Expérience en exercice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérience en exercice

Message par Guillaume le Mar 25 Fév - 23:49

Bonsoir   

Ce soir je cherchais des expériences pour observer l’apparition des perceptions et leurs disparitions.

Je vous partage ce moment :

Je regardais un mot, par ex : je regardais "jour" de "jour nuit"
Au fur et à mesure que j'attachais mon attention sur "jour", je percevais de mieux en mieux "jour" et de moins en moins "nuit"
Puis,
Je regardais l'autre mot, par ex : je regardais "nuit"
Au fur et à mesure que j'attachais mon attention sur "nuit", je percevais de mieux en mieux "nuit" et de moins en moins "jour"
Puis,
Je regardais entre les mots.
Au fur et à mesure que j'attachais mon attention entre "jour" et "nuit", je percevais de moins en moins "jour" et "nuit".

Ensuite,

Je regardais entre les mots. Je regardais entre les deux mots, par ex entre "jour" et "nuit"
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, je percevais de mieux en mieux les deux mots.

Je regardais au milieu d'un paragraphe. Je regardais entre les lignes et les mots, en relachant mon attention.
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, je percevais de mieux en mieux leurs mots.

Je regardais au milieu de l'autre paragraphe. Je regardais entre les lignes et les mots, en relachant mon attention.
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, je percevais de mieux en mieux leurs mots.

Je regardais le début d'un texte, entre les lignes et les mots.
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, je percevais de mieux en mieux le sens de leurs phrases.

Je regardais la suite d'un texte au rythme de la compréhension.
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, je percevais de mieux en mieux le sens de leurs phrases.

Je lisait à voix haute,
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, je lisais de plus en plus vite.

Je lisais au plus vite vécu.
Au fur et à mesure que je relachais mon attention, la compréhention distançait les mots et les sons.

Je restait silencieux puis je sourie par la pensée "J'ai appris à lire en m'attachant aux lettres et aux mots". 

Guillaume

Messages : 15
Date d'inscription : 18/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience en exercice

Message par Archange le Mer 26 Fév - 20:25

Le "relâchement d'attention" auquel tu fais mention, me fait penser à "l'attention sans effort" dont parle Krishnamurti: ce n'est pas tant un affaissement de l'attention qu'une attention qui n'est plus ciblée sur quelque chose de précis, et est donc plus inclusive... alors que la concentration elle, est exclusive. Dans l'attention sans effort des nuances inconnues peuvent donc nous apparaître, puisque sont absents tension et effort (caractéristiques de l'ego), qui font barrage à une perception plus élargie...

Pour se libérer du connu il est nécessaire de laisser une chance à l'Immensité, au silence, de percer, entre deux pensées, entre deux notes, entre les mots... et ce ne sera pas par le biais d'un effort quelconque mais justement d'un silence intérieur, d'un calme, d'un apaisement, d'une réceptivité totals... hélas, en ce monde de bruit et de fuite incessante dans le fantasme et les distractions, la paix, état naturel, fluide, est la chose la moins "naturelle" pour un esprit conditionné et shooté aux occupations les plus diverses pour fuir cette paix, ce silence...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience en exercice

Message par Guillaume le Mer 26 Fév - 21:50

Archange a écrit:Le "relâchement d'attention" auquel tu fais mention, me fait penser à "l'attention sans effort" dont parle Krishnamurti: ce n'est pas tant un affaissement de l'attention qu'une attention qui n'est plus ciblée sur quelque chose de précis, et est donc plus inclusive... alors que la concentration elle, est exclusive. Dans l'attention sans effort des nuances inconnues peuvent donc nous apparaître, puisque sont absents tension et effort (caractéristiques de l'ego), qui font barrage à une perception plus élargie...

Pour se libérer du connu il est nécessaire de laisser une chance à l'Immensité, au silence, de percer, entre deux pensées, entre deux notes, entre les mots... et ce ne sera pas par le biais d'un effort quelconque mais justement d'un silence intérieur, d'un calme, d'un apaisement, d'une réceptivité totals... hélas, en ce monde de bruit et de fuite incessante dans le fantasme et les distractions, la paix, état naturel, fluide, est la chose la moins "naturelle" pour un esprit conditionné et shooté aux occupations les plus diverses pour fuir cette paix, ce silence...
La sensation passagère de percevoir un phare,
bien heureusement,
dans ce monde,
éclairant le fantasme et les distractions,
d'où surgit naturellement la paix.

Guillaume

Messages : 15
Date d'inscription : 18/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience en exercice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum