Analyse d'un verset de la Bible: Jean 1, 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse d'un verset de la Bible: Jean 1, 18

Message par mordaxjr le Mar 16 Fév - 3:47

Bonjour à tous,

Le premier verset, Jean 1, 18,

Il s'écrit en grec : Théon oudeis eôraken pôpote monogénês Théos ho ôn eis ton koplov tou patros ekeinos exêguêsato.

Littéralement, cela donne en français : Dieu (Théon à l'accusatif) ne pas être (oudeis) maintenu et garder dans la vue de personne, (eôraken : le verbe voir au parfait) unique celui qui est né de (monogénês/monos+guénos=unique + être né, engendré au génitif) Dieu(au nominatif) le (nom.) étant (ôn : participe présent du verbe être, au nominatif) vers (eis + acc.) le sein (génitif) le père (gén.) celui-là (nom.) il a commencé, au-dehors du connaissable, à connaître d'une connaissance dont on ne finit jamais de connaître.

Littéralement prise 2 : Aucun homme n'a jamais vu Dieu de manière à Le maintenir éternellement dans son regard ; en étant né de l'unique, le Dieu se rend présent ; vers le sein du père, il connaît de manière à ce que sa vue se rende au delà du connaissable pour y
ramener du connaissable. Lorsque sa vue s'étend jusqu'au delà du connaissable, la vue se rend vers le sein du père. Le sein du père est la source de connaissance situé au-delà de tout le connaissable. La connaissance de la source est ce dont on peut connaître des choses, sans jamais finir de connaître.

Traduction de la bible de Tob : Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu Fils unique, qui est dans le sein du Père, nous l'a dévoilé.
Vous rendez-vous compte que les traductions de vos bibles sont complètement ridicule à comparer à toute la richesse que la langue grecque des évangile contient ?
La traduction de la Tob ne dit à peu prêt rien de substantiel sur le sens profond de tous les mots que Saint-Jean a écrit.
"Le Fils Unique de Dieu" : mon oeil !
Le grec dit plutôt : celui qui est né de la source unique !
Le mot grec est "monogénês". Ce mot ne signifie pas "Fils unique de Dieu" !
Le mot se décompose en deux :
monos = unique, seul
guénos = être né...
Le grec dit : "guénès", en raison de la terminaison en "ès" du mot "être né", le mot est au génitif. Le génitif signifie que ce que le mot qualifie est "de quelque chose".
De quoi ? De l'unique, du seul, de la source.
Ce n'est donc pas : être le fils unique née de la source, mais être née de la source unique.
Une erreur que les traducteurs n'hésitent pas à commettre, simplement parce qu'au début de la tradition chrétienne, quelques traducteurs maladroits ont mal interprété ce mot. Et aujourd'hui, les exégètes tiennent mordicus à l'expression "fils unique de dieu" alors que c'est "fils de l'unique source", simplement par respect pour la tradition...
D'ailleurs, l'impact de ce changement dans la traduction détruirait la théologie chrétienne qui, en raison de ce passage, pense que seul Jésus a la nature divine, que lui seul est né du Père, donc vrai fils de Dieu, alors que nous, nous sommes des fils de Dieu adoptifs. Il en découle un tas de conséquences destructrices pour la théologie.

add.

_________________
"Qui embrasse la joie dans son vol, vit dans l'éternel lever du soleil" farao study
avatar
mordaxjr

Messages : 30
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 20
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Analyse d'un verset

Message par Graal le Mer 24 Fév - 19:04

Super cette recherche du "Fils de l'unique source"

Jésus est le premier qui a connu la Source. Et chaque être humain a ce droit de connaître cette Source.

La Source appartient à Dieu ou au "Père" ou à l'Atma. La Source provient de Dieu. La Source est envoyé par Dieu.

Lorsque j'ai pu ascensionné dans les Cieux, le Seigneur a communiqué en parlant à l'intérieur du chakra du coeur et avec pour intermédiaire de l'Archer ou de Métatron qui présentait par un "geste" en désignant l'Astre Solaire de la Source m'avait dit l'appartenance, la provenance et le but de celle-ci.

La Source est le Vivant de Dieu dont JE SUIS en est constituée par une Lumière Jaune et Or.
La Lumière de la Source est jaune or. Ainsi son revêtu chaque être humain qui aime et qui désire véritablement et sincèrement rencontrer le Christ Cosmique.

Lorsqu'on se situe dans les Cieux, l'amour et la volonté de rencontrer le Christ nous amène à Lui.
On passe par des Gardiens qui ont des vertus en quantité et en qualité moins importantes que le Christ "Je Suis" alors on peut confondre le Christ avec d'autres Êtres Célestes sauf si on sait déjà fait Adombrer par le Seigneur Christ. Ainsi grâce à des Adombrements par des Êtres Célestes, on reconnaît et on identifie le Seigneur "Je Suis" puis les autres Êtres Célestes lorsqu'on va dans les Cieux.


_________________
Quand tu tentes de faire un pas en avant dans la connaissance des vérités occultes, fais en même temps trois pas pour perfectionner ton caractère en vue du bien.Rudolf Steiner.
 Le Passage en Lumière
http://fr.calameo.com/read/003732895aa7f749804fa

Voyages Astraux Mystiques
http://fr.calameo.com/read/003732895fa83e0a6e038
avatar
Graal

Messages : 93
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://leveildesoi.forum.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'un verset de la Bible: Jean 1, 18

Message par obsidienne le Ven 26 Fév - 21:54

Littéralement prise 2 : Aucun homme n'a jamais vu Dieu de manière à Le maintenir éternellement dans son regard ; en étant né de l'unique, le Dieu se rend présent ; vers le sein du père, il connaît de manière à ce que sa vue se rende au delà du connaissable pour y ramener du connaissable. Lorsque sa vue s'étend jusqu'au delà du connaissable, la vue se rend vers le sein du père. Le sein du père est la source de connaissance situé au-delà de tout le connaissable. La connaissance de la source est ce dont on peut connaître des choses, sans jamais finir de connaître. a écrit:

Mordaxjr tu sais si tu développes ta vision éthérique (la vue) tu pourras t'approcher de la connaissance.

Steiner explique qu'en atlantide l'être humain accédait à la connaissance. Au tout début de cette civilisation de l'atlantide nous avions accès à l'arbre de la connaissance. Les humains ont tout perdu en s'enfonçant dans leur corps physique..... il est devenu plus dense. Dorénavant nous avons la possibilité de le travailler en pleine conscience... et de retrouver avec notre "je" la connaissance sans passer par des intermédiaire. Maintenant les Dieux ne nous donnent plus la connaissance mais nous devons parvenir à elle .....

L'éthérique s'étend dans toutes les directions au delà de la terre .... tu comprend le sens du mot "le fin fond" c'est au delà de l'espace et du temps ....
avatar
obsidienne

Messages : 3643
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

...

Message par Graal le Sam 19 Mar - 10:23

Lorsqu'on se situe sur les plans de l'Esprit donc en dehors du plan de ce qui est astral au-dessus du plan de la hiérarchie de la Principauté ou de l'Archer.
Ce n'est pas par la vue qu'offre l'âme qui permet de voir sur les plans de l'Esprit ou Devachan mais celle qui permet de voir par l'esprit ou par l'éveil. Car l'esprit et l'éveil sont une même chose.

Voir par l'éveil est une faculté qui est possible avec le nouveau "corps de gloire" obtenu dans le Paradis Céleste ou dans le Soleil Spirituel dû à cette Lumière Or.

Il est par ailleurs impossible de faire des représentations en prenant des exemples du plan physique et du plan astral pour expliquer véritablement ce qu'on peut saisir par cette vue de l'esprit surtout plus haut
Mais j'essaie quand même d'en dire...

Il est encore possible de donner des explications des expériences que j'ai connu au Paradis Céleste avec Notre Seigneur "Je Suis" et les autres enfants du Paradis. Mais il y a des choses qui sont explicables tandis que d'autres ne le seront pas.

J'ai pu saisir des erreurs provenant de certains enseignements que j'ai lu dans certains textes d'initiés grâce au vécu de mes propres expériences spirituelles.

_________________
Quand tu tentes de faire un pas en avant dans la connaissance des vérités occultes, fais en même temps trois pas pour perfectionner ton caractère en vue du bien.Rudolf Steiner.
 Le Passage en Lumière
http://fr.calameo.com/read/003732895aa7f749804fa

Voyages Astraux Mystiques
http://fr.calameo.com/read/003732895fa83e0a6e038
avatar
Graal

Messages : 93
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://leveildesoi.forum.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'un verset de la Bible: Jean 1, 18

Message par Archange le Sam 19 Mar - 22:12

Graal a écrit:
J'ai pu saisir des erreurs provenant de certains enseignements que j'ai lu dans certains textes d'initiés grâce au vécu de mes propres expériences spirituelles.



Bonsoir Graal, il serait intéressant de détailler de quelles erreurs il s'agit (et de quels initiés)

En effet rien ne vaut l'expérience personnelle. Mais à défaut, en attendant on est plus ou moins attaché aux dires de tel ou tel initié, sans pouvoir les vérifier par soi-même, ce qui n'est pas toujours confortable (lorsque certains initiés qu'on apprécie se contredisent entre eux)

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'un verset de la Bible: Jean 1, 18

Message par ayin le Dim 7 Mai - 18:13

Moi qui est eu ma réalisation total, je n'ai jamais eu de voyage astral, ni vu qui que ce soit de l'invisible ! Pourtant j'ai le 3ème oeil activé et en méditation il se renforce. Tout les changements de mon éveil je les vois de mes propres yeux.Je suis en accord avec le livre de René Guenon : Erreur Spirit.
L'être humain est très complexe, le subconscient et l'inconscient sont difficiles à dompter surtout lorsque l'on a grandit en Occident dans un vide spirituel.
Je me doute bien qu'on réussi à interpréter certaine chose mais de la à prétendre communiqué avec précision j'en doute fortement, si s'était le cas nous changerions certainement brutalement de paradigme.

ayin

Messages : 115
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 29
Localisation : Genève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse d'un verset de la Bible: Jean 1, 18

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum