Origine de la philosophie.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 1 Juil - 2:58

Rappel du premier message :

Qu' est ce que la philosophie ?



Source Gaarder.



La meilleure facon d' aborder la philosophie, c' est de poser quelques questions philosophiques :
Comment le monde a t il été créé ? Y a t il une volonté ou un sens derriére ce qui arrive ? Existe t il une vie aprés la mort ? Comment trouver des réponses a de telles questions ? Sans oublier celle la : comment faut il vivre ?

Les hommes se sont de tout temps posé ces questions. A notre connaissance, il n' existe aucune culture qui ne se soit préoccupée de savoir qui sont les hommes ou comment le monde a été créé.

Au fond il n' y a pas tant de questions philosophiques que ca. Mais l' histoire nous propose différentes réponses pour chaque question. Il est également beaucoup plus facile de poser des questions philosophiques que d' y répondre.

Un vieux philosophe grec qui vivait il y a plus de deux mille ans pensait que la philosophie était née grace a l' étonnement des hommes. L' homme trouve si étrange le fait d' étre en vie que les questions philosophiques apparaissent d' elles memes, disait il.

Le terme philosophie recouvre une facon de penser radicalement nouvelle qui vit le jour en gréce environ 600 ans avant Jésus - Christ. Auparavant, diverses religions s' étaient chargées de répondre a toutes les questions que se posaient les hommes. Ces explications d' ordre religieux se transmettaient de génération en génération sous forme de mythes. Un mythe, c' est un récit sur les dieux qui cherche a expliquer les phénoménes naturels et humains.

Pendant des millénaires, il y a eu dans le monde entier une véritable floraison d' explications mythiques aux problémes philosophiques. Les philosophes grecs tentérent de démontrer que les hommes ne devaient pas se fier a ces mythes.

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mer 14 Nov - 23:31



La vraie raison place toutes choses dans le rang qui leur convient ; elle fait douter de celles qui sont douteuses, rejeter celles qui sont fausses, et reconnaitre de bonne Foi celles qui sont évidentes, sans s' arréter aux vaines raisons des Pyrrhoniens qui ne détruisent pas l' assurance raisonnable que l' on a des choses certaines, non pas meme dans l' esprit de ceux qui les proposent. Personne ne douta jamais sérieusement s' il y a une Terre, un Soleil et une Lune, ni si le tout est plus grand que sa partie. On peut bien faire dire extérieurement a sa bouche qu' on en doute, parce que l' on peut mentir ; mais on ne le peut pas taire dire a son esprit. Ainsi le Pyrrhonisme n' est pas une secte de gens qui soient persuadés de ce qu' ils disent ; mais c' est une secte de menteurs. Aussi se contredisent ils souvent en parlant de leur opinion, leur coeur ne pôuvant s' accorder avec leur langue, comme on le peut voir dans Montagne, auteur célébre, qui a taché de le renouveller au dernier siécle.
Arnauld et Nicole " La logique ou l' Art de penser."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Jeu 15 Nov - 0:30



Car aprés avoir dit que les Académiciens étaient différents des Pyrrhoniens, en ce que les Académiciens avouaient qu' il y avait des choses plus vraisemblables que les autres, ce que les Pyrrhoniens ne voulaient pas reconnaitre, il se déclare pour les Pyrrhoniens en ces termes : " L' avis, dit il, des Pyrrhoniens est plus hardi, et quant et quant plus vraisemblable." Il y a donc des choses plus vraisemblables que les autres : et ce n' est point pour faire une pointe qu' il parle ainsi, ce sont des paroles qui lui sont échappées sans y penser, et qui naissent du fond de la nature, que le mensonge des opinions ne peut étouffer. Mais le mal est que dans les choses qui ne sont pas si sensibles : ces personnes qui mettent leur plaisir a douter de tout, empéchent leur esprit de s' appliquer a ce qui les pourrait persuader, ou ne s' y appliquent qu' imparfaitement, et ils tombent par la dans une incertitude volontaire a l' égard des choses de la Religion ; parce que cet état de Ténébres qu' ils ne se procurent leur est agréable, et leur parait commode pour appaiser les remords de leur conscience, et pour contenter librement leurs passions
Arnauld et Nicole " La logique ou l' Art de penser"

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 23 Nov - 21:04

La Vie de Socrate nous est surtout connue grace a Platon qui fut son éléve et devint lui meme un des plus grands philosophes de l' Histoire. Platon écrivit plusieurs dialogues ou conversations philosophiques en se servant de Socrate comme porte - parole. Quand Platon place des propos dans la bouche de Socrate, nous n' avons aucun moyen de savoir si Socrate a réellement tenu ces propos. Aussi est il difficile de distinguer l' enseignement de Socrate des paroles de Platon lui meme. Ce probléme se pose chaque fois que l' on ne posséde aucune trace écrite de la personne historique, ce qui arrive plus fréquemment qu' on ne croit. L' exemple le plus célébre est évidemment celui de Jésus. Comment étre sur que le " Jésus Historique " a effectivement prononcé les paroles que Matthieu ou Luc lui prétent ? Nous nous retrouvons dans le cas du " Socrate Historique " face a une énigme de ce genre. Mais, au fond, savoir qui était réellement Socrate n' est pas si important que cela. C' est avant tout l' image de Socrate transmise par Platon qui a inspiré les penseurs Occidentaux pendant 2 500 ans.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Ven 23 Nov - 21:47


Le Secret de l' efficacité chez Socrate réside a ce qu' il ne cherchait pas a enseigner aux gens. Il donnait au contraire l' impression qu' il voulait apprendre de la personne avec qui il s' entretenait. Il ne faisait pas un cours comme un vulgaire professeur. Au contraire, il discutait. Certes, il n' aurait jamais été un philosophe célébre s' il s' était uniquement contenté d' écouter les autres. Mais il n' aurait pas été condamné a mort non plus. En réalité, il posait surtout des questions au début. De cette facon, il faisait semblant de ne rien savoir. Puis, au cours de la conversation, il s' arrangeait pour que l' autre découvre petit a petit les failles de son raisonnement. A la fin, son interlocuteur se retrouvait tellement coincé qu' il était obligé de distinguer le vrai du faux.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Ven 23 Nov - 23:18

On raconte que la mére de Socrate était Sage - Femme et qu' il comparait sa pratique philosophique a la Maieutique, l' Art de faire accoucher. En effet, ce n' est pas la Sage - Femme qui " Met au Monde " l' enfant. Elle est seulement la pour apporter son aide lors de la naissance. De meme, la tache de Socrate consistait a " Faire accoucher " les esprits de pensées justes. La vraie connaissance ne peut venir que de l' intérieur de chacun. Personne ne peut vous l' asséner. La vraie connaissance vient de l' intérieur. Mettre un enfant au Monde est quelque chose de naturel. De la meme maniére, tous les hommes peuvent accéder aux vérités philosophiques, s' ils consentent a se servir de leur raison. Quand un homme se met a raisonner, il puise en lui meme les réponses.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 24 Nov - 1:59


En faisant celui qui ne sait rien, Socrate obligeait précisément les gens a réfléchir. Socrate savait faire l' ignorant ou du moins passer pour plus béte qu' il n' était et c' est ce qu' on appelle " L' ironie de Socrate." Il restait ainsi en mesure de déceler les faiblesses dans la Vie humaine qu' aux problémes posés par la philosophie de la nature. Un philosophe Romain, Cicéron, déclara quelques siécles plus tard que Socrate " Fit descendre la philosophie du ciel jusqu' a Terre et qu' il la laissa vivre dans les villes, entrer dans les maisons en contraignant les hommes a réfléchir a la Vie, aux moeurs, au Bien et au Mal."
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 24 Nov - 6:53


Mais Socrate se différenciait des Sophistes sur un point essentiel : il ne considérait pas comme un Sophiste, c' est a dire une personne cultivée ou savante. C' est pourquoi, a la différence des Sophistes, il refusait d' accepter de l' argent pour son enseignement. Non, Socrate se disait philosophe au vrai sens du terme. Un " Philo - sophe " signifie " Celui qui cherche a atteindre la Sagesse." On raconte qu' un Athénien interrogea l' Oracle de Delphes pour savoir qui était l' homme le plus intelligent d' Athénes. L' Oracle répondit que c' était Socrate. En entendant cela, Socrate fut pour le moins étonné. Il alla tout de suite en ville trouver un homme qui passait a ses propres yeux et aux yeux des autres pour quelqu' un de trés intelligent. Mais cette personne fut incapable d' apporter une réponse satisfaisante aux questions que lui posa Socrate et ce dernier dut admettre que l' Oracle avait peut étre raison. Il importait a Socrate de trouver une base solide pour notre connaissance. Selon lui, cette base résidait dans la raison de l' homme. Sa Foi dans la raison de l' homme fait de lui un rationaliste.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Sam 24 Nov - 18:40

Platon avait vingt neuf ans quand Socrate dut boire la cigue. Il avait longtemps été l' éléve de Socrate et suivit avec grand intérét le procés de son Maitre. Qu' Athénes puisse condamner a mort l' homme le plus éminent de la ville non seulement le marqua a jamais, mais détermina toute l' orientation de sa pratique philosophique. La mort de Socrate fut pour Platon l' expression exacerbée de l' opposition qui existe entre les conditions existant réellement dans la société et ce qui est vrai ou idéal. Le premier travail de Platon en tant que philosophe consista a publier la plaidoirie de Socrate. Il rapporta donc les propos tenus par Socrate face a la foule des jurés. A l' Académie de Platon, on enseignait la philosophie, les mathématiques et la gymnastique. Encore que le mot " Enseigner " ne soit pas trés approprié. Le débat d' idées était le fer de lance de l' Académie. Aussi n' est ce pas un hasard si le genre littéraire que Platon privilégia fut le dialogue.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Dim 25 Nov - 1:33


Platon s' intéressait aux rapports entre ce qui est éternel et immuable d' une part et ce qui " S' écoule " d' autre part, dans la lignée des présocratiques donc ! Les Sophistes et Socrate se sont détachés des problémes de la philosophie de la nature pour se tourner vers l' homme et la société. Il n' en reste pas moins vrai que Socrate, et les Sophistes a leur maniére, s' étaient aussi intéressés a la relation entre l' éternel et l' éphémére. Surtout quand il s' agissait de morale humaine et des idéaux ou Vertus dans la société. On peut simplifier en disant que les Sophistes pensaient que les notions de Bien et de Mal relatives et pouvaient changer selon les époques. La question du Bien et du Mal n' avait donc rien d' Absolu. C' est justement cette conception que Socrate ne pouvait accepter. Il était convaincu qu' il existait quelques régles éternelles et intemporelles concernant le Bien et le Mal. En utilisant notre raison, il nous est possible a nous autres hommes d' atteindre ces normes immuables, car la raison a précisément un caractére éternel et immuable.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Lun 26 Nov - 19:30

Empédocle et Démocrite avaient montré que tous les phénoménes naturels étaient soumis au changement, mais qu' il y avait malgré tout quelque chose d' essentiel qui jamais ne changeait, les quatre éléments ou les atomes. Platon était d' accord pour considérer le probléme, mais en le posant d' une autre facon. Selon lui, tout ce qui est tangible dans la nature est susceptible de se transformer, soumis a l' épreuve du temps, et destiné a se dégrader et disparaitre. Mais tout est fait d' aprés un " Moule " intemporel qui lui éternel et immuable.....Ce qui est éternel et immuable n' est donc pas pour Platon quelque " Matiére élémentaire " physique, mais des Principes de caractére spirituel, donc abstraits.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mer 28 Nov - 0:18


Platon divisait la réalité en deux parties. La premiére est constituée par le Monde des sens dont nous acquérons une connaissance approximative et imparfaite en nous servant de nos cinq sens, par nature approximatifs et imparfaits. Ce Monde des sens est sous le signe du changement et rien n' y est permanent : rien effectivement n' y existe une fois pour toutes, il y a seulement des choses qui naissent et disparaissent. La deuxiéme est constituée par le Monde des idées qui nous permet grace a l' usage de notre raison d' accéder a la vraie connaissance. Ce Monde des idées est inaccessible aux sens. En revanche, les idées - ou les modéles - sont éternelles et immuables. D' aprés Platon, l' homme est aussi composé de deux parties : nous avons un corps soumis au changement qui est indissociablement lié au Monde des sens et connait le meme Destin que toutes choses ici - bas. Tous nos sens sont liés au corps et sont donc fiables. Mais nous avons aussi une Ame immortelle qui est le siége de la raison. C' est précisément parce que l' Ame n' est pas matérielle qu' elle peut voir le Monde des idées.
Jostein Gaarder " Le Monde de Sophie."

oursagora

Messages : 1727
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum