La demeure du Veilleur éternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La demeure du Veilleur éternel

Message par Archange le Lun 1 Déc - 18:36

La demeure du Veilleur Eternel






Omraam Mikhaël Aïvanhov



Il faut toujours garder une partie de soi-même éveillée ; le soir, avant de vous endormir, vous devez penser à laisser quelqu’un veiller au-dedans de vous pendant votre sommeil. Jésus a dit : « Veillez et priez. »
Beaucoup ont cru qu’il s’agissait de veiller dans le plan physique seulement, alors, les pauvres, afin d’appliquer ce précepte qu’ils n’avaient pas bien compris, ils se réveillaient en pleine nuit, s’ exténuaient à lutter contre le sommeil, et finissaient par détraquer les rythmes naturels de leur corps …
Non, c’est dans un autre plan qu’ il faut veiller; pendant la nuit il faut dormir pour laisser les cellules du corps se reposer, mais en même temps, veiller dans le plan spirituel, c’est-à-dire s’associer avec celui qui veille toujours, qui ne dort jamais …
Absolument immobile et impassible, il existe en chacun de nous un Veilleur éternel qui voit tout, enregistre tout. Sa demeure est entre les deux sourcils, dans le chakra Ajna.
Pourquoi le dit-on impassible ?
Parce que, quoi qu’il vous arrive, il ne fait rien pour vous sauver. Si vous vous êtes habitué à observer votre vie intérieure, vous sentirez que dans les pires moments, quelqu’un au-dedans de vous observe tout, enregistre implacablement ce qui se passe, mais ne fait rien pour vous aider. .. ce n’est pas son rôle, et même vos souffrances le font sourire. Inutile de le supplier ; il regarde, observe, enregistre … et sourit.
Pour pouvoir devenir vigilant, lucide, vous devez vous concentrer de temps en temps sur le centre Ajna entre les sourcils, vous identifier à cet éternel Veilleur. Alors, même plongé dans le sommeil, vous resterez toujours éveillé: votre corps s’endormira, mais votre esprit vigilant, éveillé, ira voyager, rencontrer d’autres êtres et étudier les merveilles de l’univers.
On peut comparer Ajna chakra à un œil, à une boule de cristal, à un miroir magique. Il a une vertu passive, féminine : sur ce miroir se reflètent tous les événements de l’univers. Grâce à lui vous pouvez donc tout voir, mais vous ne pouvez pas agir comme vous le voulez, il ne vous en donne pas la possibilité. Il vous donne la vision, vous recevez des images, mais vous ne pouvez pas changer le cours des événements ou des forces. Pour cela il faut arriver au dernier chakra, Sahasrara, qui est émissif, dynamique, masculin, et qui vous donne le pouvoir d’agir.
Lorsque la force Kundalini atteint Ajna chakra, l’Initié reçoit la vision claire des choses, mais il n’est pas pour autant tout-puissant : il reste encore vulnérable, exposé aux forces contraires, ballotté entre le bien et le mal. Voilà pourquoi il doit aller jusqu’au sommet : Sahasrara.
Quand on entre dans les temples hindous, on trouve presque toujours le symbole du lingam. Le lingam n’est rien d’autre qu’une pierre horizontale sur laquelle s’élève une pierre verticale. La pierre horizontale représente le principe féminin, tandis que la pierre dressée verticalement représente le principe masculin. Tous les fidèles, hommes, femmes, garçons, jeunes filles prient et s’inclinent avec vénération devant ce symbole qu’ils ornent de guirlandes de fleurs, car il est la représentation de la génération, de la fertilité des hommes et des dieux.
Le lingam est un symbole d’une grande profondeur. Il montre que les principes masculin et féminin ne doivent pas être séparés mais unis. Or, chez les humains, ils sont séparés.
Les hommes, les femmes ne savent pas trouver l’autre principe en eu mêmes, c’est pourquoi ils le cherchent extérieure ment et ils se tourmentent parce qu’ils ne le trouvent pas, ou s’ils le trouvent il ne leur apporte pas la plénitude.
La plénitude, l’homme et la femme ne peu vent pas la trouver en cherchant à l’extérieur, mais en unissant les deux principes en eux-mêmes, en étant femme et homme en même temps. À ce moment-là ils n’ont plus besoin de s’unir extérieurement avec un être complémentaire, ils sont complets : ils ont la sagesse, la force, la puissance de l’homme et ils ont la tendresse, la délicatesse, la pureté, la sensibilité de la femme ; ils sont eux-mêmes le symbole du lingam, rien ne leur manque, tout leur obéit parce qu’ils savent être à la fois émissifs et réceptifs.
On retrouve cette polarité masculine et féminine dans les chakras Ajna et Sahasrara.
La pierre horizontale, le principe féminin, c’est Ajna chakra, le chakra qui reçoit, qui capte, qui reflète.
Et l’autre, la pierre verticale, le principe masculin, c’est le chakra actif, dynamique, celui qui c rée, qui projette : Sahasrara.
Et quand l’Initié arrive à unir Ajna et Sahasrara, il devient parfait, tout-puissant, il est comme Shiva, il possède le lingam vivant.
Omraam – Cf. Le véritable enseignement du Christ, Coll. Izvor no 215, chap. IX : « Veillez et priez ».

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum