Gaëlle

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Gaëlle

Message par Gaëlle le Lun 15 Fév - 12:18

Cathare... mais pas encore Parfaite !

Née dans une famille catholique pratiquante et ouverte, Dieu était pour moi une évidence.
Cependant j'allais rarement à la messe, n'y trouvant pas le Sacré auquel j'aspirais.
Et surtout, je ne me sentais pas vraiment chrétienne : Jésus était fils de Dieu, certes, mais pas « plus » que moi ou mon voisin. Il avait simplement mieux compris le divin, comme un enfant est plus doué pour la musique et sa sœur pour les maths.

Et puis il y a quelques mois, j'ai compris  que ce n'était pas Jésus qui me posait problème, mais ... Dieu ! Pas le divin, mais le dieu des judéo-chrétiens.

Je cherchais un dieu d'Amour et de Joie. Mais où était-il ? Je sentais qu'il existait, quelque part, là, avec moi, autour de moi, en moi. Mais je ne savais pas le nommer.
Que j'aimerais lui trouver un nom pour l'apprivoiser !
Nommer, c'est connaître.
Mais « qui » prier ? Un bonhomme sur son nuage ? Un esprit ? Une énergie ? Voire un
extraterrestre ? Qu'est-ce que « Dieu » ? Que représente-t-il ? Qu’est-ce que j'en attends ? Je cherchais à comprendre quelles images j'avais de ce dieu trine, le Père, le Fils, le Saint Esprit. Une trilogie divine un peu trop masculine à mon goût - à moins que l'Esprit soit le côté féminin de Dieu, le mot hébreu qui désigne le souffle de vie étant féminin.

Le Père-créateur, je l’appelais «ÇA», ni masculin, ni féminin. Ce n'était pas injurieux car je ne le considérais pas comme un objet. Ou plutôt, «ÇA» est tout, donc « objet » aussi, source de toutes choses, une Conscience difficile à appréhender avec nos mots, notre perception. In-imaginable.
En tout cas, je ne pouvais plus l'appeler « Dieu ». Car « Dieu », c'était celui des juifs, cruel et batailleur. Ce n'était pas mon Dieu.

Le fils, Jésus, Homme, humain et mâle. Et à ce titre, pourquoi n'aurait-il pas connu l'amour charnel : s'incarner mais ne pas « goûter » à toutes les expériences humaines, ce n'était pas possible pour moi. Mais la plupart des catholiques crient au blasphème.
Parce que l'amour est mal vu. Le sexe est mal vu lorsqu'il sort du cadre de la procréation.
Certains condamnent la contraception et fustigent ceux qui prennent la pilule ou avortent... sans se demander pourquoi.
Aucune compassion pour les drames qui se jouent. Où est l'Amour prôné par le Christ ? Son message a été galvaudé, trafiqué. Il faut se repentir pour nos péchés, et souffrir, souffrir, souffrir comme Jésus sur la croix.
Mais qu'est-ce que c'est que ce dieu tout amour qui nous brime, nous punit, se repaît de nos souffrances ?

Depuis longtemps, le Saint-Esprit était devenu pour moi la « personne » la plus importante de la trinité. Et à ce titre, c'est la Pentecôte, plus que Pâques, qui est ma fête principale. Et pourtant, je ne lui donne pas la place qu'il mérite...

La bibliothèque familiale étant bien pourvue, j'ai lu Teilhard de Chardin, François varillon, Dürckheim, Annick de Souzenelle, Eloi Leclerc, Jean-Yves Leloup et tant d'autres.
Mais toujours cette question : comment se fait-il que seuls 4 évangiles aient été retenus ? Pourquoi ceux de Thomas, Marie, Judas, et tous les autres ont-ils été écartés ? Que contenaient-ils de si compromettant pour l'église ?
La nécessité de réconcilier nos parts féminine et masculine ? L'église catholique qui met au ban la moitié de l'humanité n'a rien compris : pas de place pour les femmes dans la
prêtrise, et dans la vie civile, selon les cathos intégristes, elles doivent même être soumises à leurs maris.
Peur du « pouvoir » féminin, du « féminin sacré », du matriarcat qui a prévalu pendant des siècles, où la femme était libre d'elle-même. Société de paix et d'abondance, qui avait ressurgi dans le Languedoc de mes chers Troubadours.

J'avais aussi lu un traité sur Moïse, prêtre renégat anciennement attaché à Osiris, qui aurait fait alliance avec Seth le fratricide et créé la religion juive. La bible raconte aussi cela : YHWH, dieu sanguinaire, ordonna le massacre des adorateurs du veau d'Or, Apis, la vache sacrée d'Isis, déesse vénérée dans tout l'empire romain.
Non content d'avoir tué la Déesse, il dicta ses commandements, dont celui sur l'adultère, repris par les catholiques pour en faire un modèle familial universel, au mépris de nombreuses civilisations pour lesquelles la famille n'est pas bâtie sur le modèle père-mère-enfants. Comment un dieu d'amour peut-il refuser le droit à la différence ?

Tout cela me confortait dans ma vision d'un dieu jaloux et cruel, ce dieu de l'ancien testament que j'avais du mal à adorer, du mal à aimer tant il me parlait d'interdits, de péché, d'expiation, de violence et d'exclusion.
Non, mon Dieu ne pouvait pas être source de souffrance et de désespoir... Mais alors, Jésus étant fils de Yahvé, si je refusais ce dernier, je n'étais pas chrétienne ?
Pourtant, je l'aimais, ce Christ pédagogue dont j'avais envie d'appliquer les préceptes !
C'est en faisant des recherches sur les évangiles apocryphes et les gnostiques que l'Esprit Saint m'a fait découvrir le Catharisme.

Après cette traversée du désert, toutes les pièces du puzzle se sont emboitées.

C'est tout ! Very Happy

Ah oui, il va sans dire que je suis "conspirationniste" !

Gaëlle

Messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaëlle

Message par obsidienne le Mar 16 Fév - 0:38

Tu l'as vraiment vu l'esprit saint ?

Un être humain ne peut pas choisir son Dieu. Croire ce n'est pas intellectualiser des textes !

J'ai eu un enseignement chrétien catholique. On nous apprenais les évangiles mais pas l'ancien testament. Donc quand j'étais enfants je ne le lisais pas. Plus tard j'ai pas essayé de le comprendre car j'avais compris qu'il n'était qu'une sorte de mythologie pas claire.... seul le message de Jésus Christ est resté gravé en moi.

Je ne vois pas le "Dieu" de l'ancien testament comme tu le vois Gaëlle car l'amour du Christ est en moi et puisque Jésus Christ est le fils de Dieu alors peu m'importe le mal car seul l'amour est en moi.

http://www.histoire.presse.fr/dossiers/aventure-cathares/nouveaux-cathares-01-12-1994-91601
avatar
obsidienne

Messages : 3916
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : hérault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaëlle

Message par Gaëlle le Mar 16 Fév - 1:01

obsidienne a écrit:
Tu l'as vraiment vu l'esprit saint ?
Non, je le sens, mais je ne l'ai jamais "vu".

Un être humain ne peut pas choisir son Dieu. Croire ce n'est pas intellectualiser des textes !
La foi est différente de la croyance. La foi est quelque chose de personnel, elle ne se décrète pas, elle provient d’un « dialogue » avec le divin, pas des dogmes et des préceptes religieux, ni du mental. Je n'ai donc pas "choisi" mon dieu... d'autant qu'il n'y en a qu'un, le principe d'Amour et non Yahvé le démiurge, qui ordonna infanticides, massacres, guerres, génocides, esclavage, colonisation.

Je ne vois pas le "Dieu" de l'ancien testament comme tu le vois Gaëlle car l'amour du Christ est en moi et puisque Jésus Christ est le fils de Dieu alors peu m'importe le mal car seul l'amour est en moi.
http://www.histoire.presse.fr/dossiers/aventure-cathares/nouveaux-cathares-01-12-1994-91601
Pas d'inquiétude à avoir, Obsidienne : je ne suis pas dans une secte, comme le laisse penser ton lien. Je te remercie de ta sollicitude. L'Amour du Christ m'accompagne, l'Esprit Saint me guide.

Gaëlle

Messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaëlle

Message par mordaxjr le Mar 16 Fév - 3:53

Bienvenue parmi nous, j'espère que tu pourra contribuer avec nous tes expériences, et connaissances Smile À bientôt Gaëlle

_________________
"Qui embrasse la joie dans son vol, vit dans l'éternel lever du soleil" farao study
avatar
mordaxjr

Messages : 30
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 21
Localisation : Suisse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaëlle

Message par Archange le Lun 22 Fév - 23:00

Sois la bienvenue Gaëlle ! Très intéressante ta présentation. Comme je comprends ta méfiance et ton éloignement de certains aspects de la religion.

Les gnostiques parlent de YHWH comme d'un Démiurge dément...

Où est la vérité ? Assurément en nous-mêmes, c'est à chacun de nous de nous ouvrir et de "déboucher" les canaux qui nous relieront au flux de la Vie divine. Qui est Amour, le seul réel sens de l'existence.

Le reste est littérature...


_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaëlle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum