Saint jacques de Compostelle, Le chemin aux étoiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint jacques de Compostelle, Le chemin aux étoiles

Message par obsidienne le Mar 31 Jan - 21:20

Saint jacques de Compostelle, Le chemin aux étoiles

La coquille n’est autre symbole que celui du GRAAL.

Pour le symbolisme médiéval la perle est toujours l’image du logos. En fixant la coquille à son chapeau on affirme vouloir recevoir le verbe (la parole). Il est dit que la coquille produit la perle dans la douleur : et c’est ainsi que celui qui sait par la foi exprime le désir de recevoir l’entité du Christ en son Moi Supérieur.

Ce sont les mystères du GRAAL qui mettent alors en œuvre cette opération par l’initiation réelle, lucide, clairvoyante pour que l’on devienne PERCEVAL face à TITUREL.

L’Espagne = La tête ;
L’Europe du Centre = le cœur ;
La France = Larynx (16 pétales) ;
Le Rhin en France = Lotus du cœur ;
L’Asie = Les membres ;
L’Europe de l’Est = Le métabolisme.

La tête, fleur de lotus est l’organe qui relie l’être humain aux entités supérieures.

Travailler l’organe de perception l’ouie, met l’homme en contact avec les êtres supérieurs. Il apprend par ce contact surtout, comment il a été formé à partir de ces êtres.

Devant le tympan de Vézelay, face au Christ cosmique l’homme en pèlerinage se posait la question :

« Qu’est-ce que l’homme ? »

L’initiation sur le Mont Saint Odile :

Le chemin à retrouver dans l’obscurité, en esprit est celui de l’intériorité.
Saint Odile est la fille d’un noble appelé ETICHO (un vassal des rois mérovingiens) qui était née aveugle. Son père l’exposa au danger mais elle ne mourut point. Elle vécu à l’ermitage de Dornach (sans doute sauvée par un prêtre). Elle fut baptisée et trouva la vue. Son père la reprit dans son foyer et lui donna le nom de la montagne que nous appelons le Mont Saint Odile.

Lotus du cœur, près de Malsh (au Monastère du Mont Saint Odile) et sur la colline de Dornach.

Ce qu’il faut voir dans le baptême c’est qu’il ouvre la voie du cœur qui progressivement éveillera la voie intérieure. Et ceci est valable pour tout un chacun.

Le Mont Saint Odile a été lié intimement à tout ce que Charlemagne a mis en œuvre dans une impulsion du GRAAL. C’est de sa souche que sont issues presque toutes les dynasties d’Europe.

En poursuivant toujours sur le sujet de Saint Jacques de Compostelle nous évoquons KLINGSOR qui n’est pas une figure de littérature mais qui a bel et bien existé. Il s’est allié par magie noire avec l’iblis (être spirituel d’aspect mauvais négatif. Le féminin de lucifer).

Cet homme, Klingsor entrainé pendant des siècles à la magie noire forma un anti-château du Graal le Kalot Bobot, en Sicile. Il y répandit le mal par la sexualité sans amour. (lire : Wolfram von Eschembach). Les hommes contaminés par Klingsor cherchent la spiritualité dans le monde matériel. Et au lieu de poursuivre la quête du graal spirituel s’élancent vers la Jérusalem physique et lancent les croisades.

Le premier Drame Mystère de Rudolf Steiner, appelé « la porte de l’initiation » est sous-titré « un mystère rosicrucien ». L’œuvre culmine dans le 7e tableau au niveau du dévachan et Rudolf Steiner dit : « l’ensemble que constitue l’association des voyelles et des consonnes de ce que disent Maria, les forces de l’âme et d’autre encore, contient ce qui est de l’alchimie véritable. L’alchimie s’y trouve toute entière ».

L’Alchimie a toujours connu deux voies qualifiées plus tard d’humide ou de sèche. La voie humide désigne l’opération sur les substances en voie de leur transmutation ; et sur la voie sèche, le travail sur les substances doit opérer une transformation au service de l’âme. Il s’agit d’une dynamique initiatique engagée par la vénération contemplative du spectacle de la dissolution du sel, de l’action du mercure, des phénomènes de combustions liées au soufre. Cet itinéraire initiatique est appelé voie lactée ou chemin de Compostelle.
L’anthroposophie est un Camino, désormais un chemin en esprit. Un chemin de connaissance qui voudrait conduire l’esprit en l’homme à l’Esprit de l’Univers.

Le livre « La science de l’occulte » de Rudolf Steiner est un symbole de la connaissance du Graal et les initiés des temps modernes peuvent être nommés pour cette raison, les Initiés du GRAAL.

Pour aller à la science du Graal, le chemin conduit dans les mondes suprasensibles. Ce livre décrit les premières étapes. La connaissance cachée du Graal sera révélée. Elle imprégnera toujours d’avantage les faits existentiels des hommes. Tous les disciples de l’ésotérisme occidental sont des Perceval.

Pourquoi le Graal se déplace ?

Il est éthérique comme le soleil et il est porté par les anges. Quand un édifice a été profané, il faut le consacrer à nouveau.

La transition véritable pour aller au Graal se fait dans la région solaire que nous appelons l’Ecole de Michael. C’est le lien où se réunissent toutes les âmes apparentées à Michael depuis les temps lointains, celles qui ont pris part aux mystères solaires de l’atlantide et y demeuraient longtemps non incarnées encore, des âmes jeunes, dans le domaine solaire de Michael. Sur terre, ces âmes ont pris des chemins différents pour connaître à nouveau le mystère du Christ : Le chemin de Compostelle et du Graal, ceux des Cathares, des Cisterciens, des Dominicains, des Templiers, les âmes qui ont vécu comme Clunisiens et d’autres encore. Voilà qu’ils réapparaissent avec leurs tendances platoniciennes ou aristotéliciennes et se réunissent dans l’Ecole de Michael comme en âme assemblées plénière de toutes les variantes des mystères chrétiens de ces siècles.

Les messages de l’anthroposophie sont là pour éveiller des réminiscences des siècles passés. C’est une mission, aujourd’hui et partout dans le monde vivent des êtres, des pèlerins du Camino, des hommes qui ont rencontré le Graal. Une partie de ceux qui avaient un lien antique doivent se retrouver. Leur âme voudrait se rappeler ce quelle apporte des incarnations passées. Tenir un langage de description purement objectif mais pas dogmatique (pas endoctriner, pas harceler car effet inverse). En plus des contenus anthroposophiques il faut se servir du sommeil long : passer par le Moyen-Age, l’Antiquité, l’Egypte Antique et la Grèce, jusqu’à notre première incarnation. Et le vécu nocturne permet de nous lier au Cosmos tout entier (planètes et constellations) de sortir de notre sphère égoïque, en tant que dixième hiérarchie. (Ressentir la plénitude infinie des forces ordonnatrices (ce sentiment de loi).

Dans le cas de se déplacer sur toute la terre pour recevoir les effets du Zodiaque en entier mais en plusieurs fois est ridicule de nos jours. Mais autrefois cela était possible. L’on apprenait tout ce qu’il y a sur la terre. Mais c’est le Christ dorénavant qui va, par tout le Zodiaque et devient le guide.

Conduire les hommes vers le Christ qui est le guide sur le chemin aux étoiles.

Les mystères anciens et leurs effets dans les formes chrétiennes du 8e et 13e siècle ont subi par Michael un revirement dans la région du Soleil. Et à présent le nouveau chemin c’est soi-même intérieurement par la connaissance que nous montons vers le Cosmos.

Comme le dit Rudolf Steiner, l’anthroposophie est une cosmogonie, une Sophia Cosmique, parce que désormais sur cette seule voie elle peut conduire en vérité l’âme humaine au Christ.

Résumé du livre de Manfred Schmidt-Brabant :

Le chemin aux étoiles.
Des mystères anciens aux mystères nouveaux.
Le Secret du Camino pour Saint-jacques-de-Compostelle



Le secret du Camino pour Saint-Jacques de Compostelle.
En 1987, une déclaration du Conseil de l'Europe à Strasbourg demandait de poursuivre dans toute l'Europe, l'étude et la protection du Camino de Santiago de Compostela. Voici ce que le recteur de l'université de santiago venait d'écrire alors dans la préface à l'opuscule d'un historien espagnol: "Le chemin pour santiago où affluaient des hommes de tous les pays, comprenait au fond la chrétienté médiévale - en d'autres termes, il a créé ce qu'aujourd'hui nous appelons l'occident."

Voilà des symptômes liés à la constitution de l'europe et attestant vers la fin du siècle un regain d'intérêt observé depuis une ou deux décennies seulement l'endroit de ce que représente santiago de Compostela pour notre continent. Une fin de siècle comme celle qui s'annonce, n'est à première vue qu'une affaire de calendrier. Pourtant, il faut attendre de la coïncidence avec le terme du deuxième millénaire de l'ère chrétienne, la césure importante mentionnée par Rudolf Steiner. Toutes nos forces seront nécessaires pour faire face à cette coupure, aux combats qui s'y rapportent. [2-9805021-3-8]


http://www.editions-mirandole.com/index2.php?url_principal=--histoire--mythologie-histoire-0.htm



avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint jacques de Compostelle, Le chemin aux étoiles

Message par obsidienne le Mar 31 Jan - 21:38


Les quatre Drames-Mystères de Rudolf Steiner mettent en scène les lois complexes de la réincarnation et du karma telles qu’elles se manifestent dans l’existence de diverses personnes liées par le destin. Ils nous transportent dans les paysages de l’âme humaine et de l’esprit où vivent et agissent des êtres suprasensibles. Par la perception de ces mondes cachés, l’occasion nous est donnée de comprendre les luttes que nous livrons lors de nos tentatives d’appliquer la connaissance de l’esprit à nos vies et à nos relations quotidiennes. Écrits entre 1910 et 1913, pendant des périodes de travail intérieur et extérieur intense, ces Drames-Mystères témoignent de l’originalité de la création théâtrale de Rudolf Steiner. En montrant sur une scène certaines réalités de l’âme et de l’esprit, ils préfigurent une nouvelle forme de dramaturgie qui nous éclaire sur les rapports mystérieux qui se jouent entre les humains.
Sommaire de l’ouvrage

- La porte de l’initiation
- L’épreuve de l’âme
- Le gardien du Seuil
- L’éveil des âmes


http://www.editions-triades.com/livres/arts/drames-mysteres-art625.html
avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint jacques de Compostelle, Le chemin aux étoiles

Message par obsidienne le Mar 31 Jan - 21:41

Le Goetheanum est un bâtiment érigé sur la colline de Dornach, à 10 km au sud de Bâle. Il constitue le siège de la Société anthroposophique universelle et de l’École Libre de Science de l'Esprit fondées par Rudolf Steiner qui lui a donné ce nom en référence aux travaux de Johann Wolfgang von Goethe.

Dans ce bâtiment construit autour d'une grande salle de théâtre, sont encore données des représentations intégrales du Faust de Goethe. On y donne encore régulièrement des concerts et des spectacles d'eurythmie. En outre, plusieurs congrès s'y tiennent chaque année.

Le Goethéanum comporte une vaste bibliothèque publique, une librairie, des salles de cours et de conférences. On peut aussi y voir des vitraux obtenus par la technique du dessin hachuré, ainsi que le groupe sculpté du Représentant de l'humanité, qui échappa à l'incendie du premier Goethéanum, car il n'était pas encore en place.
Source Wikipédia

avatar
obsidienne

Messages : 3302
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 53
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint jacques de Compostelle, Le chemin aux étoiles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum