Origine de la philosophie.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 1 Juil - 2:58

Qu' est ce que la philosophie ?



Source Gaarder.



La meilleure facon d' aborder la philosophie, c' est de poser quelques questions philosophiques :
Comment le monde a t il été créé ? Y a t il une volonté ou un sens derriére ce qui arrive ? Existe t il une vie aprés la mort ? Comment trouver des réponses a de telles questions ? Sans oublier celle la : comment faut il vivre ?

Les hommes se sont de tout temps posé ces questions. A notre connaissance, il n' existe aucune culture qui ne se soit préoccupée de savoir qui sont les hommes ou comment le monde a été créé.

Au fond il n' y a pas tant de questions philosophiques que ca. Mais l' histoire nous propose différentes réponses pour chaque question. Il est également beaucoup plus facile de poser des questions philosophiques que d' y répondre.

Un vieux philosophe grec qui vivait il y a plus de deux mille ans pensait que la philosophie était née grace a l' étonnement des hommes. L' homme trouve si étrange le fait d' étre en vie que les questions philosophiques apparaissent d' elles memes, disait il.

Le terme philosophie recouvre une facon de penser radicalement nouvelle qui vit le jour en gréce environ 600 ans avant Jésus - Christ. Auparavant, diverses religions s' étaient chargées de répondre a toutes les questions que se posaient les hommes. Ces explications d' ordre religieux se transmettaient de génération en génération sous forme de mythes. Un mythe, c' est un récit sur les dieux qui cherche a expliquer les phénoménes naturels et humains.

Pendant des millénaires, il y a eu dans le monde entier une véritable floraison d' explications mythiques aux problémes philosophiques. Les philosophes grecs tentérent de démontrer que les hommes ne devaient pas se fier a ces mythes.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 1 Juil - 13:17

Les mythes.


Source Gaarder.




Les mythes étaient légion dans le monde entier quand les philosophes décidérent de les examiner d' un peu plus prés. Avant la venue du premier philosophe, les grecs aussi avaient une conception mythique du monde. Pendant des siécles, les générations s' étaient transmis l' histoire de leurs dieux qui s' appelaient Zeus et Apollon, Héra et Athéna, Dionysos et Asklépios, Héraclés et Héphaistos. Et je n' en cite que quelques uns.

Vers 700 avant Jésus - Christ, Homére et Hésiode retranscrirent de nombreux mythes grecs. Cela créa une situation sans précédent. Les mythes une fois couchés sur papier pouvaient en effet faire l' objet de discussions.

Les premiers grecs critiquérent le panthéon des dieux de Homére, car ils ressemblaient par trop aux hommes et étaient aussi égoistes et inconstants qu' eux. Pour la premiére fois il apparut que les mythes ne mettaient pas en scéne autre chose que les hommes.

Nous trouvons un premier regard critique sur le mythe chez le philosophe Xénophane qui vivait aux alentours de 570 avant Jésus - Christ : " Les hommes ont créé les dieux a leur image, dit il : ils croient que les dieux sont nés avec un corps et des vétements et qu' ils parlent comme nous. Les éthiopiens disent que leurs dieux sont camus et noirs, les thraces que les leurs ont les yeux bleus et les cheveux roux. Si les taureaux, les chevaux et les lions avaient su peindre, ils auraient représenté les dieux en boeufs, chevaux ou lions !"

C' est justement vers cette époque que les grecs fondérent des cités en gréce, mais aussi des colonies dans le sud de l' italie et en asie mineure. Les esclaves accomplissaient toutes les taches matérielles et les citoyens libres avaient tout loisir de s' intéresser a la vie politique et culturelle.

Dans les grandes villes, on vit naitre une nouvelle maniére de penser. Un individu isolé avait le droit de s' interroger sur l' organisation de la société. De la meme facon, chacun pouvait se poser des questions d' ordre philosophique sans avoir recours a la tradition des mythes.

Nous dirons que nous sommes passés d' un mode de pensée mythique a un mode de pensée fondé sur l' expérience et la raison. Le but des premiers philosophes grecs fut en effet de trouver des causes naturelles aux phénoménes naturels.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 1 Juil - 21:23

Les philosophes de la nature.



Source Gaarder.





Les premiers philosophes grecs sont souvent appelés " les philosophes de la nature ", parce qu' ils s' attachaient avant tout a la nature et aux phénoménes naturels.

Nombreux sont ceux aujourd' hui qui pensent que quelque chose est né pour ainsi dire du néant. Cette pensée était loin d' étre répandue chez les grecs. Eux soutenaient, pour une raison ou pour une autre, qu' au contraire " quelque chose " avait toujours existé.

Comment tout avait été créé a partir du néant ne constituait pas le fond du probléme. Par contre, les grecs se demandaient comment l' eau pouvait se transformer en un poisson vivant, la terre inanimée faire pousser de grands arbres et le ventre de la femme donner vie a un petit enfant !

Les philosophes avaient sous les yeux les changements perpétuels de la nature. Mais comment les expliquer ? Comment la matiére pouvait elle changer de nature et devenir quelque chose de complétement différent, par exemple quelque chose de vivant ?

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mer 5 Juil - 23:35

Les philosophes de la nature.



Source Gaarder.





Les premiers philosophes croyaient qu' il existait une substance élémentaire a l' origine de toutes ces métamorphoses. Difficile de savoir comment ils en vinrent a cette idée, mais une chose est sure : ils développérent la conception d' une substance élémentaire dissimulée derriére chaque forme créée dans la nature. Il devait y avoir " quelque chose " a l' origine de tout et vers quoi tout retournait.


Nous pouvons affirmer qu' ils s' interrogeaient sur les changements visibles au sein de la nature. Ils essayaient de formuler quelques lois naturelles éternelles. Ils voulaient comprendre les événements qui se produisaient dans la nature sans avoir recours aux mythes qu' ils connaissaient, donc étudier avant tout la nature elle meme afin de mieux comprendre tous les phénoménes naturels. C' était autre chose que de rendre les dieux responsables de la foudre, du tonnerre, de l' hiver ou du printemps !

Le philosophe se libéra peu a peu de la religion. On pourrait dire que les philosophes firent les premiers pas vers un mode de pensée scientifique et furent les précurseurs de ce qui allait devenir la science de la nature.

Avec le temps, les philosophes de la nature nous ont laissé peu de traces de ce qu' ils ont dit ou écrit. Le peu qu' il nous reste nous a été transmis par Aristote qui vécut quelques siécles aprés eux. Aristote se borne a résumer les conclusions auxquelles étaient parvenus ces philosophes, ce qui nous permet malheureusement pas de comprendre comment ils y sont arrivés.............Disons que le " projet " des premiers philosophes tournait autour du " principe premier " et de ses métamorphoses au sein de la nature.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 26 Aoû - 23:27

Les trois philosophes de Milet.


Source Gaarder.




Le premier philosophe dont nous ayons entendu parler est Thalés, originaire de Milet qui était une colonie Grecque en Asie Mineure. Il voyagea beaucoup. On raconte entre autres qu' il calcula la hauteur d' une pyramide en égypte en mesurant l' ombre de celle ci au moment précis ou l' ombre de son propre corps coincida avec sa taille réelle. Il aurait également prédit une éclipse de soleil en 585 av JC.

Thalés pensait que l' eau était a l' origine de toute chose. Nous ne savons pas au juste ce qu' il entendait par la. Peut étre voulait il dire que toute vie nait dans l' eau et que tout retourne a l' eau en se désagrégeant.

Se trouvant en égypte, il a du voir que la décrue du Nil laissait les plaines du Delta fertiles. Peut étre a t il également constaté que les grenouilles et les vers de terre sortaient dés qu' il avait plu.

Il est en outre probable que Thalés ait observé l' eau se transformer en glace ou en vapeur avant de redevenir de l' eau.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Jeu 31 Aoû - 0:58

Les trois philosophes de Milet.



Source Gaarder.





On préte a Thalés l' affirmation que " Tout est rempli de Dieux." La encore on ne pourra jamais savoir au juste ce qu' il entendait par la. était ce d' avoir vu cette terre de couleur noire étre a l 'origine de tout, de la fleur aux champs de blé en passant par les insectes et les cafards ? Il pensait en tout cas que la terre était remplie de minuscules " germes de vie " invisibles. Rien a voir en tout cas avec les Dieux d' Homére.


Le deuxiéme philosophe que nous connaissons est Anaximandre qui, lui aussi, vécut a Milet. Notre monde n' était, selon lui, qu' un monde parmi beaucoup d' autres et, comme eux, avait son origine et sa fin dans ce qu' il appelait " l' infini ", c' est a dire l' illimité. Difficile de dire ce qu' il entendait clairement par la, mais il ne s' agissait en aucun cas d' un élément connu comme chez Thalés. Il voulait sans doute exprimer l' idée que ce qui a l' origine de tout est différent de ce qui ce crée. Le principe premier ne pouvait donc pas étre tout bonnement de l' eau, mais bien quelque chose " d' infini."

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Ven 8 Sep - 1:41

Les trois philosophes de Milet.



Source Gaarder





Le troisiéme philosophe de Milet s' appelait Anaximéne ( environ 570 - 526 av JC ). Lui prétendait que l' air ou le brouillard étaient a l' origine de toute chose.

Anaximéne connaissait évidemment la doctrine de Thalés a propos de l' eau. Mais l' eau, d' ou venait elle ? Selon Anaximéne, l' eau devait étre de l' air concentré. Nous observons l' eau sortir de l' air quand il pleut. Quand l' eau est encore plus concentrée, cela devient de la terre. Sans doute avait il vu la glace fondre et se décomposer en terre et sable. Dans le meme ordre d' idées, le feu n' était pour lui que de l' air raréfié. Tout, la terre, l' eau et le feu avaient pour seule origine l' air.

Il n' y a pas loin de la terre et de l' eau aux plantes qui pousse dans les champs. Seule l' union de la terre, de l' air, du feu et de l' eau permettait de créer la vie, devait il penser tout en restant convaincu que " l' air " ou le " brouillard " étaient a l' origine de la chaine. Il rejoint la doctrine de Thalés en affirmant qu' une substance unique était a la base de toutes les formes dans la nature.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Lun 11 Sep - 23:34

Rien ne nait de rien.


Source Gaarder.




Les trois philosophes de Milet pensaient qu' il existait seulement une substance unique a l' origine du monde. Mais comment une seule matiére pouvait elle prendre autant de formes différentes ? Nous appellerons cette question le probléme du changement.

Vers 500 av JC vivaient quelques philosophes dans la colonie Grecque d' élée en Italie du Sud et ces " éléates " débattaient ce genre de questions. Le plus connu d' entre eux était un certain Parménide ( environ 515 - 450 av JC).

Selon lui, tout ce qui existe a toujours existé. Cette pensée était fort répandue chez les Grecs. Pour eux, rien de plus normal que ce qui existe au monde soit éternel. Rien ne nait de rien, estimait Parménide. Ce qui n' est pas ne peut pas non plus devenir quelque chose.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Jeu 28 Sep - 1:10

Rien ne nait de rien.



Source Gaarder.






Mais Parménide alla plus loin que les autres. Pour lui il n' y avait pas de réelle transformation. Rien ne pouvait devenir autre chose que ce qu' il est. Il était bien conscient que la nature offrait des formes en changement perpétuel. Ses sens percevaient comment les choses se modifiaient. Mais sa raison lui tenait un autre discours. Et quitte a choisir entre les sens et la raison, il préférait se fier a sa raison.


Selon l' expression : " Ne pas y croire avant de l' avoir vu de ses propres yeux ", pour Parménide, tout ca, c' est du vent. Les sens, selon lui, nous donnent une fausse image du monde qui ne correspond pas a ce que dit la raison. Son travail de philosophe consista a mettre en évidence la trahison des sens sous toutes ses formes.

Cette foi inébranlable dans la raison de l' homme, cela s' appelle le rationalisme. Un rationaliste est celui pour qui la raison est la source de toute connaissance au monde.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Jeu 28 Sep - 21:31

Tout s' écoule.



Source Gaarder.





A la meme époque que Parménide vivait Héraclite ( environ 540 - 480 av JC ) qui, lui, était originaire d' éphése en Asie Mineure. Que tout change constamment de forme, tel était, selon lui, le trait caractéristique de la nature. Nous pouvons peut étre avancer que Héraclite faisait plus confiance aux sens que Parménide.

" Tout s' écoule ", dit Héraclite. Tout est en mouvement et rien n' est éternel. C' est pourquoi nous ne pouvons pas " Descendre deux fois dans le meme fleuve." Car quand je me baigne la deuxiéme fois, le fleuve a changé et moi aussi.

Héraclite mit aussi l' accent sur les oppositions inhérentes au monde. Si nous n' étions jamais malades, nous ne saurions pas ce qu' est la santé. Si nous ne souffrions jamais de la faim, nous ne connaitrions pas la joie d' avoir assez a manger. S' il n' y avait pas la guerre, nous n' appréciérons pas la paix a sa juste valeur et si l' hiver n' existait pas, nous ne pourrions pas assister a l' éclosion du printemps.

Le bien comme le mal ont leur place nécessaire dans l' ordre des choses selon Héraclite. Sans le jeu constant entre ces contraires, le monde n' existerait plus.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 30 Sep - 3:19

Tout s' écoule.



Source Gaarder






" Dieu est le jour et la nuit, l' hiver et l' été, la guerre et la paix, la faim et la satiété ", déclarait Héraclite. Il employait le terme " Dieu ", mais il va sans dire qu' il ne faisait aucunement référence aux Dieux des mythes. Pour Héraclite, Dieu ou le Divin est quelque chose qui englobe le monde entier. Dieu se manifeste justement dans les transformations et les contrastes de la nature.

A la place du mot " Dieu ", il emploie souvent le terme qui signifie en Grec raison. Bien que nous autres hommes ne pensons pas la meme chose ni n' avons la meme faculté de raisonner, il doit toutefois exister, selon Héraclite, une sorte de " Raison universelle " qui gouverne tout ce qui se passe dans la nature. Cette " Raison universelle " ou cette " Loi universelle " est commune a tous et chacun doit s' y référer. Cependant, d' aprés Héraclite, chacun n' en fait qu' a sa téte. Il ne tenait donc pas les autres hommes en trés haute estime. " L' opinion de la plupart des gens peut se comparer a des jeux d' enfant ", disait il.

Derriére toutes ces transformations et oppositions dans la nature, Héraclite voyait donc une unité ou un tout. Ce " Quelque chose " a l' origine de tout, il l' appelait " Dieu " ou " Logos."

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Sam 30 Déc - 0:27





Les quatre éléments primitifs.



Source Gaarder.




Parménide et Héraclite soutenaient des théses complétement opposées. La raison de Parménide expliquait que rien ne pouvait changer. Tandis que les expériences de nos sens confirmaient a Héraclite que la nature était en perpétuelle mutation. Lequel des deux avait raison ? Devons nous croire ce que nous dit notre raison ou bien faire confiance a nos sens ?

Parménide, comme Héraclite, affirme deux choses. Il soutient que :
a) Rien ne peut se transformer ;
b) Nos sens sont par conséquent trompeurs.

Héraclite en revanche défend la thése que :
a) Tout se transforme ( " Tout s' écoule ") ;
b) Nos sens sont fiables.

On peut difficilement étre plus antagonistes ! Mais qui a raison ? Eh bien Empédocle ( environ 490 - 430 av JC ), originaire de Sicile, sortit la philosophie de cette impasse. Tous les deux avaient raison dans une de leurs affirmations, mais tous deux avaient aussi tort sur un point.

Selon Empédocle, toute la confusion provenait de l' hypothése de départ qu' une seule substance était a l' origine de tout. Si tel est le cas, le fossé entre, d' une part, ce que nous dit la raison et, d' autre part, " Ce que nous voyons de nos propres yeux " serait tout a fait infranchissable.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 5:47





Les quatre éléments primitifs.



Source Gaarder.




L' eau ne peut pas devenir un poisson ou un papillon. En fait l' eau ne peut pas du tout changer de nature. L' eau pure restera éternellement de l' eau pure. Parménide avait donc raison en affirmant que " Rien ne peut se transformer."

D' un autre coté, Empédocle était d' accord avec Héraclite pour faire confiance a nos sens. Nous devons croire ce que nous voyons, et nous voyons justement une nature en perpétuelle mutation.

Empédocle en vint donc a la conclusion qu' il fallait rejeter l' idée d' une substance premiére et unique. Ni l' eau ni l' air ne peuvent seuls se transformer en rosier ou en papillon. Il était impossible que la nature procéde d' un seul " élément."

Empédocle croyait que la nature disposait de quatre substances élémentaires qu' il appelait " Racines." Ces quatre racines, c' était la Terre, l' Air, le Feu et l' Eau.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 19:15





Les quatre éléments primitifs.


Tout ce qui se meut dans la nature est du au mélange et a la séparation de ces quatre éléments. Car tout est composé de Terre, d' Air, de Feu et d' Eau, seules changent les proportions. A la mort d' une fleur ou d' un animal, les quatre éléments se séparent a nouveau. Cela peut s' observer a l' oeil nu. Mais la Terre, l' Air, le Feu ou l' Eau restent, eux, inchangés, " Indemnes " de toutes ces métamorphoses. Il n' est pas juste de dire que " Tout " se transforme. Au fond, rien ne change. Seuls quatre éléments s' unissent et se séparent avant de se mélanger a nouveau.

Ce n' est pas un hasard si Empédocle pensait que les " Racines " de la nature étaient justement la Terre, l' Air, le Feu et l' Eau. Avant lui d' autres philosophes avaient tenté de prouver pourquoi la substance premiére était soit l' Eau, soit l' Air, soit le Feu. Que l' Eau comme l' Air fussent des éléments importants au sein de la nature, Thalés et Anaximéne en étaient tous deux convaincus. Les Grecs croyaient aussi que le feu était essentiel : il suffisait de considérer l' importance du soleil pour la vie végétale et de penser aussi a la chaleur du corps humain ou animal.

Peut étre qu' Empédocle avait vu bruler un morceau de bois. Quelque chose se désagrége. Nous entendons le bois craquer et gémir : c' est " L' Eau." Quelque chose s' en va en fumée : c' est " L' Air." Quant au " Feu ", on l' a sous les yeux. Puis il reste quelque chose quand le foyer s' éteint : c' est la cendre ou la " Terre."

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par enerlibr le Lun 1 Jan - 22:22

"Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais doucement, avec grande industrie."
Tabula Smaragdina
Le véritable parcours initiatique que constitue une vie.

Laisser le lourd, l’épais, le grossier, le matérialisme aliénant du périssable et du mortel,
au profit du léger, du subtil, du volatil, du spirituel, de l’esprit et de notre véritable nature immortelle.
avatar
enerlibr

Messages : 83
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 69
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Lun 1 Jan - 23:56

Merci a vous Enerlibr de votre prestation.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 2:57






Les quatre éléments primitifs.




Quand Empédocle montre que tout ce qui change dans la nature est du a l' alliance et a la séparation des quatre racines, il omet quelque chose. Pour quelle raison ces éléments s' assemblent ils pour créer la vie ? Qu' est ce qui est a l' origine de leur séparation, dans le cas d' une fleur par exemple ?

Pour Empédocle, deux forces différentes sont a l' oeuvre dans la nature : l' Amour et la haine. Ce qui unit les choses, c' est l' Amour ; ce qui les désunit, c' est la haine.

Il est intéressant de remarquer qu' il fait une distinction entre un " élément " et une " Force." De nos jours, la science fait la distinction entre les " Matiéres élémentaires " et les " Forces naturelles."

La science moderne pense que tous les phénoménes naturels peuvent étre ramenés a une alliance entre les diverses substances élémentaires et un petit nombre de forces naturelles.

Empédocle souleva aussi le probléme du phénoméne de la perception. Comment puis je " Voir " une fleur par exemple ? Que se passe t il exactement ? Nos yeux seraient, d' aprés Empédocle, composés de Terre, d' Air, de Feu et d' Eau comme tout dans la nature. La " Terre " dans mon oeil percevrait l' élément Terre dans ce que je vois, " L' Air ", l' élément Air, le " Feu ", l' élément Feu et " L' Eau " ce qui appartient a l' élément Eau. Si un seul de ces éléments faisait défaut a mon oeil, je ne pourrais pas voir la nature dans son intégralité.

Gaarder.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 5:31






Une partie du tout dans tout.


Source Gaarder.




Un autre philosophe ne pouvait accepter l' idée qu' une substance premiére, comme l' Eau par exemple, puisse se transformer en tout ce que nous voyons : un certain Anaxagore ( 500 - 438 avant JC ). Lui non plus n' admettait pas l' idée que la Terre, l' Air, le Feu et l' Eau puissent devenir du sang et des os.

Selon lui, la nature est formée de minuscules morceaux invisibles a l' oeil. Tout peut se diviser en parties encore plus petites, mais dans chacune d' elles il y a une fraction du tout. Si la peau et les cheveux peuvent se transformer en autre chose, cela revient a dire qu' il y a de la peau et des cheveux dans le fait que nous buvons et la nourriture que nous mangeons !

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 9:05






Une partie du tout dans tout.



Source Gaarder.




Quelques exemples modernes vont nous permettre de mieux cerner la pensée d' Anaxagore. Avec la technique actuelle du laser, nous sommes capables de produire des hologrammes. Si un hologramme reproduit une voiture, par exemple, et qu' on détruise une partie de cet hologramme, nous verrons malgré tout une image de la voiture en entier, meme si nous n' avons plus que la partie de l' hologramme qui représentait le pare - chocs. Tout simplement parce que le motif entier est présent dans les moindres parties.

Notre corps aussi est construit d' une certaine maniére selon ce schéma. Si je détache une cellule d' un de mes doigts, celle ci révélera l' état et la nature de ma peau, mais aussi ceux de mes yeux, la couleur de mes cheveux, le nombre et l' aspect extérieur de mes doigts, etc. Chaque cellule de mon corps détient les informations détaillées de la composition des autres cellules du corps. C' est bien une " Partie du tout " que posséde chaque cellule. La totalité est présente dans chaque partie, aussi infime soit elle.

Anaxagore appelait ces " Minuscules parties " qui possédaient " Quelque chose de la totalité " des " Graines " ou des " Germes."

Nous nous souvenons qu' Empédocle pensait que " L' Amour " unissait les différentes parties pour former des corps entiers. Anaxagore, lui aussi, concevait une sorte de force qui " Structure " et donne forme aux animaux, aux étres humains, aux fleurs et aux arbres. Cette force, il l' appelait " L' intellect " ou encore " L' intelligence " le " Nous."

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Mar 2 Jan - 22:38



Une partie du tout dans tout.



Source Gaarder.



Anaxagore nous intéresse a un autre titre : il est le premier philosophe d' Athénes dont nous entendions parler. Certes il venait d' Asie Mineure, mais il s' installa a Athénes vers l' age de quarante ans. On l' accusa d' atheisme et il fut contraint de quitter la ville. Il avait entre autres osé prétendre que le Soleil n' était pas un Dieu, mais une pierre chauffée a blanc qui dépassait de loin en taille la presqu' ile du Péloponnése.....

Anaxagore était passionné d' astronomie. Il soutenait que tous les corps célestes étaient formés de la meme matiére que la Terre. Telle était la conclusion a laquelle il avait abouti aprés avoir examiné une météorite. C' est pourquoi il n' était pas exclu, selon lui, que des hommes vivent sur d' autres planétes. Il fit remarquer que la Lune ne s' éclairait pas toute seule, mais qu' elle recevait sa Lumiére de la Terre et il expliqua par ailleurs le phénoméne des éclipses de Soleil.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Mer 3 Jan - 1:13






La théorie de l' atome.



Source Gaarder.




Le dernier grand philosophe de la nature s' appelait Démocrite ( 460 - 370 av JC ) et venait de la ville cotiére d' Abdera au Nord de la mer Egée. Démocrite était d' accord avec ses prédécesseurs pour dire que les changements observables dans la nature n' étaient pas la conséquence d' une réelle " Transformation." Il supposa donc que tout devait étre constitué de minuscules éléments de construction, chacun, pris séparément, étant éternel et immuable. Démocrite appela ces infimes parties des atomes.

Le terme Grec signifie " Indivisible." Il s' agissait pour Démocrite d' établir que ce qui est la base de toute la construction du monde ne peut pas se subdiviser indéfiniment. On ne pourrait pas sinon s' en servir comme éléments de construction. En effet, si les atomes pouvaient étre cassés et divisés en parties de plus en plus petites, la nature finirait par perdre toute consistance et ressembler a une soupe de plus en plus diluée.

Les éléments de construction de la nature devaient d' autre part étre éternels, car rien ne nait du néant. Démocrite rejoignait sur ce point Parménide et les éléates. Il croyait que tous les atomes devaient étre solides et massifs sans pour autant étre les memes. Car si tous les atomes étaient identiques, il n' y aurait pas d' explication satisfaisante pour rendre compte de la variété des formes aussi différentes entre elles que la violette, l' olivier, la peau de chévre ou les cheveux humains.

Démocrite pensait qu' il y avait une infinité d' atomes dans la nature. Certains étaient ronds et lisses, d' autres rugueux et crochus. Et c' est justement parce qu' ils avaient des formes différentes qu' ils pouvaient s' assembler en d' infinies variantes. Mais ils avaient beau étre innombrables et différents les Uns des autres, ils étaient tous éternels, immuables et indivisibles.

Quand un corps, prenons l' exemple d' un arbre ou d' un animal, meurt et se décompose, les atomes se dispersent et peuvent se regrouper pour former de nouveaux corps. Les atomes en effet bougent dans l' espace, mais parce que certains ont des " Crochets " ou des " Dents ", ils s' accrochent les Uns aux autres pour former les choses qui nous entourent.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Jeu 4 Jan - 1:16





La théorie de l' atome.



Source Gaarder.




Nous pouvons affirmer aujourd' hui que la théorie des atomes de Démocrite était assez juste. La nature est vraiment formée de différents " Atomes " qui s' assemblent et se défont. Un atome d' Hydrogéne qui se trouve dans une cellule tout au bout de mon nez faisait peut étre partie autrefois de la trompe d' un éléphant. Et qui sait si un atome de Carbone de mon muscle cardiaque ne se trouvait pas, il y a bien longtemps, sur la queue d' un dinosaure ?

La science a entre temps établi que les atomes pouvaient se subdiviser en " Particules élémentaires " encore plus petites. Nous les appelons des protons, des neutrons et des électrons. Peut étre pourrait on encore diviser ces derniéres particules, mais les physiciens sont d' accord pour admettre qu' il y a une limite. Il doit exister des parties infimes qui servent a construire toute la nature.

Démocrite n' avait pas accés aux appareils électroniques de notre époque. La raison était son seul outil et elle ne lui laissait pas le choix. Si nous partons du principe que rien ne change, que rien ne nait du néant et que rien ne disparait jamais, il faut admettre que la nature est constituée d' une infinité de petits éléments de construction qui s' assemblent et se défont a nouveau.

Démocrite ne faisait appel a aucune " Force " ou " Esprit " pour expliquer les phénoménes naturels. La seule chose a l' oeuvre, pensait il, ce sont les atomes et le vide. Comme il ne croyait qu' a ce qui est " Matériel ", nous l' appelons un matérialiste.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Origine De La Philosophie.

Message par oursagora le Ven 5 Jan - 22:34






La théorie de l' atome.




Source Gaarder.





Il n' y a aucune " Intention " dans les mouvements d' atomes. Tout dans la nature se produit de facon mécanique. Ce qui ne veut pas dire que tout est accidentel, car tout est soumis aux Lois inviolables de la nature. Il y a derriére tous ces phénoménes une cause naturelle, pensait Démocrite, une cause dans les choses elles memes. Il déclara meme un jour qu' il préférerait découvrir une Loi naturelle qu' étre roi de Perse.


La théorie de l' atome expliquait aussi, selon Démocrite, nos perceptions. Quand nous percevons quelque chose, c' est a cause du mouvement des atomes dans le vide. Quand je vois la Lune, c' est parce que " Les atomes de la Lune " touchent mon oeil.

Mais qu' en est il de l' ame ? Peut on la réduire a des atomes, c' est a dire a des " Choses " matérielles ? Eh bien oui ! Démocrite soutenait l' hypothése que l' ame était composée de quelques atomes spécialement ronds et lisses, les " Atomes de l' ame." A la mort d' une personne, les atomes s' enfuient de tous cotés. Puis ils peuvent se rassembler pour former une nouvelle ame.

Cela signifie que l' homme n' a pas une ame immortelle. Cette pensée est de nos jours partagée par de nombreuses personnes qui pensent comme Démocrite que l' " Ame " est liée au cerveau et que nous ne pouvons pas garder une forme de conscience quand le cerveau se décompose.

Avec sa théorie des atomes, Démocrite tira un trait définitif sur la philosophie Grecque de la nature. Comme Héraclite, il pensait que tout " S' écoule " dans la nature. Les formes vont et viennent. Mais derriére ces corps en perpétuel mouvement, il existe quelques éléments éternels et immuables qui ne " S' écoulent " pas. C' est cela que Démocrite appelait les atomes.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par enerlibr le Ven 5 Jan - 22:56

Mouvement des atomes : traduction dans le langage de la physique actuelle :
vibrations de fréquences données, c'est la fonction d'onde de la mécanique quantique.
Démocrite était un précurseur.
Ce n'est pas un truisme que de dire que les atomes ne sont objectivables, visibles
que si on a l'intention de les voir, un atome n'est pas spontanément une particule.
En avoir une perception physique est une gracieuseté  accordée par le Créateur aux humains
pour leur donner la possibilité d'accéder au réel qui ne sera jamais que vibrations,
ce que l'âme réalise avec la plus grand naturel. Chassez le naturel ...
Cette distinction particule / onde est le thème sous-jacent du film Matrix, le fondement
de la théorie de l'univers hollographique ou de la simulation qui font le buzz sur le net. Les consciences s'éveillent.
avatar
enerlibr

Messages : 83
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 69
Localisation : Belgikistan

Voir le profil de l'utilisateur http://matricube.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par oursagora le Ven 26 Jan - 3:37


Le Destin.


Nous avons vu comment les philosophes ont essayé d' expliquer le changement au sein de la nature. Autrefois c' était a travers les mythes que tout s' élucidait.

Mais les anciennes croyances devaient aussi céder du terrain dans d' autres domaines. Nous le voyons quand nous abordions la question de la maladie et de la santé ainsi que de la politique. Dans ces deux domaines, les Grecs avaient jusque la toujours cru a la Fatalité.

Croire au Destin veut dire que tout ce qui va arriver est décidé a l' avance. Nous retrouvons cette conception dans le monde entier des temps les plus reculés jusqu' a nos jours. Dans le Nord existe une croyance trés ancrée dans le Lagnad ( la prédestination ) tel qu' il apparait dans les anciennes Sagas Islandaises.

G.J.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la philosophie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum