histoire du climat .

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

histoire du climat .

Message par oursagora le Ven 3 Mar - 19:57

Rappel du premier message :

avant - propos .



source acot .



il y a plus de deux milliards d' années , un crépuscule polaire a baigné notre planéte pendant des centaines de millénaires . la lumiére du soleil était alors beaucoup moins intense qu' aujourd' hui et certains pensent meme que le globe aurait été entiérement recouvert par les glaces . le ciel était il éternellement mauve comme dans certaines aubes d' hiver en haute montagne ? doré comme au coucher du soleil ? ou bien rougeatre comme aujourd' hui sur la planéte mars ? y avait il des nuages ? des vents hurlaient ils sur les banquises immenses ? en vérité , nous ne le savons pas précisément : les données géologiques utilisables pour reconstituer des climats qui remontent a la nuit des temps ne sont pas nombreuses .



nous savons toutefois que beaucoup plus tot , entre la formation de la terre - il y a 4,6 milliards d' années - et cette premiére phase glaciaire , le climat de notre planéte était en moyenne plus chaud que maintenant . avec sans doute de fortes nébulosités . c' est au cours de cette période , il y a environ 3,8 milliards d' années , que les premiers micro - organismes sont apparus .


oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Dim 30 Avr - 18:46

et la vie émergea................


source alcot.




ensuite , vers 2 milliards d' années , apparaissent les cellules eucaryotes , photosynthétiques et exigeant de l' oxygéne libre. elles se développent particuliérement a partir de 1,6 milliards d' années. plus efficaces dans la production d' oxygéne que les procaryotes , elles jouent un role essentiel dans l' histoire de la planéte. les formes primitives d' eucaryotes étaient des algues monocellulaires. mais des algues multicellulaires apparaissent bientot. les eucaryotes se divisent ensuite en deux grands groupes dont l' un est a l' origine des végétaux , et l' autre des animaux. ainsi , des faunes qui se complexifient avec le temps - comme celles trouvées sur les collines d' ediacara au sud de l' australie - apparaissent , se développent et , tout en fixant de grandes quantités de carbone atmosphérique , oxygénent l' atmosphére terrestre. les scientifiques décrivent les organismes d' ediacara comme des " formes gélatineuses " , flottant au bord des plages de la fin du protézoique.........il s' agirait notamment d' une faune de coelentérés médusoides , prédateurs grace a leurs appareils urticants , et d' annélides. ces organismes mesuraient entre 1 a 3 centimétres. a la fin du précambrien , on estime a 18 pour cent le taux d' oxygéne dans l' atmosphére. ce taux est déja trés proche de celui que nous connaissons actuellement. on entrevoit les conséquences climatiques de ce phénoméne : la réduction du taux des gaz a effet de serre par stockage du carbone atmosphérique dans les immenses formations récifales de la pangée va réduire considérablement la température moyenne de la planéte. jusqu' a la premiére glaciation attestée au précambrien , la température moyenne de la terre est de toute facon plus élevée qu' aujourd' hui.


oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Dim 30 Avr - 21:53

et la vie émergea................


source alcot.



cette premiére glaciation précambrienne a lieu il y a 2,3 milliards d' années , sous les effets conjugués de plusieurs facteurs. depuis 1,5 milliard d' années , les premiers organismes photosynthétiques se développent aux dépens du carbone atmosphérique. par ailleurs , la formation des premiers continents a modifié l' albédo de la planéte et une importante activité volcanique a pu obscurcir le ciel. enfin , l' hypothése de la traversée par le systéme solaire d' un nuage stellaire - traversée ayant également pour conséquence une certaine opacification de l' atmosphére - a été formulée. ce premier épisode glaciaire aurait duré 300 MA , avant que se réinstalle un climat chaud. mais il convient ici de rappeler que les incertitudes de datation sont de l' ordre de - 150 MA.

oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Dim 30 Avr - 21:55

et la vie émergea................


source alcot.



un second épisode glaciaire apparait vers la fin du précambrien , il y a environ 1 milliard d' années. il durera 400 MA et se décompose en une succession de trois glaciations d' environ 100 MA chacune. la combinaison des facteurs astronomiques et , a nouveau , la traversée de nuages stellaires expliqueraient ces pulsations. d' autres facteurs ont toutefois pu jouer : la fin du précambrien est une intense période de formation de montagnes. l' altitude a pu favoriser le développement de glaciers importants. en outre , la surrection des montagnes est toujours liée a des mouvements de continents ; lors de rapprochements des poles , le phénoméne de glaciation a pu s' intensifier.

oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Lun 1 Mai - 22:23

et la vie émergea................


source alcot.


selon certains auteurs , cette immense période de 400 MA aurait vu , en sa période la plus froide , la terre entiérement gelée. c' est la théorie de la " terre boule de neige " formulée en 1992 par joseph kirschvink , spécialiste de géobiologie au california institute of technology ( pasadena ). cette théorie aurait le mérite d' expliquer pourquoi la productivité biologique des océans a tant décliné au protérozoique. elle est cependant controversée , meme si aucun argument décisif n' a pu étre avancé. en effet , selon le géophysicien russe mikhail ivanovitch budyko , une terre entiérement gelée aurait un albédo tel qu' elle ne pourrait jamais retrouver des conditions moins extrémes. " faux " , dit kirschvink , arguant que le volcanisme n' a jamais cessé car les volcans se sont frayé un chemin a travers les glaces : des gaz a haute température auraient donc été rejetés dans l' atmosphére , permettant un réchauffement par intensification de l' effet de serre.



il est cependant plus plausible , semble t il , de retenir l' hypothése selon laquelle une bande océanique équatoriale aurait échappé a la glaciation. une simulation , élaborée en l' an 2000 par l' équipe de william hyde de l' université du texas , conduirait a cette conclusion qui , d' une part , rend compte de la baisse de productivité biologique signalée plus haut , et consécutive a la glaciation gigantesque subie par le globe ; mais qui , d' autre part , rend possible une explication rationnelle de l' extraordinaire épanouissement de la vie au cambrien , en suggérant que la faune précambrienne aurait pu trouver refuge dans la zone intertropicale , épargnée par les glaces.



car c' est évidemment a partir des survivants de ce refroidissement que des formes de vie d' une somptueuse luxuriance vont apparaitre et se diversifier pendant toute l' ére primaire , et continuer d' interagir avec le climat.




oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Jeu 4 Mai - 3:00

la vie faconne le climat.


source alcot.



des années de plus de 400 jours , un niveau des mers supérieur de 600 métres a ce qu' il est aujourd' hui , une calotte glaciaire dans l' actuel sahara , le pole sud de la terre en afrique de l' ouest , le regroupement des terres émergées en un seul continent , la " pangée " , entouré d' un seul immense océan , la " panthalassa " ; l' explosion exubérante de faunes riches et complexes alternant avec des extinctions cataclysmiques , deux glaciations majeures , etc : l' ére " primaire " , le paléozoique , est d' une richesse inouie en événements géologiques et biologiques , donc également climatiques. plus que jamais le climat et les étres vivants interagissent au point de se faconner mutuellement.




oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Ven 5 Mai - 1:28

la vie faconne le climat.


source alcot.





la premiére avancée majeure vers la compréhension globale de ces phénoménes complexes est due a un personnage pittoresque et controversé : alfred lothar wegener. docteur en astronomie de l' université de berlin en 1905 , il se tourne définitivement vers l' étude des paléoclimats dés 1906 , année de sa premiére participation a une expédition au groenland avec le célébre explorateur polaire ludvig mylius - erichsen ( 1872 - 1907 ) , qui y perdit la vie. il se penche alors sur les problémes relatifs aux mouvements de l' atmosphére polaire. wegener est un homme de terrain. il retourne plusieurs fois au groenland ( en 1912 - 1913 , puis en 1929 ) avant d' y trouver la mort lors de l' expédition de 1930. il existe une étrange photographie d' un cheval islandais , grauni , a qui il fit traverser l' inlandsis et qui mourut non loin de l' arrivée sur la cote ouest ( dix de ses congénéres n' ayant pas survécu a un hivernage sur la cote et cinq autres ayant du étre abattus au cours du voyage ). l' animal est au repos a l' intérieur d' une tranchée creusée dans la glace pour les protéger des vents glacés. vers la fin du voyage , grauni était tellement épuisé qu' il fallut l' attacher sur un traineau , avec les sacs de couchage pour matelas et recouvert par des peaux de renne. ce sont alors les hommes qui s' attelérent.............mais en vain , le petit cheval mourut a une heure de marche d' une belle prairie de la cote ouest. la situation était cependant si critique que les hommes , affamés , dévorérent cru leur dernier chien , avant d' étre sauvés par le pasteur d' upernavik.



inlandsis : littéralement " glaces de l' intérieur des terres " ; désigne la couche de glace épaisse de plusieurs kilométres qui se trouve au centre du groenland.




oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Dim 7 Mai - 9:04

la vie faconne le climat.


source alcot.





bien d' autres avant wegener avaient remarqué l' étrange similarité des lignes cotiéres de l' afrique de l' ouest et de l' est de l' amérique du sud , comme si un unique continent initial s' était scindé en deux. wegener en vint bientot a considérer qu' il y a 250 MA , l' ensemble de tous les continents actuels n' en avaient formé qu' un seul ( la " pangée " , pangea ) , et qu' ils s' étaient progressivement dissociés. en 1912 , il baptisa ce mouvement de séparation " le déplacement des continents " , plus connu aujourd' hui sous le nom de " dérive des continents." l' une des idées les plus spectaculaires de wegener était que la croute terrestre qui forme les continents flotte sur le manteau , comme la peau sur le lait , et que les continents se comportent donc comme des radeaux. les continuités géologiques et des similitudes troublantes entre les faunes fossiles de continents aujourd' hui séparés furent avancées par wegener a l' appui de sa théorie. pourtant , entachée d' erreurs et d' approximations , notamment pour ce qui concerne les forces responsables de la mobilité des continents , sa théorie tomba dans l' oubli.

oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Jeu 25 Mai - 23:37

La vie faconne le climat.


Source Alcot





Alfred Wegener avait cinquante ans lorsqu' il mourut de froid sur l' inlandsis, en 1930, aprés avoir porté secours a des collégues a court de ravitallement au centre du groenland. Son corps fut retrouvé l' année suivante, mais pas son carnet de route, vraisemblablement emporté par son compagnon Rasmus Willumsen, un groenlandais de vingt deux ans qui disparut également et ne fut jamais retrouvé. Outre ses voyages, Wegener enseigna la météorologie et la géophysique a marburg, hambourg et a l' université de graz. Entre ses premiéres hypothéses ( 1912 ) et sa tragique disparition, il publia un grand nombre d' articles, en six langues.



Au cours des années 1960, des recherches pétroliéres effectuées au gabon et au brésil réactualisérent sa théorie, qui est désormais renforcée par des découvertes récentes. C' est ainsi que les variations du paléomagnétisme terrestre mises en évidence au cours des années 1950 permirent de graduellement imposer l' idée de grands déplacements continentaux : les fonds marins sont de plus en plus anciens a mesure que l' on s' éloigne de la dorsale médio - océanique atlantique. La théorie de la tectonique des plaques évoque l' idée de nappes du manteau supérieur, la lithosphére, qui surgiraient au niveau des failles des dorsales océaniques, et se répandraient de part et d' autre de ces dorsales. Mais comme les matériaux du manteau supérieur qui apparaissent doivent bien disparaitre quelque part, elles sont réenglouties sous les continents ou les arcs insulaires de bordure. C' est le cas, par exemple, pour la plaque pacifique qui dans, la zone de subduction bordant les andes, s' enfonce sous la plaque continentale sud - américaine. On a souvent comparé ce mouvement a ceux de gigantesques tapis roulants. Les continents ne sont donc pas des radeaux flottants sur le magma, comme le pensait Wegener mais, comme ancrés sur la couche supérieure du manteau, ils se déplacent avec elle.



Tectonique : contructeur.

Lithosphére : du grec lithos, pierre , et sphaira, balle ( a jouer ) sphére.

Rifts.

Subduction : du latin sub, sous, et ducere, conduire.

Inlandsis : littéralement " glaces de l' intérieur des terres "; désigne la couche de glace épaisse de plusieurs kilométres qui se trouve au centre du groenland.


oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par oursagora le Lun 29 Mai - 0:16

La vie faconne le climat.


Source Alcot.



L' évolution générale des continents au paléozoique est celle d' un regroupement général aprés l' éclatement d' un grand supercontinent précambrien nommé " rodonia ", il y a environ 750 MA. Au cambrien, les continents sont dispersés autour de l' équateur et se déplacent selon les mécanismes de la tectonique des plaques. Ce mouvement dure pendant toute la période cambrienne et se poursuit a l' ordivicien, au silurien et au dévonien. vers - 320 MA ( au carbonifére ), la plupart des terres émergées sont regroupées en deux supercontinents : la laurasie ( intégrant l' actuel groenland, l' amérique du nord, la scandinavie et la russie ), et le gondwana ( intégrant le reste des terres émergées ). Ces supercontinents sont séparés par un golfe immense, parfois qualifié de " boutonniére ", la téthys ( dont l' actuelle méditerranée est un vestige ). Le regroupement est un continent unique, la " pangée" s' achéve au permien.



Carbonifére : du latin carbo, onis, charbon et fer, " qui porte, qui renferme." Le mot renvoie aux terrains houillers d' angleterre.

Le nom de " gondwana " provient du royaume des gonds, en inde, ou furent observées les premiéres formations géologiques " gondwaniennes."

Téthys est la fille d' ouranos et de gaia. c' est donc une titanide, un titan féminin. Elle personnifie la fécondité de la mer ; et féconde, elle le fut, puisque aprés avoir épousé son frére okéanos, elle mit au monde plus de trois mille enfants, qui sont les fleuves du monde. Ne pas confondre téthys avec thétis, une néréide, qui fut aussi une divinité marine.

oursagora

Messages : 1236
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 56
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du climat .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum