ésotérisme de la connaissance .

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Mer 5 Oct - 18:39

Rappel du premier message :

les hommes ont peur du noir .

ils chassent la nuit de tout leur pouvoir . dans chaque maison ils la repoussent jusque dans les coins les plus secrets des chambres ; dans les campagnes , les petits hameaux étalent sur les champs d' inutiles lumiéres qui éteignent les étoiles .


la mort est devenue une indécence que la pudeur va cacher dans de blancs hopitaux ou l' accompagne le silence des machines . et notre rigoureuse déesse raison s' acharne a vouloir en tous lieux éclairer l' intimité des étres , dans lesquels sa lumiére aseptisante ne permet plus de percevoir que des choses quand dans son orgueil elle en écarte le mystére fertile . déesse blanche et belle , née en meme temps que les hommes dont elle est la couronne qui les fit rois du monde , notre raison oublie qu' elle n' est en vérité qu' un vaisseau fragile sur l' océan noir qui l' enfanta . elle n' en est pas moins fille d' un éclair venu d' en haut .


dans le noir pourtant se trouvent les plus vives couleurs , dans la nuit la promesse de toutes les aubes ; dans la mort toutes les semences de vie . et dionysos , le dieu qui meurt , fut nécessaire a l' équilibre du trés rationnel monde antique .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Ven 30 Déc - 20:04

la pensée .



source henri laurent .




le cerveau a des possibilités énormes et insoupconnées . cette organisation irrésistible commence au seiziéme jour de la vie intra - utérine et l' embryon humain ébauche déja son systéme nerveux presque aussitot la fécondation : a trois semaines les neurones se multiplient a raison de
250 000 par minutes ; au deuxiéme mois les hémisphéres cérébraux se forment , puis les cellules se regroupent et s' organisent pour migrer dans le cerveau , ou elles occupent une place bien définie en suivant rigoureusement le programme génétique ; ensuite les connections essentielles s' établissent et le cerveau est déja en état de fonctionnement pour agencer le reste de l' organisme . il n' y a jamais eu et il n' y aura jamais , quelle que soit la gémellité naturelle ou artificielle ( clonage ) , deux individus
" cablés " d' une facon identique . a la naissance le bébé a une quantité fabuleuse de neurones qu' il n' aura plus ensuite , mais ses connexions interneuronales sont au contraire dérisoires par rapport a celles de l' état adulte . or , ces connexions , se faisant ni d' une facon incertaine ni selon un schéma déterminé , sont des constructions épigénétiques intentionnelles se poursuivant toute la vie . un comportement automatique résultant d' une action répétée lors d' un apprentissage banalise l' expérience originale et réduit les connexions interneuronales . cet apprentissage demandant un effort et une dépense d' énergie importants n' est pas propre a l' homme , mais a tout étre vivant selon ses possibilités et ses expériences .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Ven 30 Déc - 20:19

la conscience .



source henri laurent .




la conscience est le fondement de l' intelligence par le truchement de la connaissance , mais l' une et l' autre ne sont pas l' apanage de l' homme . toute la nature exprime de maniére différente cette conscience par la forme que supporte une structure , mais l' homme est vraisemblablement le seul a étre conscient de son existence , c' est a dire d' avoir une conscience réfléchie . a l' acquis héréditaire de la naissance s' ajoute l' acquis antérieur a la fécondation , celui de la conscience immortelle véhiculée par la forme . ces deux acquis d' origine différente personnalisent le cortex et reflétent l' incarnation de la forme . bien que la conscience s' exprime au moyen des neurones , il ne semble pas qu' elle utilise une partition particuliére du cerveau . la conscience n' est pas non plus une création du cerveau , néanmoins elle s' enrichit de l' expérience et participe a la construction des circuits neuronaux .

- notes :
le cortex , plus exactement le néocortex ou matiére grise , est la partie périphérique externe du cerveau , sous la boite cranienne , contenant les neurones ou cellules nerveuses .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Ven 30 Déc - 22:25

la conscience .


source henri laurent .




on ne connait pas la relation pouvant exister entre la pensée et la conscience . nous considérons la conscience comme la forme éternelle de l' étre qui , en pénétrant une structure individuelle , lui donne sa personnalité . on estime conventionnellement que la conscience se manifeste de quatre facons différentes .

- la supraconscience mettant l' individu en relation directe avec son étre ne fait pas l' objet d' études scientifiques : c' est la partie la plus émergée de l' iceberg , siége de l' amour et de la sagesse .

- la conscience réfléchie ou conscience de veille permet a l' individu de s' analyser , de se modifier , de se transcender : c' est la partie la moins émergée de l' iceberg , siége de la volonté , de la raison , du jugement .

- la conscience subconsciente n' apparait pas , mais elle n' en est pas moins active . c' est la partie la moins immergée de l' iceberg , siége des réves , des complexes , des passions , de l' imagination , du souvenir . selon le degré d' évolution et l' importance des événements cette partie subconsciente vient progressivement a la surface et constitue de nouveaux éléments qui enrichissent la conscience réfléchie . une des raisons de l' incarnation et des
remanifestations successives est ce " nettoyage " du subconscient par l' augmentation de la fréquence du rythme individuel . ces trois aspects de la conscience humaine sont concernés par la forme et non par la structure .

- la conscience inconsciente ou l' infraconscience est la conscience de l' espéce . elle n' est pas tributaire de la forme , mais seulement de la structure . c' est la partie la plus immergée de l' iceberg , siége de l' atavisme ancestral de la famille , de l' espéce , de la cellule primitive . l' évolution est orientée en entrainant tout le devenir de l' espéce , sans pour autant considérer que cela est un déterminisme . l' inconscient structurel n' est qu' une partie d' un inconscient plus global , celui de toutes les espéces , de tous les embranchements , de la matiére , de l' univers .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Ven 30 Déc - 22:39

la conscience .


source henri laurent .




la racine I - E du mot " conscience " est " skei " avec le sens de " couper , de fendre " ; que l' on " coupe " ou que l' on " fende " la dualité a séparé en deux ce que l' unité réunissait . le mot " connaissance " a pour racine I - E " gen " , la meme que pour les mots " naitre " et " engendrer " , et pour étymologie latine " cognoscere " de " cum " ( avec ) et " nosco "
( apprendre a connaitre ) , ce qui en francais donne
" naitre avec ." en revanche , le mot " savoir " en grec a le sens de " voir ensemble ." il ressort des précisions étymologiques de ces trois mots soulignés que la " conscience " se révéle par la séparation , que la " connaissance " se manifeste par la création et que le " savoir " cherche a réunir .

a des degrés divers la création est pourvue de conscience et pour l' homme , qui a la particularité d' avoir une conscience réfléchie , elle devient une référence universelle . au cours des millions d' années la conscience du monde vivant s' est forgée progressivement a partir d' une connaissance fondamentale obtenue par l' expérience incessante , pour se manifester dans l' homme sous une forme élaborée et subtile .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Sam 31 Déc - 1:50

la connaissance .


source henri laurent .




la connaissance ne procéde pas directement d' un processus intellectuel et cérébral , mais d' un enrichissement de la conscience du soi par l' expérience créative , ce qu' on appelle fréquemment " la prise de conscience ." le moi n' évolue pas par lui meme , car il n' est rien d' autre qu' un outil de la conscience a la recherche de son unité éternelle . les expériences vécues par le moi n' auraient aucun sens si elles n' avaient pour raison l' enrichissement de la conscience immortelle de l' étre . c' est pour cela que la connaissance est incitatrice d' un comportement religieux .

chaque moment de connaissance est une création , un instant démiurgique , ou l' homme retrouve l' unité de conscience qu' il avait avant de naitre . ce moment est un abandon du connu pour une nouvelle découverte non pas sous la forme d' un cumul d' événements ou d' une synthése , mais comme l' explosion d' une réalité , de laquelle restera tout juste une petite étincelle . ce moment est une révélation , une initiation , ou l' homme vit son unité dans un bref instant d' éternité . ces instants de conscience et de connaissance sont du " temps qui souffre ." le temps ne serait il que la souffrance d' une vie prenant conscience de son éternité au travers des moments de connaissance ?

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Sam 31 Déc - 14:49

la connaissance .



source henri laurent .




la conscience innée est celle de l' espéce ou de la race pour les animaux évolués , elle se transmet génétiquement et concerne plus spécialement l' inconscient . la conscience acquise est le fruit de l' expérience individuelle , a laquelle s' ajoute la conscience de l' étre immortel , appelée conscience karmique , enrichie de l' expérience de chaque remanifestation . la conscience karmique , échappant a la logique rationnelle de meme qu' a une explication cohérente , est un moment intemporel en dehors de toute raison . pour cela la conscience peut étre assimilée a la forme , a l' idée , au verbe , tout en équilibrant des forces antagonistes qu' elle ne peut éviter : la lumiére et les ténébres . a chacune de ses remanifestations l' étre s' incarne avec sa conscience karmique qu' il doit redécouvrir , pénétrer , connaitre , maitriser par l' intermédiaire de ses corps subtils et des plans de conscience correspondants . la partie immergée de l' iceberg de la quadruple conscience n' est pas inerte , car des forces l' animent , d' autant plus agissantes que la conscience s' agrandit . le travail que l' homme doit faire sur lui meme ne consiste pas a rechercher une autre réalité que la sienne : il doit transformer son acquis , faire monter a la surface ce qui est enfoui , rendre lumineux ce qui est dans l' obscurité , restituer a la lumiére ce qui est dans les ténébres .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Sam 31 Déc - 20:14

la connaissance .


source henri laurent .




il fallut presque 4 milliards d' années pour qu' une cellule devienne un homme . durant ce temps les transmissions génétiques s' accompagnérent d' une hérédité psychique inhérente a la vie des espéces , que l' humanité hérita en tant que dernier maillon de la chaine . l' inconscient en se développant donna également plus de puissance a la conscience pour se révéler . des mutations ou des disparitions d' espéces interviennent , en modifiant a la fois le conscient et l' inconscient du monde animé : les changements de structures appelant de nouvelles formes reflétent ces transformations .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Sam 31 Déc - 22:51

la connaissance .


source henri laurent .




environ sept huitiémes de la partie immergée d' un iceberg donne son assise a la partie émergée . de meme , la partie immergée de la conscience de l' étre se trouve dans les ténébres , et seule la lumiére - la force d' en haut - la révélera grace a la supraconscience de l' homme . bien des remanifestations seront encore nécessaires avant d' en arriver la , mais l' homme a le pouvoir d' accélérer ce processus en travaillant sur son ego . son libre arbitre lui donne la possibilité d' en appeler aussi bien a la lumiére qu' aux ténébres , mais l' évolution le tire inévitablement en haut . cette élévation ne consiste pas a gravir les échelons d' une quelconque académie de sagesse , mais a sublimer ce que chacun posséde , en décantant , purifiant , fixant préalablement le support de matiére . l' étre incarné évolue lentement par des transformations naturelles , mais l' homme a en plus le pouvoir de se transformer consciemment en maitrisant son ego par un combat sans merci , car le choix est simple : triompher ou végéter .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Dim 1 Jan - 20:48

la connaissance .


source henri laurent .




en meme temps que l' on découvre ce monde merveilleux de la paix et de la sérénité , les forces obscures s' imposent encore plus ; leur présence demande une grande vigilance pour ne pas fléchir ou abandonner la lutte . de quelle nature sont ces forces obscures qui freinent l' évolution ? la dualité préside a l' équilibre des forces antagonistes . un exemple fera mieux comprendre le propos : une masse a lever nécessite un effort d' autant plus considérable que son poids est important , mais si l' effort se relache , la masse sera attirée invariablement vers le bas plus rapidement qu' elle ne fut hissée . on ne peut pas dire que la force attirant vers le bas - la gravitation dans ce cas - soit une force mauvaise pas plus que la force de levage soit bonne , elles sont seulement de nature contraire . ces deux forces sont évidemment différentes , mais surtout elles n' engendrent pas les memes conséquences bien que physiquement leurs vecteurs s' annulent . la force gravitationnelle est naturelle et automatique , tandis que la force ascensionnelle est artificielle et intentionnelle , l' une est inconsciente quand l' autre est consciente . la conscience , se dégageant progressivement de l' emprise des contraintes de l' incarnation , contrebalance de mieux en mieux les forces régentant la matiére . celles ci , souvent considérées comme des forces obscures - les ténébres , sont des résistances a la conscience . toute tentative d' échapper aux forces inconscientes des ténébres d' en bas témoigne d' un degré de conscience supplémentaire vers la lumiére d' en haut .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Lun 2 Jan - 0:59

la connaissance .


source henri laurent .




une plus grande ouverture de conscience dépend elle vraiment d' un combat a mener ou plutot d' une abnégation naturelle pour subir ce que les plus forts imposent ? teihard de chardin en posant la question différemment ne donne t il pas une partie de la réponse : " toute conscience , plus elle est cérébralisée , ne s' orient elle pas invinciblement vers l' étre plutot que vers le non - étre ?"

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Lun 2 Jan - 17:09

la connaissance .


source henri laurent .




la succession des remanifestations semble conduire chaque étre des trois régnes vers une finalité échappant a la conscience réfléchie de l' homme . celui ci est un étre unique par sa personnalité et , comme une étoile attirée par un trou noir , il est aspiré , sans qu' il puisse faire quoi que ce soit pour l' éviter , dans un puits de lumiére , de conscience absolue et éternelle . cette lente ascension apparait peu a peu a chacune des remanifestations , ou la conscience se révéle non pas dans la clarté , mais dans la confusion . quand on monte deux marches la vision est meilleure , plus " large " , plus lumineuse , mais progressivement elle se trouble et la réalité s' obscurcit parce que l' on est redescendu instinctivement d' une marche . d' abord on est envahi par le doute , puis , le calme stabilisateur revenant , on se retrouve " au centre " avec une vision plus ample de ce qui est en haut et de ce qui est en bas . a partir de ce centre on découvre une vérité a deux faces , tel le janus des temps mythologiques regardant a la fois le passé et l' avenir .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Mer 4 Jan - 22:36

la connaissance .


source henri laurent .




on imagine facilement les milliards d' années d' un temps mythique qu' il fallut pour obtenir ce
" recentrage ." l' humanité gravit péniblement le chemin menant a la lumiére , puis recule dans un nouvel obscurantisme , mais elle retrouve toujours son point d' ancrage . il ne faut donc pas juger ce que l' on vit , ce que l' on voit ou ce qui révolte et répugne . la création au travers de l' humanité travaille et se dirige lentement , mais surement , vers plus de lumiére . la souffrance est le prix que l' homme , représentant de la conscience la plus évoluée sur terre , doit payer avec tout son amour et sa haine , avec sa pureté et son impureté . comme disait anatole france : " la souffrance ! nous lui devons tout ce qu' il y a de bon en nous ." cette souffrance n' est pas inéluctable , puisque l' homme détient par son libre arbitre le pouvoir de changer le cours des événements . un jour peut étre proche , une minorité d' individus plus évolués que le reste de l' humanité suffira pour accélérer le mouvement !

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Mer 4 Jan - 22:57

la connaissance .


source henri laurent .




la conscience réfléchie n' est que le point d' équilibre entre la supraconscience ( lumiére ) et l' infraconscience ( ténébres ) , elle contient tous les états précédents déja décantés et assimilés . plus les ténébres se dissipent , plus la conscience réfléchie de l' homme s' illumine en se rapprochant de la conscience absolue de son étre . pourtant la réalité quotidienne peut se révéler trompeuse et nous plonger dangereusement dans la facilité . en se cramponnant aux illusions et aux futilités on développe un peu plus l' égoisme et l' intolérance . pourquoi imaginerait on que le monde puisse étre meilleur quand on est confronté a l' adversité ? il ne faut pas croire au miracle qui sauvera le monde , car le miracle est déja en nous , et nous sommes ce monde . a nous d' y croire ou de ne pas y croire !

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Jeu 5 Jan - 23:14

la connaissance .


source henri laurent .




la conscience est partout , elle n' est pas mentale et elle n' est pas le propre de l' homme . il y a autant de gammes de conscience qu' il y a de structures simples ou composées auxquelles notre mental n' accéde pas . ce que l' on appelle inconscient n' est qu' un plan de conscience que l' on ne percoit pas encore . ainsi on ne connait pas forcément le lieu vers lequel on se dirige , mais on y va tout de meme , et peu a peu on découvre le paysage . il en est aussi du but a atteindre et de l' émergence de l' inconscient , lequel contient le mystére de la création .

la forme que prend l' étre en s' incarnant est l' expression de sa conscience : il est une individualité par sa structure et une personnalité par sa forme . depuis l' origine la création semble tatonner pour l' édification de nouvelles structures plus élaborées , plus réceptives a la force de vie , en un mot plus harmonieuses . chaque espéce est un laboratoire expérimental d' une nouvelle fonctionnalité au travers de nouveaux organes .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Jeu 5 Jan - 23:47

la connaissance .


source henri laurent .




une structure vivante contient l' expérience du passé depuis sa genése , mémorisée dans la cellule , gardienne a la fois de la conscience collective et de la conscience individuelle . a la conception la cellule se charge d' un acquis physiologique héréditaire dont les caractéristiques vitales définissent un champ vibratoire de conscience . la plus grande partie de cette hérédité vibratoire constitue l' inconscient collectif qui attire d' autres champs vibratoires harmoniques de conscience en attente de remanifestation . la fusion de champs de conscience se fait selon la loi des affinités . cette attirance est un phénoméne de la force d' amour identique a celui de l' aimant .

comme en musique les harmoniques font la beauté du son et sa richesse d' expression , mais toutes les harmoniques ne sont pas compatibles entre elles de la meme maniére . la tonalité est l' organisation de ces sons : par exemple , deux sont a l' octave donnent une sonorité plus plate qu' une quinte ou une tierce . la richesse d' une personnalité est fonction de cette tonalité qui dépend a la fois de la cellule d' origine et de son évolution . ce phénoméne est analogiquement similaire a un tissu que l' on teint : le tissu est la structure et la teinture sa conscience . lors de cette opération le tissu n' a pas changé de structure , mais la teinture lui a donné sa
" personnalité " dont la beauté du chatoiement dépendra de la couleur choisie . que serait une teinture s' il n' y avait rien a teindre ?

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Mar 10 Jan - 22:24

la dualité .


source henri laurent .



la lecture de ce chapitre difficile demande une attention particuliére .

la dualité est la manifestation physique de l' unité intemporelle , par laquelle la réalité absolue se présente sous deux aspects a la fois opposés et complémentaires . seul l' homme par sa réflexion discriminante priviligie un des aspects au détriment de l' autre , ce qui ne l' empéche pas de construire son devenir : le mal appelle le bien , le bas appelle le haut , le moins appelle le plus , les ténébres appelle la lumiére , etc .

ce que nous croyons étre la réalité n' en est qu' une face ; si l' autre face nous échappe , elle nous interpelle cependant au travers de la subjectivité exprimée souvent par l' ésotérisme religieux et l' expérience initiatique , lesquels ne contiennent pas des secrets particuliers , mais relévent seulement d' états de conscience devant étre vécus . il n' est guére facile d' en parler faute d' un vocabulaire approprié et d' une ouverture mentale suffisamment adaptée : il s' agit d' une révélation d' en haut ou d' une connaissance se transmettant de maitre a disciple .

les livres ou les enseignements didactiques transmettent un savoir exotérique que l' on peut mémoriser , tandis que les expériences vécues , comme la déportation , la guerre , l' ascension de l' everest ou une initiation , sont ésotériques par le ressenti incommunicable . l' exotérisme peut aussi s' accompagner d' une partie d' ésotérisme , c' est le cas des rites religieux , ou la pratique n' est pas suffisante pour en comprendre le mystére . l' ésotérisme n' est pas seulement le domaine exclusif des mystiques , mais aussi de ceux qui ayant vécu des expériences identiques sont capables de se comprendre sans se parler . l' exotérisme peut étre cependant le catalyseur d' une révélation : la lecture d' un livre , l' écoute d un concerto ou la participation a un rite peut faire naitre spontanément des images évocatrices d' une relation étrange avec " autre chose " , tout en restant incommunicable . des vocations se décident spontanément lors de telles expériences .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Mer 11 Jan - 14:18

la dualité .



source henri laurent .




l' ésotérisme ne s' oppose pas a l' exotérisme , mais il le compléte , car l' un ne peut fonctionner sans l' autre . la connaissance ( ésotérisme ) fait évoluer la conscience , tandis que le savoir ( exotérisme ) fait évoluer l' intelligence . les animaux , n' ayant ni conscience réfléchie ni intelligence réfléchie , ont une connaissance permanente instinctive que l' homme posséde encore un peu dans son inconscient . ésotérisme et exotérisme , connaissance et savoir , sont deux aspects indissociables d' une seule et meme réalité , celle de la vérité ; n' envisager qu' un de ces aspects ne concerne que l' illusion de la réalité , celle de sa vérité .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Ven 20 Jan - 17:50

les régnes terrestres .


source henri laurent .




dans les trois régnes de la nature - minéral , végétal , animal , selon la classification de linné , la conscience est un pont entre ces deux aspects de la réalité : le monde créé et le monde créateur .

le minéral est de l' énergie cristallisée . c' est la premiére manifestation d' un corps tangible et organisé structurellement dans lequel deux forces s' affrontent . les mythes symbolisent cette opposition par la lumiére et les ténébres . ces deux forces antagonistes sont forcément complémentaires puisqu' elles sont issues de l' unité : plus de lumiére donc moins de ténébres , plus d' énergie donc moins de matiére , et réciproquement . lumiére et ténébres ne font qu' un , et la tradition place le minéral dans les ténébres des profondeurs de la terre , symbolisant ce qui n' est pas encore révélé a l' homme . si la lumiére est une création d' en haut , les ténébres ne le sont pas , elles n' existent meme pas , elles ne sont que la lumiére non révélée en attente de libération . les ténébres ne sont pas la négation de la lumiére , c' est seulement une lumiére sans éclat que la science et l' industrie exploitent abondamment . comment saurait on que la lumiére rayonne s' il n' y avait pas de contraste ? la lumiére est bien partout , mais elle ne brille pas pour tout le monde de la meme facon .

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme De La Connaissance.

Message par oursagora le Dim 14 Oct - 15:36

La société contemporaine en ayant perdu le sens du Sacré dramatise la mort et la rejette comme une détresse ; on nous vole la mort, différente pour chacun selon ses conditions sociales, en se produisant dans un milieu hospitalier, dans l' anonymat et la solitude. On meurt sans savoir ! Les sociétés Traditionnelles, au contraire, n' opposent pas la mort a la Vie comme on a trop tendance a le faire, mais a la naissance. Elles ne considérent pas la mort comme une fin, mais comme une transformation d' un état transitoire, ou chacun reprend sa place : le corps dans la terre, l' esprit dans l' Universel, l' Ame dans l' éternité de l' Unité.


La réflexion métaphysique sur la mort est un moyen efficace pour faire évoluer la conscience, et de tout temps elle accapara les esprits quelles que soient les conceptions religieuses. Les Grecs et les Romains étaient persuadés qu' il existait un autre Monde, un Royaume des morts, ou la place de chacun correspondait a son mérite sur Terre. Platon mit en doute l' archaisme de cette croyance moraliste et l' idée meme d' au - dela. Le brassage des civilisations, des cultures et des religions venant principalement d' Asie fit malgré tout évoluer cette conviction. Elle marqua le Christianisme Primitif, déja teinté de Gnoticisme, du concept novateur de l' immortalité de l' Ame, corroborant ainsi les paroles du Christ sur la Vie éternelle. Or cette croyance, sous cette forme ou sous une autre mieux élaborée philosophiquement, n' est pas plus fondée que la croyance en Dieu dont elle émane forcément. Pourtant loin d' alimenter l' argumentation rationaliste, cette attitude, meme si elle est souvent superstitieuse, révéle, par la pérénnité de refuser le Néant, une vérité que seule la Foi peut admettre sans démonstration.


S' il y a eu un commencement dans la matiére il y aura inévitablement une fin. Il n' y a pas de naissance sans mort et réciproquement, mais ce concept d' alternance n' est pas encore a la portée du Mental : l' Invisible incarné dans une structure n' a jamais eu de commencement et n' aura jamais de fin ! Le raisonnement est une aptitude cérébrale, pourtant ce n' est pas au moyen de cette intelligence la que des " éclairs de Lumiére " nous pénétrent, mais d' une autre " Intelligence " directe et immédiate au - dela de la logique rationnelle : c' est l' intuition, qu' il faut " Entendre " et reconnaitre derriére toute réflexion. Quoique l' étre connaisse la permanence de sa réalité dans l' Invisible, il n' a aucune possibilité d' agir s' il ne vit pas la remanifestation ; celle ci lui donne le pouvoir d' évoluer en conscience, mais ce passage dans la matiére le condamne a ne plus étre en relation directe avec la conscience de son étre.

En naissant l' étre a " Choisi " son incarnation suivant son besoin d' évoluer en conscience, et en mourant il renonce a évoluer dans la meme enveloppe. Nous fétons la naissance dans la joie et gémissons pour la mort, quand cela devrait étre le contraire, d' autant que celle la est une souffrance physique pire que celle ci. La Vie prénatale prépare a la souffrance de la naissance, comme la maladie prépare a celle de la mort.

L' Immortalité physique n' existe pas et, malgré cette évidence, l' homme, dont le compte a rebours a commencé dés la conception, refuse la mort. Il réve d' une Vie physique éternelle et d' une jeunesse permanente, il cherche au travers de techniques ésotériques, de pratiques religieuses ou de découvertes scientifiques, le moyen de conserver ce qu' il sait perdu d' avance. La mort n' est un seuil Fatidique que pour celui qui borne l' existence de son étre a la disparition de son enveloppe charnelle.
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme De La Connaissance.

Message par oursagora le Lun 15 Oct - 12:31

Du onziéme au seiziéme siécle la durée moyenne de vie était de 30 ans, mais a partir du dix septiéme siécle elle augmente progressivement pour atteindre aujourd' hui, dans le Monde Occidental, prés de quatre vingt ans. Le vieillissement modifie l' attitude envers la Vie par le changement du rythme biologique et par la perception du temps qui s' écoule ; en gardant une activité cérébrale intense comme les Savants ou les Artistes, on constate que le vieillissement ralentit. Bien que la plus grande activité mentale se situe, dit on, entre 35 et 65 ans, les transformations rapides de la société interférent sur le vieillissement, avec pour conséquence la solitude, l' effondrement des idéaux et l' angoisse. L' hérédité est le premier facteur intervenant sur le vieillissement, mais d' autres comme le psychisme, les conceptions religieuses ou philosophiques ont une incidence importante. La sérénité, la bonté, l' humilité, la modestie, c' est a dire toutes les dispositions désintéressées et heureuses ont bien plus d' avantage que de suivre un régime alimentaire, de manger " Bio " ou de réciter des litanies. Les gérontologues sont presque unanimes pour reconnaitre que la durée de Vie, par le maintien harmonieux des fonctions organiques, est liée a l' équilibre psychique.


L' homme développe un double paradoxe : d' une part, il redoute la mort, mais il est prét a prendre des risques insensés, comme la vitesse, les drogues licites ou illicites, les abus, la violence, etc, mettant sa vie en péril ; d' autre part, il préfére continuer a vivre, malgré la souffrance quotidienne de la maladie et de la vieillesse. Si la mort reste un sujet d' inquiétude, il n' empéche qu' elle est moins pénible pour l' intéressé que pour l' entourage, car la maladie a un effet favorable sur la transformation du psychisme pour se préparer a mourir. Cela n' est pas surprenant, car des transformations organiques interviennent sur la conscience, au point que certains pressentent leur mort Imminente sans en étre affecté pour autant.
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme De La Connaissance.

Message par oursagora le Mar 16 Oct - 11:00

L' attitude face a la mort ou a la maladie dépend de l' état de conscience, ou certains n' ont aucun désir de vivre et abandonnent la lutte, quand d' autres se battent jusqu' au bout. Si ce terme Fatidique n' existait pas, l' homme n' agirait que lentement ou pas du tout, car il n' aurait aucune raison de se presser, ni de s' inquiéter du lendemain. La mort est une certitude dont l' approche sereine refléte la conscience et non l' ego. Cette distinction est intéressante si l' on sait que le Moi veut toujours conserver et s' approprier, quand le Soi est prét a tout quitter. Se détacher de la Vie, sous quelque forme que ce soit, est une prérogative de l' étre qui reprend ce qu' il avait consenti pour son incarnation.
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme De La Connaissance.

Message par oursagora le Jeu 18 Oct - 11:10

Certes, la naissance est une épreuve douloureuse dont on ne se souvient heureusement pas, mais celle de la mort se "distille" insensiblement au cours de l' existence terrestre. Naitre et mourir sont deux expériences " Foetales " douloureuses identiques : l' une prépare l' incarnation de la conscience venant d' En Haut, l' autre prépare son excarnation pour repartir d' En Bas. Mourir paisiblement est ce que l' on peut souhaiter a chacun, en sachant, malgré tout, que la maladie et l' agonie aident au lacher - prise indispensable pour libérer la conscience de l' emprise de l' ego. Voir souffrir est un spectacle insupportable, d' autant plus insupportable que la personne vous est proche, mais cette souffrance n' est pas toujours celle que l' on s' imagine. En réalité, l' épreuve des longues maladies prépare progressivement le moribond a se détacher de ce qu' il a toujours voulu conserver : son enveloppe charnelle et la représentation qu' il en a, c' est a dire son Moi, source de tous ses tourments. Dans une telle situation la conscience submerge l' ego et atténue, tel un narcotique, l' intensité de la sensation douloureuse. Recueillir le dernier soupir d' un mourant ou sentir l' étreinte de sa main se relacher mollement est toujours un moment d' une grandeur tragique. Voir aussitot flotter un effluve évanescent légérement bleuté au - dessus de sa dépouille montre que le corps sans Vie vient de libérer "quelque chose." Un tel phénoméne n' a pas d' explication scientifique, d' autant plus qu' il n' est pas visible par tout le Monde.
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ésotérisme De La Connaissance.

Message par oursagora le Sam 20 Oct - 20:20

Quelle preuves peut on donner a ces propos ? La preuve n' est pas forcément un élément de vérité, et la vérité d' aujourd hui ne sera plus celle de demain. La démonstration permettant d' établir la vérité admet souvent des hypothéses pour la facilité du raisonnement, mais la vérité n' est pas toujours prouvable, et si le doute subsiste, cela ne lui incombe pas. Perdons cette mauvaise habitude de n' accepter comme seule vérité que la sienne. Tout nous interpelle, et si nous ne savons pas décoder un message venant d'   " Ailleurs, " sachons au moins entendre faute de pouvoir écouter.
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Sam 20 Oct - 22:16


Il est préférable d' employer le mot renaissance ou remanifestation, plutot que celui, trop ambigu, de réincarnation, et cela pour deux raisons.

Le mot réincarnation, dans l' esprit de beaucoup de gens qui redoutent la mort, évoque la conservation du Moi par un renouvellement de la meme personnalité. C' est une aberration, car, si c' était le cas, la naissance et la mort n' auraient aucune raison d' étre : la mort est une rupture définitive de l' étre avec son ego, véhicule psychique provisoire. Les manifestations " Spirites " ne sont qu' illusions quand elles prétendent établir une relation entre une personne incarnée et une autre désincarnée, puisque la personnalité apparait a la naissance et disparait définitivement avec la mort. Seule une rémanence énergétique de l' ego peut subsister et étre " Captée " comme on intercepte une station radio.

Cette remanifestation ne se fait pas obligatoirement sur le plan terrestre. Nous n' avons aucune preuve, autre qu' une probabilité, que d' autres planétes soient habitées, mais, si c' est le cas, rien ne prouve que ces planétes seraient sur le meme plan de conscience que la Terre et que l' incarnation ( corps de chair ) y soit une nécessité. Une remanifestation essentiellement énergétique, c' est a dire sans corps de chair, n' est pas impossible dans des Mondes a N dimensions !

La conscience de l' étre, fusionnant avec d' autres états de conscience de meme fréquence harmonique, " Demande " a se remanifester pour continuer sa quéte d' Absolu. Faute de références tangibles il n' est guére facile d' aborder le phénoméne de la remanifestation autrement que par des critéres scientifiques pris analogiquement.
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par oursagora le Sam 20 Oct - 23:12


L' Univers de matiére ne montre qu' une face de son contenu puisque l' antimatiére, dont on connait l' existence en laboratoire et dans le rayonnement cosmique, n' est pas présente. Cela est préférable, car leur présence simultanée est explosive. L' antimatiére se trouve nécessairement dans un autre endroit de l' Univers ou dans un Univers BIS inversé pour satisfaire a une constante de la Création, celle de la Dualité. Cette hypothése est loin d' étre invraisemblable : les astrophysiciens ont détecté une masse Invisible de nature inconnue qui correspondrait a 98 % de la masse totale de l' Univers !
H.L.

oursagora

Messages : 1584
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 57
Localisation : aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ésotérisme de la connaissance .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum