La guérison ésotérique

Aller en bas

La guérison ésotérique Empty La guérison ésotérique

Message par Admin le Lun 11 Juin - 13:13

http://revue.shakti.pagesperso-orange.fr/guerison.htm




Guérison ésotérique


--------------------------------------------------------------------------------



La maladie et la guérison occupent l'humanité depuis la nuit des temps. Les différentes écoles de médecine ont fait des progrès considérables, mais ont presque toutes le défaut de s'intéresser plus aux effets qu'aux origines, prenant les conséquences pour les causes, et notamment en ne considérant que le corps physique.

Cette page est une synthèse du document de référence "La guérison ésotérique" du Maître D.K. à travers Alice Bailey.

Les causes de la maladie

Pour prétendre guérir les maladies, il faut en connaître les causes. Le Maître D.K. a transmis:

"Toute maladie résulte d'une inhibition dans la vie de l'âme...Toute maladie provient d'un manque d'harmonie, d'une dissonance existant entre l'aspect forme et la vie."
"La matière est le véhicule pour la manifestation de l'âme et l'âme est le véhicule pour la manifestation de l'Esprit."

L'âme est en rapport avec les quatre corps suivants:

le corps physique dense, ensemble des organismes de l'être humain, qui permet à l'âme de s'exprimer sur le plan physique,

le corps éthérique, composé de courants d'énergie, qui apporte la vitalité au corps physique, par l'intermédiaire du prana, énergie de la planète que l'homme reçoit par le centre éthérique (chakra) de la rate,

le corps astral ou corps émotionnel, qui est une création de l'homme non libéré en réponse aux désirs, "agrégat de forces pénétrant dans la conscience sous forme de désirs, impulsions, grandes envies, souhaits, déterminations, mobiles et projections",

le corps mental, constitué de "matière mentale", qui est un état de conscience.


Le Maître D.K. a indiqué que 90% des maladies sont issues du corps éthérique et du corps astral, 5% provenant aujourd'hui du corps mental.
Les causes des maladies peuvent être divisées en trois parties:

les causes psychologiques,

les causes émanant de la vie collective,

les causes karmiques.


Elles peuvent aussi être vues comme:


internes, dont chaque être humain est responsable,

externes, indépendantes du malade, et qui peuvent être divisées en quatre groupes:

accidents,

contagions,

alimentation défectueuse,

hérédité.

Causes psychologiques de maladie

Les causes psychologiques de maladie sont celles qui proviennent:

des perturbations liées aux émotions,

de la mauvaise circulation de l'énergie dans le corps éthérique,

de mauvaises attitudes mentales.


Pour la majorité de l'humanité, c'est le corps astral qui gouverne le corps éthérique, toute agitation, colère, souci, irritation faisant affluer un courant d'énergie astrale dans le plexus solaire et à travers lui.

Les causes provenant des émotions peuvent être groupées en trois catégories:

émotions non contrôlées et déréglées, provoquant des perturbations qui affectent l'estomac, le pancréas, la vésicule biliaire et la vessie,

désirs inhibés ou déchaînés, origines du cancer, de tuberculose et de maladies sexuellement transmissibles, maladies les plus fréquentes pour la majorité des hommes,

maladies de peur, de souci et d'irritation, qui abaissent la vitalité d'une part, rendant plus vulnérable aux maladies, et polluant l'atmosphère astrale pour les autres d'autre part, empêchant la majorité des hommes de "voir clair".

Pour les causes prenant naissance dans le corps éthérique, il faut d'abord rappeler ce que sont les centres éthériques appelés chakras en orient. Il existe 77 centres ou chakras dont:


7 majeurs:


racine ou coccygien, muladhara en sanskrit, situé à la base de la colonne vertébrale, qui abrite trois fils: ida, pingala et sushuma, formant les canaux pour les trois feux fondamentaux: le feu électrique, le feu solaire et le feu par friction. Le "feu de Kundalini" est "l'union de ces trois feux quand on les focalise dans le centre coccygien par un acte de la volonté illuminée et sous l'impulsion de l'amour". Contrairement à ce qui est souvent écrit et enseigné, le Maître D.K. insiste sur l'aspect très dangereux de l'activation de ce feu de manière artificielle par des ignorants.

sacré, svadhisthana en sanskrit, situé au niveau du sacrum, relié aux glandes génitales,

solaire, ou plexus solaire, manipura en sanskrit, relié au pancréas,

cardiaque, anahata en sanskrit, relié au thymus,

laryngé, vishuddha en sanskrit, relié à la thyroïde et la parathyroïde,

frontal, ajna en sanskrit, situé entre les sourcils, relié à la glande pituitaire,

coronal, brahmarandra en sanskrit, appelé "lotus aux mille pétales", situé au sommet de la tête, relié à la glande pinéale. Il est relié aux trois centres inférieurs par l'antahkarana, construit seulement par les disciples et les initiés.



21 mineurs:


2 en avant des oreilles, 2 au dessus des seins, 1 à la jonction des clavicules, 2 dans les paumes de main, 2 dans les plantes des pieds, 2 derrière les yeux, 2 reliés aux glandes génitales, 1 à proximité du foie, 1 relié à l'estomac mais distinct du plexus solaire, 2 reliés à la rate, 2 dans le creux poplité des genoux, 1 proche du thymus relié au nerf vague, 1 autre proche du plexus solaire.  



49 de moindre importance.


Pour la majorité des hommes, les centres situés en dessous du diaphragme sont les plus actifs.

Le corps éthérique est étroitement lié au système nerveux et au système endocrinien. Les "nadis", réseau complexe d'énergies, "forment un système impalpable, interne et parallèle à celui des nerfs corporels".

Les causes de maladie liées au corps éthérique sont:

les congestions,

le défaut de coordination ou d'intégration,

l'hyperstimulation des centres.

Les causes provenant de la pensée sont encore très restreintes:


les mauvaises attitudes mentales,

la domination des formes-pensées,

l'idéalisme frustré.

Causes de maladie émanant de la vie collective

Les maladies émanant de la vie collective sont dues à deux causes fondamentales:

"les réactions réciproques entre les gens qui vivent dans des conditions modernes et se massent dans les cités et les villes,"

"l'âge du sol sur lequel vit l'humanité. C'est un fait peu reconnu, et dont on ne tient guère compte. Pourtant ce sol est fortement imprégné des germes et résidus provenant des âges passés."


Les maladies héritées du passé remontent à:


l'époque atlante, ayant commencé il y a 12 millions d'années,

l'époque lémurienne, ayant commencé il y a 15 millions d'années,

l'époque des hommes-animaux" datant de 21 millions d'années.

Les premières maladies sexuellement transmissibles datent de l'époque lémurienne, la tuberculose date de la transition lémurienne-atlante et le cancer date de l'époque atlante.


Causes karmiques de la maladie


"La loi du karma est devenue un grand fait indiscutable dans la conscience de toute l'humanité. Les hommes peuvent ne pas la désigner sous ce nom, mais ils se rendent parfaitement compte par les événements quotidiens que les nations récoltent ce qu'elles ont semé. Cette grande loi, qui fut longtemps une théorie, est désormais un fait prouvé et un facteur reconnu dans la pensée humaine. La question «Pourquoi ?» si fréquemment posée, introduit constamment et inévitablement le facteur de cause et d'effet." "Le karma est donc ce que l'homme a institué, poursuivi, approuvé, omis de faire, ou accompli depuis la nuit des âges jusqu'à l'instant présent ...". "Toutes nos actions et réactions ont instauré dans nos vies antérieures un rythme karmique tel, que tous les aspects de notre nature inférieure en sont aujourd'hui influencés".


On peut distinguer:


le karma collectif de l'homme primitif, le karma individuel de l'homme conscient de sa propre évolution, le karma relié à la vie de disciple et le karma hiérarchique de l'individu,

le karma du aux sept rayons, qui remonte à l'origine même de la création.


Conditions fondamentales pour guérir


Le Maître D.K. a énoncé 10 conditions, applicables tantôt au guérisseur, tantôt au patient, tantôt au couple des deux, que l'on peut résumer comme suit:


Reconnaître la loi de Cause et d'Effet,

Etablir un diagnostic correct de la maladie,

Le patient ou le guérisseur doit savoir si la destinée du patient veut qu'il soit guéri, ou aidé à mourir,

Etre prêt à reconnaître que la guérison peut être indésirable du point de vue de l'âme,

Il faut entre le guérisseur et le malade une coopération active,

Le patient doit se soumettre sans réserves à la volonté de son âme,

Le guérisseur et le malade doivent cultiver l'innocuité,

A moins d'être trop souffrant, le malade doit s'efforcer de corriger sa nature,

Eliminer les tendances et les désirs susceptibles de s'opposer à la force spirituelle,

Le guérisseur et le malade doivent pouvoir tantôt s'intégrer dans l'âme-groupe, tantôt s'intégrer à la fois à la personnalité et l'âme.


Méthodes de guérison


La guérison s'obtient de trois manières:

Par les méthodes des nombreuses écoles de médecine et de chirurgie.

Par le recours à la psychologie.

Par l'activité de l'âme.


Dans les deux dernier cas, il ne faut pas oublier que: "Chaque être humain est fondamentalement une expression de cinq forces de rayons:


le rayon de l'âme,

le rayon de la personnalité,

le rayon gouvernant le corps mental,

le rayon gouvernant l'équipement astral,

le rayon de la nature physique."

Le vrai guérisseur doit en tenir compte.

Qualités du vrai guérisseur


Le guérisseur doit se souvenir que:


L'âme est un fait, et elle opère par:

les corps astral et mental dont les énergies conditionnent:

le véhicule éthérique qui est un tourbillon d'énergies focalisées dans de nombreux centres tant majeurs que mineurs.

les sept centres majeurs conditionnent des régions définies du corps par l'intermédiaire:

des nadis,

des nerfs,

du système endocrinien,

du courant sanguin.


Voici les 15 qualités que le Maître D.K. mentionne:


Le pouvoir de prendre contact et d'agir en tant qu'âme: "L'art du guérisseur consiste à libérer l'âme",

Le pouvoir de commander la volonté spirituelle,

Le pouvoir d'établir un rapport télépathique,

La connaissance du "point exact par où le soulagement doit intervenir",

Le pouvoir de retourner, réorienter et exalter la conscience du patient (avec la limitation du patient si celui-ci n'a pas atteint un stade d'évolution suffisant),

Le pouvoir de diriger l'énergie de l'âme vers la région nécessaire,

Le pouvoir d'exprimer la pureté magnétique et le rayonnement nécessaire,

Le pouvoir de contrôler le mécanisme de la tête,

Le pouvoir sur ses propres centres,

Le pouvoir d'utiliser des méthodes de guérison exotériques aussi bien qu'ésotériques,

Le pouvoir de travailler magnétiquement,

Le pouvoir d'opérer par radiation,

Le pouvoir de ne jamais nuire en quoi que ce soit,

Le pouvoir de contrôler la volonté et d'opérer par amour,

Le pouvoir de manier la Loi de Vie.


Cette longue liste de qualités explique, dit le Maître D.K., pourquoi les véritables guérisons spirituelles sont si rares, et que le guérisseur moyen ne fait qu'accélérer le rétablissement qui se serait produit plus tard de toute façon.


Finalement, il existe deux sortes de guérisseurs:


les guérisseurs spirituels ayant les qualités énoncées,

les "guérisseurs moins développés, mais disposant d'assez de radiation et de magnétisme pour seconder le processus curatif ordinaire".

Entraînement du guérisseur

"Il apparaît donc que le guérisseur qui répond au pressant désir de guérir devra subir un entraînement sévère avant que les éléments de son équipement - personnalité, corps éthérique, et centres - soient devenus assez dociles à l'âme pour ne pas constituer d'obstacles à l'art de guérir."


Il doit apprendre:


A synchroniser rapidement l'âme, la pensée, le centre coronal et le cerveau physique.

A employer la pensée illuminée par l'âme pour faire le diagnostic psychologique des causes de la maladie.

Les méthodes permettant d'établir un rapport de sympathie avec le patient.

Les moyens de se protéger lui-même de tout transfert provoqué par suite de ce rapport.

A établir avec le patient une juste relation soit de coopération, soit d'assentiment, soit de contrôle spirituel.

Le diagnostic physique et la localisation de la région où le soulagement doit être apporté, via le centre qui la contrôle.

L'art de coopérer avec l'âme du patient afin que son corps éthérique focalise toutes les énergies affluentes pour apporter un soulagement à la région malade.

La technique de retrait du pouvoir curatif lorsque celui du patient est approprié à la tâche entreprise.



Les 6 règles du guérisseur



Que le guérisseur s'entraîne de manière à connaître le stade intérieur de pensée ou de désir de celui qui recherche une aide. Il pourra ainsi connaître la source et d'où provient le trouble. Qu'il relie ensuite la cause à l'effet et connaisse le point exact par où le soulagement doit intervenir.

Il faut que le guérisseur parvienne à la pureté magnétique par la pureté de vie. Il faut qu'il puisse émettre le rayonnement dissipateur qui apparaît chez tous les hommes ayant relié leurs centres céphaliques.

Que le guérisseur concentre l'énergie nécessaire dans le centre approprié.

...lorsque l'organe impliqué sera connu et circonscrit, on soumettra le centre du corps éthérique qui lui est le plus étroitement lié à des méthodes de guérison occultes.

Il faut que le guérisseur cherche à relier son âme, son coeur, son cerveau et ses mains. Cela lui permet de projeter sur le patient la force vitale curative.

Le guérisseur ou le groupe guérisseur doit tenir la volonté en laisse. Ce n'est pas la volonté qu'il faut employer, mais l'amour.
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Revenir en haut Aller en bas

La guérison ésotérique Empty Re: La guérison ésotérique

Message par Archange le Mar 17 Fév - 14:02

http://urobore.free.fr/base/aab/Trait%E9%20sur%20les%20Sept%20Rayons%20-%20Gu%E9rison%20Esot%E9rique%20-%20Alice%20Ann%20Bailey.pdf





LOI VI



Lorsque les énergies constructives de l'âme sont actives dans
le corps, on voit régner la santé
, des réactions de réciprocité
pures, et une activité juste. Lorsque les constructeurs sont les
seigneurs lunaires et les travailleurs soumis au contrôle de la
lune et aux ordres du moi personnel inférieur, on voit
apparaître la maladie, la mauvaise santé, et la mort
.


Cette règle pourtant profondément simple permet de découvrir les causes
de maladie et la raison d'une immortalité bien établie
. Dans quelques années on
la comprendra très clairement et intelligemment. Alors elle remplacera les
systèmes auxquels nous donnons les noms de Unité, Science Mentale, et
Science Chrétienne, qui sont idéalistes, mais effectivement malsains et faux.
En effet, ils présentent comme une possibilité immédiate le stade où nous
serons définitivement libérés des limitations naturelles et matérielles qui
contrôlent aujourd'hui toutes les formes. Ils ignorent le facteur
temps et oublient le processus évolutionnaire ainsi que le point de
développement des intéressés. Ils fondent leur position sur des velléités et sur
le désir inné que la moyenne des hommes éprouve pour le confort et l'harmonie
physiques. Ils fardent l'égoïsme inné de leur présentation de la vérité avec le
concept que tout arrive pour la gloire éternelle de Dieu.


Il est indiscutable que les maladies et les limitations physiques de toute
sorte disparaîtront, mais pas avant que l'âme des individus ait pris les rênes en
mains. Alors le moi inférieur personnel deviendra un automate de l'âme, au
même titre que le corps physique est actuellement un automate de la nature
émotionnelle, de la mentalité, et occasionnellement (très occasionnellement
pour la majorité des hommes) de l'âme
.



Les maladies disparaîtront lorsque l'âme construira consciemment le
temple du corps en coopération avec la personnalité, et le maintiendra inondé
de lumière
. Cette construction est un processus scientifique. Aux stades
initiaux de la vie de disciple, c'est-à-dire lorsque l'âme commence à se saisir de
son instrument (la personnalité), elle provoque inévitablement des conflits, une
tension accrue, et souvent une aggravation de la maladie et des inharmonies.
Inharmonie et maladie provoquent d'inéluctables désordres accompagnés des
effets indésirables inhérents à leur nature, mais dont on triomphera. Durant la
période intérimaire d'ajustement, pendant que ces effets s'inscrivent et
s'expriment, il faudra subir bien des afflictions physiques et psychologiques et
tous les ennuis majeurs et mineurs dont l'humanité semble avoir hérité
.

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
Archange
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum