Evolution des moeurs dans differents domaines

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Mer 22 Jan - 22:18

Rappel du premier message :

Bien souvent à notre époque ce sont surtout les evenements déplorables ,consternants, dramatiques,horribles qui indiquent où se dirige le monde actuellement.
on aurait aimé que ce soit l'équivalent dans le positif;mais il n'en est pas ainsi.

La destruction des matrices est  à l'ordre du jour :matrices de civilisation,nationale ,sociale ,familiale,educationnelle,sexuelle.

Cela ne se fait pas par les necessités de l'évolution qui veut libérer progressivement l'humanité des carcans du conditionnement qui la font stagner dans la répétivité de caricatures d'évolution qui s'épaississent toujours plus pour créer un cul de sac dégénératif.
Non cela ce fait par et pour un conglomérat de déviés et corrompus autant dans le visible que l'invisible qui a considérablement  grossis depuis que le Christ ,descendu en Jesus au baptême, l'a confronté ; symboliquement signifié par le cycle des 40 jours dans le desert face au prince du monde ,à une époque où le mental collectif n'était pas encore éveillé.

Aujourd'hui que ce  mental collectif est largement éveillé (éducation publique, médias,diplomes) ce  conglomérat  ne boxe plus dans la catégorie poids mouche avec son mentor belzebuth (seigneur des mouches) mais dans la catégorie super lourds, avec les universités ,les médias, les fondations, un large éventail de groupes de pression,institutions internationales et groupements mondiaux ..... les paraboles des évangiles sont à des années lumiéres ......
conglomérat  dont le but ,selon l'expression de R.Steiner : "animalisation du corps ,végétalisation de l'âme (l'âme comme légume) , robotisation de l'esprit "
Difficile de faire mieux, un chef d'oeuvre dans le genre.

Question genre
http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-sur-le-gender-2711/
Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d'éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge.

L'organisateur Besorgte Eltern annonce la présence de plus de 1000 parents lors de cette manifestation. En Suisse, les parents n'ont pas pu interdire la mise en place des cours d'éducation sexuelle dès la maternelle. En Allemagne, plusieurs parents ont déjà été mis en prison 40 jours pour n'avoir pas laissé leurs enfants suivre ces cours. Ainsi l'éducation des enfants n'appartient plus aux parents même dans le domaine si intime de la sexualité. Les effets pervers de ces nouveaux projets se font ressentir chez nos voisins.

Suisse.
La ville de Bâle a introduit un coffret, le « Sexbox », contenant du matériel pornographique destiné à l'éducation sexuelle dans les écoles maternelles et primaires. L'association Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école primaire a fait connaître cette initiative, ce qui a « déclenché une tempête d'indignation dans tout le pays» mais qui n'a pas empêché « l'introduction dans les écoles maternelles des cours obligatoires d'éducation sexuelle dans toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans le canton de Bâle, des «Sexbox» contenant du matériel pornographique ont été préparées à l’intention des écoles maternelles et primaires ! Des enfants dès l’âge de quatre ans auraient à subir cette sexualisation précoce. »

Allemagne.
Ce 18 janvier, plus de 1000 manifestants se sont retrouvés à Cologne pour dénoncer les cours sur le gender à l'école et la détention des parents qui ont refusé ces cours à leurs enfants. Suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d'éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours. Lors de la manifestation de ce 18 janvier, un couple qui a huit enfants, a parlé en public et expliqué qu'ils devaient aller en prison pour avoir refusé les cours sur le gender pour leurs enfants.

L'association Besorgte Eltern (parents inquiets) dénombre 10 parents qui ont été mis en prison. « Ce sujet concerne tous les parents. Nous ne sommes pas contre les cours d'éducation sexuelle, mais contre ces cours sur le gender qui sont dispensés dans les écoles primaires et dans les maternelles ».Les organisateurs de la manifestation, se référant à la sociologue Gabriele Kuby qui dénonce le gender, explique que la masturbation doit être enseignée aux enfants dès l'âge de 0 à 4 ans ce qui n'est qu'une incitation au viol des enfants toujours selon Gabriele Kuby.

« Le gender ou le sexe social a été démasqué comme un instrument politique du pouvoir pour détruire et déstructurer la société occidentale», explique (hélas en allemand) les auteurs du site dewion24 qui ont soutenu la manifestation du 18 janvier.Pour Gabriele Kuby,L'Union européenne, l'ONU, participent à la mise en place du gender qui est la culture de la mort. « Nous avons de nouveau à faire à une idéologie du mal qui s'oriente contre la famille », dit Gabriele Kuby qui dénonce le féminisme et qui réclame un retour du rôle de l'homme dans nos sociétés occidentales (hélas, en allemand, mais utile pour ceux qui parlent la langue de Merkel). Les associations de parents en Allemagne expliquent que la loi fondamentale n'est plus respectée car les parents ne peuvent plus éduquer leurs enfants selon leurs valeurs.

Pétition. En outre le Land du Bade-Wurtemberg, qui vient de passer entre les mains des Verts et du SPD, veut à partir de 2015 introduire à l'école des cours d'apprentissage de « la tolérance envers les diverses pratiques sexuelles ». L'initiative populaire « Contre le plan d'éducation 2015 de l'idéologie arc-en-ciel » a lancé avec succès une pétition pour retirer le projet des Verts et du SPD. 154.562 personnes ont signé la pétition. L'association Contre le plan d'éducation 2015 explique que les enfants doivent apprendre à connaître et à refléter à l'école les pratiques des lesbiennes, des homosexuels, des bisexuels, du transgender, des transsexuels et des intersexuels. Les Verts du Parlement du Bade-Wurtemberg dénoncent, eux, un climat intolérable contre les homosexuels et les transexuels. N
http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-sur-le-gender-2711/

autre extrait d'article concernant les usa
Les élèves des écoles publiques de Chicago ont leurs cours d'éducation sexuelle en cinquième année comme la plupart des autres aux États-Unis, mais le CPS (Chicago Public School) veut changer cela, et permettre l'instruction à 5 ans.

Les parents qui ne sont pas à l'aise avec la nouvelle politique seront en mesure d'opter contre. Le CPS affirme que le programme sera conforme à chaque groupe d'âge. Par exemple, Les enfants en troisième année de garderie en apprendrons plus sur leur anatomie, la reproduction des êtres vivants, et les gestes qui sont acceptables et ceux qui ne le sont pas.

La politique proposée est conforme aux "normes nationales d'éducation sexuelle" mises au point par quatre organismes de santé.

enfin pour finir  ce petit aperçu
La sexualité enfantile selon l'OMS: planquez vos gosses!

    « De 0 à 4 ans, il est temps d'apprendre la « masturbation enfantine », de laisser l'enfant exprimer « ses besoins, ses désirs » - sexuels. »

   Il vaut mieux être bien assis avant d'ouvrir le rapport de la branche européenne de l'OMS intitulé « Standards pour l'éducation sexuelle en Europe ».

   En 2010, ce rapport est livré en anglais et en russe ; un an plus tard, le site Internet de l'OMS affirmait déjà que « plusieurs pays avaient traduit et mis en œuvre ces normes ».


   C'est l'équivalent suisse du Planning familial « Santé sexuelle » qui est à l'origine d'une traduction française accessible au public, cette année. Une pétition a été lancée en France contre ce rapport, affirmant qu'il était sur les bureaux des ministères. Difficile de le savoir. Ce qui est sûr, c'est que notre gouvernement partage la même idéologie ; ils l'ont prouvé cette année... et le pire est à craindre.

   On passe outre l'innocence des poupons et on démarre au berceau : de zéro à quatre ans, il est temps d'apprendre la « masturbation enfantine », de laisser l'enfant exprimer « ses besoins, ses désirs et ses limites » - sexuels, entendons-nous bien - en « jouant au docteur ».

   Inutile de protester, l'OMS a anticipé la réaction des parents réacs qui refuseraient que quiconque « joue au docteur » avec leur nourrisson : « Ce programme se confrontera à une résistance fondée sur des peurs et des préjugés. »

   Prière de ravaler vos préjugés et de laisser faire les pros. Forte de ses « spécialistes », l'OMS propose en effet « une information objective, scientifiquement correcte », quand les parents ne sont que « sources informelles ». Les États relais veilleront ...

   Jeudi, Najat Vallaud-Belkacem annonçait qu'elle envisageait de retirer une part fiscale aux familles dont un seul membre travaille. Difficile de ne pas y voir un moyen de séparer les enfants de ces « sources informelles », obstacles potentiels au bon endoctrinement... Mères de famille qui avez à cœur d'aider vos enfants à grandir : au travail, pendant que l'État s'occupe de vos enfants « scientifiquement ».

   Reprenons. Ils ont quatre ans et, outre la masturbation, connaissent « les différentes sortes de relations familiales » et savent qu'ils peuvent « explorer les différentes identités sexuelles ».

   Il est donc temps d'apprendre « l'égalité entre les sexes », les émotions liées à l'amour que sont « jalousie, colère, agressivité et déception », et enfin « l'amitié et l'amour envers les personnes de même sexe ».

   Ayant fêté leurs six ans, bien conscients des « différentes normes en matière de sexualité », il est urgent de leur parler « éjaculation et menstruation » et « méthodes de contraception ». Oui, à six ans. Puis on enchaîne sur « les rôles socialement associés aux genres ».

   Du coup, de neuf à douze, on explore le monde du Planning familial, des MST, des orientations sexuelles en insistant sur « l'influence des inégalités liées au genre » et du coup, la pression exercée par « le groupe, la culture, la religion, la loi ». Passé douze ans, il reste à parler d'avortement et de « grossesse dans les couples de même sexe ».

   Les petits de quinze ans aborderont alors la PMA, la GPA, le don de sperme et la prostitution pour que l'éducation soit complète.

   Alors, non seulement les rédacteurs souhaitent en faire « un cadre de référence » en Europe, mais en bons colonisateurs mondialistes rêvent de l'imposer « comme argumentaire pour un plaidoyer en faveur de l'introduction d'une éducation sexuelle holistique dans chaque pays ».

   Il convient donc de rappeler l'histoire de David Reimer, l'un des premiers cobayes de ce genre d'éducation. Elevé comme une fille à la suite d'une circoncision ratée, il a subi toutes les étapes clés de ce rapport, avant d'apprendre la vérité et de « redevenir » un garçon.

   À 38 ans, c'est le suicide qu'il a finalement « choisi ».

http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/la-sexualite-selon-loms-planquez-vos-enfants,44526
avatar
tchektuf

Messages : 435
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Mar 24 Juin - 14:34

[b]les larbins de la dégénérescence continuent d'apppliquer le programme de destruction des enfants à l'école .
fait étrange un groupe d'enfants de cm2 a refusé d'assister  à cettte inititiation à la dégénérescence
[/b]


http://jre2014.fr/?p=1853




Des élèves de 10 ans improvisent une JRE !

22/06/2014

Vendredi 20 juin, dans une classe de CM2 dans un quartier populaire de Montpellier, plus d’une quinzaine d’enfants âgés de 10 ans refusent de retourner à l’école l’après-midi pour se protéger d’un « cours d’éducation sexuelle » précoce. Les mamans, sidérées, récupèrent à midi des enfants qui ne veulent plus retourner en classe ce jour-là…

Sana, la maman de l’un de ces enfants, poste un commentaire le jour même sous notre article intitulé le sexe à l’école en CM2. En voici la capture d’écran :




Nous venons de joindre la maman au téléphone. Ecoutez absolument son témoignage.
aller sur le lien pour écouter l'audio
avatar
tchektuf

Messages : 435
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Jeu 26 Juin - 18:46

Effarant!! Un témoignage à écouter absolument... comme si l'éducation nationale n'avait déjà pas assez failli en produisant autant d'analphabètes... il faut en plus troubler l'esprit des enfants avec des choses qui ne les regardent en rien, sauf dans l'esprit pervers des pseudo experts de l'OMS...

___


Dans cette vidéo, Marion Sigaut revient encore une fois sur les origines de l'idéologie ayant inspiré la théorie du genre, à savoir le rapport du très pervers et criminel Kinsey, financé par l'institut Rockefeller et dont le but était, pour ne pas changer, d'ouvrir encore un peu plus grand les portes de l'abîme... un rapport aux résultats faussés puisque faisant appel à des témoignages récoltés chez des pédophiles et autres délinquants sexuels... et se prévalant pourtant comme une étude sérieuse sur la sexualité... les répercussions de ce fameux rapport Kinsey dans la société d'aujourd'hui sont grandes, ont su se faufiler partout et entamer leur travail de subversion... bien ouèj, Rockefeller!



 

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Sam 5 Juil - 13:29

prestation du bon berger des ames enfantines

Les pédophiles réclament les mêmes droits que les homosexuels

avatar
tchektuf

Messages : 435
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Mer 16 Juil - 23:08




Bientôt le mâle deviendra un malotru ,portion congrue de la grande affaire.

Une biologie sans âme nous promet l'obsolescence des joyeusetés génitales

R.Steiner a annoncé un prochain mode de reproduction non génital, dans quelques millénaires.

il ne restera plus  à l'homme que de remonter sur le singe d'où il était prétendument descendu.
un vrai jeu olympique, cette fois.

A moins que l'âme groupe des singes aie porté plainte, au tribunal pénal cosmique, contre plagiat éhonté de l'humanité  vis à vis de la communauté des singes, en se réclamant d'en descendre .

l'âme groupe des singes se trouve gravement offensée de porter l'accouchement d'un régne aussi destructeur et malfaisant dans la création qu'est le régne humain.

l'âme groupe des singes réclame la rétrogradation du régne humain à l'état pré-simiesque en espérant qu'il se souviendra  que toutes ses prétentions aux singeries ont apporté  la disparition de millions d'especes animales et la dégradation du biotope planétaire.
les couts humains pour l'évolution  ont été un piétre cousu-main pour l'évolution des éspèces animales.

il eut mieux fallu que le cousu-main avant de sévir fut renvoyé au cousin mu.



Début de l'article

Reproduction artificielle ou embryologie expérimentale - L'aube du transhumanisme
Quentin Fortunea
mar., 24 juin 2014 07:17 CDTa aa
le lien pour visu de la vidéo :
cliquer sur le lien pour visu de la vidéo


Voici un court documentaire de Fanny Mauve tiré des ressources de L'Institut National de l'Audiovisuel et datant de 1958 traitant en bref des découvertes en biologie cellulaire effectuées au cours de la première moitié du XXe siècle.

© Inconnu
Alors que la génétique n'en était qu'à ses balbutiements, nous allons voir que certains scientifiques de l'époque étaient déjà expert dans les domaines de la reproduction artificielle ou de l'embryologie expérimentale.

En effet, entre vie éternelle et monstruosité de la science, ses chercheurs allaient écrire l'avenir avec des révélations sur le vivant n'ayant rien à envier au domaine de la science-fiction.

Jacques Loeb, Eugène Bataillon et Grégory Pincus : La fin du mâle ?

En 1900, Jacques Loeb brillant biologiste de formation, parvient à féconder un oursin sans gamète masculine. Puis, en 1910 ce sera au tour de Eugène Bataillon d'en faire de même, avec une grenouille cette fois-ci. Et enfin en 1939, Grégory Pincus réussi le prodige d'en faire autant avec un mammifère, à savoir une lapine.



Aussi étrange que cela puisse paraître, ceci existe déjà dans la nature mais uniquement chez des espèces bien définies à l'image de certains lézards capables d'auto-procréer. C'est ainsi qu'allait naître alors la parthénogenèse artificielle. On peut à terme se demander s'il ne serait pas possible de l'appliquer aux êtres humains, le règne des femmes serait alors indéniable, ce qui n'est pas sans rappeler d'ailleurs certains écrits envisageant une telle possibilité.

Marc Simonet : Plantes monstrueuses

Marc Simonet par ajout de colchicine -un alcaloïde très toxique- sur des bourgeons parvient à créer des plantes gigantesques, capables elles-aussi d'engendrer par la suite d'autres plantes tout aussi géantes et ce, indéfiniment.

Frankhauser : Salamandres trisomiques

Par refroidissement d'un œuf de salamandre, l'américain Frankhauser est parvenu à obtenir des petits à triples lot de chromosomes deux fois fille de leur mère et une fois fille de leur père, permettant alors une constitution exceptionnelle.

Étienne Wolff : Créateur de vie et de monstres

En fractionnant un unique œuf de canne, le Français Étienne Wolff est parvenu à créer plusieurs canards au lieu d'un seul prévu. Il a de plus été capable de conserver indéfiniment des organes, continuant de se développer hors d'un corps. Mais ses travaux ne s'arrêtent pas là, il a aussi étudié les effets des rayons ultraviolet sur la vie et a réussi à recréer les malformations communes à l'homme en bombardant de ses mêmes rayons certaines parties de l'embryon permettant alors d'en avoir une meilleure compréhension.

Jean Rostand : Le pré-transhumaniste

En étudiant ces mêmes monstres créés de la science, le biologiste et écrivain Jean Rostand cherche les causes de l'hérédité et de l'amélioration de l'espèce, faisant de lui une sorte d'avant-garde en terme d'amélioration potentielle de l'homme par la biologie.

Alexis Carrel : Immortalité

Alexis Carrel par ses travaux parvient à la conclusion que les cellules peuvent devenir pratiquement immortelles sous certaines conditions.

Roger-Jean Gautheret : Cancer et immortalité

En découpant des morceaux de carotte et en les plongeants dans un liquide nutritif, Roger-Jean Gautheret est parvenu à obtenir des tissus capables de croître et de vivre indéfiniment, permettant ainsi à un minuscule morceau de grandir sans jamais s'arrêter. Ses recherches ont alors permis d'ouvrir un champ de recherche sur l'immortalité des cellules cancéreuses.

Bien que la biologie ait encore évolué de nos jours, on ne peut s'empêcher d'imaginer jusqu'où l'étude du vivant ira, ce que nous en feront et jusqu'où nous irons avec elle. Les barrières éthiques n'ont en tout cas de cesse de ralentir sa progression, car pour beaucoup jouer avec le vivant revient à jouer à Dieu. Mais toutes ses perspectives que la biologie nous ouvre offre à l'humanité des possibilités fascinantes quant à gérer sa propre évolution.
 

                 
 
http://fr.sott.net/article/21983-Reproduction-artificielle-ou-embryologie-experimentale-L-aube-du-transhumanisme
avatar
tchektuf

Messages : 435
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Jeu 9 Oct - 19:22

Un article qui détaille les aspects ésotériques de l'homosexualité et des raisons de son apologie à notre époque: à chacun de s'en faire son idée d'après son discernement...







Le Dragon de Sodome par Joel Labruyére






Lorsque des hommes défilent dans la rue sous la bannière de la Gay Pride, ce qui signifie « fierté homosexuelle », y a t-il une raison d’être fier ?


La liberté de ses mœurs ne regarde que l’individu, mais les aspects ésotériques de cette question, en dehors de toute intransigeance morale, sont très intéressants à examiner pour sortir des clichés et des préjugés attachés à l’homosexualité. Tout s’explique.


Il existe sur la dimension invisible qui correspond à notre corps émotionnel - dont découlent nos tendances sexuelles - nombre de formations énergétiques qui sont de véritables « dragons » de l’astral.

Il s’agit des zones inférieures de l’astral où les désirs et les passions concentrés au fil des millénaires, ont formé des systèmes énergétiques puissants qui ont peu a peu pris leur autonomie. On peut dès lors considérer ces formations énergétiques comme des démons de la sexualité, quoique certains les prennent pour les divinités du plaisir. A chacun ses goûts et ses dégoûts.


Il y en a pour toutes les tendances, et les plus effrayantes de ces formations astrales sont celles qui proviennent du viol, du crime, et de l’agression envers l’innocence sous toutes ses formes.


Le désir sexuel ordinaire, qu’on dit naturel, est représenté par de nombreuses entités vampiriques qui vivent en soutirant l’énergie sexuelle de l’humanité. Ce sont les démons du bas astral, auxquels la nourriture ne fait jamais défaut tant que la reproduction de l’espèce est assurée par la voie de l’accouplement sexuel.


Bien entendu, il y a la sexualité naturelle, mais il y a aussi celle qui déborde en obsessions malsaines, générant des déviances qui nourrissent des démons grotesques et parfois abominables vivant des vices qu’ils entretiennent.


Nul être normalement constitué n’échappe à l’emprise de ces influences astrales, et la continence alimente aussi des formations astrales comme celles du refoulement qui sont loin d’être aussi pures que le voudraient les ascètes et les abstinents.


L’hypertrophie de la fonction sexuelle dans l’humanité est une anomalie entretenue par des égrégores du bas astral. Souvent, nous ne faisons qu’obéir aux suggestions érotiques de ces entités sur notre corps du désir qui est poussé à l’acte, parfois contre notre volonté.


En dehors de l’attirance entre des êtres qui s’aiment, c’est par la stimulation d’images mentales que cette pression s’exerce, souvent de manière anormale, hors de propos, et avec une insistance qui pousse à la satisfaction à tout prix.


Il y a le désir naturel, mais il y a aussi l’obsession qui génère la perversité, la recherche de situations étranges permettant de rompre la monotonie de l’acte normal. Notre culture marchande a vu tout l’intérêt à retirer d’une stimulation érotique quasi permanente. L’érotisme et la pornographie visent à intensifier artificiellement le désir et la pulsion sexuelle, afin de maintenir le niveau de conscience à un seuil vibratoire contrôlable par les puissances économiques, politiques et occultes.


Cela profite aux entités du bas astral qui renforcent ce processus en générant dans notre culture toutes sortes d’idées scabreuses et de fantasmes débiles. Ces idées sont reprises par les publicitaires et les créateurs qui font les modes.


Tout tourne autour de la sexualité, et des démons féroces, endormis depuis des siècles, sont restimulés - comme la pédophilie et l’homosexualité. De pratique marginale et honteuse (seulement aux yeux du peuple), elle est devenue publique et honorable, et exige de devenir une norme.


Le corps astral de l’homosexuel a subi une modification qui lui fait désirer son semblable. Au plan ésotérique, son corps émotionnel est polarisé en sens contraire du mâle ordinaire. Son désir est inversé.


Certains naissent avec cette caractéristique, d’autres la développent par l’habitude homosexuelle contractée durant leur jeunesse.


Il y a évidemment diverses catégories, allant de l’homosexualité exclusive à la pratique occasionnelle.


L’inversion du corps astral présente certaines particularités dont la plus remarquable est une liaison intensifiée avec la dimension matérielle de l’existence. Dans cette situation, le corps astral est tourné vers la matière, et les aspirations matérielles sont intensifiées, ce qui explique pourquoi les homosexuels savent s’organiser sur le plan physique grâce à leur lien avec la réalité tangible. Cette situation est symbolisée par le « péché de Sodome » - l’attachement aux valeurs matérielles et aux jouissances sensuelles, ce qui n’exclue pas la bonté, la générosité ou d’autres qualités humaines. Les individus ne sont pas en cause. Nous parlons de pratique sans jugement moral.


Sur le plan occulte, la pratique de la sodomie est un acte magique qui entraîne des effets cristallisants sur les corps subtils.


Depuis l’antiquité, certains occultistes ont manipulé les jeunes gens par cette pratique afin d’obtenir leur soumission.


La sodomie peut éveiller l’énergie de kundalini, et pratiquée selon certaines règles ésotériques, elle fait dévier l’énergie vitale dans une direction voulue. C’est de la magie noire absolue, l’inversion des forces de conscience dans un but matériel.


Au fur et à mesure que des êtres ont pratiqué ce « rite sexuel », depuis les temps anciens, il s’est formé une concentration énergétique sur le plan astral. Ainsi est né le dragon de l’homosexualité. Pendant un cycle d’évolution, ce dragon demeure assoupi car trop peu d’êtres sont touchés par la pratique qui lui donne sa vitalité.


Depuis un siècle, cette tendance a été revivifiée, à partir de loges d’occultistes (souvent anglo-saxons) regroupant une élite décadente, entichée de magie sexuelle. D’abord, réservée à des initiés, la pratique s’est vulgarisée, et a touché des couches de populations jusqu’ici moralement hostiles à l’homosexualité, jusqu’à devenir une mode officialisée par l’exemple de nos « gardiens de la culture ».


En peu de temps, grâce à une campagne de subversion révolutionnaire, le dragon a considérablement augmenté en puissance. Il s’est alors élancé avec voracité à l’attaque de la jeunesse, après qu’on ait levé toute objection morale et les préjugés.


On en est arrivé aujourd’hui au point où cette pratique ne peut faire l’objet d’un débat contradictoire sous peine de poursuites pour discrimination.


Cette intolérance devrait nous alerter sur le but de la propagande homosexuelle. Pourquoi le dragon ne tolère t-il aucune contestation ? Parce qu’il veut devenir une norme, et finalement LA norme.

Les psys ne tarissent plus d’éloges sur la décomplexion procurée par les « plaisirs de Sodome ». Des journaux pour adolescents expliquent « comment s’y prendre ».


Cette arrogance s’affiche sur les écrans et sur la place publique. On organise des débats autour du thème : « mieux vivre son homosexualité ». On la valorise, on la recommande, on l’impose presque en interdisant la critique au nom d’un étrange délit « d’homophobie ».


Interdiction d’expliquer que la sodomie est une pratique ayant pour but d’inverser la conscience vers le plan matériel afin d’en obtenir plus de gratification !


Est-ce là un jugement moral ? Non, mais comme ce dragon est parmi les plus virulents du monde astral, il craint qu’on démasque son but de subversion de la conscience et d’inversion des processus naturels dans un sens strictement matérialiste. Il cache ses buts réels.


La nature est ainsi faite que la vie naît de l’union des sexes opposés. L’homme et la femme symbolisent les deux principes créateurs dans l’univers. Rien ne pourra changer l’ordre naturel.


Le dragon astral de la sodomie peut dévorer ses victimes, il sera renvoyé un jour dans les zones infernales où il est né.


Demandons-nous ce qui est à l’origine de cette tendance sexuelle inversée ?

Pourquoi les grecs ont-ils été touchés par l’homosexualité ? C’est dans la civilisation grecque que la conscience a pris possession de la réalité tangible jusqu’à s’identifier au corps et à la matière.





Les grecs sont les premiers à avoir représenté le corps de manière réaliste, tel qu’il se présente sous sa forme apparente. Contrairement aux civilisations précédentes, ils ont cultivé l’aspect physique de la réalité, et cela a entraîné l’idéalisation de la forme corporelle. Avant les grecs, le corps était seulement symbolisé, comme en Egypte.


Ce culte de la forme a entraîné un amour narcissique de l’homme pour son propre corps et pour celui de son semblable.


Cet amour de soi a évolué en une philosophie qui divinise l’apparence formelle. Depuis les grecs, l’homosexualité est du matérialisme exacerbée.


Refusant l’ordre naturel, l’homme s’est dit : pourquoi ne serai-je pas un dieu ici-bas, dans la nature terrestre ? Ce culte narcissique est la racine de l’homosexualité


Puisque l’union physique entre personnes de même sexe génère des énergies on intégrables dans l’évolution régulière, il s’est créé une formation astrale anormale.


Ce dragon exige désormais un statut, des sacrifices, des prêtres , bref, il veut être reconnu comme la religion de Sodome.


Aujourd’hui, rempli d’arrogance, il se sent d’attaque à dévorer la moitié du genre humain. Cela ne peut aboutir, mais en attendant, des puissances occultes tirent avantage de l’homosexualité dont les adeptes sont les médiums d’idées décadentes nous faisant glisser dans un matérialisme étouffant et l’oubli de notre vraie nature ainsi que du but de la vie.


En dehors du préjugé moral, il faut dire que cette pratique est dangereuse si on la considère sous l’angle de la conscience.


Le dragon astral veut nous enfermer dans l’impasse matérielle. C’est pourquoi nous devons l’identifier pour ce qu’il est.


Les lois qui tentent de nous interdire de contester ou simplement de nous protéger de la pratique homosexuelle, préparent le règne de Sodome, l’enfermement dans un système matériel clos. La ville de Sodome est le point géographique terrestre le plus bas au dessous du niveau des mers !


Sodome symbolise le nadir de l’involution. Etymologiquement, en hébreu cabalistique, SoDoM signifie « enfermement dans le sang » - c’est une maladie de l’âme (l’âme étant liée au sang d’après la tradition biblique). L’état du sang étant le reflet de l’âme, Sodome inverse la conscience (l’esprit) qui est intimement liée à l’âme.


Le corps astral du sodomite est retourné, impropre à un développement régulier, ce qui a rendu la pratique homosexuelle prohibée dans les ordres initiatiques.


Or, certaines organisations occultes en ont fait un rituel magique pour formater des jeunes gens qui ont été placés à des postes importants dans l’administration. Cela explique pourquoi notre culture médiatique qui se veut si tolérante à ce sujet, préconise la reconnaissance de l’homosexualité et le mariage entre homosexuels. Ainsi, de fil en aiguille, on pourra justifier les adoptions d’enfants par des couples homosexuels et les bébés de laboratoires à leur usage.


Avec Sodome, la science matérialiste qui est une inversion de la Science spirituelle, est victorieuse. Elle pourra générer une race de mutants humanoïdes orientés exclusivement vers le plan terrestre. C’est le but politique de certaines loges, sinon la Gay Pride ne pourrait défiler dans les rues.


Sans une compréhension des processus ésotériques qui induisent l’homosexualité, on ne peut comprendre son impact dans notre culture, et pourquoi cette pratique est une arme révolutionnaire pour accélérer l’ordre mondial technocratique.




_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Sam 27 Déc - 13:00

Un autre aspect de la déliquescence kali yuguesque......



Sexy baby



Sexy Baby est le premier film-documentaire à mettre un visage sur un changement de culture séismique : le cyber-âge crée un nouveau paysage sexuel.

En faisant des recherches pour le film, l’équipe s’est entretenue de manière intime et franche avec des collègiens, des centres commerciaux de banlieue, des discothèques, des dortoirs d’étudiants, et même mené une table ronde informelle lors d’une fête à la maison de l’école secondaire.

En effectuant le tour des tendances entre les enfants des petites villes et des grandes villes, l’équipe a découvert ceci : avoir des poils pubiens est considéré comme peu attrayant, et la plupart des jeunes connaissent quelqu’un qui a déjà envoyé une photo nue d’eux-mêmes par courrier électronique ou SMS…

Beaucoup d’enfants ont eu leurs premiers émois sexuels via la pornographie en ligne (sex tapes, etc.), de manière intentionnelle ou fortuite. Facebook a créé une arène où les enfants sont en concurrence pour obtenir le plus de « J’aime » et se soucient constamment de leur image, beaucoup de ce qui était autrefois privé étant aujourd’hui rendu public. Et la liste est longue.

Avec cette vaste collecte d’informations, l’équipe a décidé d’aborder le sujet au travers de contes personnels. À première vue, il peut sembler difficile de comprendre pourquoi l’équipe a décidé de faire un parallèle entre une ancienne star du porno, un patient de chirurgie plastique et une fille de 12 ans dans le même film. Mais ce ne fut pas un accident. Notre équipe a constaté que le monde du divertissement pour adultes, représenté dans le film par Nakita, s’insinue subrepticement dans la vie de tous les jours et affecte autant la vie de Laura que celle de Winnifred, mais de façons profondément différentes.







http://quenelplus.com/videos/sexy-baby.html

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Dim 18 Jan - 19:45





Théorie du genre : ouverture de la première école gay en Angleterre !



Britain’s first gay school: Youth group unveils controversial plan to help bullied LGBT pupils in Manchester

  • Centre for 60 teenagers is by taxpayer-funded LGBT Youth North West
  • Group says it could prevent suicides like that of Elizabeth Lowe, 14
  • But MPs said idea would not reduce prejudice in mainstream schools
  • Tory Tim Loughton: ‘It seems a step backwards from achieving tolerance’

A taxpayer-funded youth group has drawn up controversial plans for Britain’s first school for gay, lesbian, bisexual and transgender pupils.
LGBT Youth North West wants the school to cater for children aged 13 and older who have been bullied and hopes the idea will be copied across the country.
Organisers yesterday denied that the school would become a ‘ghetto’ for gay children and said mainstream schools can be ‘one of the last bastions of homophobia’.
But critics said the move would amount to segregation and would harm efforts to improve tolerance of gay people.
Amelia Lee, the group’s strategic director, said the idea was based on the Harvey Milk School in New York, named after the American politician later played by Sean Penn in a Hollywood movie. [...]


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Jeu 29 Jan - 13:38




Mariage pour tous


Kali Yuga: une américaine va épouser son père


Le résultat de cette union sera génétiquement parfait à n’en point douter. Il faut savoir que l’inceste entre de plus en plus dans les séries à succès hollywoodiennes : Game of Thrones, Banhsee… Comme si on voulait détruire cet ultime tabou via une propagande insidieuse du goutte à goutte.





_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par enerlibr le Mar 10 Oct - 21:37

L'hypersexualisation de la société est le plus sûr moyen de ravaler les gens à un niveau tel
qu'ils ne soient plus capables de penser correctement.
Les gens qui pensent peuvent faire la révolution : c'est ce dont les élites psychopathes ont une trouille bleue.
Alors on se sème le trouble dans de jeunes esprits qui n'en sortiront pas indemnes.
Il est désormais de plus en plus difficile de prendre de la hauteur pour considérer objectivement en pleine lumière
les tenants et aboutissants de ce théâtre d'ombres .
Tous dans le même panier de crabe à forniquer dans un brouillard où tout se vaut.
Le franc-maçon V. Peillon balance sans vergogne des siècles de christianisme aux orties :

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Ligne-Azur-quelle-approche-de-la-sexualite-M-Peillon-propose-t-il-a-nos-enfants-21975.html
... Et ça continue inlassablement dans la même obsession vicieuse :


enerlibr

Messages : 11
Date d'inscription : 10/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum