Origine De La Philosophie.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Sam 1 Juil - 2:58

Rappel du premier message :

Qu' est ce que la philosophie ?



Source Gaarder.



La meilleure facon d' aborder la philosophie, c' est de poser quelques questions philosophiques :
Comment le monde a t il été créé ? Y a t il une volonté ou un sens derriére ce qui arrive ? Existe t il une vie aprés la mort ? Comment trouver des réponses a de telles questions ? Sans oublier celle la : comment faut il vivre ?

Les hommes se sont de tout temps posé ces questions. A notre connaissance, il n' existe aucune culture qui ne se soit préoccupée de savoir qui sont les hommes ou comment le monde a été créé.

Au fond il n' y a pas tant de questions philosophiques que ca. Mais l' histoire nous propose différentes réponses pour chaque question. Il est également beaucoup plus facile de poser des questions philosophiques que d' y répondre.

Un vieux philosophe grec qui vivait il y a plus de deux mille ans pensait que la philosophie était née grace a l' étonnement des hommes. L' homme trouve si étrange le fait d' étre en vie que les questions philosophiques apparaissent d' elles memes, disait il.

Le terme philosophie recouvre une facon de penser radicalement nouvelle qui vit le jour en gréce environ 600 ans avant Jésus - Christ. Auparavant, diverses religions s' étaient chargées de répondre a toutes les questions que se posaient les hommes. Ces explications d' ordre religieux se transmettaient de génération en génération sous forme de mythes. Un mythe, c' est un récit sur les dieux qui cherche a expliquer les phénoménes naturels et humains.

Pendant des millénaires, il y a eu dans le monde entier une véritable floraison d' explications mythiques aux problémes philosophiques. Les philosophes grecs tentérent de démontrer que les hommes ne devaient pas se fier a ces mythes.


Dernière édition par oursagora le Dim 20 Jan - 0:23, édité 1 fois
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mer 14 Nov - 23:31



La vraie raison place toutes choses dans le rang qui leur convient ; elle fait douter de celles qui sont douteuses, rejeter celles qui sont fausses, et reconnaitre de bonne Foi celles qui sont évidentes, sans s' arréter aux vaines raisons des Pyrrhoniens qui ne détruisent pas l' assurance raisonnable que l' on a des choses certaines, non pas meme dans l' esprit de ceux qui les proposent. Personne ne douta jamais sérieusement s' il y a une Terre, un Soleil et une Lune, ni si le tout est plus grand que sa partie. On peut bien faire dire extérieurement a sa bouche qu' on en doute, parce que l' on peut mentir ; mais on ne le peut pas taire dire a son esprit. Ainsi le Pyrrhonisme n' est pas une secte de gens qui soient persuadés de ce qu' ils disent ; mais c' est une secte de menteurs. Aussi se contredisent ils souvent en parlant de leur opinion, leur coeur ne pôuvant s' accorder avec leur langue, comme on le peut voir dans Montagne, auteur célébre, qui a taché de le renouveller au dernier siécle.
Arnauld et Nicole " La logique ou l' Art de penser."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Jeu 15 Nov - 0:30



Car aprés avoir dit que les Académiciens étaient différents des Pyrrhoniens, en ce que les Académiciens avouaient qu' il y avait des choses plus vraisemblables que les autres, ce que les Pyrrhoniens ne voulaient pas reconnaitre, il se déclare pour les Pyrrhoniens en ces termes : " L' avis, dit il, des Pyrrhoniens est plus hardi, et quant et quant plus vraisemblable." Il y a donc des choses plus vraisemblables que les autres : et ce n' est point pour faire une pointe qu' il parle ainsi, ce sont des paroles qui lui sont échappées sans y penser, et qui naissent du fond de la nature, que le mensonge des opinions ne peut étouffer. Mais le mal est que dans les choses qui ne sont pas si sensibles : ces personnes qui mettent leur plaisir a douter de tout, empéchent leur esprit de s' appliquer a ce qui les pourrait persuader, ou ne s' y appliquent qu' imparfaitement, et ils tombent par la dans une incertitude volontaire a l' égard des choses de la Religion ; parce que cet état de Ténébres qu' ils ne se procurent leur est agréable, et leur parait commode pour appaiser les remords de leur conscience, et pour contenter librement leurs passions
Arnauld et Nicole " La logique ou l' Art de penser"
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 23 Nov - 21:04

La Vie de Socrate nous est surtout connue grace a Platon qui fut son éléve et devint lui meme un des plus grands philosophes de l' Histoire. Platon écrivit plusieurs dialogues ou conversations philosophiques en se servant de Socrate comme porte - parole. Quand Platon place des propos dans la bouche de Socrate, nous n' avons aucun moyen de savoir si Socrate a réellement tenu ces propos. Aussi est il difficile de distinguer l' enseignement de Socrate des paroles de Platon lui meme. Ce probléme se pose chaque fois que l' on ne posséde aucune trace écrite de la personne historique, ce qui arrive plus fréquemment qu' on ne croit. L' exemple le plus célébre est évidemment celui de Jésus. Comment étre sur que le " Jésus Historique " a effectivement prononcé les paroles que Matthieu ou Luc lui prétent ? Nous nous retrouvons dans le cas du " Socrate Historique " face a une énigme de ce genre. Mais, au fond, savoir qui était réellement Socrate n' est pas si important que cela. C' est avant tout l' image de Socrate transmise par Platon qui a inspiré les penseurs Occidentaux pendant 2 500 ans.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 23 Nov - 21:47


Le Secret de l' efficacité chez Socrate réside a ce qu' il ne cherchait pas a enseigner aux gens. Il donnait au contraire l' impression qu' il voulait apprendre de la personne avec qui il s' entretenait. Il ne faisait pas un cours comme un vulgaire professeur. Au contraire, il discutait. Certes, il n' aurait jamais été un philosophe célébre s' il s' était uniquement contenté d' écouter les autres. Mais il n' aurait pas été condamné a mort non plus. En réalité, il posait surtout des questions au début. De cette facon, il faisait semblant de ne rien savoir. Puis, au cours de la conversation, il s' arrangeait pour que l' autre découvre petit a petit les failles de son raisonnement. A la fin, son interlocuteur se retrouvait tellement coincé qu' il était obligé de distinguer le vrai du faux.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 23 Nov - 23:18

On raconte que la mére de Socrate était Sage - Femme et qu' il comparait sa pratique philosophique a la Maieutique, l' Art de faire accoucher. En effet, ce n' est pas la Sage - Femme qui " Met au Monde " l' enfant. Elle est seulement la pour apporter son aide lors de la naissance. De meme, la tache de Socrate consistait a " Faire accoucher " les esprits de pensées justes. La vraie connaissance ne peut venir que de l' intérieur de chacun. Personne ne peut vous l' asséner. La vraie connaissance vient de l' intérieur. Mettre un enfant au Monde est quelque chose de naturel. De la meme maniére, tous les hommes peuvent accéder aux vérités philosophiques, s' ils consentent a se servir de leur raison. Quand un homme se met a raisonner, il puise en lui meme les réponses.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Sam 24 Nov - 1:59


En faisant celui qui ne sait rien, Socrate obligeait précisément les gens a réfléchir. Socrate savait faire l' ignorant ou du moins passer pour plus béte qu' il n' était et c' est ce qu' on appelle " L' ironie de Socrate." Il restait ainsi en mesure de déceler les faiblesses dans la Vie humaine qu' aux problémes posés par la philosophie de la nature. Un philosophe Romain, Cicéron, déclara quelques siécles plus tard que Socrate " Fit descendre la philosophie du ciel jusqu' a Terre et qu' il la laissa vivre dans les villes, entrer dans les maisons en contraignant les hommes a réfléchir a la Vie, aux moeurs, au Bien et au Mal."
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Sam 24 Nov - 6:53


Mais Socrate se différenciait des Sophistes sur un point essentiel : il ne considérait pas comme un Sophiste, c' est a dire une personne cultivée ou savante. C' est pourquoi, a la différence des Sophistes, il refusait d' accepter de l' argent pour son enseignement. Non, Socrate se disait philosophe au vrai sens du terme. Un " Philo - sophe " signifie " Celui qui cherche a atteindre la Sagesse." On raconte qu' un Athénien interrogea l' Oracle de Delphes pour savoir qui était l' homme le plus intelligent d' Athénes. L' Oracle répondit que c' était Socrate. En entendant cela, Socrate fut pour le moins étonné. Il alla tout de suite en ville trouver un homme qui passait a ses propres yeux et aux yeux des autres pour quelqu' un de trés intelligent. Mais cette personne fut incapable d' apporter une réponse satisfaisante aux questions que lui posa Socrate et ce dernier dut admettre que l' Oracle avait peut étre raison. Il importait a Socrate de trouver une base solide pour notre connaissance. Selon lui, cette base résidait dans la raison de l' homme. Sa Foi dans la raison de l' homme fait de lui un rationaliste.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Sam 24 Nov - 18:40

Platon avait vingt neuf ans quand Socrate dut boire la cigue. Il avait longtemps été l' éléve de Socrate et suivit avec grand intérét le procés de son Maitre. Qu' Athénes puisse condamner a mort l' homme le plus éminent de la ville non seulement le marqua a jamais, mais détermina toute l' orientation de sa pratique philosophique. La mort de Socrate fut pour Platon l' expression exacerbée de l' opposition qui existe entre les conditions existant réellement dans la société et ce qui est vrai ou idéal. Le premier travail de Platon en tant que philosophe consista a publier la plaidoirie de Socrate. Il rapporta donc les propos tenus par Socrate face a la foule des jurés. A l' Académie de Platon, on enseignait la philosophie, les mathématiques et la gymnastique. Encore que le mot " Enseigner " ne soit pas trés approprié. Le débat d' idées était le fer de lance de l' Académie. Aussi n' est ce pas un hasard si le genre littéraire que Platon privilégia fut le dialogue.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Dim 25 Nov - 1:33


Platon s' intéressait aux rapports entre ce qui est éternel et immuable d' une part et ce qui " S' écoule " d' autre part, dans la lignée des présocratiques donc ! Les Sophistes et Socrate se sont détachés des problémes de la philosophie de la nature pour se tourner vers l' homme et la société. Il n' en reste pas moins vrai que Socrate, et les Sophistes a leur maniére, s' étaient aussi intéressés a la relation entre l' éternel et l' éphémére. Surtout quand il s' agissait de morale humaine et des idéaux ou Vertus dans la société. On peut simplifier en disant que les Sophistes pensaient que les notions de Bien et de Mal relatives et pouvaient changer selon les époques. La question du Bien et du Mal n' avait donc rien d' Absolu. C' est justement cette conception que Socrate ne pouvait accepter. Il était convaincu qu' il existait quelques régles éternelles et intemporelles concernant le Bien et le Mal. En utilisant notre raison, il nous est possible a nous autres hommes d' atteindre ces normes immuables, car la raison a précisément un caractére éternel et immuable.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Lun 26 Nov - 19:30

Empédocle et Démocrite avaient montré que tous les phénoménes naturels étaient soumis au changement, mais qu' il y avait malgré tout quelque chose d' essentiel qui jamais ne changeait, les quatre éléments ou les atomes. Platon était d' accord pour considérer le probléme, mais en le posant d' une autre facon. Selon lui, tout ce qui est tangible dans la nature est susceptible de se transformer, soumis a l' épreuve du temps, et destiné a se dégrader et disparaitre. Mais tout est fait d' aprés un " Moule " intemporel qui lui éternel et immuable.....Ce qui est éternel et immuable n' est donc pas pour Platon quelque " Matiére élémentaire " physique, mais des Principes de caractére spirituel, donc abstraits.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mer 28 Nov - 0:18


Platon divisait la réalité en deux parties. La premiére est constituée par le Monde des sens dont nous acquérons une connaissance approximative et imparfaite en nous servant de nos cinq sens, par nature approximatifs et imparfaits. Ce Monde des sens est sous le signe du changement et rien n' y est permanent : rien effectivement n' y existe une fois pour toutes, il y a seulement des choses qui naissent et disparaissent. La deuxiéme est constituée par le Monde des idées qui nous permet grace a l' usage de notre raison d' accéder a la vraie connaissance. Ce Monde des idées est inaccessible aux sens. En revanche, les idées - ou les modéles - sont éternelles et immuables. D' aprés Platon, l' homme est aussi composé de deux parties : nous avons un corps soumis au changement qui est indissociablement lié au Monde des sens et connait le meme Destin que toutes choses ici - bas. Tous nos sens sont liés au corps et sont donc fiables. Mais nous avons aussi une Ame immortelle qui est le siége de la raison. C' est précisément parce que l' Ame n' est pas matérielle qu' elle peut voir le Monde des idées.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mer 12 Déc - 14:57


Platon pensait que l' Ame a existé avant de venir habiter un corps. Autrefois, l' Ame était dans le Monde des idées. Mais dés que l' Ame se réveille dans un corps humain, elle oublie les idées parfaites. Il se produit alors un étrange processus : au fur et a mesure que l' homme, grace a sa sensibilité, appréhende les différentes choses qui l' entourent, un vague souvenir ressurgit dans l' Ame. L' homme voit un cheval, mais un cheval imparfait et cela suffit pour réveiller le vague souvenir du " Cheval " parfait que l' Ame a connu autrefois dans le Monde des idées. D' ou le désir de retrouver la vraie demeure de l' Ame. Platon appelle ce désir Eros, ce qui signifie Amour. Sur les ailes de l' Amour, l' Ame rejoindra sa demeure dans le Monde des idées. Elle se libérera de la " Prison du corps." Platon décrit ici un cycle de Vie idéal. Car tous les hommes ne laissent pas l' Ame s' échapper librement pour rejoindre le Monde des idées, loin s' en faut ! La plupart des hommes s' accrochent aux " Reflets " des idées qu' ils percoivent dans le Monde sensible. Ils voient un cheval, puis un autre cheval. Mais ils ne voient pas l' original qui se dissimule derriére chaque mauvaise copie. Platon décrit le chemin du philosophe, c' est a dire que toute sa philosophie peut se lire comme une description de la pratique philosophique. Platon pensait que tous les phénoménes naturels ne sont que les ombres de formes ou d' idées éternelles. Force est pourtant de constater que la grande majorité des gens sont satisfaits de vivre parmi des ombres. Ils croient que ces ombres sont la seule chose qui existe et n' ont pas conscience que ces ombres ne sont que des projections. Ce faisant, ils oublient le caractére immortel de leur Ame.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mer 12 Déc - 17:30


Ou commence la philosophie ? Il y a deux facons d' entendre la question. On peut se demander d' abord ou situer les frontiéres de la philosophie, les marges qui la séparent de ce qui n' est pas encore ou pas tout a fait elle. On peut se demander ensuite ou elle est apparue pour la premiére fois, en quel lieu elle a surgi - et pourquoi la plutot qu' ailleurs. Question d' identité, question d' Origine, liées l' une a l' autre, inséparables - meme si en trop bonne, en trop simple logique, la seconde semble supposer déja résolue la premiére. On dira : pour établir la date et le lieu de naissance de la philosophie, encore faut il connaitre qui elle est, posséder sa définition afin de la distinguer des formes de pensée non philosophiques ? Mais, a l' inverse, qui ne voit qu' on ne saurait définir la philosophie dans l' abstrait, comme si elle était une essence éternelle ? Pour savoir ce qu' elle est, il faut examiner les conditions de sa venue au Monde, suivre le mouvement par lequel elle s' est historiquement constituée, lorsque dans l' horizon de la culture Grecque, posant des problémes neufs et élaborant les outils mentaux qu' exigeait leur solution, elle a ouvert un domaine de réflexion, tracé un espace de savoir qui n' existaient pas auparavant, ou elle s' est elle meme établie pour en explorer systématiquement les dimensions. C' est a travers l' élaboration d' une forme de rationalité et d' un type de discours jusqu' alors inconnus que la pratique philosophique et le personnage du philosophe émergent, acquiérent leur statut propre, se démarquent, sur le plan social et intellectuel, des activités de métier comme des fonctions politiques ou religieuses en place dans la Cité, inaugurant une Tradition intellectuelle Originale qui en dépit de toutes les transformations qu' elle a connues n' a jamais cessé de s' enraciner dans ses Origines.
Jean Pierre Vernant " Mythe et pensée chez les Grecs."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mer 12 Déc - 18:11


L' allégorie de la caverne illustre parfaitement la pensée de Platon. Des hommes qui habitent dans une caverne, sont assis le dos tourné a la Lumiére et sont pieds et poings liés, de sorte qu' ils sont condamnés a ne voir que le mur devant eux. Dans leur dos se dresse un autre mur derriére lequel marchent des hommes brandissant diverses formes au - dessus du mur. Parce qu' il y a un feu derriére ces figures, celles ci jettent des ombres vacillantes contre le mur au fond de la caverne. La seule chose que les habitants de cette caverne puissent voir est par conséquent ce " Théatre d' ombres." Ils n' ont pas bougé depuis qu' ils sont nés et pensent naturellement que ces ombres sont la seule réalité au Monde.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mer 12 Déc - 22:15

Imaginons maintenant que l' un des habitants de la caverne parvienne enfin a se libérer. Il se demande tout d' abord d' ou proviennent ces ombres projetées sur le mur de la caverne. Que va t il se passer quand il va découvrir les formes qui dépassent du mur ? Il sera dans un premier temps ébloui par la forte Lumiére, mais il sera aussi ébloui par les formes, puisqu' il n' a vu jusqu' ici que leurs ombres. A supposert qu' il réussisse a escalader le mur et a franchir le feu pour se retrouver a l' air libre, il serait alors encore davantage ébloui. Mais, aprés s' étre frotté les yeux, il serait frappé par la beauté de tout ce qui l' entoure. Il distinguerait pour la premiére fois des couleurs et des contours bien précis. Il verrait en vrai les animaux et les fleurs dont les ombres dans la caverne n' étaient que de pales copies. Il se demanderait d' ou viennent tous les animaux et toutes les fleurs. Alors, en voyant le Soleil, il comprendrait que c' est lui qui permet la Vie des fleurs et des animaux sur Terre, de meme que le feu dans la caverne permettait d' apercevoir des ombres. Maintenant l' heureux habitant de la caverne pourrait s' élancer dans la nature et profiter de sa liberté reconquise. Mais il pense a tous ceux qui sont restés la - bas. C' est pourquoi il veut y retourner et dés qu' il est redescendu, il essaie de convaincre les autres habitants de la caverne que les ombres sur le mur ne sont que le pale reflet vacillant de choses bien réelles. Mais personne ne le croit. Ils montrent le mur du doigt et maintiennent que la seule réalité est ce qu' ils voient. Et ils finissent par le tuer. Ce que Platon illustre avec l' Allégorie de la Caverne est le  chemin du philosophe qui va des représentations incertaines aux vraies idées qui se cachent derriére les phénoménes naturels. Il pense sans aucun doute a Socrate que les " Habitants de la caverne " mirent a mort parce qu' il dérangeait leurs représentations habituelles et leur montrait le chemin d' une vraie vision intérieure. L' Allégorie de la Caverne devient une métaphore du courage du philosophe et de sa responsabilité vis - a - vis des autres hommes sur le plan pédagogique. Platon veut démontrer que le contraste entre l' obscurité de la caverne et la nature a l' extérieur est le meme qui existe entre le Monde sensible et le Monde des idées. Cela ne veut pas dire que la nature est sombre et triste, mais qu' elle l' est, comparée a la clarté du Monde des idées. L' image d' une belle jeune fille n' est pas non plus sombre ou triste, bien au contraire. Mais ce n' est qu' une image.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Jeu 13 Déc - 1:09


L' Allégorie de la Caverne de Platon se trouve dans le dialogue intitulé la République. Platon y brosse le portrait d' un " Etat idéal ", c' est a dire d' un état modéle ou " Utopique." Disons pour résumer que Platon prone une République gouvernée par des philosophes et, pour argumenter, il se référe au corps humain.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 14 Déc - 3:18

Platon considére que le corps de l' homme se divise en trois parties : la téte, le tronc et le bas du corps. A chacune de ces parties correspond également une qualité de l' Ame. La téte est le siége de la raison, le tronc celui de la volonté et le bas du corps celui des envies ou du désir. A chacune de ces trois qualités de l' Ame correspond en outre un idéal ou une Vertu. La raison doit se donner pour but la Sagesse, la volonté doit faire preuve de courage et il faut brider le désir pour que l' homme fasse preuve de mesure. Il n' y a que lorsque les trois parties de l' homme fonctionnent pour former un tout que nous avons affaire a un homme harmonieux, " Bien concu." Les enfants doivent d' abord apprendre a l' école a contenir  leurs désirs, puis a développer leur courage. A la fin, la raison doit les aider a parvenir a la Sagesse.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Dim 16 Déc - 3:17


Tout a commencé au début du sixiéme siécle avant notre ére, dans la Cité Grecque de Milet, sur la cote d' Asie Mineure ou les Ioniens avaient établi des colonnies riches et prospéres. En l' espace de cinquante ans, trois hommes : Thalés, Anaximandre, Anaximéne, se succédent, dont les recherches sont assez proches par la nature des problémes abordés et par l' orientation d' esprit pour que, dés l' Antiquité, on les ait considérés comme formant une seule et meme école. Quant aux historiens modernes, certains ont cru reconnaitre, dans la floraison de cette école, le coup de tonnerre annonciateur du " Miracle Grec." Dans l' oeuvre des trois Milésiens, la Raison se serait tout a coup incarnée. Descendant du ciel sur la terre elle aurait, pour la premiére fois, a Milet, fait irruption sur la scéne de l' histoire ; et sa Lumiére, désormais révélée, comme si les écailles étaient enfin tombées des yeux d' une humanité aveugle, n' aurait plus cessé d' éclairer les progrés de la connaissance. " Les philosophes Ioniens, écrit ainsi John Burnet, ont ouvert la Voie que la science, depuis n' a plus eu qu' a suivre."
Jean Pierre Vernant " Mythe et pensée chez les Grecs."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mar 18 Déc - 1:26

platon concoit a partir de la un Etat construit a l' image de l' étre humain en gardant le schéma des trois parties. Tout comme le corps a la téte, le coeur et le ventre, l' Etat a des gardiens, des guerriers, ou des soldats  et des travailleurs, comme les paysans par exemple. Il est clair que Platon se sert ici du Modéle de la médecine Grecque. De meme qu' une personne qui fonctionne bien dans son corps comme dans sa téte fait preuve d' équilibre et de mesure, une Cité juste se reconnait a ce que chacun est a sa place pour former un tout. Comme dans toute la philosophie de Platon, sa philosophie de l' Etat est sous le signe du rationalisme. L' essentiel pour une bonne Cité est d' étre gouvernée par la raison. Tout comme la téte commande au corps, c' est aux philosophes de gouverner la société. Le tableau qui suit simplifie le parallélisme entre les trois parties du corps et de la Cité.
- Corps : Téte, coeur, ventre.
- Ame : Raison, volonté, besoin.
- Vertu : Sagesse, courage, mesure.
- Cité : Gardiens, guerriers, travailleurs.
La Cité idéale de Platon peut évoquer le vieux systéme des castes en Inde ou chacun a sa fonction particuliére pour le bien de l' ensemble. Déja, a l' époque de Platon, l' Inde a connu le systéme des castes avec la caste dirigeante, celle des prétres, la caste des guerriers, la caste des marchands et agriculteurs et celle des artisans et serviteurs.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mar 18 Déc - 22:57

Aujourd' hui, nous aurions tendance a qualifier la Cité révée par Platon d' Etat Totalitaire. Mais il est intéressant de remarquer que les femmes pouvaient comme les hommes accéder au rang de dirigeants. Car c' est en puisant dans la Force de leur raison que les dirigeants doivent gouverner la Cité et les femmes, selon Platon, jouissaient de la meme faculté de raisonner que les hommes, si seulement elles pouvaient recevoir le meme enseignement qu' eux et ne pas étre condamnées a la garde des enfants et aux travaux ménagers. Platon voulait abolir la famille et la propriété privée pour les chefs et les gardiens de la Cité. L' éducation des enfants était de toute facon une chose trop importante pour étre laissée a l' appréciation de chacun. Platon fut le premier a revendiquer la création de jardins d' enfants et d' écoles communales.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mar 18 Déc - 23:52


Aprés avoir connu de grandes déceptions sur le plan politique, Platon écrivit son dialogue intitulé Les Lois, ou il décrit la Cité régie par la Loi comme étant juste derriére la Cité parfaite. Il réintroduit a la fois la propriété privée et les liens familiaux. Ainsi la liberté de la femme se trouve a nouveau restreinte, mais il continue d' affirmer qu' une Cité qui n' éduque ni n' emploie les femmes est semblable a un homme qui ne se servirait que de son bras droit. D' un point de vue général, Platon avait une vision positive des femmes, du moins replacée dans le contexte de son époque. Dans le dialogue Le Banquet, c' est une femme, la légendaire prétresse Diotima, qui confére a Socrate son intelligence philosophique. Depuis deux mille ans, les hommes discutent et critiquent les théses étonnantes de Platon. Le premier homme a le faire fut son propre éléve a l' Académie pendant plus de vingt ans . Son nom était Aristote, le troisiéme grand philosophe d' Athénes.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 21 Déc - 1:34




Aristote lui meme n' était pas Athénien. Il était originaire de Macédoine, mais vint a l' Académie de Platon quand ce dernier avait soixante et un ans. Son pére était un médecin réputé et un homme de science. Ce milieu nous renseigne déja sur le projet philosophique d' Aristote. Il s' intéressa surtout a la nature vivante. Il ne fut pas seulement le dernier grand philosophe Grec, il fut le premier grand " Biologiste " en Europe.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Sam 22 Déc - 17:29






En caricaturant un peu, on pourrait dire que Platon s' était tellement concentré sur les formes éternelles ou les " Idées " qu' il ne prétait guére attention aux phénoménes naturels. Aristote, au contraire, s' intéressait a ces phénoménes naturels, que l' on pourrait appeler les cycles de la Vie. En poussant encore plus loin, nous dirons que Platon se détourna du Monde des sens pour aller au - dela de tout ce qui nous entoure. Il voulait sortir de la caverne. Il voulait apercevoir le Monde éternel des idées ! Aristote fit exactement l' opposé : il se mit a quatre pattes et étudia les poissons, les grenouilles, les anémones et les violettes. Platon n' utilisa que sa raison, alors qu' Aristote utilisa aussi ses sens. De grandes différences apparaissent également dans leur facon d' écrire. Platon était un poéte et un Créateur de mythes, tandis que les écrits d' Aristote sont secs et descriptifs comme un dictionnaire. En revanche, la plupart de ses écrits sont fondés sur des recherches de terrain.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Lun 24 Déc - 18:12




On mentionnait dans l' Antiquité quelque cent soixante dix titres écrits par Aristote. Parmi ces écrits, quarante sept d' entre eux seulement ont pu étre conservés. Il ne s' agit pas de livres achevés, car les écrits d' Aristote sont le plus souvent de simples notes devant servir a ses cours. N' oublions pas qu' a l' époque d' Aristote aussi la philosophie était avant tout une activité orale. La culture Européenne doit a Aristote l' élaboration d' un langage scientifique propre a chacune des sciences, ce qui n' est pas rien ! Il fut le grand systématicien qui fonda et ordonna les différentes sciences.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mar 25 Déc - 1:16




Comme les philosophes avant lui, Platon voulait définir quelque chose d' éternel et d' immuable au sein de tous les changements. aussi inventa t il les idées parfaites qui planent au - dessus du Monde des sens. Platon pensait d' ailleurs que les idées étaient plus réelles que les phénoménes naturels. Aristote trouva que Platon avait posé le probléme a l' envers. Selon Aristote, rien ne peut exister dans la conscience qui n' ait d' abord été percu par nos sens. Platon, lui, aurait dit qu' il n' y a rien dans la nature qui n' ait d' abord existé dans le Monde des idées. Aristote trouvait que de cette facon Platon " Doublait le nombre des chances." Aristote pensait que toutes nos idées et pensées avaient leur Origine dans ce que nous voyons et entendons. Mais nous naissons aussi avec une raison. Certes, nous n' avons pas d' idées innées au sens ou l' entendait Platon, mais nous avons une faculté innée de classer toutes les impressions de nos sens en différents groupes et catégories. Aristote ne nie aucunement que l' homme soit né doué de raison. Bien au contraire, la raison est selon Aristote le signe distinctif de l' homme. Mais notre raison est toute vide avant que nos sens ne percoivent quelque chose. Un étre humain n' a donc pas selon lui d' idées innées.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."
oursagora
oursagora

Messages : 1845
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine De La Philosophie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum