René Guénon et les sept tours du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

René Guénon et les sept tours du diable

Message par Archange le Mar 21 Oct - 18:36




René Guénon et les sept tours du diable



 

Le 11 septembre constitue indéniablement l'événement clé qui définit notre époque. Ce jour là, beaucoup de masques sont tombés et le pouvoir occulte se dévoilait enfin tel qu'en lui même : impitoyable, machiavélique et pervers. À cet égard, on remarquera que l'un des premiers commentaires émana de Kissinger, un être haut placé dans la pyramide illuministe qui déclara laconiquement " voilà quelle est la véritable puissance du Mal". On ne pouvait mieux résumer la situation.

"La meilleure ruse du Diable est d'avoir fait croire qu'il n'existait pas" dit le proverbe. Aujourd'hui, quand on évoque le "Diable" , c'est souvent courir le risque de se voir ridiculiser.  En ces temps modernes, le Diable est devenu un "croque-mitaine"  armé d'un trident qui regarde rôtir les damnés en enfer.

Depuis le grand convent sataniste de 1717, tout a été fait pour folkloriser cette notion de Mal  et le ramener à un concept entièrement individuel et moralisateur qui se définit comme "l'ensemble des choses méchantes et mauvaises que chaque homme porte en lui".

D'un point de vue traditionnel, le Mal n'a en vérité rien à voir avec la morale et les mauvaises actions. Dans son essence ontologique, le Mal véritable n'est pas d'ordre individuel mais supra-individuel voire même infra-terrestre si l'on veut aller au fond des choses.

En outre, la plupart des gens sont également convaincus que le Diable est un concept typiquement judéo-chrétien, ce qui est parfaitement faux puisqu'on le retrouve chez les noirs d'Afrique, les Arabes, les Perses, les peuples nordiques, les égyptiens, les chinois etc...

Toutes les Traditions évoquent le mythe des " Sept Tours du Diable ". En occident c'est Réne Guénon qui a le plus contribué à le populariser via tout d'abord le compte rendu qu'il fit du livre W.B. Seabrook "Aventures en Arabie". Il abordera ensuite ce thème à divers reprises dans sa correspondance privée. 

Dans son compte-rendu du livre de W.B. Seabrook, voici le passage le plus explicite :

Ce qui est peut-être le plus digne d’intérêt, à l’insu de l’auteur qui, malgré ce qu’il a vu, se refuse à y croire, c’est ce qui concerne les « Sept Tours du Diable », centres de projection des influences sataniques à travers le monde ; qu’une de ces tours soit située chez les Yézidis, cela ne prouve d’ailleurs point que ceux-ci soient eux-mêmes des « satanistes », mais seulement que, comme beaucoup de sectes hétérodoxes, ils peuvent être utilisés pour faciliter l’action de forces qu’ils ignorent.

Il est significatif, à cet égard, que les prêtres réguliers yézidis s’abstiennent d’aller accomplir des rites quelconques dans cette tour, tandis que des sortes de magiciens errants viennent souvent y passer plusieurs jours ; que représentent au juste ces derniers personnages ?

En tout cas, il n’est point nécessaire que la tour soit habitée d’une façon permanente, si elle n’est autre chose que le support tangible et « localisé » d’un des centres de la « contre-initiation », auxquels président les awliya es-Shaytân ; et ceux-ci, par la constitution de ces sept centres prétendent s’opposer à l’influence des sept Aqtâb ou « Pôles » terrestres subordonnés au « Pôle » suprême, bien que cette opposition ne puisse d’ailleurs être qu’illusoire, le domaine spirituel étant nécessairement fermé à la « contre-initiation »

Selon Guénon, ces tours servent donc à projeter des influences d'ordre satanique, en d'autres termes ce sont des ouvertures en lien avec le monde infra-terrestre à partir desquels des entités démoniaques se répandent pour exercer diverses influences sur le genre humain.
Leur but est de maintenir les hommes enfermés dans le domaine de l'illusion voire de les entraîner vers des états infra-humains, dont la dernière étape ne peut être que la chute aux enfers, qui constituent en quelque sorte le stade ultime des états inférieurs de l'être.



Fissures dans la grande muraille

Dans Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps, René Guénon donne un aperçu aussi clair que précis au sujet du rôle de ces influences démoniaques infra-terrestres dans le contexte actuel de fin de cycle :


Ainsi avons-nous parlé de « fissures » par lesquelles s’introduisent déjà et s’introduiront de plus en plus certaines forces destructives ; suivant le symbolisme traditionnel, ces « fissures » se produisent dans la « Grande Muraille » qui entoure ce monde et le protège contre l’intrusion des influences maléfiques du domaine subtil inférieur. Pour bien comprendre ce symbolisme sous tous ses aspects, il importe d’ailleurs de remarquer qu’une muraille constitue à la fois une protection et une limitation ; en un certain sens, elle a donc, pourrait-on dire, des avantages et des inconvénients ; mais, en tant qu’elle est essentiellement destinée à assurer une défense contre les attaques venant d’en bas, les avantages l’emportent incomparablement, et mieux vaut en somme, pour ce qui se trouve contenu dans cette enceinte, être limité de ce côté inférieur que d’être incessamment exposé aux ravages de l’ennemi, sinon même à une destruction plus ou moins complète.


Du reste, en reste, en réalité, une muraille n’est pas fermée par le haut et, par conséquent, n’empêche pas la communication avec les domaines supérieurs, et ceci correspond à l'état normal des choses ; à l’époque moderne, c’est la « coquille » sans issue construite par le matérialisme qui a fermé cette communication. Or, comme nous l’avons dit, la « descente » n’étant pas encore achevée, cette « coquille » ne peut que subsister intacte par le haut, c’est-à-dire du côté où précisément le monde n’a pas besoin de protection et ne peut au contraire que recevoir des influences bénéfiques ; les « fissures » ne se produisent que par le bas, donc dans la véritable muraille protectrice elle-même, et les forces inférieures qui s’introduisent par là rencontrent d’autant moins de résistance que, dans ces conditions, aucune puissance d’ordre supérieur ne peut parvenir pour s’y opposer efficacement ; le monde se trouve donc livré sans défense à toutes les attaques de ses ennemis, et d’autant plus que, du fait même de la mentalité actuelle, il ignore complètement les dangers dont il est menacé.


Dans la tradition islamique, ces « fissures » sont celles par lesquelles pénétreront, aux approches de la fin du cycle, les hordes dévastatrices de Gog et Magog, qui font d’ailleurs des efforts incessants pour envahir notre monde ; ces « entités », qui représentent les influences inférieures dont il s’agit, et qui sont considérées comme menant actuellement une existence « souterraine », sont décrites à la fois comme des géants et comme des nains, ce qui, suivant ce que nous avons vu plus haut, les identifie, tout au moins sous un certain rapport, aux « gardiens des trésors cachés » et aux forgerons du « feu souterrain », qui ont aussi, rappelons-le, un aspect extrêmement maléfique ; au fond, c’est bien toujours du même ordre d’influences subtiles « infra-corporelles » qu’il s’agit en tout cela .

À vrai dire, les tentatives de ces « entités » pour s’insinuer dans le monde corporel et humain sont loin d’être une chose nouvelle, et elles remontent tout au moins jusque vers les débuts du Kali-Yuga, c’est-à-dire bien au-delà des temps de l’antiquité « classique » auxquels se limite l’horizon des historiens profanes.


Localisation
Les 7 tours du Diable se veulent la contre façon parodique des grands centres initiatiques et à l'instar de ces derniers, elles sont censés refléter l'ordre céleste au sein du monde terrestre. René Guénon en dénombre sept, deux en Afrique sur les fleuves Soudan et Niger, une en Syrie, une en Iraq dans la région où vivent les Yézidis, une au Turkestan, les 2 dernières sont situées en Sibérie.

À partir de ces informations certains en on déduit que leur répartition s'effectuait en vertu des principes de la géométrie sacrée et indiquerait soit la constellation de la grande Ourse, soit celle d'Orion.



En outre, dans un lettre datée du 19 mai 1936, René Guénon indique que selon lui, il y pourrait y avoir divers autres centres secondaires notamment en Californie et il révèle qu'au Soudan non loin d'une de ces tours, on retrouve une ethnie qui se transformerait en animaux sauvages la nuit tombée :

« À propos de la contre-initiation, je pense que vous avez vu ce que j’ai écrit l’an dernier sur les « sept tours du diable », dans le compte rendu du livre de Seabrook où il est question de celle qui se trouverait chez les Yezidis, c’est à dire dans l’Iraq. Pour les autres, on parle de certaines régions situées vers les confins de la Sibérie et du Turkestan ; il y a aussi la Syrie, avec les Ismaïliens de l’Agha-Khan et quelques autres sectes assez suspectes ; puis le Soudan, où il existe, dans une région montagneuse, un population « lycanthrope” »d’une vingtaine de mille individus (je le sais par des témoins oculaires) ; plus au centre de l’Afrique, du côté du Niger, se trouve la région d’où venaient déjà tous les sorciers et magiciens de l’ancienne Égypte (y compris ceux qui luttèrent contre Moïse) ; il semble qu’avec tout cela on pourrait tracer une sorte de ligne continue, allant d’abord du nord au sud, puis de l’est à l’ouest, et donc le côté concave enserre le monde occidental.

Naturellement, cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas d’autres centres plus ou moins importants en dehors de ces lignes ; vous parliez de Lyon, et il y a sûrement aussi quelque chose en Belgique. Quant à l’Amérique, le point le plus suspect semble bien être la Californie, où se rassemblent tant de choses hétéroclites ; il est vrai qu’il s’agit surtout d’organisations pseudo-initiatiques, mais il y a sûrement quelque chose d’autre qui les mène, même à leur insu ; l’utilisation de la pseudo-initiation par des agents de la contre-initiation, dans bien des cas, apparaît comme de moins en moins douteuse.
(Lettre de René Guénon à Vasile Lovinescu, Le Caire, 19 mai 1936)

Des propos incroyables qu'il réitère dans une lettre datée du 25 mars 1937 :


« Il parait que l’atmosphère d’Anvers est quelque chose d’effroyable, qui donne même des malaises physiques inexplicables ; mais, là et même pour Lyon, comme peut-être aussi les Baléares et quelques autres lieux d’Europe, et pour la Californie en ce qui concerne l’Amérique (car ce n’est sans doute pas pour rien que tant de choses bizarres s’y rassemblent), je pense qu’il ne s’agit en somme que de centres secondaires, qui ne doivent pas être comptés en nombre de « tours » proprement dites.


Celles-ci semblent plutôt disposées suivant une sorte d’arc de cercle entourant l’Europe à une certaine distance : une dans la région du Niger, d’où l’on disait déjà, au temps de l’Égypte ancienne, que venaient les sorciers les plus redoutables ; une au Soudan, dans une région montagneuse habitée par une population « lycanthrope » d’environs 20. 000 individus (je connais ici des témoins oculaires de la chose) ; deux en Asie Mineure, l’une en Syrie et l’autre en Mésopotamie ; puis une du côté du Turkestan où il y a des choses aussi « mêlées » qu’en Syrie, en bon et en mauvais ; il devrait donc y avoir encore deux plus au nord, vers l’Oural ou la partie occidentale de la Sibérie, mais je dois dire que, jusqu’ici, je n’arrive pas à les situer exactement. »
(Lettre de René Guénon à Marcel Clavelle du 25 mars 1937)

Dans un autre courrier daté du 22 avril 1932, il confirme l'existence de cette population de lycanthropes affiliés à la divinité égyptienne à tête d'âne connue sous les noms de Seth et de Typhon :

Cela semble d’ailleurs s’être réfugié en grande partie dans certaines régions du Soudan, ou il y a des choses vraiment peu ordinaires : ainsi, il paraît qu’il y a une région ou tous les habitants, au nombre d’une vingtaine de mille, ont la faculté de prendre des formes animales pendant la nuit ; on a été obligé d’établir des sortes de barrages pour les empêcher d’aller faire au dehors des incursions pendant lesquelles il leur arrivait souvent de dévorer des gens.

Je tiens la chose de quelqu’un de très digne de foi, qui a été dans le pays et qui a eu même un domestique de cet espèce, qu’il s’est d’ailleurs empressé de congédier dès qu’il s’en est aperçu.


Les écrits de René Guénon constituent autant de pièces de puzzle qui une fois rassemblées apportent un éclairage nouveau sur le déroulement de fin de cycle. On retiendra que depuis le début du Kali Yuga il y a plus de 6400 ans, le genre humain est soumis à des influences d'ordre démoniaques qui ont pour origine les abîmes infernaux. Cette influence s'exerce pour le moment de manière limitée à partir de 7 centres principaux et de divers autres centres secondaires qui constituent autant de "fissures dans la muraille" qui séparent la dimension terrestre de l'infra-monde.

Si pour le moment, l'homme est relativement protégé par ces influences, dans le contexte de la fin des temps, un évènement insoupçonné va entraîner la disparition de cette muraille virtuelle et permettre ainsi à de véritables hordes de démons de posséder littéralement le corps des hommes tout en dissolvant leur personnalité.
Ce sera l'ère des "Gog et Magogs" tel que prophétisé par les Traditions du monde entier.




_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par obsidienne le Mar 21 Oct - 22:27

J'ai l'impression que certains utilisent des symboles forts pour impressionner et manipuler les populations dans le sens qu'ils veulent aller .....
avatar
obsidienne

Messages : 3652
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par tchektuf le Mer 22 Oct - 2:01

je me suis remis à intervenir de temps à autre su le site de rorschach pour faire. contraste avec ce qui se dit habituellement .René guénon y est assez prisé mais ceux qui interviennet sur ce site ne semblent pas distinguer celui qui parle de la spiritualité :René guénon et celui qui la vit :rudolf Steiner.
voici ce que j'ai ajouté :

"Il y avait 7 centres d'initiations en Atlantide. qui condensaient la présences des hiérarchies des 7 planètes. L’intellect n'étant pas encore développé c'était le corps astral encore perméable aux présences spirituelles qui était utilisé.

Pourtant cela n'a pas empêché des défaillances dans le choix des initiables et la divulgations de certaines pratiques concernant les esprits des éléments. D’où la corruption progressive de la relations entre les éléments de la nature jusqu'à aboutir à l'effondrement de l'Atlantide.

De nouveau l'utilisation des les esprits des éléments est confiée à l'homme de façon massive avec la civilisation industrielle. Il n'y a que les Initiés qui le savent réellement, dont les .loges grises ou noires. La manière dont on concentre l’électricité, le magnétisme et l'énergie atomique connecte à des mondes démoniaques qui nous conduit dans des conditions de déséquilibre similaires a celles qui ont précédé la chute de l’Atlantide.

Le lieu et l'esprit qui a initié cette ruée vers le matérialisme est l'utilitarisme anglo_saxon. L’histoire de l’Angleterre et des usa montre, à ciel fermé,de leur origine jusqu'à maintenant le pouvoir des loges sur le matérialisme foudroyant ..

l’épine dorsale de ce matérialisme démoniaque se trouve dans le courant souterrain qui relie les pôles à travers les Amériques du Nord,centrale et sud où sont demeurés des traditions dégénérées d'initiation venant de l'Atlantide décadente..
Les loges de l'ouest connaissant les plans de l'évolution elles manœuvrent depuis un siècle pour imposer une programmation mentale matérialiste pour que l'homme
vive comme un automate programmé sous contrôle des champs électro magnétiques utilisés dans les média qui utilise la topographie vibratoire des aires cérébrales du cerveau.

Ainsi on déconnecte les individus de leur potentiel fruit de leurs vies antérieures
pour les confiner de façon addictive sur les rails de leur conditionnement.
Le _11_9 a été une validation grandeur nature de l'operationalité du plan dont l'étape en cours est le N.O.M. ou N.W.O.
Certes on peut se contenter de la contre image des 7 centre D'initiation dans les 7
des 7 centre de contre Initiation.
Mais les racines de ce que l'on appelle la tradition se sont constituées avant l'incarnation du christ qui a installé une nouvelle présence cosmique d'évolution .dans le corps ethérique de la terre qui contre balance la programmation des cycles cosmiques : " Le ciel et la terre passeront mais mais paroles ne passeront pas"_"je suis avec vous jusqu'à la fin des temps"..
Pour préparer la confrontation avec les forces opposantes à l'évolution une synthèse des . des 7 courants d'initiation. a été réalisée dans une individualité dédiée à cela, Symboliquement nommée, Christian Rose_Croix.
C'est le contrepoids nécessaire à la montée en puissance de l'incarnation de l'anté christ figurant majeur des forces opposantes à l'évolution, dont l'action est figurée dans l'apocalypse de st Jean.Du fait que l'homme est dérouté de son rôle attendu,
il remplit les coupes de la colère de Dieu qui sont dans les sphères internes invisibles de la terre. Ces coupes retentissent maintenant puissamment dans le cercle de feu immatériel dans la terre intérieure et percutent le feu volcanique qui recrache la fureur de l'homme sur lui même le faisant trembler des pieds à la tête par les secousses sismiques .Ainsi les esprits des éléments renverront a l''homme la conséquence de ses actes comme un juste retour à l'équilibre."
avatar
tchektuf

Messages : 435
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par obsidienne le Jeu 23 Oct - 11:55

Et si l'homme apprenait à communiquer avec les êtres élémentaires ....  cela pourrait nous aider si on les respectait !

Quand on voit déjà le mal qui a été fait aux animaux je pense que la plupart de certains humains sont loin d'accepter le fait que des êtres invisibles puissent exister au même titre que l'esprit en nous et tous les autres règnes (hiérarchies spirituelles : archanges, anges, archées....etc) !

Mais laissons les ignorants s'engouffrer dans les entrailles d'ahriman ; nous on sait !
avatar
obsidienne

Messages : 3652
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Archange le Sam 25 Oct - 13:12

tchektuf a écrit:je me suis remis à intervenir de temps à autre su le site de rorschach pour faire. contraste avec ce qui se dit habituellement .René guénon y est assez prisé mais ceux qui interviennet sur ce site ne semblent pas distinguer celui qui parle de la spiritualité :René guénon et celui qui la vit :rudolf Steiner.

Je n'ai aucun livre de Guénon mais du peu que j'ai pu en lire ici ou là sur le web, il m'a semblé qu'il s'agissait davantage d'un intellectuel versé dans l'ésotérisme que d'un véritable initié, il est quand même incroyablement aberrant et hallucinant de voir qu'en effet Steiner soit si peu souvent évoqué, très étrange, vraiment incompréhensible. Certes l'œuvre est gigantesque et il faut pouvoir en faire sa propre synthèse pour s'en faire une vision cohérente, et ton post synthétise bien la situation, il faut des années d'étude de l'anthropo pour pouvoir dégager ce genre d'analyses sans déformer le message initial, en effet tout est dispersé dans tant d'ouvrages qu'il faut glaner çà et là pour dégager une vue d'ensemble sur chacun des thèmes abordés, un boulot considérable d'où le très petit nombre d'exégètes de cette immense œuvre. On ne vit pas une époque où le sérieux soit la caractéristique prédominante, et l'échappée dans la distraction, la fuite devant les responsabilités, paraissent être hélas la ligne de moindre résistance face aux pourtant si énormes défis de notre époque...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Archange le Sam 25 Oct - 13:48

obsidienne a écrit:J'ai l'impression que certains utilisent des symboles forts pour impressionner et manipuler les populations dans le sens qu'ils veulent aller .....


Il ne faut pas céder à la peur, et ne pas se voiler la face non plus. On vit une époque incertaine faite d'immenses promesses ou d'immenses dangers, affaire à suivre en direct live donc pour nous autres chanceux d'avoir choisi de nous incarner en cette période critique...

Cet article évoque une muraille de protection, on en parlait une fois sur un autre topic, du fait que Krishnamurti conseillait à ses amis de ne pas aller trop loin dans l'ésotérisme, "à cause de ce qu'il y a au-delà du mur"
J'ai retrouvé un passage dans le livre "La voix du silence" de Blavatsky où elle évoque ce fameux mur de protection:


"Volontairement condamné à vivre au cours des kalpas futurs, sans être remercié ni perçu par l'homme; assujetti comme une pierre entre les autres pierres innombrables qui forment le "Mur Gardien"; tel est ton avenir si tu passes la septième porte. Bâti par les mains de nombreux Maîtres de Compassion, élevé par leur torture, cimenté par leur sang, il abrite le genre humain, depuis que l'homme est l'homme, et le protège contre de nouvelles et bien plus profondes souffrances et douleurs."



On dirait que l'homme porte sur ses épaules de réparer les bévues et autres accidents cosmiques insondablement incompréhensibles, ce qui est assez hallucinant de grandeur et de responsabilité... Omraam Ainvanof disait qu'un initié se trouve tout en haut de la cordée, et qu'il sait que s'il flanche tout s'écroule...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par tchektuf le Lun 27 Oct - 20:24

R.Steiner  a été un des initiés dont les enseignements on été le plus pillés car la pléthore d'enseignements recalibrés dans un langage  occidental  a été une mine d'or inépuisable pour les vulgarisateur et pseudo initiés. On ne tue pas la poule au œufs d'or en la nommant. Cela fait des décennies que c'est pratiqué .

La caricature stupéfiante qui mérite d'être citée  est le cas de max Heindel qui assista à des cycles de conférences de R.Steiner et pris des notes sous le nom de gratshof .
ce cas Heindel fit un mélange de ces notes et les mélangea avec le contenu de la doctrine secrète  de HPB pour pondre la cosmogonie du rose  croix
les œuvres de Heindel en anglais  furent traduites en allemand .
et R.Steiner eut la curieuse surprise de s'y voir accusé de plagiat des œuvres de  Heindel :  l'imposture est tellement énorme qu'elle en devient comique .Ainsi la faune ésoterante fait son show.

Quand on lit les œuvres de R.Steiner   on se sent tout petit et admiratif; c'est pas gratifiant pour l’ego qui ne peut plus vaquer selon sa fantaisie et prétentions.
Ce qui intéresse les gens ,même encore jusqu'à l'ésotérisme, c'est
de faite un baroud d'honneur dans des égrégores distingués dans cette vie si courte.
S'arracher à la condition du vulgum pécum,voila la sniffe entre amis.
d'où toutes les loges ,cellules ,confréries et clubs de tous poil avec des grades "paquet bonux" qui lavent plus blanc que blanc.

Le rendu morpho psychologique de guénon opérant dans le signe du scorpion,à partir d'une base vierge poisson permet de cibler le personnage : Quelqu'un d'instinct spirituel profond qui a su lui donner une consistance intellectuelle, en faisant miroiter que  ce senti avait valeur de connaissance vécue et cela a suffi à tous ceux qui veulent en rester là. D'où sa notoriété.

Même s'il a écrit des ouvrages intéressants spécifique à notre monde :la crise du monde moderne et le règne de la quantité et le signe des temps il a montré qui il était en finissant sa vie dans un cadre religieux musulman .
En écrivant le théosophisme il a dressé une critique accablante de de HPB et de la société théosophique.

R.Steiner a donné  d'ailleurs des données importantes sur  HPB et de la société théosophique à laquelle il a été lié, un certain temps, par obligation spirituelle,malgré lui.

La dégénérescence progressive de la société R.Steiner . sous la présidence  de A.Besant a confirmé ses craintes, dont le matreya Krishnamurti et la course aux Initiations éclairs.

R.Steiner a confirmé que les maîtres spirituels étaient derrière la société théosophique à ses débuts d'où la publicité tapageuse
pour ces maîtres .

on peut s'interroger,vu tout ce qu'en dit  R.Steiner ,sur la nature  des maîtres spirituels impliqué qui ont été repris dans les enseignements de D.K. Il est à noter que R.Steiner  n'y est jamais cité.


A Chacun de se faire son idée. J'ai eu la rare occasion  de discuter dans la société anthroposophique à paris, avec un membre qui me disait qu'il y avait des entités astrales qui se faisaient passer pour ces maîtres comme cela se passe souvent dans le channeling.

Pour ma part je favorise le point de vue de ceux qui travaillent le pétrin pour montrer l'évidence du bon pain et dans ce sens le "royaume de justice" invoqué par le Christ a  a régresse .il faut en tirer les conclusions.
Cela  rend l'enseignement de Krishnamurti plus légitime même si
des maîtres captés par channeling disent qu'il a refusé sa mission.

Cet imbroglio ne correspond pas aux besoins de l'humanité  mais montre quels gâchis effroyables se sont produits dans ces mouvements  théosophique  et même anthroposophique.
Gâchis que j'ai moi même rencontré dans les groupes où j'ai été.

L'humanité n'a pas besoin de maîtres spirituels ,elle a besoin de maître d'incarnation qui ont la science de l’ego et qui savent en jouer à la manière de pièces de boulevard qui se terminent toujours
dans l'auto_effondrement de l’ego par ridicule et acceptation de l'entité spirituelle régnante en soi,plus forte que les circonstances contraignantes,dont seul l’ego obligatoire en connaît le poids.

R.Steiner a fait quelque pas dans cette direction ainsi que Krishnamurti. Or tous les   2   ont été plus que discrets sur les maîtres spirituels ......

.
avatar
tchektuf

Messages : 435
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Invité le Mer 29 Oct - 20:01

Tout à fait d'accord avec archange. Guénon a été un érudit qui a apporté sa pierre à l'édifice ésotérique. Mais sans avoir passé l'adeptat, donc acquis la connaissance ésotérique intérieurement j'entends, qui libère l'être dans les différents plans de conscience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Invité le Mer 29 Oct - 20:18

Je précise, à toute fin utile que savoir n'est pas connaître.
Rudolf Steiner a été un authentique voyant, initié louable dans la voie CHRISTIQUE bien qu'il était un ancien initié de certains ordres qu'il a préféré taire. Cela ne lui enlève en rien de la valeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Archange le Sam 1 Nov - 15:25

tchektuf a écrit:
La caricature stupéfiante qui mérite d'être citée  est le cas de max Heindel qui assista à des cycles de conférences de R.Steiner et pris des notes sous le nom de gratshof .
ce cas Heindel fit un mélange de ces notes et les mélangea avec le contenu de la doctrine secrète  de HPB pour pondre la cosmogonie du rose  croix
les œuvres de Heindel en anglais  furent traduites en allemand .
et R.Steiner eut la curieuse surprise de s'y voir accusé de plagiat des œuvres de  Heindel :  l'imposture est tellement énorme qu'elle en devient comique .Ainsi la faune ésoterante fait son show.


j'ignorais cet épisode, en tout cas Heindel se qualifie lui-même de véritable initié, même l'irréprochable Krishnamurti ne put éviter un peu de rififi et de scandale, comme quoi il y aura toujours de quoi alimenter toutes les curiosités, même parmi "l'avant garde" de l'humanité...



tchektuf a écrit: R.Steiner a donné  d'ailleurs des données importantes sur  HPB et de la société
théosophique à laquelle il a été lié, un certain temps, par obligation spirituelle,malgré lui.


Il me semble qu'il a déclaré que les Maîtres avec lesquels elle était en contact l'ont trompée et qu'elle l'a réalisé seulement après sa mort... très étrange épisode là encore  Suspect
Tout comme il est fort étrange de voir que l'œuvre de Bailey annonce le retour prochain du Christ alors que Steiner annonce quant à lui l'incarnation d'Ahriman...    plutôt que de m'écarteler le crâne face à ces incompatibilités quant à ces deux œuvres que je respecte infiniment je préfère prendre ce qui me paraît bon et rejeter ce qui pour moi reste en suspens et impossible à discerner.



tchektuf a écrit:  on peut s'interroger,vu tout ce qu'en dit  R.Steiner ,sur la nature  des maîtres spirituels impliqué qui ont été repris dans les enseignements de D.K. Il est à noter que R.Steiner  n'y est jamais cité.

Cet imbroglio ne correspond pas aux besoins de l'humanité  mais montre quels gâchis effroyables se sont produits dans ces mouvements  théosophique  et même anthroposophique.
Gâchis que j'ai moi même rencontré dans les groupes où j'ai été.

L'humanité n'a pas besoin de maîtres spirituels ,elle a besoin de maître d'incarnation qui ont la science de l’ego et qui savent en jouer à la manière de pièces de boulevard qui se terminent toujours
dans l'auto_effondrement de l’ego par ridicule et acceptation de l'entité spirituelle régnante en soi,plus forte que les circonstances contraignantes,dont seul l’ego obligatoire en connaît le poids.

R.Steiner a fait quelque pas dans cette direction ainsi que Krishnamurti. Or tous les   2   ont été plus que discrets sur les maîtres spirituels ......
.


L'humanité a besoin d'autonomie intérieure, Krishnamurti ne cessa de déboulonner toute idée d'autorité afin de pouvoir être enfin libre de percevoir clairement, sans l'autorité de quelque maître ou de quelque savoir, sans même l'autorité de sa propre expérience personnelle, du passé. Une exigence extrême que peu sans doute se sentent capables d'assumer. Il faut un courage certain pour assumer la solitude totale d'une telle attitude intérieure...
Et comme ce courage fait défaut, et que l'homme continue de se comporter en irresponsable, il reste tributaire des forces qui l'impactent, bonnes ou mauvaises...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Archange le Sam 1 Nov - 15:34

talisman a écrit:Je précise, à toute fin utile que savoir n'est pas connaître.
Rudolf Steiner a été un authentique voyant, initié louable dans la voie CHRISTIQUE bien qu'il était un ancien initié de certains ordres qu'il a préféré taire. Cela ne lui enlève en rien de la valeur.

Tu parles du fait qu'il fut franc maçon?

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par obsidienne le Sam 1 Nov - 21:28

Archange a écrit:
talisman a écrit:Je précise, à toute fin utile que savoir n'est pas connaître.
Rudolf Steiner a été un authentique voyant, initié louable dans la voie CHRISTIQUE bien qu'il était un ancien initié de certains ordres qu'il a préféré taire. Cela ne lui enlève en rien de la valeur.

Tu parles du fait qu'il fut franc maçon?

Steiner n'a pas été Franc maçon ; il s'est juste laissé invité à jeter un coup d'oeil dans l'ordre franc maçon et puis quand il a vu ce que c'était il a décliné l'offre.

Talisman en veut à Steiner je sais pas pourquoi ?

avatar
obsidienne

Messages : 3652
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par obsidienne le Sam 1 Nov - 21:43

Tchecktuf tu dis :
La caricature stupéfiante qui mérite d'être citée est le cas de max Heindel qui assista à des cycles de conférences de R.Steiner et pris des notes sous le nom de gratshof . ce cas Heindel fit un mélange de ces notes et les mélangea avec le contenu de la doctrine secrète de HPB pour pondre la cosmogonie du rose croix les œuvres de Heindel en anglais furent traduites en allemand . et R.Steiner eut la curieuse surprise de s'y voir accusé de plagiat des œuvres de Heindel : l'imposture est tellement énorme qu'elle en devient comique .Ainsi la faune ésoterante fait son show. a écrit:

En effet quand on lit la cosmogonie de Max Heindel on y voit un ressemblant pour les zones des sphères mais c'est juste superficiel parceque lorsqu'on lit Steiner (et pas qu'un livre car il faut puiser) on apprend beaucoup plus de choses sur le monde spirituel qui nous entoure et c'est un exercice intéressant que de concevoir ce monde via son imagination qui en fin de compte s'avère bien imbriqué harmonieusement ; bref avec Steiner on ne se lasse jamais de revenir sur ses écrits et de tenter de se représenter ce monde spirituel qu'il est difficile de voir en un seul croquis study
avatar
obsidienne

Messages : 3652
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: René Guénon et les sept tours du diable

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum