évolution De L' Idée Divine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

évolution De L' Idée Divine.

Message par oursagora le Sam 16 Sep - 6:15



Source Céline Renooz.




La croyance a l' existence d' une ou plusieurs divinités existe dans le monde depuis l' Antiquité la plus reculée. Elle s' est répandue sur toute la terre et régne encore dans l' esprit d' un grand nombre de personnes restées engagés dans les religions, ou qui, n' appartenant plus aux cultes reconnus, se sont ralliées a des philosophies déistes.





L' homme adore - ou nie - la divinité depuis les premiers jours de son évolution consciente. Ce fait est indéniable, il a rempli l' histoire, il a alimenté les discussions philosophiques, créée des conflits, suscité des guerres. Qu' est ce donc, au fond, que cette idée si répandue ? Et comment se fait il que dans sa forme actuelle elle nous semble une chimére, alors que dans ses formes antérieures elle a eu tant du puissance sur l' esprit des hommes ? Car, on ne peut nier que pendant des siécles l' homme a été dominé par l' idée qu' il existe une puissance supérieure a lui, qu' on lui a fait un devoir d' adorer et en qui il a mis sa confiance quoiqu' il n' en comprenne pas la nature.

oursagora

Messages : 1247
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

évolution De L' Idée Divine.

Message par oursagora le Sam 16 Sep - 11:36

Source Céline Renooz.



Un intérét capital s' attache a cette étude car il ne suffit pas de nier pour détruire une croyance ; une négation n' a jamais détruit des convictions contraires. Il faut expliquer l' histoire, provoquer des études nouvelles, faire réfléchir les indécis. C' est d' autant plus nécessaire que ceux qui n' ont fait que des recherches superficielles expliquent les origines d' une facon inexacte qui, remplacant une erreur par une autre erreur, éloignent de la vérité au lieu d' y aboutir.



A l' heure actuelle les religions encore existantes se retranchent derriére la divinité comme derriére un dernier rempart.



Tous les autres dogmes possédent assez d' élasticité pour s' accommoder avec les progrés de la science - la casuistique aidant - l' idée de Dieu, seule, ne le peut pas, elle reste entiére, immuable. Pour le prétre, elle est irréfragable, c' est a dire de celles qu' on ne peut contredire, et j' entendais un jour un théologien catholique dire dans une conférence contradictoire que l' on pouvait expliquer le miracle en montrant que c' était l' effet d' une loi de la nature connue de Dieu mais inconnue des hommes et que tout dans les dogmes pouvait trouver une explication satisfaisante pour la raison, a la condition que la croyance en Dieu ne soit pas ébranlée car ajoutait il, si l' on renversait Dieu, tout s' écroulerait.



L' idée divine c' est le ciment qui tient attachées toutes les pierres de l' édifice dogmatique, supprimez la et tout se désagrége.



Ceci nous fait comprendre combien la question divine est importante puisque elle dépend l' existence ou la disparition des religions. C' est le grand probléme qui est a l' origine de toutes discussions philosophiques. Résoudre cette question c' est faire un pas immense a l' évolution de la pensée, sans cesse retardée par des disputes qui semblent insolubles tant les uns et les autres mettent d' entétement dans leurs affirmations ou dans leurs négations.



Voyons donc d' ou vient l' idée divine, quand elle a pris naissance dans l' esprit des hommes, quelle a été sa signification primitive, comment elle a évolué et quel est l' état actuel des esprits a ce sujet.

oursagora

Messages : 1247
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum