La Providence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Providence.

Message par oursagora le Sam 6 Jan - 6:15





Plus qu' aucune autre école de l' Antiquité, le Stoicisme a arraché le Fatum au mythe pour le promouvoir a la dignité du concept. Les Péres du Portique, Zénon de Cittium et surtout Chrysippe de Tarse, théoricien - né et auteur prolixe, ont constitué le Destin comme un probléme central de la philosophie ; ils ont inventé la plupart des notions et des catégories a travers lesquelles on n' a cessé de penser ce probléme jusqu' au siécle des Lumiéres ; et ils ont suscité l' émergence, dés le début de l' époque Hellénistique, du genre philosophique du Traité de Fato promis a une belle postérité.

Pastichant le jugement de Quintilien sur la satire Romaine, ces philosophes auraient pu légitimement s' exclamer : " Cette doctrine du Fato est toute notre." Ils répondaient bien évidemment par l' affirmative a la premiére question fondamentale du débat : le Destin existe.


P.C.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Providence.

Message par oursagora le Sam 6 Jan - 8:07





Mais mieux qu' aucune autre philosophie, ils surent justifier cette thése et s' efforcer d' alléguer des preuves rationnelles et des confirmations empiriques. Si l' on en croit le témoignage du pseudo - Plutarque, le Portique avancait deux preuves de l' existence du Fatum, qu' il confortait de trois arguments. La premiére est tirée du principe de causalité. Rien n' arrivant sans cause, tout arrive selon des causes antécédentes dont l' enchainement systématique constitue le Destin. La seconde se déduit de la sympathie Universelle : l' expérience atteste que la nature forme un tout unifié dont les étres interagissent constamment. Viennent ensuite trois confirmations de la thése : la pratique de la Mantique qui jouissait d' un réel crédit auprés du Portique ; la résignation du Sage a l' ordre cosmique, montrant qu' il est des choses qu' on ne saurait empécher ; et le principe de non - contradiction qui implique, d' aprés la logique Mégarique, la Prédétermination des événements futurs. Si l' on en croit le Traité de Fato de Cicéron, cette troisiéme confirmation constituerait en fait une preuve a part entiére. On pourrait alors interpréter la juxtaposition de ces trois preuves comme la manifestation de l' Universalité temporelle de la Fatalité : le principe de causalité prouve la détermination des choses actuelles par les phénoménes passés, la sympathie, la détermination des phénoménes présents par l' entrelacement spatial des causalités ; et le principe de contradiction, la détermination logique des phénoménes futurs. Quelle que soit la validité de ces preuves, elles ont le mérite d' exister : nous verrons qu' on ne saurait en dire autant du Platonisme et de l' Aristotélisme, qui admettaient le concept de Fatum sans en questionner la légitimité......

P.C.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Providence.

Message par obsidienne le Sam 6 Jan - 16:23

Oursagora vous copiez des textes sans préciser le nom de l'auteur et on ne comprend rien. Depuis que vous êtes sur le forum vous montez un puzzle de phrases dont nous ne pouvons émettre aucun jugement ...

Déjà que ce que vous faites ne sert à rien, vous pensez que des images qui n'ont aucun rapport avec les textes vont nous donner un sens à tout ce que vous nous imposez ?
avatar
obsidienne

Messages : 3704
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Providence.

Message par oursagora le Sam 6 Jan - 20:52






Si le Destin existe, comment le définir ? Comme l' Académie, le Portique oscille entre deux interprétations en apparence contradictoires, le Théologéme et le Philosophéme. Il définit souvent le Destin en rapport au Divin : Fatum Divinum. " Dieu, l' intellect, le Destin et Zeus ne font qu' un ": la Fatalité est l' expression de la raison et de la volonté de Dieu. Mais le Panthéisme Stoicien identifiant Dieu a la nature, le principe d' identité du Fatal au naturel convient également a l' interprétation de sa doctrine du Destin. Témoin en est Diogéne Laerce qui, dans le cours de son exposé du Dogme Stoicien, inscrit la définition de l' Heimarméné dans la physique et, qui plus est, la fait intervenir aussitot aprés celle de la Physis. Dans le systéme Stoicien, " Dieu ", la " Nature " et le " Destin " sont en effet des termes interchangeables : ils expriment la meme réalité envisagée sous différents rapports. Dieu est a la fois la substance ( Ousia ) et la raison ( Logos ) de l' Univers, principe recteur de l' étre et du devenir. La nature désigne Dieu en tant qu' il est la force ( Dynamis ) qui faconne la matiére, qui imprégne et qui organise le monde d' aprés un ordre systématique.

Christian Pagex.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Providence.

Message par oursagora le Mar 9 Jan - 23:11






Dans ces conditions, le Fatum Stoicum peut aussi bien étre référé au Divin qu' au naturel : " Le Destin est la cause séquentielle des étres ou bien la raison qui préside a l' administration du monde." Si le second aspect renvoie au Divin Logos, le premier se référe essentiellement a la nature : le Fatum Stoicum est la Prédétermination de la temporalité par le " Lien " ou l' enchainement des causes physiques. Fidéle témoin de Chrysippe, Aulu - Gelle établit clairement ce point : " Le Destin est un ordre établi par la nature de la totalité des événements qui se suivent les uns les autres et se transmettent le mouvement depuis l' éternité, leur dépendance étant intransgressive." Si le concept de " Cause " n' est pas ici évoqué, l' identité philosophique du Fatal au naturel est clairement établie.

Christian Pagex.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Providence.

Message par oursagora le Mer 10 Jan - 2:55





Cicéron conforte et enrichit la définition : " J' appelle Destin ce que les Grecs appellent Heimarméné, c' est a dire l' ordre et la série des causes, quand une cause liée a une autre produit d' elle meme un effet. Il s' agit la d' une réalité qui, de toute éternité, s' écoule sans arrét. De ce fait, il n' est rien arrivé qui n' ait été a venir et, de la meme facon, il n' arrivera rien dont la Nature ne contienne déja les causes efficientes. On comprend dés lors que le Destin n' est pas ce qu' entend la superstition, mais ce que dit la science, a savoir la cause éternelle des choses, en vertu de laquelle les faits passés sont arrivés, les présents arrivent et les futurs doivent arriver." Cicéron marque toute la distance qui sépare le Mythéme, croyance en l' influence Occulte des Dieux, du Philosophéme, idée rationnelle de la détermination causale des événements. Si sa définition du Destin ne se référe pas a la Nature, elle la postule implicitement en tant que principe de l' agencement des causalités Universelles. Ces témoignages rendent manifeste le sens du Fatum Stoicum : le Destin est l' entrelac, l' enchainement ou la connexion systématique des causalités physiques. Se fondant comme a son habitude sur une improbable étymologie, Chrysippe dérivait ainsi le terme de " Fatalité " ( Heimarméné ) de la racine de " Lien " ou de " Lier " ( Heiroméné, Heirmos ) : le Destin est ce qui lie et coordonne la multiplicité des événements dans l' Unité d' un systéme causal, le systéme de la Nature. Cette conception causale allait sceller a jamais le sens du Destin en philosophie : elle déterminera notamment la signification du concept de Fatalité dans le " Fatalisme moderne."

Christian Pagex.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Providence.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum