La Gréce Archaique.

Aller en bas

La Gréce Archaique.

Message par oursagora le Dim 28 Jan - 0:53



Paideia n' est pas simplement un nom symbolique, mais la seule désignation exacte du sujet historique que je vais traité dans cette étude. A dire vrai, il est malaisé de définir ce terme : a l' instar d' autres concepts de grande envergure ( la philosophie par exemple, ou la culture ), il refuse de se laisser enfermer en une formule abstraite. On ne saisit toute la richesse de son contenu qu' aprés avoir lu son histoire et vu, au travers de ses vicissitudes, comment il est parvenu a son acception définitive. En me servant d' un mot Grec pour une chose Grecque, j' ai voulu faire comprendre qu' on doit considérer ce vocable de Paideia avec les yeux des Grecs et non avec nos yeux d' hommes modernes. Il est impossible d' éviter l' emploi d' expressions actuelles comme civilisation, culture, Tradition, littérature, en éducation. Mais aucune ne remplace vraiment ce que les Hellénes entendaient par Paideia. Chacune ne se rapporte qu' a un de ses aspects : si ce n' est en les prenant toutes ensemble, on ne saurait les employer pour exprimer le sens complet du mot Grec. D' ailleurs, l' essence meme de l' Humanisme et de l' activité humaniste se fonde sur l' Unité originelle de tous ces aspects - celle la meme qu' exprime le terme Grec - et non sur la diversité que les développements modernes ont soulignée et précisée. Les Anciens étaient persuadés que l' éducation et la culture ne constituent pas une théorie abstraite de la vie spirituelle d' une nation. Ils pensaient qu' elles se trouvent dans la littérature, expression véritable de toute culture supérieure.

J.W.

oursagora

Messages : 1548
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gréce Archaique.

Message par oursagora le Dim 28 Jan - 1:23


Par instinct, chaque peuple qui atteint un certain stade de développement se voit amené a pratiquer l' éducation. L' éducation est le moyen par lequel une communauté sauvegarde et transmet ses caractéres physiques et intellectuels. Si l' individu passe, le type reste. Le processus héréditaire naturel assure la pérennité des caractéres physiques des animaux et des hommes ; mais ces derniers ne peuvent léguer leurs dispositions sociales et intellectuelles qu' en entretenant les qualités qui les suscitérent, a savoir la raison et la volonté consciente. Par la pratique de ces qualités, l' homme dispose d' une liberté de développement refusée aux autres créatures vivantes - et, du moins, nous négligeons la théorie des mutations préhistoriques des espéces et nous confinons au monde de l' expérience. Par un entrainement délibéré, meme la nature physique de la race humaine peut se transformer et acquérir une gamme plus étendue d' aptitudes. Mais l' esprit de l' homme garde des possibilités de développement infiniment plus grandes. En prenant de plus en plus conscience de ses propres facultés, l' individu, par la connaissance sans cesse améliorée des deux mondes - celui qu' il porte en lui et le monde extérieur - s' efforce de concevoir pour lui meme des conditions de vie meilleures. Sa nature toute spéciale, faite de chair et d' esprit, crée des conditions particuliéres permettant de sauvegarder et de transmettre son type ; elle lui impose en outre une discipline progressive qui le transforme au physique comme au moral, et que nous désignerons sous le nom d' éducation. L' éducation, comme elle se voit pratiquée par l' homme, procéde de cet élan vital, a la fois créateur et directeur, qui pousse chaque espéce naturelle a préserver son propre type. Mais, ici, cet élan est décuplé par l' effort conscient de l' intelligence et de la volonté pour parvenir a un but connu.

J.W.




oursagora

Messages : 1548
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gréce Archaique.

Message par oursagora le Dim 28 Jan - 3:21


De ces faits, certaines conclusions générales se dégagent. Tout d' abord, l' éducation n' est pas une pratique propre a l' individu isolé : elle est essentiellement l' oeuvre de la communauté. Les caractéres de cette derniére se retrouvent dans les individus qui la composent, et pour l' homme, la communauté détermine le comportement. Son influence formative sur les individus s' exerce avec continuité grace aux efforts délibérés qu' elle accomplit en vue d' éduquer chaque génération nouvelle et de la faconner ainsi a son image. La structure de toute société a pour base les Lois - écrites ou non - qui la lient avec ses membres. C' est pourquoi l' éducation, dans toute communauté humaine ( que ce soit la famille, la classe sociale, la profession ou quelque complexe plus large tel que la race ou l' état ) est l' expression directe de sa recherche consciente d' un modéle - type.

J.W.




oursagora

Messages : 1548
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Gréce Archaique.

Message par oursagora le Dim 28 Jan - 21:46

De plus, l' éducation marche de pair avec la vie et la croissance de la communauté : elle se voit modifiée par les transformations qui se produisent dans la structure interne et le développement intellectuel de cette communauté, en meme temps que par les changements extrinséques. Puisque la base de l' éducation est une large prise de conscience des valeurs qui régissent la vie humaine, son histoire vraie selon les modifications subies par les valeurs qui ont cours dans la société. Lorsque celles ci sont stables, l' éducation repose sur des fondements solides ; lorsqu' elles sont altérées ou détruites, les méthodes éducatives s' en trouvent affaiblies au point d' en devenir inopérantes. Cela se produit toutes les fois que la Tradition se voit violemment rejetée ou quand elle souffre d' un collapsus interne. Malgré tout, en matiére d' éducation, la stabilité n' est pas un symptome sur de santé. Les idéaux éducatifs sont souvent trés stables en ces périodes de conservation sénile, qui marquent la fin d' une civilisation - par exemple, dans la Chine Confucéenne de la pré - révolution ou dans la civilisation Gréco - Romaine a son déclin, a la fin du Judaisme et a certaines époques de l' histoire des églises, de l' Art et des écoles scientifiques. L' histoire de l' Ancienne égypte, qui se juge non pas sur des siécles, mais sur des millénaires, se caractérise par une rigidité effrayante, voisine de la fossilisation. Et pourtant, chez les Romains aussi, la stabilité politique et sociale était regardée comme un bien inestimable, tandis que le besoin et le désir d' innover se faisaient peu sentir.



J.W.

oursagora

Messages : 1548
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gréce Archaique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum