession, la supplication et l'adoration, mais éprouve aussi le besoin de lui demander sa subsistance matérielle. Nous nous posons parfois la question de savoir ce que devrait être notre prière. A cela, il faut répondre "qu'il nous faut écarter cette idée, que chaque fois que nous nous approchons de notre Père Céleste, nous devons lui demander quelque chose". L'aspirant sincère ne demandera pas des choses matérielles; il pourra demander l'illumination spirituelle et, si ce but élevé est atteint, l'illumination devra être utilisée au profit d'autrui.

  En fait, les suppliques pour les choses temporelles sont de la magie noire. N'avons-nous pas cette promesse: "Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et Sa Justice et toutes ces choses vous seront données de surcroît". Christ Jésus en a indiqué la limite dans l'Oraison Dominicale quand Il a enseigné à Ses disciples à dire: "Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien".

  Lorsque nous nous approchons du Trône avec louange et adoration, nous nous mettons dans un état réceptif qui nous rapproche de notre idéal, où nous sommes à même de recevoir une effusion de l'Esprit radiant et glorieux. Nous aurons alors appris par expérience personnelle que la prière est une méthode puissante pour perfectionner notre aptitude à reconnaître la Lumière Divine.

  Lorsque nous unissons nos prières à celles des autres qui sont dans la même disposition mentale, beaucoup peut être accompli. La prière collective dans les lieux d'adoration est d'une grande aide quand elle est faite dans une atmosphère de respect et de quiétude, mais à moins d'avoir cette harmonie et cette coopération paisible dans des lieux sacrés, il est préférable de faire comme Christ nous l'a ordonné: "Entrez dans votre chambre et priez en secret". Dieu connait nos pensées cachées et la sincérité de nos intentions. Il est bon de prier dans le même lieu si cela est possible. Nous pouvons consacrer un endroit dans notre maison à notre prière quotidienne, peu importe qu'il soit petit. Là nous pouvons bâtir notre Temple Invisible. L'atmosphère spirituelle y augmentera chaque jour et, avec le temps, ce lieu deviendra pour nous un endroit sacré.

  Si nous prenons conscience que "tout développement spirituel commence par le corps vital," nous comprendrons pourquoi on nous dit dans la Bible de prier sans cesse. Le mot-clé du corps vital est "répétition". Les pensées pures et élevées sur lesquelles s'arrête notre intellect, purifient le corps vital. Par une prière fervente et répétée, nous pouvons acquérir l'habitude d'une communion quotidienne avec Dieu, et nous nous élèverons sur les ailes du pouvoir et de l'aspiration. Il est important que nous mettions une ferveur intense dans nos exercices de dévotion; sinon, une répétition monotone deviendrait une simple habitude, et nous risquerions de ne dire que des paroles vides. Si nous nous consacrons de tout notre coeur à ce que nous savons de plus Elevé, la prière est alors, à notre connaissance, la méthode la plus puissante pour la croissance de l'âme.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum