La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc

Message par obsidienne le Mar 7 Mar - 11:47

La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc
16 Janvier 2017

https://ma.boell.org/fr/2017/01/16/la-gouvernance-du-climat-et-le-role-du-financement-climatique-au-maroc

En Novembre 2016 le Maroc a accueilli la COP22, conférence à laquelle les parties prenantes portaient beaucoup d’espoir en ce qui concerne l’opérationnalisation et l’interprétation de l’accord de Paris de 2015. Du à son exposition géographique à la point Nord-Ouest de l’Afrique, le Maroc est lui-même un pays très vulnérable aux changements climatique.

C’est pourquoi le Royaume a des ambitions prononcées pour un développement qui favorise la résilience climatique et a un faible impact en émissions de carbone. On commence également à reconnaître que ce changement exige des transformations sociales. Il s’ensuit que le Maroc est un des principaux récepteurs de financement climatique à l’échelle mondiale aussi bien que dans la région MENA. Ces projets contribuent particulièrement aux ambitions du Maroc de se diriger vers les énergies renouvelables et d’augmenter la production domestique d’énergie dans ce domaine, en encourageant particulièrement la technologie du Concentrated Solar Power (CSP) et les technologies éoliennes. Par là, le Maroc se positionne en tant qu’avant-gardiste dans l’action climatique avec des implications pour la région MENA ainsi que pour le continent africain.

Cette étude résulte d’une collaboration entre les bureaux de Rabat et Washington D.C. de la Fondation Heinrich Boell. Son but est d’analyser la vulnérabilité du Maroc aux changements climatiques, sa combinaison énergétique actuelle et projeté (tenant en compte des critères des besoins, accessibilité et de distribution), ainsi que ses ambitions climatiques exprimés dans les contributions déterminées au niveau national (NDC) du Maroc et des stratégies et plans divers.

L’étude se focalise également sur le rôle du financement climatique international et analyse comment la lutte contre le changement climatique est mise en œuvre et gouverné à travers des mécanismes de financement climatique. L’étude prend constate jusqu’à quel point des acteurs nationaux, ainsi que les personnes et communautés et particulièrement les filles et femmes, participent dans les processus politiques de décision et de la mise en œuvre. Finalement, le rapport conseille des mesures comme la mise en place d’une agence de coordination du financement climatique marocain, afin d’améliorer la coordination du financement climatique au Maroc et d’intégrer particulièrement la participation des acteurs de la société civile et l’inclusivité en allant au-delà des réglementations internationales. Il propose également de mettre en avant des entreprises à petite et moyenne taille dans le financement climatique.

avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc

Message par obsidienne le Ven 26 Mai - 22:26

Des nuages incroyables de mousse tombent du ciel au Maroc

Ajoutée le 20 févr. 2016

Une vidéo a montré d'énormes nuages inexpliqués en mousse sur le sol à Doukkala, au Maroc, en envoyant des théoriciens de conspiration en surmultipliée.
Les nuages étranges couvrent de vastes étendues du paysage et le film de l'homme erre autour de la terreur, touchant parfois la substance.



*****

Maroc : Une étrange mousse blanche observée près d'El Jadida

...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/42223/maroc-etrange-mousse-blanche-observee.html

Le ciel est-il tombé sur la tête des habitants de la région d’El Jadida ? En tout cas des passants ont observé un phénomène assez étrange pour être signalé. Une vidéo postée sur Youtube faisait apparaître plusieurs morceaux d’une épaisse mousse ressemblant à des nuages.

Selon plusieurs témoignages, cette mousse est apparue dans plusieurs zones de la même région quelques jours auparavant, indique un média d'information. Selon ce dernier, des météorologues ont affirmé que la mousse était artificielle, ce qui alimente la thèse d'un test de géo-ingénierie et de la manipulation de la météo. Mais la thèse la plus probable serait un phénomène dû à de la pollution comme l’a expliqué le climatologie Said Karrouk au Huff Post Maroc.

Article modifié le 08.02.2016 à 12h48


.


Dernière édition par obsidienne le Ven 26 Mai - 23:26, édité 1 fois
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc

Message par obsidienne le Ven 26 Mai - 23:22

Au Maroc, on peut boire l'eau des nuages

http://www.leparisien.fr/societe/au-maroc-on-peut-boire-l-eau-des-nuages-12-11-2016-6318963.php

>Société|de notre envoyée spéciale Jila Varoquier À Marrakech (maroc)|12 novembre 2016, 7h00|0
de notre envoyée spéciale Jila Varoquier À Marrakech (maroc)
SociétéMaroc


Hôte de la COP22, le pays multiplie les projets pour lutter contre le réchauffement climatique

Eau de brouillard. C'est l'étrange potion que sert, ce vendredi après-midi, l'association Dar Si Hmad, dans les couloirs de la COP22 qui dure jusqu'au 18 novembre à Marrakech (Maroc). En fait, de l'eau tout juste attrapée des nuages. A l'heure où le Maroc connaît des baisses de précipitations, cette association locale a la solution miracle pour distribuer l'or bleu à des villages qui en sont dépourvus.



Dans les zones montagneuses de Sidi Ifni (sud du Maroc), les pluies sont rares. Mais un épais manteau de brume recouvre plus de neuf mois par an les cimes dès 700 m d'altitude. « Pendant des années, les villageois se sont demandé comment transformer cette humidité en eau, raconte Salah de l'association. Ils l'appelaient Anzar Imoutne : eau morte en arabe. » En s'inspirant d'expériences canadiennes, l'association Dar Si Hmad a décidé de mettre au point de vastes filets en polyéthylène pour récupérer l'eau. Placées à la cime des montagnes, ces grandes toiles piègent l'eau du nuage, la dirigent vers une gouttière, puis vers un grand réservoir. Le liquide y est mélangé à de l'eau souterraine (30 %) pour s'enrichir en minéraux. Il est ensuite traité et redistribué en citerne aux habitants. 6 300 litres d'eau sont ainsi récoltés chaque jour.



« Nous avons pu alimenter cinq villages, soit 400 foyers. Et comme des canalisations ont été construites, les villageois ont désormais l'eau courante chez eux, se réjouit Salah. Avant, ils devaient marcher trois heures pour trouver un puits. » L'association poursuit son déploiement. En janvier, elle s'apprête à étendre 1 700 m 2 de filets pour capter 37 400 l par jour : « Nous pourrons alimenter huit villages supplémentaires et, avec le surplus, envisager de l'irrigation pour créer de l'agriculture », poursuit Salah.



L'association doit prochainement se faire remettre le prix Elan des Nations unies pour le changement climatique, dans le cadre de la COP22.



De tels projets d'énergie renouvelable se multiplient au Maroc. L'hôte de la COP22 s'apprête à achever un gigantesque complexe solaire dans les zones désertiques de Ouarzazate. Il a également mis en service, en 2014, le plus grand parc éolien d'Afrique, à Tarfaya, profitant des vents soufflant de l'Atlantique. Et projette de créer au moins cinq autres sites à travers le pays. Car l'objectif est ambitieux : parvenir d'ici à 2030 à 52 % de renouvelable dans son parc d'énergie électrique et réduire sa dépendance. Aujourd'hui, 95 % des besoins énergétiques du Maroc sont couverts par des importations de combustibles fossiles.
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc

Message par solasido le Jeu 1 Juin - 12:05

Bonjour Obsidienne et à tous

Pourquoi continues-tu à donner l'impression que
tu ne comprends pas ce que tu lis
Tu ne comprends pas ce que tu écris
Tu ne comprends pas ce que signifie le terme comprendre ?

Concrètement en posant tes actes, comment étapes, par étapes, procèdes-tu ?

Voir aussi Ici

Bien à toi, à chacun et à tous

Merci beaucoup
avatar
solasido

Messages : 230
Date d'inscription : 05/01/2014
Localisation : idf

Voir le profil de l'utilisateur http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gouvernance du climat et le rôle du financement climatique au Maroc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum