Le Portail de l'Initiation
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Dans la Cité Eternelle

Aller en bas

Dans la Cité Eternelle Empty Dans la Cité Eternelle

Message par Graal le Lun 26 Jan - 7:06

Il s'agit d'une NDE suivit de quelques avis de Graal Razz

Dans la Cité Eternelle

Je venais de mourir:
Il y avait comme de la vapeur brillant sous une lumière de rue : sans forme précise avec des couleurs bleues, oranges, jaunes et d' or. J'ai vu comme un nuage quitté mon corps et monté à la hauteur du plafond. J'étais comme un soleil rapetissé, plus nébuleux.
Je percevais une nouvelle réalité, les personnes que je voyais se déplaçaient lentement, au ralenti. Le médecin chef criait " nous la perdons, nous la perdons". Je voyais de tous les côtés. Mon âme s'en allait facilement partout et vite. J'étais une sorte de bulle lumineuse, puis cette bulle s'est crevée et j'ai retrouvé comme une forme humaine. La résurrection semble si immédiate !
Il me sembla voir un vieillard vénérable beau et parfaitement bien proportionné, sa face brillait comme le soleil, ses yeux plein de feux étaient mille fois plus perçants que ceux des hommes, dont l'éclat était même si brillant que je ne pouvais en soutenir la lumière, ses vêtements étaient magnifiques,d'un tissu délié d'une matière incorruptible, il me dit " sois sans crainte, n'aie pas peur"
" Ma fille, tu vas voyager jusqu'au lieu où vivent les morts" " Tu voyageras vers la maison des morts,et tu apprendras que la vie est importante". Il m'enleva dans l'espace, m'ayant enveloppé dans un tourbillon. Je voyais des astres immenses, un espace d'une étendue sans borne, où flotte le système des mondes, des nébuleuses, des comètes, des planètes nageant dans le sein de l'éternité. Je regardais ces mondes avec stupeur.
Il a mis sa main entre mes épaules au point que mon coeur fut rempli de certitude et que j'ai tout su sur les cieux et la terre.
De plus en plus d'informations arrivaient dans ma Conscience, je comprenais, j'écoutais : les conditions profondes de mon existence, de mon passé, de mon présent et de mon futur. Je me souvenais de tous les événements de ma vie, dont des souvenirs oubliés.
Je devenais ma propre preuve de l' habitation divine en nous, bénie par une vie immortelle, bénie par l' Amour sans condition de Dieu. J'étais divin, comme les autres sont divins, et Dieu surplombait le tout. Dieu vit en moi, le souffle de Dieu est en moi. C'est incroyable, humble, beau et puissant.J'étais tellement partie intégrante de tout ceci.
Je voyais des étoiles et des galaxies se mouvant à d'incroyables vitesses, j'étais enfin chez moi, à la maison. Je me suis dirigée vers un nuage magnifique, où un tunnel se formait.
En entrant dans le tunnel, c'était doux, avec une incroyable chaleur, une sensation de paix, je ne suis pas certaine de bien pouvoir le décrire. Au bout du tunnel, une Femme ! Sa Robe était d'une matière composée de milliers de diamants.Dans sa main droite, elle tenait un Livre.
A présent j'étais guidée par ce qui semblait la forme d'un Ange féminin, elle était la plus belle femme que l'on puisse imaginer. Je pense que c'était mon Ange Gardien. Ce monde était fait de Lumière.
Comme j'entrais dans la lumière, des mémoires de mes anciennes incarnations touchaient mon Esprit. Que j'existais déjà bien avant cette incarnation.
Puis nous sommes passé par un monde de ténèbres : elle me dit :
" C'est un monde où vont les créatures au coeur double.Il convient de na pas s'attarder. "
La plupart de ces âmes ne savaient pas qui elles étaient. Emportées d'un mouvement mêlé et troublé, qui se termine après beaucoup de temps et de peine.
Puis nous sommes arrivé à une vaste plaine.L' herbe était haute et colorée, avec des fleurs aux couleurs indescriptibles.J'ai traversé une rivière.
Dans le lointain un immense monument, c'est le portail, une muraille colossale; des multitudes d' Anges entraient et en sortaient. Ce n'était pas qu'une cité, c'était un monde.
Je pénétrai dans la ville, j'eus une nouvelle fois le souffle coupé, la vue de cette ville incomparable était au-delà de toute description, on y trouvait des bâtiments élevés, des cours d'eau , des parcs qui réjouissaient la vue et le coeur, des arbres couverts de fruits , l'air était rempli du parfum des fleurs et des bourgeons d'orangers
Il y avait autour de moi les fleurs les plus belles et les plus colorées que j'aie jamais vues, ainsi que des plantes et végétaux incroyables,le jardin était si vaste que je ne pouvais pas voir où il se terminait. J'observais en détail, les pétales de ces fleurs.
Toutes les maisons étaient faites de cristal très pur.On ne voulut point me permettre d'entrer dans aucune de ces maisons,mais bien d'y voir ce qui se passait à travers les murs.
J'aperçus des dieux, assis en assemblée, des êtres de lumière, d'Immortalité.
Je voyais des yeux invitant à aimer, brillants de lumière.
Tous les saints du Paradis semblaient occupés, ils étaient constamment affairés.Il y avait des Collèges et des Ecoles, des librairies et des boutiques de musique, des galeries d'art et de grands auditoires.
Mon Ange m'a dirigé vers un Palais.
Ce palais était fait d'or et d'argent, orné de perles de Jade. J'étais sécurisée,sans aucune peur, cette sensation était la bienvenue, si douce, j'étais en paix.
Une salle immense, dont le plafond est une lumière brillante
Mon Ange me dit :
Le temps pour nous se perd dans l' infini, ici le temps et l'espace ont peu de significations.Pour se déplacer dans ce monde de merveilles, rien n'est plus simple, il suffi de penser à l'endroit où l'on aimerait se rendre et l'on y est. Nous pouvons donné à notre esprit la forme qui nous plaît, même sphérique.Nous pouvons d'ailleurs nous fabriquer autant de corps qu'il nous plaît.
Dans le Livre d'un homme sont inscrites toutes ses actions et toutes ses pensées, l'oubli ne vient jamais. Les désincarnés conservent leur tempérament propre.
Nous n'avons pas besoin de donner comme vous un vêtement de mots à la pensée.
Je me suis ensuite retrouvé dans un endroit qui ressemblait à une vaste salle de concert , il y avait de nombreux sièges et des tas de gens, j'étais assis et j'écoutais une musique merveilleuse, elle semblait apporter un message que j'ai reçu comme un message de paix, de calme et de sérénité :
- vivez sans poser trop de questions,ne cherche pas de réponses à tout !
Elle me dit encore :
Notre cité n'est qu'un premier stade, les personnes restent ici, puis elles passent de Cités en Cités. C'est un Eternel Progrès.La coupe de ta joie sera toujours plus grande, plus débordante.C'est comme la hauteur et la profondeur de la ville , comme sa largeur et sa longueur, jamais vous ne pourrez en saisir la totalité , mais allez où vous avez envie d'aller, vous découvrirez que les hôtes de Dieu sont actifs.
Retour dans mon corps !
(( Histoires composées de phrases de NDE))

par Nicolas Roerich


à la suite avec quelques témoignages http://fr.calameo.com/read/003732895c0db81632aeb Dans la Cité Eternelle 4250683098

_________________
Quand tu tentes de faire un pas en avant dans la connaissance des vérités occultes, fais en même temps trois pas pour perfectionner ton caractère en vue du bien.Rudolf Steiner.
 Le Passage en Lumière
http://fr.calameo.com/read/003732895aa7f749804fa

Voyages Astraux Mystiques
http://fr.calameo.com/read/003732895fa83e0a6e038
Graal
Graal

Messages : 103
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum