La Terre, notre patrie - Marko Pogacnik

Aller en bas

La Terre, notre patrie - Marko Pogacnik

Message par obsidienne le Mar 7 Nov - 12:27

La Terre, notre patrie

Extrait du livre : Déclaration d’amour à la Terre de Marko Pogacnik


Il n’est pas très sensé de s’irriter des conséquences fâcheuses de la globalisation si l’on n’a pas appris à connaître, et aussi à aimer, notre patrie la Terre dans sa globalité.

On peut voir la globalisation comme une force qui s’oppose aux aspirations de beaucoup de gens, dans le monde entier, qui veulent appréhender et vivre le cosmos global, qui veulent appréhender et vivre le cosmos terrestre comme une unité. Au lieu de favoriser la mise en place d’un réseau global d’assistance réciproque entre les nations et les communautés religieuses, on utilise en réalité les différences culturelles et sociales entre les peuples pour augmenter de façon vertigineuse les gains des corporations économiques.

Mais il ne suffit pas pour renforcer l’aspect lumineux de la civilisation globale en train de naître, de mettre en évidence les différences entre les peuples et les religions de la Terre et de prendre ses distances par rapport à leur exploitation.

Il est certes nécessaire de se soucier des groupes humains et des peuples qui sont menacés par le processus de globalisation. Mais cela non plus ne suffit pas à faire de la Terre une patrie globale pour tous les êtres. Même si l’on s’efforce d’épargner toutes les espèces animales et végétales et toutes les entités invisibles qui habitent notre planète et de leur rendre honneur, on n’aura pas encore tout fait.

Avec tous ces efforts, on n’aura encore entrepris que le premier pas vers une véritable patrie terrestre.

Les nombreuses initiatives de personnes isolées et de groupes dans le monde entier démontrent assez que beaucoup veulent se comporter de façon juste avec notre planète et toutes ses entités.

On ne fera pourtant aucun pas plus avant si l’on ne s’est pas décidé à abandonner son attitude égoïste et à s’ouvrir à une communication avec l’âme de la Terre. Cela signifie que l’on est prêt, à ce moment, à échanger avec l’âme de la Terre à propos du chemin sur lequel elle s’est engagée entre temps pour assurer la suite de l’évolution de la planète et de ses règnes au-delà de la catastrophe qui frappe ses systèmes vitaux.

Partons de l’idée que la catastrophe des systèmes vitaux de la Terre s’est déjà produite sur les plans subtils de l’espace. Le décalage de temps qui existe entre les dimensions, ainsi que l’anneau de clémence qui entoure la Terre, font que nous nous sentons encore relativement bien conservés dans l’ancien monde.

Le fait que les relations entre les religions, les cultures, et finalement toute notre civilisation d’un côté, et la nature de l’autre ne font que se dégrader, devrait pourtant nous alerter.

Pour savoir quel chemin la Terre et ses conseillers spirituels ont choisit pour sauver l’humanité et les autres êtres vivants de l’abîme de la mort, il faut interroger l’âme de la Terre : où trouverons-nous l’espace vital que tu as préparé afin que nous puissions réaliser notre patrie planétaire ?

Mais l’âme de la Terre pulse loin sous nos pieds, au centre de notre globe. Comment pouvons-nous entendre sa réponse ?

Elle peut être perçue si l’homme est prêt à accepter une certaine expansion de son propre être. Nous autres hommes sommes aussi porteurs d’une fraction de l’âme de la Terre qui nous a été pour ainsi dire incorporée à notre naissance.

Avec notre faculté unique en son genre de penser, de sentir et de vouloir en étant conscient de soi, l’essence de l’âme de la Terre est implantée à dose homéopathique en chacun de nous. Peu à peu, elle partage avec nous les hommes, son privilège de décider du développement de l’évolution terrestre. Plus précisément : les facultés qui nous permettent de servir l’âme de la Terre en devenant des agents créateurs sont activées en nous.

A l’heure actuelle, « sentir », veut dire ouvrir aux différentes évolutions qui gravitent sur la Terre – la nôtre y compris – les portes vers la poursuite de leur développement sur un nouveau plan du cosmos terrestre.

L’âme de la Terre n’a pas d’autres mains physiques à sa disposition que les nôtres pour bâtir un pont dans la nouvelle dimension de l’être.

La Terre ne dispose d’aucune autre intelligence sur son sol, sinon de celle de l’homme, qui pourrait conduire avec sureté les êtres qui y vivent à travers le labyrinthe des changements qui s’annoncent.


Il est urgent d’accorder notre agir au courant des pensées de l’âme de la Terre.
avatar
obsidienne

Messages : 3901
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum