Boson de Higgs : le Graal de la physique découvert ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boson de Higgs : le Graal de la physique découvert ?

Message par Admin le Jeu 5 Juil - 10:44


Représentation graphique d'une collision proton-proton telle qu'elle se produit dans un accélérateur de particules. © CERN / AFP



Pour la communauté scientifique, le suspense est à son comble. Le Cern (organisation européenne pour la recherche nucléaire) fera le point ce mercredi sur la quête du boson de Higgs. Une présentation qui fait l'objet de toutes les spéculations, car les physiciens pourraient, à cette occasion, confirmer l'existence de l'insaisissable particule divine. La perle rare sur laquelle repose la théorie du modèle standard de la physique des particules. Celle qui serait intimement liée à l'existence d'un champ de force invisible qui donnerait leur masse à chaque objet dans l'univers. Les particules qui interagiraient le plus avec lui deviendraient les plus lourdes, tandis que celles qui ne s'y frotteraient pas resteraient dépourvues de masse. Une explication proposée dans les années soixante par le Britannique Peter Higgs ainsi que les Belges Robert Brout et François Englert.

Sauf que, compte tenu de sa masse élevée (qu'on ne connaît toutefois pas précisément), le fameux boson, extrêmement instable, disparaît aussi vite qu'il apparaît... Pour confirmer son existence, les scientifiques tentent donc, depuis plus de 10 ans, de le débusquer en observant les résultats de violentes collisions, proton contre proton, au moyen d'accélérateurs de particules tels que le Tevatron aux États-Unis (qui a fermé ses portes en 2011) ou le grand collisionneur de Hadrons (LHC) situé près de Genève, à la frontière franco-suisse, et qui est à ce jour le plus puissant au monde. L'objectif est de recréer ainsi les conditions qui existaient juste après le Big Bang.

Marges d'erreur

Le laboratoire américain Fermilab, qui a décortiqué les résultats obtenus via le Tevatron, a déjà annoncé mardi, dans un communiqué, que ceux-ci "point(ai)ent fortement vers l'existence du boson de Higgs", tout en reconnaissant qu'il "faudra(it) les expériences du grand collisionneur de Hadrons en Europe pour confirmer une découverte". Mais les données du LHC seront-elles assez précises ? D'après les résultats du Tevatron, le boson de Higgs aurait une masse située entre 115 et 135 GeV/c2 (un milliard d'électronvolts divisé par la vitesse de la lumière au carré), une estimation compatible avec des observations faites au LHC l'hiver dernier. Reste toutefois une chance sur 550 que ce signal ne soit qu'un vulgaire bruit et... c'est encore trop! Qu'en sera-t-il des résultats dévoilés demain?

Quoi qu'il en soit, Peters Higgs et François Englert (Robert Brout est décédé au printemps 2011) feront le déplacement pour la grande conférence de presse du Cern avec au coeur l'espoir secret de voir, enfin, leur théorie validée. D'après le site de la revue scientifique Nature, la détection d'une toute nouvelle particule d'une masse de 125 G GeV/c2 (plus de 130 fois celle du proton) pourrait bel et bien être annoncée. Cependant, pour pouvoir parler de "découverte", le risque d'erreur ne devra pas excéder 0.00006 %. Et, même si le boson de Higgs est effectivement identifié, la quête ne sera pas terminée car ses secrets seront alors encore loin d'être dévoilés.

http://www.lepoint.fr/science/boson-de-higgs-le-graal-de-la-physique-decouvert-03-07-2012-1480437_25.php
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boson de Higgs : le Graal de la physique découvert ?

Message par Admin le Jeu 5 Juil - 12:13

avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Ici et là :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum