Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par Archange le Ven 17 Jan - 23:48

Voici le hors sujet sur le topic "Dieudonné" qui a généré ce nouveau sujet:

Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution


___________________



tchektuf a écrit:
R.Steiner a expliqué comment ces crapules avaient par des moyens interdis des connaissances dont ils n'étaient pas dignes .
la seule façon de comprendre le mystére de ce systéme d'évolution est d'accepter d'être écartelé comme le christ envoyé au casse_pipe et crucifié;
écartélé entre la nécessité d'avoir un égo pour être visible socialement et professionelement et de perdre son égo pour être visible spirituellemnt .
bref un art consommé de la schizophrénie.



Il doit sans doute être possible de s'affirmer en société, dans le monde extérieur, sans pour autant s'identifier à son ego, art difficile que de fonctionner dans le monde sans être du monde, ce monde dont satan est le "prince illégitime", et dont le Christ a triomphé ("Courage, j'ai vaincu le monde") ; cela exige un certain contorsionnisme mais doit être possible, ce sont les difficiles conditions planétaires, un karma que nous partageons tous, et un rachat auquel nous sommes tous appelés... ceci dit, concernant le mal planétaire, j'ai lu dans un livre de Bailey que les germes de l'égoïsme étaient contenus dans la substance planétaire (hérités du précédent système solaire), et qu'il s'agissait d'un mal aisément résorbable dans l'évolution; mais que l'humanité, par sa cruauté et son attrait complet pour le monde matériel, a tracé son chemin jusqu'à la porte d'un mal dont il n'avait jamais été prévu qu'elle eut affaire... donc, apparemment plutôt que de parler de manque de sérieux des conditions d'évolution, on peut apparemment parler de prédation sur l'humanité, de sabotage, d'entités qui sont apparues sur la planète et ont investi l'entité humaine, se nourrissant des énergies humaines, nous parquant et nous élevant comme de vulgaires poulets de batterie...   pale http://portail-initiation.forumgratuit.org/t136-reptiliens-petits-gris-confrerie-du-serpent-et-compagnie-les-forces-noires-qui-entravent-l-humanite 
j'ai posté sur ce topic tous les textes sur lesquels je suis tombé, qui relatent cette sinistre affaire; un ennemi invisible contrecarre le plan d'évolution et nous maintient dans cet esclavage; que ceci ne put être prévu dans le plan divin, voilà un mystère qui me trotte sévèrement dans la tête, à savoir comment une création autonome, indépendante de la création divine, a pu s'établir au fil du temps, en volant les énergies humaines... une sorte de dérision, de simulacre de la divine création...


tchektuf a écrit:
l'amateurisme de ce systeme d'évolution est que ceux qui dépassent le stade de l'égo ne peuvent y revenir et ne peuvent aider ceux qui sont noyés dans les problémes égotiques de leur lignées héréditaires avec un adn bien plombé et dans le conformisme égotique de leur milieu social et de leur époque.
Si cet engrammage égotique avait été reconnu comme un instrument dégénéré d'évolution , nous aurions aujourd'hui une science de l'égo , avec des disciples venus l'enseigner dans le langage de l'époque.
Comme cela n'a pas été fait les humains qui veulent sortir du rang se mettent dans des égrégores ,sectes ,qui se structurent sur la poursuites de buts particuliers qui augmentent la non union des humains,la désintégration de la notion de régne humain.



Krishnamurti a fait une excellente et détaillée description du fonctionnement de l'ego, encore faut-il ensuite l'appliquer. Il était très conscient hélas du fait que la plupart des humains manquaient de l'énergie et de la passion nécessaires pour dépasser leur conditionnement... la captivité occulte de l'humanité, qui est le fait des entités prédatrices, a généré cette humanité en déficit de vitalité, peu prompte à vouloir se défaire de ses vieilles habitudes. Des avatars apparaissent de temps en temps, indiquent la voie mais combien répondent totalement à l'appel...


tchektuf a écrit:
Mais les enfants ont besoin d'une atmosphere magnétique attractive pour s'ouvrir au monde et croitre.
Ce qui leur est proposé maintenant c'est le monde virtuel des images et sons en façade electromagnétique qui coupe l'âmes des enfants de leur source spirituelle pour un ensorcellement dans l'hédonisme éléctromagnétique,la voie la plus trompeuse et efficace pour préparer la guerre de tous contre tous .
Ces hédonistes éléctromagnétiques s'enferment peu à peu dans la neurasthenie spirituelle qui ne discerne plus le faux du vrai et se laissent animer par les fadaises mondaines médiatiques.



J'ai vu l'autre fois à la TV... des tablettes type ipad pour bébés!!  Shocked  puis, enfants, scotchés sur leurs jeux vidéos, et devant la tv, ils finiront obèses et abrutis, l'idéal pour les maîtres de ce monde qu'une société de gros mous hypnotisés par leurs écrans la bave au coin des lèvres....


tchektuf a écrit:
A quand un enthousiasme lucide et courageux pour la descente du royaume du pére  dans nos robes de lumiere et nos corps d'incarnations jusque dans notre adn cellulaire pour y faire briller les étoiles et illuminer la terre d'une lumiére qui rédirige  la terre vers sa vocation en harmonie avec les mondes créateurs ?



Voilà notre rude tâche à nous autres pauvres humains! Mais dont l'immensité peut générer en nous l'énergie nécessaire pour nous dégager de l'ego usurpateur et devenir chacun un canal pur pour les forces spirituelles...


Dernière édition par Archange le Mer 22 Jan - 20:09, édité 2 fois

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par tchektuf le Dim 19 Jan - 14:34

Archange
parcours perso
dans ma vie professionnelle
j'ai du descendre de mon pied d'estale d'idéaliste qui voyait ce qu'était le monde pour devoir développer un égo bien gras pour être perceptible par le monde professionnel et identifiable comme quelqu'un pouvant être incorporé dans la vie d'une petite entreprise d'informatique en démarant sur le tas.
il me fallait à peu prés une heure de transition le matin pour me sentir dans la réalité de l'entreprise et il me fallait à peu prés une heure de transition le soir pour me sentir dans la réalité  du "chez moi ".
Pourquoi cette condition  ?
Parce que je ne me suis pas laissé formater par ma famille et par l'école ,ni l'université où j'ai fait philo sans aucune ambition  sinon celle de comprendre ce monde  absurde et décadent.

J'ai appris sur le tas les inconvenients de l'absence d'adaptation et de puissance d'incarnation au point de me sentir comme à la 1ére incranation sur terre.
Ce qui installe un gros point d'interrogation sur ses vies antérieures.
Evidemment quand on se pose, adolescent ,la question dans une ville moyenne de province :"où sont les boutiques qui s'occupent de l'âme et de l'esprit", on ne sait pas encore qu'on a un profil de pâtre grec (Moustaki) et qu'il y aurait
,comme dirait l'autre , un accident(les charlots)

C'est peut être la rançon d'être en dehors du champs des égrégores, en dehors de la matrice comme la mode le dit maintenant.
Et bien oui ,quoi de plus interressant de faire le point sur ses capacités propres dans une vie sans que rien vous porte, sans aboutissemnt dans les groupes et les pratiques   relatifs à la spiritualité.
Bonne ruade à l'égo pour toutes ses dépendances distinguées notamment ésotériques.

Et notre époque matérialiste inédite est formidable pour cela : prendre le monde pour ce qu'il est, non pas d'une façon banale et désabusée mais en découvrant le sens profond du "soyez dans le monde sans êtres du monde"
En somme, roulez vous dans le fumier pour apprendre le sens de la propreté.
Et oui les belles fleurs et les beaux légumes poussent avec du fumier. c'est top
Il faut dire qu' à notre époque quand on voit le fumier s'amasser, sans voir
 de fleurs, on se demande ce que fout le jardinier?
A t'il oublié le "champ du potier" ?

Selon R.Steiner  le bon déroulement de l'évolution n'est pas assuré.Lui aussi a déchanté devant ce qui s'est mis en place aprés la 1ére guerre mondiale, prévoyant le triste sort d'une partie de l'humanité qui n'aura pas compris à temps la vocation de l'être humain.
Sans doute que pour les 144000 elus de l'apocalypse  ce monde paraitra sérieux.
Pour les autres les pronostiques sont ouverts.
Comme c'est la façon dont l'humanité vit son évolution actuelle qui prépare la future réincarnation de la terre, on peut s'interroger sur la teneur en argile du futur colosse d'évolution.
J'aurais tendance à me fier à ceux qui ont mis en pratique leur enseignement dans l'incarnation terrestre de façon visible et demonstrative, entre autres la Christ et R.Steiner
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par Archange le Dim 19 Jan - 16:01

Ce décalage que tu ressens envers la société et ses rôles plus où moins absurdes qu’elle  impose, dans cette pièce de théâtre de mauvais goût est plutôt un signe de santé mentale... car, comme le disait Krishnamurti, ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être adapté à une société malade. J’imagine que beaucoup, révoltés adolescents, finissent par se laisser hâper et détruire par le monde, finissent complètement identifiés à leur rôle prédéterminé, tels des pions placés çà et là par des forces dont ils n’ont pu triompher, conquérir la maîtrise. Il faut dire que tout est fait dans ce monde pour abrutir, assommer, et qu’il est redoutablement difficile de s’insurger contre ces forces conditionnantes mais c’est pourtant le but de nos incarnations successives, apprendre et nous rendre peu à peu de plus en plus maîtres des conditions, des forces qui nous qualifient et nous déterminent.

Constatant le raffinement dont tu fais preuve dans tes écrits et ton intérêt très jeune pour le spirituel il parait impossible que cette incarnation soit la première... apparemment, si on est attiré très jeune par le spirituel cela signifierait selon certains écrits, un travail spirituel déjà débuté dans de précédentes existences. Il est souvent difficile de connaître le pourquoi de son incarnation, son sens et son but, et bien souvent on finit par se noyer dans les inepties du monde ; il est vraiment nécessaire de conserver un certain mécontentement et dégoût intérieur pour le monde afin de ne pas s’y laisser perdre et noyer, et de ne pas s’identifier avec ce qui arrive... certes c’est pour le moins inconfortable mais dans un monde d’une violence inouïe qui dépasse l’entendement, c’est un devoir absolu que de garder ce recul et continuer à se battre contre les puissances de la matière, l’échec absolu étant de se contenter de se laisser balloter dans le rythme du plaisir et de la souffrance sans se poser plus de questions. Donc le malaise envers le monde est plutôt un signe de persévérance, de constance intérieure, de contact persistant avec l’âme...

J’ai fini aussi par m’éloigner des groupes ésos en tout cas physiquement, ne trouvant de satisfaction et de plénitude dans aucun troupeau, et étant de toute manière en profond accord avec le message de Krishnamurti : appartenir à une organisation est corruption ; la Vérité est un pays sans chemin, nulle secte ne pourra nous y mener ; c’est un cheminement individuel dans la solitude, en affrontant seul les faits, sans complaisance ni condamnation ni justification...

Cela demande évidemment du courage et une rude persévérance, chose pas évidente dans les débuts, d’où l’attrait généralement pour tel ou tel courant spirituel, égrégore, pour la suivance de tel leader ou « champion » spirituel. Il faut bien souvent passer par un certain stade dépressif pour rejeter tout ceci et faire face enfin, seul, se tenir debout seul face à l’inconnu. Ce fut en tout cas mon cas où pendant toute une période de profonde dépression et de négation totale, ne croyant plus en rien, je m’éloignais enfin quelque peu du monde rassurant des mots et des explications toutes faites ; en bref, du connu. C’est la perte de toutes ses illusions, donc la perte du connu qui génère l’épisode dépressif, mais en rien l’inconnu lui-même, qui est mystérieux, insondable, effrayant ou rassurant suivant l’état où on se trouve.

« les belles fleurs et les beaux légumes poussent avec du fumier » : je crois que tu as là touché un des grands mystères de l’univers, dont parlait une fois Steiner, je ne sais plus du tout dans quel ouvrage... il disait que d’une certaine façon le beau naît de la laideur, une histoire de transmutation je préfère pas en dire plus pour ne pas trop déformer les propos de Steiner dont je ne me souviens plus du détail, mais l’idée est là : les belles fleurs poussent avec du fumier !!

Alors, avec tout le fumier de cette époque, pourquoi pas plus de jolies fleurs écloses ? Peut-être n’avons-nous pas la vue d’ensemble des choses, peut-être que cette époque terrible permet pour beaucoup, un certain réveil, et une décisive et déterminée réorientation vers le spirituel, constatant les limites du monde matériel coupé du spirituel. Un mal pour un bien, encore un mystère ici : pourquoi faut-il toujours du mal et de la souffrance pour que l’humanité s’oriente enfin vers Dieu ; pourquoi, dès que les forces de Lumière agissent cela réveille aussi parallèlement les forces de l’ombre (qui ne veulent pas perdre leur pouvoir) ; une dualité pernicieuse qui sévit sur notre sinistre planète mais qui sera peut-être un jour résolue par le 3, comme le disait maitre DK, le secret du mal planétaire git dans la relation de notre Logos planétaire avec une autre planète, mal qui sera finalement résorbé par la mise en place d’un triangle de force grâce à la méditation d’un troisième Logos (lequel, ça il ne l’a pas précisé)

En effet Steiner n’était pas très rassuré quant à l’avenir, au vu des forces de destruction qui planent sur l’humanité, cette dernière les invoquant sans cesse, par sa haine, son esprit séparatiste. Il parlait même, concernant la déviation de l’évolution de la terre par Ahriman, d’un « meurtre cosmique »... qui peut être évité si l’humanité s’oriente enfin vers le Bien et invoque les bonnes énergies ; le hic c’est que tout repose sur les frêles épaules d’une humanité qui peine à atteindre l’âge adulte, d’une humanité encore inconsciente de son pouvoir. Et qui l’utilise donc inconsciemment, et à mauvais escient... trompée qu’elle est par des forces noires qui elles, n’ont aucune restriction concernant leur action sur l’humanité, aucun devoir de respect du libre arbitre ; d’où leur puissance jusqu’ici. Les forces de Lumière se trouvent quant à elles, entravées par les lois spirituelles, en premier chef par le respect de notre libre arbitre...
Tout ceci est à la fois si beau et si terrible : laisser à l’humanité le choix et la liberté quant au destin de la terre ; serons nous à la hauteur de ce travail, il le faudra bien sinon la terre plongera à nouveau pour des éons dans les ténèbres si nous ne captons pas l’opportunité actuelle...

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par tchektuf le Dim 19 Jan - 20:36

[b]Archange[/b]
Merci pour tes commentaires qui montrent que tu n'as pas fait l'économie du laminement de l'égo qui veut toujours vampiriser l'impulsion évolutive de l'esprit qui n'a pu faire autrement que de le developper pour s'adapter à la réduction de l'imprégnation des mondes superieurs dans l'esprit ( pendant le séjour celeste  entre 2 vies terrestres), à un personnage terrrestre perclus de l'héritage des
conditionnements qui l'attendent chaleureusement à la naissance.
Pourtant l'esprit a maintes fois revécu, analysé récapitulé , ses vies terrestres dans les autres mondes avec le regard  des autres mondes qui situent le chemin de l'individualité dans l'éternité, sans égards aux préséances des mesquineries et et médiocrités idolatres des terriens.


Que reste t-il de la vie de l'esprit dans les mondes celestes au bout de 7 ans de vie terrestre ?
Qu'est ce que l'esprit a pu garder des mondes grandioses récemment quittés alors que le corps ethérique nait déjà dégradé par les influences néfastes de tous les égrégores matérialistes.

Bien souvent plus le souvenir de ces mondes est vivace plus la souffrance est grande parce que ces mondes sont interdits sur terre et les moins forts chez les enfants y renoncent parce que qu'il faut se prosterner devant la divinité "tout le monde"; il faut s'identifier à cette divinité,être un idolâtre respectable pour être accepté;il faut être sa divinité; il faut être comme "tout le monde".
Par contre tous les débridements seront permis dans le virtuel pour les enfants.
c'est l'erzast de la résurgence des mondes de perfection oubliés lors du début de vie terrestre


Et si l'on considére la pédagogie de R.Steiner ,
alors la perspective est bien pire;le supplice de l'esprit en incarnation est décrit dans l'atrophie de l'âme par le mode d'éducation matérialiste.

l'amour de la création qui vient du séjour post mortem reste enfermé dans l'enfant ,se corrompt et devient érotisme chez l'adolescent avec tous les désordres que l'on connait......

que de souffrances seraient appaisées si l'on parlait aux ados et adultes que leur idéalisme et espoirs viennent des mondes dans lesquels ils on vécu avant de revenir sur terre et que bien des nostalgies et sentiments d'exil viennet de là et ne sont pas des chiméres.
Que bien des souffrances viennent que l'on cherche un echo de cette musique que l'on a connu autresfois et que l'on ne peut trouver dans le vacarme égotique qui est la note principale de nos sociétés :
"être dans le monde en étant du monde à tout prix "
toutes frénésies confondues,couple compris.

mais le psychopitre est là et met tout ceci dans la case Surmoi, stratégie du ça pour survivre.C'est la psychologie du singe dont l'homme descend


il serait peut être important pour les lecteurs du  blog de faire une rubrique  ou un topic education selon la pédagogie de R.Steiner; cela pourrait donner des idées aux lecteurs qui sont parents.

Si ces digressions de mes commentaires sur ce post paraissent déplacés, ils peuvent être lus par des lecteurs qui autrement ne les liraient pas :
stratégie du concombre masqué
avatar
tchektuf

Messages : 433
Date d'inscription : 05/11/2013
Localisation : aura de france

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par Archange le Lun 20 Jan - 21:04

Disons que je n’ai pu faire l’économie d’une certaine torture mentale liée à une révolte intérieure profonde par rapport à ce qui est, liée aussi à la complexité des questions qui se posent pour une âme humaine sur cette terre si belle et si monstrueuse. Ne trouvant de réponse nulle part, ce fut le gouffre et la négation totale qui m’attendaient, dont je n’ai pu sortir qu’en feignant de revenir dans mon petit monde et en feignant d’y croire, bien que le décalage et le mécontentement soit toujours présents... et en continuant en parallèle un travail intérieur, sachant que ce sera long et très laborieux. J’aurais certes préféré m’en sortir en atteignant l’illumination, le « nirvana », mais mes mérites cumulés dans mes vies antérieures s’il y en a, et en celle-ci, ne sont pas suffisants. Il y a un certain karma avec lequel je me débats comme tant d’autres « aspirants » , rien n’est simple mais il faut conserver une détermination farouche, qu’alimente sans peine le dégoût envers ce monde de confusion et de détresse...

Laminer cet usurpateur qu’on nomme ego est compliqué au vu de l’ingéniosité de ce dernier, pour se faire passer pour nous-mêmes. Perdus dans un labyrinthe, créé par la pensée, on essaie de résoudre notre dilemme par la pensée, gageure monumentale. Tout ce qu’on peut faire est de se purifier autant que possible, en ne s’identifiant pas au flot des pensées, pour espérer un jour vivre pleinement dans une origine qui n’a pas de nom, cette chose plus proche de nous que « notre propre souffle » et voilée, obscurcie, par la pensée.  Evil or Very Mad 

tchektuf a écrit:
Pourtant l'esprit a maintes fois revécu, analysé récapitulé , ses vies terrestres dans les autres mondes avec le regard  des autres mondes qui situent le chemin de l'individualité dans l'éternité, sans égards aux préséances des mesquineries et et médiocrités idolatres des terriens.Que reste t-il de la vie de l'esprit dans les mondes celestes au bout de 7 ans de vie terrestre ?


Bonne question ! A quoi cela rime-t-il puisqu’on ne se souvient de rien pour la plupart, et que la personnalité, l’ "ego ", commence à se former et à opérer son travail de sape très tôt pour nous perdre dans les apparences, les mots ? pour nous faire oublier nos Origines, notre visage d’avant la naissance, nos profondeurs, nous couper de notre nature profonde, au profit d’une vie tournée exclusivement vers les sens, ne connaissant que l’aspect matériel, poursuivant des buts idiots, dans un monde aux valeurs perverses, de compétition, d’agressivité, toutes ces choses matérielles accumulées dans une vie que la Mort à la fin invalidera encore une fois ?! Encore une incarnation inutile... (pour ceux qui persistent à ne croire qu’aux valeurs matérielles et négliger leur intériorité)

Pourquoi la résonance, la souvenance, la nostalgie des mondes supérieurs reste trop faible par rapport aux forces cristallisantes de l’ego... cela tend à démontrer la grande puissance des forces matérielles, ténébreuses (qui peut nier la puissance de la sensation, du plaisir, malgré le fait qu’il soit toujours talonné par la douleur pour enchaîner un homme de très nombreuses vies à cette terre) la voie de la purification est difficile. Dans un livre dont j’avais posté un extrait, l’auteur explique que la force mauvaise dont il arrive au point où il en a particulièrement conscience (l’entravant dans ses progrès, alors que qqn qui ne se « bat » pas pour obtenir la maîtrise des forces qui le conditionnent n’a nulle conscience de ce parasitisme) trouvait sa satisfaction et son motif dans un dosage très précis de son activité de grignotage. Ainsi en cerner les contours devient très ardu et on retombe aisément dans les pièges. A moins d’être coriace ! Krishnamurti disait que jour après jour il ne devrait pas y avoir « déperdition d’énergie » car il faut énormément d’énergie pour atteindre la Vérité. Reste donc à déterminer comment diable une part de notre énergie est ponctionnée et ce qui à l’inverse permet de cumuler de la puissance... Dans un des livres de Castaneda, le chamane qui instruit ce même Castaneda indique qu’il faut "cumuler" beaucoup de silence intérieur pour cumuler – ou retrouver – son potentiel d’énergie. Autrement dit la pensée continue automatique dévitalise énormément, surtout la pensée floue sans but, la pensée « inhabitée », passive, mécanique, parasitaire ;  la pensée « habitée »  qui tend vers un but, la pensée qui n’est pas menacée, alourdie, retenue , écartelée par la contradiction, est elle cumul d’énergie . mais le silence intérieur reste la voie pour cesser de se perdre dans des nœuds labyrinthiques et recouvrer son énergie, dénouée, délivrée, intacte.

Oui, le monde est parfaitement agencé pour nous détruire, très tôt, très vite ; c’est une mécanique implacable, une machine à broyer, à conformer ; il faut conserver un mécontentement intérieur constant, un désavouement de ce monde, ne surtout pas céder, accepter l’échec, rentrer dans les rangs... il faut garder un esprit neuf et frais, qui refuse la propagande, les traditions qui divisent les hommes , un esprit qui reste libre. Enfin libre, c’est un bien grand mot, mais au moins refuser, rejeter ce que notre âme réprouve au plus profond... ne jamais faire de compromis. Les vraies valeurs, au fond de nous on les connaît, mais le monde impose les siennes et ses contraintes. « L’homme est né libre et partout il est dans les fers » disait Jean-Jacques Rousseau ; sombre et si réel constat.... heureusement que quelques avatars apparaissent de temps à autre pour montrer la voie ; sinon on serait foutus, les forces du monde nous auraient engloutis...

Je ne fais pas partie de ceux qui déjà enfants, connaissaient des expériences spirtuelles, « paranormales », dont ils ne pouvaient parler à personne ; j’essaie d’imaginer leur souffrance et leur solitude, dans ce monde obscur où les adultes, censés montrer la voie, les détruisent, où ces adultes, ne voient ni ne ressentent ce que ces enfants là voient et ressentent.

Oui on se décale carrément du sujet mais c’est pas grave j’aime ce débat, au pire si ça se prolonge trop je couperai les parties hors sujet pour l’insérer dans un nouveau topic .   

Pas mal ton idée, je vais voir où insérer cette rubrique dans le fofo  

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2691
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par obsidienne le Jeu 23 Jan - 0:54

Je pense qu'il y a plein de vérités mais vivre dans le vrai c'est impossible au milieu de tous ces menteurs.  Le mensonge fait des trous dans le corps astral et il rend malade  Twisted Evil 

Archange, tu sais notre corps physique reflète notre passé alors si on veut savoir y'a qu'à fouiner .....  mais ce sera que  quand un être de bien aura amené la vrai psychologie sur terre pour aider les être humains à faire de vraies investigations sur eux-mêmes.  Faudra-t-il encore que les gens soient près à la vérité.

On ne peut pas démontrer que la laideur mène à la beauté puisque les entités qui les portent ne sont pas visibles à l'oeil.  Elles nous assistent en toute discrétion et je ne pense pas que nous devions nous en émanciper.  L'être humain a encore besoin de rester encore endormis pour certaines choses.  Je pense que notre conscience qui doit s'ouvrir aujourd'hui c'est avec le monde actuel.  Ce monde économique qui nous fait gerber pour ceux qui sont déjà sur le chemin prouve que nous sommes sur la voie.  Souvent je cherche comment supporter de voir le mal chez certaines personnes alors ça me fait développer des forces d'amour.  On dit que le monde est ainsi fait d'antagonisme, de complémentaires .....  Dieu a créé les mondes avec des inversions....  on peu observer ça dans les formes. 
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum