Evolution des moeurs dans differents domaines

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Mer 22 Jan - 22:18

Bien souvent à notre époque ce sont surtout les evenements déplorables ,consternants, dramatiques,horribles qui indiquent où se dirige le monde actuellement.
on aurait aimé que ce soit l'équivalent dans le positif;mais il n'en est pas ainsi.

La destruction des matrices est  à l'ordre du jour :matrices de civilisation,nationale ,sociale ,familiale,educationnelle,sexuelle.

Cela ne se fait pas par les necessités de l'évolution qui veut libérer progressivement l'humanité des carcans du conditionnement qui la font stagner dans la répétivité de caricatures d'évolution qui s'épaississent toujours plus pour créer un cul de sac dégénératif.
Non cela ce fait par et pour un conglomérat de déviés et corrompus autant dans le visible que l'invisible qui a considérablement  grossis depuis que le Christ ,descendu en Jesus au baptême, l'a confronté ; symboliquement signifié par le cycle des 40 jours dans le desert face au prince du monde ,à une époque où le mental collectif n'était pas encore éveillé.

Aujourd'hui que ce  mental collectif est largement éveillé (éducation publique, médias,diplomes) ce  conglomérat  ne boxe plus dans la catégorie poids mouche avec son mentor belzebuth (seigneur des mouches) mais dans la catégorie super lourds, avec les universités ,les médias, les fondations, un large éventail de groupes de pression,institutions internationales et groupements mondiaux ..... les paraboles des évangiles sont à des années lumiéres ......
conglomérat  dont le but ,selon l'expression de R.Steiner : "animalisation du corps ,végétalisation de l'âme (l'âme comme légume) , robotisation de l'esprit "
Difficile de faire mieux, un chef d'oeuvre dans le genre.

Question genre
http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-sur-le-gender-2711/
Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d'éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge.

L'organisateur Besorgte Eltern annonce la présence de plus de 1000 parents lors de cette manifestation. En Suisse, les parents n'ont pas pu interdire la mise en place des cours d'éducation sexuelle dès la maternelle. En Allemagne, plusieurs parents ont déjà été mis en prison 40 jours pour n'avoir pas laissé leurs enfants suivre ces cours. Ainsi l'éducation des enfants n'appartient plus aux parents même dans le domaine si intime de la sexualité. Les effets pervers de ces nouveaux projets se font ressentir chez nos voisins.

Suisse.
La ville de Bâle a introduit un coffret, le « Sexbox », contenant du matériel pornographique destiné à l'éducation sexuelle dans les écoles maternelles et primaires. L'association Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école primaire a fait connaître cette initiative, ce qui a « déclenché une tempête d'indignation dans tout le pays» mais qui n'a pas empêché « l'introduction dans les écoles maternelles des cours obligatoires d'éducation sexuelle dans toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans le canton de Bâle, des «Sexbox» contenant du matériel pornographique ont été préparées à l’intention des écoles maternelles et primaires ! Des enfants dès l’âge de quatre ans auraient à subir cette sexualisation précoce. »

Allemagne.
Ce 18 janvier, plus de 1000 manifestants se sont retrouvés à Cologne pour dénoncer les cours sur le gender à l'école et la détention des parents qui ont refusé ces cours à leurs enfants. Suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d'éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours. Lors de la manifestation de ce 18 janvier, un couple qui a huit enfants, a parlé en public et expliqué qu'ils devaient aller en prison pour avoir refusé les cours sur le gender pour leurs enfants.

L'association Besorgte Eltern (parents inquiets) dénombre 10 parents qui ont été mis en prison. « Ce sujet concerne tous les parents. Nous ne sommes pas contre les cours d'éducation sexuelle, mais contre ces cours sur le gender qui sont dispensés dans les écoles primaires et dans les maternelles ».Les organisateurs de la manifestation, se référant à la sociologue Gabriele Kuby qui dénonce le gender, explique que la masturbation doit être enseignée aux enfants dès l'âge de 0 à 4 ans ce qui n'est qu'une incitation au viol des enfants toujours selon Gabriele Kuby.

« Le gender ou le sexe social a été démasqué comme un instrument politique du pouvoir pour détruire et déstructurer la société occidentale», explique (hélas en allemand) les auteurs du site dewion24 qui ont soutenu la manifestation du 18 janvier.Pour Gabriele Kuby,L'Union européenne, l'ONU, participent à la mise en place du gender qui est la culture de la mort. « Nous avons de nouveau à faire à une idéologie du mal qui s'oriente contre la famille », dit Gabriele Kuby qui dénonce le féminisme et qui réclame un retour du rôle de l'homme dans nos sociétés occidentales (hélas, en allemand, mais utile pour ceux qui parlent la langue de Merkel). Les associations de parents en Allemagne expliquent que la loi fondamentale n'est plus respectée car les parents ne peuvent plus éduquer leurs enfants selon leurs valeurs.

Pétition. En outre le Land du Bade-Wurtemberg, qui vient de passer entre les mains des Verts et du SPD, veut à partir de 2015 introduire à l'école des cours d'apprentissage de « la tolérance envers les diverses pratiques sexuelles ». L'initiative populaire « Contre le plan d'éducation 2015 de l'idéologie arc-en-ciel » a lancé avec succès une pétition pour retirer le projet des Verts et du SPD. 154.562 personnes ont signé la pétition. L'association Contre le plan d'éducation 2015 explique que les enfants doivent apprendre à connaître et à refléter à l'école les pratiques des lesbiennes, des homosexuels, des bisexuels, du transgender, des transsexuels et des intersexuels. Les Verts du Parlement du Bade-Wurtemberg dénoncent, eux, un climat intolérable contre les homosexuels et les transexuels. N
http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-sur-le-gender-2711/

autre extrait d'article concernant les usa
Les élèves des écoles publiques de Chicago ont leurs cours d'éducation sexuelle en cinquième année comme la plupart des autres aux États-Unis, mais le CPS (Chicago Public School) veut changer cela, et permettre l'instruction à 5 ans.

Les parents qui ne sont pas à l'aise avec la nouvelle politique seront en mesure d'opter contre. Le CPS affirme que le programme sera conforme à chaque groupe d'âge. Par exemple, Les enfants en troisième année de garderie en apprendrons plus sur leur anatomie, la reproduction des êtres vivants, et les gestes qui sont acceptables et ceux qui ne le sont pas.

La politique proposée est conforme aux "normes nationales d'éducation sexuelle" mises au point par quatre organismes de santé.

enfin pour finir  ce petit aperçu
La sexualité enfantile selon l'OMS: planquez vos gosses!

    « De 0 à 4 ans, il est temps d'apprendre la « masturbation enfantine », de laisser l'enfant exprimer « ses besoins, ses désirs » - sexuels. »

   Il vaut mieux être bien assis avant d'ouvrir le rapport de la branche européenne de l'OMS intitulé « Standards pour l'éducation sexuelle en Europe ».

   En 2010, ce rapport est livré en anglais et en russe ; un an plus tard, le site Internet de l'OMS affirmait déjà que « plusieurs pays avaient traduit et mis en œuvre ces normes ».


   C'est l'équivalent suisse du Planning familial « Santé sexuelle » qui est à l'origine d'une traduction française accessible au public, cette année. Une pétition a été lancée en France contre ce rapport, affirmant qu'il était sur les bureaux des ministères. Difficile de le savoir. Ce qui est sûr, c'est que notre gouvernement partage la même idéologie ; ils l'ont prouvé cette année... et le pire est à craindre.

   On passe outre l'innocence des poupons et on démarre au berceau : de zéro à quatre ans, il est temps d'apprendre la « masturbation enfantine », de laisser l'enfant exprimer « ses besoins, ses désirs et ses limites » - sexuels, entendons-nous bien - en « jouant au docteur ».

   Inutile de protester, l'OMS a anticipé la réaction des parents réacs qui refuseraient que quiconque « joue au docteur » avec leur nourrisson : « Ce programme se confrontera à une résistance fondée sur des peurs et des préjugés. »

   Prière de ravaler vos préjugés et de laisser faire les pros. Forte de ses « spécialistes », l'OMS propose en effet « une information objective, scientifiquement correcte », quand les parents ne sont que « sources informelles ». Les États relais veilleront ...

   Jeudi, Najat Vallaud-Belkacem annonçait qu'elle envisageait de retirer une part fiscale aux familles dont un seul membre travaille. Difficile de ne pas y voir un moyen de séparer les enfants de ces « sources informelles », obstacles potentiels au bon endoctrinement... Mères de famille qui avez à cœur d'aider vos enfants à grandir : au travail, pendant que l'État s'occupe de vos enfants « scientifiquement ».

   Reprenons. Ils ont quatre ans et, outre la masturbation, connaissent « les différentes sortes de relations familiales » et savent qu'ils peuvent « explorer les différentes identités sexuelles ».

   Il est donc temps d'apprendre « l'égalité entre les sexes », les émotions liées à l'amour que sont « jalousie, colère, agressivité et déception », et enfin « l'amitié et l'amour envers les personnes de même sexe ».

   Ayant fêté leurs six ans, bien conscients des « différentes normes en matière de sexualité », il est urgent de leur parler « éjaculation et menstruation » et « méthodes de contraception ». Oui, à six ans. Puis on enchaîne sur « les rôles socialement associés aux genres ».

   Du coup, de neuf à douze, on explore le monde du Planning familial, des MST, des orientations sexuelles en insistant sur « l'influence des inégalités liées au genre » et du coup, la pression exercée par « le groupe, la culture, la religion, la loi ». Passé douze ans, il reste à parler d'avortement et de « grossesse dans les couples de même sexe ».

   Les petits de quinze ans aborderont alors la PMA, la GPA, le don de sperme et la prostitution pour que l'éducation soit complète.

   Alors, non seulement les rédacteurs souhaitent en faire « un cadre de référence » en Europe, mais en bons colonisateurs mondialistes rêvent de l'imposer « comme argumentaire pour un plaidoyer en faveur de l'introduction d'une éducation sexuelle holistique dans chaque pays ».

   Il convient donc de rappeler l'histoire de David Reimer, l'un des premiers cobayes de ce genre d'éducation. Elevé comme une fille à la suite d'une circoncision ratée, il a subi toutes les étapes clés de ce rapport, avant d'apprendre la vérité et de « redevenir » un garçon.

   À 38 ans, c'est le suicide qu'il a finalement « choisi ».

http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/la-sexualite-selon-loms-planquez-vos-enfants,44526
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Mer 22 Jan - 22:58

il y a bien des pistes pour comprendre pourquoi on en est arrivé là dans le domaine des moeurs sexuels
en voici une :
Sigmund Freud (1856-1939) était un sabbatéen qui a vendu ses croyances satanistes perverties au monde sous le couvert de la science et de la médecine. Les médias et le système éducatif contrôlés par les Illuminati l’ont salué comme un grand prophète.

Les sabbatéens étaient un culte sexuel qui se livrait à toutes les perversions sexuelles imaginables, dans le but de cracher à la face de Dieu. C’est ce que les satanistes pratiquent: l’inceste, la pédophilie, les orgies, l’homosexualité, tout ce qui n’est pas naturel et sain.

Freud et ses soutiens du B’nai Brith (Illuminati) ont convaincu le monde que le désir sexuel (libido) est la principale motivation de la vie humaine, et que le sexe est une panacée universelle. Il ont enseigné que la répression des pulsions sexuelles est nuisible et se traduit par des névroses. Il ont enseigné que les hommes souffrent de l’ »angoisse de castration« , et les femmes de l’ »envie du pénis« .

Comme initiation à l’inceste et à la pédophilie, il a enseigné que les enfants ont des désirs sexuels pour leur parent du sexe opposé, et ressentent de l’hostilité pour leur parent du même sexe. À l’extrême, son « complexe d’Œdipe« , dit qu’un garçon veut inconsciemment tuer son père et violer sa mère.

Le philosophe Karl Popper a déclaré que la psychanalyse freudienne était aussi peu scientifique que la lecture des lignes de la main. Il a dit que le complexe d’Œdipe freudien n’avait absolument aucun fondement scientifique.


Typique d’un sataniste, Freud a nié la dimension spirituelle de l’homme, notre soif de Dieu, qui est illustrée par des absolus spirituels tels que l’harmonie, l’amour, la vérité et la beauté. La Kabbale enseigne que Dieu n’a pas de caractéristiques. Influencé par la Kabbale, Freud a enseigné que Dieu n’est que la projection d’une figure paternelle imaginaire conçue dans le but de nous amener à refouler nos pulsions sexuelles.

Selon Wikipedia, Freud « est considéré comme l’un des plus importants penseurs de la première moitié du 20e siècle, en termes d’originalité et d’influence intellectuelle. »

APPRENDRE D’UN SATANISTE (ou LECONS TIREES D’UN SATANISTE)

Après avoir rejoint le maçonnique B’nai Brith en 1897, la carrière avortée de Freud a connue une ascension fulgurante.
Le professeur de psychologie David Bakan décrit la psychanalyse freudienne comme un dérivé de la Kabbale Lurianique et du Zohar. La Kabbale Lurianique est une formulation gnostique du 2ème siècle qui a été reprise par l’hérétique juif Sabbataï Tsevi. [Sigmund Freud and the Jewish Mystical Tradition, (Beacon Press, Boston 1958), pour la version française de cet ouvrage aller ici]

Freud a discuté de Kabbale avec un rabbin nommé Chaim Bloch en 1920. Le rabbin a dit au professeur Bakan que les deux hommes ont commencé à débattre lorsque Freud a suggéré que Moïse avait été un pharaon égyptien, et non un Juif. Freud est parti en claquant la porte, laissant le rabbin seul dans son cabinet. C’est alors que Bloch a repéré des livres sur les étagères qui permettaient d’identifier Freud comme un disciple de Sabbataï Tsevi, (le fondateur des sabbatéens.)

Freud a remercié les membres de la Loge B’nai Brith pour leur soutien. En effet, plusieurs membres de la loge ont fourni le cadre qui a fondé la fraude appelée psychanalyse.
Selon E. Michael Jones, l’Association psychanalytique de Freud a été structurée comme une société secrète. (Libido dominandi, p. 122) Il est probable qu’elle poursuivait les mêmes buts secrets que le B’nai Brith, à savoir subvertir, exploiter, et asservir.

Les lettres de Freud ont révélé qu’il prenait ses clients pour des cons.
Il s’est comparé lui-même au lion qu’il avait vu dans un dessin animé. Le lion jette un oeil à sa montre au moment du repas et demande: « où sont mes nègres? » Freud disait que ses patients étaient ses « nègres ». (Jones p. 116)
Refusant une invitation à voyager, Freud a écrit qu’une cliente riche « pourrait aller mieux en mon absence. »
« Mon humeur dépend en grande partie de mes gains. L’argent c’est du gaz hilarant pour moi », écrit-il. (116)

Surnommée la « cure parlante », la psychanalyse était une escroquerie. Comme l’écrit Michael Jones, moyennant paiement, des gens riches recevaient l’absolution pour leur plaisirs coupables et la permission de continuer.
Jones estime que la psychanalyse est fondée sur le rituel initiatique Illuminati, et est une forme de contrôle mental.
« Les deux étaient fondées sur le fait que les patients ou adeptes se livrent à un examen de conscience approfondi, quasi-confessionnel, au cours duquel ils donnaient aux contrôleurs Illuminati, ou au psychothérapeute, des détails sur leur vie personnelle qui pourraient ultérieurement être utilisés contre eux. Tant l’illuminisme que la psychanalyse aboutissaient à une forme dissimulée de contrôle mental, par laquelle le contrôleur s’informait de la passion dominante des adeptes et les manipulaient en conséquence. » (p.127)

L’essentiel ici est que les psychiatres, qu’ils le sachent ou non, font partie de cette société secrète satanique. Le véritable objectif des Illuminati c’est de rendre les gens malades et de leur soutirer leur argent. Cela expliquerait pourquoi les psychiatres mettent des millions de personnes, y compris les enfants, sous calmants. Voir aussi: « L’art soviétique du lavage de cerveau. »

Le modèle de la société secrète peut s’appliquer à la profession médicale dans son ensemble, ainsi qu’à d’autres professions.
Freud a été un précurseur d’Alfred Kinsey, le pervers qui s’est tué en essayant de se masturber. Kinsey remplissait son célèbre rapport parrainé par Rockefeller avec les modèles de comportement de ses collègues homosexuels. Ainsi, il convainquit les Américains que la promiscuité et la déviance étaient la norme.

De même Freud a eu une aventure avec la sœur de sa femme, Minna Bernays, qui est tombée enceinte. Ses théories psychiatriques à propos de l’inceste et du sexe ont été des tentatives de se disculper. De façon ironique, Adam Weishaupt, l’organisateur des Illuminati, a également mis sa belle-sœur en cloque.

Freud a traversé une période où il a été séduit par les effets bénéfiques de la cocaïne. Lorsqu’il s’est aperçu que des amis étaient devenus dépendants, il y aurait renoncé. Cependant Wikipédia rapporte (voir également la version française): « Certains critiques ont suggéré que la plus grande partie de la théorie psychanalytique de Freud était un sous-produit de son addiction à la cocaïne. »


CONCLUSION

L’exemple de Sigmund Freud montre que la culture moderne est contrôlée par une secte satanique, dont le but est de dégrader et asservir l’humanité. Nous avons été trompés au nom de la science et de la médecine.

Les satanistes promeuvent les excès sexuels et la perversion dans le but d’asservir l’humanité. « Tout est acceptable », est le mot d’ordre sataniste. Freud a donné à la société carte blanche pour se comporter comme une meute de porcs sauvages.

Le sexe libre foule aux pieds le mariage et la famille, institutions indispensables à la stabilité sociale et à la santé. Il avilit toute relation humaine au plus bas dénominateur commun, le sexe. Il présente le sexe et la « promiscuité » comme des passerelles uniques vers le développement personnel et le bonheur.
Durant les 200 dernières années, le « progrès » et les « lumières » ont été mesurés en termes d’augmentation de la licence sexuelle, jusqu’à aujourd’hui, nous nous prosternons devant les bouffonneries obscènes des manifestants gays obèses, et dénudés des « Gay Pride« .

C’est ce qu’on appelle le « progrès » en termes sataniques. Nous sommes les victimes d’un complot diabolique multi-générationnel qui devient de plus en plus insolent à mesure que le temps passe.



http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/07/28/21692884.html
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par obsidienne le Jeu 23 Jan - 0:13

C'est encore le monde du bourgeois pourris  geek 
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Jeu 23 Jan - 18:13

Très intéressant, excellent!! Déboulonnage en règle de l'escroquerie freudienne, où l'on voit encore une fois, comment procèdent certaines sociétés secrètes pour distiller petit à petit - enfin, de nous jours c'est carrément ouvertement et insolemment - des idées avilissantes, dégradantes pour l'être humain, cherchant à nous éloigner toujours plus de nos origines divines.
En effet, Steiner avait évoqué tout ceci, ce travail de sape de la conscience humaine via certaines sociétés secrètes. Le diable fait son taf, il est là pour nous tenter, nous avilir... aux forts d'âme et d'esprit d'en sortir encore plus forts, et aux faibles d'être tirés un peu plus vers le bas...

Je vais poster sans doute prochainement sur le sabbataïsme, idéologie catastrophique inspirée directement des tréfonds de l'enfer prônant le "salut par le péché"... il faut démasquer toutes ces cochonneries et décidément, en cette période apocalyptique on en apprend des choses!!

Je me souviens l'opprobre jetée par les médias sur le "philosophe" Michel Onfray, suite à la publication de son ouvrage à charge contre Freud. "Antisémitisme", le mot magique était lâché, lâchement, afin de contrer sans autre argument, le gros travail de recherche de cet auteur.

Aujourd'hui il est évident comme jamais, que tous ces débats, lois, viennent directement d'en haut, des loges, car dans tellement de pays sont débattus en même temps les mêmes questions: mariage gay, théorie du genre... plus rien ne les arrête, ils balancent tout en même temps, ça sent la fin de règne; la fin de règne pour satan et sa clique de misérables serviteurs, qui est acculé à une activité anormale, et anormalement visible; il joue ses dernières cartes, ça part dans tous les sens, comme il est dit dans la bible, il est déchaîné car il sait qu'il lui reste peu de temps...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Admin le Jeu 23 Jan - 20:08

tchektuf a écrit: Question genre
http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-sur-le-gender-2711/
Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d'éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge.

L'organisateur Besorgte Eltern annonce la présence de plus de 1000 parents lors de cette manifestation. En Suisse, les parents n'ont pas pu interdire la mise en place des cours d'éducation sexuelle dès la maternelle. En Allemagne, plusieurs parents ont déjà été mis en prison 40 jours pour n'avoir pas laissé leurs enfants suivre ces cours. Ainsi l'éducation des enfants n'appartient plus aux parents même dans le domaine si intime de la sexualité. Les effets pervers de ces nouveaux projets se font ressentir chez nos voisins.

Suisse.
La ville de Bâle a introduit un coffret, le « Sexbox », contenant du matériel pornographique destiné à l'éducation sexuelle dans les écoles maternelles et primaires. L'association Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école primaire a fait connaître cette initiative, ce qui a « déclenché une tempête d'indignation dans tout le pays» mais qui n'a pas empêché « l'introduction dans les écoles maternelles des cours obligatoires d'éducation sexuelle dans toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans le canton de Bâle, des «Sexbox» contenant du matériel pornographique ont été préparées à l’intention des écoles maternelles et primaires ! Des enfants dès l’âge de quatre ans auraient à subir cette sexualisation précoce. »

Allemagne.
Ce 18 janvier, plus de 1000 manifestants se sont retrouvés à Cologne pour dénoncer les cours sur le gender à l'école et la détention des parents qui ont refusé ces cours à leurs enfants. Suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d'éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours. Lors de la manifestation de ce 18 janvier, un couple qui a huit enfants, a parlé en public et expliqué qu'ils devaient aller en prison pour avoir refusé les cours sur le gender pour leurs enfants.

L'association Besorgte Eltern (parents inquiets) dénombre 10 parents qui ont été mis en prison.

 Shocked  Shocked  Shocked    Non c'est pas possible Exclamation j'avais déjà entendu parler de cette théorie du genre mais j'ignorais que ça allait aussi loin!!   What a Face C'est une étude à large échelle qu'ils font, pour voir jusqu'où ils peuvent aller sans qu'on bouge vraiment, c'est pas possible!!


tchektuf a écrit: « Le gender ou le sexe social a été démasqué comme un instrument politique du pouvoir pour détruire et déstructurer la société occidentale», explique (hélas en allemand) les auteurs du site dewion24 qui ont soutenu la manifestation du 18 janvier.Pour Gabriele Kuby,L'Union européenne, l'ONU, participent à la mise en place du gender qui est la culture de la mort. « Nous avons de nouveau à faire à une idéologie du mal qui s'oriente contre la famille », dit Gabriele Kuby qui dénonce le féminisme et qui réclame un retour du rôle de l'homme dans nos sociétés occidentales (hélas, en allemand, mais utile pour ceux qui parlent la langue de Merkel). Les associations de parents en Allemagne expliquent que la loi fondamentale n'est plus respectée car les parents ne peuvent plus éduquer leurs enfants selon leurs valeurs.

La sexualité enfantile selon l'OMS: planquez vos gosses!

    « De 0 à 4 ans, il est temps d'apprendre la « masturbation enfantine », de laisser l'enfant exprimer « ses besoins, ses désirs » - sexuels. »Il vaut mieux être bien assis avant d'ouvrir le rapport de la branche européenne de l'OMS intitulé « Standards pour l'éducation sexuelle en Europe ».En 2010, ce rapport est livré en anglais et en russe ; un an plus tard, le site Internet de l'OMS affirmait déjà que « plusieurs pays avaient traduit et mis en œuvre ces normes ».C'est l'équivalent suisse du Planning familial « Santé sexuelle » qui est à l'origine d'une traduction française accessible au public, cette année. Une pétition a été lancée en France contre ce rapport, affirmant qu'il était sur les bureaux des ministères. Difficile de le savoir. Ce qui est sûr, c'est que notre gouvernement partage la même idéologie ; ils l'ont prouvé cette année... et le pire est à craindre.On passe outre l'innocence des poupons et on démarre au berceau : de zéro à quatre ans, il est temps d'apprendre la « masturbation enfantine », de laisser l'enfant exprimer « ses besoins, ses désirs et ses limites » - sexuels, entendons-nous bien - en « jouant au docteur ».Inutile de protester, l'OMS a anticipé la réaction des parents réacs qui refuseraient que quiconque « joue au docteur » avec leur nourrisson : « Ce programme se confrontera à une résistance fondée sur des peurs et des préjugés. »Prière de ravaler vos préjugés et de laisser faire les pros. Forte de ses « spécialistes », l'OMS propose en effet « une information objective, scientifiquement correcte », quand les parents ne sont que « sources informelles ». Les États relais veilleront ...

 Jeudi, Najat Vallaud-Belkacem annonçait qu'elle envisageait de retirer une part fiscale aux familles dont un seul membre travaille. Difficile de ne pas y voir un moyen de séparer les enfants de ces « sources informelles », obstacles potentiels au bon endoctrinement... Mères de famille qui avez à cœur d'aider vos enfants à grandir : au travail, pendant que l'État s'occupe de vos enfants « scientifiquement ».
Reprenons. Ils ont quatre ans et, outre la masturbation, connaissent « les différentes sortes de relations familiales » et savent qu'ils peuvent « explorer les différentes identités sexuelles ».Il est donc temps d'apprendre « l'égalité entre les sexes », les émotions liées à l'amour que sont « jalousie, colère, agressivité et déception », et enfin « l'amitié et l'amour envers les personnes de même sexe ».
Ayant fêté leurs six ans, bien conscients des « différentes normes en matière de sexualité », il est urgent de leur parler « éjaculation et menstruation » et « méthodes de contraception ». Oui, à six ans. Puis on enchaîne sur « les rôles socialement associés aux genres ».
Du coup, de neuf à douze, on explore le monde du Planning familial, des MST, des orientations sexuelles en insistant sur « l'influence des inégalités liées au genre » et du coup, la pression exercée par « le groupe, la culture, la religion, la loi ». Passé douze ans, il reste à parler d'avortement et de « grossesse dans les couples de même sexe ».
Les petits de quinze ans aborderont alors la PMA, la GPA, le don de sperme et la prostitution pour que l'éducation soit complète.
Alors, non seulement les rédacteurs souhaitent en faire « un cadre de référence » en Europe, mais en bons colonisateurs mondialistes rêvent de l'imposer « comme argumentaire pour un plaidoyer en faveur de l'introduction d'une éducation sexuelle holistique dans chaque pays ».
Il convient donc de rappeler l'histoire de David Reimer, l'un des premiers cobayes de ce genre d'éducation. Elevé comme une fille à la suite d'une circoncision ratée, il a subi toutes les étapes clés de ce rapport, avant d'apprendre la vérité et de « redevenir » un garçon.
À 38 ans, c'est le suicide qu'il a finalement « choisi ».

http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/la-sexualite-selon-loms-planquez-vos-enfants,44526

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Admin le Jeu 23 Jan - 20:19

J'étais tombée sur cette info l'autre jour: une bande dessinée pour enfant sur l'homosexualité: c'était déjà plutôt limite... je pensais en revanche que les recommandations de l'OMS que mentionne l'article avaient été mal interprétés, que l'article avait largement exagéré, ou déformé le texte de l'OMS... car c'est difficlement croyable...  je vais faire des recherches pour voir car là c'est très très grave... voici l'article:


************







 



Après les recommandations de l'OMS d'enseigner la masturbation enfantine aux enfants entre 0 et 4 ans, puis la théorie du genre enseignée à l'école et diffusée à l'école primaire, voici maintenant la BD vulgarisant la théorie du genre pour la même population cible. Qui peut encore croire que tout ceci arrive par hasard? Va-t-on aussi finir par imposer cette lecture aux enfants? Fawkes

Méfiez-vous de certains cadeaux faits aux enfants. Intentionnellement pour quelques-uns ou sans y prêter attention pour la plupart, certains pourraient, dans le cadre des cadeaux de Saint-Nicolas et de Noël , offrir quelques bandes dessinées dont le contenu est parfois sidérant.
Les éditions Glénat viennent de publier le premier tome des aventures d’un nouveau personnage appelé Bichon. Bichon n’est autre qu’un petit garçon de 8 ans « à la sensibilité si girly» !


David Gilson, le créateur de cette BD, décrit ainsi son personnage : « Il n’a que 8 ans. Il n’est pas encore éveillé à la sexualité. Mais il possède certains traits qui peuvent laisser penser que plus tard il sera homo. »




Dans ce premier album, les escapades de ce petit garçon amènent le lecteur à voir cet enfant espionner son oncle dans la salle de bains ou encore se déguiser en… princesse. Quant à ses premiers émois amoureux, ils vont vers… un autre petit garçon.





Cette BD présentée dans la collection jeunesse banalise l’homosexualité et la théorie du genre.


Le personnage de Bichon était d’abord apparu dans « Tchô ! », le magazine des aventures de Titeuf, un personnage de BD d’une extrême vulgarité popularisé auprès des enfants par de grosses campagnes de marketing. Toutes les aventures de cet autre petit garçon tournent autour de la sexualité et des gros mots. Une atmosphère tellement  appréciée par les autorités qu’elles ont soutenu l’ouverture d’une exposition itinérante consacrée à la sexualité qui circule depuis 2007 et dont le parcours est axé sur le personnage Titeuf.  Exposition à laquelle des enseignants conduisent régulièrement des classes d’enfants d’école primaire. A quand l’ouverture d’une nouvelle annexe guidée par le personnage Bichon et consacrée aux transgenres ?














_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Admin le Jeu 23 Jan - 20:39

Dans le livre d'Alexandre Moryason "La Lumière sur le Royaume", il explique que tout ce qui a trait au développement de la permissivité des mœurs est l'œuvre des Loges noires, il y a tout un chapitre très instructif sur leurs modes d'action pour anéantir le plan divin...

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Jeu 23 Jan - 21:12



Voilà le rapport en question: à chacun de se faire son opinion... pour une première lecture en diagonale je n'ai rien vu d'aussi trash qu'on le dit - à étudier donc. Quoiqu'il en soit on y voit malgré tout une volonté évidente de banalisation de l'homosexualité, pour l'imposer comme une sexualité normale. Il n'y a pas si longtemps que cela, l'homosexualité était un délit en France; maintenant on veut l'imposer comme une quasi norme, encore une fois l'attitude juste doit se trouver certainement entre ces 2 attitudes, ni condamnation ni excès de complaisance.
Mais derrière cette théorie du genre, on cherche à engrener les enfants dès le plus jeune âge ce qui est injustifiable notamment à travers ce genre de propagande via bande dessinées etc pour faire rentrer dans la tête de l'enfant le trouble et décaler ses repères. C'est un procédé pervers, de la manipulation délibérée...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par obsidienne le Jeu 23 Jan - 22:11


Question genre http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-sur-le-gender-2711/ Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d'éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge. a écrit:

Le monde est fou   cette planète devient invivable   
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Admin le Sam 25 Jan - 0:38

Ils veulent une armée de zombies et ils font tout pour l'obtenir  Exclamation  No  

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par amourtoujours le Sam 25 Jan - 10:31

Bonjour

De mon temps il y avait beaucoup de tabous.le temps a passé les tabous sont tombés...ce qui n'est pas plus mal.......mais selon moi dans certains domaines trop c'est trop..........

_________________
L'intuition est l'oreille de l'âme.
Tu as six sens, et non cinq. Ce sont : l'odorat, le goût, le toucher, la vue, l'ouïe et... la connaissance.
avatar
amourtoujours

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : dans le midi de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Sam 25 Jan - 15:52

la médiocrité dégénerée mesquine et frelatée préside souvent sur les dicsussions autour de cette activité sexuelle. les animaux sont un peu plus sains dans leur pratiques sexuelles parce qu'ils n'ont pas acces aux privautés de l'égo deviant.
Si l'on considére l'expression sexuelle simplement sous l'angle de la réincarnation,alors beaucoup de billevesées sur la sexualité s'effondrent.
Les mémoires des experiences sexuelles, homme et femme, déjà vecues par nous et sont en nous.
Plus on s'identifie  à son corps plus on s'identifie à sa modalité sexuelle active et plus on oblitere celle qui n'est pas incarnée par notre corps.
la majorité se contente ainsi d'être des demi portions qui cherchent sempiternellement  la demi portion manquante.
La grande farce de la sexualité sévit depuis des millénaires, réanimalisée par les idolatres modernes de la simiesquitude, qui ne savent toujours pas expliquer pourquoi l'humanité est montée sur le singe.
la bestitude est au menu du jour, mise en promotion par les asuras et leurs tenants.

R.Steiner donne une information cruciale qui remet en ordre l'histoire humaine et renvoie l'apologie de la bestialité au bestof  des penseurs matérialistes et affiliés qui ont ripolinisé leur bestialité avec quelques couches d'intellectualité (qui pour beaucoup d'intuitifs n'est qu'une sublimation prisée de la sexualité)
Cette information cruciale est qu'autrefois le corps astral de l'homme était large vers le haut ,exigu vers le bas.La nature animale était imprégnée des mondes superieurs, car l'égo était encore peu développé,et les instincts animaux étaient tenus en respect et régulés par cette prégnance de l'harmonie des mondes  supérieurs.

Pour aller vers l'autonomie qui découle de l'experience,sans dépendance des mondes supérieurs,le corps astral s'est rétréci vers le haut et élargi vers le bas,éliminant peu à peu la prégnance de l'harmonie des mondes  supérieurs avec leur influence régulante pour laisser place au developpement de l'égo et tous ses appétits existentiels, utilisant les fonctions animales pour se sentir exister à satiété pour le moins.
les retheurs matérialistes ont canonisé la bestialité de lhomme singe comme nouvelle religion qui remplace l'homme fait à l'image de Dieu par  l'homme fait à l'image du singe .
C'est dans ce contexte que les esprits bourgeois ont pu cautionné la psychologie de singe qu'a promu la psychanalise comme c'est mentionné par l'article cité dans le post inaugural de ce topic
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Dim 26 Jan - 17:49

@ amourtoujours : c'est toujours comme ça hélas, on passe toujours d'un extrême à l'autre et on passe à côté de la vue juste qui est toujours entre les 2 extrêmes, comme le Bouddha l'avait enseigné... l'éternel combat des opposés !   heureusement, les tabous qui étouffent les individus, sont tombés, maintenant on étouffe sous l'inverse, l'indécence la plus crasse, d'où le prochain retour prévisible d'un certain "ordre moral" dans cet éternel mouvement du pendule...

@ tchektuf : LOL demi portions bien vu  
Merci pour ce post qui synthétise très bien l'arnaque cause de toute cette dégénérescence moderne.

Quid des relations éventuelles de Darwin avec certaines visées de certaines sociétés secrètes, ce serait à creuser, comme pour Marx d'ailleurs et tous ces grands esprits qui se sont mis au service de l'imposition d'une vision encore un peu plus matérialiste et humiliante pour l'homme.

Steiner disait qu'une des formes les plus graves du mal actuel est d'avoir permis la confusion entre amour et sexualité :


Derrière le voile de la sexualité


« Le matérialisme a fait sombrer notre savoir à un niveau honteux, comme cela n’était encore jamais arrivé sur la Terre. Le pire de ce qui est arrivé à notre époque est de confondre l’amour avec la sexualité. C’est là la pire expression du matérialisme, la plus diabolique de notre époque. Ce qui se fait dans ce domaine est ce dont on devra se débarrasser en premier lieu. La sexualité et l’amour n’ont rien de commun. La sexualité n’a rien à voir avec l’amour pur, originel. Notre savoir a commis une infamie en publiant toute une littérature qui s’occupe de mettre en rapport ces deux choses qui n’ont aucun rapport. » (Rudolf Steiner)


« Nous avons vu que, lorsque l’homme perce le voile de la nature et pénètre derrière ce voile, il rencontre des êtres destructeurs : les êtres ahrimaniens. Dans l’ordre du monde, ces êtres sont tout d’abord des ennemis acharnés de la nature humaine terrestre. Lorsqu’on a la faiblesse de se lier à eux – ce qui peut arriver comme je vous l’ai montré – on se lie à des ennemis de l’homme terrestre. On s’allie vraiment à des ennemis de l’homme terrestre. Et cette alliance est grandement favorisée par un certain rapport de l’homme avec le cosmos.

Les entités que l’on découvre ainsi derrière le voile de la nature sont intelligentes. Elles ont leur forme d’intelligence. Je vous ai déjà parlé de l’intelligence humaine. Eh bien, ces êtres-là pensent, eux aussi ; ils ont leur intelligence ; ils ressentent, même si, là encore, c’est autrement que les hommes. Ils accomplissent certains actes qui se manifestent extérieurement dans des phénomènes naturels, mais dont la véritable nature est derrière le voile de la nature.

Or il existe une singulière affinité entre quelque chose en l’homme et les plus hautes facultés de ces êtres. Je voudrais essayer d’expliciter cela. Lorsque l’homme qui franchit le seuil du monde spirituel s’approche de ces êtres – qu’il ait l’impression d’entrer en enfer ou qu’il se représente cela autrement n’est pas la question ; ce qui importe, c’est de se faire de cette expérience une idée juste – cet homme doit d’abord être frappé par la haute intelligence, l’extraordinaire intelligence de ces êtres. Ils sont extrêmement sagaces et avisés. C’est ainsi que la force de leur âme se manifeste. Mais ces forces d’âme qui, chez eux, sont des forces supérieures, sont apparentées aux forces de la nature inférieure de l’homme. Ce que les pulsions sensuelles sont en l’homme, ce sont, chez ces êtres, les forces supérieures qui en imposent tellement. Il existe donc une certaine parenté entre les forces les plus basses de l’homme et les forces les plus hautes de ces êtres. Voilà pourquoi, lorsqu’on pénètre dans ce monde, ces forces cherchent à s’identifier aux forces inférieures de l’homme ; elles aiguillonnent alors ses instincts de destruction et de haine ou d’autres pulsions du même genre, parce que les esprits en question font monter vers eux ce qui est bas chez l’homme. Les forces qui sont chez eux plus élevées agissent à travers les forces inférieures de l’homme. On ne peut pas vraiment s’allier avec eux sans avilir sa propre nature en développant de violents appétits sensuels. Voilà un fait dont il faut tenir compte, car il montre bien comment nous devons nous représenter notre rapport avec le cosmos. Il y a dans notre nature humaine de bas instincts. Mais il s’agit là de forces qui ne sont de bas instincts que dans l’homme. Dès que ces êtres spirituels disposent de ces mêmes forces, ces instincts sont chez eux des forces supérieures. Mais ces êtres spirituels agissent toujours dans notre nature : ils sont toujours en nous […]

Les autres, ceux que l’on rencontre lorsqu’on pénètre derrière le voile de la vie intérieure, sont d’une tout autre nature. Ils n’ont aucun goût particulier pour la destruction. En réalité ils ignorent même ce que l’on désigne par ce mot. Ils ont, par contre, une véritable rage d’agir, de faire quelque chose, un formidable besoin d’être actifs et de produire. Eux aussi sont dotés de certaines qualités supérieures, mais qui sont moins apparentées à notre penser qu’à notre ressentir et, surtout, à notre vouloir. Nous pénétrons là dans un domaine où vivent des êtres qui ont une grande affinité avec notre vouloir et même curieusement, avec les aspects les plus nobles, les plus élevés de ce vouloir.

Quand nous pénétrons d’abord dans le monde sans avoir la moindre notion de tout ce que savent les initiés – c’est-à-dire qu’il existe un monde spirituel aussi bien derrière la nature que derrière la vie de l’âme – et quand nous imprégnons notre vouloir d’idéaux élevés, quand nous purifions ainsi notre vouloir en le spiritualisant, ce vouloir ennobli se lie aux facultés inférieures des êtres auxquels nous nous lions alors. Il y a, en effet, un mystérieux lien d’attraction entre les aspects les plus nobles de notre volonté et les pulsions et les besoins inférieurs de ces entités.

Représentez-vous maintenant une personne à laquelle un représentant de communauté religieuse apporte une certaine consolation en lui parlant de l’immortalité, de la valeur de l’âme humaine, du divin, etc. Il suffira alors peut-être d’un tout petit choc pour que cette personne, notamment s’il s’agit d’une belle âme, perce la fine pellicule de sa vie intérieure à un quelconque endroit, et parvienne ainsi derrière les mystères du penser, du ressentir et du vouloir. Mais elle entre alors dans la région de ces êtres de volonté, et la conséquence en est que le côté idéalisé de son vouloir commence à se tinter de sensualité. Dans cette optique, je vous invite à lire les nombreuses descriptions faites par les mystiques, hommes ou femmes. Si vous lisez leurs biographies, vous verrez comment on entre alors dans une atmosphère pesante, où les idéaux les plus élevés prennent un caractère sensuel. Avec quelle ardeur les mystiques invoquent l’époux – ou l’épouse – de leur âme, l’union mystique vécue comme une union sensuelle avec le Sauveur quand il s’agit d’une femme, ou avec la Vierge Marie quand il s’agit d’un homme ! Ces êtres de volonté cherchent à introduire dans notre penser, dans nos idéaux, ce que nous ne trouvons autrement que dans la sensualité.


Ce que je vous dis là est grave. Les êtres dans la région desquels on entre alors s’efforcent – et de leur point de vue c’est très bien ainsi – de faire passer leurs instincts sensuels dans notre vouloir idéalisé. C’est comme si, dans le vouloir de notre tête qui, par ailleurs, reste assez froid, s’insinuait un sentiment voluptueux du monde spirituel qui prend souvent un caractère mystique sensuel. Les représentants des diverses communautés religieuses ont terriblement peur de ce genre de choses. Ils ne craignent rien tant que ceux qui, parmi leurs paroissiens , ont des tendances mystiques. On tombe vraiment, vous le voyez, de Charybde en Scylla :

En voulant percer le voile de la nature, on rencontre Charybde, les êtres d’intelligence ahrimaniens qui veulent nous combler de forces d’intelligence destructrice. En voulant percer le voile de la vie intérieure, on trouve Scylla, les êtres de volonté lucifériens qui veulent déclencher en nous une soif de sensualité spirituelle, des instincts spirituels […] Nous sommes donc devant une dualité : d’un côté l’occultisme objectif qui, s’il est apporté tel quel à des gens non préparés, fait d’eux des êtres destructeurs ; de l’autre côté la mystique subjective qui transforme chez ceux qui la cultivent l’idéalisme en égoïsme, cet égoïsme que l’on rencontre chez les mystiques qui n’ont su développer qu’une manie raffinée de s’occuper de leur âme !...

La sphère des esprits qui servent Ahrimane, cette sphère dans laquelle on entre quand on cultive non pas l’égoïsme, mais la soif de détruire, c’est Charybde. La mystique subjective des esprits de la volonté lucifériens, c’est Scylla qui nous entraîne de l’autre côté, car ces esprits développent notre égoïsme intérieur, jusqu’à nous faire prendre notre propre intériorité pour l’univers. Telle est la dualité caractéristique du monde sensible : occultisme objectif – mystique subjective. Les deux peuvent faire fausse route. » (R.Steiner, Les dangers d’un occultisme matérialiste, Paris, 2002, p. 175 sqq.)

Il convient alors de soigneusement distinguer ces deux mondes que les Anciens reconnaissaient respectivement pour les domaines d’Arès-Ahrimane, dieu de la guerre et de la destruction, d’une part, et de Dionysos-Lucifer, tentateur et instigateur d'autre part : le double écueil de la navigation astrale d’Ulysse en quête de son identité spirituelle. Recherchez maintenant les domaines où ces deux sortes d’entités spirituelles ont aujourd’hui leurs points d’impact les plus immédiats dans notre monde actuel en pleine descente vers le chaos, aussi bien dans la société que dans l’homme lui-même, et vous rencontrerez d'un côté la guerre et la férocité ahrimanienne, de l'autre l’invasion luciférienne de la drogue et de tous les paradis artificiels fébrilement usités en vue de s’extraire d’une réalité de plus en plus avilie :

Soit l'influence luciférienne des paradis illusoires.
Où l'on reconnaîtra le mirage des néo-mystiques orientales issues des corruptions du tantrisme : pseudo mysticisme hallucinatoire à la limite de l’hypnose et de l’autosuggestion en vogue dans nombre de sectes orientalisantes nées des formes dégradées du yoga. Mais aussi religiosité monastique européenne confondant spiritualité réelle et délire orgasmique telle que les virent fleurir les siècles de régence de Samaël aux temps des grandes fièvres médiévales et des exaltations baroques :



Le Bernin, Ste Thérèse

A contrario, la montée des entités obscures des mondes ahrimaniens.
Où l'on reconnaîtra la dévastation des guerres modernes, de plus en plus recoupées de toute éthique chevaleresque ou tout simplement humaine, et qui tendent toutes à la généralisation planétaire de cette future “Guerre de tous contre tous” annoncée depuis tant de siècles incluant la détérioration accélérée des liens sociaux. Il n’est, au plan humain, que d’observer un tant soit peu, ne serait-ce que l’effondrement des valeurs familiales et le vagabondage hors mariage de plus en plus de couples, pour comprendre que le divorce entre amour et vie sexuelle est aujourd’hui consommé – si tant est qu’il ne l’ait pas été depuis toujours. Pire, on assiste bel et bien, de nos jours – et ce particulièrement depuis les années 1880 de la Chute des esprits des Ténèbres décrite par Rudolf Steiner – à une effarante intrusion massive des esprits ahrimaniens de la sexualité dans le mental des hommes, esprits dont on sait qu’ils sont également ceux de la guerre et de la destruction, en même temps que ceux présidant aux réalisations industrielles…

La concomitance de ces deux fonctions montre à l’évidence de quelle origine sont les maux qui s’emparent aujourd’hui des hommes et qu’ils sont si loin de discerner.

C’est sous ce jour qu’il convient d’inscrire, en particulier, la très contemporaine apparition de la “Wicca” anglo-saxone dans notre monde en plein délire. Cette néo-sorcellerie directement extrapolée d’une théosophie mal comprise en vue d’une prétendue “magie sexuelle” en laquelle on n’aura nulle peine à reconnaître tous les ingrédients d’un érotisme propre à capter l’intérêt d’âmes esseulées sous couvert d’une vague rituelie de façade (nudité rituelle, danses orgiaques etc. sous la double égide d’une hypothétique déesse et du Grand Bouc).

Rien là, disons-le tout de suite, de très original, et sans nul rapport, faut-il le dire, avec ce que fut autrefois la véritable sorcellerie médiévale intégralement fondée qu'elle était sur les ultimes vestiges d'une clairvoyance atavique issue de la préhistoire. Cette clairvoyance basse où hommes et femmes pouvaient encore percevoir et se lier aux êtres de l’intermonde ainsi que Goethe l’a si bien décrit dans son Faust.

Mais ce n’est encore là que le simple aspect, disons “romantique” de la question et, sauf l’appel à l’égrégore, rien qui vienne porter l’agression jusque dans le viol et l’atteinte à l’intégrité du corps. Il n’en va déjà plus de même dans la perversion sadique de l’exploitation méthodique de la souffrance.

On déborde alors directement les avant-postes et les frontières de la magie noire, et ce généralement en totale inconscience de ce qui se passe en réalité derrière le voile masquant le monde astral où se développe la vie des âmes.

Il faut savoir, en effet qu’une des propriétés fondamentales de ce plan est d’être celui de l’inversion – car ce monde astral est aussi le monde inversif des sorciers et des mages noirs ; tout s’y révèle en son contraire : le fleuve y remonte vers sa source, la cause y apparaît après sa conséquence et le temps lui-même s’y renverse ; le pied sur l’herbe y foule une herbe rose, et la rose elle-même s’y épanouit en sa couleur complémentaire. Tout, absolument tout s’y inverse... Et pour qui s’adonne et ouvre son âme à ce qui monte ainsi des bas-fonds de cet univers, les plus intenses douleurs y rebondissent en intenses voluptés pour peu que l’art et la manière y prêtent la main.


C’est ainsi que chacune des souffrances, méthodiquement appliquée sur un être vivant, rebondit aussitôt dans le corps astral de son bourreau sous forme des plus vives jouissances. Ces choses-là sont à la base de l’art où le Frère Noir puise ses énergies les plus viles, au plus bas des bas-fonds de la sensualité, en particulier donc dans ce qui se tient derrière les forces de la sexualité. C’est une des particularités occultes propres au monde satanique où nous vivons d’engendrer, en effet, ces perversions. Le délire sanguinaire des foules en proie aux plus intenses jouissances à la vue d’êtres suppliciés, déchirés, ne date pas des jeux du cirque... Combien de femmes ou de nonnes, aujourd’hui, ne confondent-elles pas souvent l’extase religieuse avec la sensualité la plus trouble dans la contemplation morbide du corps supplicié du Christ en croix ? Des forces hostiles emplissent le monde et notre âme en est le champ de bataille*.

Il n’est que de visiter, par exemple, quelques sites sado-masochistes en multiplication exponentielle sur le Net pour le comprendre, et deviner sans peine que ce qui habite alors autant la femme que l’homme en ces pratiques perverties de soumission/domination ne participe même plus de la simple animalité, mais à l’évidence du démoniaque pur et simple, alliant voyeurisme et férocité jusque dans le décor à l’image de salles de torture ou autres gracieusetés.


Le simple souvenir des interrogatoires de l’Inquisition nous permettra de percevoir que tout autre chose que l’homme entre ici en jeu, mais bien l’infra-humain, l’activité fébrile d’une foultitude d’élémentals ahrimaniens, monde hostile de succubes et d’incubes œuvrant habituellement au tréfonds de la sexualité humaine, et prenant dès lors littéralement possession de ceux qu’on ne peut même plus dès lors appeler partenaires, mais bien esclaves des forces d’en bas.

On reste ainsi confondu de voir des femmes jeunes accepter jusqu’à la dislocation plus ou moins simulée de leur corps pour assouvir ce qui les dévore, ou même encore souffrir les pires outrages et humiliations pour de dérisoires rétributions de putains au rabais. N’eût été ce que la science spirituelle nous enseigne, on en viendrait presque à reprendre le mot de Dostoïevski : « L’homme est une ordure, il s’habitue à tout. » (Crime et châtiment).

On comprend mieux, dès lors, en quelle urgence nous sommes de percer enfin le voile d’illusion qui nous retranche de tout ce qui vit en nous-même et au dehors – et quel piège perfide nous est tendu d’assimiler sottement l’amour, qui devrait n’être que sacrifice, avec les forces basses de la sexualité. En particulier ceux que Steiner nomme les Esprits de Saturne :

« Il est bien difficile de comprendre la manière dont les esprits de Saturne agissent sur l’homme. Ce sont des esprits capables de développer des passions d’ordre sensuel terriblement dévastatrices contre lesquelles tout ce que l’homme peut mettre en œuvre dans ce contexte, ne sont que jeux d’enfants. Les esprits saturniens s’insinuent d’une façon encore plus mystérieuse dans le corps humain, à savoir par les sensations. Lorsque l’homme dirige son regard sur une belle chose, sur une pure et noble chose, cela suscite en lui une représentation ; s’il dirige son regard vers une chose sordide et triviale, une autre représentation est suscitée. Tandis que des impressions extérieures font naître une représentation dans l’âme, les esprits saturniens, bons et mauvais, s’insinuent par ce biais et dans le même temps en l’homme. Et à travers tout ce qu’il déploie autour de lui par simple sympathie ou antipathie à l’égard de ce qui l’entoure, sous forme de ce qu’il voit, entend et sent, l’homme s’expose à cette infiltration furtive de tels ou tels esprits saturniens. Ceux-ci pénètrent par les yeux, les oreilles et par la peau, lorsque la sensibilité de l’homme est en action. Par l’observation occulte, il est par exemple tout à fait incroyable de constater quels esprits monstrueux contenus dans certains parfums très prisés socialement, s’insinuent par le nez des gens qui se trouvent dans cet environnement, sans parler de ce qui pénètre par le nez des personnes qui portent elles-mêmes ces parfums ». (Rudolf Steiner – L’intervention des forces spirituelles en l’homme, Genève, 1994, pp. 28 sqq)

On comprend mieux aussi maintenant ce qui conduisit les initiés de l’antique religion païenne à exiger la virginité de ses vestales, et plus tard, l’Eglise cathare à ne jamais faire du mariage un sacrement, tout juste un exutoire naturel en vue de la procréation.
Faut-il voir en cela l’offensive insidieuse de cette troisième hiérarchie du Mal au delà des entités lucifériennes et ahrimaniennes-sataniques évoquée presque à mots couverts par Steiner ? Ces entités démoniaques, antithèses des dieux Suras, s’attaquant directement au Moi humain en l’enchaînant à la matière, et qu’il convient probablement d’associer à la Grande Babylone de l’Apocalypse où se consommeront les noces infâmes des sinistres Frères Noirs avec la matière durcie de la Terre à sa fin, dans ce qu’il décrit comme « l’effroyable prostitution aux forces de la matière en dégénérescence » :

“Ce qui sera tombé au pouvoir des Asuras sera irrémédiablement perdu. Point n'est nécessaire que l'homme tout entier devienne leur proie, mais des morceaux de l'esprit humain seront découpés par les puissances asuriques.

A notre époque, les Asuras s'annoncent par l'état d'esprit qui sévit, état d'esprit s'attachant à la seule vie des sens, oubliant les véritables entités et les mondes spirituels. Dire actuellement que les Asuras induisent l’homme en tentation est quelque peu théorique. Pour le moment, ils font miroiter l’image trompeuse que le Je n'est qu'un produit du monde physique, ils lui font miroiter une sorte de matérialisme théorique. Mais ultérieurement, ils obscurciront la vue des hommes au sujet des êtres et des puissances spirituels ; ceci se manifestera de plus en plus par une débauche croissante, par une sensualité effrénée envahissant la terre. L'homme ne saura plus rien et ne voudra plus rien savoir d’un monde spirituel. Il enseignera toujours plus que les idées morales les plus élevées ne sont qu'une accommodation des pulsions animales. Il ne se contentera pas d'enseigner que la pensée humaine n'est qu'une modification d'une faculté animale, d'enseigner que l’homme, tant par sa constitution que par tout son être, descend de l'animal, mais prendra ces considérations au sérieux et vivra conformément à elles. Actuellement, personne ne vit encore en accord avec l’idée que l'homme, par essence, descend de l'animal, mais une telle conception règnera absolument, amenant les humains à vivre comme les bêtes, à s'enfoncer dans les pulsions et les passions animales. Et bien des choses qu'il n'est pas nécessaire de caractériser ici, qui se déroulent déjà dans les grandes villes sous forme d'abominables orgies de sensualité dépravée, nous font déjà entrevoir l'infernale lueur grotesque de ces esprits que nous appelons Asuras.”
(R. Steiner, Le Moi, son origine spirituelle, (16ème conf.), 1909, G.A.107)

On ne saurait conclure qu’en rappelant ici l’universalité de ces prophéties mettant inlassablement l’homme en garde contre ce qui se trame trop souvent à son insu, dans l’arrière-cour de ses désirs et le puits de son âme.

W. Helm

http://www.cafe-eveil.org/forum/viewtopic.php?t=1459

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Lun 27 Jan - 13:49

merci Archange pour ce texte qui élargit la perspective de compréhension du rapport entre la conscience humaine et les impulsions qui la traversent et dont d'ordinaire ,pour une grande part , on ne saisit pas clairement l'origine,bien contents de se sentir vivre et bien contents de visualiser tous ces films qui amplifient cette sensation de se sentir vivre,même si c'est par procuration audio_visuelle de bien des errances ténébreusement héroîques comme les westerns, les holds up ,les drames passionnels ou la créations des empires historiques,crapuleux ,mafieux. à pleines voiles sur des fleuves de sang et des bains de crimes.

Armés de cette perspective( de Rudolf Steiner) nous pouvons comprendre ce qui anime une grande partie de notre civilisation actuelle avec toutes les complicités humaines nécessaires pour que cette histoire, que nous connaissons, se soit accomplie, agravée par la complicité lachement ignorante des citoyens, électeurs de leur décadence, à grand spectacle médiatique récurent.

« Le matérialisme a fait sombrer notre savoir à un niveau honteux, comme cela n’était encore jamais arrivé sur la Terre. Le pire de ce qui est arrivé à notre époque est de confondre l’amour avec la sexualité. C’est là la pire expression du matérialisme, la plus diabolique de notre époque. Ce qui se fait dans ce domaine est ce dont on devra se débarrasser en premier lieu. La sexualité et l’amour n’ont rien de commun. La sexualité n’a rien à voir avec l’amour pur, originel. Notre savoir a commis une infamie en publiant toute une littérature qui s’occupe de mettre en rapport ces deux choses qui n’ont aucun rapport. » (Rudolf Steiner)

ce passage devolie l'origine de la confusion  entre amour et sexualité et explique  pourquoi dans cette confusion, dans une société qui met au 1er plan une économie qui roule que pour le profit existentiel de ceux qui s'y sont élus et qui ont renoncé à leur humanité;qui explique donc pourquoi la sexualité chérie a remplacé l"amour banni et pourtant suressentiel, dont les religieux et mystiques chantent depuis si longtemps les louanges comme fondateur de la création et qui ne pénetre toujours pas dans les civilisations modernes pour au moins developper l'intelligence telle que l'entend Krishnamurti
;qui explique donc pourquoi la sexualité fonction animale  a remplacé l"amour comme incarnation de l'esprit.

Vu que ce systeme d'évolution perdure ,on peut penser que cette exception culturelle merite d'être développée pour qu'elle atteigne la médaille de l'exceptionalité cosmique comme le laisse augurer l'évolution des moeurs actuelles qu'avait déjà prédit R.Steiner à son époque [/b]Où les anges gardiens de la civilisation ont commencé à transmettre les impulsions d'évolution necessaires au futur de l'humanité, à les  transmettre la nuit dans le corps étherique des humains endormis(corps astral ailleurs)par ce que ,de jour le materialisme régnant dans les humains y fait obstacles. Avec dans le futur tous les désordres sexuels qui découlent de la reception de forces spirituelles dont  on n'est pas digne.(comme il l' révélé pour les empereurs romains qui se faient initier par la force)

Ces prévisions de désordes sexuels  futurs se sont réalisés à grande échelle depuis les offices de la 68tarderie dont le slogan fard et phare " faites l'amour pas la guerre " dégoupillait une atmosphére festive et où l'ére des minijupes ventilait la bonne humeur.
On avait enfin humanisé les processus de production industriels.
on faisait et on fabriquait enfin l'amour, du jamais vu entre les 2 piliers de la sagesse: les pétards et la merveilleuse pilule contraceptive.
Avec quelle attente fervente et prometteuse n'a ton pas avalé la pilule !!!!
L'amour en cogestion copulatoire, le proletariat enfin libéré !!!!!
Mais que faisait l'esprit ???? ;il causait avec la police ????

En fait l'industrialisation de l"amour s'est fait par l'industrialisation de la pornographie qui couvait avec des yeux de braise dans la classe régnante depuis quelques siecles ,en vase close , qui donnera plus tard la drague :utilisation de la vase avec pour centre occulte Draguignangnan.
Cette pornographie  était assez démocratisée au 19éme siécle pour que Proudhon commence à écrire un livre sur la pornocratie,soeur jumelle de la ploutocratie.

Les enfants ayant acces à la pornographie via intenet, il ne sera pas trop difficile d'instaurer les théories et pratiques du gender le sexe social qui est évoqué dans le topic sur l'évolution des moeurs.


R.Steiner disait "quand tu fais un pas dans la connaissance fais tris pas dans l'ethique".
A voir le nombre de pas que font la majorité des population dans la non connaissance ,on peut imaginer le nombre de lieues quelles font sur les voies de la perdition telles qu'en parle le christ dans les évangiles.
la derniere crucifixion du Christ dans le monde ethérique n' pas encore tenu ses promesses de résurrection de l'humanité ,loin s'en faut.
Peut être cette fois ,ce sera le tour de l'humanité d'être crucifiéé par son karma mondial qui est loin d'avoir été résorbé.nous le sauron bientôt au train où va "l'évolution"
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Lun 27 Jan - 14:39

alors pour montrer que c'est l'actu qui fait le buz et que le débridement ne concerne pas uniquement les petrolettes ,ni les téléchargment ,ni les support magnétiques ,mais ausssi les moeurs sexuelles
en revoici un nouveau épisode sur:
http://echelledejacob.blogspot.fr/2014/01/suisse-les-cours-deducation-sexuelle-et.html
Il y a deux ans déjà, la pétition contre « la sexualisation de l’école publique » recueillait près de 92 000 signatures en Suisse alémanique. C’est notamment l’utilisation de pénis en bois et de vagins en peluche qui a été durement mise en cause par de nombreux parents, pédagogues ou simples citoyens.


Le fameux Plan d’enseignement 21, devant entrer en vigueur dès 2014 outre-Sarine, s’est attiré les foudres d’une large partie de la population, à commencer per les jeunes UDC lucernois (qui sont du reste à l’origine de la pétition).

L’initiative conjointe du Office fédéral de la Santé Publique et du Ministère de l’instruction publique vise ainsi à instaurer des cours obligatoires d’éducation sexuelle, et ce dès le jardin d’enfants. Pour ce faire, une livraison de « kits de formation » très spéciaux devrait être effectuée auprès des enseignants de l’école maternelle et de primaire : ce n’est rien de moins que des «Basler Sexboxen» («SexBox») qui doivent être distribuées.

Ces ‘boîtes magiques’ contiennent entre autres des pénis en bois et des vagins en peluche, sans oublier des manuels encourageant les enfants à se toucher et découvrir leur propre corps et celui des autres. Et c’est notamment le livre de bandes dessinées et de vignettes Lisa und Jan qui servira de base pédagogique : parmi la multitude d’images, on retrouve une petite fille en train de se masturber pendant qu’une autre l’observe, un petit garçon en train de se toucher sous les draps et qui éclaire ses parties intimes avec une lampe torche, une femme en train d’enfiler un préservatif à un homme, un enfant en train d’espionner ses parents en plein acte sexuel par la fenêtre (voyez par vous-même)…

La Poste suisse a d’ores et déjà pris position contre la distribution d’un tel matériel, qu’elle juge clairement pornographique.

Pour les plus grands (c’est-à-dire pour les 6-10 ans), il faut aborder les thèmes de la masturbation, des préservatifs, de l’orientation sexuelle, et de la « première masturbation ou éjaculation », tandis que l’on s’attaquera à la contraception, à l’avortement, et aux orientations sexuelles dès 13 ans (ces problématiques ne sont du reste pas sans rappeler celles de la théorie du genre en France).

La loi n’est pas encore entrée en vigueur en Suisse allemande, mais des cours sont déjà dispensés dans plusieurs parties du pays et notamment en Suisse romande.

En se rendant sur le site de l’initiative ministérielle, dans la rubrique « Notions », voici ce que l’on nous enseigne :
«Une éducation sexuelle avec une approche basée sur le droit fournit aux jeunes gens les connaissances essentielles et les aptitudes, les capacités et les valeurs dont ils ont besoin pour vivre pleinement leur sexualité avec le plaisir physique, psychique et émotionnel qui lui est attaché. L’éducation sexuelle devrait aider les jeunes gens à obtenir des informations correctes, à développer des aptitudes face à la vie ainsi que des attitudes et des valeurs positives».

Et l’objectif fixé est le suivant : « L’école vient en appui à la famille pour l’éducation sexuelle des jeunes.
Une de ses tâches principales consiste à donner à tous les enfants et adolescents des informations de base concernant le corps et la sexualité, et à leur transmettre les valeurs et les normes de notre société dans ce domaine central de la vie ».

Une fois de plus, ‘l’école publique’ s'immisce dans l’éducation de l’enfant, en s’octroyant les prérogatives de ses parents, qui plus est pour leur inculquer une vision tout à fait contestable de la sexualité.

Vous trouverez ici la lettre adressée par la Conférence des évêques suisses aux parents et aux responsables politiques à ce sujet.


Source

Paul : en France aussi, les déviants œuvrent à la même chose. Objectif à terme : légalisation de la pédophilie...
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Lun 27 Jan - 18:25


tchektuf a écrit:merci Archange pour ce texte qui élargit la perspective de compréhension du rapport entre la conscience humaine et les impulsions qui la traversent et dont d'ordinaire ,pour une grande part , on ne saisit pas clairement l'origine,bien contents de se sentir vivre et bien contents de visualiser tous ces films qui amplifient cette sensation de se sentir vivre,même si c'est par procuration audio_visuelle de bien des errances ténébreusement héroîques comme les westerns, les holds up ,les drames passionnels ou la créations des empires historiques,crapuleux ,mafieux. à pleines voiles sur des fleuves de sang et des bains de crimes.

Armés de cette perspective( de Rudolf Steiner) nous pouvons comprendre ce qui anime une grande partie de notre civilisation actuelle avec toutes les complicités humaines nécessaires pour que cette histoire, que nous connaissons, se soit accomplie, agravée par la complicité lachement ignorante des citoyens, électeurs de leur décadence, à grand spectacle médiatique récurent.


Une minuscule élite donne le ton et la masse suit... à voir le nombre incroyable de séries télévisées sur les crimes, on voit bien que ceci est décidé, calculé dans je ne sais quel think tank pour abrutir et avilir les masses. Ce qui permet à une figure française très médiatique d'affirmer dans un de ses livres où il joue au prophète, que dans les grandes villes les meurtres vont augmenter en nombre, déjà j'avais eu connaissance d'une affaire où un type avait essayé de faire porter le chapeau de son crime à une autre personne avec un mode d'emploi qu'il avait trouvé dans la série Les Experts.

Toujours mettre l'accent sur le sexe et la violence, pour enfoncer les masses dans le domaine de la sensation, les rendre toujours plus abjectes, incapables de penser, recherchant un semblant de vie dans le frisson des sensations qui appellent toujours à être renforcées encore et encore. Des junkies de la sensation... c'est ce que recherchent consciemment les satanistes. Des sensations fortes. Dans un mode de penser totalement matérialiste/sataniste, vivre pleinement, dans la plénitude, c'est jouir de sensations fortes, et rien ne doit pouvoir brider cette quête de frisson. C'est vraiment immoler son humanité, la dignité de son humanité profonde dans le domaine inférieur des sensations denses dont Steiner décrit si bien le "visage" grotesque et monstrueux dans le texte posté plus haut.
Mais qu'on en aie conscience ou non, cette partie supérieure de soi souffre, comme on dit "la chair convoite contre l'esprit et l'esprit contre la chair".

tchektuf a écrit:Vu que ce systeme d'évolution perdure ,on peut penser que cette exception culturelle merite d'être développée pour qu'elle atteigne la médaille de l'exceptionalité cosmique comme le laisse augurer l'évolution des moeurs actuelles

La dégénerescence est si rapide de nos jours que ça laisse quand même penser que ça ne va pas durer encore longtemps, les masses se réveillent car là ça devient trop gros, si en plus on en arrive à toucher aux enfants ça fait réagir, on se souvient de l'importance des manifs contre le mariage pour tous, contre ce monde atroce qui se profile avec ses usines à bébés.... comme l'explique bien Alain Soral c'est l'extension de la logique du marché à un domaine qui jusque là était encore marqué par l'amour, le rapport mère-enfant...

tchektuf a écrit:Ces prévisions de désordes sexuels  futurs se sont réalisés à grande échelle depuis les offices de la 68tarderie dont le slogan fard et phare " faites l'amour pas la guerre " dégoupillait une atmosphére festive et où l'ére des minijupes ventilait la bonne humeur.
On avait enfin humanisé les processus de production industriels.
on faisait et on fabriquait enfin l'amour, du jamais vu entre les 2 piliers de la sagesse: les pétards et la merveilleuse pilule contraceptive.
Avec quelle attente fervente et prometteuse n'a ton pas avalé la pilule !!!!
L'amour en cogestion copulatoire, le proletariat enfin libéré !!!!!
Mais que faisait l'esprit ???? ;il causait avec la police ????

Lol on se demande oui, c'est dingue ce sentimentalisme hypocrite qui cache un égoïsme inouï, comme quoi il est facile de se laisser leurrer par les apparences et de se mentir à soi-même, et ainsi de laisser filtrer dans son esprit des idées fausses, déviées, terriblement mensongères...

tchektuf a écrit:Les enfants ayant acces à la pornographie via intenet, il ne sera pas trop difficile d'instaurer les théories et pratiques du gender le sexe social qui est évoqué dans le topic sur l'évolution des moeurs.

R.Steiner disait "quand tu fais un pas dans la connaissance fais tris pas dans l'ethique".
A voir le nombre de pas que font la majorité des population dans la non connaissance ,on peut imaginer le nombre de lieues quelles font sur les voies de la perdition telles qu'en parle le christ dans les évangiles.
la derniere crucifixion du Christ dans le monde ethérique n' pas encore tenu ses promesses de résurrection de l'humanité ,loin s'en faut.
Peut être cette fois ,ce sera le tour de l'humanité d'être crucifiéé par son karma mondial qui est loin d'avoir été résorbé.nous le sauron bientôt au train où va "l'évolution"


Au train où va la dégénérescence il va y avoir bientôt un sursaut mondial je l'espère, sinon je ne vois pas ce qu'il est possible de faire avec une telle humanité en effet... si avec les conditions actuelles cela ne suffit toujours pas, quelles seront alors les prochaines étapes...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Lun 27 Jan - 18:32

tchektuf a écrit: alors pour montrer que c'est l'actu qui fait le buz et que le débridement ne concerne pas uniquement les petrolettes ,ni les téléchargment ,ni les support magnétiques ,mais ausssi les moeurs sexuelles
en revoici un nouveau épisode sur:
http://echelledejacob.blogspot.fr/2014/01/suisse-les-cours-deducation-sexuelle-et.html
Il y a deux ans déjà, la pétition contre « la sexualisation de l’école publique » recueillait près de 92 000 signatures en Suisse alémanique. C’est notamment l’utilisation de pénis en bois et de vagins en peluche qui a été durement mise en cause par de nombreux parents, pédagogues ou simples citoyens.


Le fameux Plan d’enseignement 21, devant entrer en vigueur dès 2014 outre-Sarine, s’est attiré les foudres d’une large partie de la population, à commencer per les jeunes UDC lucernois (qui sont du reste à l’origine de la pétition).

L’initiative conjointe du Office fédéral de la Santé Publique et du Ministère de l’instruction publique vise ainsi à instaurer des cours obligatoires d’éducation sexuelle, et ce dès le jardin d’enfants. Pour ce faire, une livraison de « kits de formation » très spéciaux devrait être effectuée auprès des enseignants de l’école maternelle et de primaire : ce n’est rien de moins que des «Basler Sexboxen» («SexBox») qui doivent être distribuées.

Ces ‘boîtes magiques’ contiennent entre autres des pénis en bois et des vagins en peluche, sans oublier des manuels encourageant les enfants à se toucher et découvrir leur propre corps et celui des autres. Et c’est notamment le livre de bandes dessinées et de vignettes Lisa und Jan qui servira de base pédagogique : parmi la multitude d’images, on retrouve une petite fille en train de se masturber pendant qu’une autre l’observe, un petit garçon en train de se toucher sous les draps et qui éclaire ses parties intimes avec une lampe torche, une femme en train d’enfiler un préservatif à un homme, un enfant en train d’espionner ses parents en plein acte sexuel par la fenêtre (voyez par vous-même)…

La Poste suisse a d’ores et déjà pris position contre la distribution d’un tel matériel, qu’elle juge clairement pornographique.

Pour les plus grands (c’est-à-dire pour les 6-10 ans), il faut aborder les thèmes de la masturbation, des préservatifs, de l’orientation sexuelle, et de la « première masturbation ou éjaculation », tandis que l’on s’attaquera à la contraception, à l’avortement, et aux orientations sexuelles dès 13 ans (ces problématiques ne sont du reste pas sans rappeler celles de la théorie du genre en France).

La loi n’est pas encore entrée en vigueur en Suisse allemande, mais des cours sont déjà dispensés dans plusieurs parties du pays et notamment en Suisse romande.

En se rendant sur le site de l’initiative ministérielle, dans la rubrique « Notions », voici ce que l’on nous enseigne :
«Une éducation sexuelle avec une approche basée sur le droit fournit aux jeunes gens les connaissances essentielles et les aptitudes, les capacités et les valeurs dont ils ont besoin pour vivre pleinement leur sexualité avec le plaisir physique, psychique et émotionnel qui lui est attaché. L’éducation sexuelle devrait aider les jeunes gens à obtenir des informations correctes, à développer des aptitudes face à la vie ainsi que des attitudes et des valeurs positives».

Et l’objectif fixé est le suivant : « L’école vient en appui à la famille pour l’éducation sexuelle des jeunes.
Une de ses tâches principales consiste à donner à tous les enfants et adolescents des informations de base concernant le corps et la sexualité, et à leur transmettre les valeurs et les normes de notre société dans ce domaine central de la vie ».

Une fois de plus, ‘l’école publique’ s'immisce dans l’éducation de l’enfant, en s’octroyant les prérogatives de ses parents, qui plus est pour leur inculquer une vision tout à fait contestable de la sexualité.

Vous trouverez ici la lettre adressée par la Conférence des évêques suisses aux parents et aux responsables politiques à ce sujet.

Paul : en France aussi, les déviants œuvrent à la même chose. Objectif à terme : légalisation de la pédophilie...

Mince! Qui a dit déjà récemment que l'enfant n'appartient pas à la famille mais à l'Etat?  Shocked 
Quand on sait le nombre de pédophiles en cette période de kali yuga, notamment dans les hautes sphères du pouvoir; on ne peut s'étonner de la tournure des événements mais là c'est un bastion qu'ils n'auront jamais; le monde périra avant où on se sera réveillés avant mais ça ne passera pas! La pédophilie ne sera jamais banalisée! Le peuple est certes las résigné esclave de la dette mais il a toujours été et sera toujours sain d'esprit à l'inverse de ses "élites!"

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Mar 28 Jan - 12:14

pour en terminer avec le gender voici comment il est né
http://www.kontrekulture.com/video/farida-belghoul-sur-l-introduction-de-la-theorie-du-genre-l-ecole

et pour comprendre pourquoi on veut le généraliser
voici une des raisons majeurs pourquoi en visualisant la video

http://bistrobarblog.blogspot.fr/2014/01/le-sexe-larme-ultime-du-pouvoir-video-n1.html
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par amourtoujours le Mar 28 Jan - 13:20

Bonjour et merci pour tous ces liens et commentaires.
http://i56.servimg.com/u/f56/18/71/87/37/humani10.jpg

_________________
L'intuition est l'oreille de l'âme.
Tu as six sens, et non cinq. Ce sont : l'odorat, le goût, le toucher, la vue, l'ouïe et... la connaissance.
avatar
amourtoujours

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : dans le midi de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Mar 28 Jan - 22:07

Merci pour les liens tchektuf   

J'ai vu sur BFM tout à l'heure, Vincent Peillon affirme qu'il ne s'agit pas d'imposer la théorie du genre mais de mettre l'accent sur l'égalité homme-femme, ce pour quoi peu de gens de nos jours seraient contre; on n'attrape pas des mouches avec du vinaigre comme on dit !

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Jeu 30 Jan - 15:23

je comptais en avoir fini avec le sujet
maise du fait que  « Papa porte une robe » dans le programme CP-CE1 !
on peut se demnder quand il va la retirer s'il n' pas la panoplie usuelle des filles de joie.
cela serait le bien venu car notre monde devient si triste.
Enfin la liberté retrouvée selon la devise du canard enchainé "la liberté ne s'use que si l'on ne sert pas "
Nous sommes venus sur terre nous en avons pour notre argent
A quand le porte_jarretelles sur la tête pour sur crever le plafond  du 7éme ciel. mieux que gagrine quoi !!!
lire
http://lesmoutonsenrages.fr/2013/05/29/papa-porte-une-robe-dans-le-programme-cp-ce1/
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Archange le Jeu 30 Jan - 23:00

rooooolala c'est vraiment n'importe quoi... à quand "maman porte la moustache" on nous prépare vraiment un monde des plus dégénérés, comment avoir envie de faire des gosses dans ce monde là!! tiens tout ça me rappelle un texte que je posterai un de ces jours. On veut substituer à l'ordre naturel un faux ordre imposé, par un certain "humanisme" tant brocardé par un certain Libre Penseur qui sévit sur le net, avec ses vidéos antimaçonniques. Un humanisme qui met l'homme au centre de tout, et non Dieu; et selon cette vision les lois créées par l'homme se substituent en quelque sorte à la Loi naturelle, divine. Comme l'homme manque encore de sagesse et de mesure, on voit aujourd'hui les résultats de cette idéologie... de l'expérimental tous azimuts, et là les cobayes sont nos enfants...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par obsidienne le Jeu 30 Jan - 23:16

J'arrive pas à les voir les dauphins   

Pas besoin d'être psy pour comprendre que la sexualité se construit avec les images qui nous entourent.  Le modèle parental a son impact dès le plus jeune âge.  J'ai pu le contaster autour de moi et pour moi-même.

Toutefois les divergeances se font socialement.  Par exemple le jeune garçon qui aura peur de tout et qui se laissera entrainé par un copain homo vers l'homosexualité ça j'ai vu !  Pour les filles c la même chose à l'école dans les toilettes à l'abri des regards ça se fait encore on m'a dit.  Ceux et celles qui ont un modèle parental normal  résistent à la luxure.  Mais vu qu'on en parle partout la porte reste ouverte.

Une fois c'est un jeune homo que j'avais connu petit parce que j'étais amie avec sa mère me dit des années plus tard : "En boite de nuit on voit de plus en plus d'hétéros qui tournent la veste par dépit d'avoir été largué par leur nana mais surtout parce qu'ils se font entrainer (ils se retrouvent en état de faiblesse)  

Vrai amour ou luxure ?  Chacun fait son chemin mais socialement le mariage gay est une erreur qu'on va regretter.

Je veux bien que tout le monde soit heureux mais j'ai lu que le bonheur c'est un idéal ; donc on ne peut  pas fonder une société avec des idéaux...  si chacun demande à imposer son idéal on n'aura pas finit.  Et si vous regardez autour de vous c'est ce que font les politiques de tout bord : ils imposent leurs idées, leur idéal à toute une population.  C'est de la psychopathie ça ?  
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par tchektuf le Ven 31 Jan - 15:40

Ces parents qui boycottent la théorie du genre à l’école
Vincent Peillon a demandé aux responsables d’établissement de convoquer les parents boycotteurs.

Guenon disait qu'en fin de cycle ceux qui sont au sommet aller à l'extreme de l'inversion touchant à des zones infernales bien baricadées  dans les temps où il reste encore un peu d'odre
je résume à ma façon ils  raclent les fonds de tiroirs de l'inommable et quand on titille ces zones monstrueuses le grand spectacle arrive .

Il y a un siécle, la 1ére guerre mondiale déjà bien préparée pouvait éclater.
il serait pratiquement necessaire  que recommence, un siécle aprés en 2014,le début d'une guerre mondiale_cran + 1 ou cran + n_ pour que  l'humanité comprenne qu'il est temps de changer radicalemen
t


Vincent Peillon a demandé aux responsables d’établissement de convoquer les parents boycotteurs de l'application de la théorie du genre.

on trouve dans le rapport remis a peillon
"  dans la bibliographie pour enfants, Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?, Mehdi met du rouge à lèvres ou encore, dans le chapitre « Chausser les lunettes du genre », Papa porte une robe… "


http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/ces-parents-qui-boycottent-la-theorie-du-genre-lecole,49032
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par solasido le Ven 31 Jan - 17:02

Bonjour à tous,



Il me semble que la moralité dépend de la géographie.
On mange avec ses doigts, avec des baguettes,
avec des couverts et avec plaisir sous le soleil ou à l'ombre.

La conscience morale dépend... de la conscience
dès que la mort râle alitée.


Le temps qui passe fait disparaitre un espace
pour en faire apparaitre un autre,
mais où est donc passée la journée d'hier ?

Laisse, passe, je blague à demi, laisser-passer
le chemin de la vérité passe par les sentiers de l'erreur
tant qu'une école, un enseignement nous dit quoi savoir
plutôt que pourquoi et comment appartient
à une société qui nous ment : l'évolution d'une conscience
ne peut pas se faire mécaniquement...


Bonne suite et souriante journée à tous


Sol

avatar
solasido

Messages : 230
Date d'inscription : 05/01/2014
Localisation : idf

Voir le profil de l'utilisateur http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evolution des moeurs dans differents domaines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum