Exercice du matin, pour éveiller organes de la perception du corps astral (Max Heindel)

Aller en bas

Exercice du matin, pour éveiller organes de la perception du corps astral (Max Heindel)

Message par Admin le Ven 11 Mai - 20:07

L'exercice du matin



L'exercice de la Concentration, est pratiqué le matin, le plus tôt possible après le réveil. L'aspirant ne doit pas se lever pour ouvrir les volets ou pour toute autre action non indispensable. S'il se sent à l'aise, il doit immédiatement détendre tous ses muscles et commencer à se concentrer. Ceci est très important car à l'instant du réveil l'esprit revient justement du Monde du Désir et, à ce moment précis le contact conscient avec ce monde est plus facilement rétabli qu'à n'importe quel autre moment de la journée.



Ainsi que l'explique la quatrième conférence du "Christianisme Rosicrucien", pendant le sommeil, les courants du corps du désir sont abondants et ses centres sont animés d'un mouvement de rotation d'une énorme rapidité. Mais dès que ce corps rentre dans le corps dense, ses courants et ses centres sont presque arrêtés par la matière dense et par les courants nerveux du corps vital qui transmettent les messages vers le cerveau et à partir de lui. L'objet de cet exercice est de ramener le corps dense au même degré d'inertie et d'insensibilité que pendant le sommeil, tandis que l'esprit intérieur est parfaitement éveillé, alerte et conscient. Nous créons ainsi la condition nécessaire pour que les centres de sensation du corps du désir puissent commencer leur mouvement de rotation alors qu'ils sont à l'intérieur du corps dense.



Concentration est un mot qui intrigue beaucoup de gens et qui n'a un sens que pour peu de monde, nous allons donc essayer d'éclaircir sa signification. Un dictionnaire en donnera plusieurs définitions, toutes applicables à notre idée. L'une est "action d'attirer dans un centre"; une autre, tirée de la chimie, est "action de réduire à un haut degré de pureté et de force en éliminant les constituants sans valeur". Appliquée à notre problème, l'une des définitions ci-dessus nous dit que si nous concentrons nos
pensées vers un centre, vers un point, nous augmentons leur puissance selon le principe qui fait que la force des rayons du Soleil est augmentée s'ils sont concentrés sur un point à travers le foyer d'une lentille. En écartant de notre mental durant le temps nécessaire tous les autres sujets, le pouvoir entier de notre pensée est disponible pour atteindre l'objet ou résoudre le problème sur lequel nous nous concentrons; nous pouvons être absorbés dans notre sujet au point de ne pas entendre un coup de canon tiré au-dessus de nos têtes. Des gens peuvent être tellement absorbés dans la lecture d'un livre qu'ils en oublient tout le reste, et l'aspirant qui veut développer la vue spirituelle doit aussi acquérir la faculté de s'absorber dans l'idée sur laquelle il se concentre, de manière à fermer totalement sa conscience au monde des sens et à fixer toute son attention sur le monde spirituel. S'il apprend à le faire, il verra le côté spirituel d'un objet ou d'une idée illuminé par la lumière spirituelle, et il obtiendra ainsi une connaissance de la nature intérieure des choses dont l'homme ordinaire ne s'aviserait jamais.
Quant il a atteint ce point d'abstraction, les centres de sensation du corps du désir commencent à tourner lentement sur eux-mêmes à l'intérieur du corps dense, et se font ainsi une place. Cela deviendra de plus en plus net avec le temps, et l'effort sera de moins en moins grand pour les mettre en mouvement.



Le sujet de la concentration peut être tout idéal élevé mais devrait, de préférence, être de nature à sortir l'aspirant des choses ordinaires tombant sous les sens, et au-delà du temps et de l'espace; et il n'existe pas de meilleur sujet que les cinq premiers versets de l'Evangile de Jean. Les méditer phrase par phrase, chaque matin, donnera, avec le temps, à l'aspirant une merveilleuse compréhension intérieure du commencement de notre univers et de la méthode de création, compréhension bien au-delà de l'étude de n'importe quel livre.
Au bout d'un certain temps, lorsque l'aspirant a appris à maintenir sans relâche devant lui, pendant cinq
minutes environ, l'idée sur laquelle il concentre sa pensée, il peut essayer de l'abandonner subitement et lasser un vide. Qu'il ne pense absolument à rien, qu'il attende simplement de voir si quelque chose entre dans ce vide. A un moment donné, les vues et les scènes du Monde du Désir rempliront l'espace vide. Lorsque l'aspirant s'y sera accoutumé, il pourra demander que telle ou telle chose vienne devant lui. Elle viendra et il pourra alors l'étudier.



Le point principal, cependant, est qu'en suivant les instructions qui précèdent l'aspirant se purifie lui-même; son aura commence à briller et attirera sûrement l'attention d'un instructeur qui chargera quelqu'un de donner l'aide nécessaire pour qu'un nouveau pas dans le progrès puisse être accompli. Même si des mois ou des années se passent sans apporter de résultats visibles, soyez assurés qu'aucun effort n'est tenté en vain; les Grands Instructeurs voient et apprécient nos efforts. Ils désirent avoir notre aide autant que nous sommes nous-mêmes désireux de travailler. Toutefois il peuvent voir des raisons qui indiquent qu'il est inopportun pour nous de travailler pour l'humanité dans cette vie ou actuellement. Parfois, ces empêchements disparaissent et nous sommes admis à la lumière, là où nous pouvons voir par nous-mêmes.



Une ancienne légende dit que la recherche d'un trésor doit se faire dans le calme de la nuit et dans un silence parfait; dire un mot avant que le trésor soit mis au jour et en sûreté le fera inévitablement disparaître. C'est une parabole mystique qui se réfère à la recherche de l'illumination spirituelle. Si nous bavardons ou racontons à autrui les expériences de notre heure de concentration, nous les perdons; elles ne peuvent supporter d'être transmises verbalement et s'évanouiront dans le néant. Par la méditation, nous devons extraire d'elles une connaissance complète des lois cosmiques qui sont à leur base. Dès lors, l'expérience elle-même ne sera pas racontée, car nous verrons qu'elle n'est que l'enveloppe qui
cache la chose de valeur. La loi a une valeur universelle, nous nous en apercevrons immédiatement, car elle explique les faits de la vie, nous enseigne à tirer avantage de certaines conditions et comment en éviter d'autres. La loi peut être librement divulguée pour le bienfait de l'humanité, selon l'appréciation de celui qui l'a découverte. L'expérience qui a révélé la loi apparaîtra alors sous son vrai jour, c'est-à-dire comme étant seulement d'un intérêt passager, sans mériter qu'on s'y arrête davantage. Par conséquent l'aspirant doit considérer tout ce qui se passe durant la concentration comme une chose sacrée et doit le garder strictement pour lui.
Enfin, évitez de regarder les exercices comme une tâche ennuyeuse. Estimez-les à leur juste valeur; ils sont nos plus grand privilèges. C'est seulement en les considérant ainsi que nous leur rendons justice et en récoltons tous les bienfaits.



Source: http://www.rosicrucien.info/rcc/rccfre19.htm#exercices_du_matin_et_du_soir_de_l_aspirant.








avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum