Les aliments anticancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les aliments anticancer

Message par Archange le Dim 17 Nov - 15:11




LES ALIMENTS ANTI-CANCER


Actuellement dans les journaux comme dans les médias, les aliments anti-cancer font la une. Afin de mieux comprendre ces aliments anti-cancer, je vais vous les expliquer en détail et vous pourrez alors faire de meilleurs choix et opter pour de nouvelles habitudes alimentaires.
On estime présentement que l'alimentation est responsable de plus du tiers des cancers, démontrant l'importance d'une alimentation saine pour réduire l'incidence de même que la progression du cancer. De nombreuses études fondamentales, cliniques et épidémiologiques, ont montré qu'une consommation accrue en fruits et légumes représente un facteur clé dans la réduction du risque de cancer. En effet, ces aliments anti-cancer contiennent une quantité importante de composés phytochimiques (substances chimiques naturelles présentes dans les plantes : enzymes, vitamines, minéraux, antioxydant) qui jouent un rôle crucial dans cet effet chimiopréventif.

Hippocrate le disait: que l'aliment soit ton médicament



Quels sont ces aliments anti-cancer?


Les fruits et des légumes crus biologiques : Les enzymes contenues dans les fruits et légumes crus agissent en tant que catalyseurs contre des centaines de milliers de réactions chimiques dans notre organisme. Elles sont essentielles pour la digestion et l'absorption des aliments, pour la transformation de la nourriture à l'intérieur des tissus organiques, ainsi que pour la production d'énergie au niveau cellulaire. L'absorption de fruits et de légumes quotidiennement préviennent les cancers de la bouche, du pharynx, de l'osophage, du poumon, de l'estomac, du sein, du côlon et du rectum.

Les petits fruits tels que les bleuets, framboises, mûres, fraises, cerises, pommes, prunes et raisins contiennent énormément d'antioxydants. Ceux-ci vont réagir avec les radicaux libres pour les rendre inoffensifs. Dans l'organisme, il y a un équilibre permanent entre l'une et l'autre de ces familles chimiques. Les antioxydants éliminent en permanence les radicaux libres en excès.
Ces petits fruits contribuent à entretenir le système immunitaire et la santé globale de l'individu.

Les agrumes : L'orange, Le pamplemousse, le citron et la mandarine. Ces agrumes démontrent une forte concentration en vitamine C, en polyphénols et en terpènes qui sont de puissants antioxydants.

Les crucifères : Le chou vert, chou rouge, brocoli, choux de Bruxelles et navet. À cause de leur concentration élevée en glucosinolates et leurs isothiocynates, ces légumes sont antifongiques et antibactériens. Le brocoli a été reconnu pour tuer littéralement les cellules cancéreuses.

Les alliacées : Ail, oignon, poireau, échalote et ciboulette. Ils contiennent de l'allicine, du thiosulfinate et des monosulfures. Ces composés sulfurés agissent comme hypoglycémiant, hypotenseur, anticoagulant, détoxifiant de métaux lourds, antimicrobien et modulateur immunitaire. Ils sont surtout antifongiques et antibactériens.

Les tomates : Elles contiennent d'énorme quantité de lycopène qui est le pigment qui donne à la tomate sa belle couleur rouge. Ce sont de puissants anti-oxydants qui s'attaquent aux radicaux libres. Le lycopène est présent dans l'enveloppe cellulaire de la tomate. Quand on la chauffe, on brise les parois de la cellule et le lycopène est libéré. Si on veut que le lycopène protège contre des maladies chroniques comme le cancer ou autres, il doit être bien absorbé dans le corps. C'est pourquoi les produits dérivés de la tomate sont meilleurs : non pas qu'ils contiennent plus de lycopène mais celui-ci est plus facilement assimilé par le corps. On retrouve un peu de lycopène dans d'autres fruits, comme le pamplemousse rose, ou la pastèque; mais c'est la tomate qui sort grande gagnante. La tomate est particulièrement excellente contre le cancer de la prostate.

Le soya : Idéal contre les cancers du sein et de la prostate grâce à ses isoflavones qui semblent protéger le corps contre des désordres hormonaux. Ils ont aussi des effets antioxydants contre les radicaux libres.

Le curcuma : Au cours des dernières décennies, on a isolé dans les rhizomes du curcuma des substances auxquelles on a donné le nom de curcuminoïdes (la curcumine constitue environ 90 % de ces composés). Il s'agit d'antioxydants très puissants, ce qui pourrait expliquer un certain nombre des indications médicinales traditionnelles de cette plante, notamment pour le traitement de divers troubles inflammatoires : soulagement des douleurs arthritiques, rhumatismales ou menstruelles, traitement de diverses inflammations cutanées ou ophtalmologiques, etc. La curcumine pourrait possiblement freiner la croissance des tumeurs cancéreuses en inhibant la production de cytokines (molécules à l'origine du processus inflammatoire).

Le thé vert : Il contient des catéchines et des polyphénols qui sont de merveilleux antioxydants. C'est le cas notamment du thé vert Sencha, Gyokuro, Matcha et le thé chinois Pilo Chun Empereur.

Le cacao : Grâce aux flavonoÏdes contenus dans le cacao, ils réduisent la coagulation et augmentent la " fluidité " du sang. Mais ce n'est pas tout. Les flavonoïdes du cacao se comportent aussi comme des antioxydants. A ce titre, ils limitent l'oxydation des lipides sanguins et contribuent à lutter contre le développement de la plaque d'athérome dans nos artères à condition toutefois de consommer du chocolat le plus noir possible c'est-à-dire 80%.


En conclusion

Pour mettre toutes vos chances de votre côté, éviter l'obésité en faisant de l'exercice, éviter les aliments sucrés, les produits laitiers et le blé. Privilégier les grains entiers comme le riz brun, quinoa, millet, etc. Restreindre la consommation de viande rouge et éviter les charcuteries qui sont réputées être responsables de la plupart des cancers du côlon, et opter pour le poisson, poulet, tofu et les légumineuses. Éviter la consommation d'alcool, qui cause des dommages au foie. Manger beaucoup de fruits et de légumes, plus crus que cuits et consommer que des huiles de première pression à froid et non chauffées. Et n'oubliez pas, un bon mode de vie vous épargnera bien des soucis!


Références :

 Les aliments contre le cancer. Richard Béliveau et Denis Gingras, Édition du Trécarré
http://www.immunotec.biz/page.asp?intNodeID=1477
http://www.passeportsante.net
http://radio-canada.ca/actualite/decouverte/reportages/2000/tomate.html

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2694
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum