La véritable nature de Saturne

Aller en bas

La véritable nature de Saturne

Message par Admin le Jeu 26 Déc - 17:55




S A T U R N E
La véritable Nature de Saturne
_ _ _ _ _

_

LA PLANETE DE CRONOS LE TEMPS QUI PASSE

SATURNE EST LA PLANETE LA MOINS ECLAIREE DEPUIS LA TERRE PAR OPPOSITION A LA LUMIERE DU SOLEIL




LE CULTE DU MAL


Les satanistes vénèrent SATAN, celui de la bible étant un ange trompeur qui conduit l'homme à l'Abime... Les satanistes sont prêts à sacrifier leur âme, et l'immortalité de celle-ci, à des avantages immédiats : argent, amour, relation pouvoir, etc. Les satanistes ne sont pas lucifériens car Lucifer est porteur de lumière, cependant ils peuvent être aussi Lucifériens quand ils pensent que LUCIFER est avec eux, mais LUCIFER représente le SOLEIL levant et il n'est aucunement la NUIT.

Le satanisme est généralement considéré à tort comme une religion dédiée au culte de SATAN ou l'un de ses avatars. Il n'existe pas véritablement de vénération dans le culte du satanisme. Dans l'idéologie sataniste l'homme est son propre dieu et il ne vénère personne. Le sataniste considère toute religion comme un asservissement d'homme à homme par icônes interposées, poussant sur le terreau du besoin de croire humain ; l'idée est de se servir des mêmes armes que les religions officielles pour mieux s'en libérer. Ainsi le sataniste invoquera l'anti-Dieu, l'anti-Bouddha, l'anti-Mahomet, l'anti-Zeus en se servant de rituels magiques jusqu'à ce que sa conscience soit débarrassée de ces divinités, considérées comme des projections subjectives, ce qui est le cas puisqu'elles sont modelées par la main de l'homme.

Pour comprendre l’évolution de SATAN, il faut se replonger dans la littérature apocryphe apocalyptique d’avant l'ère chrétienne. Les livres d’Enoch décrivent la révolte des anges qui enfreignent la séparation entre le divin et l’humain en s’accouplant aux femmes. En outre, ils apprennent à l’humanité la métallurgie, l’art des bijoux et des cosmétiques. Ici naît l’existence du mal. Un lien est établi entre le sexe, la maîtrise de la technique par l’homme et le mal. L’ange prométhéen, LUCIFER, est puni au profit de SATAN.

Le nom de SATAN ou Sathanaël, son origine est beaucoup plus ancienne. Il vient de la racine sémitique stanah qui signifie « ennemi, adversaire, opposant ». On retrouve son nom dans le dieu syrien Soutekh et surtout dans le dieu égyptien SETH, dont les origines sont également complexes, une invention des HYKSOS.

Voir ;
Les Hyksos


LA DIABOLISATION DE ANNA



Cetus la baleine et Sainte Anne


Le SATAN n'existe pas, c'est CETUS la constellation de la BALEINE (Typhon /Seth) des égyptiens, elle est aussi un avatar de HATHOR, cette figure est importante dans le mythe de la résurection. OSIRIS est assassiné au cours d’un complot fomenté par SETH son frère cadet, puis uil est mystérieusement ramené à la vie par la puissance magique de ses soeurs ISIS et NEPHTYS, alors que son corps avait été démembré et ses membres éparpillés à travers l’Egypte. ISIS avait rassemblé les membres épars de son frère et les deux soeurs avaient redonné vie à son corps grâce à l’étrange puissance du pilier DJED dont personne ne sait vraiment à quoi il sert.


La constellation de la Baleine sur le disque de Denderah diabolisée par les Grec en Satan / Cetus


SETH représentant la NUIT, la BALEINE des égyptiens (CETUS) n'est donc aucunement SATAN mais la mère de ISIS MARIE, elle est donc une figure de SAINTE ANNE (HANNAH) qui deviendra donc le MAL. C'est une diabolisation de la femme et une corruption du ciel antique égyptien par les Grecs, puis les autres, au profit de l'homme dominant et homosexuel. STE ANNE, mère de MARIE, est donc le SATAN de l'église de Rome.

On retrouve la BALEINE dans le mythe du dieu JONAS (Baleine en araméen, Colombe et oiseau de Noé, en hébreu) recraché par la Baleine. JONAS jeté par dessus bord (sacrifice) sur l'Océan (le fleuve de vie) pour calmer la mer. JONAS ne s'est pas noyé, mais il a été entraîné dans les profondeurs de la mer. Au moment où il allait mourir, HACHEM a envoyé un énorme poisson qui a avalé JONAS tout entier. Il est resté trois jours et trois nuits (résurrection) dans le ventre de la BALEINE, puis, l'Eternel a ordonné au poisson de le rejeter au bord de l'eau (Resurrection). L'histoire du bien et du mal trouve donc ses origines en égypte.

Voir :
Secret de Denderah


SETH



Il y a plusieurs Seth / Satan mais le véritable Satan est la Nuit


Originellement, SETH semble être le dieu égyptien de l’orage et de la guerre, comme BAAL chez les Sémites mais cette figure n'a rien à voir avec Satan, BAAL c'est le DIABLE. SETH a pour fonction de défendre la barque solaire de Rê en combattant le serpent des ténèbres APOPHIS qui menace l’univers. Son origine est probablement sémitique et il s’oppose au dieu du Nord, HORUS, dieu du peuple égyptien originel. SETH / BAAL était le dieu principal des envahisseurs sémites de l’Egypte, les HYKSÖS (les juifs), qui avaient en leur sein des bataillons cananéens. A partir de la religions des anciens, un nouveau culte est inventé.

Voir :
Invention du judaïsme

Ces HYKSÖS, par la suite vaincus par un soulèvement autochtone, devinrent monothéistes selon un processus complexe et revinrent en Canaan convertir leur patrie d’origine. SETH / BAAL devint alors un dieu inférieur à YAHWEH, dieu qui fusionne avec le grand dieu de Jérusalem, EL ELYON, le dieu du ciel des Judéo-païens. BAAL, sous le nom de SATAN, variante du nom de SETH, est chargé d’accomplir les basses oeuvres de YAHWEH / EL en foudroyant les impies. L’influence du manichéisme iranien opposant au dieu du ciel et de la lumière Ohrmazd le dieu malfaisant des ténèbres Ahriman semble avoir abouti dans le judaïsme à l’opposition entre YAHWEH et SATAN.





Le Combat entre le bien et le mal, la lumière du Soleil et la nuit


Le combat entre Ahura Mazdah et Angra Mainyu devient celui entre YAHWEH et le Leviathan. Celui-ci, de son vrai nom Lotan ou Tannin, est originellement le serpent du chaos ennemi de BAAL. Le dieu et sa soeur Anath parvinrent à le tuer. Cet exploit de BAAL fut mis par la suite sur le compte de YAHWEH qui cumule alors les fonctions de dieu du ciel (El) et de dieu de l’orage (Baal) mais aussi de dieu de la guerre (Sabaoth, « seigneur des batailles ») et de dieu de la fécondité (Adonay, « Adonis »). SETH est aussi lié à la sexualité et aux déviances, mais aussi aux maladies.

Voir :
Secrets du Zodiaque






Le dieu babylonien TAMMUZ (Horus) fils de NEMROD (Osiris) dans les hymnes, était un " GAMIN BLANC " qui pourrait être remplacé par un COCHON DE LAIT. OSIRIS avait aussi des associations avec des " PORCS ", et les Egyptiens, selon Hérodote, sacrifiaient un COCHON pour lui chaque année. A la pleine lune on chassait le SANGLIER dans les marais du Delta. SETH, le tueur de démon et de la récolte de dieu, avait aussi une forme de SANGLIER. Il était le COCHON NOIR qui dévore la lune décroissante et aveugle l'OEIL DE RÊ.

Les Egyptiens derniers de l’Empire qui honoraient HORUS, dieu du Nord, avaient fini par maudire SETH, dieu du Sud, dont une figure le représentait comme un SANGLIER NOIR (ou d'autres figure comme le Chacal) car pour dérober et dévorer la lune (l'oeil gauche d'Horus), SETH se serait transformé en PORC NOIR.

Le SANGLIER (porc sauvage) souillait dans les campagnes les champs de blé et la vigne et ce dernier est envisagé comme une figure de SATAN. En égypte, le porc a connu deux utilisations mythologiques, l'une négative à cause de son assimilation à SETH / SATAN, et une positive à travers la TRUIE, qui pouvait manger ses petits, elle était assimilée à NOUT lé déesse du ciel avalant le SOLEIL.

Le Livre de Sortie vers la Lumière du Jour (Livre des Morts) raconte que SETH, l’ennemi implacable d’OSIRIS, dissimulé sous laforme d’un SANGLIER NOIR, attaque, le quinzième jour du mois. HORUS, le fils d’OSIRIS, saisit l’Exterminateur et lui coupe le cou. D’après une autre tradition, figurant dans les Textes des Pyramides, HORUS, lors de la Passion d’OSIRIS, capture les partisans de SETH et les dépèce.

A la période préhistorique, au IVe millénaire avant notre ère, les Égyptiens anciens sacrifiaient le porc. Cet animal personnifiait SETH le Méchant et le Dieu mort, OSIRIS, devait ressusciter. Pour le faire, il fallait, dans la conception primitive, sacrifier un animal. L’holocauste de l’animal symbolise l’annihilation de l’ennemi du Dieu et le transfert de la vie de cet animal à OSIRIS pour le rendre à la vie ...


SATURNE = SATAN



SATURNE = STURN = CRONOS = SHIVA = SETH = EL = BAAL


Les civilisations sémitiques faisaient allusion au dieu SATURNE en tant que « EL ». La déité suprème était représentée par un CUBE NOIR. Nous pouvons trouver des exemples de ce cube partout dans le monde. La " KAABA " était vénérée des milliers d’années avant l’apparition de l’Islam. Le CUBE NOIR est un vestige de l’ancienne vénération du dieu sumérien EL. Il est un symbole de l'OEUF COSMIQUE (ying-yang), la face NOIRE du CENTRE du CERCLE, le ZODIAQUE. Il représente la femme enfermée et voilée.

SATAN est dérivé du mot SATURNE, la planète froide est aussi associé avec la couleur noire tout comme SATAN. Le ORANGE est aussi une couleur satanique que l'on ne trouve jamais en égypte. Et puis les anciens considéraient la planète comme étant la planète la plus éloignée du SOLEIL, le dernier étant associé au principe du Bien. SATURNE était conséquemment le corps céleste qui est le moins exposé à la lumière divine du SOLEIL (depuis la Terre) et est donc associé avec le froid du principe du mal.

La planète SATURNE était, comme le SOLEIL, consacrée au plus ancien et plus grand des dieux, à EL ou BAAL, patron de Béryte (Beyrouth) et de Byblos (Jbail). Selon Servius le nom de BEL s'attachait chez les Babyloniens indifféremment à SATURNE et au SOLEIL.

Ainsi, SATURNE deviendra dans la cosmologie secrète comme en occultisme, le SOLEIL NOIR principe du mal. lI faut y ajouter encore la planète JUPITER (son fils mythologique), qui était aussi consacrée à BEL / BAAL. CYBELE était aussi nommée " KAEBHBON ", celle qui met les hommes en fureur. Tout est donc mélangé.





Le CUBE NOIR à Manhattan, au Danemark et en Australie


Probablement l’exemple le plus extrème d’une société secrète qui vénère le principe maléfique de SATURNE est la « FRATERNITAS SATURNI », une organisation de la renaissance occulte moderne de l’Ouest, et sa pratique d’occultisme sexuel est peut être la plus détaillée de n’importe quelle loge similaire. Cette organisation occulte est basée en Allemagne et incarne ouvertement le côté obscur de la vénération Saturnienne.

Le CUBE NOIR est également présente dans l'Hindouisme, c'est la " PIERRE DE SHANKARA " associée à SHIVA le déstructeur et à la couleur de SATURNE dont le symbole est également le " Carré Noir ". Ainsi, dans l'astrologie védique, SHIVA est représentée par la planète SATURNE, parfois connu comme le " SEIGNEUR DU KARMA " (voir en bas de page).


ESOTERISME


En astrologie, SATURNE est également associé au dieu du temps Chronos et au nombre 8 ayant comme symbole l'octogone qui est également un vieux très symbole de SATURNE. Le 8 est le nombre du renouveau, d’un nouveau départ, du recommencement. Il signifie l’extinction passé, la régénération, comme dans l'astrologie védique le nombre 8 est celui du KARMA. Dans le monde animal, toutes les araignées, et plus généralement toutes les arachnides, ont huit pattes. Une pieuvre possède huit tentacules.

Quatre-vingt-huit est utilisé comme code entre les néo-nazis pour identifier les uns des autres. H est la 8ème lettre de l'alphabet, si 88 est prise de se présenter aux HH qui signifie Heil Hitler, c'est également le nombre des constellations dans le ciel, le chiffre parfait du ciel.


MYTHOLOGIE CLASSIQUE



Cosmologie antique base de toutes les religions


Depuis les temps anciens, les sages ont fixé leurs yeux sur les étoiles, admirant la lueur céleste et leur attribuant des pouvoirs divins, basés sur leurs effets sur les humains. Avant le Grand Déluge, SATURNE était perçue par toute l’humanité en tant que dieu suprème et le dirigeant des rois. Les rechercheurs de l’occulte affirment que SATURNE dirigea le royaume d’ATLANTIS et devint l’ancêtre divin de tous les patriarches et rois terrestres. Le culte a été perpétué à travers un grand nombre de dieux durant l’antiquité.






CRONOS, ou SATURNE, DIONYSOS, HYPERION, ATLAS, HERACLES étaient tous connectés avec " un grand continent Saturnien ". Ils étaient les rois qui dirigèrent les pays sur les côtes ouest de la Méditerranée, l’Afrique et l’Espagne. » (Baldwin, Prehistoric Nations). Dans la mythologie Egyptienne, ISIS est considérée comme la soeur aînée de SATURNE : « Je suis ISIS, Reine de ce pays. J’ai été instruit par MERCURE (HERMES). Personne ne peut détruire les lois que j’ai établis. Je suis la soeur aînée de SATURNE, le plus ancien des Dieux ».

SATURNE est également symbolisée par le double signe de la croix et du croissant de lune. En Italie, CRONOS a été identifié très tôt sous le nom de SATURNE, également lié au mythe de l'' ÂGE D'OR, thème repris et développé par Ovide. Il avait son trône sur le Capitole. Le titan CRONOS, squelette de la mort tenant dans ses doigts osseux la faux du faucheur, le père des dieux portant la faucille avec laquelle il mutila son propre aïeul, a été également assimilé au BAAL babylonien et à son culte satanique du MOLOCH.

Voir :
Religion Cananéenne

En Mythologie classique, après avoir détrôné URANUS son père, SATURNE (CRONOS) obtint de son frère aîné TITAN la faveur de régner à sa place. Titan toutefois y mit une condition, c'est que Saturne ferait périr toute sa postérité, afin que la succession au trône fût réservée aux propres fils de TITAN. SATURNE épousa sa sœur OPS (ou Opis), équivalent latin de la Crétoise RHEA et de la Phrygienne CYBELE, dont il eut successivement cinq enfants. Sachant qu'un jour il serait lui aussi renversé du trône par un de ses fils et pour tenir la promesse faite à TITAN, il exigeait de son épouse qu'elle lui livrât les nouveau-nés mâles (dans la version celle d'Hésiode, les filles de SATURNE n'avaient rien eu à craindre de leur père).


De fait, OPIS (RHEA / CYBELE) présenta à son époux JUNON et GLAUCA, nées la première en même temps que JUPITER / ZEUS, la seconde en même temps que PLUTON, qu'elle parvint ainsi à sauver tous deux, un autre stratagème lui ayant permis de dissimuler à SATURNE la naissance de NEPTUNE (POSEIDON), qui contrairement à ses deux frères, n'avait pas eu de sœur jumelle.

RHEA, la femme de CRONOS (SATURNE) et mère de ZEUS (JUPITER) , réussit à cacher en le transportant sur le " Mont Ida ", où il fut adopté par les NYMPHES (des fées de l'Antiquité) de la montagne. ZEUS put se nourrir du lait d'une CHÊVRE appartenant à une nymphe nommée AMALTHEE.

C'est cette CHÊVRE qui allait devenir la " constellation du Capricorne " en l'honneur d'AMALTHEE. On dit que parce que CRONOS (SATURNE) cherchait ZEUS / JUPITER dans le ciel, sur la terre et dans la mer, la nymphe AMALTHEE avait suspendu ZEUS (JUPITER) à la branche d'un arbre pour qu'il ne le trouve pas.


Pour masquer les pleurs de l'enfant, AMALTHEE avait réuni autour de l'arbre d'autres nymphes qui chantaient et dansaient tout le temps. Plus tard, lorsque ZEUS (JUPITER) eut grandi un peu, on dit qu'il jouait un jour avec la CHÊVRE dont il buvait le lait et cassa l'une de ses cornes par mégarde. Alors, pour remercier AMALTHEE et les autres nymphes d'avoir pris soin de lui, il leur offrit la corne en leur promettant qu'elle serait toujours pleine de tout ce qu'elles désireraient. Telle est l'une des origines mythiques de la fameuse " corne d'abondance ".

Ayant découvert le subterfuge, TITAN emprisonna SATURNE et OPIS (RHEA), après quoi ZEUS (JUPITER), devenu adulte, déclara la guerre à TITAN et à ses fils, les vainquit, libéra ses parents et rétablit son père sur le trône. Mais ayant découvert que SATURNE, peu reconnaissant, complotait contre lui, ZEUS (JUPITER) finit par traiter ce dernier comme Uranus avait été autrefois traité par ses propres fils, après quoi il le chassa du ciel. Ainsi la dynastie de SATURNE continua au détriment de celle de TITAN.

Selon une autre tradition, pour éviter que ne s'accomplisse la prédiction selon laquelle il serait détrôné par l'un de ses enfants, SATURNE dévora chacun d'eux à leur naissance. Mais un jour, son épouse CYBELE et sa mère TELLUS réussirent à sauver JUPITER en faisant avaler à SATURNE une pierre enveloppée dans des langes à la place de son fils. Plus tard, ce dernier réussit effectivement à chasser son père du pouvoir et l'obligea à régurgiter ses frères et sœurs (Neptune, Pluton, Cérès, Junon et Vesta).


PAN LE DIEU CHEVRE


PAN était une créature composée, la partie supérieure-à l’exception de ses cornes-est humaine, et la partie inférieure est sous la forme d’une chêvre. Les tuyaux (la flûte) de PAN signifient l’harmonie naturelle des sphères, et le dieu lui-même est le symbole de SATURNE car cette planète a son trône dans " la maison du Capricorne ", dont l’emblême est la CHÊVRE (Manly P. Hall, Secret Teachings of All Ages).


PAN était représenté avec des cornes à cause du fait qu’il représente saturne, le dirigeant de la maison du Capricorne dont le symbole est la chêvre.

Il était l’esprit qui contrôlait les mondes inférieurs. PAN était représenté errant dans les forêts, le penis en érection, ivre et lascif, gambadant avec les nymphes et soufflant dans sa flute tout en faisant son chemin dans le sauvage.

Nous pourrions dire qu’il dirigea la nature inférieure de l’homme, son côté animalistique, contrairement à SATAN.


Malgré que nous reconnaissons son association avec le Mal, les sociétés secrètes trouvent qu’il est nécessaire de vénérer SATURNE pour obtenir " l’illumination ". Il est l’opposé nécessaire du principe du Bien. Les auteurs maçonniques associent clairement SATURNE avec SATAN. Voilà pourquoi en astronomie PAN comme ATLAS sont des Satellites intérieurs de la planète SATURNE, le " Seigneur des Anneaux " et le " Roi des Dieux ".


PROMETHEE ET LE CUBE DE PANDORE



Prométhée et Pandora sont des satellites de Saturne, les Gardiens de l'Anneau.


PANDORE fut créée sur l'ordre de ZEUS (JUPITER) qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par PROMETHEE. Elle fut ainsi fabriquée dans de l'argile par HEPHAISTOS. Puis, ATHENA (MINERVE) lui donna ensuite la vie, lui apprit l'habileté manuelle et l'habilla. APHRODITE lui donna la beauté ; APOLLON lui donna le talent musical, HERMES (MERCURE) lui apprit le mensonge et l'art de la persuasion ; enfin HERA (JUNON) lui donna la curiosité et la jalousie.


Pandore ouvre la bôitePandora et ProméthéeCube Maçonique


ZEUS (JUPITER) offrit la main de PANDORE à ÉPIMETHEE, frère de PROMETHEE. Bien qu'il eût promis à PROMETHEE de refuser les cadeaux venant de ZEUS (JUPITER), ÉPIMETHEE accepta la main de PANDORE, qui apporta dans ses bagages une " boîte mystérieuse " que ZEUS lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait tous les maux de l'humanité, notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, ainsi que l'Espérance. Une fois installée comme épouse, PANDORE céda à la curiosité qu' HERA (JUNON) lui avait donnée et ouvrit la boîte, libérant ainsi les maux qui y étaient contenus. Elle voulut refermer la boîte pour les retenir il était hélas trop tard ! Seule l'Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée.

Un rapprochement de ce mythe peut être fait avec la chute d' Adam et Ève, dans la Genèse (ancien testament). L'ISLAM adopte une vision plus neutre. La mentalité polythéiste voit PANDORE comme celle qui donna à l'homme la possibilité de s'améliorer dans les épreuves et l'adversité (ce que les monothéistes appellent les maux). Elle lui donna aussi la force d'affronter ces épreuves grâce à l'espoir. Dans la philosophie païenne, PANDORE est, à la fois, la source des maux, de la force, de la dignité et de la beauté, puisque l'être humain ne peut s'améliorer sans adversité.

L'humanité ne vivra pas dans la crainte perpétuelle des maux à venir. PROMETHEE se félicite ainsi d'avoir délivré les hommes de l'obsession de la mort. En effet une autre interprétation suggère que ce dernier mal est de connaître l'heure de sa propre mort et l'abattement qui s'ensuivrait par manque d'espérance.


SHIVA / SATURNE


Dans la tradition védique de l'Inde, la Sainte-Trinité de Dieux sont BRAHMA, le Créateur, VISHNU le Soutien et SHIVA le Destructeur. SHIVA, comme KALI est la divinité qui représente la destruction de l'illusion qui nous sépare de la vérité et ce que nous sommes, ou encore dans le jeu divin de la relation ou les cycles de transformation personnelle tout au long de notre vie.


SHIVA est le principe destructeur. Mais il est aussi créateur, car le monde est un cycle perpétuel de création-destruction. SHIVA assume plusieurs fonctions : Shiva, c'est l'ascète parfait, auquel se réfèrent tous les renonçants. SHIVA, c'est la puissance de procréation adorée en tous lieux sous sa forme symbolique de lingam. Enfin SHIVA, sous sa forme de " Shiva Nâtarâja " , est le divin danseur qui, par son mouvement, crée et détruit les mondes, selon le principe CHAOS / COSMOS.

Dans l'astrologie védique, SHIVA est représentée par SATURNE, parfois connu comme le " Seigneur du Karma ". SATURNE, comme SHIVA représente finalement la négation de fausses identifications qui sont associés à un sens limité de soi.

L'aspects de SATURNE dans la carte du ciel, sur le niveau de la personnalité, représente l'empreinte primaire que nous avons connu autour de la conscience de séparation. Cette impression ne représente pas qui nous sommes vraiment, mais plutôt les identifications que nous avons prises pour survivre au monde.


Il y a également de nombreuses similitudes entre le culte de SHIVA et d'autres cultes saturniens, comme celui du babylonien BAAL ou encore du grec DYONISOS (BACCHUS), ce dernier étant associé par les démonologues à la planète VENUS, il devient parfois SATURNE lui-même. Les shivaïtes sont des hindous qui vénèrent le dieu SHIVA, considéré par eux comme l'Être suprême et le Seigneur (pati) du monde aux multiples aspects.

Le signe de reconnaissance shivaïte est constitué de trois lignes horizontales (tripoundra) de couleur blanche ou tracées avec de la cendre sur le front. Les autres signes distinctifs des shivaïtes sont un triangle, pointe en haut, symbole de l'état igné et du principe masculin, et le double triangle en forme d'' ETOILE DE DAVID, symbole de l'union des principes masculins et féminins, symbole de SATURNE ...

Helena Petrovna Blavatsky (Société Théosophique) indique dans "Isis dévoilée" : «Maintenant, nous devons nous rappeler que SHIVA et l'Autorité palestinienne BAAL, MOLOCH et SATURNE sont identiques ..." Il n'y a pas de contradiction ici, chez les Egyptiens SETH, est le diable comme SHIVA est le diable et le dieu indien de destruction. Les deux noms, SETH et SHIVA, sont également énumérés dans la " Bible Satanique " comme un autre nom pour SATAN !

La PIERRE NOIRE est également présente dans l'Hindouisme, c'est la " PIERRE DE SHANKARA " associée à SHIVA et à la couleur de SATURNE le " Carré Noir ". Ainsi, dans l'astrologie védique, SHIVA est représentée par la planète SATURNE, parfois connu comme le " SEIGNEUR DU KARMA ".


LILITH LA LUNE NOIRE


La légende de LILITH remonte au ZOHAR où il est dit qu’elle préside et est nécessaire à la naissance de l’esprit. Elle est un démon femelle de la tradition rabbinique. La légende raconte que LILITH la noire est la première femme, avant ÈVE. L'esprit LILITH, se déguise en serpent pour tenter de faire d’Adam et Ève quelque chose de plus que ce que Dieu désire. Elle leur fera alors manger la pomme de l’arbre de vie d’où naîtra la connaissance.

LILITH est la LUNE NOIRE, un point déterminé par le calcul mathématique, car cette période de la lune en tant que planète n'existe pas ! LILITH est la femme DEMON, la tentatrice, la voleuse, une Lesbien, etc..

Voir :
Lilith et la Lune Noire


LES MESSES NOIRES


Les Messes Noires servaient essentiellement pour réaliser des vœux liés à la luxure ou à la vengeance. Dans le premier cas, on invoquait VENUS ; dans le second, SATURNE. Dans la messe noire consacrée à la luxure, on trouve donc PRIAPE (Mutinus Mutunus chez les romains) est le Dieu grec de la fertilité, représenté avec un gigantesque pénis constamment en érection. PRIAPE régnant au Nord (Vénus en Taureau), ASMODEE à l’Est (Vénus en Balance), SORATH au Sud (Vénus en Lion) et LILITH SAMAËL (Léviathan) à l’Ouest (Vénus en Scorpion). Mais lorsqu’il s’agit d’une volonté de vengeance, demande de mort ou d’une souffrance, les positions évoluent puisque ce n’est plus VENUS qui gouverne la cérémonie mais SATURNE.


PRIAPE régnant au Nord, s’adapte en conséquence car la donnée astrale qui le concerne n’est plus « VENUS EN TAUREAU » mais « SATURNE EN CAPRICORNE », ce dernier signe rappelant quand même l’icône du " BOUC CORNU ". C’est le démon de l’hiver, du froid glacial, de la mort. La planète est « STUR » dans la mythologie babylonienne, c’est « SHABBATHAI » en hébreu.

En démonologie, il apparaît sous la forme du SATAN de glace, régnant entouré de cadavres et de têtes de mort. C’est en trouvant cette affinité par le moyen des points cardinaux, que des premiers catholiques du moyen-âge ont identifié PRIAPE avec SATAN et honni celui-ci car seuls ceux qui fomentaient vengeance et châtiment mortel sur autrui l’invoquaient ou le consultaient.

C’est le SATAN qui tue. Les prêtres qui travaillaient avec lui lors des Messes Noires sentaient en eux cette force d’avoir le droit de vie ou de mort sur autrui. (Ci-contre : Fresque de Priape à Pompéi)


Très vite, on l’entoure d’une horde d’autres démons qui s’attèlent aux mêmes basses œuvres que lui : BELIAL devient un maître dans l’art de la méchanceté ; ASMODEE est un roi de la vengeance ; BELZEBUTH est un destructeur ; ASTAROTH est un criminel. MERIMIM s’occupe des maladies, des germes destructifs ; AZAZEL fabrique des armes meurtrières ; ABADON inspire les guerres et les pillages.

Ainsi, dans la mythologie grecque PRIAPE dieu phallique, devient SATAN le tueur, une position cardinale a suffit pour que l'identification de ce " Satan de glace " ait lieu. Lors de ces Messes Noires, il se trouvait parfois des prêtres qui officiaient avec VENUS pour un rituel d’attirance, invoquant SATAN dans son règne vénusien ; puis avec SATURNE pour un rituel de vengeance, conjurant SATAN dans son règne saturnien. C’est connu chez les satanistes, la " LOI DU TALION " demeure, et le rituel pour la destruction d’un ennemi est dans leur programme.


SATAN DIRIGE LE MONDE



SATAN ORANGE


L'argent et le système en place permet aux Satanistes de dominer le monde. Leur but est de pourrir la société afin de mieux la manipuler et ainsi do'btenir des choses sacrées. Pédophilie, pornographie, usage des drogues, endoctrinement sectaire, etc. tout ce qui pourra faire du sataniste un DIEU sur terre. Pour cela l'image de la MERE doit est détruite, tout ce qui représente symboliquement la MERE est attaqué afin de rompre psychologiquement le lien avec la famille. Ce sont des méthodes sectaires que l'on retrouve aussi dans notre société, puisqu'ils ont le pouvoir au plus haut sommet !

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable nature de Saturne

Message par obsidienne le Ven 27 Déc - 0:11

Assez déroutant tout ça !

Je ne suis pas d'accord sur ce qui est raconté d'isis et osiris car Steiner en parlent de deux courant qui circulaient dans l'humain au tout début de la terre insuflé par des entités les amshespand pentas. Il y a eu séparation et c'est pour ça que nous avons deux courants différents qui circulent le long de notre colonne vertébrale. Le pilier djed n'est qu'une représentation des 4 éthers qui autrefois étaient réunis sur terre.

Le mythe de Jonas me rappelle l'initiation de lazare de 3 jours dans le tombeau. On sait que l'eau représente la terre. J'ai fais cette expérience de plonger dans l'eau dans mon sommeil .....

Je lirais la suite du texte pour voir si j'y trouve des références .....

http://www.eurythmiste.com/index.php/mythes-et-mysteres-egyptiens-detail
avatar
obsidienne

Messages : 3845
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable nature de Saturne

Message par Admin le Ven 27 Déc - 18:58

Moi aussi ça m'a un peu déroutée, je ne connaissais pas du tout cette vision de la cosmogénèse. Je suis tombée sur cet article en faisant des recherches sur internet suite à la lecture de ce livre:

http://portail-initiation.forumgratuit.org/t453-l-histoire-du-point-de-vue-des-societes-secretes-jonathan-black-l-histoire-secrete-du-monde


Je ne l'ai pas encore fini, mais il regorge d'infos et d'illustrations qui font travailler l'imaginaire!

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable nature de Saturne

Message par obsidienne le Ven 27 Déc - 21:24

Quand on regarde un peu l'archéologie on s'aperçoit que sur le bassin méditerranéen il y avait un ancien culte en extérieur.  Pas de temple chez certaines tribut assez ancienne.  

Je pense que cette pratique vient de l'atlantide.  Certains ont pratiqués pendant plusieurs civilisations des sacrifices. (voir en sardaigne en turquie)

Même à l'époque de Jésus il en existait encore. Steiner dit que la civilisation juive était issue d'une ancienne tribut à la base ; il a dit qu'ils n'avaient pas progressé et qu'ils étaient donc apte à être perméable à la loi mosaique.  Il fallait une tribut d'individus simples et n'ayant pas évolué dans le flux de la civilisation pour être en fait docile à la loi qu'allait être donné par Dieu à Moïse.

Dans les écrits laissés par Rudolf Steiner on trouve un passage reprit par  Prokofieff sur la rencontre que fais Jésus d'une tribus qui pratiquait le sacrifice.  Il décrit que tout les membres avaient un démon accroché à leur corps astral.  Un double !  Twisted Evil
avatar
obsidienne

Messages : 3845
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable nature de Saturne

Message par Admin le Dim 29 Déc - 12:13

Dans le livre de Moryason, "La Lumière sur le Royaume", j'ai trouvé un passage où il évoque Saturne, qui éclaircit un peu les choses:


"LA SPHERE DE SATURNE

Saturne est appelé en Astrologie "le Grand Maléfique" et il évoque un vieillard tuant ses enfants (mythologies antiques), la mort fauchant la jeunesse, la solitude, la sécheresse, l'inexorabilité du Temps.

Cette évocation de la Sphère Saturnienne est exacte mais incomplète. L'aspect de Saturne qui vient d'être décrit (pénibilité, mort, épreuves, etc...) joue seulement à l'égard de ceux qui ne sont pas en harmonie avec les Lois Cosmiques (c'est-à-dire à peu près tout le monde!...), "les Lois de la Mère" ainsi qu'il est dit dans la Tradition.

Pourquoi la Mère? Qu'a-t-Elle à voir avec un vieillard terrifiant?

La Mère Universelle est avant tout l'Intelligence Divine oeuvrant dans tout l'Univers (la Binah Universelle); Elle se manifeste par les Lois Saintes qui permettent à ce dernier d'être. Mais, comme nous allons voir dans le chapitre suivant, notre Système Solaire est "alimenté" de l'Energie de Sirius dont la Grande Entité gouvernante est appelée "Aset" en Egyptien, "Isis" en Grec, connue à présent sous le vocable de "La Vierge Marie". Tous les courants Traditionnels La nomment "la Divine Mère". Elle canalise l'Intelligence Divine et alimente de cette Energie notre Système.

Cette Force Sublime de Sirius pénètre dans notre Système Solaire ou, plus précisément, se concrétise dans notre Système Solaire (car Elle est déjà immanente dans les Deux Grandes Premières Emanations), par la Sphère de Binah (Troisième Grande Emanation.Voir Arbre Kabbalistique).

La Sphère de Binah se manifeste sur des Plans denses par la Planète Saturne.

Binah manifeste les Energies de Kether et de Chokmah, les Deux Premières Emanations.

Par conséquent, lorsque l'on veut travailler de façon réelle (la Théurgie nous permet d'atteindre ce but) avec la plus Haute Energie de notre Système Solaire, celle qui est appelée la Triade Supérieure ou Sainte Trinité, on trace l'Hexagramme de Saturne en vibrant des Noms Divins appropriés."


Alexandre Moryason, "La Lumière sur le Royaume" Tome 1, pages 227-228

_________________
Plus tu sauras te vider de toi, te répandre, plus Dieu t’inondera de sa Divinité.

Maître Eckhart
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La véritable nature de Saturne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum