ASTROSOPHIE François Brousse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ASTROSOPHIE François Brousse

Message par obsidienne le Mar 5 Avr - 22:03

Astrosophie de François Brousse


http://gnose.free.fr/articles.php?pg=1193&lng=fr

Ce livre est la retranscription d'une conférence donnée le 15 Octobre 1985 à Paris par François Brousse. Nous vous donnons ici l'introduction de cette conférence, sur la quelle nous apportons quelques précisions.




INTRODUCTION DE LA CONFÉRENCE

Mes chers amis, une des plus étonnantes figures de l'univers est la pyramide. La pyramide qui a été construite par les Atlantes et dont se sont inspirés les Egyptiens et d'autres peuples après eux, représente les mystères de la trinité humaine. C'est exactement comme le tétraèdre qui comprend des triangles, chaque triangle symbolisant le corps, l'âme et l'esprit. Lorsque Jésus déclara : Tous ceux qui m'ont précédé, tous ceux qui sont venus avant moi sont des brigands et des voleurs.


Je crois qu'il faisait allusion à leur ignorance. Par exemple, Moïse parle du corps, il ne parle jamais de l'âme. D'autres prophètes s'intéressent au corps et à l’âme, ils ne s'intéressent jamais à l'esprit. Or, dans la profondeur des cryptes initiatiques hindoues, babyloniennes ou égyptiennes, l'image de l'homme se manifestait comme un triple talisman, un dieu à trois têtes. La première tête désigne le corps, la deuxième tête, l'âme, la troisième l'esprit. On rencontre ce mystère dans saint Paul, véritable initié, qui, comme tel, voilait très soigneusement ses doctrines. Nous sommes donc en présence d'une trinité. Elle s'exhale à travers tous les mondes et se retrouve dans tous les règnes, notamment dans « La Science des étoiles ».



Il y a en quelque sorte, depuis que l'homme contemple le monde, trois grandes dispensations qui permettent de comprendre la profondeur du gouffre constellé. On dénombre trois attitudes :


. l'attitude moderne, c'est-à-dire l'astronomie,

. l'attitude antique, c'est-à-dire l'astrologie,

. l'attitude éternelle, c'est-à-dire l'astrosophie.


L'attitude moderne s'occupe des mouvements planétaires et stellaires et aussi des calculs mathématiques que l'on peut tirer des lois de Newton ou des théories einsteiniennes. Tout cela est admirable et nous place dans la deuxième série dont nous parle Auguste Comte - la première des sciences, la science parfaite, d'après lui, c'est les mathématiques ou la science des nombres ; puis au-dessous, l'astronomie -. Mais en réalité, à côté de l'astronomie, qui s'intéresse uniquement au mouvement des étoiles et à la constitution particulière des corps célestes - ce que l'on appelle l'astrophysique - existe l'astrologie.


Elle remonte très haut dans les âges. Elle subit des éclipses périodiques. Elle fut abandonnée à partir du XVIIIe siècle, mais le XXe siècle a vu sa résurrection triomphale. On assistera sans doute à une nouvelle éclipse, car aucune science ne peut affirmer qu'elle sera éternellement acceptée par les humains. L'astrologie a ceci de particulier: qu'elle se relie au point de vue psychique. Il est très difficile de la définir. On peut le faire de trois manières différentes.


La première manière serait d'affirmer, comme le disent les Mahatmas de Nilgiri, que des flots d'énergie descendent des corps célestes (étoiles et planètes) et pénètrent profondément tous les êtres, à la façon de la gravitation universelle.


La deuxième manière, qu'il existe un rapport entre le mouvement des étoiles et les mouvements qui se produisent à l'intérieur de notre esprit, ou de notre conscient, ou de notre subconscient.


La troisième manière, assez difficile à expliquer, car ceux qui la soutiennent n'ont pas l'esprit très clair, prétend que la psychanalyse est mêlée aux étoiles, et que les étoiles sont mêlées à la psychanalyse, ce qui à vrai dire n'est qu'un amas de conceptions confuses. A moins peut-être d'admettre que l'âme est le reflet de l'infini, et à ce moment-là, nous retombons, si j'ose dire, dans la première manière de voir: l'astrologie.


Quoiqu'il en soit, l'astrologie est essentiellement basée sur le monde psychique, mais se dresse au-delà l'astrosophie, ce qui veut dire « la sagesse des étoiles ».


L'astrosophie est fondée, elle, sur le point de vue spirituel. Elle monte, non plus jusqu'à l'âme, mais elle grimpe hardiment comme une chèvre gravit l'Olympe, jusqu'au palais des esprits.


Le terme « astrosophie » semble avoir été inventé par un certain Francis Rolt-Wheeler, que l'on peut considérer comme un grand initié. Il faisait d'ailleurs partie des douze conseillers secrets de la papauté. J'ai eu avec lui une très longue relation épistolaire. Il est maintenant disparu, mais il a laissé une série de livres et une revue, des centaines de numéros au moins, qui s'appelle « l'astrosophie ». Elle était la voix de l'Institut Astrologique de Carthage qu'il avait fondé. Egalement , il joua un grand rôle secret, non pas dans le déroulement de la guerre, mais dans certains événements représentatifs, notamment à propos de Montségur. Il tenta évidemment de sonder les mystères de ce « Mont du Soleil », qui est en même temps le mont de la solennité et de la sécurité universelle, le « roc » dont parlent les évangiles.


L'astrosophie, sous l'angle essentiel, est bien la sagesse des astres. Elle se compose de plusieurs aspects que je vais résumer en trois figures. Le premier aspect, est la datation parfaitement précise des grandes ères mondiales. Depuis deux siècles environ, on se bat avec énergie pour savoir a quel moment le soleil est entré dans le signe du Verseau. La réponse de l'astrosophie est très précise, et s'appuie sur des constatations irréfutables que je développerai plus loin.


Les rapports entre les ères astrologiques, les ères numérologiques, les tarots et. les planètes, font partie également de l'astrosophie.



COMMENTAIRES ET PRECISIONS



Avant que le disciple puisse faire le pas décisif, à ce moment suprême, il doit connaître ses conditions astrosophiques et se comporter en harmonie avec elles. Ne pensez pas que le fait de « consulter la Rota » ait un rapport quelconque avec l’écoeurant verbiage astrologique du trafiquant de choses occultes. Il s’agit d’un travail élevé et saint, auquel le disciple s’emploie le soir qui précède son éveil spirituel. C’est une expérience magique, si puissance, si indicible que vous ne pouvez vous en faire qu’une idée approximative. C’est une expérience dont on ne s’approche que par la connaissance de première main, résultant de la pratique neptunienne magique et astrosophique de la Rota.


Essayons de vous faire bien comprendre cette sainte opération. Il est possible alors que vous vous détourniez des banalités astrologiques et cessiez de jouer avec cette science divine, avec cet Art Royal. Vous connaissez les citations sublimes de la Bible : « Dieu est Lumière » - « Tout l’univers traduit la Gloire de Dieu » - « Le firmament est l’Oeuvre de Ses Mains » Et vous savez que ces paroles ne sont nullement des sentimentaux épanchements poétiques, mais sont littéralement exactes. L’univers présente une ordonnance supracosmique, une cohérence surhumaine ; les systèmes planétaires et stellaires sont liés à tel point les uns aux autres, sont à tel point mutuellement dépendants, qu’il faudrait avoir la vue bien étroite pour n’y point voir un ensemble d’intentions et de lois supérieures auxquelles nous devons nous intéresser pour apprendre à connaître les exigences du Constructeur divin. L’astrosophie nous donne la clef de la Langue de Dieu, Langue inscrite dans le firmament.


La cosmologie nous montre qu’il n’existe pas de matière morte. L’univers tout entier est un océan de force vivante où s’expriment les Étincelles divines, dans une infinie diversité de nuances. Mutuellement dépendantes, toutes ces forces manifestent de nombreuses interactions, se propulsant l’une, l’autre, vers l’accomplissement. Il est donc logique et scientifiquement démontrable que toutes ces forces cosmiques agissent également sur la vague de vie humaine, collaborant ainsi au Plan divin.

Vous savez que la méthode astrologique est fondée sur ces deux faits, et voici les deux méthodes par lesquelles on peut pratiquer cette science et apprendre à saisir dans la vie le Langage divin. Il s’agit de la méthode matérielle et de la méthode spirituelle. Vous avez quelques notions de la méthode matérielle, celle qui ne procure à ses adeptes qu’une libération partielle et temporaire. Quant à la méthode spirituelle, désignée par la Fama comme étant la « consultation de la Rota » elle va maintenant faire l’objet de notre attention.


L’élève qui a choisi la profession d’architecte, qui a donc persévéré jusqu’au discipulat spirituel sait qu’il dispose d’une affinité particulière pour certaines forces présentes dans notre zodiaques. Il pratique un acte spirituel au moyen duquel il peut se placer à la même fréquence vibratoire que ces énergies. Cet acte sacré que vous pouvez au mieux comparer à un acte de prière – quoiqu’il s’élève bien au-dessus de cela – permet à l’élève de percevoir les différentes relations et tensions, les courants positifs et négatifs selon leur nature et leur essence, pour autant qu’ils soient en relation avec son propre état de vie.


Cette astrologie spirituelle dépasse de loin la science astrologique exotérique ordinaire, et le fait de pouvoir utiliser cette science vraiment spirituelle est le but véritable du véritable élève Rose-Croix.. Lorsqu’il le veut – ce qui arrive seulement lorsqu’il est animé de la sainte aspiration à servir l’humanité – la Rota la roue de la naissance et de la mort passe en tournant devant son pouvoir de perception quadridimensionnel, afin qu’il puisse se conformer entièrement à l’exigence de la vie cosmique qu’il doit apprendre à vivre. C’est là le secret de la Rota, secret dans lequel l’élève pénètre au temps venu, quand il est prêt à s’engager sur le sentier de l’accomplissement supérieur. – Pourquoi parlons-nous de ces choses ? Parce qu’il vous faut savoir que l’esprit de la Rose-Croix est autre que celui qui vous parle partout ailleurs. Vous devez comprendre que vous possédez le grand privilège de pouvoir assimiler, dans le Temple de la Rose-Croix, la sagesse qui est pour tous.


Comme les trois aspects du Logos, le triangle et l'astrosophie :

Nous les voyons déjà dans l’étude des triangles géométriques. Nous pouvons considérer le triangle comme une surface plane comprise entre trois lignes concourantes deux à deux, mais il peut aussi se présenter comme un triangle rectangle, obtusangle ou acutangle et il existe également des triangles sphériques.


Dans la franc-maçonnerie mystique, le triangle est le fondement et la fin ultime de toute construction. Dans le Christianisme ésotérique, gnostique, le triangle est représenté par trois croix sur la colline de Golgotha. Dans la philosophie de la Rose-Croix, le triangle symbolise les trois aspects de l’ego, à savoir l’esprit divin, l’esprit vital et l’esprit humain. Dans l’astrosophie magique nous trouvons le triangle de feu dessiné par le Bélier, le Lion et le Sagittaire. Dans le planétarium gnostique nous voyons le triangle rayonner comme Uranus, Neptune et Pluton les trois puissants signes dans le serpentaire et le Cygne.


Nous connaissons le Triangle cosmique sous les aspects du Père, du Fils et du Saint-Esprit et le triangle supracosmique comme les trois aspects du Logos. Et dans le Travail de la Rose-Croix qui jadis était la continuatrice directe de la franc-maçonnerie mystique, nous voyons apparaître le même triangle dans l’exigence du Verseau : Bonté, Vérité et Justice... Le triangle est le symbole de l’harmonie absolue, un symbole de tri-unité; trois est le produit de l’unité absolue, le nombre de la perfection. Cette idée absolue, de construction intégrale, descend en partant de l’aspect le plus élevé du Logos, à travers tous les domaines cosmiques, pareille à une flamme incandescente.


Sources:

Extraits de la littérature de http://www.rose-croix-d-or.org/

Extraits de http://www.francois-brousse.fr/



Date de création : 02/04/2010 • 10:06

**************

Présentation de François Brousse

avatar
obsidienne

Messages : 3652
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTROSOPHIE François Brousse

Message par obsidienne le Mar 5 Avr - 22:10

L'ASTROSOPHIE

Revue Mensuelle d'astrologie et des sciences psychiques et occultes


http://www.iapsop.com/archive/materials/astrosophie/astrosophie_v15_n3_1936_sep.pdf
avatar
obsidienne

Messages : 3652
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum