Fusionner avec le «JE-SUIS»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fusionner avec le «JE-SUIS»

Message par Archange le Dim 12 Avr - 17:04






Fusionner avec le «JE-SUIS»








Le «Je-Suis» s’identifie à l’Esprit de Vie et à l’Essence d’un être pour donner la vibration même de Dieu, dit l’Absolu. Il s’exprime sur un mode unique, mais en quatre stades: le concept, la pensée, la parole et l’acte. Dans la trilogie créatrice, c’est Dieu qui habite l’âme en tant que pouvoir, intelligence et substance. Parallèlement, il habite l’Esprit en tant que sagesse, amour et vérité.

La Sublime Présence, la Réalité d’un être, ce qui identifie à l’Esprit et à l’Essence d’un être pour lui conférer la vibration même de Dieu. Voilà la conscience illuminée et sacrée en chacun, la Source unique d’amour, le Soleil à l’intérieur du soleil, le Centre de toute puissance, la Lumière christique (le Soi supérieur ou le Christ intérieur) qui unit Tout ce qui est.


Ce concept rappelle que chaque être est Dieu.

L’expression «Je Suis» réfère à la Présence de Dieu individualisée telle qu’elle a été donnée à un être au moment au moment où il a été créé ou engendré. De ce fait, il faut saisir l’importance du «Je», avec sa majuscule, dans son identité réelle qui amène à réaliser qu’il identifie son être propre, jamais un aspect séparé de soi. Chacun est un Fragment divin parfait de l’Ensemble cosmique. Ce «Je» aide à apprécier sa dignité, sa préciosité, sa rareté et à mesurer sa véritable grandeur spirituelle.

Ainsi, cette expression représente une affirmation pleine, remplie du pouvoir de la Monade divine ou du Noyau divin de l’Être personnel. Cette formule spirituelle confère à un être l’autorité de créer au nom de Dieu dans la mesure où il s’en sert dans l’amour et la pureté d’intention. En prononçant ces mots, le Feu créateur jaillit et parcourt un cycle à travers l’esprit, le cœur et l’âme, engendrant les conséquences.

De ce fait, il faut toujours éviter d’y avoir recours dans un contexte négatif. Par exemple, on gagne à s’interdire des expressions comme «je suis malade» puisque le «Je Suis», neutre, ne peut que renforcer la réalité qui est proférée.

Dans la «Bible» ou «Ancien Testament», «Je Suis Je Suis» sert à traduire les propos qui ont été tenus à Moïse, à partir du Buisson ardent : «Ehieh asher Ehieh». Cette formule d’accueil sacré, que certains préfèrent traduire par «Je Suis Ce Que Je Suis» ou «Je Suis Celui Qui Est» (ou «Suis»), révèle l’Essence du Créateur en action dans l’instant éternel, multidimensionnel.

Il exprime un Cercle linguistique qui signifie que l’être individuel (soi) et les autres sont à jamais des entités universelles et éternelles dans les deux directions du passé et de l’avenir. Ce Nom unique, qui sert de Clé suprême à l’Énergie divine, libère le Feu du cœur pour accomplir la destinée pour laquelle il a été invoqué. Il correspond assez précisément au mantra oriental «Om Tat Sat Om». Dans la «Cabale», on l’associe à «Ehieh» et à «Yod» parce qu’il désigne l’Essence divine qui est elle-même consciente d’elle-même parce qu’elle est elle-même.

© 2014 Bertrand Duhaime (Douraganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.






_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum