Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Du troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création

Aller en bas

Du troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création Empty Du troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création

Message par Archange le Lun 26 Jan - 14:50




Du troisième Principe
   

Jacob Boehme


Du troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création


Du troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création Deifaches_lebenDu troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création Guillemet_ouv 


Ce monde visible est provenu du monde spirituel ci-dessus mentionné, c'est-à-dire de la puissance émanée de Dieu, il est un objet ou un réfléchissement du monde spirituel : le monde spirituel est le premier principe interne du monde visible, le monde visible est clans le monde spirituel.


Ce monde spirituel n'est qu'une effluve des sept qualités, car il est provenu des sept qualités virtuelles, et il est dans la septième qualité il est dans la septième qualité dans le repos, c'est-à-dire dans le paradis ; ce repos est le Sabbat éternel, où repose la virtualité de la puissance divine.

Moïse dit, que Dieu a créé en six jours le ciel, la terre et toutes les créatures, qu'il s'est reposé le septième jour, et qu'il a commandé de se reposer ce jour-là. Ces paroles renferment un sens mystérieux : il eût bien pu faire en un jour l'ouvrage des six jours : mais peut-on parler de jour, avant que le soleil fût, car dans la profondeur il n'y a qu'un jour unique, mais le sens est contenu dans les paroles.

Moïse entend par l'ouvrage des six jours la création ou la manifestation des sept qualités, car il dit : Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. Le désir magnétique a, par le premier mouvement, imprégné et coagulé le Mercure igné et aqueux, ainsi que toutes1 les autres qualités : la partie grossière s'est séparée de la nature spirituelle, et la matière ignée s'est changée en métaux et en pierres, une autre partie en Salniter, c'est-à-dire en terre, et la partie aqueuse en eau : de cette manière le mercure igné de l'opération est devenu plus limpide, Moïse l'appelle le ciel, car l'Écriture dit : Dieu demeure dans le ciel, car ce mercure igné est la force du firmament, c'est-à-dire une réflexion du monde spirituel où Dieu est manifeste.

Cela étant fait, Dieu dit : Que la lumière soit, et la lumière fut. Là est devenue manifeste la lumière interne par le ciel igné, ce qui produisit dans le mercure igné une faculté de l'éclat, et cela était la lumière de la nature externe dans les qualités où réside la vie végétative.

Le deuxième jour Dieu a séparé le mercure aqueux du mercure igné, et il a nommé le mercure igné le firmament du ciel, lequel firmament se fit par le moyen de l'eau, c'est-à-dire du mercure. De là est provenue l'espèce mâle et l'espèce femelle, c'est-à-dire du mercure igné, l'espèce mâle, et du mercure aqueux, l'espèce femelle.

Cette séparation s'est faite partout et en tout, et cela afin que le mercure igné désirât de nouveau avec ardeur le mercure aqueux, et que le mercure aqueux désirât le mercure igné, pour qu'il y eût entre eux un désir d'amour dans la lumière de la nature, d'où est provenue la conjonction : c'est ainsi que le mercure igné, c'est-à-dire le Verbe émané selon l'espèce ignée et aqueuse de la lumière s'est séparé, et c'est de là que s'originisent l'espèce mâle et l'espèce femelle de toutes choses, tant vivantes que végétatives.

Le troisième jour de la création, le mercure igné et aqueux est rentré dans la conjonction ou dans la copulation, et ils se sont conçus, où le Salniter, c'est-à-dire la séparation de la terre, a produit les plantes, l'herbe et les arbres, et où s'est fait le premier engendrement entre l'espèce mâle et l'espèce femelle.
Le quatrième jour, le mercure igné a produit ses fruits, c'est-à-dire la cinquième essence, une vertu plus sublime de la vie (tels que les quatre éléments) qui est cependant dans les éléments : de cette vertu ont été faites les étoiles : car de même que l'impression du désir a réduit la terre en une masse, laquelle impression rentre en soi, de même aussi le mercure igné a été exaltant par l'impression, c'est pourquoi il a renfermé le lieu de ce monde par la constellation.

Par l'ouvrage du cinquième jour s'est manifesté l'esprit du monde, c'est-à-dire l'âme du grand monde ; dans la cinquième essence, comprenez la vie du mercure igné et aqueux, où Dieu a créé tous les animaux, les poissons, les oiseaux, les reptiles, chacun de sa qualité du mercure divisé.

On voit par là, comment les principes éternels se sont mus, selon le mal et selon le bien, selon toutes les sept qualités, selon leur émanation et selon leur conjonction ; car là ont été créées des créatures mauvaises et bonnes, c'est-à-dire selon que le mercure, le séparateur, s'est formé en un être, comme on peut le voir aux créatures bonnes et mauvaises : et toute vie est cependant issue de la lumière de la nature, c'est-à-dire de l'amour de la nature, c'est pourquoi toutes les créatures s'aiment selon leurs qualités de cet amour émané.

Le sixième jour Dieu a fait l'homme, car le sixième jour s'est manifesté l'esprit de la vie du mercure igné, c'est-à-dire du fond interne, lequel homme Dieu créa à sa ressemblance, de tous les trois principes, en une image, et il lui inspira le mercure intelligent igné, selon le principe interne et externe, c'est-à-dire selon l'éternité et selon le temps, pour une âme vivante raisonnable ; et dans ce principe animique planait la manifestation de la sainteté divine, c'est-à-dire le verbe vivant émanant de Dieu avec l'idée éternellement reconnue, qui avait été reconnue dès l'éternité dans la sagesse divine, comme un sujet ou comme une forme de l'imagination divine.

Celle-ci fut revêtue de l'essence du monde céleste, elle devenait un esprit intelligent et un temple de Dieu, une image de la contemplation divine, lequel esprit fut donné à l'âme pour époux; de même que le feu et la lumière sont des conjoints, de même aussi il faut l'entendre ici. Ce même principe divin pénétrait et poussait au travers de l'âme et du corps, et cela fut le paradis véritable de l'homme, qu'il perdit par la prévarication, lorsque le principe du monde ténébreux et le désir faux eurent le dessus en lui.

Moïse dit, que Dieu s'est reposé le septième jour de tous les ouvrages qu'il avait faits. Or Dieu n'a pas besoin de repos, car il a opéré dès l'éternité, et il n'est qu'une puissance agissante, c'est pourquoi l'esprit est caché dans les mots ; car Moïse dit, que Dieu avait ordonné de se reposer le septième jour. Le septième jour fut le vrai paradis (spirituel) c'est-à-dire la teinture de la puissance divine, qui est un tempérament, qui a pénétré dans toutes les qualités, et qui a opéré dans la septième, dans l'essence de toutes les qualités.

La teinture a pénétré la terre et tous les éléments, et elle a teint toutes choses ; là fut le paradis sur la terre, et dans l'homme ; car le désir était caché, de même que la nuit est cachée dans le jour : de même aussi était cachée la qualité colérique de la nature dans le premier principe, jusqu'à la chute de l'homme, où l'inqualification divine de la teinture se retira dans son propre principe, c’est-à-dire dans le fond interne du monde lumineux, car la colère s'exalta et obtint le dessus, et voilà pourquoi Dieu a maudit la terre, car sa malédiction est une retraite réelle, comme si la puissance de Dieu agissait dans une chose par la vie et par l'esprit de la chose, et qu'il se retirât ensuite de cette chose par son action ; cette chose est alors maudite, car elle opère dans sa propre volonté, et non pas dans la volonté de Dieu.   Du troisième Principe, c'est-à-dire du Monde visible, d'où il est provenu, et ce qu'est la Création Guillemet_ferm

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum