Les Présocratiques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 6:13





Les Présocratiques sont de retour. Ou plutot ils font leur entrée dans un monde qui les avait a peu prés ignorés jusque la, faute de pouvoir les comprendre de l' intérieur. Cependant personne n' avait encore inscrit les Présocratiques dans l' ensemble des grandes Traditions de l' Humanité. A la lumiére des cosmologies et des Sagesses Orientales - Hindouisme, Bouddhisme, Taoisme en particulier, cette étude explore pour la premiére fois dans leur véritable Lumiére ce que furent la mentalité, la vision du monde et les enseignements des Présocratiques, en, en renouvelant ainsi, et de fond en comble, l' intérét, et par dela meme, l' avenir des " Humanités classiques." Parmi eux, Empédocle - poéte, médecin, thaumaturge - occupe une place de choix pour peu que l' on déchiffre sa vie a l' aide du symbolisme : sa " Descente " parmi les hommes, ses " Pouvoirs " chamaniques, son " Enlévement " miraculeux. Philosophe de la nature, Empédocle fonde son systéme sur des " Racines " et des " Principes " opposés et complémentaires, sur la corrélation du multiple et de l' Un, sur la doctrine des cycles cosmiques et sur le Sphairos, divinité supréme, qui, tous, permettent d' inattendus rapprochements avec les " Points de vue " de l' Asie. Maitre spirituel, il transmet des méthodes initiatiques également proches de l' ascése Orientale, permettant la réminiscence des vies antérieures et fournissant les moyens d' échapper a la transmigration.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Présocratiques.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 7:37





Une des principales raisons qui ont fait que la pensée Antique a été rarement saisie dans son essence la plus profonde réside, selon nous, en ce qu' elle n' a pas été considérée dans l' esprit et les perspectives particuliéres qui convenaient : et c' est la, probablement, ce qui explique qu' en dépit des travaux parfois considérables qui ont été consacrés a l' Antiquité Gréco - Latine, l' Humanisme qui en est issu semble aujourd' hui avouer sa faillite. Trop de savants d' érudition ont envisagé l' examen de cette époque en s' appuyant exclusivement sur des données livresques, certes nécessaires, mais d' ordre extérieur, interprétés du reste a travers l' esprit réducteur et rationaliste propre a l' Occident moderne, fort différent des mentalités étudiées ; et, ce qui est plus grave, en réduisant presque toujours enquétes et références aux limites du Bassin Méditerranéen, trop longtemps réputé comme le berceau de la seule civilisation existante.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Présocratiques.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 7:53






C' est ainsi que, pour nous en tenir au Présocratisme qui fera l' objet de cette étude, les interprétations les plus contraires et les moins justifiables ont été proposées. Certains n' ont voulu voir chez les Présocratiques que les précurseurs tatonnants et maladroits d' une pensée scientifique encore prisonniére de la " Mentalité primitive " ou " Prélogique " : Burnet, Tannery, Renan, Robin font partie, a divers titres, des exégétes qui ont minimisé ou ignoré l' aspect métaphysique de ces premiers philosophes, et leur ont attribué, abusant de leurs " Projections ", un genre de préoccupations et une tournure d' esprit qui n' étaient point les leurs. D' autres - ce qui est pour le moins étonnant - se sont plu a en faire les disciples de penseurs contemporains comme Hegel, Nietzsche ; et chacun tirant a soi, marxistes, psychanalystes, surréalistes, en interprétant la pensée Antique a l' aide de notions modernes ou de préjugés d' école, n' ont fait que se priver de tout ce que les Présocratiques auraient pu leur apporter.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Présocratiques.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 8:55





Semblables attitudes n' ont plus aucun sens pour nous, aujourd' hui. Non seulement, en ce domaine comme en tant d' autres, la Vérité n' est plus connue ; mais elle n' est meme plus soupconnée. Ce qui nous encourage a penser que la philosophie Antique, au meme titre et tout autant que l' histoire, serait a refaire sur des bases totalement différentes. Il faut bien reconnaitre que, depuis quelques décennies, un effort se fait jour dans le milieu universitaire pour mieux comprendre certaines réalités éloignées des " Temps modernes ", ainsi qu' une curiosité moins timide pour les choses de l' Orient. Mais ce ne sont encore la, dans la plupart des cas, que de furtives incursions dans des régions quasiment interdites ou dans des cultures de mauvaise réputation ; jamais vraiment il ne s' agit de confrontation totale. Sinon sans doute dans une école regroupant les recherches de Vernant, Bollack, Vidal - Naquet, et quelques autres, plus ou moins affiliés au structuralisme, au marxisme ou a la sociologie, mais désireux de rompre avec la citadelle Académique des Maitres tout - puissants et indiscutés des études classiques, de " La Gréce a la Francaise ", et d' élargir les cadres en faisant se rencontrer en particulier la civilisation Hellénique et les autres, dont il n' avait jamais été parlé jusque la, sinon chez quelques précurseurs comme Cumont, Rohde ou Dodds.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 16:44






Il nous souvient encore de l' étonnement et des réticences dont les professeurs Hellénistes de la Sorbonne accueillirent, en 1956, notre projet de Diplome d' Etudes Supérieures portant sur une étude comparative des idées d' Empédocle d' Agrigente et de la philosophie Hindoue, faite a la Lumiére de ce que l' on a nommé la Philosophia Perennis, représentée par des auteurs comme René Guenon, Frithjof Schuon, Ananda Coomaraswamy, Mircea Eliade. C' était, avec la maladresse du jeune age, vouloir déja briser une conjuration du silence qui nous semblait totalement injustifiée, et revivifier aux souffles de l' Orient tout un domaine de connaissances passionnantes mais endormies. Années et maturité aidant, des matériaux d' abord inconnus viendraient nous conforter dans nos intuitions et nous inciteraient a reprendre, compléter et améliorer autant que possible notre sujet pour donner l' étude que voici.

Notre méthode, d' une part, recourt a ce que nous appellerons avec les tenants de la Philosophia Perennis " L' esprit Traditionnel " ( a ne pas confondre avec Traditionaliste ), en partant de la constation que le Présocratique procéde justement de cet esprit ; elle se veut, d' autre part, " Comparative " en considérant que les enseignements qui y figurent sont indissociables de ceux qui leur sont ailleurs contemporains, en particulier les enseignements Orientaux, et peuvent meme par ces derniers se trouver éclaircis, voire éclairés.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 23:52





" Traditionnelle ", cette méthode ne saurait tenir pour négligeable la distinction inhérente a toute Sagesse supra - rationnelle et supra - humaine entre ce que l' on peut appeler sans aucune idée restrictive ou péjorative, mais dans le sens premier de ces termes - ta exoterika et ta esoterika, principalement appliqués ici aux enseignements de Pythagore et d' Empédocle - d' une part, l' exotérisme : l' " écorce ", l' aspect extérieur d' une doctrine, interprétée selon un esprit subjectif et dans un sens littéral, a l' intention de tous les hommes : ainsi, de la religion populaire chez les Grecs : d' autre part, l' ésotérisme : le " Noyau ", l' aspect secret ou discret de la doctrine, révélée dans ses acceptions symboliques et réservée aux postulants spirituellement les plus qualifiés ; ainsi, des Mystéres et de l' enseignement des Maitres de Sagesse. Ce second aspect, qui a été soit nié, soit négligé par les attitudes que nous dénoncions plus haut, sera bien entendu pour nous le plus digne d' intérét, et c' est sur lui tout spécialement que nous porterons notre attention.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 4:03





" Comparative " cette méthode considére également l' ensemble des doctrines initiatiques, d' une richesse et, en l' occurrence, d' une utilité insoupconnées, dérivées ensemble d' un Orient dont l' étude, assure Guénon, " Si on voulait l' entreprendre d' une facon vraiment directe, serait susceptible d' aider dans une large mesure a comprendre l' Antiquité ", et particuliérement " L' Antiquité Grecque, pour laquelle nous n' avons pas la ressource d' un témoignage immédiat"

BJ

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Présocratiques.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 7:50





Une telle méthode prétend, en d' autres termes, étudier et interpréter de l' intérieur l' atmosphére, la mentalité des mondes Anciens, le sens réel de leurs messages. Sans doute, les notions auxquelles elle nous fait nous reporter devront elles toujours étre manipulées avec tact et discernement ; sans doute, conviendra t il de se garder de conclusions plus séduisantes pour l' intelligence que fidéles a la Vérité : entre l' Orient et l' Antiquité classique, certaines similitudes peuvent n' étre que des coincidences. Nous estimons cependant que les principes que nous venons d' énoncer offrent plus que tout autre les chances d' une droite interprétation de cette meme Antiquité, en nous y faisant entrer plus avant et nous rapprocher de son centre. Il serait paradoxal, non point faux, de dire que la démarche Traditionnelle et comparative, dévidant son fil d' Or a travers les différents ésotérismes et les reliant a l' ésotérisme de l' Hellade, permet paradoxalement - en dépit de vingt cinq siécles qui nous en séparent - de nous rendre plus proches des philosophes Présocratiques que ne le furent leurs contemporains et compatriotes exotériques.

L' étude qui suit ne se veut rien d' autre que l' illustration de cette méthode : encore nous sommes nous borné a y traiter un seul des sujets qui s' offraient a nous, lui meme susceptible de nombreux autres développements. Il va de soi qu' elle pourrait tout aussi bien étre utilisée dans l' interprétation des Légendes mythologiques et des oeuvres Homériques, comme dans celle des philosophies platonicienne et aristotélicienne, et de la Gnose alexandrine ; elle permettrait en outre de corriger plusieurs erreurs commises a propos de la littérature, et de résoudre plusieurs des énigmes auxquelles se sont heurtés historiens et savants.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 19:58





Mais ce n' est point tout. Cette méthode n' attend pas seulement du chercheur qu' il étudie avec soin les manifestations de l' ésotérisme Antique, aprés en avoir reconnu l' existence et la primauté : elle exige encore de lui qu' il cesse d' aborder ses sujets comme de froides réalités dissécables et consignables dans les cadres d' une recherche stérilisante, dans l' indéfinie dispersion des détails et arguties de l' hypercritique moderne ; elle exige de lui qu' il se dépouille des habitudes confortables, des réflexes faciles, comme autant d' enveloppes lui voilant le réel, ou ne lui  en montrant que le dos ; en outre, que, pour étudier dans sa vraie nature l' esprit Traditionnel, il travaille lui meme a l' acquisition de cet esprit et le vive ; et pour comprendre la pensée des hommes différenciés, se fasse, autant que faire se peut, l' un d' entre eux ; qu' il procéde en quelque sorte a une conversion de soi meme jusqu' en ses profondeurs mentales et psychiques, a une metanoia dont, plus encore que son oeuvre, il sera le premier bénéficiaire ; et qu' il s' applique enfin, au long d' une ascése sollicitant le tout de son étre, et supprimant les séparations de l' appris et du vécu, a obtenir quelque chose de cette faculté qui seule lui octroiera une connaissance directe et totalisante de son sujet. Le mieux, pour commencer, pourrait bien étre que le chercheur se laisse imprégner de la Lumiére dont la Philosophia Perennis alimente toujours les foyers : en allant s' asseoir, par exemple, aux pieds des derniers Sages encore vivants, fréres proches ou cousins éloignés de ceux qui peuplérent la Gréce. N' est pas l' exemple que proposa cet " Helléniste distingué " dont parle Roger Godel, qui confia a ce dernier quelle fut pour son évolution intime l' importance de sa rencontre avec un Djivan - Mukta, un " Délivré vivant " de l' Inde ?

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Mer 3 Jan - 21:45






C' est dans cette direction et a ce niveau que résident les authentiques possibilités de renouvellement et d' approfondissement de nos connaissances : le seul moyen capable, en l' élargissant et enrichissant d' une facon radicale, de revivifier l' Humanisme. ( Est il besoin d' indiquer que nous ne prenons pas ce mot dans le sens de culture profane et relativiste, qui est celui ou l' entendent ceux qui veulent tout ramener a la mesure de l' humain, mais qu' a défaut d' autres termes, celui la nous sert ici a traduire l' idée d' une discipline intellectuelle et spirituelle, d' une Sadhana orientée vers l' Amour de la Sagesse, vers la réalisation de la vraie vocation de l' homme ?). De telles perspectives constituent assurément une maniére de révolution par le haut de la démarche universitaire ; et nous ne sommes pas loin de penser que, s' il doit s' opérer, ce Salut de l' Humanisme ne pourra que contribuer, dans une certaine mesure du moins, au Salut de l' Humanité. Qui sait, en effet, s' il ne faudrait point voir la comme l' amorce d' un mouvement de remontée, l' occasion d' une premiére tentative de retour, en cette fin de l' Age Kali, celui des dissolutions et destructions ultimes, vers des voies de connaissances, vers une harmonie et une perfection nouvelles ?

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Ven 5 Jan - 23:42






Nous remarquerons d' abord qu' il a été établi que le monde Grec et Romain se rapproche plus sensiblement du monde Indien que de tout autre, non seulement du point de vue linguistique, celui de l' Indo - Européen, non seulement a l' Art, depuis les conquétes d' Alexandre, mais aussi quant a la pensée. C' est ce qu' a clairement montré Cumont, qui conclut a l' existence d' Antiques rapports spirituels entre l' Inde et les civilisations méditerranéennes. Un autre point est que la Tradition Hindoue, restant a la fois la plus explicite et la plus compléte, se prétait ainsi davantage au genre d' investigations que nous avons tentées.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Présocratiques.

Message par oursagora le Sam 13 Jan - 23:29

Francois Chenet reléve chez les Grecs le gout du combat, le sens du tragique, et par compensation, la recherche de la juste mesure, l' attachement patriotique a la Cité, a quoi répondent inversement chez les Hindous la pratique de la non - violence, la recherche de la paix intérieure menant au dépassement des polarités contraires, l' attachement a la condition humaine en vue de la délivrance : l' homme n' est point un " Animal politique " ; le Dharma maintient tout dans son ordre et a sa place. De meme, les Grecs séparent nettement l' homme des autres espéces animales en ce qu' il est " Raisonnable ", alors que pour les Hindous, l' homme se fond aisément dans l' Univers et différe des autres animaux en ce qu' il est le seul a pouvoir sacrifier ou se sacrifier.

B.J.

oursagora

Messages : 1357
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Présocratiques.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum