L’Évangile selon Jean, Cycle de douze conférences par Rudolf Steiner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’Évangile selon Jean, Cycle de douze conférences par Rudolf Steiner

Message par Archange le Jeu 27 Fév - 22:17





Extrait:



 "Une nouvelle connaissance de la nature parut alors, une conception mécanique
de l’univers, la notion des limites de la connaissance, l’ignorabimus. La philosophie
enseigne l’isolement subjectif, la coupure entre l’homme et l’univers : d’un côté les
représentations, de l’autre le monde des phénomènes. On enseigna une psychologie
qui ne reposait plus sur la connaissance de l’âme et de l’esprit, qui les niait même,
prenant son point de départ dans la matière.

La matière triompha sur toute la ligne, et il s’établit alors ce chaos spirituel qui
atteint aujourd’hui son maximum, et qui a entraîné dans ses remous l’humanité,
aboutissant à cette catastrophe mondiale dont nous supportons encore les
conséquences. Nous sommes parvenus à ce point de l’histoire humaine, et nous
entendons quelques-uns prophétiser le déclin de l’Occident.
(...)

Une oeuvre insondable est devant nous, consacrée à cet unique but qui réunit
tous les buts particuliers : réunir et fondre ensemble ces trois domaines autrefois
associés et maintenant séparés, la science, l’art et la religion
. C’est en même temps
saisir le sens spirituel que recouvre l’idéal de liberté, d’égalité, de fraternité ; c’est
éveiller le « Je » dans l’homme vers la conscience de lui-même et de l’univers auquel
il appartient
.

Ce but ne peut être atteint que si l’impulsion du Christ vient renforcer l’homme.
(...)

C’est ainsi que les grands faits cosmiques ou les
grands faits décrits par l’Évangile selon Jean peuvent être retrouvés par les forces
latentes de l’homme
sans qu’il connaisse cet évangile, comme l’écolier apprend la
géométrie sans avoir la moindre idée des premiers livres d’Euclide. Lorsqu’on aborde
l’Évangile selon Jean avec la connaissance des mondes supérieurs, on se demande
quelle en est la signification dans l’histoire spirituelle de l’humanité. Les mystères les
plus profonds sont contenus dans ce livre, et celui qui sait de quoi il s’agit peut
reconnaître alors que ce livre est vraiment de nature divine.
(...)

Depuis que l’humanité s’est adonnée de plus en plus au matérialisme, elle a
marqué une certaine répugnance à l’égard de toute conception historique du genre que
celle qu’expriment les premiers mots de l’Évangile de Jean. Songez que ces mots ne
peuvent avoir qu’un sens, c’est que dans la personnalité de Jésus de Nazareth qui a
vécu au commencement de notre ère, une entité spirituelle de l’espèce la plus haute a
été incarnée. Il est conforme à la nature de l’évangéliste Jean d’introduire dès le début
ce qu’il appelle le Verbe, le Logos, pour parler de Jésus. Il dit : ce Verbe était au
commencement et tout a été créé par lui.
Donnons à ces mots leur pleine signification,
et nous dirons alors : l’auteur de cet évangile se voit contraint d’appeler Logos le
Principe du monde, le point suprême où puisse s’élever l’esprit humain, et de dire :
« Toutes choses ont été faites par ce Logos, cette cause première » ! Puis il continue
et dit : « Ce Logos s’est fait chair, et il a habité parmi nous. » Cela revient à dire :
Vous avez vu celui qui a demeuré parmi vous, vous ne pouvez le comprendre que si
vous admettez qu’en lui demeure le principe par lequel a été fait tout ce qui nous
entoure, plantes, animaux, et hommes
. – Si l’on n’interprète pas ce passage d’une
façon artificielle, on doit reconnaître que, d’après ce document, il existe un principe
qui est d’essence suprême et qui s’est incarné."


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’Évangile selon Jean, Cycle de douze conférences par Rudolf Steiner

Message par obsidienne le Sam 1 Mar - 0:02

Il faut arriver ensuite à visualiser que nous sommes devant la terre et la voir comme une poche vivante et pas comme nous la montre les satellites.

Il faut apprendre à voir avec son oeil intérieur et faire vivre les images du logos.

Tous les êtres hierarchiques qui participent à la création ; le Christ, les boddhisatvas.... le grand travail que font les anges auprès de nous .....

Chaque planète qui vit malgré quelle n'ai pas d'atmosphère .....

Le christ qui s'est incarné pendant 3 ans dans le corps de Jésus de Nazareth ..... pour nous enseigner à utiliser nos "je" .....

L'archange Michael et son travail pour nous ouvrir à la conscience avec le fer cosmique....

Le boddhisatva Gothama et le sentier de l'éveil.... son ange parlant .....

La mission de Christian Rose-croix et celle de Rudolf Steiner ......

Il y en a des choses à connaitre pour vivre notre spiritualité ; et comme l'a dit Steiner il faut toute une vie pour ça !
avatar
obsidienne

Messages : 3478
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum