Décryptage de produits du quotidien : le gel douche Axe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décryptage de produits du quotidien : le gel douche Axe

Message par Archange le Mer 18 Mar - 19:52






Décryptage de produits du quotidien : le gel douche Axe



Décryptons ensemble les ingrédients des produits du quotidien dont il vaudrait mieux se passer.


Le décryptage précédent : La vache qui rit
Le décryptage suivant : Le gel douche Sanex 0%
Aujourd’hui, le gel douche Axe :


Aqua, sodium laureth sulfate, acrylates copolymer, cocamidopropyl betaine, cocamide MEA, magnesium oxide, parfum, disodium EDTA, butylene glycol, sodium chloride, isopropyl palmitate, sodium hydroxide, citric acid, sodium benzoate, DMDM hydantoin, iodopropynyl butylcarbamate, benzyl alcohol, limonene, linalool, CI 42090, CI 47005
Liste non exhaustive des ingrédients néfastes dans ce produit :
– Sodium laureth sulfate : agent moussant utilisé avec récurrence dans les gels douches et shampoings en tout genre et de toutes marques. 2e ingrédient le plus présent dans ce produit, ça commence très mal. Asséchant, irritant, extrêmement agressif pour les muqueuses. Allergène, cancérigène.
– Acrylates copolymer : agent liant et antistatique. Utilisé pour donner un aspect opaque et une consistance agréable. Potentiellement allergisant. Obstrue les pores.
– Cocamide MEA : agent émulsifiant et stabilisateur. Nuisible pour l’environnement comme pour votre corps. Risque de réaction avec d’autres substances et de formation de nitrosamines, un composé chimique connu pour être très cancérigène.
– Magnesium oxide : plus communément appelé « magnésie calcinée ». Anti-agglomérant. Également utilisé sous forme de médicament contre les acidités gastrique. Il y aurait des rapports contradictoires concernant la toxicité de cet ingrédient. Prudence.
– Parfum : ensemble de produits chimiques pouvant déclencher allergies, asthme, irritations. Très souvent cancérigène et neurotoxique.
– Disodium EDTA : agent de contrôle de la viscosité. Substance toxique pouvant se fixer dans l’organisme, très difficilement biodégradable. Risque de vomissements, de diarrhées, de passage de sang dans les urines. Des études sont encore en cours.
– Isopropyl palmitate : huile de palme aux propriétés épaississantes et anti-statiques. Risque d’irritation.
– Sodium hydroxide : également appelé soude caustique. Régulatrice d’acidité et corrosive. Risque de vomissements et de problème pulmonaire. Dangereuse pour l’environnement.
– Citric acid : agent masquant. Régulateur de PH. Provenant du citron mais fabriqué synthétiquement dans l’industrie. Risque de réactions cutanées et pouvant contenir du glutamate monosodique, un additif cancérigène.
– Sodium benzoate : conservateur chimique et dérivé de l’acide benzoïque. Risques d’éruptions cutanées, d’asthme et d’hyperactivité. Nocif pour le foie.
– DMDM hydantoin : conservateur. Allergisant reconnu. Peut libérer du formaldéhyde, un gaz autrement connu sous le nom de méthanal. Très irritant pour les yeux. Risques d’asthme.
– Iodopropynyl butylcarbamate : conservateur chimique. Propriétés fongicides. Pourrait libérer de l’iode qui contribuerait aux troubles de la thyroïde.
– Benzyl alcohol : conservateur. Allergène reconnu. Risque de cancer. Neurotoxique.
– Limonene, Linalol : solvants provenant des peaux d’orange mais créés synthétiquement par l’industrie. Pourraient endommager le foie, et être responsable de troubles intestinaux et rénaux.
– CI 42090 : colorant bleu de synthèse aussi appelé E133. Risque d’hyperactivité, d’asthme, d’insomnies et de cancer.
– CI 47005 : colorant jaune de synthèse aussi appelé E104. Risque d’hyperactivité, d’asthme, d’eczéma et de cancer. Ces risques reviennent fréquemment car ces colorants sont très utilisés. Il est largement préférable de les éviter en lisant les étiquettes, d’autant que certains colorants de ce type peuvent accroître leur toxicité une fois mélangés ensemble.
Conclusion :
Un concentré de produits toxiques censé nettoyer et hydrater notre peau mais qui ne va finalement que l’irriter davantage et faire passer dans notre organisme d’infimes doses de ces substances dangereuses. Infimes, certes, mais régulières…
Vous me répondrez « Oui, mais on ne l’avale pas, on se lave avec ! ». On s’irrite, nuance. On détruit notre flore cutanée et on fait passer petit à petit de nombreux produits dans notre corps qui ne nous affecteront que bien plus tard. Et ce moment venu, la fameuse phrase « Je ne savais pas » arrivera.
Si ces analyses sont faites de manière assidue, c’est justement pour que cette phrase ne soit jamais prononcée et que votre santé soit votre premier atout. La Résistance se pratique aussi par l’alimentation, par le savoir et par la transmission.
C’est en évitant ce type de produit que vous entrerez réellement en résistance, car le fait que vous puissiez être en bonne santé se révèle une forme de rébellion puissante quand on sait que certains s’enrichissent de vos maladies.
Par quoi remplacer ces produits-là ? Vous avez le choix : soit par des gels douches « biologiques » sans EDTA, sans phtalates, sans allergènes et sans parfum, soit par des savons type « savons de Marseille », « savons d’Alep », « savons noirs », etc. Ils tiennent plus longtemps, sont plus économiques, plus écologiques et vous laveront vraiment. À savoir que ces savons sont à choisir en fonction de votre type de peau et de vos intolérances.

Faites passer le message, soyez propres, soyez de vrais résistants !

_________________
Sois le changement que tu veux voir en ce monde
avatar
Archange

Messages : 2701
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum