Dans la Drôme, un producteur de lavande part à l’assaut de la politique climatique de l’UE

Aller en bas

Dans la Drôme, un producteur de lavande part à l’assaut de la politique climatique de l’UE

Message par obsidienne le Ven 31 Aoû - 6:25

https://www.euractiv.fr/section/justice-affaires-interieures/news/dans-la-drome-un-producteur-de-lavande-part-a-lassaut-de-la-politique-climatique-de-lue/

Dans la Drôme, un producteur de lavande part à l’assaut de la politique climatique de l’UE

Par : Cécile Barbière | EURACTIV.fr  16 juil. 2018


Un lavandiculteur ainsi que 10 autres familles ont décidé d’attaquer en justice l’Union européenne, qu’ils accusent de faillir dans sa lutte pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le violet domine la campagne des environs de Grignan, en Drôme. En ce mois de juillet, la floraison de la lavande est à son point culminant, avant la récolte qui se déroule au mois d’août. « Pour l’œil du touriste qui se promène, les champs semblent remplis de lavande », explique Maurice Flechet, dont la famille cultive de la lavande depuis cinq générations. « Mais en vérité, les plans de lavandes dépérissent », continue le septuagénaire.

La famille Fléchet produit de la lavande en Drôme provençale, un des quatre départements (Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Drôme et Vaucluse) à appartenir à l’aire géographique de l’AOC « Huile essentielle de lavande de Haute-Provence ».

Récolte en berne

Depuis une dizaine d’années, la récolte de la fleur violette est cependant devenue une gageure, la faute au réchauffement climatique. Et le fils de Maurice Fléchet, qui a repris l’exploitation familiale en 2001, est la première génération à ne plus pouvoir vivre convenablement de la lavandiculture.

Au cours des dernières années, la durée de vie des plants de lavande a considérablement décru. « Entre les pluies diluviennes, le gel de printemps et la sécheresse, nous avons perdu 23 hectares de lavandes ces dernières années », rapporte Maurice Fléchet. Et la lavande , qui pose sur des sols difficiles, ne peut pas être replantée immédiatement. Il faut en moyenne deux ans pour restaurer les sols avec d’autre cultures avant de pouvoir replanter de nouveaux plants. « Les épisodes climatiques, nous connaissons dans le milieu agricole, et nous les acceptons lorsque c’est une fois tous les 15 ans », explique la lavandiculteur.

Sur 10 ans, les plants de lavande ont déjà été replantés 2 fois, et Maurice  et son fils ont constaté une baisse de 44% des revenus de l’exploitation au cours des six dernières années.


« La contribution de l’UE à l’Accord de Paris est obsolète et peu ambitieuse »
L’Union européenne doit « considérablement améliorer l’ensemble de sa politique pour 2030 pour s’aligner à la trajectoire de l’Accord de Paris », estime le scientifique Jean-Pascal van Ypersele, ex membre du GIEC.



« Nous avons décidé d’attaquer l’Union européenne en justice non pas pour avoir des indemnités, mais pour la forcer à jouer son rôle de protection des citoyens », explique Maurice Fléchet, dont le combat judiciaire a démarré grâce à un voisin professeur en droit de l’environnement, Gerd Winter.

Amoureux de la région, cet Allemand a vu la culture de lavande souffrir du réchauffement climatique. « Il est venu me trouver pour que je m’associe à d’autres familles touchées par les réchauffements climatique, dont un propriétaire d’un hôtel en mer du Nord qui a les pieds dans l’eau à cause de la montée du niveau des eaux, et un éleveur de rennes scandinave qui n’a plus de lichen pour nourrir ses troupeaux à cause de la perturbation des saisons », détaille l’agriculteur drômois.

Au total, ce sont onze familles d’Europe pricipalement, mais aussi du Kenya et des îles Fidji  qui se sont rassemblées sous la houlette d’ONG et de plusieurs experts reconnus en droit de l’environnement – dont Gerd Winbter – pour assigner l’UE en justice.

Officiellement, la plainte a été déposée le 24 mai devant la Cour de justice européenne. Le dossier de 6000 pages implique la responsabilité de l’Union européenne dans la hausse des émissions de gaz à effet de serre (GES) et ses conséquences sur l’état des sols et la santé et l’activité des populations.

« On ne fait pas ça pour être dédommager financièrement, mais pour obliger l’UE à agir », explique Maurice Fléchet. « Dans le milieu agricole, les gens sont fatalistes, et n’essaient plus de changer les choses », explique-t-il.

L’action en justice contre la politique européenne en matière de lutte contre le réchauffement climatique n’est pas une première. En 2015, un tribunal à La Hague avait déjà trancher en faveur d’un recours citoyen assignant la politique néerlandaise en matière de réduction des gaz à effet de serre. Amsterdam avait ainsi été condamné à réduire ses émissions de 25% dans les cinq ans.

Dans le département de la drôme, la température a grimpé de 2,5°C au cours des 50 dernières années. L’action du cultivateur de lavande n’est pas passée inaperçue à Grignan, où le nombre d’exploitations agricoles a chuté de 45 dans les années 1950 à 12 aujourd’hui.

Salut de la lavande

Si la culture de lavande devient de plus en plus difficile, elle demeure un symbole du département, qui profite d’un intérêt touristique accru lors de la période de floraison. Une raison supplémentaire pour les politiques d’agir, estime Maurice Fléchet.

Aujourd’hui, une large partie du tourisme de la zone est générée par les champs de lavande. Sur le plateau de Valensole, qui a servi de toile de fonds à l’histoire d’amour de la série populaire « Rêve derrière un rideau de cristal », le tourisme chinois a même relancé l’activité économique.

Depuis la diffusion de la série en 2007 sur Hunan TV, deuxième chaîne du pays, qui a rassemblée plus de 200 millions de spectateurs, le tourisme chinois a connu un pic dans la région. « L’impact de la lavande sur le tourisme est loin d’être insignifiant. Toute la communication de la Drôme provençale repose la dessus », rappelle-t-il.
avatar
obsidienne

Messages : 3869
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum