Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Admin le Dim 17 Juin - 19:24

"Toute maladie est un problème musical, toute solution

est une guérison musicale"


Novalis





LE POUVOIR DE LA MUSIQUE



CE QU'IL EN ÉTAIT AU COMMENCEMENT




“Le système solaire, dans son ensemble, est un vaste instrument de musique désigné, dans la mythologie grecque, sous le nom de “Lyre à sept cordes d’Apollon”. On peut dire des signes du zodiaque qu’ils sont la table d’harmonie de la harpe cosmique et que les sept planètes en sont les cordes; elles émettent des sons différents en traversant chaque signe et influencent l’humanité de diverses manières. Si l’harmonie faisait défaut un seul instant, s’il y avait la plus petite dissonance dans l’orchestre céleste, l’univers tout entier s’écroulerait”. — Max Heindel

(...)

Les échos de cette musique divine nous atteignent ici, dans le Monde Physique. Ils sont notre bien le plus précieux, même s’ils sont aussi insaisissables qu’un feu follet et ne peuvent être créés de façon définitive. Dans le Premier Ciel, ces échos sont, bien sûr, beaucoup plus beaux et ont plus de permanence. Dans le Monde de la Pensée, où sont situés les Deuxième et Troisième Ciels, se trouve la sphère du son.

Au cours de notre vie sur la Terre, nous sommes tellement immergés dans les petits bruits et les sons de notre environnement immédiat que nous sommes incapables d’entendre la musique produite par la marche de ces sphères. Cependant, le véritable musicien, consciemment ou non, se met en accord, pour ainsi dire, avec la région de la Pensée Concrète où il peut entendre toute une sonate, ou une symphonie, dans son ensemble, comme un seul et rayonnant accord, qu’il traduira ensuite en une oeuvre orchestrale d’une harmonie superbe de grâce et de beauté. L’homme a été assimilé à un monocorde — un instrument de musique à une seule corde qui s’étirerait de la Terre jusqu’aux confins du zodiaque.

La volonté de l’homme tire son origine de la Volonté de Dieu, et le musicien, par son propre pouvoir de volonté, “entend” le pouvoir de la Volonté de Dieu qui interpénètre le système solaire et s’exprime en sons et en tonalités. De par sa propre capacité créatrice, née de la volonté et de l’imagination, il peut reproduire en sons et en tonalités à la fois, les tonalités du Pouvoir de la Volonté de Dieu qui a créé le système solaire et celle de Sa conception imaginative par laquelle Il l’a matérialisé.

L’architecture, la sculpture et la peinture ont toutes été imprimées dans l’homme par de grands Etres spirituels et ces arts sont devenus une partie de sa nature. Mais c’est grâce au pouvoir de la volonté de l’homme que le musicien est devenu capable de percevoir les tonalités exprimées par la Volonté de Dieu et, dans une certaine mesure, de les reproduire lui-même. Ceci est l’origine de la musique de notre monde physique, laquelle est une création propre à l’homme.

La musique produit des sonorités du plus grand pouvoir de Dieu et de l’hommes: la volonté. C’est pourquoi on voit sans peine quelle terrible conséquence l’homme est en train de s’attirer en la profanant, quand il y introduit toutes sortes de discordances, de crissements, de sons perçants, de gémissements et de dissonances, de qui “scient” les nerfs. Un philosophe inspiré a exprimé une grande vérité cosmique quand il a dit: “Laissez-moi écrire la musique d’une nation et peu importe qui fera ses lois”. Le terme “musicien” employé ici ne concerne pas le chanteur de variétés ni l’interprète mais les maîtres comme Beethoven, Mozart, Wagner, Lizt, Chopin et autres musiciens de la même classe.

L’architecture peut être assimilée à une musique figée, la sculpture à une musique emprisonnée, la peinture à une musique qui lutte pour se libérer et la musique à une manifestation libre et ondoyante du son.

(...)

Dans la Bible, on remarque que la harpe à sept cordes de David représente astrologiquement les toniques de la chaîne planétaire septuple. La tonique de chaque planète est formée de la quintessence de ses sons fusionnés. Un amalgame des peines et des joies de notre Terre, les sons de ses vents et de ses mers, le rythme de toutes les forces vivantes combinées forment sa tonique. De la même manière, et sur une échelle toujours ascendante, résonnent les notes de toute la chaîne planétaire. Leur union constitue la sublime Musique des Sphères. “Peu importe que la sphère que tu vois soit plus petite, son mouvement chante comme un ange” écrivait Shakespeare, le grand poète initié. Cette musique est la production du Verbe, à propos duquel St Jean a écrit: “Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu... et sans lui rien de ce qui est fut créé ne l’aurait été (JEAN 1, 1-3)



LE POUVOIR DE LA MUSIQUE



Ainsi, dans son expression normale, la musique enseigne l’ordre parfait ; elle est la voix de l’obéissance aux Anges et le compagnon de route des sphères célestes. Mais, dans sa perversion, elle est l’instigatrice du parfait désordre et de la désobéissance. — Ruskin


En musique, entre la mélodie et le rythme se trouve l’harmonie qui peut, soit élever pour une fusion avec la vibration de la Pensée pure — c’est la mélodie — soit descendre et se mêler à un mouvement de pure activité — c’est l’impulsion. Si l’élément de mélodie pure, qui transporte la vibration de la Volonté de Dieu et de l’Esprit de la musique, est omis dans une composition, alors le pouvoir de guider n’est plus là pour contrôler les ativités des corps physique et du Désir. En conséquence, les désirs qui se complaisent dans l’excitation prédominent et, le contrôle de la raison faisant défaut, le résultat a de grandes chances d’être désastreux. C’est probablement le mélange d’harmonie et d’impulsion qui explique comment a pu arriver à l’existence la pseudo-musique moderne, qui tend à apporter la confusion au lieu d’unifier dans la cohérence.


Même avant la Première Guerre mondiale, les conditions psychiques étaient si mauvaises que les émotions humaines avaient inconsciemment atteint un haut degré d’excitation. Elles ne pouvaient trouver d’exutoire qu’en quelque intense forme d’action. Comme les Esprits Lucifer s’en réjouissaient et prenaient plus d’importance par l’intensité de ces sentiments, c’était l’occasion pour eux d’intervenir et d’insinuer dans la conscience humaine une forme accrue d’activité rythmique. L’apparition du ragtime en fut le résultat. Puis la Guerre vint. Les émotions s’exacerbèrent et les conditions générales déroutantes virent apparaître le blues avec ses plaintes, ses lamentations et ses gémissements, toujours déferlant avec fièvre. La tendance à la chute, étant alors en pleine extension, le jazz apparut dans cette pseudo-musique, témérairement fantastique et grotesque dans son délire. Un degré plus bas, le swing suivit le jazz. Puis, le jitterburg, dans toute son hystérie de masse, furieuse et tourbillonnante, a balayé le pays. Depuis lors, des sons vulgaires, plus ou moins démoniaques, ont graduellement remplacé la musique céleste. Les nerfs à vif et surstimulés des victimes de ces bruits atroces se sont détraqués, au point de donner lieu à nombre de formes désespérées de démence. A présent, à moins que quelque force ne vienne secouer les masses vers des dispositions d’esprit plus calmes et plus réfléchies, des conditions pires prévaudront. Si cela ne peut être fait, ou serait considéré comme imprudent, par les grands Etres qui dirigent l’évolution de l’homme, alors une forme quelconque de sauvetage devra être fournie à ceux qui en sont dignes. Les autres seront simplement balayés par quelque formidable déflagration cosmique et, plus tard — probablement dans un autre Jour de manifestation — il sera donné à ces infortunés une occasion de se racheter.


Devant des perspectives aussi épouvantables, est-il possible que, en recherchant soit dans le passé, soit dans l’avenir, quelqu’un ne puisse découvrir quelque chose pour sauver la situation?


L’Histoire est un éternel recommencement. La Lémurie a été détruite par des cataclysme volcaniques quand l’ensemble de sa population a cessé de progresser. L’Atlantide le fut par les eaux quand ses populations étaient tellement enfoncées dans le mal qu’elles n’étaient plus réceptives aux instructions de leurs sages dirigeants. Aryana s’est élevée des grandes profondeurs et l’humanité a bénéficié d’une nouvelle occasion de poursuivre son évolution. Maintenant, de nouveau, l’homme est en train de glisser dangereusement vers la bas.


Pythagore, un des plus grands visionnaires, disait à ses étudiants que la lyre était le symbole secret de la construction humaine: le cadre représentait le corps physique, les cordes, les nerfs, et le musicien qui en joue était l’esprit de l’homme. “En jouant sur ses nerfs, disait-il, l’Esprit a créé un fonctionnement normal et harmonieux qui, cependant, peut, à tout moment, être facilement changé en dissonance si la nature de l’homme se souille”. Remarquez l’avertissement implicite.


De même Platon, un grand philosophe grec et un étudiant des Mystères, réfute l’idée que l’objet de la musique est de créer des émotions gaies et agréables et soutient plutôt qu’elle devrait inculquer l’amour de tout ce qui est noble et l’aversion de tout ce qui est sordide, avilissant et bas ; rien ne peut plus puissamment influencer l’homme au plus profond de son être, si ce n’est la mélodie et le rythme. Il en était tellement convaicu qu’il affirmait que l’introduction d’une nouvelle gamme, supposée débilitante, mettrait en péril l’avenir d’une nation entière, et qu’il n’était pas possible d’altérer une tonique sans ébranler les fondations d’un Etat. Plus tard, Platon affirmera que la musique qui ennoblit l’esprit (la mélodie) est d’une qualité supérieure à celle qui séduit simplement les sens. Il insistera fortement sur le fait qu’il est du devoir suprême du législateur de supprimer toute musique à caractère lascif et d’encourager seulement celle qui est pure et anoblissante. Le plus grand soin devrait être apporté dans le choix des instruments car en l’absence de paroles, rendant la signification de la mélodie plus ou moins douteuse, il était difficile de prévoir si son influence sur le peuple serait salutaire ou funeste. Les goûts populaires étant portés vers le sensuel et le tapageur, devraient être traités avec le mépris mérité. Nous avons là la réponse à un judicieux changement de conditions indésirables: remplace de mauvaises pratiques qui amènent des résultats plus ou moins désastreux par des activités de vibrations élevées qui induisent le plus grand bien pour le plus grand nombre.


En renonçant au ragtime, au jazz, au swing, au bebop et autres bruits, rien ne serait perdu de la véritable musique.


Dans leur appel aux désirs sensuels et à la sentimentalité, à travers une profusion de combinaisons soi-disant harmoniques, de successions discordantes d’intervalles entre des notes issues de la complexité des relations modernes entre les tonalités, et les accords aberrants qui en résultent, aucun nouvel élément n’a vraiment été introduit, si ce n’est une confusion et une surélaboration des anciens. Dans la musique populaire de batterie, le vrai ressenti musical ne peut se traduire par l’harmonie en création artistique mais est, pour ainsi dire, ravalé en des girations purement physiques, inélégantes à l’extrême.


Les trois divisions primaires de la musique — mélodie, harmonie et rythme — sont en corrélation avec les trois pouvoirs primaires de Dieu: volonté, amour-sagesse et activité. La volonté, qui comprend l’intellect et la raison, unie à l’amour-sagesse, donne un mode d’activité en relation avec le rythme céleste (activité) équilibré et mesuré de Dieu, qui ordonne les atomes de notre système solaire dans la matrice des diverses formes préparées pour eux par les pouvoirs de l’énergie-amour du Créateur.


Séparer la volonté (mélodie) de l’amour (harmonie) et unir l’amour à l’activité (rythme), peut produire n’importe quelle monstruosité que les forces du mal pourraient vouloir amener à l’existence, si l’ensemble est dépossédé du pouvoir dirigeant de la volonté. Si leurs malveillantes activités ne sont pas tenues en échec, elles finiront par détruire une nation. Aucune tentative révolutionnaire dans l’art de la musique ne pourra amener le résultat désiré, à moins qu’elle ne commence dans l’application des principes artistiques de cohérence et de juste équilibre entre les trois éléments dont est faite la musique, à savoir la mélodie, l’harmonie et le rythme.



LA CORRÉLATION DE LA MUSIQUE AVEC LE DIEU SOLAIRE



MUSIQUE DIEU POUVOIR EXPRESSION
1. Mélodie 1. le Père 1. Volonté 1. Intelligence
2. Harmonie 2. le Christ 2. Amour 2. Sentiments
3. Rythme 3. Jéhovah 3. Activité 3. Mouvement



La mélodie — le plus haut pouvoir de la musique - inclut la raison, l’intellect et le discernement. Quand l’harmonie et le rythme s’unissent sans la mélodie, il en résulte une succession de sons échappant au contrôle de l’intelligence, lesquels éveillent des sentiments (harmonie) qui s’exprimeront dans toute une série de mouvements sensuels effarants et de tourbillons (mouvement). Ceci peut conduire à la forme la plus basse d’excès émotionnels (activité). Certains d’entre eux ont été décrits par le chef d’orchestre de jazz, Benny Goodman, comme le coup de pied au lustre, le voyou casseur de bouteilles, la danse de St Guy, crier en tapant des pieds, taper des pieds à contre-temps avec les bras se détendant en cadence, tournoyer comme un moulin-à-vent dans la tempête et le cauchemar d’une hystérie collective — tout cela en réaction à une soi-disant musique jouée dans certaines de nos écoles, dans la plupart de nos lieux publics et partout dans les salles de danse. Ceci est exactement la forme dégénérée de la musique (amoindrissant le mental et la vigeur morale) dont parlait Platon comme d’un danger pour l’avenir de toute nation. M. Goodman raconte particulèrement comment, quand Ziggy Elman soufflait dans sa trompette, en direction de quelqu’un “une longue note violente à vous donner des picotements dans la colonne vertébrale”, les danseurs perdaient le contrôle d’eux-mêmes, et quand Gene Krupa martelait une série de notes-mitraillette à la batterie, ils se secouaient, les yeux exorbités, la tête donnant des coups de bec et les bras dans tous les sens.


Même du point de vue physique, il y a un grand danger à jouer une note forte et prolongée sur un instrument. Chaque être a sa tonique, située à la partie inférieure de l’arrière de la tête, à la base du cerveau. Si cette note est frappée lentement et doucement, elle sera constructrice, reposera le corps, harmonisera ou tonifiera les nerfs et restaurera la santé. D’autre part, si la note est frappée de manière agressive, forte et suffisamment longtemps, elle tuera aussi sûrement qu’une balle de fusil. Dans une grande foule, il n’y a pas moyen de connaître les toniques individuelless; aussi, il y a toujours danger à jouer une note forte, dominante et prolongée sur un quelconque instrument. Et la continuelle répétition de braillements du jazz sur le tympan des enfants pourrait bien entraîner le développement d’une race de névrosés.


Remarquons que la pseudo-musique de jazz, est une profanation de la force christique (harmonie) et de l’énergie créatrice de Jéhovah (rythme). La première profanation de la force de Jéhovah s’est produite au cours de l’Epoque Lémurienne, elle est appelée la “chute de l’homme”. Cet écart du sentier d’évolution méthodique conduite par Jéhovah a été provoquée par les Esprits Lucifer qui — notez-le — se divertissent et évoluent par l’intensité de nos sentiments. La nature d’une émotion ne leur est pas aussi essentielle que son intensité, du moment qu’il s’agit de leur but. C’est pourquoi, ils excitent les passions humaines les plus basses qui sont plus intenses que les sentiments de joie et d’amour à notre stade d’évolution. En conséquence, ces être n’hésitent pas à profaner les forces divines d’amour (Christ) et de Vie (Jéhovah) pour réaliser leurs desseins. Et cela, ils sont assez habiles pour le faire en introduisant intelligemment des dissonances masquées dans notre musique et en les accentuant, grâce à des instruments tapageurs et désagréables comme le cor, la trompette, le trombone, le saxophone, la batterie, les cymbale et autres. Une fois qu’ils se sont frayé une voie d’infiltration, on peut voir leur infâme influence se manifester partout. Dans notre littérature, on la trouve dans des récits concernant le sexe et toutes sortes d’histoires criminelles à sensation. En peinture, on la découvre dans toutes sortes de personnages grotesques et distordus; en sculpture, dans des statues inutilement dénudées aux formes incongrues. La beauté, l’art, l’esthétique sont partout rabaissés au vulgaire et au mauvais goût — approchant souvent la grossièreté et la plus basse forme d’indécence.


Comme la vision spirituelle de l’homme devient plus claire et sa volonté individuelle plus forte, il va graduellement se libérer de l’influence des Esprits Lucifer et se mettre en harmonie avec la force christique qui est l’Amour. Alors, la volonté (mélodie) et l’amour (harmonie) développeront l’activité (rythme) et un nouveau pouvoir (l’Epigénèse): la force grâce à laquelle l’homme va réaliser un progrès spirituel à une vitesse inconnue jusqu’ici.


Les Esprits Lucifer réalisent que l’humanité, grâce au pouvoir combimé de la volonté et de l’amour, va être capable de se libérer à temps de leur influence et de leur contrôle partiel. Ils savent aussi que le corps humain est construit et soutenu par le pouvoir de la musique. A présent, s’ils peuvent suffisamment dénaturer cette musique pour dérégler le corps humain à travers son système nerveux, de manière à ce qu’il ne soit plus capable de se procurer la qualité d’essence de l’âme consciente nécessaire au développement de son pouvoir de volonté, ils peuvent continuer à le maintenir dans cet asservissement partiel et l’utiliser à leur propre bénéfice; c’est d’ailleurs exactement ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas que ces êtres aient un quelconque désir de nuire à l’humanité, mais ils ont besoin des corps humains pour y travailler. Donc, ils n’ont aucune intention de lâcher prise, aussi longtemps qu’ils en auront besoin et qu’ils auront le pouvoir d’y accéder. Ceux qui acceptent cette nouvelle pseudo-musique et la laissent pénétrer en eux-même, pour ainsi dire, retarderont leur développement spirituel. Ceux qui la refusent, et la maintiennent autant que possible hors de leur conscient, trouveront mince leur développement spirituel, ou entravé s’il a lieu. Ceux qui sont responsables de sa production, et ceux dont les nerfs ont été mis à vif sans espoir, pourront être autorisés à faire la guerre comme soldats et infirmiers, de manière à être retirés des conditions terrestres actuelles et avoir une occasion de tout recommencer, plus tard, dans un meilleur environnement.

(...)

La volonté mélodique du Père, unie à l’amour harmonique du Christ, a le pouvoir de produire une vibration d’activité rythmique. Une telle force ne peut aucunement être arrêtée, pas plus que l’objectif de sa destinée ne peut être dévié, car, c’est cette même manifestation de l’Energie du Dieu de notre système solaire qui a créé tout ce qui EST et qui a le pouvoir, à tout instant, de tout renvoyer au CHAOS, s’Il le désire. En définitive, il est donc absolument impossible à quelque créature, de la plus avancée de Ses vagues de vie à la plus jeune en évolution parmi les créatures de Dieu, de contrecarrer l’échéance de Ses plans, car ils sont, dans leurs processus, aussi éternels et inébranlables que Dieu lui-même.

(...) Le système solaire tout entier est un vaste instrument de musique qui est Dieu. Au cours de la Période de Saturne, les sons émis par Lui et Ses aides sont représentés par ceux de l’octave la plus grave de la gamme. Ce sont ces notes, en commençant par la plus basse, qui ont successivement construit les sept globes sur lesquels toute vie a existé et commencé son lent développement. Les notes blanches de toutes les octaves produisent des notes constructives, positives; les notes noires produisent des notes assimilatives, négatives. Les deux sont indispensables pour obtenir des résultats (volonté, amour, activité-père, mère, enfants; ce qui est en haut est comme ce qui est en bas).


(...)


L'HARMONIE DES SPHÈRES



L’harmonie des sphères n’est pas un son unique. Elle varie de jour en jour et de mois en mois, en même temps que le Soleil et les planètes passent d’un signe à l’autre. Il y a aussi des variations annuelles avec les différentes époques, dues à la précession des équinoxes. Il y a véritablement une variété infinie dans le Chant des Sphères, comme il se doit, car le changement constant de vibration spirituelle est la base de toute évolution physique ou spirituelle. Au printemps, les notes du Bélier et de Mars stimulent et activent la germination, le renouveau de la vie et la croissance de tous les règnes, de l’homme aux plantes incluses.

(...) Tout ceci démontre clairement que notre musique terrestre n’existe pas par hasard, mais qu’elle a été établie sur une base qui se trouve dans les mondes spirituels supérieurs, dont l’origine est le mot parlé de Dieu, créateur de notre système solaire.


(...)


LE POUVOIR CURATIF DE LA MUSIQUE



La vibration est la vie manifestée et elle est à l’origine de toute chose créée ou ayant existé. L’inertie, son opposé, se résoudra en séparation, désintégration, décomposition. La musique et la couleur sont, toutes deux, le produit du pouvoir de certains taux vibratoires. Les taux vibratoires sont harmonieux, sains, constructifs et édificateurs, mais les taux discordants sont destructeurs et désintégrateurs, même jusqu’à la dissolution. Le son est à l’origine de la couleur et seul un son clair et mélodieux peut produire une belle couleur, attirante et inspiratrice.


Le spectre solaire se réfracte en sept couleurs distinctes: rouge, orangé, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Une octave du piano, en ne prenant que les touches blanches, comprend sept notes. Do correspond au rouge, Ré à l’orange, Mi au jaune, Fa au vert, Sol au bleu, La à l’indigo, Si au violet. Quand une octave musicale est terminée, une autre commence et se déploie avec exactement le double des vibrations de la précédente. C’est-à-dire que les même notes se répètent, mais dans une gamme plus subtile. Il en est de même pour la gamme des couleurs. Quand la gamme des couleurs visibles à l’oeil nu est terminée avec le violet, une autre octave de couleurs plus subtiles, invisibles et de vibration double, commence et se poursuit selon la même loi.




http://www.rosicrucien.info/musiscale/musiscalefre03.htm
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Archange le Sam 30 Juin - 19:56

study

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par obsidienne le Sam 1 Juin - 15:06

J'ai vu que certains s'aventurent à proposer un son pour chaque chakra mais doit-on se fier à leur choix ?

Comme tout le monde j'écoute de la musique et j'ai pu constater qu'au dessus du mi on perçoit les notes dans notre tête et que cela stimule nos corps sprirituels. Mais je ne fais pas de l'écoute statique car ce que je préfèrerais c'est juste entendre un seul son et m'y concentrer dessus en méditation. Je préfère le silence pour ça ....
Une fois quelqu'un a gratter un son sur une harpe et cela a éveillé des images en moi mais je me demande si ça vient pas du fait que j'ai déjà joué de cet instrument dans une autre vie....
Mon acupuncteur laisse tourner une bande sonore de harpe et chant chinois pendant les séances et cela me provoque des émotions joyeuses et suivant le types de musique je vais réussir à m'endormir (sans chant). Mais comment déterminer si les organes profitent du son ?
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Archange le Sam 1 Juin - 21:34

Ah c'est cool ça, de la musique pendant une séance d'acupuncture! Je comprends mieux pourquoi tu t'endors en séance ^^ peut-être qu'on ressent une certaine chaleur ou une légère vibration au niveau de l'organe qui bénéficie du son, je n'ai ressenti cette vibration par la prononciation intérieure d'un son qu'au niveau de la tête, du chakra de la gorge et du cœur, très légèrement au chakra racine aussi, si on parvient à décrasser tel chakra cela aura un effet bénéfique par répercussion aussi sur tous les organes que gère ce chakra, d'où l'importance de trouver la bonne tonalité pour toucher, éveiller tel ou tel chakra, j'essaie justement de le faire en ce moment concernant mes douleurs qu'aucun traitement ne soulage et pour l'instant pas de miracle, mais je persiste...

Par contre j'ai pu une fois faire disparaître une douleur persistante il y a quelques années grâce à la technique de l'EMDR... en fait il s'agit, en fermant les yeux, de se concentrer sur la zone concernée tout en bougeant les yeux de droite à gauche, cette double attention (à la fois sur le mouvement des yeux et sur la zone du corps qui ressent les effets d'un stress, ou une douleur) permet d'atténuer tel ressenti, et là en l'ocurrence je l'avais fait une fois pendant une bonne dizaine de minutes et à l'endroit de la douleur j'ai ressenti une chaleur et un dénouement, la douleur avait totalement disparu...

Sinon pour l'utilisation du son pour les chakras, à chacun de savoir quelle sera la façon de le prononcer intérieurement qui aura la meilleure résonance en soi, ça doit venir avec la pratique, mais c'est clair que c'est pas toujours facile à déterminer...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par obsidienne le Sam 1 Juin - 23:38

Je n'ai pas bien conscience de ce qui se passe pendant les séances au moment où je m'endors. Je perçois les émotions musicalement au niveau psychique (5ème chakra) puis ça monte en me souvenant de certaine choses donc ça monte au 6ème et je pense que quand ça bascule au 7ème sans prévenir et hop on sort.
Maintenant que tu le dis ça doit vibrer mais j'ai pas cherché à savoir en pratiquant ma technique.... Il faut faire fonctionner le 4ème, 5ème et 6ème pour monter progressivement vers le 7ème la porte de sortie !

La musique ça sert à ça je pense d'éveiller toute cette sphère supérieure. Car franchement ça laisse une petite larme quand ça monte.... je ressens une extase que je peux faire durer si je veux .... On peut définir ça comme une vibration du 6ème chakra (je n'y avais pas pensé). Je pratique du chant parfois et ça aide aussi pour éveiller le 5ème chakra (ça le rode).

Je comprend ta technique, Archange, de droite /gauche faudra que j'essaye en cas d'extrême urgence !

Pour tes douleurs il va falloir traiter par les médicaments. faut voir ce dont il s'agit. Moi je t'ai dis que pour les problèmes de fond j'utilise de l'homéopathie pour ça.
L'acupuncture c'est pour réguler les hormones et aussi ma digestion. Je fais ça depuis octobre et c'est le médecin qui m'a dit "je vais vous garder et vous prendre une fois par moi". C'est la 1ère fois que je rencontre un Dr si gentil. D'ailleurs il a beaucoup de patients ce Dr aux yeux bleus qu'il n'en prend plus de nouveaux.....
Tu sais archange il y a l'espoir de se dire que ce que l'on fait en rapport de la maladie ça grandit notre âme par ces techniques. Steiner dit que notre cerveau physique se modifiera dans le futur et l'on sait aussi que c'est notre âme qui peut agir sur le physique. Le corps astral contient les germes !
Il dit aussi que de guérir miraculeusement ça ne fait pas du bien à l'âme. Celle ci se donne des épreuves sur terre pour progresser. Si on nous apprenait ça dès l'enfance on prendrait un peu plus soin de notre corps .... au lieu de vivre dans le stress.
je déteste l'époque que nous vivons plus je vois comment ça fonctionne Rolling Eyes
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Archange le Dim 2 Juin - 13:30

Pareil, je vomis cette époque inhumaine où la vie n'est pas respectée et perd son sens, cependant on sent qu'on arrive au bout du bout et c'est franchement inquiétant pour la suite des événements, j'aurais aimé ne pas naître à cette époque mais hélas on ne choisit pas ses épreuves ou plutôt si peut-être mais à un autre niveau, quoiqu'il en soit on ne pourra échapper au karma planétaire et à tout ce qu'on a engendré collectivement dans l'ignorance totale des conséquences... folie collective quand tu nous tiens! jocolor

Oui la musique a un effet extraordinaire sur les corps, les chakras, elle réveille des potentialités enfouies, fait entrevoir une harmonie profonde qu'on peut reconnecter, je crois vraiment au pouvoir thérapeutique extraordinaire de la musique, pour dénouer les scléroses... l'ego tend toujours à se scléroser, à rester dans le connu, dans ces petites limites avec toujours les mêmes "notes" et les mêmes "couleurs"... la musique permet de fissurer un peu toutes ces barrières et de faire chanter à nouveau la vie! Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 395268546

Pour mes douleurs j'ai déjà tout essayé, médicaments homéopathie acupuncture osthéopathie et j'en passe, c'est usant mais je comprends que cela est sans doute un appel profond de l'âme à un changement de mode de vie, qui il est vrai ne me convient plus depuis quelques temps! Là j'arrive au bout et du coup ça finit par somatiser... tu as de la chance d'avoir un tel médecin, c'est très important de se sentir considéré et pris en charge, le mien est plutôt froid et détaché, du reste il ne m'a même pas conseillé pour l'ostéopathie (ni l'acupuncture d'ailleurs) c'est moi qui ai décidé de le faire voyant que le médoc prescrit ne marche pas, pour l'ostéo ça me fait du bien sur le moment mais ça revient après, ça a très légèrement diminué en tout cas donc je vais continuer... l'ostéo m'a dit c'est dommage, votre médecin ne pensait pas à l'ostéopathie il vous aurait laissé prendre ce médoc à vie sans réel succès... belle perspective Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 2814520810 !

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par obsidienne le Dim 2 Juin - 13:58

L'ostéopathie c'est bien pour stimuler les réflexes mais c'est pas ça qui va soulager la douleur. Si ton problème est au niveau du dos en effet je connais et c'est complexe...

En fait les muscles compenses les vertèbres mais c'est souvent eux qui font souffrir et il faut des massages pour les détendre et parfois des médoc relaxant (ça j'évite préférant l'arnica)
Sinon les formules wéléda que Steiner a laissé permettent de reconstituer le cartilage et oui et de réparer les blessures.... En sous cutanés (petites seringues à insuline) Dans une boite il n'y a que 12 petite ampoules de médicament homéopathique et ça ressemble à de l'eau Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 404404663
Exemple de formule pour une inflammation : argentum met D20, arnica pl. tot. D20, bambusa D6, Disques vertebraux D6, formica D8.
Il existe diverses formules mais ce sont les médecins anthroposophique qui ont les répertoires. Mais moi j'ai connu la médecine anthro par ces livres : http://www.ipredis.com/livre.asp?sujet=Cours%20de%20m%E9decine%20anthroposophique.%20Tome%202.&ref=AN3
j'ai les tomes 1, 2, 3, 4 . Mais mon médecin m'a dit dernièrement quelle n'aime pas cet auteur. Sans plus de détails l'anthro reste un domaine fermé .....

Il existe des formules sous formes de pommade aussi car les sous cutanés c'est pour de "l'aigue" en urgence. En tout cas mon acupuncteur ne connaissait pas et il a une patiente comme moi qui a des sous cutanées mais elle c'est pour le genou et elle en est contente..... ça doit le faire réfléchir à lui car il est généraliste et acupuncteur. Donc si un patient a des résultats ailleurs que chez lui ça doit le contrarier un peu Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 3809193145
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par obsidienne le Dim 2 Juin - 14:13

Tu sais archange j'ai trouvé par moi meme l'anthroposophie en médecine et c'est par ces livres de Joseph Hériard Dubreuil que j'ai eu un regain d'espoir quand j'ai eu mes premières fortes douleurs après avoir fait des extravagances de mon corps.
Je te l'ai dit j'ai frappé aux portes. J'ai meme une amie qui est employé dans une pharmacie et ça aide c'est vrai (bien que ça la gène que je suis cette orientation mais au bout de tant d'années elle commence à se poser des questions et parfois elle commande aussi pour sa famille chez weleda). Mais les gens comme moi qui achètent des médicaments peu cher ça ne les interessent pas aux pharmaciens. Tu sais bien il faut faire fonctionner les labo chimiques Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 1030640839
Je sais pas ton âge mais crois moi le corps a des ressources.
Tu sais je suis partisante d'un bon cataplasme d'argile bien épais et meme que c'est fastidieux de le supporter pendant plusieurs heures parfois je m'y atèle.
De l'argile concassée acheté au magasin Bio que je mets une certaine quantitée d'eau de source sans touiller. ça gonfle au bout de 15 mn et tu peux la mettre au soleil .... un grand mouchoir ou un morceau de coton d'un vetement et jétale mon cataplasme. Je garde ça 3 à 4 heure on peut meme 5 heures en dehors des repas. Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 855254316

on peut meme y ajouter quelques gouttes d'huiles essentielle mais très peu c'est fort.
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Archange le Lun 3 Juin - 15:22

obsidienne a écrit: ça doit le faire réfléchir à lui car il est généraliste et acupuncteur. Donc si un patient a des résultats ailleurs que chez lui ça doit le contrarier un peu Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 3809193145

C'est sûr!, dommage et affligeant que toutes ces disciplines se trouvent cloisonnées et que tout ce savoir au service de l'humain ne puisse être correctement utilisé No

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par obsidienne le Lun 3 Juin - 20:30

Oui ça me met en boule tout ce mal Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères 790970813

surtout que ceux qui essaient de faire du bien sont attaqués par les autres qui sont dans la machine à fric !

On est qu'au début du matérialisme hélas car ça va durer jusqu'en 3500 ! Pendant ce temps d'autres préparent la venu du nouveau boddhisatva : Jésus Ben Pandiras..... Lui aussi progresse et il s'incarne tout les 100 ans pour progresser aussi ...
obsidienne
obsidienne

Messages : 3981
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Archange le Lun 26 Jan - 20:03






Musique - dans un enseignement initiatique




"La musique est une puissance, elle inspire des émotions, des sentiments, elle donne un élan. Mais cela ne suffit pas. Les émotions, les sentiments, les élans doivent être orientés, et une bonne orientation suppose une philosophie, une sagesse. Dans la philosophie telle que la conçoivent les Initiés, la musique est toujours présente. Pourquoi ? Parce que l’univers lui-même est musique, il est une construction fondée sur les lois de l’harmonie, régie par les lois de l’harmonie.

Et à toutes les créatures l’Intelligence cosmique a donné une note déterminée, un son, une voix, pour qu’elles puissent former une symphonie dans l’univers. En pensant que la création toute entière, là, maintenant, est en train de chanter, est-ce que cela ne vous rend pas déjà heureux ? Est-ce que cela ne vous donne pas le désir de joindre votre voix à ce chant ?… La moindre vibration harmonieuse sur la terre nous met en relation avec la grande harmonie cosmique."




Omraam Mickhaël Aïvanhof

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères Empty Re: Toute maladie est un problème musical - le pouvoir de la musique - harmonie des Sphères

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum