Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Polarité

Aller en bas

La Polarité Empty La Polarité

Message par Admin le Mer 13 Juin - 17:51

La Polarité



Dans presque tous les mythes de la Création, l'univers naît de la division de l'océan primordial (chaos), à l'instar d'une cellule qui se divise et devient deux; dans le temps et dans l'espace tout est régi par les contraires et oscille de l'un à l'autre. Ces contraires, ou polarités sont fondamentalement unis car issus d'une même source originelle. La loi des contraires maintient tout en équilibre car l'un finit par devenir l'autre. Tout contraire contient son opposé; en psychologie, tout pôle exprimé indique l'existence de son contraire, réprimé mais bel et bien présent
.




"L’ÉLECTRICITÉ ET LE MAGNÉTISME,
LES DEUX ASPECTS DE LA POLARITÉ COSMIQUE
AU FONDEMENT DE TOUTE CRÉATION



On peut définir l’électricité comme l’énergie vibratoire positive, active, émissive, de
détermination absolue
. Il possède une double personnalité qui emprunte à la fois les
caractéristiques de la particule et celle de l’onde, car il est une réalité mentale. Il s’agit
d’une manifestation du Noùs ou de l’Essence spirituelle par une force positive qui circule en
ligne droite. Elle s’oppose au magnétisme, une énergie négative, passive et réceptive, qui
circule en ondes ou spirales.
L’Essence se transmet par le Noùs mystérieux, l’Esprit de Vie, qui s’exprime par le
magnétisme (courant lunaire, féminin) et l’électricité (courant solaire, masculin). En ce
sens, l’électricité est l’énergie émettrice qui agit, active, vitalise, génère, pénètre. Le
magnétisme, c’est l’énergie réceptrice qui reçoit, attire, fait la gestation, organise, élabore.
L’électricité agit en ligne droite; l’énergie magnétique répond en courbes dans la spirale. On
pourrait en conclure que l’électricité est, pour ainsi dire, comme la passion de l’espace, le
magnétisme, comme la passion de la matière. L’énergie électrique exprime en effet
l’Essence; l’énergie magnétique exprime la Substance. Mais les énergies électrique et
magnétique viennent de la même Source divine, l’une constituant le don, l’autre le re-don.
Les énergies électrique et magnétique sont donc de même essence et de même nature, mais
inversées, dans leurs polarités: elles sont compatibles et complémentaires.
Dans le Cosmos, toutes les énergies naturelles sont électriques. L’électricité est une
énergie vibratoire apparentée à celle qui pénètre tout l’espace (Nous) et est produite par
elle. Tout phénomène électrique se manifeste à l’homme par le moyen des radiations ou des
ondes vibratoires. Elle n’est active que de cette manière. L’électricité se manifeste par la
rencontre d’un courant négatif et d’un courant positif. Par négatif, il faut entendre le
support, le pénétrable, l’absent, le passif, le réceptif, l’absorbant, l’organisateur, ce qui
fournit ce qui manque au positif, ce qui le complète. Il a besoin du positif pour se
manifester. C’est la condition passive et réceptive qui absorbe le positif, qui est mise en
action et s’inspire de lui, opposée à l’action motrice du positif. Le positif, c’est ce qui
recherche le négatif pour produire une manifestation. Actif, il fait, pour ainsi dire, les
premiers pas vers le support, son élément complémentaire, le pénétrant et l’activant. C’est
ce qui met en action, inspire, crée. C’est la cause agissante.
La polarité exprime la compatibilité et la complémentarité des courants négatif et
positif. Elle engendre la dualité des réalités visibles et invisibles. Elle explique les lois
relatives au magnétisme, la caractéristique propre de toute chose dans l’Univers. Elle révèle
la qualité prédominante d’une chose Polarisée. La polarité se fonde sur deux lois.
Premièrement, la polarité d’une chose est de la nature de la plus forte somme de force soit
positive soit négative qui est en elle. Deuxièmement, les radiations ou vibrations d’une
chose sont toujours de la nature de sa polarité, soit négative soit positive. C’est à partir de
ces deux lois que les atomes, tous semblables, s’attirent ou se repoussent, donnant l’illusion
de la multiplicité des êtres.
L’électricité a aussi ses lois. Premièrement, pour obtenir une manifestation électrique de
n’importe quelle nature, il faut que la condition (l’élément) positif s’unisse à la condition (1
‘élément) négatif. Deuxièmement, la manifestation électrique se produit au point ou au
voisinage immédiat ou ces deux conditions (élément positif et élément négatif) s’unissent.
Troisièmement, au point et autour du point ou se produit la manifestation, on peut toujours
observer un état de tension ou de travail (activité). Quatrièmement, cette tension (ou,
synonyme, ce travail) peut se manifester sous forme d’un état magnétique. Cinquièmement,
les conditions contraires s’attirent, mais les conditions semblables se repoussent.
Sixièmement, cette action de répulsion et d’attraction, qui explique la gravitation et la
rotation, est constante partout dans la Nature, entraînant une création continue: l’attraction
construit, fondant l’expansion; la répulsion détruit, fondant la désintégration temporaire, qui
permet à la création de se poursuivre en mieux, au moyen des éléments ainsi libérés.
Septièmement, l’énergie électrique, en tant qu’unité (ou l’un quelconque de ses éléments),
peut être transmise d’une chose à une autre, soit par contact soit par rapprochement, avec
état de tension (ou de travail).
À l’inverse, on peut définir le magnétisme comme l’ensemble des phénomènes que
présentent les matériaux aimantés ou les êtres polarisés. On le considère parfois comme le
cocon énergétique ou le champ d’énergie qui soutient un être concret, qu’on appelle aussi
l’aura. Il identifie la trame subtile sur laquelle la conscience et la biologie humaines
reposent depuis le tout début de leur existence et qui s’ajuste selon l’expression de
conscience acquise. Elle maintient l’équilibre de chaque être et lui permet l’accession à
l’Illumination. Le magnétisme, c’est l’énergie négative qui aimante par attraction. C’est la
force féminine, réceptive, passive, pénétrable, organisatrice. Elle s’oppose à l’électricité. Le
magnétisme et l’électricité expriment l’énergie bipolaire du Nous mystérieux, de l’Esprit
cosmique.
Par rapport à l’électricité, le magnétisme désigne l’aspect négatif, lunaire, latent,
passif, réceptif, féminin de l’Énergie unique
. La Rose+Croix le définit comme une
manifestation du Noùs mystérieux qui émet des ondes en cercles comme les mouvements de
l’eau quand on y jette une pierre. Par exemple, la lumière, de source électrique, se propage
en ligne droite, de sorte que, mise derrière un paravent, elle est cachée. En revanche, la
chaleur, d’origine magnétique, remplira toute une pièce, même si on met un écran opaque
devant le feu."



Bertrand Duhaime (Douraganandâ)


 


http://www.lavoix-voiedessages.com/page2/files/l0027e0301lectricite0301-et-le-magne0301tisme.pdf
 
 
 









Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

La Polarité Empty Re: La Polarité

Message par Admin le Mer 13 Juin - 17:56

La Polarité Feu-et-eau-2fc2c5c




Le Yin et le Yang

Dans la philosophie chinoise, le yin et le yang sont deux catégories complémentaires, que l'on peut retrouver dans tous les aspects de la vie et de l'univers. Cette notion de complémentarité est propre à la pensée orientale qui pense plus volontiers la dualité sous forme de complémentarité.
Le yin représente entre autres, le noir (ou souvent le bleu), le féminin, la lune, le sombre, le froid, le négatif, etc. Le Yang, quant à lui, représente entre autres le blanc (ou souvent le rouge), le masculin, le soleil, la clarté, la chaleur, le positif, etc. Cette dualité est également associée à de nombreuses autres oppositions complémentaires.
Dans la cosmologie chinoise, Yin et Yang sont deux entités qui suivent le souffle originel qi à l'œuvre dans toutes choses.
Par exemple, pour les caractères chinois simplifiés :



  • le caractère yīn (阴) est associé à la Lune (月) qui représente la part féminine de la nature ;


  • le caractère Yáng (阳) est associé au Soleil (日) qui représente la part masculine de la nature.


Par contre pour les caractères chinois traditionnels, également utilisés dans le japonais, le coréen et autrefois en vietnamien :



  • Le caractère yīn (陰) est associé au Nord de la colline (partie nuageuse yīn (侌), de la colline fù (阜), simplifié en 阝 pour l'homogénéisation des caractères).


  • Le caractère yáng (陽) est associé au Sud de la colline (partie brillante yáng (昜), de la colline fù (阜)).


Dans les deux cas, la partie nuageuse et brillante, à un rôle de construction phonétique du caractère. La Chine étant dans l'hémisphère Nord, le soleil y est toujours au Sud.
Selon le Shuowen jiezi, dictionnaire de la
dynastie Han, le sens de yin est : « sombre, [comme] le sud de l'eau ou le nord de la montagne » ; celui de yang est « forte brillance ».
Certains ont proposé que les termes yin et yang viendraient des mots
sanskrits linga et yoni. Néanmoins, ils apparaissent avant l'introduction du bouddhisme (véhicule de la culture indienne) en Chine. On les trouve en effet au chapitre 42 du Dao De Jing : « Le Dao donne naissance à l'un, l'un au deux, le deux au trois, le trois aux dix-mille choses et êtres, les dix-mille choses et êtres supportent le yang et embrassent le yin ».
Le symbole yin-yang, appelé en
Chine « poissons yin et yang », forme la plus répandue du tàijítú des taoïstes et des néo-confucianistes, représente le Tao résultant de la dynamique de ces deux principes, l'unité au-delà du dualisme.


Les points de couleurs opposées, appelés biaoli dans la médecine chinoise, rappellent que ces deux concepts sont liés, se succèdent mutuellement et que l'un existe grâce à l'autre.
À partir de l'approche analytique, qui consiste à considérer séparément le
Yin, puis le Yáng, le biaoli suffit à caractériser la pensée confucianiste, et son avantage spécifique - l'amitié – par rapport au dualisme auquel on réduit trop souvent la culture occidentale, et ses approches chrétienne ou cartésienne – autre dualisme, source de double contrainte.
Le biaoli signifie également que dans tout ce qui est blanc il y a du noir, et inversement ; qu'il n'existe pas de noir total ou de blanc immaculé ; et qu'ainsi, personne ne peut être considéré comme entièrement mauvais ou bon.
L'
amitié (entre des points de vues ou entre des milieux physiques) est le principe qui permet à des entités (morales ou physiques) opposées de communiquer entre elles.


Relations entre le yin et le yang


Pourrait être décrit en termes de yin et yang, tout ce qui se trouve :



  • en relation d'opposition, tout en sachant que, comme le montre le taijitu, chacun des deux porte en lui le germe de l'autre ;


  • en relation d'interdépendance, l'un ne se concevant pas sans l'autre ; l'excès ou la déficience d'un des deux entraîne des conséquences sur l'autre et un déséquilibre de l'ensemble ;


  • en relation d'engendrement et de mutation de l'un en l'autre, comme par exemple lorsque le jour fait place à la nuit ;


Le yin et le yang peuvent chacun se subdiviser en sous-éléments yin et yang ; ainsi, si l'on ne distingue que deux catégories dans le concept de température, le froid est yin et la chaleur yang, mais il est possible de subdiviser la notion de chaleur en deux selon un quelconque critère (tolérance par exemple), et de distinguer une chaleur yin et une chaleur yang...


Quelques correspondances yin-yang


Il ne s'agit pas de correspondances absolues, puisqu'elles ne sont attribuées qu'à l'intérieur d'une amitié d'opposés.
De ce fait, on ne peut pas vraiment dire que quelque chose est Yin, qu'autre chose est Yang. Il serait plus exact de dire que quelque chose est plus Yin par rapport à autre chose qui est plus Yang. Par exemple, le mouvement de montée est Yang par rapport au mouvement de descente, qui est Yin. Dans toute chose il y a du Yin et du Yang, comme l'illustre le fameux symbole du Tai Ji, car c'est l'interaction de ces deux forces qui crée le mouvement, le
Qi, l'énergie.


Divisibilité infinie


Il existe un autre aspect de l'inter-relation Yin et Yang: la divisibilité infinie. Comme les sages Taoistes l'ont exprimé dans leur symbole du Tai Ji par le point blanc (rouge à l'origine) et noir au sein de la couleur complémentaire, il y a toujours du Yin au sein du Yang, et vice-versa. Par ce fait, dans toute chose ou toute situation, il serait possible de retrouver à la fois le Yin et le Yang. Prenons par exemple un pendule que l'on considérera sous les aspects de l'énergie cinétique (Yang) versus l'énergie potentielle (Yin). L'instant où le pendule est en haut, prêt à redescendre, serait le moment Yin du mouvement du pendule. Toute l'énergie est alors potentielle, prête à être relâchée. Au moment où le pendule redescend, cette énergie potentielle se transforme en énergie cinétique. Il y a alors transmutabilité, croissance du yang au sein du Yin. À l'inverse, lorsque ce pendule remonte, cette énergie cinétique se transforme à nouveau en énergie potentielle, au fur et à mesure de son ascension. L'énergie potentielle, Yin, n'existe alors que parce qu'une phase d'énergie cinétique existait. Cette énergie cinétique n'a été possible que parce de l'énergie potentielle a été accumulée. Cet exemple illustre qu'en toute chose Yang, il y a du Yin, et vice-versa. Ces mêmes phases du mouvement du pendule pourraient être regardées sous un autre angle, ce qui changerait tout. On pourrait par exemple considérer le mouvement (yang) versus l'immobilité (Yin), ou encore le point le plus haut qu'atteint ce pendule (Yang) versus le point le plus bas (Yin). La réflexion serait alors toute autre.


Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

La Polarité Empty Re: La Polarité

Message par Admin le Mer 13 Juin - 17:58

DANS LA KABBALE



La Polarité Tree-of-Life_Flower



Toutes les Sephiroth émettent de la lumière et en reçoivent, mais cette lumière peut être plus ou moins intense. Il est dit que l’émission de lumière est de nature masculine alors que la réception est de nature féminine. En ce sens, toutes les Sephiroth, sauf Kether, sont bisexuées. Chacune des 10 Sephiroth reçoit l’influx qui lui parvient de l’En-Sof et l’épanche à son tour :
« Chacun des degrés sans exception de YHVH, béni soit-Il, possède deux forces ; une force reçoit de ce qui est au-dessus d’elle, et sa seconde face épanche de la bonté à ce qui est au-dessous d’elle, jusqu’au nombril de la terre (Malkhut). Chaque degré sans exception se trouve donc posséder deux instances : une puissance de réception pour recevoir l’épanchement de ce qui est au-dessus de lui, et une puissance d’émission pour épancher du bien à ce qui est en dessous de lui, de cette façon les structures sont dites androgynes, en tant que recevant et épanchant. C’est là un grand secret parmi les mystères de la foi » [1].
Et selon Mopsik : « Chaque Sephira — et donc l’ensemble de l’Émanation — est à la fois mâle et femelle, épanchant et recevant » [2].
On peut alors se demander : comment se fait-il que certaines sephiroth soient appelées mâles et d’autres femelles, si toutes sont androgynes ? Il semble en fait que le distinguo dépende du mode d’épanchement et de réception, plutôt que de constituer une qualité intrinsèque de la Sephira.
« En réalité il s’agit de quatre Sephiroth particulières qui reçoivent et épanchent, et tel est le secret de l’androgyne. Pareilles sont les autres dimensions constituant l’unité de la chaîne supérieure sainte et pure, elles relèvent également du secret de l’épanchant et du recevant. Pourquoi certaines sont appelées « femmes » (Binah, Guebourah, Hod et Malkhut) ? Parce que la couleur des dimensions qui s’épanchent en elles est gravée en leur sein et, à travers elles, elle apparaît comme un pilon dans le mortier, car elle ne s’en détache jamais. Quant à toutes les autres dimensions, elles sont imbriquées de la même façon, sauf qu’ici, il y a couleur au-dessus d’une couleur, comme la flamme sur la braise » [3]. Ici, le mot couleur désigne le contenu substantiel caractéristique de chaque Sephira. Selon Hamadam, Kheter seule est uniquement masculine tandis que les autres sont androgynes, les Sephiroth mâles sont Hokhmah, Hessed, Tiphereth, Netzah, et Yesod.
Il existe donc, d’une certaine façon, un double état androgynal : l’androgynie féminine (neqèvah) pour les Sephiroth féminines et l’androgynie masculine (zakhar) pour les Sephiroth masculines.
De manière générale, les Sephiroth mâles sont des énergies expansives et créatrices, et les Sephiroth femelles sont des restrictions et des stabilisations de ces forces.
 

Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

La Polarité Empty Re: La Polarité

Message par Admin le Mer 13 Juin - 18:02

Les bipolarités complémentaires
La Polarité Vide



Les bipolarités ou "couples de contraires" sont l'expression des 2 énergies complémentaires et indissociables de la nature, que les Orientaux nomment Yin et Yang. Tandis que certains couples de contraires semblent antagonistes et suggèrent une vision dualiste du monde, d'autres sont clairement complémentaires et font apparaître l'un des principes-clé de l'univers: c'est de l'équilibre et de l'union des contraires que naît l'énergie.
La Polarité Vide


La Polarité Vide



yang
La Polarité RougeBleu_degrade
yin

masculin
La Polarité RougeBleu_degrade
féminin

chaud
La Polarité RougeBleu_degrade
froid

été
La Polarité RougeBleu_degrade
hiver

matin
La Polarité RougeBleu_degrade
soir

salé
La Polarité RougeBleu_degrade
sucré

structure
La Polarité RougeBleu_degrade
substance

forme
La Polarité RougeBleu_degrade
fond

corps
La Polarité RougeBleu_degrade
esprit

matière
La Polarité RougeBleu_degrade
information

matérialisme
La Polarité RougeBleu_degrade
spiritualité

tactique
La Polarité RougeBleu_degrade
stratégie

cerveau gauche
(rationnel)
La Polarité RougeBleu_degrade
cerveau droit
(intuitif)


action
La Polarité RougeBleu_degrade
contemplation

extérieur
La Polarité RougeBleu_degrade
intérieur

extraversion
La Polarité RougeBleu_degrade
introversion

expiration
La Polarité RougeBleu_degrade
inspiration

!
La Polarité RougeBleu_degrade
?

Maître
La Polarité RougeBleu_degrade
Ange

Arbre de Connaissance
La Polarité RougeBleu_degrade
Arbre de Vie

La Polarité Vide


La Polarité Vide


La Polarité Vide
Les bipolarités antagonistes


La Polarité Vide
Lorsque la bipolarité est exprimée sous son aspect antagoniste, les deux pôles fondamentaux qui caractérisent notre état intérieur et notre relation au monde sont l'amour et la peur.
Comme l'écrit Neal Donald Walsh dans "Conversations avec Dieu", si la manifestation la plus forte du pôle positif est l'amour, son contraire absolu n'est pas la haine, mais la peur. La haine et la violence ne sont finalement que des conséquences de la peur.



La Polarité Vide



négatif
La Polarité RougeBleu_degrade
positif

peur
La Polarité RougeBleu_degrade
amour

lourdeur
La Polarité RougeBleu_degrade
légèreté

tension
La Polarité RougeBleu_degrade
détente

dureté
La Polarité RougeBleu_degrade
douceur

rigidité
La Polarité RougeBleu_degrade
souplesse

forcer
La Polarité RougeBleu_degrade
laisser-aller

égo
La Polarité RougeBleu_degrade
s'abandonner

vouloir
La Polarité RougeBleu_degrade
non-vouloir

fermeture
La Polarité RougeBleu_degrade
ouverture

inhibition
La Polarité RougeBleu_degrade
expression

contrôle
La Polarité RougeBleu_degrade
spontanéité

cynisme
La Polarité RougeBleu_degrade
idéalisme

cocaïne
La Polarité RougeBleu_degrade
cannabis

adrénaline
La Polarité RougeBleu_degrade
endorphines

éloignement
La Polarité RougeBleu_degrade
rapprochement

répulsion
La Polarité RougeBleu_degrade
attraction

séparation
La Polarité RougeBleu_degrade
réunion

division
La Polarité RougeBleu_degrade
unité

divergence
La Polarité RougeBleu_degrade
convergence

chaos
La Polarité RougeBleu_degrade
synchronisation

compétition
La Polarité RougeBleu_degrade
synergie

lutte
La Polarité RougeBleu_degrade
coopération

sécurité
La Polarité RougeBleu_degrade
liberté

avoir
La Polarité RougeBleu_degrade
être

quantitatif
La Polarité RougeBleu_degrade
qualitatif

carré
La Polarité RougeBleu_degrade
cercle

ville
La Polarité RougeBleu_degrade
nature

entropie
La Polarité RougeBleu_degrade
néguentropie

mort
La Polarité RougeBleu_degrade
vie

destruction
La Polarité RougeBleu_degrade
création

ombre
La Polarité RougeBleu_degrade
lumière

La Polarité Vide
Structure des bipolarités
La Polarité Vide


La Polarité ADN_HeliceToutes les valeurs ou "qualités" existent en nous, à l'état de potentialités. Selon les situations et les périodes de notre vie, nous exprimons à des degrés variables chaque pôle de nos caractéristiques potentielles.

Certains couples de contraires peuvent apparaître comme une dualité positif-négatif, alors que d'autres expriment une complémentarité Yin-Yang.

On peut imaginer une structure des couples de contraires semblable à la spirale de l'ADN, où les bipolarités s'enroulent comme les paires d'acides aminés qui forment les "barreaux" de la double-hélice.

Vus "du dessus", les couples de contraires peuvent aussi être représentés comme une roue.
Cette représentation aide à percevoir la continuité entre les contraires, ainsi qu'entre leurs deux "familles", complémentaires et antagonistes.


Voici ce que cela donne, superposé -pour le plaisir- à une image de l'ADN vu "du dessus"...



La Polarité BipolariteADN
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

La Polarité Empty Re: La Polarité

Message par Admin le Mer 13 Juin - 18:09

Source précédent post : http://www.syti.net/Bipolarites.html
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

La Polarité Empty Re: La Polarité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum