La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Admin le Lun 28 Avr - 14:11





MÉDITATION - PLEINE LUNE DU WÉSAK




Nous vous invitons à vous joindre aux millions de personnes qui vont intensifier leur réalité spirituelle et leur rayonnement par la méditation et autres activités durant les jours précédant et suivant la pleine lune de mai

Ce temps de pleine lune est un moment privilégié pour recevoir et distribuer des énergies spirituelles particulièrement puissantes. Voici quelques informations sur ce temps particulier, au cas où cela ne vous serait pas encore familier.


LES PLEINES LUNES MAJEURES

Comme tout processus naturel dans l'univers, les énergies spirituelles fonctionnent cycliquement et affluent sur la terre par flux et reflux. Elles sont particulièrement actives au moment de la pleine lune montante et atteignent leur apogée au moment de la pleine lune, qui est le moment où, physiquement, la lune ne fait aucune obstruction à l'action du soleil sur la terre. C’est le moment de réception. Le moment de la pleine lune descendante est le moment de distribution des énergies spirituelles reçues.

Ces cycles mensuels sont inscrits dans un cycle annuel plus grand qui fait que trois pleines lunes, celles d'avril, de mai et de juin sont plus fortement chargées que les autres. Les temps de ces trois pleines lunes sont des moments privilégiés pour se connecter aux énergies spirituelles les plus élevées, les recevoir et les distribuer. Ces moments sont déjà reconnus intuitivement dans une certaine mesure: la pleine lune d'avril, pleine lune de Pâques, est la fête du Christ, grande fête religieuse en Occident. La pleine lune de mai, " fête du Wesak " dans l’énergie du Bouddha, est une grande fête religieuse orientale, et celle de juin est déjà reconnue comme étant la journée mondiale de la bonne volonté, et l’est ésotériquement comme la fête de l’Humanité reliée au Christ, chef de la Hiérarchie. Au fur et à mesure que la conscience humaine évoluera et que l’ignorance cèdera la place à la véritable connaissance, ces trois moments majeurs seront célébrés par l'humanité entière dans une totale unité, quelles que soient les différentes cultures. L'humanité sera une.

La pleine lune de mai est le moment d'un événement particulièrement important pour l'humanité. Le Bouddha, après son œuvre dans le plan physique, a continué son action dans des plans de conscience extrêmement élevés, hors de notre système planétaire. Il a gardé pourtant un lien étroit avec l'humanité et son frère le Christ. C'est pourquoi le Bouddha revient une fois par année dans l’aura planétaire, au moment exact de la pleine lune de mai, pour distribuer un flot de bénédictions et d'énergies de sagesse et de paix à toute l'humanité. Les initiés des grandes traditions ésotériques ont décrit en particulier une cérémonie spéciale qui a lieu dans le plan éthérique du désert de Gobi et qui sert à ancrer ces énergies sur la terre.

Méditer trois jours avant le moment de la pleine et au temps exact de cette pleine lune de mai (cette année, au Québec) permet d'entrer en contact direct avec un flot d'énergie particulièrement puissant. Méditer pendant les trois jours suivant la pleine lune permet de faire une transmission également puissante d'énergie à soi-même et à toute l'humanité.

De plus, ces moments étant des temps exceptionnels d’opportunité d’avancement spirituel, pendant les trois jours précédant et suivant les pleines lunes majeures, il est recommandé d'organiser une vie plus intérieure et plus focalisée sur le détachement et les valeurs spirituelles. (voir textes d’Alice Bailey ci-bas)


La Grande Invocation

La grande invocation a été donnée par le Christ en 1945 à toute l'humanité comme prière universelle et est récitée quotidiennement dans le monde entier par des millions de personnes de cultures, de races et de nationalités des plus diverses. L'utilisation quotidienne ou biquotidienne de cette prière durant le temps des pleines lunes majeures est particulièrement puissante dans son action bénéfique à tous les niveaux, personnel et collectif.


Du point de lumière dans la pensée de Dieu,

Que la lumière afflue dans la pensée des hommes,

Que la lumière descende sur la terre.

Du point d’amour dans le cœur de Dieu,

Que l’amour afflue dans le cœur des hommes,

Puisse le Christ revenir sur terre.

Du centre où la volonté de Dieu est connue,

Que le dessein guide le faible vouloir des hommes,

Le dessein que les maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes,

Que le Plan d’amour et de lumière s’épanouisse

Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que lumière, amour et puissance restaurent le plan sur la terre.


Nous savons tous à quel point l’humanité a besoin de paix et de guérison. C’est le moment où jamais de nous unir par la pensée à ce moment spirituel majeur de l’année, pour demander une action particulièrement intense de nos grands Maîtres, le Christ et le Bouddha, pour amener l’humanité hors du chaos et de la souffrance vers la paix et la liberté.


Les pleines lunes majeures

Extraits de textes d’Alice Bailey

Pendant toute la semaine précédant la pleine lune de mai et la pleine lune de juin, efforcez-vous de faire les choses suivantes :

Reliez-vous à tous les disciples, aspirants et hommes et femmes de bonne volonté à travers le monde et dans toutes les nations, en employant l’imagination créatrice.

Éliminez de votre conscience toute négativité, et imaginez-vous clairement vous-même, rangé du côté des Forces de Lumière; vous n’êtes donc pas neutre en pensée. Veillez aussi à ce que, lors de votre action juste dans le conflit contre les forces du matérialisme, vous conserviez un esprit d’amour pour tous les individus qui ont été entraînés dans le tourbillon de leur puissance.

Lorsque vous méditez et invoquez les Forces de Lumière, essayez d’oublier entièrement vos difficultés, et vos problèmes personnels. Les disciples doivent apprendre à poursuivre leur travail pour l’humanité en dépit des tensions, des efforts et des limitations de la personnalité.

Préparez-vous ainsi au travail des deux pleines lunes, en gardant votre objectif clairement à l’esprit, et en vous soumettant à une discipline temporaire adéquate.

* Parenté et action des deux Fêtes *

(Pleine lune du Wésak (mai) et pleine lune de l’Humanité (juin))


Extraits de textes d’Alice Bailey

Au temps de la Pleine Lune de mai, le Bouddha prononcera un grand mantram et deviendra " l’Agent d’Absorption " de la force du premier rayon. Il emploiera le pouvoir magnétique du second rayon pour attirer à Lui cette force et l’imprégner de calme avant de la rediriger. Alors, le Christ deviendra " l’Agent de Réception " de cette énergie, au bénéfice de la Hiérarchie et les sept groupes de Maîtres qui travaillent dans le règne humain et les règnes sub-humains, répondant à Sa demande, deviendront les " Agents directeurs " de la septuple expression de cette force.

Au temps de la Pleine Lune de juin, la Hiérarchie, dirigée par le Christ, répandra cette volonté-de-bien sur l’humanité. Les effets conjugués de ces deux actions du Bouddha et du Christ causeront sept grands résultats selon les sept sous-rayons de ce premier rayon de la volonté ou puissance :

La puissance sera donnée aux disciples du monde et aux initiés parmi les hommes, afin qu’ils puissent diriger efficacement et sagement la reconstruction selon le processus à venir.

La volonté-d’amour stimulera les hommes de bonne volonté afin que la haine soit surmontée peu à peu et que la coopération la remplace dans la vie humaine. Cela prendra un certain temps mais la tendance existe et peut être stimulée.

La volonté-d’action conduira les hommes intelligents du monde à se lancer dans ces entreprises dont dépend la fondation d’un monde nouveau, meilleur et plus heureux.

La volonté-de-coopération augmentera aussi. Les hommes désireront et demanderont de justes relations humaines – ce résultat sera plus général que celui produit par l’activité des trois premiers aspects de ce rayon, mais il en découlera naturellement.

La volonté-de-savoir et de penser correctement et créativement deviendra une caractéristique frappante des masses. Le savoir est le premier pas vers la sagesse.

La volonté-de-persister (qui est un aspect de la dévotion et de l’idéalisme établi) deviendra une caractéristique humaine – une sublimation de l’instinct fondamental de préservation de soi. Cela deviendra une croissance persistante dans les idéaux par la Hiérarchie et la démonstration de l’immortalité.

La volonté-d’organiser favorisera le processus de construction qui se poursuivra sous l’inspiration directe de la Hiérarchie. L’agent en sera la volonté-de-bien du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde et la réaction de la bonne volonté de l’humanité.

Référence

L'œuvre d'Alice Bailey est une source d'information très riche pour comprendre et approfondir la dynamique spirituelle de notre temps. Ses livres les plus accessibles sont "Initiation Humaine et Solaire", "Réfléchissez-y" (une compilation de son œuvre), "Le mirage, problème mondial", "Traité sur la Magie Blanche" (plus avancé) et toute son œuvre sur les sept rayons.


Dernière édition par Admin le Lun 28 Avr - 15:24, édité 2 fois

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Admin le Lun 28 Avr - 14:18




Wesak



Les trois pleines Lunes des mois du Bélier, du Taureau et des Gémeaux marquent trois sommets spirituels dans l’année qui conditionnent les mois à venir.

Ce sont trois fêtes majeures qui, avec la participation de l’humanité, permettent la descente jusque sur le plan physique de puissantes énergies d’Amour, de Vie et de Fraternité.

Ces fêtes ont lieu chaque année dans les pleines Lunes correspondant aux trois énergies citées.


Présentation de la fête du Wésak :

La fête du Wesak se déroule formellement dans les Himalayas au moment de la pleine Lune du Taureau, en mai. Tous les membres de la Hiérarchie y assistent. Après la préparation voulue, la Hiérarchie entre en contact avec Shamballa. Une relation est alors établie entre le centre "vivant et brillant" (Shamballa) et le centre "rayonnant et magnétique" (la Hiérarchie), afin de stimuler le centre "en attente et consentant" (l’Humanité) à s'élever dans l'échelle de l'évolution.

A cette occasion, les trois Représentants de Shamballa dans la Hiérarchie – le Manu, le Christ et le Mahachoan – invoquent le Bouddha, qui à son tour est le transmetteur de forces encore plus élevées. Esotériquement, la Fête du Wesak fournit la clé qui ouvre la porte entre Shamballa et la Hiérarchie, entre le dessein de Dieu (encore non identifié par l'homme, vu son stade d'évolution relativement bas, qui place ce dessein au-delà de la compréhension humaine à l'heure actuelle) et la méthode de Dieu, qui est l'amour. Elle présente aussi le lien entre le Bouddha, incarnant temporairement la volonté-sagesse, et le Christ, incarnant l'Amour-Sagesse ; puis aussi un lien entre l'humanité, dont la conscience est centrée sur le Christ, et la Hiérarchie, dont la conscience est centrée sur le Bouddha.

Ainsi, le Bouddha, pour une brève période, renouvelle son contact et son association avec le travail de notre planète.

C’est ainsi que si la fête de Pâques est la fête du Christ ressuscité, le Wesak est plus spécifiquement la fête de Bouddha.

A cours de cette fête de nombreux mantrams sont chantés et des mouvements rituels en forme de figures géométriques sont accomplis par la foule assemblée.

La fête de Wesak ou Vaisakha est la fête de Bouddha, le grand Intermédiaire spirituel entre le centre où la Volonté de Dieu est connue et la Hiérarchie spirituelle. Bouddha est l'expression de la Volonté de Dieu, l'incarnation de la Lumière et l'indicateur du Dessein divin. Partout, les hommes invoqueront la sagesse et l'intelligence et l'influx de lumière dans la pensée des hommes. La date de cette fête est déterminée par la pleine lune de mai. C'est la grande fête orientale et elle est déjà reconnue dans l'Ouest. Des milliers de chrétiens observent aujourd'hui la fête de Bouddha. Les Problèmes de l’Humanité p 179.

La Fête proprement dite se déroule sur 5 jours :
•les deux jours précédents la Fête elle-même, et donc la pleine Lune du Taureau, constituent deux journées de préparation, ce sont des "journées de renonciation et de détachement". L’attitude à adopter est celle de consécration et de service, de réceptivité vis-à-vis de ce que notre âme nous communiquera et qui nous rendra utile à la Hiérarchie. La Hiérarchie travaille au moyen de groupes d'âmes, et la puissance de ce travail de groupe va être éprouvée. A leur tour, ces groupes contactent et stimulent les personnalités qui attendent, consacrées et attentives.
•la journée de la Fête elle-même est appelée "journée de sauvegarde". L'heure de Wesak est d'une très grande importance. C’est le moment de se maintenir fermement dans la Lumière (le Taureau est le signe de l’Illumination).
•les deux jours suivants sont appelés les "journées de distribution". Le centre de notre attention est fermement écarté de nous-mêmes et aussi des plans subjectifs et intérieurs, et nous le tournons vers le monde extérieur. Nous employons nos efforts à transmettre cette mesure d'énergie spirituelle que nous avons pu contacter.

Ces 5 journées représentent cinq jours d'un effort intense de service, conduisant à la renonciation de tout ce qui pourrait diminuer notre utilité en tant que canaux pour la force spirituelle. Cela veut dire qu'après une préparation, une consécration et un effort d'élévation appropriés durant les deux premiers jours, nous nous considérons, le jour même de la Fête, simplement comme les récipiendaires ou les gardiens de la quantité la plus grande que nous puissions conserver de cet influx de force spirituelle.

En tant que canaux, nous devons être prêts à nous oublier au cours de ce service consistant à contacter, à contenir et à garder cette force pour le reste de l'humanité.
Nous devons considérer la Fête elle-même comme un jour de silence (je me réfère à une paix intérieure et à une solennité silencieuse qui peuvent être gardées intactes même si l'homme extérieur se rend utile par ses paroles ou par l'expression de son intérêt), un jour de service accompli entièrement sur les niveaux ésotériques et un jour d'oubli complet de soi-même passé à penser à l'humanité et à ses besoins. Pendant cette période, deux pensées seulement retiendront notre attention constante, les besoins de nos semblables et la nécessité de fournir un canal de groupe par lequel les forces spirituelles peuvent être déversées à travers le corps de l'humanité sous la direction experte des membres de la Hiérarchie qui ont été choisis pour ce faire.

Souvenez-vous que, qui que nous soyons, ou que nous soyons placés, quelle que soit la nature de notre milieu, quel que soit l'isolement que nous ressentons ou l'éloignement où nous pouvons être par rapport à ceux qui peuvent partager notre vision spirituelle, souvenez-vous que chacun de nous ce jour-là, et pendant les périodes le précédant et le suivant immédiatement, peut travailler, penser et agir en formation de groupe et fonctionner en tant que distributeur silencieux de force.


Objectif :
Le Wesak permet de:  
1. Renouveler le partenariat Bouddha et Christ + Hiérarchie + Humanité. Cette fête établit un lieu de ralliement et de rencontre entre ces 3 grands centres planétaires.

2. Manifester sur le plan physique la solidarité entre les religions occidentales et orientales.

3. Démontrer la nature de l'œuvre du Christ, en tant qu'Intermédiaire élu, Représentant la Hiérarchie spirituelle et Chef du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. En Sa Personne, il exprime leur requête, demandant la reconnaissance de l'existence réelle du Royaume de Dieu, ici-bas et dès à présent.


Effets produits :
Certaines énergies sont libérées. Elles ont la capacité de puissamment influencer l'humanité, stimulant l'esprit d'amour, de fraternité et de bonne volonté sur la terre.
•Celle entraîne l’accroissement de la fusion de tous les hommes de bonne volonté dans le monde en un tout intégré et sensible.
•Il y a invocation et réponse de certains Grands Etres dont le travail est rendu possible si le premier de ces objectifs est atteint grâce à la réalisation du second.
•Il y a évocation, du côté intérieur, d'une activité énergique et concentrée de la part de la Hiérarchie des Maîtres, Mentaux illuminés Auxquels a été confié le travail de diriger le monde. On souhaite une réponse ; elle peut être effectuée entre les groupes suivants :
1.La Hiérarchie qui attend, organisée sous la direction du Christ, le Maître de tous les Maîtres et l'Educateur des anges aussi bien que des hommes. Il a été constitué l'intermédiaire direct entre la terre et le Bouddha, Lequel est, à Son tour, l'intermédiaire consacré entre la Hiérarchie tout entière qui attend et les Forces attentives.
2.Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, composé en ce moment de tous les serviteurs de la race, sensibles et consacrés, dont l'objectif est la paix du monde et qui visent à l'instauration de la bonne volonté sur terre en tant que base de l'existence future et en vue d'une expansion mondiale.
3.Les masses d'hommes et de femmes qui ont réagi aux idées qui ont été émises et qui réagissent favorablement aux objectifs de compréhension internationale, d'interdépendance économique et d'unité religieuse.

Lorsque ces trois groupes de penseurs et de serviteurs seront mis en rapport les uns avec les autres et que les trois groupes pourront être alignés, même momentanément, bien des choses pourront être accomplies ; les portes de la vie nouvelle pourront être ouvertes et l'influx des nouvelles forces spirituelles pourra avoir lieu. Tel est l'objectif et telle est l'idée du Groupe.

Adapté du Traité sur les 7 Rayons Vol. II p à 632 à 636 et d’ Extériorisation de la Hiérarchie p 203-204.


Plus précisément sur le travail de Bouddha pendant le Wésak :

Le retour annuel du Bouddha pour bénir son peuple en tous lieux, et pour apporter le message de sagesse, de lumière et d'amour à l'humanité – Lui qui vient du Cœur même de la divinité – est la preuve extérieure et la garantie d'une direction et d'une révélation intérieure divine dans le présent cycle de 2500 ans. Année après année, il revient. Pendant une brève minute il nous rappelle que Dieu existe et aime pour toujours ; qu'Il n'est pas indifférent à son peuple ; que le cœur de l'univers est compassion inaltérable et que l'homme n'est pas seul. Pour susciter cette reconnaissance et rendre possible cette apparition, un Triangle vivant d'énergie est créé et centré sur les trois grandes Entités spirituelles, qui sont reconnues de l'Orient et de l'Occident. Les croyants de toute foi et de toutes les nationalités les connaissent. Ce sont :  

1. Le Seigneur du Monde, l'Ancien des Jours, Sanat Kumara, le Logos planétaire, Melchizedek, Celui à qui le Christ faisait allusion, lorsqu'il disait "Mon Père et moi nous sommes un"

2. Le Bouddha, l'Etre illuminé, Celui qui révèle la lumière et la sagesse venues de sources bien plus grandes que notre vie planétaire, le Messager des Dieux.

3. Le Christ, le Fils du Père, le Sauveur du monde, Celui qui rachète. Celui qui est resté avec nous et qui rassemble ses brebis dans son parc, le Seigneur d'Amour.

Par ces trois Etres, dont la nature est amour radieux et lumière, l'humanité peut, dans une certaine mesure, saisir la nature de la divinité. Ils sont plus grands qu'on ne le sait ou le comprend ; l'intelligence et l'aspiration humaines ne peuvent que pressentir leur nature essentielle. Leur puissance spirituelle doit être atténuée pour que les hommes supportent la force de l'impact de leur énergie qu'ils cherchent à transmettre. C'est ce processus d'atténuation du potentiel, qui prend place au moment de la pleine lune de mai ; il est dirigé sur "un foyer de transmission" par l'intention de masse de la Hiérarchie et l'appel de masse des aspirants et des disciples, lui-même suscité par le besoin de masse des peuples de tous pays. Extériorisation de la Hiérarchie p 257.


Effets tangibles produits par le passé : 
Chaque année, depuis qu'Il [le Bouddha] a quitté la terre, Il est revenu vers l'humanité, apportant lumière et bénédiction. Chaque année, Il a libéré cette lumière, et a offert aux Forces d'Illumination l'occasion de raffermir leur emprise sur le mental des hommes. La réussite de leur effort a été si grande, qu'elle a conduit à un crescendo dans la connaissance, à la gloire de la science moderne, et à l'éducation largement répandue qui a caractérisé les cinq siècles derniers. La connaissance a été le sceau de notre civilisation ; souvent, il s'est agi de connaissance mal appliquée et consacrée à l'égoïsme des hommes, mais ce fut un facteur impersonnel appliqué personnellement ; ceci doit prendre fin. Une autre phase de cette lumière peut maintenant commencer à se manifester, résultant du passé ; cette phase est la sagesse. La sagesse est l'application éclairée de la connaissance dans les affaires humaines, grâce à l'amour. C'est la compréhension, jaillissant de partout comme résultat de l'expérience.  
Extériorisation de la Hiérarchie p 417.

La principale raison, en ces stades de début, de maintenir la fête orientale de Wesak, est de familiariser le monde occidental avec le fait de la présence du Bouddha et avec ses activités concernant l'humanité. Un tel progrès a été fait, néanmoins, dans le développement spirituel de l'humanité, que le Bouddha n'a plus besoin de continuer sa tâche, à moins qu'Il ne le désire – et ceci seulement pendant un certain nombre d'années, connu de lui-même, et du Seigneur du Monde. Il pourrait maintenant cesser de prendre contact annuellement avec la Hiérarchie, s'Il le désirait, vu le contact direct établi aujourd'hui entre la Hiérarchie et Shamballa. Mais, Il ne le désire pas dans l'immédiat. Pendant quelques décennies encore, Il va coopérer avec le Christ pour élargir le canal de contact entre Shamballa, la Hiérarchie et l'humanité. Après cela, Il se "rendra à la place qui est la sienne" dans la Hiérarchie solaire, et ne fera plus visite à l'Himalaya annuellement, comme Il l'a fait depuis tant de siècles. La fête orientale de Wesak (Vaisaka) et le jour des chrétiens du souvenir, Vendredi saint, disparaîtront de la conscience humaine, en temps voulu ; toutes deux sont des fêtes en rapport avec des aspects du premier Rayon, celui de Volonté et de Pouvoir. L'abolition de la peur de la mort et l'établissement d'une relation étroite entre la Hiérarchie et Shamballa rendront désuets ces anciens rites cérémoniels.

Extériorisation de la Hiérarchie p 486.


Méditation à réaliser :


Les deux jours précédents la Fête, procédez à l'alignement et reliez-vous à l'ensemble des groupes des Serviteurs du Monde. Visualisez un grand réseau éthérique de lumière qui unit tous les Serviteurs où qu'ils se trouvent sur la planète. Puis reliez-vous à la Hiérarchie, avec à sa tête le Christ, cherchez à fusionner avec ce 5ème règne de la nature et affirmez l'unité fondamentale du 4ème et du 5ème règne (humanité et âme). Accompagnez la Hiérarchie dans son travail de préparation à l'accueil des énergies provenant du Bouddha. En tant que groupe, nous nous mettons dans un état de réceptivité active aux énergies qui vont arriver sur Terre.

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Admin le Lun 28 Avr - 14:55



La cérémonie du Wesak est, depuis des temps immémoriaux, considérée en Inde comme la plus grande de toutes les fêtes religieuses. C’est une journée de pèlerinage et de joyeuse espérance, une journée bénie entre toutes. Le Wesak est en effet avant tout une célébration en forme de Bénédiction, de Communion des Énergies Bouddhique et Christique avec la Terre.

Chaque année, au moment de la pleine lune du Taureau, le Bouddha et le Christ viennent ensemble bénir la Terre et ses habitants. Cet événement planétaire et cosmique est en même temps l’occasion d’un grand rassemblement d’âmes lumineuses dans une petite vallée du Tibet. C’est là que la bénédiction est rendue sous sa forme terrestre et nombreux sont les habitants des régions avoisinantes qui s’y rendent pour participer au rite solennel qui accompagne cette rencontre de l’énergie du Bouddha avec celle de Son Frère le Christ, celle de la Sagesse bénie du Précieux parmi les Précieux, avec l’Amour rayonnant et triomphant du Maître de tous les Maîtres.

Pour se rendre à cette cérémonie, certains se déplacent physiquement, parfois dans des conditions extrêmement difficiles et périlleuses, surtout depuis l’invasion chinoise du toit du monde ; d’autres se dédoublent et se projettent en conscience, d’autres encore utilisent leur véhicule merkabah de cinquième dimension et franchissent les barrières interdimensionnelles qui séparent les différents plans et les différentes densités.

(...)La Hiérarchie attend, anxieuse, car Elle ne peut pas savoir comment l'humanité réagira et si les hommes seront assez sages pour saisir l'opportunité qui leur est maintenant offerte de participer à la glorieuse aventure de l’Ascension.

Son objectif, à travers l’énergie du Wesak, était cette année de rassembler trois différents groupes d’âmes et de les fusionner dans la Conscience Collective de l’Unité. Ces trois groupes sont :

1/ la Hiérarchie spirituelle de la Terre elle-même, qui est composée des Maîtres Ascensionnés, des Anges et des Archanges qui travaillent directement ou indirectement à la réalisation du Plan Divin pour notre planète et ses habitants.

2/ le Groupe des Serviteurs du Monde, composé de tous les serviteurs de la race humaine, consacrés à l’idéal de paix et de fraternité à travers le monde et qui œuvrent à l'instauration de la bonne volonté sur la Terre en tant que base de la future communauté planétaire. À l'origine, ce groupe était composé d'une poignée de disciples triés sur le volet et d'aspirants consacrés. Ses rangs ont été progressivement ouverts à tous les hommes de bonne volonté qui travaillent activement pour développer une réelle compréhension entre les êtres, qui sont prêts à se sacrifier pour aider l'humanité, qui ne voient aucune ligne de séparation d'aucune sorte entre les différents peuples de la Terre et qui ont le même sentiment d’Amour envers les représentants de toutes les races, nationalités et religions.

3/ les multitudes d'hommes et de femmes qui ont réagi positivement et favorablement aux objectifs transmis par la Hiérarchie et aux consignes relayées par les Serviteurs. Ces objectifs et ces consignes tendent à promouvoir la paix à travers le monde, à favoriser la solidarité entre les riches et les pauvres et à fusionner les différentes croyances et les différentes religions.

Lorsque ces trois groupes seront correctement interconnectés, bien des choses pourront être accomplies ; les portes de la vie nouvelle pourront être ouvertes et l'influx des nouvelles forces spirituelles se manifestera alors en plénitude.


Les témoignages d’Alice et d’Eve


À l’époque où elle militait encore dans les rangs de l’Église anglicane en tant qu’évangéliste et où le Bouddhisme n’était encore considéré par l’immense majorité des Occidentaux que comme un culte païen et idolâtre, la grande Alice Bailey révéla un jour à son entourage qu’à deux reprises, à sept ans d’intervalle, elle avait participé en rêve à une étrange cérémonie. Les événements enregistrés dans sa mémoire étaient si nets et si précis et les détails chaque fois tellement identiques qu’il lui était impossible de ne voir dans la répétition de ces deux rêves qu’une simple réminiscence de son imaginaire.

En lisant, vingt années plus tard, une description de la Fête du Wesak, elle réalisa que c’était bien là, dans cette petite vallée tibétaine en forme de bouteille, surmontée au nord par une large roche plate et enchâssée dans un écrin de hautes montagnes, qu’elle s’était rendue, participant par deux fois activement à la cérémonie, mais sans en garder la conscience à l’état de veille, ce qui veut dire qu’elle avait voyagé en état de dédoublement.




Une petite vallée tibétaine en forme de bouteille, surmontée au nord par une large roche plate et enchâssée dans un écrin de hautes montagnes.



Par la suite, il lui fut donné de rencontrer différentes personnes qui avaient fait exactement le même rêve, au cours duquel elles s’étaient elles-mêmes rendu dans la même vallée, y avaient rencontré les mêmes Êtres nimbés de Lumière et y avaient assisté à leur côté au même rituel à la fin duquel le Seigneur Bouddha se manifestait puis se matérialisait avant de transmettre sa bénédiction à tous les participants et bien au-delà, à l’ensemble des habitants de notre planète. On ne pouvait dès lors plus parler de « hasard » ni de « coïncidence ». Il y avait certainement là matière à témoigner de la réalité d’un fait, même si celui-ci s’était produit sur un autre plan de conscience.


Le "rêve" d’Alice Bailey





Et on connaît la suite… La cérémonie du Wesak est peu à peu devenue l’un des piliers de l’enseignement théosophique et par-delà, une grande Fête reconnue et célébrée par de très nombreux mouvements spirituels sur toute la surface de notre planète.

En ce printemps de l’année 2005, un émouvant témoignage, rédigé à la hâte en forme de bloc-notes, est venu compléter le récit donné au siècle dernier par Alice Bailey. En voici un extrait :

« Nous arrivons par l’arrière de la « salle ». Ce n’est d’ailleurs pas une salle mais une bulle d’énergie blanche qui entoure cette assemblée constituée de milliers (sans doute des dizaines de milliers) d’êtres que je ne vois pour l’instant que de dos, tous vêtus de blanc. Cette énergie nous isole du reste du monde et je ne peux pas dire où tout cela se passe, car je ne vois rien au-delà.

Je suis surprise par ce que je vois et entend. Le mantra AUM est entonné par l’ensemble de l’assemblée, et ses milliers de voix le rendent très puissant, presque assourdissant. Partout autour de nous volettent des particules lumineuses et animées. J’observe qu’elles changent sans cesse de direction.

Mon guide Ysan est sur ma gauche à présent. Je le suis et me retrouve moi-même sur la gauche de l’assemblée, dans les premiers rangs. Je vois mieux les particules, elles pénètrent le corps des êtres présents. Ils semblent en osmose avec elles, heureux. Je vois mais ne ressens rien. Ysan me demande alors d’ouvrir mon cœur. Dès que j’y arrive, des particules me « bombardent », me pénètrent par la cage thoracique. Elles sont vivantes, imprégnées de conscience d’Amour ; elles fusionnent avec moi et me communiquent une Joie immense ; je ressens profondément leur essence divine. Ma conscience comprend également, dans le même instant, qu’elles choisissent les êtres avec qui elles vont se mêler.

Je me retourne et je vois quelques rangs derrière moi. Je n’aperçois que des êtres de type humanoïde ; personne n’a une apparence insolite. Mais, je le répète, je ne vois qu’une infime minorité de tous ces êtres assemblé aujourd’hui.

Ysan se rapproche de ce que l’on pourrait nommer une estrade. Nous sommes à présent tous deux à gauche, au premier rang. En face de moi, sur l’estrade, il y a plusieurs êtres qui font face à la foule, mais mon regard est absorbé par un grand Maître, assis devant nous en position du lotus. Il est en lévitation. Ses yeux sont la plupart du temps fermés. Il est d’une très grande beauté. Son visage est fin, des cheveux longs l’encadrent. Sa peau est mate. Il est de type indo-européen. Mon guide me fait savoir que l’être en face de nous n’est autre que le Seigneur Bouddha. Le Christ se tient à son côté, irradiant une Lumière éblouissante.

Le Seigneur Bouddha nous parle, mais ses lèvres demeurent immobiles. Il nous demande par télépathie de partager l’Amour du Christ, de le restituer au monde.

Le mantra Aum a maintenant cessé. Je ne m’en étais pas rendue compte, absorbée par la magie du moment. Mon guide me frôle le bras et m’invite à regarder vers le ciel. Mon regard se lève et je vois un vaisseau gigantesque juste au-dessus de nous. Il est si grand qu’il couvre toute l’assemblée. Des lumières jaunes et oranges clignotent en alternance ; tout cela dégage une très grande Joie.

À coté du Seigneur Bouddha, un faisceau de lumière, un tube d’énergie apparaît, qui va de l’estrade à l’intérieur du vaisseau. Un Être traverse ce tube de lumière. Il vient se placer entre les Maîtres. Il est lui aussi vêtu de blanc.

Il parle à tous, et je suis surprise, je ne comprends pas les mots qu’il prononce. Je ne me rappelle que du premier mot sortant de sa bouche, qui ressemble à « KODESH ». Mais le reste ne résonne pas, bien qu’il me semble que cela soit une salutation. Toute l’assemblée lève les bras vers le ciel, les mains ouvertes dès que l’Être cesse de parler. Ysan et moi faisons le même geste. Instantanément, une vague très puissante d’Énergie nous submerge. Elle vient de derrière l’estrade, mais je n’arrive pas à en identifier la source. C’est énorme, puissant, bousculant. Je capte de l’AMOUR, tant d’Amour… C’est notre Père qui nous envoie cet AMOUR ; nous sommes tous là, comme des capteurs, comme des entonnoirs, les bras levés à en vouloir plus, à nous nourrir de cet Amour, à nous en imprégner ; je réalise que nous vivons uniquement grâce à lui.

Lorsque je rouvre les yeux, l’assemblée est réduite. Beaucoup d’êtres sont déjà partis, et j’en vois quelques uns se dématérialiser. Ils sont allés restituer ce bonheur accordé. Tous ceux qui étaient présents sont des diffuseurs d’Amour pour notre planète. Dès maintenant, ils nous font cadeau de ce qu’ils ont reçu.

Ma conscience réintègre mon corps. Il est 19 heures 03.

Dieu nous aime, le WESAK (ce que j’en ai viscéralement ressenti et appris), est un pacte d’Amour renouvelé chaque année, une Union sacrée, le renouvellement d’une promesse de Bonheur. »








********************




Pleine Lune du Taureau, cette année mercredi 14 mai 2014 à 15h 17 US Est et 19h 17 GMT.


Là où l'heure d'été est en service, ajouter 2 heures à l'heure indiquée.

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Mar 13 Mai - 19:23

Bonne fête du Wesak à ceux qui s'y préparent!   



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Sam 2 Mai - 13:25






WESAK 2015



4 MAI





La Note-Clé du taureau: "Je vois et quand l'œil est ouvert tout est illuminé."







"La Fête du Wesak a lieu chaque année le jour où le Bouddha – à la pleine lune du Taureau – apporte la bénédiction divine de Shamballa au Christ, qui le relie à l'humanité via la hiérarchie. Une vieille tradition relate que le Bouddha a pris la décision, grâce à une expérience extraordinaire, de quitter une fois par an son haut lieu d'opération pour revenir sur la Terre et la bénir.


La cérémonie se déroule dans une petite vallée du Tibet au-delà de l'Himalaya. La vallée est fermée sur 3 cotés par des montagnes hautes et boisées et la ligne des crêtes s'ouvre uniquement au nord-est pour laisser une étroite ouverture. Ainsi avons-nous une forme de bouteille avec le goulot étroit vers le nord-est, alors que la partie sud est considérablement plus large. Ici sur le sol de cette vallée sans arbre ni arbuste où seule pousse une herbe sauvage, se rassemblent les pèlerins des régions avoisinantes. Les hommes saints et les lamas connaissent ce sentier souvent difficile qui mène à la vallée et ils en remplissent la partie la plus large. Dans la partie nord-est plus étroite, laissée libre, le groupe des entités plus élevées se rassemble, ceux qui sont les gardiens terrestres des "plans divins" pour la planète et pour nous les hommes -- ce sont les maîtres de Sagesse. Ces sages connaissants et hautement évolués sont les participants les plus significatifs de cette Fête....


Ils s'installent suivant l'ordre de développement spirituel et leur rang initiatique, et se préparent pour le grand acte de service....


A leur sommet, devant une grande pierre plate, le visage dirigé vers le nord est, se tiennent les entités élevées, qui par les plus jeunes sont appelés les 3 Grands Seigneurs. Au milieu se tient le Christ, à sa droite le Manu, en tant que Seigneur des formes vivantes, à sa gauche le Mahachohan, le Seigneur de1a civilisation. Devant eux, sur le rocher plat, se trouve une grande vasque de crista1 remplie d'eau.......


Derrière le groupe des maîtres de sagesse, des adeptes, des initiés et des collaborateurs anciens du Plan Divin, se tiennent les jeunes du monde et les étudiants de différents niveaux et domaines, qui constituent "le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde" d'aujourd'hui. Ils sont présents soit dans leur corps physique, soit dans leur corps subtil....


L'heure de la pleine lune approche et le silence s'installe parmi la foule. Tous les regards se dirigent vers le nord-est, certains rituels sont effectué et les maîtres regroupés avec les plus jeunes adoptent des positions symboliques en formant sur le sol des figures géométriques significatives. Ils forment une étoile à cinq (5) branches avec le Christ à son sommet, un triangle avec le Christ au zénith, une croix et d'autres symboles géométriques, qui ont tous un sens profond et puissant. Des phrases ésotériques et des mantrams spécifiques sont également chantés.....


La tension monte et les individus en attente se sentent vivifiés.. - Une oscillation puissante les saisit, éveille l'âme des participants et les guide vers un Tout unifié. - Ils se fondent en une grande invocation spirituelle et sont élevés grâce à leur préparation et leur attente...


Ainsi est atteinte la plus haute aspiration du monde qui se rassemble ici dans ce groupe en attente, comme en un point brûlant. Invocation, préparation et attente constituent l'atmosphère dans laquelle baignent tous ceux qui sont dans cette vallée cachée....


Les chants et les mouvements rythmiques se renforcent, tous lèvent leurs yeux vers le ciel dans la direction de la petite ouverture dans la vallée. Quelques minutes avant le moment exact de la pleine lune - là bas, dans le lointain, une infime apparition lumineuse est visible dans le ciel. L'apparition devient de plus en plus proche, augmentant progressivement en clarté -- les contours deviennent visibles, jusqu'à ce que l'aspect du Bouddha soit reconnu, dans un vêtement de couleur safran – en posture de lotus – irradié de lumière et de couleur dorée, les mains élevées en bénédiction.... Au moment exact où il atteint la place au-dessus du grand rocher et flotte au-dessus des 3 Seigneurs, le Christ prononce un mantram spécifique, qui n'est chanté qu'une seule fois par an à cette occasion...


Tout le groupe s'agenouille et touche le sol de sou front. Cet appel, accompagné de tout le groupe d'étudiants, les jeunes et les initiés, provoque une oscillation tellement forte et entraîne un courant de pensées tellement puissant qu'il s'élève jusqu'à Dieu en personne - Le moment le plus élevé de l'élan spirituel le plus puissant de l'année est atteint. La bénédiction du Bouddha est reprise par le Christ en tant que représentant de l'humanité et continue à être distribuée sous sa responsabilité....


Ainsi une fois par an, le Bouddha vient pour bénir le monde et avec le Christ, procurer une vie spirituelle renouvelée. Lentement le Bouddha repart vers son lieu éloigné et seule reste encore une petite lumière visible dans le lointain. Ainsi le Bouddha a fait à nouveau offrande de sa bénédiction à l'humanité....


Après que le Bouddha se soit retiré, la foule se lève. L'eau de la coupe  est partagée entre les maîtres de sagesse, les initiés et les plus jeunes. Avant qu'ils ne regagnent leur lieu de service, ils partagent l'eau avec le reste des personnes présentes qui, à leur tour, la partagent encore avec les autres humains.





_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Sam 2 Mai - 13:32






Wesak 2015






 

La Pleine Lune du Taureau a lieu le 4 Mai à 5h44.
Soyons tous prêts pour ce moment particulier de l'année.




Pendant les deux jours précédant la pleine lune, nous maintiendrons une attitude de consécration et de service, et nous essayerons d'adopter cette attitude de réceptivité vis-à-vis de ce que notre âme nous communiquera et qui nous rendra utile à la Hiérarchie. La Hiérarchie travaille au moyen de groupes d'âmes, et la puissance de ce travail de groupe va être éprouvée. A leur tour, ces groupes contactent et stimulent les personnalités qui attendent, consacrées et attentives. Le jour de la pleine lune, nous tenterons de nous maintenir fermement dans la lumière. Nous ne nous dirons pas ce qui adviendra et nous ne rechercherons ni les résultats ni les effets tangibles. Les deux jours suivants, le centre de notre attention sera fermement écarté de nous-mêmes et aussi des plans subjectifs et intérieurs, et nous le tournerons vers le monde extérieur ; et nous emploierons nos efforts à transmettre cette mesure d'énergie spirituelle que nous avons pu contacter. Notre travail dans ce domaine spécial et particulier de coopération sera alors terminé.


L'effort de la Hiérarchie est un effort de cinq jours, précédé par une période de préparation des plus intenses. Le travail consistant à se rendre prêt pour cette opportunité commence pour la Hiérarchie exactement à l'heure où "le soleil commence à se déplacer vers le Nord". Mais Elle ne se fatigue pas comme les humains le font, et il est impossible pour un aspirant d'observer une aussi longue période de préparation, aussi profonde que soit sa dévotion. Lorsque le Grand Seigneur était sur la Terre, Il dit à Ses disciples que tout effort spirituel de guérison ne peut connaître le succès que par la prière et le jeûne. Voulez-vous réfléchir à ses paroles ? Il s'agit d'un effort de groupe dirigé vers une guérison de groupe par la prière (désir sanctifié, pensée illuminée et intense sentiment d'aspiration) ; et la discipline du corps physique durant une courte période et en vue d'un but défini, le travail peut être accompli.


Que doit donc être accompli à chacune des pleines lunes si capitales du mois de mai ? Je vais énoncer les objectifs dans leur ordre et suivant leur importance, avec autant de clarté et de concision que le permet ce sujet abstrus.


La libération de certaines énergies qui peuvent puissamment influencer l'humanité et qui, si elles sont libérées, stimuleront l'esprit d'amour, de fraternité et de bonne volonté sur la terre. Ces énergies sont aussi bien déterminées et aussi réelles que celles dont s'occupe la science et qu'elle dénomme "les rayons cosmiques". Je parle ici de véritables énergies et non pas d'abstractions émotionnelles et désirées.


La fusion de tous les hommes de bonne volonté dans le monde en un tout intégré et sensible.


L'invocation et la réponse de certains Grands Etres dont le travail peut être rendu possible et sera rendu possible si le premier de ces objectifs est atteint grâce à la réalisation du second. Réfléchissez à cette synthèse des trois objectifs. Le nom donné à ces Forces Vivantes n'a absolument aucune importance. On peut les considérer comme les vice-régents de Dieu, Qui peuvent coopérer et qui coopéreront avec l'Esprit de Vie et d'Amour sur notre planète, Celui dans Lequel nous vivons, nous nous mouvons et avons notre être. Certains penseurs peuvent les considérer comme les Archanges du Très Haut, dont le travail a été rendu possible grâce à l'activité du Christ et de Son Corps de disciples, l'Eglise véritable et vivante. D'autres peuvent les considérer comme les chefs et les guides de la Hiérarchie planétaire, Qui se trouvent derrière notre évolution planétaire et Qui prennent rarement une part active extérieure dans les activités du monde, laissant cela aux Maîtres de la Sagesse, sauf en des cas exceptionnels comme celui-ci. Quel que soit le nom que nous Leur donnons, Ils se tiennent prêts à nous aider si l'appel est fait avec une force suffisante et assez puissante de la part des aspirants et des disciples au moment de la pleine lune de mai et de la pleine lune de juin..


L'évocation, du côté intérieur, d'une activité énergique et concentrée de la part de la Hiérarchie des Maîtres, Mentaux illuminés Auxquels a été confié le travail de diriger le monde. On souhaite une réponse ; elle peut être effectuée entre les groupes suivants :



  • La Hiérarchie qui attend ; anxieuse (en ce moment) car Elle ne peut pas savoir comment l'humanité réagira et si les hommes seront assez sages pour saisir l'opportunité offerte. Elle attend, organisée sous la direction du Christ, le Maître de tous les Maîtres et l'Educateur des anges aussi bien que des hommes. Il a été constitué l'intermédiaire direct entre la terre et le Bouddha, Lequel est, à Son tour, l'intermédiaire consacré entre la Hiérarchie tout entière qui attend et les Forces attentives.


  • Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, composé en ce moment de tous les serviteurs de la race, sensibles et consacrés, dont l'objectif est la paix du monde et qui visent à l'instauration de la bonne volonté sur terre en tant que base de l'existence future et en vue d'une expansion mondiale. A l'origine, ce groupe était composé d'une poignée de disciples acceptés et d'aspirants consacrés. Ses rangs ont été ouverts au cours des dix derniers mois à tous les hommes de bonne volonté qui travaillent activement pour une réelle compréhension, qui sont prêts à se sacrifier pour aider l'humanité et qui ne voient aucune ligne de séparation d'aucune sorte mais qui ont les mêmes sentiments envers les hommes de toutes les races, nationalités et religions.


  • Les masses d'hommes et de femmes qui ont réagi aux idées qui ont été émises et qui réagissent favorablement aux objectifs de compréhension internationale, d'interdépendance économique et d'unité religieuse.



Lorsque ces trois groupes de penseurs et de serviteurs seront mis en rapport les uns avec les autres et que les trois groupes pourront être alignés, même momentanément, bien des choses pourront être accomplies ; les portes de la vie nouvelle pourront être ouvertes et l'influx des nouvelles forces spirituelles pourra avoir lieu. Tel est l'objectif et telle est l'idée du Groupe.


Puis-je maintenant poser une question ? Quelle est l'importance pour vous personnellement de cette pleine lune de mai ? Vous parait-elle d'une importance suffisante pour justifier vos plus grands efforts ? Croyez-vous réellement qu'en ce jour-là il puisse se produire une libération d'énergie spirituelle suffisamment puissante pour changer les affaires du monde, pourvu que les enfants des hommes remplissent leur rôle ?


Croyez-vous réellement, et êtes-vous prêts à soutenir cette croyance, que le Bouddha en cette journée, en coopération avec le Christ et la Hiérarchie des Mentaux Illuminés, avec l'aide offerte par certains des Trônes, des Principautés et des Pouvoirs de Lumière, Lesquels correspondent, sur un plan plus élevé, aux pouvoirs des ténèbres, se tiennent prêts à exécuter les plans de Dieu, lorsque le droit et la permission de le faire seront donnés par les hommes ? Votre tâche essentielle en ce moment n'est pas de lutter avec les pouvoirs du mal et les forces des ténèbres, mais d'éveiller l'intérêt vis-à-vis des forces de lumière, de les mobiliser et de faire de même vis-à-vis des ressources humaines en bonne volonté et en justes tendances dans le monde d'aujourd'hui. Ne résistez pas au mal, mais organisez et mobilisez le bien, renforcez les moyens des travailleurs qui sont du côté du droit et de l'amour, de façon telle que le mal aura moins de chances de l'emporter.


Si votre confiance en ce que je vous ai dit a le volume d'une graine de moutarde, si vous avez une foi inébranlable dans le travail de l'esprit de Dieu et dans la divinité de l'homme, alors oubliez-vous vous-mêmes et consacrez chacun de vos efforts, du moment où vous recevez cette communication, à la tâche de coopérer à l'effort qui est organisé afin de changer le cours des affaires du monde au moyen d'une augmentation de l'esprit d'amour et de bonne volonté dans le monde au cours du mois de mai."



Esoteric Psychology, Vol. II pp. 687-692 - Alice Bailey





A regarder :





_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Sam 2 Mai - 14:57









Fête de Wesak




La pleine lune qui a lieu sous le signe zodiacal du Taureau chaque année est d’une extrême importance. Pourquoi ? Parce qu’en cette période, le Bouddha et le Christ unissent leurs forces pour produire une libération d’énergie spirituelle suffisamment puissante pour changer les affaires du monde, pour autant que l’humanité capte cette énergie et la transmette. L’humanité doit donc remplir son rôle de transmetteur et permettre cette transmission pour que le changement puisse avoir lieu !  

La Wesak est donc la Descente et la Bénédiction des énergies Bouddhique alliées avec les énergies Christique : Le Bouddha et le Christ viennent ensemble bénir la Terre et toute l'Humanité chaque année, coopérant afin de provoquer de la part de la famille humaine une réceptivité à l'égard d'un influx possible de force spirituelle qui puisse servir à détourner le courant actuel de détresse, de dépression, d'incertitude, et inaugurer ainsi une ère de paix et de culture de l'âme pour procurer une vie spirituelle renouvelée.




C'est une grande fête de l'Orient qui commémore la naissance, l'illumination et la mort du Bouddha. Au Tibet, la cérémonie se déroule dans une petite vallée au-delà de l'Himalaya : c’est la vallée du Wesak.

La fête de Wesak est donc d'une très grande importance.

Il est temps de se préparer aux énergies qui sont disponibles seulement à ce moment-là.




Lors de cette fête, l’humanité, qui joue le rôle de transmetteur de lumière, d’énergie et de puissance spirituelle vis-à-vis des règnes sub-humains, et qui constitue un canal de communication entre “ce qui est en haut et ce qui est en bas”, pourra justement lors de cette configuration se lier au divin pour aider la planète et l’humanité à monter son niveau vibratoire.

Si le travail nécessaire est accompli lors de la Fête de Wesak, si la Grande Invocation est correctement utilisée par des centaines de milliers de personnes en même temps, cela pourrait instaurer une nouvelle et meilleure civilisation, et les ajustements nécessaires dans le monde pourront être faits. Ceci pourrait se faire si rapidement que les changements nécessaires se feraient presque du jour au lendemain. La philosophie chinoise ne dit-elle pas “L’énergie suit la pensée” ? C’est donc possible. Ceci rejoint l’approche de la vie selon Ho’oponopono ! C’est-à-dire, de manière simplifiée : ce que je pense, je le crée.



Si les mots de la Grande Invocation sont énoncés avec force, en comprenant leur signification, et avec l'appui de toute la force du mental et du cœur, ils peuvent se révéler d'une puissance incroyable dans la vie de celui qui les prononce. L'effet en sera ressenti dans son environnement, et le fait que sur toute la planète des groupements de personnes se réunissent pour méditer dans le même sens va accentuer l’effet dans le monde.

En cette période, il y aura aussi de très grandes émanations de la Lune. Vénus aussi aura un rôle très important au niveau de la conscience de l’Amour et aussi de votre créativité dans la beauté, c’est à dire que vous arrivez à concevoir davantage la beauté.






* * *




Comment faire ?


Les 2 journées avant la Fête sont des journées de préparation et seront connues en tant que "journées de renonciation et de détachement". Pendant ces 2 jours, nous essayerons de maintenir une attitude de consécration et de service, et nous essayerons d'adopter une attitude de réceptivité vis-à-vis de ce que notre âme nous communiquera.


Le jour de la pleine lune :


Le jour du Wesak est la "journée de sauvegarde". Nous tenterons de nous maintenir fermement dans la lumière. Nous ne nous dirons pas ce qui adviendra et nous ne rechercherons ni les résultats ni les effets tangibles. Abandonnez-vous aux Énergies. Essayez de prendre un petit peu plus conscience du Divin en vous. Faîtes l’unité totale entre vous et Vous, c’est à dire entre la matière physique qui vous entoure et la matière spirituelle et divine. Essayez aussi de faire l’unité avec tout l’Univers. Il faut se considérer simplement comme les récipiendaires ou les gardiens de la quantité la plus grande que nous puissions conserver de cet influx de force spirituelle qui est distribuée et qui nous parvient. Il faut essayer de contacter, contenir et garder cette force pour le reste de l'humanité.

Pas besoin de grands mots, pas besoin de grandes phrases ! Il nous suffira simplement d’ouvrir notre cœur, d’être en réception de ce que l’Univers déposera en nous.

Nous devons considérer la Fête elle-même comme un jour de silence - il s’agit d’une paix intérieure et d’une solennité silencieuse qui peuvent être gardées intactes même si nous nous rendons utiles par nos paroles ou par nos actes - passé à penser à l'humanité et à ses besoins. Pendant cette période, 2 pensées seulement retiendront notre attention constante, les besoins de nos semblables et la nécessité de fournir un canal de groupe par lequel les forces spirituelles peuvent être déversées à travers le corps de l'humanité. Qui que nous soyons, ou que nous soyons placés, quelle que soit la nature de notre milieu, quel que soit l'isolement que nous ressentons ou l'éloignement où nous pouvons être par rapport à ceux qui peuvent partager notre vision spirituelle, sachez que chacun de nous ce jour-là, et pendant les périodes le précédant et le suivant immédiatement, peut travailler, penser et agir en formation de groupe et fonctionner en tant que distributeur silencieux de force.

Pendant la méditation du soir (voir ci-dessous), les deux textes suivants peuvent être récités :



LA GRANDE INVOCATION

Du point de Lumière dans la pensée de Dieu

Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes.

Que la Lumière descende sur la Terre.

Du point d'Amour dans le Cœur de Dieu

Que l'amour afflue dans le cœur des hommes.

Puisse le Christ revenir sur Terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue

Que le dessein guide le faible vouloir des hommes.

Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes

Que le Plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse,

Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.


Que Lumière, Amour et Force restaurent le Plan sur la Terre.


"Qu'il en soit ainsi et aidez-nous à accomplir notre part."





Autre texte possible et intéressant :

Que les Forces de Lumière apportent l'illumination à l'humanité.

Que l'esprit de Paix s'étende en tous lieux.

Que partout les hommes de bonne volonté se rencontrent dans un esprit de collaboration.

Que le pardon de la part de tous les hommes soit la note-clé de cette époque.

Que la force assiste les efforts des Grands Etres.

Qu'il en soit ainsi et aidez-nous à faire notre part.



Les 2 jours suivants sont les "journées de distribution". Pendant ces 2 jours, nous emploierons nos efforts à transmettre cette mesure d'énergie spirituelle que nous avons pu contacter.



* * *




Cette fête est un élément supplémentaire qui permet d’intensifier l'activité et la puissance qui découle du rapport entre le matériel et le spirituel. En le mettant ainsi en évidence dans les vies humaines, on peut provoquer pour notre civilisation les changements nécessaires. L'homme travaille sous l'angle de l'organisation ; une idée lumineuse lui étant venue, il commence à bâtir la forme physique extérieure qui la recevra et l'exprimera. Donc, ensemble, avec les 23 forces spirituelles, dont Bouddha et Jésus, qui se groupent afin d’agir en tant que voie de groupe et de service au jour de la Fête de Wesak, particulièrement à l’heure de la pleine lune, ils provoqueront finalement l'émergence du Divin sur la terre et exprimeront ainsi un facteur conditionnant dans les affaires humaines.

Ainsi, on pourra changer le cours des affaires du monde au moyen d'une augmentation de l'esprit d'amour et de bonne volonté dans le monde au cours de cette Fête.

Le 3 mai 2015 vous pouvez faire cette méditation chez vous. Plusieurs groupes se constitueront le soir de la Fête de Wesak et feront cette méditation un peu partout dans le monde, comme à Genève (voir lien ci-dessous) :




Ceux qui le désirent peuvent rejoindre ce groupe soit physiquement, soit mentalement.

Pour ceux qui s’intéressent, voici les dates de pleine lune de mai

pour les années à venir :

en 2016 le 21 mai et en 2017 le 10 mai.




Si vous désirez faire un jeûne ...


Il est possible de se préparer à cette fête par un jeûne, ce qui peut favoriser la méditation, car le corps sera moins “perturbé” par des vibrations “étrangères”. Voici un exemple de jeûne possible :

Tous les animaux jeûnent instinctivement dès qu'ils se sentent mal. Ils cessent de manger afin de faciliter le travail d'auto-guérison de leur organisme. D'ailleurs la plupart des maladies aiguës s'accompagnent d'une perte de l'appétit, c'est-à-dire d'un besoin instinctif de jeûner.

Des travaux scientifiques ont démontré que la pratique annuelle d'un jeûne d'une semaine permettrait de diminuer de façon stupéfiante le nombre des cancers. Il suffit en effet de quelques jours de jeûne pour purger le corps d'une quantité importante de toxines.

Le jeûne est l'un des seuls traitements qui fasse faire des économies à celui qui l'entreprend. Il consiste, tel que nous le proposons ici, à ne pas absorber d'aliments solides tout en continuant à boire abondamment : eau, jus de fruits ou de légumes, bouillons, infusions, etc.


Une technique précise

Dans tous les cas de maladie grave déclarée (contre-indications éventuelles telles que le diabète, une tendance à l’hypoglycémie ou à l’hypertension), il est souhaitable de ne pas se lancer à l'aveuglette dans un jeûne mais d'être encadré par des personnes compétentes.


Ne jeûnez pas plus de deux fois par an.

Une personne en bonne santé, à condition de respecter les paliers nécessaires, peut pratiquer sans danger des jeûnes de plus en plus longs. Pour jeûner facilement, il faut respecter les trois consignes suivantes :


1. Effectuer des paliers alimentaires de réduction
2. Jeûner
3. Se réalimenter progressivement.


Lorsqu'on respecte ces trois phases, il est facile de maîtriser la période de jeûne sans souffrir de symptômes d'élimination trop intenses. Le passage brutal d'une alimentation traditionnelle au jeûne proprement dit est à éviter, afin de ne pas créer de choc désagréable dans les fonctions physiologiques.

Avant tout, fixez une date. L'idéal est de choisir une période de vacances, durant laquelle vous pourrez vous reposer et vous concentrer correctement sur votre corps. Un jeûne de 2 à 4 jours sera suffisant, selon le temps que vous désirez y consacrer et votre volonté.

Il est important de choisir un moment et un lieu permettant le repos. Evitez tout exercice physique fatigant et privilégiez des activités comme le yoga, le Tai Chi, le Qi Gong ou la relaxation. Enfin, sachez que le printemps et l’automne, pendant lesquels l’organisme est soumis à d’importants changements biologiques, sont des saisons propices au jeûne.

La phase de réduction progressive

Dans la première phase, chaque pallier correspond à la suppression d'une catégorie d'aliments, en commençant par ceux qui exigent un travail digestif important. Chacun des paliers ci-dessous peut correspondre au temps d'un repas, d'une journée ou de plusieurs jours. Lors des premières expériences, on fixera d'abord la durée de jeûne choisie, puis on déterminera les paliers correspondants d'après les schémas proposés. Ensuite, avec de l'entraînement, on sentira instinctivement la durée correcte à respecter pour chaque palier et pour le jeûne lui-même.

Quelques jours avant la date fixée, commencez à réduire progressivement les quantités d'aliments que vous ingérez habituellement, mangez davantage de produits frais et légers et buvez abondamment. On s'approchera donc du jeûne par un débrayage progressif consistant à supprimer successivement

a) Tous les produits animaux : viande, œufs, produits laitiers, poissons, fruits de mer.
b) Tous les excitants : café, thé, sucre, sel, cacao, alcool, produits chimiques ainsi que les huiles et les graisses cuites.
c) Les graisses et huiles crues et les oléagineux.
d) Les céréales cuites.
e) Les mélanges de céréales et les fruits cuits.
f) Les mélanges de céréales et les fruits crus.



Au cours de cette période, les aliments sont consommés séparément, comme dans l'alimentation instinctive.


Le jeûne proprement dit

Pendant le jeûne, on ne consommera aucun aliment solide mais on boira de l'eau ou d'autres boissons à volonté, en se laissant guider par sa soif (pour autant qu'elle soit normale; ce n'est pas le cas lorsque l'organisme est très intoxiqué et il faut alors absorber un litre et demi à trois litres d'eau par jour).

En général, la faim disparaît après un ou deux jours de jeûne complet. Si les paliers de réduction alimentaire ont été respectés, le jeûne sera le plus souvent agréable, avec des symptômes légers et momentanés traduisant l'intensification des fonctions éliminatoires. Celles-ci peuvent être aidées par des moyens auxiliaires de détoxication. Toutefois, si l'élimination est trop intense, il faudra revenir en arrière d'un ou deux paliers pendant un ou deux jours. Divers troubles peuvent apparaître : nausées, difficultés respiratoires, palpitations... Pratiquez quelques exercices de respirations profondes, reposez-vous... Si les troubles persistent, rompez progressivement le jeûne.

Faites des exercices de yoga, de courtes marches en plein air (bien couvert et d'un pas tranquille), méditez... : pratiquez des activités peu fatigantes, revitalisantes et purifiantes.


La réalimentation

Pour la réalimentation, les paliers sont les mêmes que ceux qui ont précédé le jeûne, dans l'ordre inverse. Les mécanismes instinctifs du corps fonctionnent à merveille après le jeûne; ce qui correspond aux besoins physiologiques est attractif à la vue, au toucher, à l'odorat et au goût. Il est donc facile de se laisser guider par l'instinct alimentaire vers un fruit ou un légume. Mais attention : manger bouchée par bouchée, juste assez pour se nourrir mais pas davantage. Au début, l'organisme ne supporte que de petites quantités de nourriture.

Certaines écoles recommandent de ne cesser de jeûner que lorsque l'organisme est tout à fait libéré des toxines, lorsque la langue est propre, l'urine claire et que la faim réapparaît, ce qui suppose un jeûne d'assez longue durée. Toutefois, avant d'entreprendre de longs jeûnes, mieux vaux apprendre à contrôler soi-même des jeûnes de courte durée. Si un jeûne dépasse la capacité individuelle de contrôle, la reprise alimentaire peut s'accompagner de fringale et de boulimie. En observant scrupuleusement les paliers de réalimentation, on évitera l'un des dangers du jeûne, à savoir une prise de poids excessive causée par une reprise alimentaire trop rapide.

Astuces et mises en garde

Parlez de votre décision à votre médecin, qui saura vous conseiller efficacement et pourra vous suivre durant toute la durée de votre jeûne.

Si vous le souhaitez, commencez par effectuer un jeûne partiel : consommez uniquement des aliments légers et purifiants tels que fruits, légumes, céréales (sans aucun apport de matières grasses, de sucre ou de sel)…  Cette approche moins stricte n'en est pas moins efficace.

Les dix règles d’or pour jeûner sans risque

1. Avant de vous lancer, effectuez un bilan de santé préparatoire.
2. Faites-vous suivre par un médecin pendant et après le jeûne.
3. Ne vous privez pas de nourriture plus de deux ou trois jours.
4. Ne jeûnez jamais plus de deux fois dans l’année.
5. Mangez normalement la veille : inutile de «faire des réserves» sous prétexte que vous n’avalerez rien le lendemain. Ensuite, reprenez petit à petit une alimentation normale en évitant les excès de sucre et de graisses.
6. Buvez beaucoup d’eau afin de remplacer celle qui est contenue dans les fruits et les légumes.
7. Faites une cure de compléments nutritionnels apportant des oligo-éléments, des sels minéraux, des vitamines…
8. Installez-vous au calme.
9. Rappelez-vous que le jeûne n’a pas pour but de faire maigrir.
10. Sachez qu’il est interdit aux enfants, aux personnes âgées, aux femmes enceintes, aux personnes dépressive souffrant d’une maladie chronique (diabète…) ou venant de subir une intervention chirurgicale.




_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Mer 10 Mai - 19:58






Taureau




NOTE CLÉ : "JE VOIS ET QUAND L'OEIL EST OUVERT TOUT EST ILLUMINÉ."





La fête de Wesak est la fête du Bouddha, intermédiaire spirituel entre le Centre spirituel suprême, Shamballa, et la Hiérarchie. Le Bouddha est l'expression de la Sagesse de Dieu, l'Incarnation de la Lumière et l'Indicateur du dessein divin. Cette fête sera fixée annuellement par rapport à la Pleine Lune de mai, comme c'est actuellement le cas. C'est la grande fête de l'Orient.

Les Forces d'Illumination sont seulement actives durant cette période de Fête. Elles ont pour origine le centre du coeur et relient à la compréhension et à la sagesse divine. Le Bouddha et le Christ sont pour l'instant les deux expressions marquantes de cette énergie d'amour-sagesse. Les Forces d'Illumination affectent particulièrement les grands mouvements éducatifs et les forums dans tous les pays. Elles affectent également la qualité des valeurs qui se développent à travers les médias de communications. Cette énergie qui rayonne dans le mental affecte toutes les formes de communications publiques, orateurs, écrivains, commentateurs et travailleurs sociaux. La conscience humaine, elle-même, est la bénéficiaire des énergies d'illumination qui lui amènent de nouvelles idées et influencent les affaires humaines en général.




ALLOCUTION - PLEINE LUNE DU TAUREAU




Genève - Mercredi 10 mai 2017




Chers amis, bienvenus pour célébrer ensemble et en collaboration avec les autres groupes qui se réunissent dans le monde la Fête de Wesak, Fête du Bouddha, temps d’opportunité spirituelle. Et un bienvenu particulier à toutes et tous qui nous rejoignent par Internet que ce soit depuis la Suisse, la France, la Belgique, l’Italie, l’Espagne ou encore d’autres pays. La note clé du signe du Taureau étant « Je vois et quand l’œil est ouvert tout est illuminé », il est évident que la lumière jouera un rôle important dans cette introduction.


Commençons cette méditation par quelques notions sur le symbolisme du Taureau. La constante lutte de ce signe – que ce soit à l’échelle cosmique, planétaire ou individuelle – est motivée par tout ce qui est caché dans les ténèbres, mais veut parvenir à la lumière. Après la réorientation sur la roue, le Taureau est le second à provoquer des changements et à offrir au disciple des opportunités d’évolution.


D’abord consacré au corps et à la personnalité sous son aspect le plus vil, le désir finit par s’ouvrir à l’idéalisme et à l’aspiration ; dans son expression la plus basse, celle-ci est rattachée à l’âme ; dans la plus haute, à l’Esprit. Enfin apparaissent la vraie vision et le but réel : si la volonté personnelle relie le disciple au monde formel, la Volonté divine relie son âme à l’Esprit (mais trois initiations sont nécessaire pour le comprendre).


En rapport avec les deux croix, le Taureau exprime le corps et l’âme sur la croix mutable, puis l’âme et l’esprit sur la croix cardinale, l’âme étant unie à la forme sans lui être soumise.
La lumière du Taureau est « pénétrante sur le sentier » ; son faisceau, issu du « point » dans le Bélier, manifeste l’étendue de son œuvre, depuis la Terre, pour devenir lumière d’amour et de vie. Elle cédera devant celle du Soleil voilant Vulcain : l’âme issue de l’opération alchimique.


Trois sortes de lumières habitent le Taureau, signe d’illumination sous tous ses angles :



  • Celle de l’œil illuminé du Taureau lui-même, représenté par le Soleil physique,

  • Celle de Vulcain, révélatrice de ce qui est caché, reliée au cœur du Soleil,

  • Celle du Soleil lui-même, rattachée au Soleil spirituel central, le grand illuminateur.


Lorsque le disciple passe des Gémeaux au Taureau pour monter sur la croix fixe, un pont secondaire se construit entre le mental et l’intuition.


Nous avons commencé le cycle des trois fêtes spirituelles le mois dernier avec la fête de Pâques et la Pleine Lune du Bélier, la deuxième de ces trois fêtes spirituelles est le Wesak. La fête de Wesak relie le passé et le présent d’une manière différente que toute autre fête. Il s’agit d’une vérité vivante et en vue d’une opportunité véritable. Dans leur service mutuel pour l’humanité, le Bouddha et le Christ apportent avec eux cette relation. Ils fusionnent également l’Orient et l’Occident et unissent en un tout la tradition chrétienne, les fois Hindoues et Bouddhistes ainsi que l’aspiration de tous les croyants pratiquants ou non. 


En guise de préparation pour la méditation, prenons quelques instants de silence.


Puis, disons ensemble l’affirmation du disciple : 

Je suis une étincelle dans une grande lumière.

Je suis un filet d'énergie aimante dans le fleuve de l'amour divin.

Je suis, centrée dans l'ardente volonté de Dieu, Une étincelle de la flamme du sacrifice.

Et ainsi je demeure.

Je suis une voie de réalisation pour les hommes.

Je suis une source de force qui les soutient.

Je suis un rayon de lumière éclairant leur chemin.

Et ainsi je demeure.

Et, demeurant ainsi, je reviens

Et foule le sentier des hommes

Et je connais les voies de Dieu.

Et ainsi je demeure.

OM



Comme la plupart d'entre vous le savent, la fête de Wesak – qui se produit à la pleine lune du Taureau – est considérée comme le point supérieur de l'année spirituelle. Celui-ci a lieu au moment de l'intermède supérieur. Voilà le moment de l'année où l'humanité est le plus capable de se relier avec les royaumes abstraits et les énergies les plus élevées qui se déversent dans le monde. C’est le moment de la plus grande inspiration du cycle annuel. 


Dans l’Extériorisation de la Hiérarchie nous lisons :


« La fête de Wesak a été célébrée, au cours des siècles, dans une vallée bien connue de l'Himalaya afin de :

[*]Matérialiser l'existence physique du Christ parmi nous, depuis son prétendu départ.

[*]Prouver (sur le plan physique) la solidarité de fait des approches orientales et occidentales vers Dieu. A la fois le Christ et le Bouddha sont présents.

[*]Offrir un point de ralliement ou de réunion à ceux qui, annuellement – en synthèse et symboliquement – relient et représentent la Maison du Père, le royaume de Dieu, et l'humanité.

[*]Révéler la nature du travail du Christ, en tant que grand Intermédiaire élu, représentant la Hiérarchie spirituelle, guidant le nouveau groupe des serviteurs du monde, et énonçant en Personne leur demande de reconnaissance de l'existence effective du royaume de Dieu, ici, maintenant ».

[/list]


Cela nous rappelle cette grande vérité et le fait de la présence physique du Christ sur terre, actuellement, de son groupe de Disciples et d'Agents exécutifs, de leurs activités représentatives à l'avantage de l'humanité, et de leur étroite relation. 


Le monde d’aujourd’hui est dans une situation bien spéciale où des manipulateurs – ce que certains veulent appeler des « hommes forts » – sont encore bien présents et cela sur tous les continents, notamment : En Russie Vladimir Putin a réussi à changer la constitution afin qu’il puisse rester au pouvoir ; en Turquie Terep Erdogan s’est attiré un pouvoir absolu moyennant un référendum ; aux Etats-Unis Donald Trump a réussi à devenir président en défiant tous ses adversaires et mène maintenant une politique qui a peu à voir avec ses promesses de campagne. Et il n’est pas étonnant que M. Putin et M. Trump ont rapidement félicité M. Erdogan pour sa victoire au dernier référendum en Turquie. Mais tout cela n’est pas grave, parce que nous sommes entrés dans l’ère de la « post-vérité » ou « post-truth », n’est-ce pas ? L’opinion qu’on se forme dans sa propre « bulle » moyennant des informations non-vérifiées obtenues par les médias sociaux comme Twitter, Facebook, Instagram etc. est plus fort que la vérité… Rappelons-nous ici les mots de H.P. Blavatsky : « Il n'y a pas de Religion supérieure à la Vérité ».


Que nous en soyons arrivés au monde tel qu’il est aujourd’hui, n’est pas un hasard – c’est notre propre responsabilité, à nous tous, parce que, qu’est-ce que l’humanité ? C’est nous, sans exception. Au lieu de nous focaliser sur le rôle du Buddha dans cette fête du Wesak, regardons le rôle du Christ, aussi important et peut-être plus imminent pour nous en ce moment.


Afin de préparer le monde des hommes à la réapparition du Christ, il faut satisfaire les besoins des nombreux degrés de l'ordre social. En conséquence, une grande partie du travail à accomplir concernera l'économie et consistera à nourrir correctement et à promouvoir une vraie sécurité pour les millions d'individus qui ne s'intéresseront pas aux questions ésotériques avant plusieurs vies. La réforme des Eglises des nombreuses religions mondiales est un autre aspect du même travail, travail qui n'exige pas d'information occulte, mais qui doit instaurer le bon sens et les idées progressistes en théologie, et mettre l'accent sur les valeurs spirituelles. Je vous signale à ce sujet que Bonne Volonté Mondiale vient de publier une réédition de brochure, intitulée « Religion Mondiale dans une Ère Nouvelle », que vous pouvez trouver ici sur la table ou commander par Internet. Les régimes politiques devront aussi être orientés les uns vers les autres. Les nations sont différentes ; elles ont différentes cultures et traditions ; elles peuvent fonctionner convenablement sous des gouvernements variés et distincts ; néanmoins, elles peuvent en même temps parvenir à l'unité de dessein, basée sur un désir sincère d'assurer l'intérêt véritable et le progrès des hommes en tout lieu. C’est ici que le rôle des Nations Unies prend son importance et mérite le soutien de chacun de nous : les Nations Unies ne sont pas parfaites, mais au lieu de les critiquer et de les abandonner, mieux vaut-il les améliorer, les soutenir et les renforcer. Lorsque Dag Hammerskjöld, le second secrétaire-général des Nations Unies arrivait le 9 avril 1953 à New York pour la première journée de son mandat il déclarât à la presse : « Je souhaite faire mon job, pas d’en parler – pas après, et encore moins avant ». Et il poursuivait : « Bien sûr – comme vous tous, comme tous-ceux engagés dans une activité politique ou diplomatique – j’ai mes visions et idées sur les grands défis internationaux devant nous. Mais ces visions personnelles ne sont pas – ou ne devraient pas être – d’une importance plus grande aujourd’hui qu’il y a quelques semaines. Ce sont les visions d’un homme privé. Dans ma capacité nouvelle officielle l’homme privé devrait disparaitre et être remplacé par le serviteur public international. Le serviteur public est là pour assister, disons de l’intérieur, ceux qui prennent les décisions forgeant l’histoire… Ne pensez pas que c’est un rôle passif dans le développement, au contraire, c’est un rôle très actif. Mais il est actif comme un instrument, un catalyseur, peut être un inspirateur – il sert ». Où trouvons-nous des « leaders » avec un tel esprit aujourd’hui ?


Dans toutes les sphères de la pensée et de l'activité humaine, le nouveau groupe des serviteurs du monde joue un rôle éminent et ce à des niveaux divers : Au cœur même de ce groupe aux dimensions mondiales, se trouvent ceux qui sont dans les Ashrams des Maîtres ou bien à la périphérie, ou encore dans la sphère d'influence de ces Ashrams. Leur tâche est, pour une large part, méditative, et exécutée afin d'influencer le mental des membres du groupe qui ne sont pas encore en contact avec un Ashram ; ils travaillent ainsi pour des raisons fondamentales de rayons. Ce sont les domaines de pensée de la famille humaine dans lesquels il faut faire progresser la préparation à la venue du Christ. En général, cette activité n'est pas associée à l'aspect ésotérique ou recherche de la vérité, mais strictement à l'aspect de l'amélioration des relations humaines. Le Christ lui-même, il y a deux milles ans, a essayé de donner l'exemple de ce mode d'activité secourable ; il garda l'enseignement ésotérique pour le petit nombre, le très petit nombre de personnes qui pouvaient commencer à comprendre, mais s'adressa aux masses sous l'angle du bon sens et de l'aide sur le plan physique. Ceci était important il y a deux milles ans et ceci est important encore de nos jours.


La science universelle nous enseigne que l'univers tout entier a été créé, et son évolution développée, par le pouvoir de la pensée, ce qui est un autre terme pour la méditation dirigée. Ceci couvre la méditation de nombreux groupes subjectifs, spirituels et mentaux ; les lois de ce travail de méditation sont le résultat de certaines décisions mentales qui incarnent la volonté du Logos planétaire ; elles sont imposées à tous les groupes mineurs de vies, par Ceux dont la tâche est de mettre en action les lois divines et de les faire respecter. On peut noter ici que la liberté de volonté existe par rapport au concept Temps, mais non par rapport aux résultats ultimes et inévitables, à la fin de l'immense période mondiale. La forme-pensée majeure de la Hiérarchie spirituelle, créée par une méditation ashramique conjointe, est appelée le Plan. Le dessein fondamental de Sanat Kumara est révélé de cycle en cycle par ses Agents au sein de Shamballa, et imprimé par Eux sur le mental des membres les plus anciens de la Hiérarchie. Ces derniers, à leur tour, prennent cette impression comme sujet de leur méditation ashramique, adaptant ses divers concepts et le dessein indiqué à un Plan très soigneusement formulé et qui présente – en ce qui concerne l'humanité – sept aspects ou phases de développement évolutionnaire et d'effort, selon le travail requis d'un Ashram de n'importe quel rayon, impliqué à tel moment particulier. Notons ici que la note clé de la conférence de l’Ecole Arcane de cette année est : « Que le groupe évoque la Force de Shamballa et démontre la Volonté-de-Bien d'une vitalité nouvelle et puissante ». Cette conférence aura lieu ici à Genève les 3 et 4 juin.


Quelle est la valeur de la méditation et de la contribution d'un disciple nouveau, non habitué aux schémas ashramiques de pensée, et incapable de vitaliser réellement la méditation générale de groupe ? Les divers grades ou rangs d'initiés et de disciples sont ainsi constitués que le résultat de leur méditation sur le Plan satisfait adéquatement les besoins des divers groupes constituant l'humanité (de l'intelligentsia avancée, aux travailleurs non qualifiés) et que la grande partie des hommes est placée exactement dans la ligne du dessein planétaire.


Les besoins des masses non pensantes doivent être satisfaits par des disciples de développement spirituel moindre, dont le plus grand attrait vient probablement de l'application d'une aide économique ou structurelle. La tâche de ces disciples mineurs est de prouver aux masses ignorantes que – à mesure que passent les siècles – la vie spirituelle et la véritable compréhension spirituelle englobent tous les aspects de l'expression du plan physique, et non seulement les modes de pensée religieux ou philosophiques. Donc, la méditation de tous les degrés de disciples et d'initiés a son utilité car, en exécutant cette méditation à leur propre niveau, ils peuvent adapter le Plan à une masse d'hommes très différents, de sorte que le Plan hiérarchique peut s'étendre des Maîtres de la Hiérarchie, en passant par les Ashrams et par le Nouveau groupe des serviteurs du monde, jusqu'à la famille humaine.


Si nous pouvons saisir la vraie simplicité de cette image, nous pouvons aussi participer à ce grand travail de méditation.


Donc non seulement le Plan est basé sur la méditation planétaire, mais, dans son développement vers l'expression, il répond aux besoins de tous les groupes et degrés possibles d'êtres humains. Plus important encore, acceptons que le mot « spirituel » couvre toutes les phases de l'expérience. Est spirituel ce qui se trouve au-delà du degré de perfection atteint dans le présent ; c'est ce qui incarne la vision, et pousse l'homme vers un but plus élevé que celui déjà atteint. A ce sujet nous lisons dans L’Etat de Disciple dans le Nouvel Age, II : « Les ecclésiastiques ont fait une grande ligne de démarcation entre ce qui est humain et ce qui est spirituel, entre ce qui est matériel et ce qui ne l'est pas ; ce faisant, ils ont créé le péché, et grandement compliqué la vie et la compréhension des hommes. Ils ont donné une signification égoïste à l'aspiration humaine ; ils n'ont pas enseigné aux hommes que la méditation et la prière étaient simplement des phases de coopération au Plan divin. L'individualisme a été encouragé et la compréhension de groupe perdue. Vu le travail des Frères de l'ombre, il se peut qu'il ait été impossible d'éviter ce dangereux détournement de l'intention humaine et de la vérité. Mais le temps est venu où les hommes peuvent imposer à leur pensée le grand rythme de la méditation, allant du désir à la prière puis à l'adoration et, de là, à la méditation et à l'invocation ».


Il faut également apprendre à donner une acception plus large au mot « méditation » que nous ne l'avons fait jusqu'ici. La pensée concentrée fait partie de la méditation planétaire ; faire des plans pour aider les nécessiteux et explorer tous les chemins de la pensée pour rendre ces plans utiles et efficaces, c'est méditer ; s'ouvrir à l'impression spirituelle et à la coopération avec la Hiérarchie, c'est méditer.


La méditation ne devient efficacement créatrice dans les trois plans des trois mondes que lorsque l'antahkarana est en voie de construction. Les mondes de la personnalité sont les mondes du troisième aspect divin, et la création de formes-pensée en leurs seins (habituellement exécutée par le mental concret) est en rapport avec la forme, avec l'obtention de ce qui est désiré et largement consacré aux valeurs matérielles. Mais lorsque l'homme commence à fonctionner en tant que personnalité fusionnée avec l'âme, et se préoccupe de se rendre sensible à l'impression spirituelle supérieure, alors le travail créateur de la Triade spirituelle peut se développer, et une forme supérieure de méditation créatrice peut être employée. C'est une forme que chaque individu doit découvrir par lui-même, car elle doit être l'expression de sa propre compréhension spirituelle ; cette dernière commence par la construction ou création consciente de l'antahkarana, et elle est soumise à l'impression de l'Ashram auquel l'individu se trouve affilié.


Terminons cette introduction avec une autre citation de L’Etat de Disciple dans le Nouvel Age, II, ou le Tibétain utilise l'expression : « Un groupe mondial uni, consacré à une méditation unanime et simultanée... en vue de la juridiction du Christ ». Il nous-y éclaire : « Je désire attirer spécialement votre attention sur cette dernière expression qui introduit un concept nouveau dans le travail préparatoire devant être accompli par le Nouveau groupe des serviteurs du monde. La tâche consiste à établir, par la méditation, la connaissance et le fonctionnement des lois et principes qui gouverneront l'ère à venir, la civilisation nouvelle et la future culture mondiale. Jusqu'à ce que soit au moins posée la base de la prochaine juridiction, le Christ ne pourra pas réapparaître ; s'Il venait sans cette nécessaire préparation, beaucoup de temps, beaucoup d'efforts et d'énergie spirituelle seraient perdus. Nous devons donc admettre (si ces prémisses sont acceptées), qu'il faut établir – dans un proche avenir – un groupe d'hommes et de femmes dans chaque pays qui, dûment et convenablement organisés, méditeront « simultanément et unanimement » sur les mesures juridiques et les lois de base qui seront le fondement du gouvernement du Christ, et qui sont essentiellement les lois du royaume de Dieu, cinquième règne dans le processus de l'évolution planétaire ».


Avec ses pensées profondes d’introduction, méditons maintenant ensemble sur la note clé du Taureau :



« Je vois et quand l’œil est ouvert tout est illuminé »




La Pleine Lune a lieu

le 10 mai 2017 à 23h42 heure de Genève

Fête de Wesak - Émission





Rejoignez nous pour l'émission en DIRECTE de la Fête de Wesak (Taureau) - Réunions de New York,  Londres et Genève





_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Mer 10 Mai - 20:12







La cérémonie de Wesak 2017

10 mai 2017




2017 pleine lune de taureau



Le Wesak est la Descente et la Bénédiction des énergies Bouddhique et Christique : Le Bouddha et le Christ viennent ensemble bénir la Terre et toute l'Humanité à la Pleine Lune du Taureau de chaque année.

Les Maîtres de Lumière préparent cette Fête quelques jours avant et la terminent quelques jours après sur une période de 14 jours environ. Ils vous invitent tous et chacun à y participer avec le cœur.

Le Wésak est la fête du Bouddha, Représentant du Plan Divin. Le Christ est l'expression de l'Amour du Père, Bouddha est l'expression de Sa Sagesse. Les deux Maîtres Ascensionnés Bouddha et Jésus Sananda s'unissent pour apporter à la Terre, l'énergie d'Amour Universel. Ils posent sur Terre, l'énergie de la Compassion. La compassion est l'Amour sans condition. Il nous incite à abandonner le mental en vivant la simple Présence dans l'instant présent. Ils nous connectent ainsi avec nos Univers multidimensionnels.

C'est la grande fête de l'Orient. Au Tibet, elle est célébrée dans la vallée du Wésak. C'est la grande fête de l'Orient qui commémore la naissance, l'illumination et la mort du Bouddha.

C'est aussi le moment où les deux guides divins de l'Orient et de l'Occident collaborent et travaillent dans l'union spirituelle la plus étroite, le Christ et le Bouddha utilisant chaque année cette fête comme point d'inspiration pour le travail de l'année suivante.

Lors de la méditation de ce Wésak, connectez-vous le plus possible avec le Soleil Central, et aussi avec votre Soleil. Sentez son immense Amour vous pénétrer.
Même un petit peu avant et après ce jour du Wésak, il y aura de très fortes émanations de votre Soleil, de votre Terre, de votre système solaire.

Il y aura aussi de très grandes émanations de la Lune. Vénus aussi aura un rôle très important au niveau de la conscience de l’Amour et aussi de votre créativité dans la beauté, c’est à dire que vous arrivez à concevoir davantage la beauté.

Abandonnez-vous aux Énergies Christiques, mais concevez aussi que ces Énergies Christiques sont en vous.

Le jour du Wésak, essayez de prendre un petit peu plus conscience du Divin en vous. Faîtes l’unité totale entre vous et Vous, c’est à dire entre la matière physique qui vous entoure et la matière spirituelle et divine. Essayez aussi de faire l’unité non seulement avec votre système solaire mais avec tout l’Univers.

Pas besoin de grands mots, pas besoin de grandes phrases ! Il vous suffira simplement d’ouvrir votre cœur, d’être en réception de ce que l’Univers déposera en vous.

Pour vous préparer à vivre ce magnifique moment, portez à haute voix vos demandes. Parlez à votre Monade et faites savoir précisément ce que vous voulez accomplir. Dites à votre Monade que vous voulez l’incarner, que vous faites votre possible pour être prêts.

« Deux faisceaux d'Infinie Lumière, BOUDDHA et CHRIST entrent en communion.

L'Éveillé recueille à la Source de notre Univers, Sirius, le Cœur du Père, la force d'éclosion dont les hommes ont tellement soif. Il La remet au Cœur du Christ qui lui-même L'insuffle au cœur de l'Humanité.

À chaque battement de Son Cœur comme de notre cœur, les Principes d'Amour et de Lumière réactivent à tout instant l'impulsion première du UN en Qui nous avons la vie, le mouvement et l'être, au-delà de toute notion religieuse.Tous ensemble, nous constituons un Corps Universel, le « NOUS » suprême de toutes les Fraternités de Lumière.

UN RASSEMBLEMENT UNIVERSEL unanime et simultané crée un canal direct de précipitation de la Lumière Suprême au cœur de notre planète. »Initialement et traditionnellement, la cérémonie du Wésak commémore la venue au monde, l'illumination puis le départ du Bouddha. En réalité, c'est bien plus que cela. Elle signifie la transmission, le renouvellement d'un souffle de vie qui permet aux hommes de mûrir. Le jour même du Wésak, celui qui s'annonce par la lune pleine, l'Éveillé recueille à la Source de l'univers, des univers, la force d'éclosion dont les hommes ont tellement soif. Il la remet au Cœur du Christ qui Lui-même, l'insuffle à la surface de ce monde. Ainsi chaque année davantage, l'Amour uni à la Sagesse sont-ils proposés aux humains. Ils représentent le seul et unique moteur à la résolution de toutes nos tensions, c'est-à-dire à la propulsion de la conscience sur ses propres et infinis moteurs.

Peut-être préférez-vous déclarer que c'est votre Christ ou votre Bouddha intérieur qui agit ainsi, mais cela reviendra au même car au-delà de la réalité historique, le Christ et le Bouddha sont les principes, les champs de la conscience qui vous animent depuis l'aube des temps. Ils représentent votre cœur et votre conscience par delà toute notion religieuse. Les deux grandes Lumières jumelles de l'Orient et de l'Occident ne joueront pas le rôle d'extincteur d'ego que l'on s'acharne encore à Leur faire endosser. Elles sont des rappels vivants, des batteries sur lesquelles vous pouvez constamment vous placer en charge, mais le seul Messie qui agira définitivement en vous, c'est vous. Le Wesak est un moment privilégié pendant lequel vous pouvez contacter les Hiérarchies car en fait les Maîtres, les Consciences Cosmiques ouvrent une porte et s’approchent de vous. Vous avez un accès direct par exemple à un aspect de la Conscience Christique (que nous appellerons Christ pour ceux qui sont Chrétiens), au Bouddha.


LA GRANDE INVOCATION

Du point de Lumière dans la pensée de Dieu
Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes
Que la Lumière descende sur la Terre

Du point d'Amour dans le cœur de Dieu
Que l'Amour afflue dans le cœur des hommes
Puisse le Christ revenir sur Terre

Du centre où la volonté de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent

Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal

Que Lumière, Amour et Puissance
restaurent le plan sur la Terre


Cette Invocation ou Prière, transmise par le Maître Djwal Khul n'appartient à aucune personne ni à aucun groupe en particulier mais à toute l'humanité. Elle fut reçu en canalisation par Alice Bailey.

La Grande invocation de milliers d'hommes et de femmes qui manifestent dans leur vie quotidienne LUMIÈRE, AMOUR ET VOLONTÉ. Ils instaurent les nouvelles conditions d'une universalité qui réalisent la Vie Solaire, l'Homme Unifié.Pour les personnes qui désirent s'unir à cette prière mondiale, unissez votre coeur quelque soit l'heure à l'égrégore d'amour qui unit les êtres des différentes dimensions.C'est pour cela que la fête du Wésak s'est transformé avec les siècles afin que par cette puissante force de l'Orient Bouddha et de l'Occident Christ, nous recevions pour l'année une directive vibratoire énergétique pour que l'humanité puisse s'éveiller, elle aussi !

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Mer 10 Mai - 20:22




WESAK 2017



Le wesak à lieu le 10 mai cette année.



La pleine lune du Taureau est celle qui envoie les énergies cumulées du Christ et du Bouddha, c’est à dire l’amour inconditionnel et la bénédiction de l’humanité.

L’énergie est perceptible pendant 5 jours, 2 jours avant la pleine lune pour préparer à recevoir l’énergie.

Jours idéaux pour se purifier, faire une monodiète et des méditations, aller marcher au calme et prendre une douche de lumière et d’eau…



Le jour du Wesak est celui pour ouvrir son coeur et se remplir de cette énergie.
Profitez-en pour faire le plein…

Les deux jours suivants sont là, pour intégrer et commencer à distribuer à son tour cet amour.


C’est un bon moment pour officialiser des contrats que l’on désire voir bénis.

Souvent, à cette date, des cadeaux inattendus se manifestent.


Ces 5 jours sont des cadeaux pour l’humanité qui reçoit cette énergie puissante spéciale.
Ce sont les jours où la grande invocation, doit être récitée par un grand nombre d’humains :


LA GRANDE INVOCATION
Du point de Lumière dans la pensée de Dieu
Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes.
Que la Lumière descende sur la Terre.
Du point d’Amour dans le Cœur de Dieu
Que l’amour afflue dans le cœur des hommes.
Puisse le Christ revenir sur Terre.
Du centre où la Volonté de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes.
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.
Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le Plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.
Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la Terre.
« Qu’il en soit ainsi et aidez-nous à accomplir notre part. »


***


Pour avoir mesuré cette prière au pendule et quelle que soit la taille d’écriture, elle porte une énergie très puissante.
Vous pouvez vous en servir comme amplificateur d’énergie positive.
Je vous souhaite un merveilleux Wesak dans l’amour et la paix.
Que le meilleur soit !



http://www.arcturius.org/chroniques/wesak-2017/



_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Archange le Mer 10 Mai - 20:27






Bonne fête du Wesak à tous ceux qui s'y sont préparés

Que chacun bénéficie de cette puissante énergie qui se déverse sur la Terre et contribue à répandre sa part

bonnes méditations à tous !





_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête du Wesak, fête du Bouddha - Pleine Lune de Mai

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum